Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum inFamous 2  /  Topic [RP] InFamous : l'alliance des héros  / 

Topic [RP] InFamous : l'alliance des héros - Page 8

Sujet : [RP] InFamous : l'alliance des héros

DébutPage précedente
1  ... 345678910111213  ... 369»
Page suivanteFin
Sunshine_Desire
Sunshine_Desire
MP
14 juin 2011 à 23:02:10

Vérifie tes mp Soni, je t'en ai envoyé un.

Yep bonne soirée à vous, une petite musique d'ambiance pour la nuit et me voilà éclipsé, bonne soirée :o))

http://youtu.be/D04t1Gzjyjc?hd=1

Yoshi600
Yoshi600
MP
14 juin 2011 à 23:05:45

Je prend rassemblement (elle est pour moi de toute façon non?)

Yoshi600
Yoshi600
MP
14 juin 2011 à 23:07:09

J'ai pas tout compris, qui me recherche? et pourquoi je dois ne pas me faire repérer?

Sunshine_Desire
Sunshine_Desire
MP
14 juin 2011 à 23:10:17

@ Yoshi, j'ai justement demandé par mp à Soni de préciser ce qu'il donne, car je pense qu'il a en tête un event (qui ne se réserve pas) mais dans ce cas il faudrait qu'il fixe la récompense.

Cardiak21
Cardiak21
MP
14 juin 2011 à 23:16:37

:mac: L'exil ou la lutte :mac:

Acte 1 : Retrouver la trace.

Des rumeurs courent dans toute la ville. Des gens, des porteurs comme moi, sont apparemment visés. Qui se cache derrière tout ça et surtout pourquoi? Je vais le découvrir...et je sais par où commencer.

Je quitte ma planque, direction les vieux quartiers. Je suis né et j'ai grandi dans cette partie de la ville, je la connais comme ma poche. Même si depuis l'ouragan, tout a changé. Mes amis d'enfance sont restés et tentent maintenant de redonner ses lettres de noblesse à la ville engloutie, malgré la Milice omniprésente.

Mon ami Léo, un jeune gars des rues, tout comme moi, vit dans un wagon de train en travers de ce qui reste d'une voie ferrée. Lui, c'est un peu les yeux et les oreilles de New Marais. Il sait tout sur tout, et il est au courant pour mon pouvoir, il le sait depuis le début.

En survolant la zone pour vérifier que la Milice ne patrouille pas - même si à cent mètres du, ii n'y pas grande chance qu'on me repère - je me souviens du bon vieux temps... Mias il faut que j'arrête de rêvasser, je ne suis pas là pour ça.

J'attéris sur le toit du wagon et aussitôt j'entends Léo brailler. Toujours aussi aimable celui-là! Je lui parle des rumeurs, et il me confirme ce que je craignais : deux porteurs ont été retrouvés, morts.

D'après lui, celui qui a fait ça est un homme rusé et très bien organisé. Et il n'est pas seul... Il me dit de me méfier, de ne pas m'attaquer à ça, de ne pas me mêler à ça... Mais qu'importe, des gens comme moi disparaissent, et il se pourrait bien qu'un jour, mon tour vienne. Il m' a dit d'aller vers le centre-ville. La Milice sévit régulièrement là-bas.

Il me donne aussi une photographie d'un type de la Milice, en me précisant que celui-ci devrait làcher quelques précieuses infos si je lui paye deux ou trois verres... Difficile, vu que la Milice me recherche. Mais après tout, le jeu n'en vaut-il pas la chandelle?

Après une bière et quelques blagues de mauvais goût, je m'envole pour le centre-ville. Symbole de débauche, le centre est un lieu où il faut savoir s'amuser.

Je me pose sur un toit d'immeuble et j'observe. Le spectacle qui se joue devant moi est effarant... Des miliciens se baladent aux bras des filles de joies pendant que d'autres montent la garde. D'après les infos de Léo, le gazier est souvent au Muddy Rudder, un bar ou plutôt un bouge qui sert de repaire aux dealers et où les gardes fleurtent avec la fée Alcool. Je dois y rentrer et avec mon look, j'y passerais incognito.

J'atterris dans la ruelle derrière l'établissement, ça pue l'urine et l'alcool régurgité. La nausée. Je rentre par la porte de service. La musique est bonne, du bon vieux rock comme l'aimait mon père. Je jettes des regards partout, je dénombre dix-sept miliciens. Tous occupés à descendre des verres, à rire, à toucher le cul des serveuses... Celui qui m'intéresse est facilement repèrable. Il est accoudé au bar et attend visiblement d'être servi. C'est maintenant que j'entre en scène.

