Menu
Golden Sun : Obscure Aurore
  • DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Tous les jeux vidéo / Jeux vidéo DS / Golden Sun : Obscure Aurore sur Nintendo DS /

Avis Golden Sun : Obscure Aurore sur Nintendo DS

La note des lecteurs

Note moyenne
15.9/20
16 à 20
218
11 à 15
120
6 à 10
12
0 à 5
3
Donnez
votre avis
353 notes

Les avis les plus utiles

13/20
Devil-Shaman
Alerte
Posté le 28 sept. 2012 à 00:00

J'ai été extrêmement déçu par ce Golden Sun qui n'est clairement pas la digne suite de ses aînés. Les graphismes sont soignés et les combats sont dynamiques (heureusement pour un RPG !) mais sorti de là...

On a droit à un jeu beaucoup trop facile pour lequel il suffit d'enchaîner les invocations en combat pour s'en sortir, les magies d'attaque devenant vite inutiles. Pas de challenge non plus du côté des boss qui peuvent être battus en un ou deux tours sans forcer, et c'est sans parler de l'expérience et des sous qui montent plutôt vite.

Côté scénario, c'est franchement bateau : trop de blabla pour ne rien dire, des "méchants" qui pourraient tout faire à notre place mais non, on doit s'occuper de tout comme si on n'avait pas vraiment le choix pour conclure avec "ah ah, vous avez tout fait selon notre plan" (le genre de truc vu et revu). Sérieux, les personnages se laissent mener à la baguette et c'est limite s'ils s'en plaignent...

D'ailleurs côté persos, ceux-ci manquent clairement de charisme et la plupart son niais au possible ; surtout que coller 8 persos jouables pour 25h de jeu... quel intérêt ? Mention spéciale à Himi qui nous rejoint de manière bien précipitée vers la fin du jeu, son rôle devant se résumer à sortir 3 lignes de dialogue au total. Autant dire que ça tranche pas mal avec Terry, le boulet de service qui se montre insupportable 9 fois sur 10 quand il l'ouvre. En fait, on a juste l'impression d'avoir à faire à des caricatures de leurs parents.

Pour ce qui est de la bande-son, celle-ci est juste décevante et manque clairement d'inspiration comme le reste.

Derniers cartons rouges : l'inventaire confus et le système des smileys brouillon, se résumant à devoir choisir entre des émotions bancales pour exprimer son opinion (mais sans trop de liberté, car soit on acquiesce pour suivre la masse, soit on se fait engueuler par Kiara).

Vous l'aurez compris, j'attendais beaucoup de ce jeu mais même si je le considère comme un RPG tout à fait correct car j'ai pris plaisir à le faire, celui-ci me déçoit en tant qu'opus de la série Golden Sun... Après tant d'années d'attente, on pouvait espérer bien mieux.

Lire la suite...
12/20
Darth_Warrax
Alerte
Posté le 10 mai 2012 à 00:00

Un jeu très décevant pour un Golden Sun. Certes, les graphismes sont jolies, y'a de belles animations de combat, le système de combat est mieux que celui de ces prédécesseurs, et on retrouve l'Univers de Weyard. Mais ça s'arrête là au niveau des points positifs.

D'abord au niveau du gameplay, il y a un énormissime problème de difficulté. Ce jeu est beaucoup trop facile, une véritable honte pour les RPG. J'ai souvenir que dans Golden Sun 1 et 2, les donjons tu les passais pas comme ça. Il y avait des énigmes à résoudre, il y avait des labyrinthes, il y avait des ennemis un minimum costauds, et de vrais boss. Dans cet opus, tout cela a disparu. On visite les donjons comme un groupe de touristes visite le palais de Versailles, les énigmes sont totalement bidons (pour les rares fois où y'en a), et les monstres sont totalement ridicules. Les monstres aléatoires sont de la chair à canon et même les boss peuvent être bousillés en deux tours (non non, je n'exagère pas, les boss de ce jeu sont de loin les plus faibles que j'ai jamais vus dans tous les RPG auxquels j'ai joué). Seul le boss de fin réussit à tenir le coup pendant plus de deux tours. Il y a bien les boss optionnels qui sont un peu durs, mais c'est quand même pas normal que seul le contenu optionnel présente des difficultés... D'autant qu'une partie de ce contenu optionnel n'est disponible que lorsqu'on a déjà fini le jeu (à se demander l'intérêt des récompenses). Pour résumer, il n'y a tout simplement aucun challenge, ce jeu est conçu pour que même un abruti complet puisse le finir sans difficulté. Sans parler des points de non retour. Oui alors, dans les précédents opus, on pouvait à n'importe quel moment revenir dans toutes les zones déjà visitées. Dans celui-là, quand on atteint une ville, 3 cailloux tombent sur la route permettant de retourner dans la ville précédente et on ne peut donc plus jamais y retourner. Très sympa quand on a loupé un djinn, la seule solution est de recommencer le jeu. C'est peut-être pour ça que les combats sont si simples : les développeurs ont pris les joueurs pour des débiles profonds et ont ajusté la difficulté pour quelqu'un qui aurait loupé tous les djinns, sachant qu'il ne pourrait plus les récupérer.

