CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Sekiro Shadows Die Twice
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
14.5/20
16 à 20
91
11 à 15
25
6 à 10
10
0 à 5
21
Donnez
votre avis
147 notes

Les avis les plus utiles

17/20
Foreverider85
Alerte
Posté le 08 avr. 2019 à 10:55

Un jeu qui en déroutera plus d'un... Les premiers surpris seront les "nouveaux arrivants" non initiés à l'exigence des jeux From Software arrivés ici par hasard, peut-être grâce ou à cause du marketing poussif d'Activision. Ils seront peut-être séduits par le challenge relevé mais aussi par cet univers enchanteur autant ancré dans l'histoire du japon que baigné de fantastique. Ces nouveaux joueurs adoreront ou détesteront le jeu pour le challenge qu'il propose, à l'image des autres productions FS qui ont pour adage : "ton souls tu l'aime ou tu le ragequit".

Les plus surpris seront sûrement les habitués, les piliers de comptoir From Software, ceux qui ont encore du sang séché sur leur manette. Certes Sekiro est un souls like dans le fond mais très peu dans la forme. On retrouve la plupart des ingrédients qui ont fait le succès de ses prédécesseurs : l'exploration récompensée, un système de combat aux petits oignons mais surtout ce gameplay ultra punitif si cher à cette typologie de joueurs aimant se délecter de victoires impossibles. Mais là où les habituels ponceurs de souls seront le plus surpris c'est au niveau du système de combat. Celui-ci a été totalement revisité dans cette nouvelle licence et c'est peut-être là que From Software a réalisé un coup de maître.

Fini les roulades de 4 mètres de long et le spam du bouton d'attaque entre quelques contres bien sentis... Ici vous allez parer, parer, parer et PARER ! S'il vous reste un peu de temps entre les attaques de vos (très) rapides ennemis, donnez quelques coups de katana. Basé sur un tout nouveau système de posture les combats se révèlent ardus sur de nombreux points. Ardus oui, mais pas impossible.

À la sortie du jeu, ils ont été nombreux les joueurs à trouver Sekiro trop difficile. Il a été vu et revu ce discours d'énervement envers le studio accusé de ne pas respecter sa fanbase. Au contraire, c'est justement par respect pour ses joueurs que FS a décidé de dérouter les habitués, ceux qui a force de maîtriser les codes des souls s'en étaient blasé sans s'en rendre compte. Je l'ai ressenti ce frisson, celui-là même qui il y a quelques années m'avait traversé le corps et fait aimer cet espèce d'ovni vidéoludique impénétrable. C'est en ça que j'estime que ce jeu est une réussite. Il faut s'adapter. Peu importe votre expérience passée, tout le monde se retrouve au même niveau sur de nouvelles base, comme à la sortie de Demon's Souls ou de Dark Souls.

C'est ça le génie de From Software, faire du neuf avec du vieux. Garder les fondamentaux tout en renouvelant une formule qu'ils ont été les seuls à maîtriser. N'en déplaise aux rageux qui n'auront pas su suivre cette philosophie. From Software avait prévu de nous surprendre une nouvelle fois en nous sortant de notre confort habituel. C'est un pari réussi !

Lire la suite...
18/20
Yule334
Alerte
Posté le 15 avr. 2019 à 11:43

Un très bon jeux avec un game play innovant. il n'est pas uniquement basé sur l'infiltration ni uniquement sur le combat. Un bon équilibre selon moi. le jeu est difficile et un apprentissage des mécaniques du jeu est nécessaire pour bien réussir. le jeux est beau, l’ambiance est bonne. On a vraiment l'impression de contrôler un shinobi.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (147)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10 
Page suivanteFin
17/20
Foreverider85
Alerte
Posté le 08 avr. 2019 à 10:55

Un jeu qui en déroutera plus d'un... Les premiers surpris seront les "nouveaux arrivants" non initiés à l'exigence des jeux From Software arrivés ici par hasard, peut-être grâce ou à cause du marketing poussif d'Activision. Ils seront peut-être séduits par le challenge relevé mais aussi par cet univers enchanteur autant ancré dans l'histoire du japon que baigné de fantastique. Ces nouveaux joueurs adoreront ou détesteront le jeu pour le challenge qu'il propose, à l'image des autres productions FS qui ont pour adage : "ton souls tu l'aime ou tu le ragequit".