Je m'assois sur le tabouret d'à côté, lui demande ce qu'il boit et lui paye sa consommation. Il me remercie et s'envoit derrière la cravate le contenu de son verre de whisky puis en recommande un, que je lui paye à nouveau. Après quelques futilités et d'autres blagues de mauvais goût - Léo s'entendrait bien avec lui - il commence à répondre à mes questions. Il n'y a pas à dire, l'alcool fait parfois bien les choses. J'ai appris que des miliciens d'élite, d'après les dires de mon interlocuteur alcoolisé, était venue s'installer dans les Gas Works, dans un entrepôt près des docks à l'Est de la ville. Le périmètre était apparemment très bien gardé et des choses pas très catholiques s'y passaient. Le milicien commence à battre de l'aile et finit par s'écrouler comme une merde sur le comptoir. Je paye le barman qui me fait un signe de tête, me désignant un sergent de la milice qui ne me lâche pas du regard. Il ne m'en faut pas plus, je me casse. Sorti par la porte arrière, je fends le ciel, direction les Gas works!

La zone industrielle est énorme, et c'est de là que Bertrand tire la majeure partie de sa fortune. L'entrepôt est facile à repèrer. C'est le seul bâtiment de la zone qui soit défendu avec un dispositif assez conséquent et un logo de la Milice peint sur le toit. Je me pose sur une citerne adjacente à l'entrepôt, et j'observe...

Des miliciens portant des uniformes pas communs gardent l'entrée. Ils sont mieux équipés que leurs congénères. Il n'y a pas à chier, ils en jettent les types. Un en particulier attire mon intention, il dégage une sorte d'aura noire. Des frissons me parcourent le dos. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens mal. Un grand flash blanc, puis mes forces me quittent. Je m'évanouis et tombe lourdement de la citerne...

A mon réveil, je suis dans une cage. Des fragments de métasphères sont attachés sur les barreaux, ni trop, ni pas assez, juste ce qu'il faut pour me maintenir dans une léthargie semi-consciente... Une seule pensée, je suis dans la merde!

Fin de l'acte 1!

Est-ce que je commence l'acte 2 ?

Cardiak21
Cardiak21
MP
14 juin 2011 à 23:23:01

@ Sunshine : Je viens de voir le message que t'avais laissé à mon intention! Ok, tu me diras ça demain! J'attends ton rebondissement! :o))

Sur ce, bonne soirée et/ou nuit à tous! Et surtout, bon jeu! :ok:

soni94430
soni94430
MP
15 juin 2011 à 00:28:34

Désolé oubli l'autre c'était un brouillon je les mi sans faire attention encore désolé

:globe: raquette :globe:

La melice te demande de raquetter des commerces

La première boutique c'est une animalerie elle se trouve a l'avenue central

La seconde boutique est alimentaire c'est une boucherie mais a l'arrière salle il a y un casino qui n'ai pas contrôler par la melice

La troisième est spéciale c'est club de stip a côté du parc la fleur rose

soni94430
soni94430
MP
15 juin 2011 à 00:31:28

Raquette est pour yoshi

Sunshine_Desire
Sunshine_Desire
MP
15 juin 2011 à 07:43:45

Je ne sais pas trop ce qui est le mieux en terme de smileys pour répondre à une mission, disons que je vais mettre les mêmes.

:mac: L'exil ou la lutte :mac:
En cours par Cardiak.

Réponse à l'acte I : Loin de moi l'idée de faire une mauvaise critique gratuite juste parce que je suis MJ, le texte, ton style, les détails sont parfaits :o)) Tu donnes beaucoup de vie à ta ville, c'est passionnant. Alors attention : ce qui me gêne un peu pour une mission 3*, c'est que tu "maîtrises" d'une certaine façon le vol, comme si tu l'avais toujours fait (tu parles de centaine de mètres de haut etc.). Mais c'est tout à fait contrebalancé par le fait que tu t'es mis dans le pétrin (et quel pétrin, justement) tout seul, presque pas besoin de rebondissement, donc je n'ai rien à redire. En conséquence je te laisse mener la suite comme tu l'entends, sachant qu'on ne voudra jamais que votre perso meurt (tout de même), sauf si vous voulez quitter le jeu avec les honneurs.