Parlons du scénario à présent. C'est le gros point faible de ce jeu. Premièrement, on nous présente les vortex de psynergie comme le point central du scénario. Ces vortex sont censés apparaître un peu partout dans Weyard. Pourtant, dès qu'on quitte la région du Mont Alpha, on n'en voit plus aucun, alors qu'on visite quand même une bonne partie du continent d'Angara. De plus, l'objectif de la quête est quand même limite : aller chercher une plume de Rokh pour réparer le deltaplume que Terry a cassé (non franchement, quand ils l'ont construit ils ont pas pensé à en prendre plusieurs ? Quite à tuer le Rokh, ils auraient pu rentabiliser la chose). Le pire, c'est l'univers devenu incohérent par rapport aux précédents opus. D'accord il a pu y avoir du changement à cause du Soleil d'Or, mais là on découvre une demi-douzaine de civilisations dites millénaires dont on n'a jamais entendu parler dans Golden Sun 1 et 2. Pourtant, dans ces deux jeux, on a visité tout Weyard, découvert bon nombre de ruines et entendu parler de tas et de tas de civilisations anciennes. J'aimerais bien savoir où se cachaient ces civilisations pendant les deux premiers opus.
Les personnages ne rattrapent pas le coup. On ne revoit qu'une petite partie des anciens, on ne sait pas trop ce que font les autres. Les fils des anciens héros manquent de charisme. Matt c'est un clone de Vlad. Terry c'est un clone de Garet, le cerveau en moins (Terry est juste insupportable tellement il est stupide). Kiara rattrape le coup mais ne vaut pas Ivan (elle ne maîtrise pas la télépathie qui était un point clé du personnage d'Ivan, et passe son temps à énoncer des évidences au point d'être pénible). Robin a le charisme d'une huitre, ils auraient du le remplacer par sa soeur. Les autres héros sont mieux, sauf Himi qui est le personnage bâclé par excellence. Elle dit à tout casser trois phrases dans tout le jeu. A croire que les développeurs se sont rendus compte qu'il manquait un huitième perso et en ont inventé un en catastrophe.

Bref, en résumé, ce jeu me laisse un sentiment d'inachevé. Dans l'absolu, il n'est pas si mauvais que ça, mais il est très en dessous de ses prédécesseurs. On est passé de jeux légendaires à un jeu tout juste moyen.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (353)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
13/20
Devil-Shaman
Alerte
Posté le 28 sept. 2012 à 00:00

J'ai été extrêmement déçu par ce Golden Sun qui n'est clairement pas la digne suite de ses aînés. Les graphismes sont soignés et les combats sont dynamiques (heureusement pour un RPG !) mais sorti de là...

On a droit à un jeu beaucoup trop facile pour lequel il suffit d'enchaîner les invocations en combat pour s'en sortir, les magies d'attaque devenant vite inutiles. Pas de challenge non plus du côté des boss qui peuvent être battus en un ou deux tours sans forcer, et c'est sans parler de l'expérience et des sous qui montent plutôt vite.

Côté scénario, c'est franchement bateau : trop de blabla pour ne rien dire, des "méchants" qui pourraient tout faire à notre place mais non, on doit s'occuper de tout comme si on n'avait pas vraiment le choix pour conclure avec "ah ah, vous avez tout fait selon notre plan" (le genre de truc vu et revu). Sérieux, les personnages se laissent mener à la baguette et c'est limite s'ils s'en plaignent...

