Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum principal Art  /  Forum Animation  /  Topic Petit débat avec un modo de Wakanim  / 

Topic Petit débat avec un modo de Wakanim - Page 7

Sujet : Petit débat avec un modo de Wakanim

DébutPage précedente
1  ... 23456789101112  ... 31»
Page suivanteFin
Pilmou
Pilmou
MP
08 janvier 2014 à 21:26:41

:rire: aie aie aie...

Les gens qui débarquent et croivent (du verbe croiver)que leur whine va changer qqchose :peur:

DramaFS
DramaFS
MP
08 janvier 2014 à 21:26:49

Si c'est le fondateur, c'est encore pire.

Theoretical
Theoretical
MP
08 janvier 2014 à 21:30:19

L'auteur du topic a supposé que c'était un modérateur (puisque sous le pseudo "wakanim" probablement).

Mais y'a que Red-bushi alias Olivier Cervantes alias le cofondateur de wakanim pour parler aussi mal :hap:

Ses collègues ont plus d'intelligence dans leur communication.

Proxone
Proxone
MP
08 janvier 2014 à 21:39:55

Le faite qu'il a placer la génération fansub dans mauvaise éducation ma titillé un petit peu. :-(

Il y a quelques années on avait deux façon distingue: les animés sous-titré fais par les fansub et l'autre c'était les animes licenciés disposant d'une vf et disponible en dvd.
Or bien évidemment la sortie dvd demandait beaucoup plus de travail. Et d'ailleurs je pense que c'est toujours le cas aujourd'hui (sortie dvd demande plus d'investissement également).

Laissons de côté la légalité et réfléchissons seulement sur le faite que les animes traduit par les fansub sont gratuits donc qu'à l'époque tout les animés disponibles en streaming sous-titré étaient gratuit. Wakanim en effectuant le même travail que c'est fansub à rendu le service payant. Qu'il est raison ou qu'il est tor, forcé de constater que cette "mauvaise éducation" a été la première à apparaître. D'ailleurs vu que la plupart des fans de japanimation n'aime pas les vf (faut avouer que par moment elles peuvent être bien pourrie :hap: ) le doublage vf des animes est de plus en plus marginales, favorisant le développement de boîte comme Wakanim.

DramaFS
DramaFS
MP
08 janvier 2014 à 21:42:30

"Qu'il est raison ou qu'il est tor"

Mmmhh... :hap:

Moui, à part ça, je suis plutôt d'accord avec toi :hap:

Pom_pom
Pom_pom
MP
08 janvier 2014 à 21:46:55

Pilmou, si tu fais une thèse dessus, tu dois déjà avoir remarqué tout ça.

Le système juridique fondé à la base sur un constat de bon sens se perpétue au fil des siècles, et les situations socio-économiques changent, mais pas le système juridique. Et finalement la raison initiale de la loi, l'esprit de la loi comme on dit, n'habite plus la loi, mais vient au contraire perpétuer un système en place.

Pour être concret sur le sujet. Les droits d'auteurs sont des droits qui sont nés pour protéger les auteurs, les créateurs, des intermédiaires, des entreprises qui les exploitent.

Oui si le droit d'auteur existe, ce n'est pas pour protéger le créateur des "clients", mais bien le protéger des "éditeurs". Qui avant abusaient de leur édition, en vendant des oeuvres, notamment des livres à la base, sans jamais demander autorisation aux auteurs et bien sûr sans les rémunérer.

Or, maintenant, le système de droit d'auteur au contraire sous prétexte officiel de défendre l'auteur, en réalité défend un système d'éditeur qui exploite le créateur. Ainsi apparaissent une complexité du droit, qui détourne l'esprit de la loi. Notamment avec ce qu'on appelle les "ayant droit", puisque l'auteur ainsi cède ces droits patrimoniaux sur l'oeuvre.

Le fait bien connu que la majeur partie des bénéfices dans la plupart des domaines artistiques revient à ces ayants droits et non à ces créateurs. Les créateurs étant de plus en plus rarement les ayants droits majoritaires au profit (le terme profit est ici ironiquement adapté) des producteurs et éditeurs. Influencé par là, par l'esprit marchand anglo-saxon et notamment la notion tiré du common law de copyright, s'attachant principalement à ces droits patrimoniaux pouvait faire l'objet de marchandise, plutôt que droit moral.

