CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
L'Entraîneur : Saison 2001/2002
  • Tout support
  • PC
  • Xbox
Forum
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Ma story avec Calais

DébutPage précedente
Page suivanteFin
psg62 psg62
MP
19 août 2003 à 22:16:24

Episode 21 : un parcours presque parfait

9 septembre : déplacement difficile à Toulouse. D’entrée de jeu, mes joueurs attaquent, ne laissant aucun ballon à leurs adversaires. 38e minute : Adriano, dans la surface de réparation, est balancé par Maqua. Penalty. Reyad le frappe en force…et but ! 1-0 à la mi-temps.
En deuxième mi-temps on est plus pressant encore, et, en face, Maqua sort le grand jeu. 61e minute : Granon passe à gauche pour Reyad, qui remonte le ballon, avance, entre dans la surface, dribble Diarra, frappe à ras de terre et marque ! Mais ça n’a pas l’air de contenter mes joueurs, et Reyad est proche du triplé plusieurs fois. On en reste là, belle victoire dans un match que nous avons dominé de bout en bout.

Toulouse ( 4) – Calais ( 3) 0-2. 14 995 spectateurs. Homme du match : Reyad ( 9).
On remonte d’une place au classement.

13 septembre : on reçoit Nîmes. Nous sommes les premiers à nous mettre en action grâce à Montenegro, mais sans succès. 20e minute : Montenegro, encore, passe pour Derlei, qui frappe, Mignani repousse, mais Montenegro suit et marque. Néanmoins, le tournant du match n’est pas là, il arrive 8 minutes plus tard : Montenegro, dans la surface, est fauché par Mignani. Le portier nîmois est expulsé, et nous obtenons un penalty. Reyad s’élance…et but ! A 2-0, le rythme ne diminue pas, il s’intensifie même. 33e minute : Mahouvé, de la droite, centre pour Reyad, qui contrôle, frappe et marque ! 3-0, on peut se dire qu’on en restera là pour cette première mi-temps, mais non : 42e minute, Reyad récupère le ballon aux abords de la surface, avance, trouve Derlei qui ne se pose pas de question et marque à son tour. On mène 4-0 à la mi-temps.
Comme d’habitude, mes joueurs réalisent une seconde période moins bonne que la première. Nîmes en profite même à la 80e minute, lorsque Benkouar réduit le score grâce à un centre de Benoit. Ce but a le don de faire réagir mon équipe, et, 4 minutes après le but nîmois, Dundee reprend un centre de Montenegro et fait mouche. On s’impose finalement 5-1.

Calais ( 2) – Nîmes ( 12) 5-1. 4 186 spectateurs. Homme du match : Reyad ( 10).
On reste deuxième à 1 point d’Ajaccio, qui compte 2 matches de plus que nous.

14 septembre : Laurent Macquet ( M GC) est prêté par Bordeaux.

18 septembre : Okoronkwo re-signe pour 6 ans.

20 septembre : déplacement à Alès. Et le match débute d’une façon malheureuse pour nous, puisqu’à la 5e minute Dundee est expulsé pour avoir donné un coup de tête à un adversaire. A 10 contre 11, nous sommes dominés dans les minutes suivantes, mais vers le quart d’heure de jeu nous prenons le jeu à notre compte. 20e minute : Reyad, sur la gauche, déborde, élimine un adversaire, centre, tête de Guigue et but ! Tout va bien, d’autant plus que 4 minutes plus tard, Reyad, encore lui, centre pour Derlei, qui marque, lui aussi de la tête. On s’en sort plutôt bien, et on mène 2-0 à la mi-temps.
Après la pause on se crée toujours autant d’occasions, mais sans réussite. Celle-ci va revenir à la 79e minute : Turdo passe pour Reyad, qui centre, Granon reprend et marque ! Ça va très vite, puisqu’une minute plus tard, même action : Reyad centre pour Granon, qui fusille Sansone. 4-0. Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises. 86e minute : Granon tire un corner, tête de Turdo et but ! !! 5-0, score final. Excellent match, d’autant plus que l’on a joué à 10 contre 11 presque tout le match. A noter les 4 passes décisives de Reyad.

Alès ( 8) – Calais ( 2) 0-5. 5 649 spectateurs. Homme du match : Reyad ( 10).
Nous sommes leader !

24 septembre : on se déplace à Saint-Etienne, pour le compte d’un match en retard. Macquet est titulaire. Et c’est justement lui, qui, à la 3e minute, récupère un ballon mal dégagé par Saint-Etienne, avance, frappe de 20 m et lobe Roy ! Déjà 1-0. Saint-Etienne, ensuite, pousse, mais Penneteau est excellent. 37e minute : corner en notre faveur. Granon le tire, tête de Okoronkwo et but ! 2-0 à la mi-temps.
Après la pause, mes joueurs sont dominés, mais Penneteau est en état de grâce et sort plusieurs occasions stéphanoises. 66e minute : je fais rentrer mon jeune attaquant Denis Delpierre, pour son premier match chez les pros. 84e minute : N’Diaye dégage un ballon chaud, Macquet récupère, avance, lance Delpierre, qui dribble un défenseur adverse, pénètre dans la surface, frappe…et but ! Pour son premier match pro, Delpierre marque ! C’est un futur grand, je pense… Enfin, on s’impose 3-0 à Saint-Etienne.

Saint-Etienne ( 5) – Calais ( 1) 0-3. 15 864 spectateurs. Homme du match : Okoronkwo ( 8).
Nous restons en tête, avec 3 points d’avance sur le Racing 92, notre prochain adversaire…

25 septembre : Derlei se blesse pour 10 jours. J’apprends également que Dundee est suspendu pour 6 matches, à cause de coup de tête. Je crois que Delpierre va encore avoir sa chance…

27 septembre : réception du second, le Racing 92. C’est visiblement le match de l’année en L2, puisqu’il est télévisé, et que les journalistes sont beaucoup plus nombreux qu’à l’ordinaire. Ma compo d’équipe ne varie pas, sauf en attaque où je fais confiance au duo Turdo – Delpierre. Nous obtenons un coup de pouce du destin à la 13e minute. En effet, Trustfull donne un coup de poing à Reyad et est expulsé. Et paradoxalement, c’est le Racing 92 qui domine, mais sans être franchement incisif. 0-0 à la pause.
En seconde période mon équipe revient avec l’intention de marquer. Les tentatives sont nombreuses, notamment celles de Delpierre, mais Bourgeois est intraitable dans sa cage. On se fais même contrer, et à la 87e minute, Bancarel est tout près d’ouvrir le score, mais le cadre se dérobe. On se quitte donc sur un décevant 0-0 qui fais les affaires de tout le monde.

Calais ( 1) – Racing 92 ( 2) 0-0. 4 198 spectateurs. Homme du match : Bourgeois ( 8).

