Menu
Thief
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • PS3
  • 360
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / PC / Jeux sur PC / Thief / Thief sur PC /

Avis Thief sur PC

La note des lecteurs

Note moyenne
13.5/20
16 à 20
100
11 à 15
61
6 à 10
32
0 à 5
22
Donnez
votre avis
215 notes

Les avis les plus utiles

14/20
DraliX
Alerte
Posté le 03 mars 2014 à 00:00

Pour un jeu dont les mécaniques reposent sur l'ombre et le silence, toute la mise en lumière et le tapage journalistique autour de la qualité de ce Thief prête à rire ...

Comme son nom l'indique, Thief vous fait incarner un voleur. Non, pas un assassin, pas un héros en quête de vengeance en plein âge sombre, mais un simple voleur. Alors certes, Garrett dispose depuis longtemps de son statut de maitre (quant on regarde ce qu'il a subi depuis Thief 1, ce titre est amplement mérité) et vous retrouverez ainsi toute la panoplie des fameux objets lui permettant de voler dans la plus grande impunité (les non moins fameuses flèches d'eau, grappin et j'en passe). De fait, le jeu remplit d'emblée cet objectif de rester fidèle à l'esprit de la série : ne vous attendez pas à tuer des gardes à la chaine puisque l'assaut frontal reste de loin la pire action que vous pouvez faire.

Dès lors, le level design prend le relais et on se rend compte rapidement que les chemins sont plutôt variés. Certes le jeu est linéaire, vous voyagerez souvent dans des couloirs afin de dénicher la jolie babiole qui vous drague depuis une demi-heure sur la poutre prés d'un garde somnolent. Sur ce point, les chemins alternatifs, s'ils se révèlent parfois grossiers dans leur construction, n'en restent pas moins intéressants pour peu que l'on prenne le temps d'acheter les objets nécessaires à épouser l'entière richesse de la construction des niveaux. De plus, pour autant que je sache, certaines missions des précédents Thiefs (le 1 et le 2 notamment) proposaient parfois des zones semi ouvertes, mais dans la majorité des cas vous déambuliez dans des couloirs. En outre, il n'est pas choquant, bien au contraire, de traverser des bâtisses, d'autant que cette dernière conserve le design anglais et baroque qui avait fait le charme de Deadly Shadows.

A ce titre, si techniquement le jeu ne fait pas honneur à l'ère de la Next gen, l'esthétique volontairement sombre et malsaine du jeu rend honneur à ce qu'on pouvait voir dans les précédents opus. De plus, concernant le fameux HUB soumis à certaines critiques virulentes, ce système n'est que la transcription du HUB de Deadly Shadows. Eu égard à l'immersion qu'il procure, à une construction de la Cité intéressante et aux multiples missions secondaires qu'il renferme, la transposition d'un tel système parait bien convenir au gameplay de Thief, ce fameux HUB n'ayant (bizarrement?) outré personne depuis Thief 3.

Sur le gameplay, quelques points décevants restent toutefois à noter. En effet, la fameuse touche à tout faire, typique d'Un Two Worlds II par exemple, vous occasionnera quelques mauvaises surprises comme le fait d'ouvrir involontairement un tiroir en marchant comme un buffle sur les morceaux de verre. L'IA sera alors alertée immédiatement, et la ronde ennemie s'enclenchera jusqu'à ce que le bonhomme soit lassé de poursuivre une ombre. L'IA du titre peut également surprendre en bien comme en mal. En effet, si les ennemis se révèlent parfois atteints d'une cécité absolument hilarante, le fait pour les ennemis de devenir suspicieux à la vue d'une porte ouverte permet de renforcer l'immersion dans la peau de Garrett. Enfin, aux vues et dires de certaines critiques concernant le scénario, force est de constater que l'ensemble de la série des Thief avait une fameuse tendance à se tourner vers le surnaturel. Le scénario de ce jeu ne choque donc pas, et il est surprenant de voir une prétendue communauté outrée sur un tel point.

Au final, quid? Qu'on se le dise, Thief, malgré son statut de AAA, ne saurait réveiller la légende de l'infiltration des trois précédents opus. En effet, le gameplay sera entachée de quelques zones d'ombre, l'IA pourra se révéler un peu etrange par moment et si vous ne jouez pas dans les modes de difficulté les plus élevées, autant vous dire que le challenge est quasi inexistant. Cependant, malgré la subjectivité indéniable de l'experience de jeu propre a chaque joueur, je ne comprends pas l'acharnement tant journalistique que profane autour d'un tel opus. Non, Thief ne doit pas ressembler à Dishonored. Non, Thief n'est pas un jeu d'action, un FPS ou un thief's creed. Thief, c'est un gameplay consacré au pur vol, à l'infiltration tant visuelle que sonore : autant dire qu'il n'est pas adapté à des lices avec les gardes de la Cité. Pour conclure, Thief reste un bel hommage aux épisodes d'antan par la reprise d'éléments old school qui ont fait le charme de la série, par les nombreuses références aux scénarios précédents et par la reprise fidèle d'un univers noir et hostile.

Lire la suite...
17/20
Master-Thief
Alerte
Posté le 07 mai 2014 à 00:00

Jeu excellent. Je viens de le finir en Maître et j'ai adoré.