Les plus surpris seront sûrement les habitués, les piliers de comptoir From Software, ceux qui ont encore du sang séché sur leur manette. Certes Sekiro est un souls like dans le fond mais très peu dans la forme. On retrouve la plupart des ingrédients qui ont fait le succès de ses prédécesseurs : l'exploration récompensée, un système de combat aux petits oignons mais surtout ce gameplay ultra punitif si cher à cette typologie de joueurs aimant se délecter de victoires impossibles. Mais là où les habituels ponceurs de souls seront le plus surpris c'est au niveau du système de combat. Celui-ci a été totalement revisité dans cette nouvelle licence et c'est peut-être là que From Software a réalisé un coup de maître.

Fini les roulades de 4 mètres de long et le spam du bouton d'attaque entre quelques contres bien sentis... Ici vous allez parer, parer, parer et PARER ! S'il vous reste un peu de temps entre les attaques de vos (très) rapides ennemis, donnez quelques coups de katana. Basé sur un tout nouveau système de posture les combats se révèlent ardus sur de nombreux points. Ardus oui, mais pas impossible.

À la sortie du jeu, ils ont été nombreux les joueurs à trouver Sekiro trop difficile. Il a été vu et revu ce discours d'énervement envers le studio accusé de ne pas respecter sa fanbase. Au contraire, c'est justement par respect pour ses joueurs que FS a décidé de dérouter les habitués, ceux qui a force de maîtriser les codes des souls s'en étaient blasé sans s'en rendre compte. Je l'ai ressenti ce frisson, celui-là même qui il y a quelques années m'avait traversé le corps et fait aimer cet espèce d'ovni vidéoludique impénétrable. C'est en ça que j'estime que ce jeu est une réussite. Il faut s'adapter. Peu importe votre expérience passée, tout le monde se retrouve au même niveau sur de nouvelles base, comme à la sortie de Demon's Souls ou de Dark Souls.

C'est ça le génie de From Software, faire du neuf avec du vieux. Garder les fondamentaux tout en renouvelant une formule qu'ils ont été les seuls à maîtriser. N'en déplaise aux rageux qui n'auront pas su suivre cette philosophie. From Software avait prévu de nous surprendre une nouvelle fois en nous sortant de notre confort habituel. C'est un pari réussi !

Lire la suite...
18/20
Yule334
Alerte
Posté le 15 avr. 2019 à 11:43

Un très bon jeux avec un game play innovant. il n'est pas uniquement basé sur l'infiltration ni uniquement sur le combat. Un bon équilibre selon moi. le jeu est difficile et un apprentissage des mécaniques du jeu est nécessaire pour bien réussir. le jeux est beau, l’ambiance est bonne. On a vraiment l'impression de contrôler un shinobi.

Lire la suite...
18/20
Cerbere8380
Alerte
Posté le 20 avr. 2019 à 12:42

Très bon jeu avec quelques défauts qui mériteraient d'être corrigé comme les bug de caméra qui gachent le jeu durant les combats de boss.
En revanche je suis ravi que la possibilité d'invoquer un joueur ou un pnj ne soit plus présente, cela rajoute de la difficulté. Ce jeu fera rager beaucoup de monde (moi le premier) mais au moins ceux qui le feront à 100% pourront dire je l'ai fais sans aucune aide

Lire la suite...
18/20
etbenbravo
Alerte
Posté le 12 avr. 2019 à 15:30

Ha ha ha, tous ces 0/20 qui fleurissent… Un peu d’impartialité s’il vous plait… Oui comme cité plus bas ce jeu ne s’appelle pas Dark souls 4 ni Bloodborne 2 et même s’il peut s’avérer extrêmement difficile pour certains, il a tout de même un grand nombre de qualités et ne mérite en aucun cas de telles notes !!! Très grand fan des Dark souls et bloodborne, j’ai aussi beaucoup de plaisir à jouer à Sekiro dans un style différent et très nerveux.