Un point sur le classement :
1 Calais ( 10 j.) 25 pts
2 Racing 92 ( 10 j.) 22 pts
3 Ajaccio ( 11 j.) 22 pts
4 Saint-Etienne ( 10 j.) 21 pts
5 Nice ( 10 j.) 20 pts
6 Sochaux ( 10 j.) 18 pts
7 Montpellier ( 10 j.) 18 pts
8 Créteil ( 11 j.) 18 pts
9 Niort ( 11 j.) 17 pts
10 Nîmes ( 11 j.) 16 pts
11 Toulouse ( 11 j.) 15 pts
12 Le Mans ( 11 j.) 13 pts
13 Bastia ( 11 j.) 13 pts
14 Alès ( 11 j.) 13 pts
15 Angers ( 11 j.) 11 pts
16 Châteauroux ( 11 j.) 9 pts
17 Gueugnon ( 11 j.) 9 pts
18 Grenoble ( 10 j.) 8 pts
19 Cannes ( 11 j.) 7 pts
20 Le Havre ( 10 j.) 7 pts

C’est serré…

Va-t-on continuer à enchaîner les bonne prestations ? Suite dans le prochain épisode.

psg62 psg62
MP
20 août 2003 à 12:17:23

joeldesbois Posté le 19 août 2003 à 11:44:50
Pour 1 meilleure stabilité défensive, pourquoi pas KAMOUNA, t-bon Def centre/droit égyptien qui a une forte influence et une bonne marge de progression.
Il est pas cher du tout

malheureusement, il vaut cher dans ma partie car il a été transféré en Allemagne

RonniePSG17 RonniePSG17
MP
20 août 2003 à 16:35:12

Slt psg62 c trop cool continue comme ca mec!
ALLEZ LE PSG

psg62 psg62
MP
20 août 2003 à 18:49:58

salut RonniePSG17 merci de ton soutien

psg62 psg62
MP
20 août 2003 à 20:24:22

Episode 22 : l’envolée au classement

1 octobre : Marseille me fait une offre de 4,6 M€ pour N’Diaye. Je refuse.

3 octobre : déplacement à Cannes. Macquet est aligné au poste de milieu gauche tandis que Reyad joue avant-centre. Et le match ne débute pas de la meilleure façon : 5e minute, Pichot, sur la droite, centre, Caron reprend et ouvre le score. 17e minute : coup franc pour Calais. N’Diaye le tire, Granon remet pour Macquet, qui frappe et marque ! On continue à attaquer. 44e minute : Reyad s’excentre sur le côté gauche, adresse un centre tendu au second poteau, pour la tête de Macquet, qui marque ! Cela nous permet de mener 2-1 à la mi-temps.
On repart sur les mêmes bases après la mi-temps. 54e minute : Granon joue un corner sur Guigue, qui bute sur Masse, mais Okoronkwo reprend et marque. 3-1. 69e minute : suite à une-deux avec Turdo, Reyad se présente seul face à Masse et le trompe d’une balle piquée. Au final on s’impose 4-1.

Cannes ( 18) – Calais ( 1) 1-4. 9 163 spectateurs. Homme du match : Macquet ( 10).
On occupe toujours la première place.

4 octobre : après N’Diaye, Marseille me fait une offre de 2,4 M€ pour Okoronkwo ! Je refuse là aussi.

8 octobre : les médias sont élogieux à notre égard et font de nous un favori pour la montée en L1.

10 octobre : réception d’Angers. Derlei est de retour après sa blessure. D’entrée de jeu on met la pression à nos adversaires, mais ceux-ci se défendent bien. 42e minute : corner en notre faveur. Granon le frappe, tête de N’Diaye au premier poteau…et but ! On mène à la mi-temps.
Le match est à sens unique, d’ailleurs Lionel Pérez est excellent ( au total 17 arrêts). 79e minute : on obtient un corner. Granon le spécialiste le frappe, N’Diaye de la tête…et but ! Doublé de N’Diaye sur deux actions totalement semblables. On s’impose 2-0.

Calais ( 1) – Angers ( 17) 2-0. 4 190 spectateurs. Homme du match : Granon ( 9).
On s’envole au classement :

1 Calais ( 12 j.) 31 pts
2 Ajaccio ( 13 j.) 26 pts
3 Sochaux ( 12 j.) 24 pts
4 Nice ( 12 j.) 24 pts
5 Saint-Etienne ( 12 j.) 24 pts

17 octobre : tirage au sort du premier tour de la Coupe de la Ligue : Nîmes ( L2) – Calais ( L2).

18 octobre : déplacement chaud à Bastia. D’ailleurs, ce sont nos adversaires qui se mettent en valeur dès le début du match. Penneteau, face à son ancienne équipe, est parfait. Hugues, le portier bastiais, est également parfait sur nos nombreuses offensives. 0-0 à la pause.
49e minute : corner. Granon le tire, tête de N’Diaye, Hugues repousse, mais le Sénégalais reprend et marque ! Ce but ne semble pas donner un coup de fouet aux Bastiais, et nous en profitons. 70e minute : Reyad déborde sur le côté gauche, centre, tête de Turdo que repousse Hugues, mais Guigue suit, frappe en force et enfonce Bastia. Nouvelle victoire, 2-0.

Bastia ( 17) – Calais ( 1) 0-2. 8 219 spectateurs. Homme du match : N’Diaye ( 8).
On conforte notre première place.

21 octobre : on se déplace au Havre. 12e minute : Penneteau accroche Samson dans la surface. Mansouri tire et transforme le penalty. Nous tentons de réagir mais ne parvenons pas à battre Grégorini. 38e minute : sur une action solitaire, Turdo se présente seul face à Grégorini et le fusille. 1-1, c’est le score à la mi-temps.
En deuxième mi-temps on tente de marquer le but de la victoire, mais rien n’y fait : Grégorini est trop fort. 76e minute : Penneteau se blesse, coup dur. On en reste là.

Le Havre ( 19) – Calais ( 1) 1-1. 13 560 spectateurs. Homme du match : Grégorini ( 9).
On reste leader.

Penneteau est blessé pour 2 semaines.

25 octobre : réception de Nice. Angibeaud est de retour après 2 mois d’absence. Gillet est dans les buts, tandis que Reyad est sur le banc, fatigué. Rien à signaler jusqu’à la 23e minute, quand Decroix touche le ballon de la main dans sa surface. Penalty. Okoronkwo s’élance, frappe…et manque ! Formidable arrêt de Kalac ! Et ce n’est pas le seul, puisqu’il en réalise une multitude d’autres. Nous sommes donc tenus en échec 0-0 à la pause.
En seconde période, Kalac est encore magnifique et retarde longtemps l’échéance. 78e minute : Guigue déborde sur son côté droit, centre, Montenegro reprend et marque ! !! C’est le soulagement dans le stade. On s’impose 1-0.

Calais ( 1) – Nice ( 4) 1-0. 4 154 spectateurs. Homme du match : Kalac ( 9).