Là ça peut intéresser tout le monde en ce qui concerne ma façon de voir : je ne suis pas attaché à la réussite d'une mission. Je préfère qu'une dynamique se mette en place, où une même intrigue ou un ennemi reviendrait, parfois prise par d'autres persos pour qu'il la transforme et continue de leur manière par exemple, en s'inspirant de ce qui a déjà été fait ... enfin bref, comprendre en indication et vu comment tu as décrit la scène, je verrai d'un mauvais oeil que tu les tues tous d'une façon ou d'une autre, c'est dit :o)) Au risque d'influencer mais je trouve important de préciser sur quoi je donne les récompenses.

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
15 juin 2011 à 08:01:13

J'attends ma prochaine mission :content:

soni94430
soni94430
MP
15 juin 2011 à 08:26:30

:globe: démolition :globe:

La milice a livré 3 paquets bourré d'explosif

Il y an a un dans le musée de la ville trouve le il est côté de l'entrée du musée

La second bombe est sur un bateaux de marchandises a côté du réservoir

La troisième bombe et dans la prison sur les fondation

soni94430
soni94430
MP
15 juin 2011 à 08:47:59

:globe: événements karma :globe:

Le journaliste d'une chaîne de télé veut faire un reportage sur toi

Parle lui de toi de tes pouvoir se que tu a fait pour la ville

Sunshine_Desire
Sunshine_Desire
MP
15 juin 2011 à 08:55:46

:globe: La Boutique de l'alliance :globe:

Musique à l'extérieur de la boutique :
http://youtu.be/siaYZ7hCt7Q?hd=1
Musique à l'intérieur :
http://www.youtube.com/watch?v=vBM7i22gpMc&feature=related
(Excusez moi, trop tentant :o)) )

Voilà, je vous fournis une liste de possibilité d'achats, que j'ai essayé de rendre exhaustive :oui:
Considérez la plupart juste comme des objets d'inventaire, qui apportent un bonus, pris en compte par les MJ quand vous écrivez :oui: . Utilisez le smiley flèche rouge en début de post pour un achat.

Considérez qu'ils seront utiles, en tout cas avec moi, dans mes missions difficiles où je ne laisserai pas beaucoup de signe de puissance passer :ok:

¤ TENUE
- Bonnet (800$) : Vos séquences d'infiltration seront favorisées.
- Gilet de protection (1200 $) : Vous encaisserez mieux les dégâts de chocs.
- Gilet pare-balles (1500 $) : Vous encaisserez mieux les projectiles.
- Baskets de course (1000 $) : Vos actions de parkour seront favorisées.
- Cape (1000 $) : Vous aurez plus de chance de faire peur aux civils et ennemis faibles.
- Jogging de compétition (800 $): Votre endurance est améliorée.
- Masque (500 $) : à usage unique, remet votre Karma en position neutre. Utile si vous désirez changer de voie alors que vous êtes avancé dans l'ancienne.

¤ ARMES
- Amplificateur (1500 $) : Servez vous de vos pouvoirs au corps à corps grâce à cet outil qui les concentre.
- Katana (1500 $) : Palliez en partie vos faibles pouvoirs novices par cette lame acérée au corps à corps.
- Gourdin (1500 $) : Écrasez vos ennemis avec la force de Caveman !
- Canne de Sly (1500 $) : Soyez plus rusé et coriace que vos opposants en combat de mêlée !

¤ PROGRESSION
- Noyau d'énergie (1000 $) : échangeable contre 1000 xp, soit une portion d'un rang.
- Séance d'entraînement (200 $) : Vous achetez le droit de rédiger, quand vous le souhaitez, une petite séance d'entraînement qui sera lue et récompensée par les MJ comme un event.

Note : Ce n'est bien sûr pas tout, des objets seront sans doute ajoutés avec le temps. Je profite également de ce message pour rappeler que la plupart d'entre vous sont novices, et donc bien faiblement capables de contrôler vos pouvoirs, d'où l'intérêt d'avoir recours à la boutique :ok:

Cardiak21
Cardiak21
MP
15 juin 2011 à 09:51:49

@ Sunshine : Merci! J'avais justement dans l'idée de demander un personnage ennemi assez récurent.
Mon personnage, ce n'est pas Hulk donc hors de question de massacrer tout le monde!
Et puis, je me suis déjà fait le déroulement de la mission avant même de commencer à l'écrire!
Bon et bien, je continue!