Lire la suite...
19/20
Xuaittub
Alerte
Posté le 15 avr. 2019 à 11:14

Encore une fois le studio offre un jeu avec une ambiance et une atmosphère inoubliable, le tout dans un univers Japon feodal avec un dosage parfait de fantastique et de mystères.

Lire la suite...
15/20
phanphan_3004
Alerte
Posté le 02 avr. 2019 à 10:48

Même si Sekiro n'a pas la rejouabilité d'un Dark Souls, ni l'exceptionnel univers fantastique et Lovecraftien de Bloodborne, il offre aux joueurs un gameplay d'une intensité peut être jamais atteinte.

Lire la suite...
20/20
mikabelle
Alerte
Posté le 28 avr. 2019 à 12:34

Ce jeu ne vaut pas un 20, mais je me dois de remonter la note globale devant la horde de hit&runners qui notent 0 sans aucun arguments, juste parce qu'ils voulaient un Dark Souls 4 et qu'ils galèrent sur le 3eme boss
.
Tout a deja été dit sur la direction artistique etc, ici je vais parler uniquement de la manière de jouer, puisque visiblement tous le monde ne comprends pas.

Le but du jeu bien souvent est d'harceler constamment le boss et d'alterner entres parades parfaites et coups de katana.
Je vais prendre un boss que je ne nommerai pas ici comme exemple, nous l'appellerons X.
X réagit à nos attaques, il les pare et peut même les dévier.Lorsque j'attaque X, je ne m'arrete de taper que dans 2 conditions :

- kanji rouge,
Dans ce cas la selon la position qu'il prend, je prépare mon contre-mikiri ou je saute avec le bon timing,
et je recommence a enchainer les attaques jusqu'a la prochaine déviation ou kanji rouge

- il dévie mon attaque ( bruit singulier différent de la parade et animation à l'écran)
Dans ce cas là je me prépare a devier, si le coup reçu est dévié avec succès et qu'il ne fait pas parti d'un combo, je réattaque directement derrière, jusqu'a la prochaine déviation ou kanji rouge
c'est grosso modo tout le temps ça. certains boss nécessite d'avoir leur vie pas mal entammée pour pouvoir eclater leur posture, d'autres arrivent a sortir d'un enchainement facilement.

En l'harcelant constamment, le boss tombe en 1 minute chrono en éclatant sa barre de posture.
Ou alors on peut hit & run comme si c'etait un souls et tomber le boss en 20min sans tirer aucun plaisir.

A chaque boss ses subtilités, comme par exemple si on enchaine assez de déviations sur un autre boss, le boss use d'un coup inédit qui, si dévié, crée une énorme ouverture, puis en enchainant avec le bon outil de prothèse on lui met 30% de posture d'un coup.

C'est clairement la manière de jouer voulue par FS, en ce sens Sekiro se démarque énormement des soulsborne, terminé l'esquive god-like, et bienvenue la sensation d'avoir l'ultra instinct quand les déviations et les attaques s'enchainent sans aucun répit :hap:

Ce jeu mérite aisement un 17 sur 20, il est très complet et propose un réel gameplay.