Le classement :
1 Calais ( 15 j.) 38 pts
2 Saint-Etienne ( 15 j.) 31 pts
3 Sochaux ( 14 j.) 28 pts
4 Ajaccio ( 15 j.) 27 pts
5 Nice ( 14 j.) 27 pts
6 Montpellier ( 15 j.) 27 pts
7 Racing 92 ( 14 j.) 26 pts
8 Créteil ( 15 j.) 26 pts
9 Toulouse ( 15 j.) 25 pts
10 Nîmes ( 15 j.) 22 pts
11 Niort ( 15 j.) 18 pts
12 Gueugnon ( 15 j.) 17 pts
13 Grenoble ( 14 j.) 15 pts
14 Angers ( 15 j.) 15 pts
15 Le Havre ( 15 j.) 15 pts
16 Alès ( 15 j.) 14 pts
17 Châteauroux ( 15 j.) 13 pts
18 Le Mans ( 15 j.) 13 pts
19 Bastia ( 15 j.) 13 pts
20 Cannes ( 15 j.) 8 pts

On fait un très bon parcours pour l’instant. Va-t-il être toujours aussi bon ? Ou va-t-on connaître une mauvaise passe comme il y a deux saisons ? Réponse dans les prochains épisodes…

SGGK SGGK
MP
20 août 2003 à 21:32:00

Continue psg62. Elle est super ton histoire!!!

psg62 psg62
MP
21 août 2003 à 08:49:38

SGGK Posté le 20 août 2003 à 21:32:00
Continue psg62. Elle est super ton histoire!!!

merci

psg62 psg62
MP
21 août 2003 à 19:37:49

Episode 25 : invincibles

1er novembre : déplacement à Niort. A la 6e minute, Grimandi, blessé, doit céder sa place. C’est un coup dur pour Niort. 20e minute : corner. Granon le frappe, Okoronkwo devance le gardien et marque ! 1-0. Ce but est mérité, d’autant plus que Reyad est proche par trois fois du deuxième but. Mais gare aux Niortais ! 45e minute : suite à une passe de Safanjon, Mary déborde sur le côté gauche, centre, Dissa reprend et marque. On prend un coup de couteau sur ce but. 1-1 à la mi-temps.
Mon équipe revient sur le terrain avec de bonnes intentions. 55e minute : on obtient un bon coup franc à 25 m du but niortais. Reyad s’élance, frappe…pleine lucarne ! Coup franc magnifique de Reyad ! On mène 2-1. Mais attention, Niort pousse. Heureusement, ma défense, et notamment Gillet, est intraitable et nous permet de conserver cet avantage d’un but jusqu’au coup de sifflet final.

Niort ( 11) – Calais ( 1) 1-2. 8 311 spectateurs. Homme du match : Granon ( 8).
Devinez quelle place on occupe…

8 novembre : on accueille Châteauroux. Retour de Penneteau dans les buts et de Dundee en attaque après sa longue suspension. Ce dernier est surmotivé. Et ça se sent. 1ère minute : Granon, depuis l’aile droite, centre, tête et but…de Dundee bien sûr ! Tout va très vite dans ce match. 12e minute : Granon passe pour Derlei, qui frappe sans contrôle et marque à son tour ! 2-0. 20e minute : Reyad effectue un festival côté gauche, déborde, centre pour Granon, qui coupe la trajectoire et marque ! Ça se tasse ensuite et nous menons 3-0 à la pause.
La seconde période débute mal pour nous, puisque Dundee se blesse à la 54e minute. Mais ça ne change en aucun cas la façon de jouer de mon équipe. 74e minute : Granon lance Reyad, qui prend de vitesse la défense adverse, dribble Boussaïd, avance, frappe à ras de terre et marque ! !! Festival de Reyad et Granon, qui a marqué 1 but et adressé 3 passes décisives. En plus de gagner, nous produisons du beau jeu.

Calais ( 1) – Châteauroux ( 17) 4-0. 4 159 spectateurs. Homme du match : Granon ( 10).
Ça ne change pas au classement.

Dundee est blessé pour 3 semaines.

13 novembre : je reçois 2 offres de Nantes : l’une pour Okoronkwo ( 2,5 M€) et l’autre pour… N’Diaye ( 4,7 M€) ! Je refuse les deux offres.

14 novembre : réception de Gueugnon. Les premières actions chaudes sont pour Calais, mais Vercoutre veille. 12e minute : Reyad accélère sur son côté gauche, repique dans l’axe, entre dans la surface, Elisor le tacle, mais Granon récupère le ballon, frappe et marque ! 1-0. 20e minute : Reyad, de la gauche, centre en direction de Derlei, qui, en renard des surfaces, trompe Vercoutre. 2-0. Gueugnon essaie ensuite d’attaquer, mais essaie seulement, puisqu’ils ne tirent aucune fois au but. 2-0 à la pause.
Après la pause, Gueugnon commence à frapper au but, mais leur seule action réellement dangereuse se situe à la 65e minute : Flauto lance Iachtchouk, qui frappe…sur la barre ! 79e minute : Billong, sans raison, donne un coup de tête à Montenegro, et est donc expulsé. Score final 2-0.

Calais ( 1) – Gueugnon ( 11) 2-0. 4 189 spectateurs. Homme du match : Reyad ( 10).
Nous sommes toujours premiers, mais derrière, Saint-Etienne s’accroche.

18 novembre : Coupe de la Ligue, on se déplace à Nîmes. Je laisse au repos mes titulaires. L’occasion de voir notamment le jeune Delpierre en action. 2e minute : Angibeaud centre, Seck repousse de la tête, mais Turdo, à l’entrée de la surface, frappe et marque. Ensuite, ça devient plus difficile pour nous, car Nîmes attaque, mais n’est pas récompensé de ses efforts. 44e minute : Boulebda déboule sur la droite, puis centre pour Moses, qui marque. 1-1 à la mi-temps.
Après la pause, Nîmes continue à faire le jeu, à frapper au but. 63e minute : Scotto, sur la gauche, centre, Moses reprend, sur la transversale…mais Pédron se jette et marque ! Nîmes mène 2-1. Dès lors, je fais rentrer Guigue à la place d’Angibeaud et je demande aux joueurs de jouer l’offensive à fond, quitte à en prendre un troisième. Pour l’instant, sans succès. Mais ça va venir. 84e minute : Mahouvé récupère un ballon, accélère, centre pour Abidal, qui reprend de la tête…et qui marque ! 2-2 ! Malheureusement, on n’arrive pas à mettre le 3e. On doit donc jouer les prolongations.
92e minute : Dutitre, de la droite, centre, tête de Macquet, Mignani repousse, mais Turdo surgit et inscrit le but ! 3-2. 100e minute : Mahouvé adresse une balle piquée pour Guigue, qui reprend de volée et marque ! 4-2 ! 105e minute : Klos, monté, passe pour Dutitre, qui frappe, poteau, mais Adriano reprend et marque ! 5-2 ! En seconde période de la prolongation, on ne marquera plus, malgré d’autres occasions. Belle victoire et surtout belle réaction des joueurs.