Les différentes notes données à ce Thief par la presse vidéoludique vont trop loin dans la sanction.

La plupart des testeurs ont vu leur espoir s'envoler en constatant que ce n'est PAS un open world.
Les développeurs n'ont jamais communiqués en disant que c'en était un. On part ici sur un point complétement absurde. D'autant plus que la progression se fait de manière normale, rien n'est choquant on cherche un accès.

- Comme dans tous les Thief -

Les portes factices. Ben oui ? Et ? Dans quel jeu y'en a pas ? Ici, Thief te dit clairement : "Si tu veux entrer, trouve une autre entrée que la porte principale." Ca vous semble si choquant ?

On parle aussi d'IA très moyenne. Ce n'est pas un peu le cas de tous les jeux d’infiltration ? Pourquoi on appuies dessus ici ? Ce n'est pas plus dérangeant que dans un autre jeu.

Les points sur lesquels je suis d'accord :

- Il est mal optimisé sur pc (Mais rien n'empêche de le faire tourner de manière sublime)

- Le scenar un peu wtf même si c'est pas déplaisant.

- La bande son un peu folle. En 40h de jeu, j'ai eu deux bugs aux même endroits. La voix d'un garde qui disaient deux fois la même chose superposées.
Sinon quelques problèmes de localisation des voix. Le garde qui ronfle dans la pièce à coté semble être juste derrière Garrett. Mais avec un minimum de logique, rien d'handicapant non plus.

Les plus :

- Garrett et sa classe ultime.

- Le hub (Hé ouais. Même s'il s'est fait descendre, une fois qu'on a compris l'architecture de la ville, c'est très simple de s'y retrouver. Juste quelques endroits clés à se remémorer, mais c'est toujours à côté d'un point capital de la ville. Et la parcourir est très gratifiant niveau thunes et trésor à découvrir. En ce qui concerne les gardes, vu qu'on est toujours dans le hub entre chaque mission, les passer deviens une formalité.)

- L'ambiance. Unique.

- L'ombre est votre alliée plus que dans tout autre jeu d'infiltration. Vous éviterez la lumière comme la peste et mettre un pied dedans vous brulera au 1er degré (Pas au sens propre). C'est génial d'avoir insisté sur cet élément.

- Le straf (que beaucoup appellent la roulade, mais j'trouve que c'est plutôt un straf) qui sauve de bien des situation, mais qui s'avère tellement traître en présence d'une cage à oiseaux qu'on avait pas vu.

- La possibilité de changer les paramètres de difficulté à l'extrême. (Le mode "homme de fer" est présent. Une alerte, game over. A réserver à ceux qui connaissent chaque pixels du jeu)

Pour finir, si vous avez envie de l'acheter, mais que les notes vous rebutent. Foncez l'acheter.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (215)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10 
Page suivanteFin
14/20
DraliX
Alerte
Posté le 03 mars 2014 à 00:00

Pour un jeu dont les mécaniques reposent sur l'ombre et le silence, toute la mise en lumière et le tapage journalistique autour de la qualité de ce Thief prête à rire ...

Comme son nom l'indique, Thief vous fait incarner un voleur. Non, pas un assassin, pas un héros en quête de vengeance en plein âge sombre, mais un simple voleur. Alors certes, Garrett dispose depuis longtemps de son statut de maitre (quant on regarde ce qu'il a subi depuis Thief 1, ce titre est amplement mérité) et vous retrouverez ainsi toute la panoplie des fameux objets lui permettant de voler dans la plus grande impunité (les non moins fameuses flèches d'eau, grappin et j'en passe). De fait, le jeu remplit d'emblée cet objectif de rester fidèle à l'esprit de la série : ne vous attendez pas à tuer des gardes à la chaine puisque l'assaut frontal reste de loin la pire action que vous pouvez faire.

Dès lors, le level design prend le relais et on se rend compte rapidement que les chemins sont plutôt variés. Certes le jeu est linéaire, vous voyagerez souvent dans des couloirs afin de dénicher la jolie babiole qui vous drague depuis une demi-heure sur la poutre prés d'un garde somnolent. Sur ce point, les chemins alternatifs, s'ils se révèlent parfois grossiers dans leur construction, n'en restent pas moins intéressants pour peu que l'on prenne le temps d'acheter les objets nécessaires à épouser l'entière richesse de la construction des niveaux. De plus, pour autant que je sache, certaines missions des précédents Thiefs (le 1 et le 2 notamment) proposaient parfois des zones semi ouvertes, mais dans la majorité des cas vous déambuliez dans des couloirs. En outre, il n'est pas choquant, bien au contraire, de traverser des bâtisses, d'autant que cette dernière conserve le design anglais et baroque qui avait fait le charme de Deadly Shadows.

A ce titre, si techniquement le jeu ne fait pas honneur à l'ère de la Next gen, l'esthétique volontairement sombre et malsaine du jeu rend honneur à ce qu'on pouvait voir dans les précédents opus. De plus, concernant le fameux HUB soumis à certaines critiques virulentes, ce système n'est que la transcription du HUB de Deadly Shadows. Eu égard à l'immersion qu'il procure, à une construction de la Cité intéressante et aux multiples missions secondaires qu'il renferme, la transposition d'un tel système parait bien convenir au gameplay de Thief, ce fameux HUB n'ayant (bizarrement?) outré personne depuis Thief 3.