D'ailleurs côté persos, ceux-ci manquent clairement de charisme et la plupart son niais au possible ; surtout que coller 8 persos jouables pour 25h de jeu... quel intérêt ? Mention spéciale à Himi qui nous rejoint de manière bien précipitée vers la fin du jeu, son rôle devant se résumer à sortir 3 lignes de dialogue au total. Autant dire que ça tranche pas mal avec Terry, le boulet de service qui se montre insupportable 9 fois sur 10 quand il l'ouvre. En fait, on a juste l'impression d'avoir à faire à des caricatures de leurs parents.

Pour ce qui est de la bande-son, celle-ci est juste décevante et manque clairement d'inspiration comme le reste.

Derniers cartons rouges : l'inventaire confus et le système des smileys brouillon, se résumant à devoir choisir entre des émotions bancales pour exprimer son opinion (mais sans trop de liberté, car soit on acquiesce pour suivre la masse, soit on se fait engueuler par Kiara).

Vous l'aurez compris, j'attendais beaucoup de ce jeu mais même si je le considère comme un RPG tout à fait correct car j'ai pris plaisir à le faire, celui-ci me déçoit en tant qu'opus de la série Golden Sun... Après tant d'années d'attente, on pouvait espérer bien mieux.

Lire la suite...
12/20
Darth_Warrax
Alerte
Posté le 10 mai 2012 à 00:00

Un jeu très décevant pour un Golden Sun. Certes, les graphismes sont jolies, y'a de belles animations de combat, le système de combat est mieux que celui de ces prédécesseurs, et on retrouve l'Univers de Weyard. Mais ça s'arrête là au niveau des points positifs.

D'abord au niveau du gameplay, il y a un énormissime problème de difficulté. Ce jeu est beaucoup trop facile, une véritable honte pour les RPG. J'ai souvenir que dans Golden Sun 1 et 2, les donjons tu les passais pas comme ça. Il y avait des énigmes à résoudre, il y avait des labyrinthes, il y avait des ennemis un minimum costauds, et de vrais boss. Dans cet opus, tout cela a disparu. On visite les donjons comme un groupe de touristes visite le palais de Versailles, les énigmes sont totalement bidons (pour les rares fois où y'en a), et les monstres sont totalement ridicules. Les monstres aléatoires sont de la chair à canon et même les boss peuvent être bousillés en deux tours (non non, je n'exagère pas, les boss de ce jeu sont de loin les plus faibles que j'ai jamais vus dans tous les RPG auxquels j'ai joué). Seul le boss de fin réussit à tenir le coup pendant plus de deux tours. Il y a bien les boss optionnels qui sont un peu durs, mais c'est quand même pas normal que seul le contenu optionnel présente des difficultés... D'autant qu'une partie de ce contenu optionnel n'est disponible que lorsqu'on a déjà fini le jeu (à se demander l'intérêt des récompenses). Pour résumer, il n'y a tout simplement aucun challenge, ce jeu est conçu pour que même un abruti complet puisse le finir sans difficulté. Sans parler des points de non retour. Oui alors, dans les précédents opus, on pouvait à n'importe quel moment revenir dans toutes les zones déjà visitées. Dans celui-là, quand on atteint une ville, 3 cailloux tombent sur la route permettant de retourner dans la ville précédente et on ne peut donc plus jamais y retourner. Très sympa quand on a loupé un djinn, la seule solution est de recommencer le jeu. C'est peut-être pour ça que les combats sont si simples : les développeurs ont pris les joueurs pour des débiles profonds et ont ajusté la difficulté pour quelqu'un qui aurait loupé tous les djinns, sachant qu'il ne pourrait plus les récupérer.