Nîmes ( L2) – Calais ( L2) 2-5 a.p. 3 452 spectateurs. Homme du match : Turdo ( 10).
En plus de la qualification, on gagne 375 000 €.

22 novembre : déplacement à Grenoble. Granon est dangereux, tout comme Reyad, mais Sibille réalise un très bon match. 41e minute : suite à un corner et à un cafouillage de la défense grenobloise, Luis Martinez, à l’entrée de la surface, frappe et lobe Sibille ! 1-0, score à la pause.
En seconde période on assiste à un attaque-défense, car Grenoble reste recroquevillé dans sa moitié de terrain. Guigue, puis Reyad sont proches de marquer, mais Sibille nous sort des arrêts de grande classe. A noter que ce soir on bat le record de matches consécutifs sans défaite en L2 : 16.

Grenoble ( 12) - Calais ( 1) 0-1. 12 125 spectateurs. Homme du match : Sibille ( 9).
On est champions d’automne ce soir. ( 50 pts, 19 j., 16 v., 2 n., 1 d., 48 BP, 11 BC)
On compte 9 pts d’avance sur le second ( Sochaux), 10 sur le troisième ( St-Etienne) et 12 sur le quatrième ( Créteil).

29 novembre : Coupe de France, déplacement à Belfort. Beaucoup de titulaires ne jouent pas, mais j’ai préféré laisser Wael Reyad. 19e minute : Derlei lance Reyad, qui accélère, élimine deux adversaires, frappe vers la lucarne et marque ! 15 minutes plus tard, Adriano se présente seul face à Keller, tente de le lober, le portier détourne, mais Reyad se jette et inscrit un deuxième but ! 2-0 à la mi-temps.
Après la pause, le match est une bataille du milieu de terrain. Malheureusement, à la 60e minute, Reyad se blesse. Cela perturbe mon équipe. 68e minute : suite à un centre de Charbonnier, Sanchez reprend et réduit la marque. 88e minute : Turdo frappe, Odé détourne…dans son propre but. Finalement, on s’impose 3-1.

Belfort ( CFA2) - Calais ( L2) 1-3. 1499 spectateurs. Homme du match : Reyad ( 9)

Reyad est blessé pour 2 semaines.

5 décembre : tirage au sort du 8e tour de la Coupe de France : Lusitanos ( CFA) – Calais ( L2).

6 décembre : déplacement au Mans. 4e minute : coup franc contre nous, à 25 m de notre but. Baticle frappe…et but ! 1-0 pour Le Mans. 13e minute : le Grenoblois Milazzo se blesse. Son équipe repart de plus belle, et se crée pas mal d’occasions. Mais, heureusement pour nous, Penneteau est vigilant.
Après la pause, les joueurs attaquent car ils savent qu’ils doivent marquer un but. 54e minute : Granon tire un corner, Mahouvé reprend et égalise ! Enfin. Nous tentons ensuite de marquer un deuxième but, mais nous sommes contraints de rester en défense, les Manceaux attaquant. On tient jusqu’au bout et on ramène 1 point…pas si mauvais que cela, car Le Mans, 19e, avait ce soir 4 nouvelles recrues, prêtées.

Le Mans ( 19) – Calais ( 1) 1-1. 6 843 spectateurs. Homme du match : Faivre ( 9).

13 décembre : notre match face au Havre est reporté à cause des conditions climatiques.

15 décembre : Luis Martinez, en quête d’un nouveau défi, m’annonce qu’il décide de quitter le club à la fin de la saison.

17 décembre : Lyon me fait une offre ( 2,6 M€) pour Okoronkwo.

20 décembre : 8e tour de Coupe de France, déplacement à Lusitanos. Un grand nombre de mes titulaires est laissé au repos. 11e minute : Macquet trouve Angibeaud sur l’aile gauche. Celui-ci centre, tête de Delpierre…et but ! La suite est un ensemble d’occasions en notre faveur, mais Miriel est excellent, et préserve le score jusqu’à la mi-temps.
En deuxième mi-temps on a toujours autant d’occasions, mais en face Miriel sort un grand match. 77e minute : Guigue déborde sur la droite, centre, Adriano se jette et marque ! A 2-0, on se dit que c’est fini, et mes joueurs se relâchent. Trop, puisqu’à la 92e minute, Trohel lance Brebion, qui s’en va battre Penneteau et sauver l’honneur lusitanien.

Lusitanos ( CFA) – Calais ( L2) 1-2. 3 338 spectateurs. Homme du match : Delpierre ( 8).

Mon équipe est invaincue depuis 20 matches. Continuera-t-elle comme cela ? Réponse dans le prochain épisode…

Imthebestcoach Imthebestcoach
MP
21 août 2003 à 21:28:44

suite

psg62 psg62
MP
23 août 2003 à 13:18:37

Episode 26 : les défaites s’enchaînent.

23 décembre : Puissesseau organise une réunion imprévue avec moi pour y dresser le bilan de cette moitié de saison.

P. : « Je suis très content de l’équipe.

MOI : Je le suis aussi. Mais arrêtons de jouer les modestes. On peut prétendre au podium.

P. : Ce n’est pas un peu tôt pour parler de cela ?

MOI : Non. J’ai confiance en mes joueurs »

Nous discutons ensuite des primes en cas d’accession en L1, ce qui n’avait pas été envisagé au début de la saison.

29 décembre : Guigue nous rejoindra définitivement à la fin de la saison. En fin de contrat, nous venons d’obtenir son accord.

30 décembre : notre match en retard à Créteil a été reporté à cause des conditions climatiques.

6 janvier : Jérémy Hénin ( DC, Le Havre) et Mario Turdo ( B C, Rennes), en fins de contrat, nous rejoindrons la saison prochaine.

8 janvier : tirage au sort des 32e de finale de la Coupe de France : Calais ( L2) – Guingamp ( L1)

10 janvier : 2e tour de la Coupe de la Ligue, on reçoit Bastia. 5e minute : Granon tire un corner, tête d’Okoronkwo et but ! 10 minute plus tard : Guigue déborde sur la droite, centre, tête de Dundee et but ! 2-0. on gère ensuite tranquillement le match jusqu’à la mi-temps.
En seconde période, Bastia réagit un petit peu, mais ses tirs ne sont pas cadrés. Pendant ce temps-là, mon équipe se contente de contres-attaques qui ne donnent rien. On l’emporte facilement 2-0.

Calais ( L2) – Bastia ( L2) 2-0. 3 360 spectateurs. Homme du match : Granon ( 8).

11 janvier : Cyril Granon sera calaisien la saison prochaine. En effet, Calais l’achète 1,1 M€.

16 janvier : tirage au sort du 3e tour de la Coupe de la Ligue. Calais ( L2) – Lens ( L1) ! !! Ça s’annonce chaud !