De plus le système se complexifie juridiquement avec de nombreuses notions qui viennent court-circuite la simplicité de la loi. La notion plus globale de propriété intellectuelle. ET vient alors s'ajouter toute une législation en plus : les droits d'une "marque", et si on voit les choses de manière plus globale avec les mêmes dérives tout le système des brevets. (Beaucoup ont déjà ironisé bien souvent sur l'absurdité des dépots de brevets de l'entreprise Apple par exemple)
Des domaines qui peuvent sembler assez différents, et des complexités juridiques qui se sont rajoutés de manière au débuts à pallier certains défauts de la loi quant à l'évolution de la société. Mais à force de complexification, les lois en viennent à pouvoir se chevaucher et s'opposer.

Tout ceux qui s'intéressent à la propriété intellectuelle, ont été scandalisé d'ailleurs par l'événement "récent" autour de Mickey.

En effet, les droits d'auteurs étant là pour protéger et promouvoir la création artistique, et pas du tout la marchandisation de l'art. (même si on aime de plus en plus tout marchander) Donc protéger la création contre la marchandisation de l'art, laisse place dans les droits d'auteurs originels a une place tout aussi importante au domaine public. Les droits d'auteurs expirant au bout d'un certain nombre d'année pour entrer dans ce fameux domaine publique. Ce passage là est loin d'être anodin à la base, car là encore, il est censé servir la création artistique en permettant d'autant plus facilement sa propagation et sa réutilisation, et notamment probablement dans un but créatif. Mais c'est un aspect des choses qui n'a plus aucune valeur.
Et c'est là que l'exemple de Disney est flagrant. Mickey est un personnage qui est "récemment" entrer dans le domaine publique et peut donc normalement être utilisé et réutiliser, servir de créations à tous les artistes, ou artistes en herbe, et non pas la propriété de Disney.

MAIS, l'entreprise, elle est riche, prête à se payer pas mal d'avocats pour réfléchir à la question, alors elle a eu une idée de génie. Faire remarquer que Mickey ce n'est pas seulement un personnage de dessins animé, celui que l'on connait tous, qui (ils l'admettent fait partie du domaine publique) mais qui donc est ausis une marque.
ET Disney est le propriété de cette marque. Ainsi on a le droit d'utiliser Mickey, mais on a pas le droit de l'appeler Mickey. Donc en gros, on a pas le droit de l'utiliser concretement. En plus gros encore, le domaine publique peut aller se faire foutre et se faire titiller la prostate.
Si les droits d'auteurs ont expiré pourtant, c'est que le créateur ne peut en aucun cas mais en aucun cas (l'expiration n'étant pas très rapide) se voir négliger par l'utilisation quelqu'elle soit de son oeuvre.

C'est l'exemple le plus flagrant, le plus ridicule, et le plus connu, et donc le meilleur pour faire apparaître les failles d'un système juridique absurde. Le créateur n'est finalement plus qu'un outil entre les mains d'un système de marchandisation, alors que le droit d'auteur permet à la base de clarifier le fait que le système de marchandisation est un outil pour le créateur, lui permettant d'assurer son pain quotidien et d'avoir les moyens de créer.
Le créateur pour pouvoir créer en vient à devoir se prostituer en réalité (s'il veut partager réellement son oeuvre, suffisamment pour pouvoir en vivre) au sein d'un système bien particulier. Il est d'ailleurs amusant de s'intéresser au cas de la japanimation, car le japon est un pays qui banalise tous les rapports d'exploitation.
Notamment dans le domaine des manga, (à la base bien souvent, il faut le reconnaître des animation), les mangaka étant exploités mais exploités comme pas possible par les éditeurs. Oh bien sûr, on met toujours en avant, la liberté des plus grands, une liberté acquise durement et surtout qui n'est qu'un arbre cachant la forêt. Une forêt exploitée, une forêt de créateurs.

Il est d'ailleurs extrêmement amusant dans le domaine de la musique, où les artistes ont beaucoup plus l'occasion de s'exprimer dans les média. Ne parlons pas des média japonais où la liberté d'expression est un beau masque ornée d'un sourire, prêt à se fissurer si la réalité qui se cache derrrière avait un peu moins de pudeur et osait dévoilé ne serait ce que ses chevilles. Donc dans le milieu musicale, on voit régulièrement les artistes eux-même se voir limiter dans l'utilisation de leur propres oeuvres par les ayants droits.