Parlons du scénario à présent. C'est le gros point faible de ce jeu. Premièrement, on nous présente les vortex de psynergie comme le point central du scénario. Ces vortex sont censés apparaître un peu partout dans Weyard. Pourtant, dès qu'on quitte la région du Mont Alpha, on n'en voit plus aucun, alors qu'on visite quand même une bonne partie du continent d'Angara. De plus, l'objectif de la quête est quand même limite : aller chercher une plume de Rokh pour réparer le deltaplume que Terry a cassé (non franchement, quand ils l'ont construit ils ont pas pensé à en prendre plusieurs ? Quite à tuer le Rokh, ils auraient pu rentabiliser la chose). Le pire, c'est l'univers devenu incohérent par rapport aux précédents opus. D'accord il a pu y avoir du changement à cause du Soleil d'Or, mais là on découvre une demi-douzaine de civilisations dites millénaires dont on n'a jamais entendu parler dans Golden Sun 1 et 2. Pourtant, dans ces deux jeux, on a visité tout Weyard, découvert bon nombre de ruines et entendu parler de tas et de tas de civilisations anciennes. J'aimerais bien savoir où se cachaient ces civilisations pendant les deux premiers opus.
Les personnages ne rattrapent pas le coup. On ne revoit qu'une petite partie des anciens, on ne sait pas trop ce que font les autres. Les fils des anciens héros manquent de charisme. Matt c'est un clone de Vlad. Terry c'est un clone de Garet, le cerveau en moins (Terry est juste insupportable tellement il est stupide). Kiara rattrape le coup mais ne vaut pas Ivan (elle ne maîtrise pas la télépathie qui était un point clé du personnage d'Ivan, et passe son temps à énoncer des évidences au point d'être pénible). Robin a le charisme d'une huitre, ils auraient du le remplacer par sa soeur. Les autres héros sont mieux, sauf Himi qui est le personnage bâclé par excellence. Elle dit à tout casser trois phrases dans tout le jeu. A croire que les développeurs se sont rendus compte qu'il manquait un huitième perso et en ont inventé un en catastrophe.

Bref, en résumé, ce jeu me laisse un sentiment d'inachevé. Dans l'absolu, il n'est pas si mauvais que ça, mais il est très en dessous de ses prédécesseurs. On est passé de jeux légendaires à un jeu tout juste moyen.

Lire la suite...
13/20
TalesOfMyWorld
Alerte
Posté le 13 mai 2011 à 00:00

Je l'aurai attendu longtemps pour pas grand chose, je l'ai fini une fois, je me suis amusé à re-combattre le boss de fin à plusieurs reprises pour lutter contre l'ennui d'une soirée, et après? Il n'a pas bougé de mon étagère à jeux depuis un bail. La rejouabilité est inexistante. Autant pour GS 1 et 2 j'avais sans arrêt envie de recommencer une partie après en avoir fini une autre, autant avec celui-ci je me dis "Bouarf non, la flemme"... C'est dommage car concrètement le jeu n'est pas mauvais, j'ai adoré la bande son, la durée de vie est correcte (malgré le fait qu'il n'y ait quasi aucune quête annexe), et le scénario suit le court de ses aînés. Mais voilà, le jeu reste plat, sans saveur. Aussi, je suis resté sur ma faim par rapport à certains points du scénario de L'Âge Perdu qui était resté obscurs, et qui le sont restés, même après 7 longues années d'attente. Je sors donc très déçu. Un petit 13 quand même!

Lire la suite...
10/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 28 févr. 2014 à 00:00

Moi qui attendais impatiemment cette suite je doit avouer que je suis déçu, les graphismes ressemble trop a dragon quest et font trop gamin ce qui fait perdre en maturité le jeux on a l'impression de jouer a un autre jeux que golden sun l'utilisation de la 3d pour les phase de discution est je trouve inutile pour ce qui est de gameplay c'est trop simple le joueur est trop aider les enigme sont guider sans parler de la carte sur l'ecran superieur qui facilite encore plus la progression ,l'evolution des personnage est trop rapide on se retrouve avec des attaques devastatrice tres tot dans le jeux, le scenario est moins captivant que les premiers pour conclure ce jeux n'est pas mauvais mais loins du niveau de ses prédécesseur

Lire la suite...
13/20
Colinjojo
Alerte
Posté le 30 déc. 2010 à 00:00

Un jeu que j'attendais depuis longtemps... Ce n'est pas vraiment une décéption mais il faut admettre plusieurs choses:
-Djinn et arme des précédents volets ont été repris
-Possibilité de rater la plupart des djinns et invocations( TRES frustrant)
-Impossible de rejouer sans l'éclipse se qui est dommage
-On ne revoit que peu des anciens héros
-La durée de vie est très courte après 7 ans ils auraient put faire quelque chose de plus long tout de même...
La, je cite les points négatifs et il y a certes certaines choses de réussie:
-Le groupe se créé vraiment petit a petit (contrairement a l'ancien où on obtenait tout le monde en 2 blocs...)
-Graphismes nettement améliorés
-Système de psynergie revu qui permet de débloquer certaines choses qui parraissent impossible a la vue d'un fervent amateur des anciens
-Lot de psynergies nouvelles
-Et... c'est a peu près tout... Je met 13 car je m'attendais vraiment a mieux, mais il est tout de même très bien.