17 janvier : match très chaud à Sochaux, deuxième du classement et invaincu depuis 13 matches. On entre mieux dans le match. 4e minute : corner pour nous. Granon le tire, tête de Guigue…but ! 1-0. Sochaux ne réagit pas, on en profite. 9e minute : Reyad déborde sur l’aile gauche, centre, Guigue de la tête…et but ! 2-0, doublé de Guigue. 18e minute : Okoronkwo dégage le ballon, Dundee le récupère, accélère, lance Reyad, qui s’approche du but, frappe et marque ! !! 3-0. Les supporters sochaliens chambrent leur équipe : « Et un, et deux, et trois zé-ro ». Ils n’auront pas l’occasion de la chanter longtemps. 30e minute : Montenegro adresse une balle piquée pour Derlei, qui reprend de volée et trompe Fernandez ! 4-0, ce sera le score à la mi-temps.
En seconde période, ça s’équilibre. On a moins d’occasions. 69e minute : Mahouvé passe le ballon dans la surface pour Montenegro, qui, seul, fusille Fernandez et inscrit le 5e but calaisien. Ce sera le dernier, puisque Sochaux parviendra à stopper l’hémorragie. Le Président savoure cette victoire, et offre même une double prime de victoire aux joueurs.

Sochaux ( 2) – Calais ( 1) 0-5. 8 410 spectateurs. Homme du match : Montenegro ( 10).
On prend encore plus d’avance au classement.
18 janvier : un de plus ! Mahouvé nous rejoindra à la fin de la saison, car il sera en fin de contrat. C’est déjà notre 5e renfort de la saison prochaine.

24 janvier : Coupe de France, réception de Guingamp, 4e de L1. Il serait intéressant de voir comment on se débrouille face à une formation de l’élite. 5e minute : Okoronkwo transmet à Abidal, qui frappe sur la barre ! C’est à peu près tout pour une mi-temps bien terne.
63e minute : Mahouvé passe dans la surface pour Derlei, qui se fait tacler par Wallemme, mais Granon récupère, frappe et marque ! 1-0. Malgré ce but, on continue d’aller de l’avant. 76e minute : Mahouvé remonte le terrain, centre, tête de Guigue…but ! !! 2-0, le stade laisse exploser sa joie ! Euphoriques, mais joueurs sont tout proches d’inscrire un 3e but dans les arrêts de jeu, mais on en reste là. Belle victoire.

Calais ( L2) – Guingamp ( L1) 2-0. 4 153 spectateurs. Homme du match : Granon ( 9).

26 janvier : Reyad, Okoronkwo, N’Diaye et Mahouvé sont appelés pour la Coupe d’Afrique. Ce départ de notre colonne vertébrale ne sera, j’espère, pas trop difficile à digérer, car nous avons les solutions.

28 janvier : notre match face à Saint-Etienne est reporté, lui aussi. Décidément…

29 janvier : tirage au sort des 16e de finale de la Coupe de France : Monaco ( L1) – Calais ( L2) ! Tirage très difficile.

31 janvier : Coupe de la Ligue, réception de Lens. Nos Africains, en sélection, et Abidal et Piton, blessé, sont absents. Je dois donc aligner Bauchart en défense, cantonné à l’équipe réserve depuis 3 ans. Lens rentre mieux dans le match que nous. 23e minute : Suarez centre de la gauche, tête de Nonda qui marque ! 1-0. La réaction est immédiate, puisque 4 minutes plus tard, après un tir repoussé de Guigue, Granon s’empare du ballon et fusille Chabbert ! 1-1 ! 43e minute : Nonda effectue une action solitaire en effaçant 3 joueurs, passe pour Delporte, qui contrôle, frappe et marque ! C’est rageant de prendre un but avant la mi-temps.
55e minute : Nonda, sur la gauche, centre, Chaika prend le ballon, crochète Adriano, frappe et marque ! 3-1, le match est plié et nous n’arriverons jamais à revenir. Nous sortons tout de même sous les applaudissements du public. On a eu un bel exemple ce soir du fossé qui existe entre la L1 et la L2. Mauvais match de Penneteau.

Calais ( L2) – Lens ( L1) 1-3. 4 174 spectateurs. Homme du match : Nonda ( 10).

4 février : déplacement à Ajaccio. Je décide d’aligner Gillet dans les buts. 24e minute : M’Bami centre pour Huard, qui frappe, Gillet repousse, Achard reprend et ouvre le score. 31e minute : Gillet accroche Lebe dans la surface. Le gardien est expulsé. Huard s’élance…et marque le penalty ! 2-0. A la mi-temps j’encourage mes joueurs à aller de l’avant.
61e minute : M’Bami dribble plusieurs joueurs, déborde sur la gauche, centre, Middleton reprend et marque ! 3-0. Il y aurait pu en avoir un 4e, mais les poteaux en ont décidé autrement. Après une longue série d’invincibilité en Championnat, on perd, et c’est mérité. Penneteau a encore mal joué.

Ajaccio ( 8) – Calais ( 1) 3-0. 6 657 spectateurs. Homme du match : M’Bami ( 10).
Derrière, ça revient, même si on a toujours 2 matches de retard.

7 février : réception de Toulouse. 9e minute : Coridon, de l’aile droite, centre, tête de Magnier qui ouvre le score ! 19e minute : Turdo tente un centre…et but ! !! Incroyable, le centre raté de Turdo trompe Maqua. 39e minute : Turdo lance Dundee, qui frappe instantanément…poteau ! 1-1 à la mi-temps.
La seconde période commence bien mal : 53e minute : Luis Martinez se blesse. Cela aura ses conséquences. 86e minute : Rodriguez adresse une balle piquée pour Mionnet, qui efface Klos, avance, frappe du droit, Penneteau se troue ! Coup de froid sur le stade, Toulouse mène 2-1. On n’arrivera pas à revenir. Encore un mauvais match de Penneteau.

Calais ( 1) – Toulouse ( 7) 1-2. 4 199 spectateurs. Homme du match : Rosa ( 8).
Le classement :

1 Calais ( 23 j.) 54 pts
2 St-Etienne ( 25 j.) 53 pts
3 Nice ( 26 j.) 51 pts
4 Créteil ( 25 j.) 48 pts
5 Sochaux ( 25 j.)
6 Racing 92 ( 25 j.) 45 pts
7 Toulouse ( 26 j.) 45 pts
8 Nîmes ( 26 j.) 42 pts
9 Ajaccio ( 26 j.) 41 pts
10 Montpellier ( 25 j.) 39 pts
11 Gueugnon ( 26 j.) 32 pts
12 Le Havre ( 25 j.) 30 pts
13 Niort ( 26 j.) 26 pts
14 Angers ( 26 j.) 26 pts
15 Alès ( 25 j.) 26 pts
16 Cannes ( 26 j.) 25 pts
17 Châteauroux ( 26 j.) 24 pts
18 Le Mans ( 25 j.) 23 pts
19 Grenoble ( 25 j.) 21 pts
20 Bastia ( 26 j.) 20 pts

On peut se rendre compte de l’importance des Africains dans notre équipe. Et en plus quand Penneteau n’est pas en forme…
Ils seront encore absents 2 ou 3 matches. Parviendra-t-on à remonter la pente ? Réponse au prochain épisode...