Lire la suite...
17/20
tim75013
Alerte
Posté le 08 avr. 2019 à 16:52

Sekiro est une épreuve, clairement. Mais, à notre époque où la plupart des jeux ont une difficulté modulable, voir inexistante, le terminer est un véritable succès et une épreuve. Comme tout chemin de croix, la sueur et les larmes laissées sur le parcours sont une pierre de plus à l'édifice de la joie et de la fierté que nous avons à clore cette aventure intense et difficile.
Loin du mensonge, le jeu vante sa difficulté comme principal argument de vente : soit tu restes, tu te fais tuer sans pitié les 6 premières heures de jeu, tu t'améliores, tu t'entraines, tu prends le temps de peaufiner les touches et les réflexes sont mis à contribution, soit tu abandonnes. Comme une danse, la chorégraphie s'apprend par coeur, chaque nouveau défis peaufinent la voie que nous souhaitons donner à notre jeu, chaque succès se veut unique. Les façons de jouer sont différentes : nerveuses, calculées, violentes, esquives, prothétiques... L'évolution, le farming et l'acquisition de compétences sera la même pour l'ensemble des joueurs de toutes manières, Sekiro est avare en personnalisation. Mais l'avancée, sera unique pour chaque personne.
Soit tu te bats, sois tu lâches l'affaires et les excuses pour abandonner sont nombreuses : le jeu, dont les décors sont magnifiques, donne une impression vieillotte face aux standards actuels, quelques bugs (dans la garde, l'esquive et la camera) gâchent de belles parties, le verrouillage est vraiment relou à prendre en main, la prothèse gourmande en emblèmes spirituels (limités) et le lock automatique du grappin est foireux (surtout quand faut fuir pour préserver l'exp et l'argent) à certains moments.
Cependant, une fois que le jeu est maitrisé et le gameplay assimilé, nous comprenons que Sekiro est surtout un très bon jeu! Les boss ne sont pas si complexes et ne sont là que pour mettre à l'épreuve nos techniques. La verticalité du jeu, les passages secrets, la maps et les paternes des ennemis sont splendides même si l'IA est quelquefois aux fraises et, au fur et à mesure que les heures passent, le jeu devient une drogue.
Sublimés par une bande-son parfaitement dans le thème, Sekiro est une expérience de gamer inoubliable et le titre brille clairement pour sa difficulté : un poème sombre et délicat, bercé par une vision de la vie et de la mort au sein d'un Japon médiéval et mystique de grande beauté. Et bien que le scénario ne soit pas une force en soi, l'atmosphère et la complexité du jeu si violente donnent de véritables atouts de scenario. En conclusion, le jeu se base sur un gameplay exigent ainsi qu'une difficulté ardue, mais largement surmontable, le tout en tenant les promesses faites et ce que nous sommes en droit d'attendre : un must have de 2019.

Lire la suite...
18/20
samir2211
Alerte
Posté le 27 mars 2019 à 13:51

un jeu très mature et très punitive pour les fans du studio fromsoftware vous serez servi le jeu propose un autre gameplay different de darksouls ou bloodborne mais reste quand même fidele a la direction artistique du studio

Lire la suite...
18/20
Bajio
Alerte
Posté le 19 avr. 2019 à 19:48

Après avoir terminé le jeu et l'avoir platiner je me permet de donner mon avis

côté technique le jeu n'est pas sans défauts mais il fait franchement le taff et comme d'habitude from software arrive à nous pondre de beaux environnements sympatiques et agréables à parcourir, le framerate sur console est quand même regrettable mais l'optimisation n'a jamais été le gros point fort de fromsoftware

je trouve par contre que le gameplay est franchement réussi, ils ont réussis à se détacher des souls et de bloodborne. Le système de combat est vraiment jouissif et nous met dans l'intensité de duels épiques au katana
en plus de nous permettre de la jouer plus finement avant de rentrer dans le tas grâce aux talents de shinobis de sekiro
certains peuvent toutefois regretter la grande diversité d'armes et donc d'approches des anciens jeux du studio mais la palette de prothèses et de techniques nous permet quand même d'appréhender de différentes façons le jeu

l'histoire reste classique et très efficace, les personnages réussis et on se prend de sympathie et d'admiration pour le héros, ses alliés et mêmes ses antagonistes, le seul point noir pour moi et la quasi similarité de 3 des 4 fins possibles qui se différencient seulement d'une cinématique ou d'un boss optionnel en plus à faire mais ça reste une raison de se relancer dans un NG+ ( surtout pour la bad ending en fait qui elle est réellement différente )

le bestiaire est très réussi et assez varié bien que l'intelligence artificielle est pas très maligne dans certains situations on regrettera pas le fait que tout les adversaires soient ultra intelligents au risque de se faire bolosser comme jamais

et enfin les boss, alors la je trouve vraiment que c'est l'un des gros points forts du jeu comme ce fut le cas pour les anciens titres du studio, couplé au système de combat et de parades, les boss sont jouissifs surtout une fois les patterns compris, laissant place a de magnifiques duels chorégraphié et intenses j'ai pris beaucoup de plaisir a réaffronter quasiment tout les boss en NG +
que ce soit visuellement ou au niveau du feeling les boss sont tous réussis ainsi que les miniboss qui eux sont parfois réutilisés de trop nombreuses fois dans le jeu je trouve ce qui casse un peu l'esprit de découverte et d'apprentissage ( on croise souvent 2 à 4 fois les mêmes miniboss )