Lire la suite...
10/20
Moonset
Alerte
Posté le 06 juil. 2013 à 00:00

Golden Sun 3 est souvent bien noté car il ne souffre pas de la comparaison avec Golden Sun 1 & 2. Or ce n'est pas juste : il s'agit bel et bien d'une suite directe et attendue, malgré le grand nombre d'année qui s'est écoulé depuis le dernier épisode.
Ce jeu est une très grande déception. Si les héros de Golden Sun 1 & 2 avaient tous des raisons personnelles de partir à l'aventure, ceux du 3 n'en ont pas : ils sont les descendants directs des précédents héros, c'est sensé nous satisfaire. Et bien non. Car s'ils ne sont pas touchés personnellement par les événements, il est impossible de ressentir quoi que ce soit pour eux.
Que reste-t-il ? L'histoire ? Elle n'a strictement aucun intérêt. Elle n'apporte rien à Golden Sun, vous serez confrontés toute la seconde partie du jeu à un mystérieux homme masqué aux cheveux bleus... oui, vraiment, on se demande qui ça peut bien être. Le gameplay? Ils ont tout simplement rajoutés encore plus de Djins. Le challenge ? L'exploration est accablée d'indications des développeurs, du début à la fin du jeu, tuant défi et subtilité. Les combats sont ridiculement facile (et Golden Sun n'était déjà pas une série très exigeante à la base). Le contenu ? Weyard est encore plus petit qu'avant. Vous ne pouvez visiter qu'Angara, et on a le culot de vous indiquer Gondowan sur la carte sans que vous puissiez y accoster.
En bref, Golden Sun 3 est facile, ennuyeux, et au final inutile. Je vous promet que si vous passez du 2 au 4 -s'il voit le jour-, vous n'aurez aucun problème de compréhension. J'ai aimé Golden Sun toute mon enfance, et cette épisode m'a vraiment déçu de la part de Camelot. Le cliffhanger du 2 les laissait totalement libre : libre d'attendre encore et d'écrire une véritable suite, libre de ne jamais y donner suite... On ne leur a jamais demandé de nous sortir à l'arrache une histoire aussi niaise et dispensable.

Lire la suite...
15/20
martobingo
Alerte
Posté le 03 août 2014 à 00:00

Clairement, Golden Sun : Obscure Aurore est très loin d'atteindre le niveau des deux précédents opus qui frôlaient la perfections.

Mais malgré cela, le jeu reste dans sa globalité un très bon RPG sur DS, mais un Golden Sun très moyen...

Tout d'abord ce qui choque, les combats sont bien trop facile et les énigmes des donjons presque inexistants.
Dans mes souvenirs, les deux précédents opus proposaient un vrai challenge, on tombaient vite à cours de PP à cause des nombreux combats aléatoires ce qui handicapais grandement pour la suite, surtout face aux boss.

Ici les ennemies et même les boss sont vaincus en quelques petits tours, il est presque impossible de tomber à cours de Psynergie, surtout qu'il suffit d'utilisé nos Djinns pour vaincre facilement nos adversaires.

Les donjons maintenant, trop facile, aucune énigmes ne m'a posé problème, on est trop assisté dans ce jeu, c'est devenu une mode les jeux assistés de nos jours ? ....

Les musiques par contre ne m'ont pas déçue dans l'ensemble, les thèmes de combats sont vraiment épic et en général les villes aussi ont de bons sons, il y'a même un "Missing Track" vraiment épic, dommage qu'ils ne l'aient pas incorporé dans le jeu !

Le scénario, gros soucie, à la base on devais juste ramené une plume pour réparer un engin et on se retrouve avec de nouveaux ennemies qui viennent tout foutre en l'air en capturant, une fois de plus Thélos (Décidément le pauvre).