Imthebestcoach Imthebestcoach
MP
23 août 2003 à 14:35:06

continu t proche de la L1

Reif-fra Reif-fra
MP
23 août 2003 à 15:09:28

LA SUITE ! !! Vasy psg62 c bon c la monée o bou la.

psg62 psg62
MP
23 août 2003 à 17:05:29

Episode 27 : la Coupe, une compétition à exploits

14 février : Coupe de France, déplacement à Monaco. Les locaux mettent la pression d’entrée de jeu. 16e minute : Marquez passe deux joueurs, centre, Bierhoff devance Penneteau et ouvre le score ! 1-0. 6 minutes plus tard, le même Bierhoff se présente seul face à Penneteau, mais le gardien réalise un superbe arrêt. 36e minute : Granon récupère le ballo, avance, lève la tête, centre, Adriano…et but ! !! Egalisation de la tête d’Adriano. 1-1 à la pause.
Dès la reprise, Monaco attaque. 46e minute : Giuly, sur la droite, centre pour Lacombe, qui reprend… Penneteau détourne, Biakolo suit, mais Penneteau s’interpose une fois de plus. Notre gardien est héroïque ce soir, il repoussera plus tard des frappes de Brogno et Biakolo, et nous permet de tenir jusqu’à la prolongation.
92e minute : Klos subtilise le ballon à Brogno, Primorac récupère, trouve Adriano, qui avance, centre pour Granon, qui contrôle, frappe…et BUT ! !! On mène 2-1, il s’agit maintenant de tenir. 104e minute : Ishizaki centre, tête de Biakolo…détournée du bout des doigts par Penneteau. Les Monégasques ont compris : ils ne parviendront pas à marquer. On s’impose 2-1 à Monaco, sans nos Africains. Penneteau s’est bien rattrapé ce soir des 3 matches précédents, où il avait été fautif.

Monaco ( L1) – Calais ( L2) 1-2. 5 742 spectateurs. Homme du match : Granon ( 10).

18 février : déplacement à Nîmes. Mahouvé et N’Diaye sont de retour, mais ce dernier est sur le banc puisqu’il a joué la veille. Zambrano, le jeune équatorien, est titulaire en attaque pour la première fois. Nîmes attaque, et à la 15e minute, Moses marque, mais il est hors-jeu. 19e minute : Scotto effectue un une-deux avec Bango, récupère la balle, frappe et trompe Penneteau. 1-0. 23e minute : Macquet centre pour Turdo, qui frappe de la tête et marque ! 1-1. 30e minute : Granon lance Macquet dans le trou, qui accélère, se présente face à Mignani et le crucifie d’une frappe du pied droit ! 2-1, ce sera le score à la pause.
On repart bien en seconde période : 53e minute, Granon centre au second pour Mahouvé, qui remise sur Zambrano, lequel contrôle, frappe, et marque ! 3-1. Pour son premier match en pro, Zambrano marque. 74e minute : Zambrano, à gauche, centre, Turdo dévie pour Macquet, qui se jette et inscrit le 4e but calaisien. Nîmes se remet à l’attaque, et tente de réduire le score. 85e minute : Boulebda lance Bango, qui centre pour Moses, qui marque. Ça ne fait rien, on s’impose 4-2.

Nîmes ( 8) – Calais ( 1) 2-4. 7 664 spectateurs. Homme du match : Macquet ( 10).
St-Etienne est toujours à 1 pt.

21 février : match en retard, déplacement à Créteil. Piton, après sa blessure, est de retour. Delpierre est titulaire en attaque. 13e minute : N’Diaye récupère le ballon aux abords de la surface, remonte le terrain, élimine plusieurs adversaires, passe pour Adriano, qui jongle, puis frappe et marque ! 1-0. Débute maintenant le festival Penneteau : il repousse des frappes de Baret ( 17e), Corti ( 27e), Histilloles ( 28e), Boulila ( 29e), Corti ( 37e), et encore Corti ( 43e). On mène à la pause.
La seconde période démarre sur une blesse : Dundee se blesse à la 50e. Créteil attaque toujours, mais Penneteau a moins de travail, mes défenseurs dégageant le moindre ballon chaud. On emporte ce match important 1-0.

Créteil ( 5) – Calais ( 1) 0-1. 5 166 spectateurs. Homme du match : Penneteau ( 9).
On repousse nos concurrents.

Dundee est blessé pour 3 semaines.

22 février : tirage au sort des 8e de finale de la Coupe de France : Le Mans ( L2) – Calais ( L2)

27 février : 3e place de la Coupe d’Afrique des Nations : Nigéria – Egypte 2-1

28 février : finale de la Coupe d’Afrique des Nations : Congo-Zaïre – Côte d’Ivoire 4-3

28 février : réception d’Alès. Nos adversaires se montrent dangereux en début de match : 5e minute, Crucet fait un one-man-show côté droit, centre, Boukoko reprend et ouvre le score. Notre réaction ne se fait pas attendre. 11e minute : Adriano remet en retrait pour Derlei, qui frappe, Durand repousse, Granon récupère, frappe en hauteur et marque ! 1-1. Mes joueurs tentent d’inscrire un deuxième but, mais Durand les en empêche. 44e minute : Turdo, excentré sur la gauche, centre pour Guigue, qui devance Durand et marque ! On prend l’avantage.
Dès le retour des vestiaires, Klos se blesse. 58e minute : Montenegro et Adriano sèment le trouble dans la défense adverse. Le Brésilien frappe de 20 m, Durand repousse, Granon surgit et pousse le ballon au fond des filets. 3-1, on assoit notre domination. 84e minute : Granon lance Derlei à la limite du hors-jeu, qui se présente face à Durand, l’élimine, puis inscrit le 4e but calaisien. 90e minute : suite à une frappe de Faure repoussée par Penneteau, Akoun récupère le ballon et pousse le ballon dans le but. On s’impose 4-2.

Calais ( 1) – Alès ( 15) 4-2. 4 168 spectateurs. Homme du match : Granon ( 10).
Saint-Etienne est à 6 points, puisqu’il a fait match nul.

6 mars : Coupe de France, déplacement au Mans. Reyad et Okoronkwo sont de retour. 11e minute : Granon passe pour Derlei, qui, à l’entrée de la surface, adresse une frappe à ras de terre et marque ! La joie est de courte durée, puisqu’à la 24e minute, Assous passe pour Reynaert, qui égalise du plat du pied. On se sépare sur un score nul.
Après la pause, on décide d’attaquer. 47e minute : Granon effectue une action en solitaire, efface Assous, puis Milazzo, avance, crochète Faivre, frappe et marque ! 2-1. 73e minute : Guigue centre pour Derlei qui contrôle, puis, tranquillement, place le ballon dans le petit filet et permet à Calais de mener 3-1. On en reste là. Nous continuons notre chemin en Coupe.

Le Mans ( L2) – Calais ( L2) 1-3. 6 250 spectateurs. Homme du match : Derlei ( 10).