Sur le gameplay, quelques points décevants restent toutefois à noter. En effet, la fameuse touche à tout faire, typique d'Un Two Worlds II par exemple, vous occasionnera quelques mauvaises surprises comme le fait d'ouvrir involontairement un tiroir en marchant comme un buffle sur les morceaux de verre. L'IA sera alors alertée immédiatement, et la ronde ennemie s'enclenchera jusqu'à ce que le bonhomme soit lassé de poursuivre une ombre. L'IA du titre peut également surprendre en bien comme en mal. En effet, si les ennemis se révèlent parfois atteints d'une cécité absolument hilarante, le fait pour les ennemis de devenir suspicieux à la vue d'une porte ouverte permet de renforcer l'immersion dans la peau de Garrett. Enfin, aux vues et dires de certaines critiques concernant le scénario, force est de constater que l'ensemble de la série des Thief avait une fameuse tendance à se tourner vers le surnaturel. Le scénario de ce jeu ne choque donc pas, et il est surprenant de voir une prétendue communauté outrée sur un tel point.

Au final, quid? Qu'on se le dise, Thief, malgré son statut de AAA, ne saurait réveiller la légende de l'infiltration des trois précédents opus. En effet, le gameplay sera entachée de quelques zones d'ombre, l'IA pourra se révéler un peu etrange par moment et si vous ne jouez pas dans les modes de difficulté les plus élevées, autant vous dire que le challenge est quasi inexistant. Cependant, malgré la subjectivité indéniable de l'experience de jeu propre a chaque joueur, je ne comprends pas l'acharnement tant journalistique que profane autour d'un tel opus. Non, Thief ne doit pas ressembler à Dishonored. Non, Thief n'est pas un jeu d'action, un FPS ou un thief's creed. Thief, c'est un gameplay consacré au pur vol, à l'infiltration tant visuelle que sonore : autant dire qu'il n'est pas adapté à des lices avec les gardes de la Cité. Pour conclure, Thief reste un bel hommage aux épisodes d'antan par la reprise d'éléments old school qui ont fait le charme de la série, par les nombreuses références aux scénarios précédents et par la reprise fidèle d'un univers noir et hostile.

Lire la suite...
17/20
Master-Thief
Alerte
Posté le 07 mai 2014 à 00:00

Jeu excellent. Je viens de le finir en Maître et j'ai adoré.

Les différentes notes données à ce Thief par la presse vidéoludique vont trop loin dans la sanction.

La plupart des testeurs ont vu leur espoir s'envoler en constatant que ce n'est PAS un open world.
Les développeurs n'ont jamais communiqués en disant que c'en était un. On part ici sur un point complétement absurde. D'autant plus que la progression se fait de manière normale, rien n'est choquant on cherche un accès.

- Comme dans tous les Thief -

Les portes factices. Ben oui ? Et ? Dans quel jeu y'en a pas ? Ici, Thief te dit clairement : "Si tu veux entrer, trouve une autre entrée que la porte principale." Ca vous semble si choquant ?

On parle aussi d'IA très moyenne. Ce n'est pas un peu le cas de tous les jeux d’infiltration ? Pourquoi on appuies dessus ici ? Ce n'est pas plus dérangeant que dans un autre jeu.

Les points sur lesquels je suis d'accord :

- Il est mal optimisé sur pc (Mais rien n'empêche de le faire tourner de manière sublime)

- Le scenar un peu wtf même si c'est pas déplaisant.

- La bande son un peu folle. En 40h de jeu, j'ai eu deux bugs aux même endroits. La voix d'un garde qui disaient deux fois la même chose superposées.
Sinon quelques problèmes de localisation des voix. Le garde qui ronfle dans la pièce à coté semble être juste derrière Garrett. Mais avec un minimum de logique, rien d'handicapant non plus.

Les plus :

- Garrett et sa classe ultime.

- Le hub (Hé ouais. Même s'il s'est fait descendre, une fois qu'on a compris l'architecture de la ville, c'est très simple de s'y retrouver. Juste quelques endroits clés à se remémorer, mais c'est toujours à côté d'un point capital de la ville. Et la parcourir est très gratifiant niveau thunes et trésor à découvrir. En ce qui concerne les gardes, vu qu'on est toujours dans le hub entre chaque mission, les passer deviens une formalité.)

- L'ambiance. Unique.

- L'ombre est votre alliée plus que dans tout autre jeu d'infiltration. Vous éviterez la lumière comme la peste et mettre un pied dedans vous brulera au 1er degré (Pas au sens propre). C'est génial d'avoir insisté sur cet élément.

- Le straf (que beaucoup appellent la roulade, mais j'trouve que c'est plutôt un straf) qui sauve de bien des situation, mais qui s'avère tellement traître en présence d'une cage à oiseaux qu'on avait pas vu.

- La possibilité de changer les paramètres de difficulté à l'extrême. (Le mode "homme de fer" est présent. Une alerte, game over. A réserver à ceux qui connaissent chaque pixels du jeu)

Pour finir, si vous avez envie de l'acheter, mais que les notes vous rebutent. Foncez l'acheter.