On nous parles de psynergie noir de forme ronde qui apparaissent au début du jeu mais qui bizarrement sont absent pendant le reste, heu... Pourquoi ?

La map a trop changé, je veut bien croire qu'il y'est eu pas mal de modifications à cause des conséquences des phares mais... Des civilisations vielles de milliers d'année dont on a jamais entendue parler lors des précédents opus pour faire surface tout d'un coup ? WTF ?

Et là ou L'âge perdu était bien long, on regresse dans celui-ci ou un seul continent peut-être visité, avec les combats et donjons faciles, on se retrouve avec une faible durée de vie...

Pour finir ce jeu est un bon RPG, mais reste quand on le compare a ces grand-frères un Golden Sun trop décevants.

En ésperant quand-même un 4ème épisode et cette fois avec un travail mieu fournie ;)

Lire la suite...
14/20
Pred21
Alerte
Posté le 24 avr. 2013 à 00:00

J'avais hâte de le tester après les éloges des premiers opus. J'ai eu du mal à me mettre dedans, histoire longue et peu intéressante, persos insignifiants où seul Kiara, Stella et Haru s'en sortent avec les honneurs. Mobs moches et peu variés, peu de boss, difficulté inexistante où seul le boss de fin donne du fil à retordre. C'est bien simple, on peut avancer dans le jeu en n'usant pas de magie ou d'invocation, on bourrine dans le tas et ça marche. Le système de djinns et Invocations est donc dispensable pour 90% du jeu. Je lui donne 14 car malgré ses imperfections, Golden Sun 3 reste un RPG très convenable, idéal pour celui qui veut se lancer dans un RPG sans se prendre la tête et qu'il est disponible pour un prix raisonnable.

Lire la suite...
13/20
[__Esmeralda__]
Alerte
Posté le 29 avr. 2011 à 00:00

Bon jeu dans l'ensemble, mais quelques défauts assez agaçants : dialogues qui s'éternisent, apparition de Djinn toutes les deux minutes (il y en a tellement que c'est facile d'en oublier la moitié...) personnages manquant de charisme et combats d'une triste facilité... je n'ai jamais eu besoin de ressusciter un perso ou d'utiliser un objet de soin, la psynergie suffit à tout faire...
Cependant, le jeu présente quelques bons points : les graphismes sont de bonne qualité, la 3D rend le jeu très agréable visuellement et les couleurs sont superbes, des musiques pas aussi bonnes que les anciens Golden Sun mais ça colle à l'ambiance, l'histoire ne manque pas d'intérêt, bonne durée de vie...

Mais pour conclure, je dois avouer que ce troisième GS n'arrive pas à la cheville de ses prédécesseurs, mais ça reste acceptable.

Lire la suite...
9/20
Oleeo
Alerte
Posté le 30 oct. 2013 à 00:00

Partie 1/2 (je viens de découvrir que la taille des commentaires est limitée :s)

Je viens de terminer Golden Sun : Obscure Aurore (il me reste le dernier des boss annexes à affronter).

Je n'ai pas eu le courage de lire les 341 commentaires écrits à ce jour, mais j'aimerais rajouter quelques éléments par rapport à la critique de Darth_Warrax (qui est bien notée, et me semble l'une des plus pertinentes).

Sur les graphismes : je ne suis pas un habitué de la DS, je ne suis pas franchement en mesure de commenter.
Sur la bande-son du jeu : peu de nouveautés par rapport à GS1/2. C'est un plaisir de retrouver les thèmes (pour les combats notamment) ; mais les morceaux de certaines villes traversées sont franchement énervants. On aurait aimé un peu plus de nouveautés (j'avais beaucoup apprécié les thèmes de Garoh, Lémuria, Rochair, dans GS2 par exemple).

Sur le gameplay : gros soucis au niveau de la difficulté du jeu, en effet. Les invocations ne servent pas, les ennemis sont trop faciles. J'ai parcouru le jeu en tapant à l'arme de base, en soignant un peu mes persos une fois tous les dix combats. Les bosses annexes, pus difficiles ? À peine. De toute façon, les grosses invocations nécessitent de déchaîner beaucoup de djinns, ce qui prend du temps. Complètement inutile si c'est pour vous prendre une rage de djinns dans les dents juste avant de caster.
Les psynergies en combat ? On se servira des buffs (contre les boss annexes) et du soin, et c'est à peu près tout. Au final, seuls le boss de fin (dont la difficulté devrait être celle d'un boss intermédiaire !) et les boss annexes présentent un peu d'intérêt en combat. Mais alors, à quoi serviront les récompenses qu'ils protègent ?
J'ai été content dans un premier temps de retrouver le gameplay de la série, mais vite déçu par l'inutilité des psynergies et des invocations. À noter que l'un des personnages peut changer de forme et de capacités au milieu du combat : un apport intéressant selon moi.