mon seul regret concernant le jeu se porte sur le côté musical, j'ai pas réussi à trouver beaucoup de thèmes marquants contrairement aux souls et a bloodborne, notamment en combats de boss ce qui est vraiment dommage car la musique d'un boss participe à le graver dans nos souvenirs et à rendre le combat mémorable

pour terminer je vais juste revenir sur les reflexions faites au jeu en ce qui concerne la difficulté, alors moi je trouve que le jeu n'est pas aussi dur que les gens le pensent il suffit juste d'appréhender le gameplay et ainsi la seule difficulté se trouve juste dans l'apprentissage des patterns il faut être rigoureux pour savoir comment réagir et je peux vous assurer qu'une fois qu'on a réussi à s'adapter le jeu devient ni dur ni facile mais extremement jouissif dans son approche des combats, je citerais genichiro qui fait barrage à une grande majorité des joueurs a la moitié du jeu, il est la surtout pour tester le joueur et savoir si il a réussi a capter l'essence du gameplay du jeu, si c'est le cas le combat est magnifique et franchement l'un des meilleurs boss fight que j'ai pu éprouver dans ma vie

le gros point noir du jeu est surtout la caméra qui provoque frustration et incompréhension surtout dans les moments les plus intenses, quoi de pire que de perdre bêtement quand le lock disparait ou que nous voyons plus rien en étant collé a un mur
j'ajoute également l'inutilité de certains passages secrets et la possiblité de rusher les zones très ( trop ) facilement grâce a la capacité du héros a se déplacer via grappin et la course sans se fatiguer, le jeu peut littéralement se transformer en boss rush, alors oui le jeu est bien construit au niveau de la cohésion des zones mais ca ne sert pas a grand chose en sachant qu'on peut se teleporter instant d'une zone a l'autre et surtout qu'on se déplace sans risque avec le grappin et la résurrection

bref voila pour moi ce jeu est une réussite et surtout je pense que miyazaki à préparé le terrain pour une suite qui s'annonce grandiose, le jeu est à faire pour tout les amateurs du genre et pour les fanatiques de l'univers japonais féodal

Lire la suite...
19/20
mafate56
Alerte
Posté le 27 mars 2019 à 20:23

Un nouveau jeux « from Software » qui vaut vraiment le coup !
La grosse pointe d’originalité par rapport à leurs habitudes, étant donné que j’ai séché tout ses prédécesseurs depuis démons souls, je pense que les fans de la franchise y trouveront clairement leurs compte :)
Pas de 20/20 car le parfait n’existe pas, mais 19/20, coup de cœur cette année (si on oublis kh3) ;)

Lire la suite...
18/20
Preda-Alpha
Alerte
Posté le 01 avr. 2019 à 09:59

Après Dark Souls et Bloodborne, From Software a choisi comme nouveau lieu de torture physique et psychologique le fameux Japon Féodal. A première vue, on peut facilement penser qu'il ne s'agit là que d'un Soulsborne habituel, c'est la raison pour laquelle de nombreux joueurs tombent dans le piège machiavélique de From Software.

Pour commencer, au risque d'y perdre un peu de l'âme et de la composition qui a fait la réputation des Soulsborne, Sekiro Shadows Die Twice s'avère bien différents de ses aînés. Si l'habitué y retrouvera tout de même certains repères similaires, ce nouveau jeu a surtout l'intention de surprendre en perturbant nos acquis. Exit donc l'étape de création de personnage, nous incarnons tous "Loup/Sekiro" un Shinobi maître dans l'art du katana et de la prothèse. Notre héros est d'ailleurs cette fois-ci doté de la parole et peut ainsi prendre part à des discussions avec les différents PNJs. En raison du cadre historique qui sert la trame narrative du jeu, il est conseillé de privilégier le Japonais comme choix de langue afin de garantir une meilleure immersion. Quoi qu'il en soit, en plus de l'absence de création de personnage les classes ont également disparues. L'évolution de notre Shinobi se fait alors avec de l'XP qui permettra ensuite d'apprendre des compétences communes à tous les joueurs. Quant à l'aspect punitif pour chaque mort ce sera cette fois-ci une division de cette XP (et de l'argent), cela dit From Software intègre la droit à une résurrection moyennant une autre punition bien plus grande si nous abusons de ce pouvoir.

Ensuite, le changement le plus important concerne les nouvelles mécaniques de gameplay car l'ensemble du jeu est pensé pour faire sortir de sa zone de confort les vétérans des SoulsBorne. En effet, les réflexes essentiels qui fallait acquérir autrefois sont aujourd'hui nos pires faiblesses. Sekiro ne possède plus le même gameplay et s'accentue autour d'une combinaison de parades minutieuses et d'attaques opportunes. Que ce soit le joueur ou ses adversaires, le jeu ajoute aux points de vie une barre de résistance aux contres. L'intention de From Software est de faire en sorte que le joueur s'intéresse davantage à cette barre qu'aux P.V, puisque des contres réussis permettent de priser la garde et d'infliger un coup mortel peut importe la vie restante. Sans nul doute, un joueur habitué aux productions de From Software devra apprendre à oublier ses vieux réflexes et maitriser ces nouvelles mécaniques bien différentes. Quoi qu'il en soit, le dernier ajout majeur reste l'infiltration. A la manière d'un Assassin's Creed, notre Shinobi peut utiliser les hauteurs à son avantage afin de fondre sur ses ennemis et déclencher un assassinat. Les déplacements s'avèrent donc plus libres et fluides que les Soulsborne en plus de permettre des approches silencieuses afin de varier nos offensives.

Enfin, la narration se formera beaucoup moins avec notre propre interprétation des événements à l'inverse des Soulsborne qui mêlaient mystères et imagination. Il y a toujours des choix de dialogue, des conséquences, et des fins différentes en fonction de nos actions, mais on sent bien avec Sekiro une volonté de raconter une histoire de manière plus commune. Concrètement, le flou autour des éléments du jeu est moins constant puisque les explications sont fournies par les personnages eux-mêmes fermant ainsi la possibilité d'élaborer nos propres analyses minutieuses.

En somme, Sekiro Shadows Die Twice entend bien bouleverser radicalement la composition bien connue des Soulsborne. Avec son gameplay priorisant une tactique minutieuse des parades et des attaques opportunes, From Software s’engage à sortir de la zone de confort leurs habitués fidèles.

Lire la suite...
18/20
Koehtyx
Alerte
Posté le 27 mars 2019 à 21:19

Que c'est bon mais que c'est bon ! Un jeu où l'on commence tout en bas de l'échelle, et où l'on monte les échelons petit à petit, plus on joue, plus on devient bon. La difficulté peut paraître très très élevée au début, mais avec de la persévérance, c'est pas tant le cas que ça. Et que dire de l'ambiance, vraiment au top.

Lire la suite...
17/20
Chichariito
Alerte
Posté le 16 avr. 2019 à 12:31

Que dire de ce jeu ... ^^

Sekiro est un jeu incroyable en terme de gameplay, de game/sound design, d'animation, d'ost, de DA ect ... FromSoftware & Mr.Miyazaki prouvent une nouvelle fois qu'ils sont vraiment haut dessus de tout ce qui se fait ailleurs. La magie opère et on est direct dans le truc.

On est dans dans un jeu d'action pur et non plus dans un action-RPG. C'est très très important de le souligner car ça change tout. Ici pas de build, très peu de variétés d'équipements ou autres qui vont pouvoir influer et faire vraiment varier votre approche du jeu. Dans Sekiro on est tous logé à la même enseigne CàD (vulgairement parlant) avec "sa b!t3 et son cout4eu"

La "difficulté", quoi en dire ?

Les fameux "débats" ...

Dans les jeux FS la difficulté est souvent caricaturée, on la voit comme un truc juste pour des "pseudos élitistes"... Ce n'est tellement pas ça ! ^^ Oui ce n'est pas pour tout le monde mais au diable les 1% de gogols qui se touchent à base de "chui trop un ouf moi jsuis un pgm tavu - je jou a dark souls, degag toa gro nood xptdrr" :sarcastic:

Merci de ne pas s'attarder sur ces personnes... ils ne sont pas représentatifs des joueurs Souls, à aucun moment !

Tous ces jeux ont un but, faire vivre une expérience, un travail sur soi-même au joueur. Je vois ça comme une "thérapie" de JV. On en ressort grandi à tous les niveaux.

Dans les Souls ce qui fait la diff c'est la connaissance du jeu. Une fois que tu as compris comment il fonctionnait au niveau des items, du stuff, des stats & co tout devient beaucoup beaucoup plus facile. Mais pour cela, c'est à toi d'explorer, découvrir, d'apprendre. Ce sont des jeux d'exploration et de découverte avant tout ! La "difficulté" est toujours réglo et le sentiment de progression instinctif tellement magique. Il regroupe une multitude de choses qui, entre elles, créent une alchimie qui font tout le génie de ces jeux. La "vraie" difficulté dans les Souls c'est sa propre volonté, toujours.

La volonté ... dans Sekiro vous allez devoir en avoir, plus que jamais ^^ ... La difficulté du jeu pur se résume principalement à try harder les boss. Je ne dis pas que la difficulté est "stupide", mais c'est moins malin, moins subtile que dans les Souls. La satisfaction de progression est tjrs bien présente, on va en chier au début pour ensuite rouler dessus quand on y repassera ou qu'on refera le jeu. J'ai galérer comme jamais sur certains boss pendant 3-4 jours ... pour ensuite les défoncer 1st try le lendemain. On a toujours ce vrai sentiment de progression. Mais voilà le système de combat bien qu'excellentissime et jouissif au possible tourne vite en rond je trouve.

Perso j'aurais vraiment aimé plus de variétés dans le gameplay via tout ce qui fait la composante RPG qu'on a dans les Souls. Le jeu n'étant pas un action-RPG, cette critique n'est pas vraiment recevable pour ce qui est du jeu en lui même. C'est vraiment subjectif.

Pour conclure, Sekiro est un jeu incroyable, comme ça été dit on l'aime et on le déteste (très) profondément à la fois, mais jamais de façon malsaine car on a toujours le sentiment "qu'on peut le faire". Volonté is the key :ok:

Je suis obligé d'admettre quand même que souvent je me suis fait la remarque "c'est pas intelligent, c'est moins malin qu'un Dark Souls" niveau difficulté. Ca ne veut pas dire que le jeu n'est pas bon ou moins bien, dans sa catégorie, Sekiro c'est chef d'oeuvre. Réalisé d'une main de maître: Mr.Miyazaki.

ps: Grosse dédicace pour la caméra et l'unlock qui viennent ajouter (TROP SOUVENT) une difficulté supplémentaire dans le feu de l'action ... Dans Sekiro contre certains boss c'est un vrai GROS problème pour un jeu qui ne pardonne pratiquement AUCUNE erreur !

Lire la suite...
18/20
IIII-G-T-O-IIII
Alerte
Posté le 26 mars 2019 à 15:58

Ma note : 18/20

Scénario :
Le jeu nous met dans la peau dans d'un Shinobi (Sekiro) que l'on découvrira immortel et maître dans l'art du Katana, au service d'un jeune maître qu'il nous faudra protéger et dont l'histoire nous amènera à découvrir le pouvoir que renferme son sang du dragon et dont certains voudront s'emparer. Entre le respect absolu du code des shinobi ou sauver son jeune maître, le choix sera dur et parsemer d'embûches.

Ne vous faites pas bernés quand à la difficulté du jeu et le fait que l'on puisse revenir à la vie directement en plein combat car cela n'est qu'un subterfuge cachant une réalité tout autre. Le jeu reste bel et bien un jeu très difficile et ce, dès le début de l'aventure qui ne sera pas à la portée de celui qui ne prendra pas le temps d'analyser ses ennemis. Le jeu reste intransigeant face à l'erreur et pardonnera encore moins face à ses aînés que sont Dark Souls / Bloodborne etc.

Ps : D'ailleurs, doublages Fr de bonne qualité mais aussi le choix d'autres langues comme les voix japonaises pour une immersion totale.

Game Play :
Notre Shinobi se voit perdre un bras durant une bataille et remplacé par une prothèse de bras aux possibilités très variés (Comme envoyer des pétards aux pieds de l'ennemi pour le déstabiliser et en profiter pour le taper, ou encore pour disparaître dans son dos etc.) offrant donc un game play assez atypique le rendant au final bien différent de ses prédécesseurs dans la jouabilité et son approche des combats.

Le tout couplé à des systèmes comme les améliorations des compétences d'attaques via :
- Les Arts des Shinobi
- Les Arts de la Prothèse
- Les Arts des Ashina
- Les Arts du Temple

Ou encore des effets passifs, ou des améliorations des caractéristiques et de l'augmentation de la puissance d'attaque etc. Le game play en reste donc pas moins varié qu'un Dark Souls.

Son :
Bande son magnifique donnant lieu à une immersion des plus réussi.

Graphisme :
Un level design magnifique et à la verticalité à tomber parterre, voilà comment je résume les graphismes de Sekiro.

Entre des environnements très variés au design somptueux et à la verticalité très poussé, le tout dans un monde ouvert très complet et assez immense avec divers chemins et possibilités nous permettant de profiter du grappin à son maximum, c'est un pur régale de traverser chaque nouvelles zones.

Ce jeu nous sort un Japon Féodal au level design comme jamais vue et la concurrence aura très fort à faire pour pouvoir rivaliser avec Sekiro.

En résumé :
Nous avons là un excellent jeu avec une histoire vraiment intéressante à suivre tout au long de l'aventure, couplé à un game play rendant ce jeu unique de part son bras mécanique offrant différentes possibilités dans un level design et des environnements tout aussi somptueux les uns que les autres.

Le jeu s'impose vraiment comme un genre à par entière sans allait trop reprendre dans leurs anciennes licences et le bras mécanique s'avère pas mal tout comme l'utilisation du grappin.

Bref,
80 heures de jeu entre rage, mort stupide, fausse joie, réussite, cela aura était un plaisir à l'état pur qu'on ne sent que très rarement dans les jeux d'aujourd'hui.

Je le conseil si vous n'avez pas peur de la difficulté.

Point Positif :
- Une difficulté très poussé mais pas impossible si on se donne les moyens d'analyser les ennemis.

- Des combats très techniques (Un peu trop peut être pour le commun des mortels.).

- L'utilisation du grappin jouissif et intuitif, offrant une très grande liberté.

- Un bras mécanique offrant beaucoup de possibilités et variant le game play.

- Un bestiaire conséquent, des boss variés et assez différents sur les movesets.

- Des environnements d'une verticalité impressionnante.

- Un level design somptueux, la concurrence aura très fort à faire.

- Les différents arbres de compétences.

- Compétences d'ailleurs mis intelligemment à profits si on veut se sortir de certaines situations ou avancer dans le jeu.

- Une ambiance et une immersion vraiment sympa grâce à une bande son magnifique.

- Des duels de Katana s'entres-choquant avec une classe à l'état pur.

Point Négatif :
- Un d-lock près des murs même si l'ennemi est devant nous et bien devant à la caméra.

- Une garde parfois capricieuse qui s'enlève sans raison.

- Une difficulté abusé ?
Non mais de la précision et une patience hors norme, ainsi qu'une analyse vraiment complète des ennemis est de mise afin de pouvoir placer un coup.

- Des patterns de boss ne vous donnant qu'une infime possibilité de les toucher à des moments très précis, cela limite l'utilisation du bras mécanique et de notre Katana.

- Système d'esquive trop précis pour le commun des mortels.

- Système de progression souvent frustrant. Voir la moitié de son expérience et argent s'envoler dès qu'on meurt, aie.

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10 
Page suivanteFin
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Micromania PS4 39.99€ Micromania PS4 44.99€ Auchan PS4 64.99€ Rakuten PS4 99.99€
Marchand
Supports
Prix