Lire la suite...
17/20
Master_Thief
Alerte
Posté le 27 mai 2014 à 00:00

On a taillé Thief en pièces pour de mystérieuses raisons, car objectivement il ne mérite pas du tout mais pas du tout ce caillassage médiatique. Venez voir ma review et vous verrez ce jeu sous un angle bien plus lumineux : http://youtu.be/ViddlHUuQLQ , un test sérieux, objectif et complet, garanti sans spoil!

Lire la suite...
20/20
GeorgeRomero
Alerte
Posté le 03 oct. 2014 à 00:00

Je ne suis pas du genre à donner mon avis sur ce site ou a laisser des critiques sur un jeu mais pour celui-là, la note du journaliste me parait tellement sévère et si peu professionnelle qu'il fallait absolument que j'écrive quelque chose, ne serait-ce que pour remercier les développeurs du travail qu'ils ont fourni.
Je trouve ce jeu très beau mais c'est surtout au niveau de la qualité artistique qu'il brille. La cité médiévale et les multiples niveaux - le jeu offre une vraie grande durée de vie pour qui aime farfouiller et prendre le temps - sont magnifiques. Le gameplay est nickel et l'IA n'est pas catastrophique comme on peut le lire quelques fois, il suffit de se mettre en difficulté Maître et croyez-moi les gardes vous voient quand on se trouve en face d'eux.
Bien sûr, c'est un jeu d'infiltration qui tire son intérêt dans le fait d'achever les niveaux sans se faire voir : si vous n'êtes pas patient ou que vous êtes un bourrin débile, passez votre chemin.

Bref, ce Thief est pour les joueurs passionnés et patients capables de s'émerveiller devant la qualité artistique indéniable d'un vrai grand jeu. J'en suis ravi, bravo à Eidos Montreal et n'écoutez pas les frustrés qui salissent ce jeu.

Lire la suite...
17/20
Origa
Alerte
Posté le 11 mars 2014 à 00:00

Ayant jouer aux anciens Thiefs ( Dark Project à l'epoque ) j'ai été tenté de suite de me lancer dans l'aventure de ce nouvel opus.
J'avais lu beaucoup de critique ( mauvaise en tout cas ) comme quoi le jeu etait mal optimisé, très dirigiste, scénario completement abracadabrant et autres ...

J'en suis à à peu pres de plus de 9 heures de jeu et je ne suis pas déçus.

Je ne veut pas faire la guerre à Dinowan, car ça ne servirais à rien mais à mon avis il a un probleme sérieux avec ce jeu et/ou les concepteurs ...
Franchement, comment as t'il pu mettre 10/20 ?
Sérieux, ultra dirigiste le jeu, et il fait baissé la note du jeu à fond alors que sur le site, un call of duty qui lui est vraiment un jeu couloir on lui colle un 16 minimun ... là faut que l'on m'explique.

Bref c'est pas grave, je trouve ce jeu très bon, il a une très bonne ambiance, un gameplay intéréssant, une histoire correcte, des graphismes plutot jolies si on a une machine correcte, et une difficulté intéréssante ... seulement, ne faites pas le jeu en facile ou en moyen avec les aides, commencé le jeu direct en maitre avec très peu d'aides dans les options et là vous verrez le jeu est n petit bijoux.

Voila, pour terminer, je conseil ce jeu aux fans d'infiltration, de jeu assez sombre dans son univers, et au gameplay certe pas revolutionnaire mais assez intéréssant !

Bon jeu à tout le monde !

Lire la suite...
16/20
ViolenteJanine
Alerte
Posté le 12 sept. 2015 à 07:07

Thief est sortie à la fin du mois de février 2014 et nombreuses étaient les attentes... trop peut-être!? Pourtant, Thief est loin d'être un désastre.

Premièrement, il serait judicieux de mettre en garde tous les amateurs de jeux d'action en tout genre. Thief n'est pas un jeu d'action, tant s'en faut! Tout est en lenteur, en minutie, en stratégie, en patience. Garrett le protagoniste aux doigts de fée est un félin, marchant sur la pointe des pieds, à pas feutrés, sans faire de bruit, comme un courant d’air et non une brute aussi subtile qu’une tonne de briques tombant d’un centième étage.

Vous êtes un voleur, donc, dans une cité lugubre, graphiquement réussie, où le gris est à l'honneur. Il n'y a aucun moyen de transport autre que la marche. Les quelques charrettes sont tirées par des êtres humains, aucun cheval. C'est une ville labyrinthique sur plusieurs niveaux, tarabiscotée comme ce n’est pas possible. Nul besoin de vous écrire qu'il est très facile d'y perdre ses points de repère. D’autant plus que les noms de rue ne sont pas clairement mis en évidence. Je compatis avec les premiers joueurs qui ont dû rager plus d'une fois à essayer de s'y retrouver.

La carte est minimale et presque illisible, aucun moyen d'y apposer un indicateur pour nous faciliter la tâche, encore moins de faire des voyages rapides pour rejouer un chapitre. Il faut donc se promener pour trouver, observer attentivement un peu partout, se faufiler ici et là, grimper pour mieux redescendre, éteindre une bougie pour ne pas se faire remarquer, crocheter une porte, traverser une pièce ou se glisser dans des conduits de ventilation. L’univers proposé est à la croisée d’une ville pseudo médiévale, préindustrielle et d’un bidonville ayant certaines similitudes avec une Venise sans les canaux, la joie de vivre et le soleil.