Pom_pom
Pom_pom
MP
08 janvier 2014 à 21:47:35

A partir du moment où on accepte le système, seul moyen de pouvoir créer de manière autonome tant qu'il sera ainsi légitimé par la société civile (si ce n'est par les gens) c'est de céder sa liberté à d'autres. Ainsi le chantage est utilisé de manière très très très régulière, voire de manière systématiques, implicites et subtile. La manière la moins subtile est souvent de la part des ayants droits de se contenter de ne plus vendre le produit, puisque le droit à la vente leur appartient, et donc les auteurs se trouvent privés de toute source de revenues. Ainsi ils doivent suivre de belles directives et consignes, pour pouvoir vendre leur art.

Ainsi si de manière officiel les artistes restent les créateurs, les entreprises des intermédiaire, en réalité les intermédiaires sont devenus ce que le bon sens nomment des propriétaires, et s'assimilent à un système qu'une langue polémique qualifiera d'esclavagiste. Bien sûr, on est plus proche d'un esclavage antique, ou les esclaves ont des droits et sont relativement bien traité, bien nourris, plutôt que l'esclavagisme coloniale.

Et la beauté de la chose, c'est que la complexité juridique va toujours permettre à des beau légalistes de justifier tout ce qu'ils peuvent derrière des raisonnement fumeux, mais à l'apparence solide puisque fondé sur la loi.
Une remise à plat totale de l'ensemble du système de propriété est nécessaire pour avoir une discussion raisonnable sur la législation du droit d'auteur.

Du propriété de manière générale, parce que celui-ci est bafoué de tout côté. L'électro-ménager conçue aujourd'hui régulièrement pour avoir une date d'expiration. ON est plus à l'époque, où la machine avait fait son temps et ne pouvait plus marcher. ON est à l'époque où les machines électroniques sont conçus pour ne marcher plus d'un certain temps. Personne pourtant ne nous dit qu'on est donc là face à un système vague peu précis de location, plus que de propriété.

Pareillement le droit à la copie privée, tout le monde s'en fout. Toutes les entreprises qui râlent sur le vol de leur "droit" sont les premiers à bafouer tous les droits des particuliers et du domaine publique. Trouver moi quelqu'un qui râle contre les pirates et qui vend des albums, des jeux vidéos, des dvds qui ne sont pas conçus pas conçu pour empêcher la copie privée.

Mieux encore, l'achat de musique sur des système comme l'applestore, associé à un unique compte qu'il est impossible de léguer. Ah la propriété, une notion qui disparaît dans les faits mais sans jamais qu'on le dise. Tout devient location.

Pourquoi pas après tout, mais si on osait le dire, peut-être que les gens seraient prêt à l'accepter mais pas à ce prix-là.

Les biens culturels sont passionnants à notre époque dans les pays développés cela fait partie souvent des industries les plus rentables au monde. Mon dieu l'industrie du jeu vidéo !!! Et pourtant, ce sont les industries qui se plaignent le plus. Les producteurs éditeurs quand ils sont touchés, c'est une part de leur bénéfice qui diminue. Rien de plus grave. Et pourtant les créateurs eux vivent toujours dans des conditions d'une extrême précarité. Y a trois parties en gros dans le jeu les intermédiaires, les créateurs, les consommateurs. Trois parties, mais deux dindons de la farce.

La morale et le bon sens ayant disparu du monde actuel dans les raisonnements, les dindons se retrouvent privés d'armes pour se défendre, le roi lui a la législation de son côté, dont la légitimité n'est fondamentalement jamais remise en cause.

Bien sûr, je fais court et rapide, je me contente de rappeler quelques faits, mais cette juxtaposition suffit à donner une petite idée de la complexité absurde d'un sujet qui permet de masquer les vrais problèmes d'une législation internationale mais aussi française totalement dépassé. Le beau code civil de Napoléon dont la gloire était de repartir à zéro pour enfin fournir à une société qui avait changer de manière profonde pendant des siècles, sans jamais oser faire table rase. Quelle beauté ce code civil. Et pourtant sa valeur principale était d'être adapté à sa société et d'avoir oser tout remettre à plat. Alors qu'aujourd'hui il n'est plus que son antiquité encombrante, contre laquelle son existence même luttait.