Tout va bien à Calais. On a une belle avance en Championnat, et nous sommes qualifiés en quarts de finale de la Coupe de France. Pour connaître notre adversaire et continuer à suivre notre Championnat, patientez jusqu’au prochain épisode…

psg62 psg62
MP
23 août 2003 à 21:18:51

Episode 28 : si proche du rêve

7 mars : tirage au sort des quarts de finale de la Coupe de France. La cérémonie a lieu à Téléfoot. Le Président Puissesseau s’est déplacé afin de représenter Calais. Mes joueurs et moi, après le décrassage, regardons l’émission. Robert Pires, l’invité du jour, tire au sort les boules contenant les noms des équipes.

« Noisy-le-Sec » « Laval »
« Lorient » « Bordeaux »
« Marseille » « Calais »
« Nantes » « Strasbourg »

Et oui, on tombe sur l’OM, un très gros morceau, qui, en plus, jouera à domicile.

9 mars : réception du Havre en match en retard. Reyad, Guigue, Mahouvé et Granon sont laissés au repos. Delpierre est titulaire en attaque avec Turdo. En première mi-temps les 2 équipes ont tour à tour leur période, mais les portiers sont vigilants. 0-0 à la pause.
65e minute : Delpierre sème le trouble dans la défense havraise, déborde, remet en retrait pour Turdo qui frappe…poteau. C’est à peu près tout pour un match au contenu maigre. 0-0.

Calais ( 1) – Le Havre ( 12) 0-0. 4 154 spectateurs. Homme du match : Delpierre ( 9).
On a 7 points d’avance sur St-Etienne, avec le même nombre de matches.

12 mars : Reyad se blesse pour 3 semaines.

13 mars : déplacement au Racing 92. 12e minute : Bouabdellah se blesse. Coup dur pour le Racing 92. 27e minute : Zambrano joue une touche pour Macquet, qui centre, tête de Guigue et but ! 3 minutes plus tard, Guigue passe pour Granon, qui frappe et trompe Bourgeois. 2-0 à la mi-temps.
54e minute : Montenegro, de la gauche, centre, Zambrano reprend et marque ! 2 buts en 2 matches pour l’Equatorien. 3-0, c’est bien, mais restons concentrés, le Racing peut revenir. 80e minute : Montenegro effectue une transversale pour Guigue, qui déborde, centre tête de Montenegro et but ! 4-0, score final. Très belle victoire.

Racing 92 ( 6) – Calais ( 1) 0-4. 6 962 spectateurs. Homme du match : Guigue ( 10).

Un point sur le début du classement :

1 Calais ( 28 j.) 67 pts
2 Saint-Etienne ( 28 j.) 60 pts
3 Nice ( 29 j.) 57 pts
4 Sochaux ( 28 j.) 53 pts
5 Créteil ( 29 j.) 51 pts

14 mars : Penneteau est retenu en équipe de France A’

21 mars : c’est le grand jour, déplacement à Marseille, en Coupe de France. Le début du match est marseillais, mais Penneteau sort tous les ballons. Sur mon banc, je suis tendu, car j’ai l’impression que chaque attaque marseillaise sera un but. Mais ça tient derrière. 0-0 à la mi-temps.
La seconde période est aussi marquée par la domination marseillaise, mais par nos contres également. 62e minute : Denis centre pour Maurice qui marque, non, c’est refusé, hors-jeu. 77e minute : coup franc. Macquet le tire…poteau, Turdo reprend, mais Warmuz réalise une parade fantastique. Coup dur à la 89e minute : notre meilleur défenseur, N’Diaye, se blesse. On tient bon jusqu’à la prolongaiton, et c’est déjà un exploit.
93e minute : Chabaud lance Maurice, qui accélère, et s’en va battre Penneteau. 1-0. Dundee est tout proche d’égaliser 5 minutes plus tard mais sa tête frôle le montant gauche de Warmuz. 110e minute : corner pour Marseille. Denis le frappe, Deschamps reprend de la tête, Okoronkwo dégage sur sa ligne, mais Svensson, en embuscade, ne manque pas l’occasion et double le score. 119e minute : Derlei, sur le flanc droit, centre, Dundee saute plus haut que Warmuz et réduit la marque ! Mais malheureusement, c’est trop tard. On s’en sort avec les honneurs. Mais tout de même, c’est vraiment dommage.

Marseille ( L1) – Calais ( L2) 2-1 a.p. 51 927 spectateurs. Homme du match : N’Diaye ( 9).

N’Diaye est blessé pour 1 mois.

30 mars : déplacement à Angers. 5e minute : Mahouvé, sur la gauche, centre, Macquet, à la lutte avec Lemasson, remise pour Montenegro, qui frappe et marque ! 1-0. 37e minute : Dundee se blesse. Peu avant la mi-temps, on est proches de marquer par Granon, mais Delaroche veille.
En seconde période c’est presque un attaque-défense, Angers ne tire aucune fois au but. De notre côté, nos frappes sont toutes repoussées par Delaroche. On en reste donc là.

Angers ( 14) – Calais ( 1) 0-1. 6 664 spectateurs. Homme du match : Macquet ( 9).
Statu quo au classement.

On rêve de monter mais nous devons rester concentrés. Le rêve sera-t-il réalisé ? Réponse dans le prochain épisode…

psg62 psg62
MP
24 août 2003 à 15:29:11

Episode 29 : « On est champions, on est champions, on est, on est, on est champions ! »

3 avril : réception de Cannes. 9e minute : Macquet centre pour Derlei, qui temporise, remet derrière pour Montenegro, qui frappe et marque ! 1-0. 37e minute : Abidal, dans la surface, est poussé par Latte-Yedo. Penalty. Okoronkwo s’élance…but ! 2-0. A ce moment du match mes joueurs se déconcentrent un petit peu. 43e minute : Saïb passe pour Vander, qui frappe, Penneteau repousse, mais Saïb suit et marque. 2-1 à la pause.
On a du mal à attaquer en seconde période, mais, progressivement, on y parvient. 62e minute : Granon joue pour Montenegro, qui effectue un passement de jambe, lance Guigue, qui contrôle, frappe à ras de terre et marque ! 3-1. 80e minute : Boisfer tacle Montenegro, Granon récupère, avance, voit Malicki avancé, frappe et marque ! Superbe lob de Granon ! 4-1. 84e minute : Guigue déborde, centre pour Turdo, qui bat Malicki du gauche. 5-1, très belle victoire.

Calais ( 1) – Cannes ( 14) 5-1. 4 169 spectateurs. Homme du match : Montenegro ( 10).
En attendant le match de Saint-Etienne, on a 10 points d’avance sur les Verts.

10 avril : Saint-Etienne – Racing 92 2-0. Les Verts reviennent à 7 pts.

14 avril : Penneteau est de nouveau retenu avec l’équipe de France A’.