Encore ici, le prologue sous forme de tutoriel est minimal, peu d’explications sur le fonctionnement des commandes, des mécaniques du jeu, du moment où il serait judicieux d’avoir en sa possession telle ou telle flèche ou accessoire. Rien ne nous indique s’il ne serait pas mieux de prendre un chemin plutôt qu’un autre ou s’il sera possible de revenir en arrière si jamais on voulait trouver tous les trésors et endroits secrets. Beaucoup d’approximations, de tentatives, d'essais et d'erreurs, de recommencements.

Tout est mystère et intrigue : la ville inusitée, l'intention des personnages, la raison d’être des gardes (vigiles), la quasi-absence de citoyens, l’histoire, le protagoniste. Bref, sur le comment du pourquoi. Pourquoi doit-on faire ce que l’on fait? Pourquoi la ville est-elle construite ainsi? Pourquoi les gens sont-ils malades? Pourquoi ne font-ils que marmonner? Où sont les épiceries, les boutiques, les marchés? Pourquoi fait-il toujours aussi sombre? Comment une ville comme ça aurait-elle bien pu exister un jour? Pourquoi?

Le jeu Thief nous fait cette proposition, c’est à nous de l’accepter ou non, en y jouant honnêtement. Sinon, vaut mieux passer son tour, car assurément frustré vous serez.

Une fois le contrat accepté, c’est là que le jeu se dévoile peu à peu et que l'on peut véritablement l'apprécier à sa juste valeur. Vous êtes un voleur, ne l’oublions pas! Dans une ville dénuée de technologies, où vous devez vous débrouiller avec des moyens assez rudimentaires. Tout cela fait partie du jeu. C’est le jeu!

Alors si tout comme moi, vous aimez les mystères, les endroits secrets, les défis, les trésors bien cachés, les détours, le crochetage de coffre, la diversion, le vol d’objets divers dissimulés ici et là à travers toute la cité. Si vous aimez tourner en rond et observer longuement pour trouver un loquet, un bouton poussoir, un livre d’une bibliothèque, un tableau, une plaque, dissimulant un mécanisme permettant de désamorcer un piège ou de dévoiler l’accès à un lieu qui était inaccessible à priori. Si vous aimez vous perdre pour mieux vous retrouver et tomber par hasard sur un lieu encore inexploré, faisant jaillir en vous un sentiment de fierté. Alors, oui! Thief est fait pour vous!

Lire la suite...
20/20
FABRICE82
Alerte
Posté le 30 sept. 2014 à 00:00

Comment ne pas mettre 20/20 à un jeu aussi injustement descendu par la presse spécialisée et les rageux en tous genres ?
Vous aimez les jeux d'infiltration avec une ambiance immersive et une bonne rejouabilité ? Alors vous aimerez Thief.
Les graphismes sont très bons, en dépit de ce que peuvent en dire certains attardés qui devraientpeut-être faire vérifier leur acuité visuelle.
La durée de vie est excellente et la difficulté paramétrable à souhait, encore faut-il faire l'effort incommensurable d'aller jeter un oeil dans les options...
Tout est dit, ce jeu est objectivement une réussite et aurait mérité un bien meilleur accueil.

P.S.: pour ceux qui ne seraient pas au courant, c'est moi qui décide de ce qui est objectif et de ce qui ne l'est pas, je suis le représentant officiel de l'objectivité dans l'Univers. Merci de votre attention.

Lire la suite...
20/20
dumb_and_dumber
Alerte
Posté le 04 oct. 2014 à 00:00

Thief est un jeu auquel j'ai pris beaucoup de plaisir à jouer. Je dirais même que c'est un très bon jeu. Ce qui m'a le plus marqué reste l'univers graphique, l'atmosphère très particulière, moyen-âgeuse, sombre. Il en ressort quelque chose de mature et de très intéressant.
Le seul défaut qui m'a vraiment frappé est le mixage des voix françaises qui, par moment, déconne un peu (on entend par exemple quelques fois parler deux personnes comme si elles étaient proches de nous alors qu'elles sont à dix mètres).

A part ça, j'avoue ne pas comprendre comment le site peut mettre seulement 10 à ce jeu qui est vraiment beau, prenant et singulier... Le mystère reste entier.

J'ajouterais également que côté jouabilité c'est très bon aussi. La vue est immersive, le fait de pouvoir fouiller les tiroirs, de chercher des cachettes secrètes en tâtant des livres sur les étagères ou en passant ses doigts derrière les cadres des tableaux sont de bien bonnes idées. Bref, une très bonne expérience vidéo-ludique.

Lire la suite...
16/20
acrobatehacha
Alerte
Posté le 16 mai 2015 à 14:03

Clairement pour un site qui parait objective dans la plupart des test là je suis un peu decu par le testeur le jeu vaut clairement une meilleur note. D'accord on critique l'IA moi je la trouve pas mal ils auraient pu la faire bien cheaté on aurait eu un jeu que les "puriste" aurait qualifié d'oeuvre d'art nan pour moi l'IA n'as pas de problème après le hub parlons en si ça vous emmerde d'avoir des zones supplémentaire a explorer entre deux mission rien ne vous empêche de rusher vers l'objectif et au niveau de l'optimisation pc j'ai appris qu'il y avait des problème de fluidité et de cinématique qui vire au diapo uniquement en lisant le test.