La question des djinns/invocations pouvant être définitivement manqués lors de la partie a été évoquée comme pouvant rajouter à la longévité du titre. J'ai tous les djinns. Sauf un. Pour être plus précis, j'ai raté le *dernier* djinn de ceux qu'il était possible de manquer. Oui, je l'ai mauvaise. Et pas envie de recommencer une partie pour ça.

Le scénario à présent. Tout a-t-il été dit ? Je ne crois pas. Je serai sans pitié. En effet, les dialogues sont longs. Mais passons. En effet, les anciennes civilisations surgies de nulle part ne sont pas cohérentes avec les deux premiers opus. Dommage, mais il faut bien raccrocher le scénario d'une façon ou d'une autre. Plus grave, le scénario est très pauvre (on va chercher une plume… oh, et nous sommes des héros légendaires, mais quand le monde est en danger, nous laissons nos enfants inexpérimentés nous en charger), confus (lutter contre les vortex, puis… plus de vortex), et incohérent. Avec GS1/2 ; mais aussi avec lui-même, tout simplement. Je n'ai pas compris quel était le but final des méchants. Je n'ai pas compris ce que voulait le *mystérieux* (oh, pitié…) personnage qui les accompagnait. Je n'ai pas compris ce qu'il se passe à la fin du jeu. Je dois être un peu bête.
Les personnages manquent de charisme, c'est un fait. Caricatures de leurs parents, je suis d'accord. Dommage. Tout comme il est dommage de ne pas voir davantage les anciens héros. De les voir, ou même… N'aurait-on pu imaginer collaborer avec eux ? Que l'un d'eux, ou plusieurs à tour de rôle, se joignent à nous non pour les combats, mais pour utiliser une psynergie dont ils seraient les seuls à disposer ? Une occasion ratée, à mon sens.

Lire la suite...
13/20
Not_hope73
Alerte
Posté le 22 janv. 2012 à 00:00

Trés déçu du scénario qui viens de je ne sais où.. Les Golden Sun sur Gameboy Andvance n'avait rien a voir avec ce Golden Sun là. Les personnages ont un charisme d'huitre, les boss sont vraiment ridicules, comme les monstres d'ailleurs.. du foutage de gueule. Les seuls choses qui sont bien sont les graphismes, l'utilisation des deux écrans de la DS et la bande son, qui reste la meme et qui me rend encore plus nostalgique de ces prédécésseurs...

Lire la suite...
16/20
Ganondorfzl
Alerte
Posté le 04 janv. 2011 à 00:00

Un scénario relativement intéressant qui monte en puissance...exponentiellement....mais légèrement ternis par des séquences de bla-bla un peu trop longuettes par moment.
Dans un univers crédible, avec des lieu intéressants à visiter et à fouiller car plutôt bien variés.
Malgré une certaines linéarité qui, heureusement, s'estompe graçe à la grande qualité de l'ensemble!
Dû en partie à des musiques envoutante mais également,et surtout aux combats toujours aussi prenant et intéressant!
les Djinns (nombreux, variés et attachants) et autres invocations (bluffantes),y sont pour beaucoup...
Le fait de pouvoir en louper certains définitivement contribu peut-être à la rejouabilité du titre mais bon...
Dommage égamement que le challenge ne suive pas trop...
Un trés grand rpg, cependant en dessous de DragonQuest IX!

Lire la suite...
14/20
Edya
Alerte
Posté le 10 avr. 2015 à 11:04

Etant une grande fan de la série, j'ai été déçu de cette version.
Point fort : ses graphismes, le rpg en plus même, le gameplay
Point faible : Le côté de "perdre" des djinns si on passe une zone, moins fidèle aux autres versions, manque de fond ( et surtout d'un duel contre Alex depuis le temps !)