Encore :merci:

soni94430
soni94430
MP
15 juin 2011 à 11:14:29

C'est sur aussi clair que la télé une histoire bien travailler bravo :bravo:

Les autre joueurs aussi c'est grâce a vous que se jeux ésiste sunshine je tes pas oublié c'est pour sa que je vous dit un énorme :merci:

Cardiak21
Cardiak21
MP
15 juin 2011 à 11:19:29

:mac: L'exil ou la lutte :mac:

Acte 2 : Confrontation

Je me réveille en sursaut. Depuis combien de temps je suis là? Cette cage dans laquelle on m'a enfermé est assez petite, impossible de m'y tenir debout. Les fragments de métasphère qui y sont attachés m'affaiblissent.

Et de toutes manières, même si je le voulais, je ne pourrais pas m'envoler. J'ai besoin d'une impulsion pour décoller et cette foutue cage m'empêche, sans parler des miliciens ou des fragments qui m'entourent... Je range cette option dans un coin de ma tête.

L'endroit est lugubre, noir, malsain. Des Elites gardent les différents accès de cette zone de l'entrepôt. Il y en a trois rien qu'autour de ma cage. Ils discutent très peu, se contentant de regarder à droite ou à gauche. Je voudrais savoir ce qu'il se passe dans l'autre partie de l'entrepôt, mais là encore, impossible de voir quoi que ce soit. Des panneaux ont été disposés tout autour de ma cage pour l'isoler du reste du bâtiment. Le temps passe et je finis par m'endormir, trop faible pour continuer à réfléchir.

Des coups sur la cage me réveillent. Le milicien me beugle un truc inaudible. Son visage ne m'est pas inconnu. Après m'être remémorer les évènements précédant ma capture, je reconnais l'homme qui se tient devant moi. C'est le sergent qui ne me lâchait pas du regard au Muddy Rudder. Il arbore un sourire carnassier, visiblement content de lui. Il a de la chance que je sois enfermé et dans le gaz, j'aurais aimé l'emmener se balader dans les airs... Son sourire s'efface comme par enchantement quand un homme rentre dans la zone d'isolement...

Ce dernier, c'est une autre paire de manches. Grand, mince, silhouette presque féline. Tout d'un prédateur au repos. Il me fixe puis dit aux autres miliciens de sortir. Lesquels obéissent sans dire un mot. Le sergent, lui, continue de me fixer avant de tourner les talons. L'homme prend une chaise et vient s'installer en face de moi. Il me sourit lui aussi, mais cela ressemble plus à un rictus morbide qu'à autre chose. Il prononce mon nom : John Matherson. Mais comment il le connaît? Dans la rue, tout le monde m'appelle Cardiak...

Apparemment, il est très bien renseigné. Il sait pour mon pouvoir, il sait d'où je viens, il sait pour mes parents. Ses espions, ou quoi que ce soit d'autre, sont efficaces. Il m'apprends qu'il me piste depuis quelques temps, qu'il était investit d'une mission de première importance : trouver, traquer et tuer les Porteurs... Bertrand, lui même, en est un. Son chien de garde le sait-il?

J'étais là, la nuit où tout est arrivé. Mes pouvoirs, ceux de Bertrand et la mort de plusieurs centaines de personnes. Tout est intimement lié. Je savais que Bertrand était à ma recherche, mais de là à tuer mes semblables.

L'autre me sort de mes rêveries. Il me questionne sur mon pouvoir, comment m'est-il apparu et surtout si je connais d'autres gens comme moi. Je réponds à tout par la négative en lui disant gentimment d'aller se faire foutre. Mauvaise réponse. Ils rappellent ses subalternes. Je crois que je vais prendre cher, mais peu importe. Je ne lâcherai rien.

Ses sbires me sortent de ma cage, et là, la fête commence. C'est une pluie de coups qui me tombe sur la tronche. La douleur devient une information que je m'efforce de classer dans la catégorie "donnée inutile" mais celle-ci se fait de plus en plus violente. Je croyais être plus résistant que ça, mais j'en viens à demander que tout ça s'arrête. J'ai honte de moi. Je me croyais plus dur que ça... Une éternité semble être passer. Je me dit que je suis qu'une pauvre merde et c'est humiliant. Les coups s'arrêtent, et c'est tant mieux. J'ai la tronche en vrac, mais je suis vivant, bien vivant. Les Elites s'écartent pour laisser passer ce qui doit être un toubib. Il m'osculte. Visiblement quelques côtes de cassées, des contusions et un oeil abîmé. Mais hormis ces menus détails, je vais bien. Facile à dire toubib!