A côté de ces "problèmes" le testeur a dû être atteint de sérieux problème de cécité pour ne pas voir l'ambiance unique du soft l'exploration offerte au joueur et une certaine liberté offerte en terme d'approche, en effet si vous voulez planter une flèche dans chaque ennemis libre a vous si vous souhaiter tuer personne car un voleur n'est pas un meurtrier faite. Finalement on remarque une certaine hypocrisie des journaliste qui dénoncent des jeux qui tendent a une uniformisation mais dès qu'un jeu propose une alternative viable par exemple a la mode des jeux ouvert on lui crache a la geule.

Sérieux avec Thief on prend son pied.

Lire la suite...
16/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 28 déc. 2014 à 11:44

NOTE INJUSTIFIER DE JVC!!!
ce jeu est une tuerie sans nom.
il est bien le digne successeur du premier jeu que je me suis offert sur mon premier pc!
ambiance de^folie,graphisme agréable,son de qualité.
son seul défaut sont ses quelques bugs.pour le reste,c'est du tout bon.
acheter en promo sur steam(moins de 12€ avec les dlc!),il n'a pas eu le succés que ce grand jeu aurai du!
long vie a thief!

Lire la suite...
7/20
roxxorkktd02
Alerte
Posté le 28 févr. 2014 à 00:00

THIEF, la référence des jeux d'infiltration (mais ça, c'était avant...)

Le constat est simple, après une poignée d'heure de jeu en mode difficile(2 heures environ) vous allez ressentir une frustration en terme de gameplay, l'IA soit-disant retravaillée, car à la base beaucoup trop réaliste, est comment dire... totalement à la rue :
Imaginez-vous dans une ruelle, dans l'ombre, un garde regarde dans votre direction, il n y a aucun obstacle entre lui et vous et il y a peine 4 mètres de distance. C'est bon vous y êtes ? Eh bien sachez que ce fameux garde ne vous voit pas.... Ce n'est pas une blague....

Bref, tout ça pour dire que messieurs les développeurs de THIEF, la base d'un jeu d'infiltration c'est l'IA...

Sinon le concept de vol et de cambriolage c'est fun (pendant 20 minutes), mais bon, à la longue c'est rébarbatif.

Sinon en terme de design et d’atmosphère, c'est bien glauque, un côté sympa du jeu, c'est au moins ça.

Par contre, le jeu n'est pas vraiment optimisé, donc il vous faut une très grosse configuration hardware pour espérer jouer en ULTRA.

Conclusion : Veillez à bien réfléchir avant de dépenser 49 euros dans ce jeu, il est loin de les valoir...

Lire la suite...
16/20
lifaon74
Alerte
Posté le 01 mars 2014 à 00:00

Bon tout d'abord je tiens à remettre les trolls à leur place :

- il est évidant que sans une bonne config, il n'y a aucune chance pour que vous le fassiez tourner en ultra. Pour ma part, mon ATI HD 7900 me permet de faire tourner le test de performance en mode ultra (tout est au max) avec 50 FPS en normal, et 60 FPS avec overclocking. N'oubliez pas non plus de mettre à jour vos drivers !

- il est aussi évidant que si vous jouez en mode simple l'IA ne sera pas très difficile... par contre passez en mode maître et essayez de finir une mission en mode fantôme tout en obtenant un max de gold, et on en reparle...

- dernier point : si vous n'aimez pas les jeux d'infiltration où il faut prendre son temps, et ou les actions sont souvent répétitives, pourquoi acheter ce jeu ? Pour ma part j'aime beaucoup ce genre là !

- finalement : des clés steam sont trouvables facilement à moins de 25€...

----- Le Test -----

Bon sinon, passons au test (jeu fini = missions principales seulement) :

- graphismes : plutôt bon (unreal engine oblige) même si on sens que parfois que ça manque un peu d'optimisation.

- bande son : doublages très bon, musique de fond agréable,... seul bémol : les animations faciales ne sont pas au top quand les personnages parlent.

- gameplay : prise en main facile. Pas du tout répétitif si l'on cherche tous les objets et tous les secrets. Il y a aussi plusieurs chemins cachés bien plus intéressants que ceux par défaut...

- scénario : rien d'extraordinaire, mais pas médiocre non plus.

- durée de vie : fini en 14h mode maître avec recherche d'un maximum d'objets et secrets. A mon avis il y a bien une 10aines d'heures en plus avec les missions secondaires.

Conclusion : un bon jeu à posséder si vous aimez le genre d'infiltration et d'exploration, mais attention il faut tout de même avoir une bonne configuration PC.

Lire la suite...
15/20
Gregousniper
Alerte
Posté le 12 mai 2014 à 00:00

En aucune façon ce jeu ne vaut un 10/20, les graphismes et manipulations sont bien voire très bien faits, l'infiltration pure est possible, l'IA des PNJ laisse parfois à désirer cependant, les mêmes trajets sans cesse, des actions incompréhensibles parfois. Le fait d'avoir effectué un jeu d'infiltration à la première personne fut un bon défi.
Un problème subsiste cependant,en dehors des missions, on se perd facilement dans la ville, malgré les cartes, qui auraient dû être un semblant plus détaillées.
Bon jeu.