En résumé c'est un bon rpg sur DS avec ses spécificités MAIS si on a déjà joué aux autres versions sur GBA il laisse un goût amer.

Lire la suite...
15/20
Desarm
Alerte
Posté le 27 août 2014 à 00:00

Je dois dire que je ne suis absolument pas déçu de cet opus de Golden Sun (qui est mon premier, donc je ne fais aucune comparaison avec les deux autres). Les seuls points négatifs que je vois résident au niveau du game-play : ce sont d'une part les djinns irrécupérables après un certain moment (pour ne pas spoil), et d'autre part (toujours concernant les djinns) le fait qu'invocations et utilisations en unité ne puissent pas être faits simultanément, puisque les djinns ne doivent pas être pour les deux cas dans le même "état" (en attente ou liés). Le gameplay en prend généralement toujours un gros coup à la première partie en ce qui concerne les invocations. Sinon, rien de vraiment particulier à dire, si ce n'est que dans l'ensemble c'est un bon jeu pour moi (très bonne durée de vie, scénario captivant, bande-son agréable, ect...).

Lire la suite...
16/20
JunKwanEun
Alerte
Posté le 02 mars 2014 à 00:00

Visuellement, il y a un mieux, c'est certain. Les épisodes GBA affichaient parfois une bouillie ignoble de pixels. Ici, les éléments du décor sont clairs, les ennemis faciles à distinguer, et l'espèce de cel-shading utilisé pour les personnages est de qualité. L'animation est fluide, les effets visuels lors des attaques et invocations - des invocations qui sont passés en 3D et sur double écran, s'il vous plait ! - ont de la gueule, et les thèmes chers aux amoureux de la saga, toujours signés Motoi Sakuraba, font leur retour de manière triomphante, accompagnés (ou non, vous pouvez désactiver cette option) par les bruitages à l'ancienne qui faisaient tout le sel des deux premiers volets.

Quelques petits ajustements ont été consentis en matière d'ergonomie. Par exemple, les invocations étant assez longues, il est possible de les accélérer en appuyant sur le bouton A. Autre chose d'importance, si la cible de l'un de vos personnages est tuée avant qu'il n'attaque, votre gars change lui-même de cible plutôt que de se mettre en position de défense. Enfin, il n'est désormais plus obligatoire d'être juste à côté de l'objet que l'on veut "psynergiser" pour que le sort prenne effet. Un cercle d'action entoure le personnage, et l'on peut choisir ses cibles à l'intérieur de ce cercle.

En terme de jouabilité, Obscure Aurore n'innove en rien par rapport à ses aînés. Tout juste propose-t-il de nouvelles psynergies un tant soit peu originales. Pour le reste, le concept est le même que pour les DraQue de Square-Enix : plus ça change, plus c'est pareil. La difficulté du jeu est très progressive et relativement basse. Aucun boss n'est insurmontable, les séances de charclage de mobs sont ici totalement superflues et l'aventure est au final très courte, même en comptant les quatre donjons bonus (j'ai dû mettre environ quarante-cinq heures pour tout boucler à cent pour cent, en prenant mon temps).

Et puis surtout, la structure même du jeu est d'une linéarité qui n'a rien à envier à celle du tout premier opus. Seul le dernier quart du jeu vous offre un minimum de liberté, et encore ! D'ailleurs, les ressemblances, tant structurelles que scénaristiques avec le premier Golden Sun sont troublantes. Sur le plan des révélations, le scénario de ce nouvel épisode est pour le moins convenu. Le principal "mystère" est éventé à la seconde où l'on aperçoit le grand méchant, et l'on s'attend donc à un RPG assez plan-plan. Tout juste s'amuse-t-on des nouvelles façon Voici/France Dimanche : on apprend ce que sont devenus les personnages avec qui on a passé un certain nombre d'heures, on découvre comment ont évolué les lieux qui nous sont familiers...

Et puis en toute fin de jeu, on comprend pourquoi on avait ressenti tant de similarités entre les épisodes un et trois : celui-ci n'est que la première partie d'une nouvelle aventure. Il y aura donc une suite, du moins si les ventes suivent. Ce qui ne saurait être remis en cause puisque, de mémoire, les chiffres de vente sur le seul territoire japonais suffisaient à rendre Obscure Aurore rentable.

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
Meilleures offres