17 avril : déplacement difficile à Nice. D’entrée de jeu on attaque, on tire au but mais Kalac sauve son équipe. 39e minute : corner. Granon le frappe, tête de Reyad et but ! 1-0, c’est au moins ce que l’on mérite. 45e minute : Montenegro frappe de 25 m…sur la barre. On mène d’un court avantage à la mi-temps.
On tente d’enfoncer le clou en seconde période, mais sans succès, jusqu’à la 80e minute : Granon, sur l’aile droite, élimine Okpara, centre, Derlei…et but ! Magnifique but de Derlei, qui a fait une bicyclette ! 2-0. 87e minute : Mostovoi joue un corner, Mahouvé tente de dégager, mais Oyawolé récupère, frappe, et trompe Penneteau, masqué. Victoire méritée.

Nice ( 5) – Calais ( 1) 1-2. 9 383 spectateurs. Homme du match : Granon ( 9).
St-Etienne a fait match nul.

21 avril : St-Etienne – Nîmes 2-1. On a 6 pts d’avance sur les Verts pour 1 match de moins.

23 avril : St-Etienne – Angers 1-3. toujours 6 pts d’avance, mais on a 2 matches de moins. Justement, nous les rencontrons dans 2 jours…

25 avril : le grand match, Calais – Saint-Etienne. N’Diaye est de retour mais Mahouvé est suspendu. France 3 Nord-Pas-de-Calais-Picardie et TF1 sont présents, j’enchaîne les interviews, mais j’interdis aux joueurs d’en faire : il faut rester concentré. Dans ce début de match, on l’est, et on domine. 24e minute : Montenegro centre pour Granon, qui frappe…poteau, mais Turdo reprend…détourné par Roy. 39e minute : corner tiré par Granon, tête de Reyad sur le poteau ! La réussite n’est pas avec nous. 0-0 à la pause.
Même scénario en seconde période : on attaque, mais, quand ce n’est pas le poteau, c’est Ludovic Roy qui nous empêche de marquer. 67e minute : Granon tire un corner, Luis Martinez reprend…et but ! !! 1-0, enfin ! Saint-Etienne se met à l’attaque, frappe au but pour la première fois à la 71e minute. 80e minute : Benoît Cheyrou décale dans l’axe Raselemane, qui frappe…poteau rentrant ! Stupeur au stade Julien-Denis, Saint-Etienne égalise, pour son deuxième tir du match seulement. Du coup, on se remet à l’attaque. 86e minute : Derlei élimine deux adversaires, centre pour Turdo, qui envoie un missile, mais Roy détourne sur sa barre ! Arrêts de jeu : N’Diaye joue un coup franc, tête de Reyad au second poteau, mais arrêt réflexe de Roy. Ça ne rentre pas. On aurait mérité de gagner ( 11 tirs cadrés + 3 poteaux ou barre contre 2 tirs cadrés), mais Roy a sorti le match de sa vie, et ses montants l’ont bien aidé. Je ne suis pas déçu par mes joueurs, car ils ont tout donné.

Calais ( 1) – Saint-Etienne ( 2) 1-1. 4 187 spectateurs. Homme du match : Luis Martinez ( 9).
Toujours 6 pts d’avance sur les Verts, mais aussi deux matches en moins.

30 avril : déplacement à Châteauroux, sans Penneteau ( retenu en équipe de France A’) ni Granon ( suspendu). Delpierre est titulaire en attaque. La réussite n’est pas avec nous, puisque nous tirons une fois sur les poteaux. En plus, mes joueurs cadrent peu leurs frappes. Châteauroux a quelques occasions, mais Gillet s’en sort.
En seconde période, Châteauroux accentue sa pression, et met Gillet à contribution. Mais nous renversons la tendance à l’heure de jeu. 65e minute : Derlei centre en direction de Delpierre, qui remise de la poitrine pour Macquet, lequel frappe de volée et ouvre le score ! 1-0. 4 minutes plus tard, Montenegro se blesse. 75e minute : Compan frappe sur la transversale. On évite l’égalisation de justesse. Mais deux minutes plus tard, Dernis, sur la droite, centre, tête de Pollet, qui égalise ! Tout est à refaire. 87e minute : Guigue centre de la droite, Maes tente de dégager, mais Reyad récupère, frappe et nous offre la victoire ! Je suis content de cette victoire.

Châteauroux ( 15) – Calais ( 1) 1-2. 9 691 spectateurs. Homme du match : Delpierre ( 9).
Il nous manque 1 point pour assurer la montée en L1 et… pour être champions !

Montenegro est blessé pendant 3 semaines.

2 mai : réception de Bastia. Penneteau et Granon sont de retour. Mes joueurs sont fatigués. Cela se ressent au début de match. La première période est pauvre en occasions, et les gardiens ont peu de choses à faire. Score nul et vierge à la pause.
60e minute : Mahouvé passe à Guigue, qui contrôle, passe pour Turdo, qui centre, tête de Derlei…et but ! !! 1-0, le rêve se dessine. Euphoriques, mes joueurs sont tout proches de doubler la mise. 80e minute : Abidal remonte le ballon, tente de passer Jatoba, qui le tacle, mais Derlei récupère le ballon, avance, frappe et marque ! 2-0 ! !! Les minutes défilent, on attend la fin du match. 87e minute : Prince réalise une action en solo, qu’il conclut magnifiquement en marquant ! 2-1, mon équipe se replonge dans le match. Arrêts de jeu : Derlei lance Guigue dans le dos de la défense. Celui-ci s’excentre sur la droite, passe pour Granon, lancé, qui frappe…et BUT ! !! 3-1 ! Bastia joue le coup d’envoi, Prince passe à Bessaque…et c’est fini ! !! Calais monte en L1 et remporte la L2 ! !! On fait un tour d’honneur, et la fête se poursuit jusqu’à tard dans la nuit, au stade, puis en boîte, même si on a un match dans 3 jours. Puissesseau me félicite, et les supporters me désignent comme “ Le meilleur entraîneur calaisien de tous les temps ”. J’en suis flatté. On finit notre interminable soirée par un défilé dans les rues de Calais. Plus de 30 000 personnes nous accompagnent.

Calais ( 1) – Bastia ( 19) 3-1. 4 200 spectateurs. Homme du match : Derlei ( 9).

Voilà, nous jouerons en L1 l’an prochain. Pour suivre notre fin de Championnat et nos premiers transferts, rendez-vous dans le prochain épisode…

psg62 psg62
MP
24 août 2003 à 15:37:25

le prochain épisode ce sera demain là je vais partir à Paris

darkink darkink
MP
24 août 2003 à 15:55:57

ouai continue elle est COOL :D

Reif-fra Reif-fra
MP
24 août 2003 à 16:04:01

OBLIGE DATTENDRE JUSKA DEM1 ? Put1 psg62 t san coeur...

Imthebestcoach Imthebestcoach
MP
24 août 2003 à 16:04:13

CALAIS LYON l´année prochaine et le derby CALAIS LENS

darkink darkink
MP
24 août 2003 à 16:07:23

BOUH MA STORY :( :snif:

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, GamesOfLove
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer
La vidéo du moment