Lire la suite...
20/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 14 sept. 2014 à 00:00

Et allez, encore un très bon jeu enfoncé par une partie de la critique!
Non mais sérieusement, les testeurs, pensez-vous vraiment qu'on va croire que votre avis est purement objectif et qu'il n'est guidé par aucune fronde anti développeurs?

Pour une fois, dites nous ce qui ne va pas avec Eidos Montréal?
Ou alors, tous ceux qui ont mis une note de 20 sont des paranos, doublés de grands naïfs, qui restent persuadés que vous êtes des professionnels, et que vous avez vraiment testé ce jeu en profondeur?
Et si vous étiez tout simplement incompétents?

Disant cela, je me demande aussi, après avoir, moi, réellement testé Thief si Eidos ne paie pas eux non plus une certaine incompétence.
Je m'explique.

Si l'on prend ce jeu, qu'on le lance et qu'on y joue une heure comme ça, sans faire un tour par les options, sans comprendre qu'on a affaire à un jeu comme il y en a de plus en plus, et cela à cause du marché.

Je veux dire un jeu qui a deux versions. Une version casu, celle qui est présentée avec les options par défaut. Et l'autre.

La véritable version du jeu d'infiltration qu'est Thief. La version qui se découvre en retirant dans les options les 21 paramètres d'aide en tout genre qui rend le jeu vraiment inintéressant. Oui vous avez bien lu. Il y a vingt et un paramètres que vous pourrez régler afin de profiter d'une œuvre dont le côté infiltration sera bel et bien crédible.
Il y a, au hasard, l'indication de navigation, l'indication d'interaction, l'indication en surbrillance que tel ou tel objet est "collectable", l'aide au crochetage etc, etc …autant d'options qui une fois désactivées ne font plus ressembler notre jeu d'infiltration à un parcours du petit poucet du début à la fin.

Ajoutez à cela le niveau de difficulté "maître" et vous voilà en présence d'un très bon Thief.
Je ne sais pas si Eidos a communiqué sur ce point, ce dont je suis certain c'est que s'ils l'ont fait, ce n'était pas assez. Et c'est grandement dommage, car c'est un point essentiel à connaître si l'on veut ressentir quasi immédiatement l'immersion dans l'univers de Garret.
Non messieurs les développeurs, messieurs les éditeurs vous ne pouvez plus compter sur l'intelligence des testeurs de jeux vidéos. Vos jeux ne les intéressent plus, ils sont mus par une autre ambition, d'autres intérêts que la qualité intrinsèque des jeux.
Mais ce n'est pas le sujet ici.

Je ne reviendrai pas sur le faux problème du monde ouvert absent. Je trouve qu'en lisant le commentaire de Master-Thief par exemple, ou de berni009 par exemple, pour ne citer qu'eux, on trouve un éclairage suffisant pour comprendre que cela ne gâche en rien le jeu, bien au contraire.

En conclusion, je ne saurais que conseiller Thief à tous ceux qui étaient prêts à y jouer mais qui ont été refroidis par la critique d'un oiseau de mauvais augure, (qui d'ailleurs, et en me tenant éloigné le plus possible de jugement sur le physique - je ne parle ici que d'attitude - semble être de mauvaise humeur d'entrée de jeu dans la vidéo, sans mauvais jeu de mots. On ne sent pas du tout la critique constructive, mais plutôt la descente en flamme d'un produit vidéo ludique, et ce jusque sur le visage de notre testeur où se lit aisément une colère noire ..euh pardon, rouge, une colère rouge.) car oui, Thief est un véritable jeu d'infiltration. Un jeu avec des dialogues bien plus adultes que ce qu'on voit trop souvent par les temps qui courent. Une ambiance poussée, de qualité, un peu comme dans un Deus Ex, avec les limites que la comparaison entre deux contextes radicalement différent impose.
Certains auront aussi fait l'analogie avec Dishonored, et elle est juste pour le côté ambiance, infiltration (là aussi il ne fallait pas se méprendre et ne pas avoir peur de pousser les options vers le réalisme et donc, une difficulté un peu plus grande) mais si dans Dishonored il était encore possible de "bourriner" et de "passer en force", ce n'est pas possible lorsqu'on se trouve dans la peau de Garett.

Des dialogues en français et de qualités, pour l'immersion lorsqu'on n'est pas bilingue c'est mieux.
Cerise sur le gâteau, pour les détenteurs d'écran compatible 3DVision sachez que le jeu est compatible (option 3DVision réglable dans les paramètres vidéos du jeu). C'est un plus appréciable et assez rare pour être précisé. Apparemment pas pour les professionnels de JV.com.

Sachez pour finir que le jeu a bien été descendu, et qu'on peut déjà le trouver bradé. Il était il y a une semaine ou deux à 10 euros sur Steam.