M'enfin on arrive pas à faire la moindre réforme dans les domaines les plus anodins en france, alors oser changer les fondements même de notre système, fondements aussi érodés qu'ils soient, c'est un mythe plus mythologique encore que les dieux vikings à la mode. Surtout quand cette fois, on a contre nous aussi tout un système international qui fera obstacle à toute réforme. Comme si on avait besoin de ça, pour ne pas se remettre en cause....

hiken_S
hiken_S
MP
08 janvier 2014 à 21:52:35

Exact c'est vrai :oui:

:hap:

andrew59287
andrew59287
MP
08 janvier 2014 à 21:52:49

Oui désolé je connais pas le staff de Wakanim j'ai dis modo parce que sans connaitre la boîte j'ai pas pensé au fait que j'avais peut-être affaire au fondateur ou je ne sais quoi d'autre. Quoi qu'il en soit il reste un crétin arrogant.

Au passage pas mal le contre argument Drama, je sais pas pourquoi j'y ai pas pensé en plus je comptais en parler dans mon prochain message justement.

Pour les screen j'ai pris que leur dernier message, je pense qu'il y a pas besoin de plus pour montrer que rien n'est inventer, si vous voulez plus bah demandez mais je pense pas que ce soit utile.
https://www.noelshack.com/2014-02-1389214236-screen-wakanim-1.png
https://www.noelshack.com/2014-02-1389214240-screen-wakanim-2.png

Pilmou
Pilmou
MP
08 janvier 2014 à 21:53:34

Je te répond sur pastebin frère sinon ça va être la misère.

Si le topic n'existe plus d'ici là, je t'mp.

Pseudo supprimé
08 janvier 2014 à 21:53:44

Post avant "ouais mais faut bien que l'équipe wakanim gagne sa vie!"

Pom_pom
Pom_pom
MP
08 janvier 2014 à 21:59:48

Pilmou :d) C'est pourtant à ça que sert un forum normalement. A pouvoir faire des postes long, contrairement au chat, qui privilégie la réactivité et les messages courts :gni:

Ceasarus
Ceasarus
MP
08 janvier 2014 à 22:03:07

Trop long et pas assez espacé j'ai pas lu mais t'façon je m'en branle j'ai leurs anime gratos

DindonCarnivor
DindonCarnivor
MP
08 janvier 2014 à 22:05:25

Pom_Pom :d) Pavé très intéressant à lire :oui:

DindonCarnivor
DindonCarnivor
MP
08 janvier 2014 à 22:11:43

Même si je savais déjà que les Ayant droit était des ***** ainsi que pour l’obsolescence programmé :hap:

vs-steam
vs-steam
MP
08 janvier 2014 à 22:36:46

Ce topic est bourré de conneries, rempli de gamins pourris-gâtés qui n'ont plus aucune notion d'argent et des copyrights :rire:

cadmant
cadmant
MP
08 janvier 2014 à 22:44:52

j'ai lu le 1er post le second j'ai abandonné

p-e demain

Lafritedebxl
Lafritedebxl
MP
08 janvier 2014 à 22:48:29

ma réaction devant le pavé de Pom_Pom : :ouch2:
bllblllblll bllblllllllll

Sinon (j'ai pas envie de faire un p****** de pavé) vive les fansubs c'est grâce à elles que j'ai découvert les animes et si un fansubbers passe sur ce topic, je t'implore de continuer ce que tu fais pour les générations à venir !

ray-san
ray-san
MP
08 janvier 2014 à 22:50:02

Putain pour qu'ils répondent avec autant de fautes dans leurs messages ça doit être le stagiaire qui se charge de répondre...

Pseudo supprimé
08 janvier 2014 à 22:50:12

VS-Steam Voir le profil de VS-Steam
Posté le 8 janvier 2014 à 22:36:46 Avertir un administrateur
Ce topic est bourré de conneries, rempli de gamins pourris-gâtés qui n'ont plus aucune notion d'argent et des copyrights

Similairement, ton post est rempli d'arguments. étrange, non?

DébutPage précedente
1  ... 23456789101112  ... 31»
Page suivanteFin
Sujet fermé pour la raison suivante : Ras le bol des inepties que l'on lit par ici, ce topic n'a que trop duré, vous avez un soucis avec wakanim, parlez-en avec eux.
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Pilou_CS, -_Cloud_-, Shaiapouf
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer