CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Le topic de la cause des causes

DébutPage précedente
1234567891011  ... 17»
Page suivanteFin
Tillieux Tillieux
MP
Niveau 10
14 février 2014 à 16:25:43

C'est une idée simple qui doit nous rassembler malgré nos différences politiques. Notre impuissance à changer les choses est dû à une cause unique.

Cette grande idée, est que nous laissons les hommes de pouvoir écrire eux-mêmes les règles du pouvoir qu'ils devraient craindre. La règle qui régit nos institutions et le pouvoir, est la constitution. Or, nous laissons nos élites totalement intéressés l'écrire. Résultat, ils écrivent des règles pour eux-mêmes.

Nous, le peuple, devons récupérer le processus constituant d'une manière très simple, avec le tirage au sort. En tirant l'assemblée constituante au sort, nous aurons des gens désintéressés qui écriront des règles pour se protéger des abus de pouvoir.

Si vous êtes d'accord avec cette proposition simple, parlez-en autour de vous ! Il faut que tout le monde soit au courant pour que nous soyons des millions à réclamer notre souveraineté et indépendance politique !

Des personnes ce sont déjà transcendés pour former des groupes afin de propager cette idée révolutionnaire et pourtant tellement simple.

Le groupe des Gentils Virus sur facebook.
https://www.facebook.com/groups/gentilsvirus/

L'association loi 1901 Les Citoyens Constituants
http://lescitoyensconstituants.com

Des sites argumentaires.

Le Message
http://www.le-message.org/

Le Plan C
http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

La Vraie Démocratie
http://lavraiedemocratie.fr/

Pseudo supprimé
Niveau 10
14 février 2014 à 16:45:58

Attend, t'aime pas les partis, t'aime pas le peuple, mais... Tu es un dictateur en puissance Kotaro ! \ :hap: /

Tillieux Tillieux
MP
Niveau 10
14 février 2014 à 16:56:33

kotaro123 une constitution ne doit justement pas être compliqué et doit être compréhensible par tout le monde. Une Constitution que le peuple ne peut pas comprendre est déjà une mauvaise constitution.
Tout le monde est capable de proposer une idée pour se protéger des abus de pouvoir, la preuve est que nous organisons partout en France des ateliers constituants ou des simples citoyens viennent écrire eux-mêmes des articles qui pourraient figurer dans une constitution. La plus belle preuve de cette réussite et ce schéma fait par de simple citoyen qui montre se que pourrait être des institutions démocratique écrite par des gens désintéressés.
https://www.noelshack.com/2013-06-1360244805-schemapropositionconstitutionplanc.jpg

De plus, tu parle de juriste, mais ce n'est pas les juristes qui écrivent les constitutions, ils aident pour traduire dans un langage plus juridique. Ils pourraient d'ailleurs faire de même dans notre idée en aidant l'assemblée constituante à traduire les articles.

neocons neocons
MP
Niveau 10
14 février 2014 à 17:42:37

kotaro123 une constitution ne doit justement pas être compliqué et doit être compréhensible par tout le monde. Une Constitution que le peuple ne peut pas comprendre est déjà une mauvaise constitution.
:d) Une constitution est intelligible pour tout le monde en principe, cite moi en une inintellgiible?

Ce qui est complexe c'est de definir les differents pouvoirs , leurs rapports entre eux ,et de garantir leur separation et la présence de contrepouvoir.

Tout le monde est capable de proposer une idée pour se protéger des abus de pouvoir, la preuve est que nous organisons partout en France des ateliers constituants ou des simples citoyens viennent écrire eux-mêmes des articles qui pourraient figurer dans une constitution. La plus belle preuve de cette réussite et ce schéma fait par de simple citoyen qui montre se que pourrait être des institutions démocratique écrite par des gens désintéressés.
https://www.noelshack.com/2013-06-1360244805-schemapropositionconstitutionplanc.jpg
:d) Le mythe de la constitution democratique ^^ , tu sais que sans rire ca ressemble peu ou prou à la conception de constitution sovietqiue de 1920 ^^ , à la fin ca a été un tel bordel que le soviet supreme a choisi ^^.
Et puis je dotue que vos assemblées est des notions suffisantes de droit public/constitutionnel pour etre suffisament éclairé sur la question .
Une constitution c'est plus que le texte écrit par exemple (principes de la république par exemple).
Quand à ta constitutionje t'ai déja opposé qu'elle ne respectait ni la separation des pouvoirs, ni la garantie des libertés .

De plus, tu parle de juriste, mais ce n'est pas les juristes qui écrivent les constitutions, ils aident pour traduire dans un langage plus juridique. Ils pourraient d'ailleurs faire de même dans notre idée en aidant l'assemblée constituante à traduire les articles.
:d) Ben les assemblées constituantes sont quasiment toujours ou composés de juristes ou assistés par eux (cf constitution tunisienne ou des profs de droit constit français ont aidé à la redaction)
Or si des députés qui ont souvent un certain niveau d'etude peinent à comprendre le droit constit cca av etre quoi avec des citoyens ^^

Tillieux Tillieux
MP
Niveau 10
14 février 2014 à 18:14:35

Ton idée de technocratie avant la démocratie n'est pas incompatible avec l'idée de récupérer le processus constituant, au contraire même puisque ça ne pourra être mis en place que si on écrit nous même les règles du pouvoir, car c'est pas les élites actuelles qui laisseront le pouvoir pour faire ça.

III-hathor-III III-hathor-III
MP
Niveau 6
14 février 2014 à 22:19:00

Malgré les divergences, je constate que vous êtes déjà tous d'accord sur un constat important : nous ne sommes pas dans une démocratie. Nous somme dans une oligarchie élective, comportant certes des moments démocratiques, mais qui sont furtifs, et peut-être même contre-productifs dans ce type de régime. C'est un bon point de départ qui permet de mettre de nouveaux éclairages sur les sociétés dans lesquels on vit. Mais ces moments ne suffisent plus à créer un sentiment national devant le constat unanime de dérive général, auquel nous mènent depuis 200 ans les politiciens, technocrates, et financiers.

Finalement vous vous chamaillez sur : "la démocratie est-elle réalisable?".

De fervents vrais démocrates dans l'âme(dont Thomas Jefferson) depuis longtemps pensaient que la démocratie était réalisable à l'échelle d'une ville au maximum, mais de fait pas à plus grande échelle. Les oligarques du grand Etat se plièrent donc (avec joie) devant les techniciens plutôt que le peuple, car consulter la masse de citoyens fréquemment était techniquement impossible. Aujourd'hui ils sont pris à leur propre piège car la technique a rendu possible cette consultation.
Mais si les politiciens applaudissent au nom du Progrès lorsqu'on remplace 10 000 travailleurs par des machines et des ordinateurs, ils ne voudraient pour rien au monde voir disparaître leur corps de métier, rendu inutile par la consultation et le débat populaire, pouvant s'appuyer sur le réseau d'internet pour le pouvoir législatif, et sur des nouvelles institutions neutres (avec des tirages au sort inévitablement) pour l'exécutif et le judiciaire. Car derrière leurs sourires d'affiches, ils ne sont eux aussi rien que des travailleurs du pouvoir, des carriéristes de longue date, sans obligations et sans responsabilités. Abolissons tous les privilèges et régimes spéciaux, je suis d'accord, mais commençons là où on doit commencer : par le haut.

Ostramus Ostramus
MP
Niveau 21
15 février 2014 à 01:38:51

Si je puis me permettre, je trouve le titre du topic absurde ; une sorte de pléonasme grossier puisque chaque sujet est un topic, si bien que ça ne sert absolument à rien de le spécifier.

TroudhuK TroudhuK
MP
Niveau 11
15 février 2014 à 23:48:19

C'est dit, faut lire "Le topic" comme si on disait "Topic officiel", c'est "Le" qui est important.

Le premier post, sans être méchant kotaro123 (mais je pense que tu as compris depuis), est caricatural, car c'est exactement la base d'une Constitution : être simple, un texte qu'on devrait tous connaitre par cœur (voir ce que Chavez a fait au Venezuela par ex : https://www.youtube.com/watch?v=ElCkAgUx7og je ne sais plus où ils en parle actuellement).

Quand on écrit une Constitution, on part de zéro quasiment, puisqu'on écrit les règles du pouvoir, donc y'a pas de connaissances particulières à avoir à part du bon sens. Si tu as l'occasion de te rendre à un atelier constituant, ça sert justement à montrer aux gens que n'importe qui est capable d'écrire une meilleure Constitution que notre actuelle. Un juriste ou un prof de français peut simplement trouver les meilleurs mots et les plus précis pour exprimer l'idée sans laisser de faille ou d'ambiguïté je dirais.

III-hathor-III III-hathor-III
MP
Niveau 6
16 février 2014 à 10:38:45

Et rappelons l'étymologie de constitution :
"cum" : "ensemble"
"statuere" : "établir"
Littéralement le fait de fixer ou d'établir ensemble.

Pseudo supprimé
Niveau 10
16 février 2014 à 11:18:02

Dans une démocratie les experts conseillent le corps civique, ils ne se servent pas de leur art afin de s' accaparer le pouvoir, à la différence de la technocratie actuelle.

III-hathor-III III-hathor-III
MP
Niveau 6
16 février 2014 à 12:53:07

Quand au titre du topic, je trouve ça un peu pompeux la cause des causes. Déjà on ne comprend pas à la première lecture de quoi ça "cause"; et ensuite il faut être bien conscient que la politique n'a pas la vocation ni la possibilité de régler tous les problèmes humains tout de même. Ce qu'elle peut proposer c'est aider à établir une société dans laquelle les humains auront le contexte le plus favorable possible pour une paix sociale, une équité sociale maximum, un bien-être.
Cette société est en train de prendre le large. La constitution se résume à la sphère politique, ce qui est déjà effectivement énorme vu l'état de la classe politique.
Après si on veut garder Chouard comme référence je comprend qu'on garde la formule "cause des causes".
Moi j'aurai préféré quelque chose de plus explicite, "démocratie réelle", "démocratie directe", "la démocratie littéralement"...

TroudhuK TroudhuK
MP
Niveau 11
17 février 2014 à 00:10:41

Quand on dit "la cause des causes", ça n'implique pas "la solution des solutions", c'est juste un problème prioritaire :)

_KickTick_ _KickTick_
MP
Niveau 10
17 février 2014 à 10:03:56

"Malgré les divergences, je constate que vous êtes déjà tous d'accord sur un constat important : nous ne sommes pas dans une démocratie. Nous somme dans une oligarchie élective, comportant certes des moments démocratiques, mais qui sont furtifs, et peut-être même contre-productifs dans ce type de régime."

Je suis d'accord. Mais est ce que la démocratie pourrait être autre chose que ça ? Perso je ne pense pas, c'est le propre de la démocratie de donner ce résultat, comme c'est le propre du marxisme léninisme de donner des dictatures, souples comme sanguinaires.
Et puis, la démocratie reste quand même la domination de la majorité, celle qui "profite" du système, qui s'en sert pour dominer, sur la minorité... En quoi est ce une bonne chose ?

"Quand on dit "la cause des causes", ça n'implique pas "la solution des solutions", c'est juste un problème prioritaire :)"

Un homosexuel dans une dictature religieuse se fichera bien de la démocratie si elle ne lui apporte pas la liberté, il préferera garder une dictature la lui assurant. Un sdf n'en à rien à foutre de la "cause des causes", il voudra un toit. Etc, etc. La démocratie n'assure absolument pas le changemant social mais au contraire la continuité dans les rapports de domination et sans changement concret dans les rapports humains, plus simplement rien ne changera et le système capitaliste tiendra toujours.

_KickTick_ _KickTick_
MP
Niveau 10
17 février 2014 à 10:05:06

"Dans une démocratie les experts conseillent le corps civique, ils ne se servent pas de leur art afin de s' accaparer le pouvoir, à la différence de la technocratie actuelle."

Donc selon toi un despote éclairé n'est pas un dictateur puisqu'il "agit pour le peuple" ?
Un maçon n'est plus un commerçant quand il fait du mieux qu'il peut pour son client ?
Ben si, il reste ce qu'il est, et une minorité dirigeante reste toujours une oligarchie.

Duplessis Duplessis
MP
Niveau 10
17 février 2014 à 10:20:53

1) Cette idée soulève un problème important. Le mode de "recrutement" de nos élites politiques et économiques fait qu'on attire les personnes les plus arrivistes, les plus avides, les plus narcissiques :nah: , ce qui influence naturellement nos choix importants.

2) Mais confier au hasard le recrutement des élites, cela pose question aussi. Ce n'est pas seulement une question de compétence, c'est aussi une question de désir. On sait par exemple comme un type qui a la vocation pour enseigner sera meilleur que quelqu'un qui se retrouve prof sans l'avoir vraiment désiré. Je connais des personnes qui s'abreuvent de TF1, qui ne vont jamais voter car la politique les désintéresse complètement, qui seraient capables de te faire une constitution aboutissant à une dictature pour qu'on leur épargne d'avoir à penser :-d ...

_KickTick_ _KickTick_
MP
Niveau 10
17 février 2014 à 10:42:09

1/ Met le meilleur des ouvriers au pouvoir, tu te retrouveras tout de même avec le pire des dicateurs.

2/ Il faut donc absolument une "élite" pour contrôler la nation ? Réduire l'échelle de la prise de décision, c'est à dire détruire l'Etat, celà semble irréalisable ?

TroudhuK TroudhuK
MP
Niveau 11
17 février 2014 à 13:12:56

_KickTick_ : Je suis tout à fait d'accord avec toi, pour tout le monde c'est le résultat qui compte, et un bon dictateur peut mener à de meilleurs résultats qu'un mauvais peuple en démocratie. Par exemple, le prolétariat était certainement mieux traité et bien plus libre avant la Révolution française, lorsque le pouvoir politique était séparé du pouvoir économique. Mais quand on a dit ça, on n'a rien dit.

Après je ne vais pas te refaire toute la présentation de pourquoi la démocratie, on a besoin de lois pour nous pacifier, on a besoin de gens qui font appliquer ces lois, on a besoin d'une Constitution au-dessus de ces gens pour nous protéger contre les abus de pouvoir et écrire les règles de ce pouvoir. Voilà en résumé. Je sais que pour toi le raisonnement s'arrête dès la première objection, que tu vas devoir étudier ou admettre pour comprendre la suite...

Et donc le but est de trouver le système politique qui donnera les meilleurs résultats possibles, et de l'écrire dans une Constitution, et l'idée de base c'est que ce ne sont pas les gens de pouvoir qui doivent écrire les règles du pouvoir. La proposition, qui est vieille comme le monde mais qu'on a un peu oublié depuis quelques temps, c'est de tirer au sort l'assemblée constituante parmi les citoyens, et on aurait alors une majorité de gens "normaux", ceux qui ne réclament pas le pouvoir donc. Grâce à des outils comme le référendum, Internet, etc., on pourrait arriver à un bon résultat.

De manière générale, les décisions sont plus justes lorsqu'elles sont prises par des gens qui n'ont aucun conflit d'intérêt (ce qui n'est pas le cas actuellement), et qui n'ont que pour seul souci de servir les concitoyens et eux-mêmes, sachant qu'ils ont des comptes à rendre.

Pseudo supprimé
Niveau 10
17 février 2014 à 13:17:24

_KickTick_ Posté le 17 février 2014 à 10:05:06 "Dans une démocratie les experts conseillent le corps civique, ils ne se servent pas de leur art afin de s' accaparer le pouvoir, à la différence de la technocratie actuelle." Donc selon toi un despote éclairé n'est pas un dictateur puisqu'il "agit pour le peuple" ?
:d) T'as vraiment un problème de compréhension.

 Un maçon n'est plus un commerçant quand il fait du mieux qu'il peut pour son client ? Ben si, il reste ce qu'il est, et une minorité dirigeante reste toujours une oligarchie. 
:d) En démocratie c'est le peuple qui dirige et vote les lois, les élus sont de simples délégués révocables.
Il n'y a pas de minorité dirigeante.

neocons neocons
MP
Niveau 10
17 février 2014 à 13:23:56

Jedi qui déforme la définition de la democratie ...
Marrant mais lassant

Pseudo supprimé
Niveau 10
17 février 2014 à 13:31:28

La démocratie c'est le gouvernement du peuple, commence par arrêter de croire que ça consiste en l'élection de "représentants" inamovibles tous les 5 ans.
Tu seras mignon.

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Paulop, Tomy-Fett
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

La vidéo du moment