Je mets donc un 20/20 à ce jeu. Ma note véritable se situe autour de 16 ou 17, mais j'aimerais voir, comme l'ont fait ici d'autres avant moi, remonter cette note de 10/20 clairement non méritée, avec l'espoir, néanmoins lucide, que peut-être cela enverra un signal positif à EIDOS Montréal et à ceux "qui font" et qui se retrouvent trop souvent flingués par une critique de plus en plus illégitime.

Lire la suite...
16/20
Air-Anchor
Alerte
Posté le 09 avr. 2014 à 00:00

Quel plaisir de retrouver notre maître voleur, qui à défaut de nous offrir un grand jeu, nous fait néanmoins part de sa présence encore intacte dans l'univers actuel du jeu vidéo.

Alors que dire de ce jeu? Difficile de faire la part des choses entre les grands déçus d'un côté et les fans aveugles de l'autre! Mais si le jeu n'est pas à la hauteur des attentes, il est loin d'être mauvais.

Liste des défauts réels: l'IA, le scénario, la compétence "épier"... Et quoi d'autre? Rien en réalité, il semblerait qu'on attendait beaucoup de ce jeu qui au final n'offre ni plus ni moins que ce qu'un bon jeu peut offrir.

L'IA tout d'abord, gros défaut du jeu selon moi, très difficile de passer outre dans LA licence des licences d'infiltration! L'IA aurait vraisemblablement été retravaillée afin d'obtenir une expérience de jeu offrant plus de liberté et de largesse, malheureusement cela s'est fait au détriment de la crédibilité toute entière de l'opus. Les défauts de l'IA que l'on pouvait dans les épisodes précédents attribuer aux limites technologiques de l'époque, sont difficilement acceptables dans un jeu actuel, et lorsque l'on contrôle un maître voleur, tout l'intérêt du jeu repose dans l'IA et son potentiel. L'IA restera néanmoins le seul domaine vraiment désastreux de Thief, qui pour le reste s'en sort bien ou presque.

Le scénario maintenant, beaucoup moins déplorable que l'IA, mais toujours très moyen. On sent tout d'abord un manque de clarté tout au long du jeu, les éléments scénaristiques s'enchaînent et ne ressemblent pas forcément. Les personnages clés de l'histoire, bien qu'offrant un design intéressant, restent trop peu développés, une ou deux scènes les faisant intervenir tout au plus, pour 1 minute ou 2 de dialogue pas bien riche de sens. Garett lui-même semble nous faire subir le même aveuglement qu'à ces gardes en ce qui concerne sa personne, à peine effleurée, l'exploration du personnage du maître voleur reste très superficielle, à tel point qu'on semble finir le jeu sans vraiment savoir avec qui on le partageait tout ce temps.
Grande source d'incohérence également: une tentative de coller aux précédents scénarios teintée d'une fidélité aveugle aux défauts que ça peut engendrer, comme si une liste d'éléments à ajouter avait été rédigée: "ah et n'oubliez pas le surnaturel, il faut aussi cet aspect sectaire, ah et puis bien entendu une technologie steampunk, sans oublier cette noblesse oligarchique qui oppresse le petit peuple". Cette liste censée résumer les éléments "appréciés" des opus précédents nous fait valser d'usine en cathédrale, en passant par un hôpital psychiatrique ou encore un univers parallèle, le tout sans plus d'explications que cela... Une fois éclairci et longuement exploré, le scénario finit néanmoins par se trouver un certain charme, voire un semblant d'intérêt.
Il convient toutefois de préciser que bien peu de licences ont réellement briller par leur scénario ces dernières années, et il semble dès lors dur de punir Thief pour un manque de créativité et de cohérence qu'accusent toutes les licences récentes ou presque :ok:

Enfin "épier", défaut discret s'il en est, mais ô combien paralysant dans le gameplay. Le fait de l'avoir placer sous la même commande que le bouton action/interaction/voler peut rendre le contrôle du personnage très frustrant! Au lieu de fouiller un tiroir vous vous retrouverez planqué derrière un bureau, au lieu de voler le garde vous le bousculerez et déclencherez l'alarme en tentant de vous cacher derrière un pilier. Cette compétence dont on apprend à se passer au fil du jeu ne trouvera au final aucun intérêt et se limitera à ce rôle de parasite du gameplay.

Pour le reste, Thief est un bon jeu, l'IA aura quelque peu altérer la difficulté mais globalement le challenge est là! L'ambiance est travaillée et parfaitement adaptée à l'univers du maître voleur, la durée de vie est plus que convenable, surtout si l'on veut explorer le jeu au maximum dans son univers riche et ses challenges intéressants. Certains passages restent très réussis, notamment l'hôpital psychiatrique qui passera certainement au stade de niveau mythique dans la postérité. Le rythme du jeu est très bien géré, alternant entre le calme et le silence de la furtivité et une nervosité pour le moins excitante, voire angoissante.

Au final un bon jeu, pas excellent, peut-être moyen sous certains angles mais bon ou très bon sous d'autres, je mettrais 14 pour un avis objectif, mais j'ajoute un point pour éviter de voir la licence collapser à cause d'un opus un peu moins bon que les précédents, et un point parce que je suis fan :)

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Fnac Marketplace PC 2.60€ Fnac Marketplace PC 2.62€ Rakuten PC 9.99€ Amazon PC 12.99€ Amazon PC 18.00€ Amazon PC 20.75€
Marchand
Supports
Prix