Le doc et le Prédateur sortent de la pièce, me laissant avec le sergent et trois de ses hommes. Je gis au sol, la gueule en vrac. La bonne nouvelle, c'est que je ne suis plus dans la cage. Déjà, je sens que mes forces me reviennent peu à peu. Sergent "Sale Gueule" s'approche de moi, regarde ses hommes et leurs ordonnent sortir. Je suis seul avec lui, sur le sol et libre de mes mouvements, mais je feinds le semi-coma. Approche-toi encore plus prêt, encore un peu plus prêt. Je suis loin d'être totalement remis, mais je devrais facilement le surprendre.

Il s'approche de moi, me retourne sur le dos avec sa botte, visiblement c'est mon tatouage qui l'intrigue. Encore plus prêt. Son visage est prêt du mien, trop prêt même. Trop tard pour toi Sergent! Un coup de tête en plein dans son nez lui arrache un cri de douleur et de stupéfaction. J'en profite pour essayer de me lever. C'est pas concluant mais j'arrive à me tenir approximativement debout. L'autre se tord de douleur. J'en profite pour lui foncer dessus et l'envois valdinguer dans la cage. Il est sonné. Les autres arrivent...

Juste le temps de me plaquer derrière la porte battante, et les miliciens débarquent. L'alarme se déclenche aussitôt. Va falloir que j'assure si je veux m'en sortir. Je prends de l'élan et fonce dans le dos des trois Elites. Ils vont s'étaler lourdement vers la cage. Je sors de la pièce exigüe et ce qui me frappe en premier, c'est la taille du bâtiment. Immense. Des véhicules de la Milice, des râteliers d'armes, des combinaisons comme celle des gars qui m'ont passé à tabac. Ils sont prêt pour une guerre.

Un soldat devant moi me regarde. Et avant que je comprenne ce qu'il se passe, il actionne son lance-roquette. Je m'envole sous le plafond de l'entrepôt et voit que sa roquette me suit. Manquait plus que ça... Après avoir zigzaguer entre les différentes structures de soutien du toit, je fonce vers l'entrée. Les portes se sont refermées. Je continue ma folle course. Je reste dans les airs et juste avant que la roquette me frappe, je tente une esquive. Le souffle de la roquette me projette dans un rack de rangement. Le choc est sourd, puissant mais ça a marché. La sortie est droit devant moi. Une grosse implusion et je fuis de ce sinistre endroit.

L'air frais de la nuit me fouette agréablement le visage. Je suis libre. Et mieux que ça, je suis toujours en vie. Je sais maintenant à qui j'ai à faire. Contre quoi je vais devoir me battre. Le Prédateur ne me laissera pas beaucoup de répit, et moi, je ne laisserais pas faire... La menace a maintenant un visage.

Je dois maintenant trouver un endroit sûr où me reposer, et où préparer la contre-offensive. Mais pour ça, je vais avoir besoin d'aide. Seul, je suis impuissant. Mais avec des compagnons, des Porteurs comme moi, nous pourrons riposter. La geurre n'est pas loin, elle gronde à l'horizon.

Nous devons nous préparer...

Fin de l'acte 2.

@ Sunshine : A toi maintenant, j'attends ton jugement! :o))

Trancy
Trancy
MP
15 juin 2011 à 12:36:34

rejoindrai pas parce que j'aime pas le système en trois parties mais j'aime quand même ce que vous faîtes , bravo sunshine et tous les autres :clap:

(au fait Sunshine , ton pseudo me dit quelque chose , tu aurais pas joué aux maître assassins , l'apprentie ou l'assassin ou même L'ordre des assassins ? )

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
15 juin 2011 à 12:54:52

JDR je pens ( j'y ai joué pas mal de temps aussi ) :)

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
15 juin 2011 à 12:59:24

Est-ce qu'on peut me donner une mission s'il vous plait ? J'ai envie d'écrire là :D

soni94430
soni94430
MP
15 juin 2011 à 13:16:54

Tu a en haut démolition en mission

DébutPage précedente
1  ... 345678910111213  ... 369»
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, latios[jv]
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer