Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

News hardware Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

JBL, un des plus gros spécialistes de l’audio professionnel et grand public, lance une gamme complète de casques dédiés aux joueurs. Parmi ces modèles aux prix divers, nous commençons nos essais avec le haut de gamme : le JBL Quantum One, un casque filaire équipé d’un gyroscope pour le contrôle de la spatialisation sonore.

Spécifications
CompatibilitéPC, consoles, smartphones et tablettes
Transducteurs2x50 mm
Réponse en fréquence20 Hz – 40 kHz-
Impédance32 Ohms
Sensibilité95 dB à 1 kHz / 1 mW
Type microphoneUnidirectionnel
Atténuation bruit microActive
Zones éclairéesOui, RGB
Rendu 7.1 / 3D7.1 virtuel avec gyroscope
Poids390 g
Connexions disponiblesUSB, filaire mini-jack 3.5
Offres
Fnac
199,99 €Retrait en magasin
Boulanger
199,99 €Retrait en magasin
Materiel.net
248,95 €Livraison 5,95 €
Fnac Marketplace
249,00 €Livraison gratuite
Darty
249,99 €Retrait en magasin
Cultura
249,99 €Retrait en magasin
Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Vous connaissez probablement JBL pour ses enceintes bluetooth ou ses casques audio, mais la marque est aussi très présente sur de nombreux marchés touchant au son, qu’il s’agisse de sonorisation professionnelle, d’installation, avec des solutions impliquant souvent des technologies de pointe, que ce soit en fabrication comme en numérique. En même temps, la marque fait partie du groupe Harman, qui lui-même est intégré au catalogue du géant de l’audiovisuel Samsung. Autant dire que ce nouvel acteur a les reins suffisamment solides et tout ce qu’il faut comme technologie pour bouleverser le secteur. Aussi, en voyant arriver la gamme Quantum orientée gamers, nous étions curieux de voir ce que proposait leur haut de gamme, à savoir le Quantum One. Dans les promesses : une gestion du son à 360° avec gyroscope, atténuation des bruits active, un boîtier de contrôle à poser sur le bureau, et un son travaillé directement pour une qualité professionnelle. Dans les faits, une vraie débauche de technologie, certes, mais aussi un certain manque de maîtrise qui mène à certaines déceptions, surtout pour un casque vendu autour de 250 €.

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Une boîte pleine de fonctions

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Pour être pleine, elle est pleine. La boîte du Quantum One est imposante mais vraiment remplie. On y trouve évidemment le casque, son micro amovible, un long câble USB-C/USB-A au milieu duquel se place un petit boitier circulaire, un second câble mini-jack/mini-jack avec là aussi un boitier de contrôle, et enfin un micro de contrôle sur câble avec un embout façon bouchon d’oreille, qu’il faudra mettre au moins une fois dans le conduit auditif.

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?
Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

En effet, dès la première utilisation, et une fois le logiciel Quantum Engine installé, il faut passer par une longue session de calibration pour caler le son du casque par rapport à votre oreille, et profiter ainsi de la meilleure spatialisation possible. Le genre d’opération qui rappelle légèrement la photographie qu’imposait le Creative SXFI Gamer pour s’adapter à vos oreilles, mais qui cette fois-ci semble offrir de meilleurs résultats après qu’avant la calibration. Une fois l’opération terminée, on prend le temps de bien tout vérifier côté logiciel, au sein d’une interface un peu obscure, mais qui propose plusieurs fonctions intéressantes, parmi lesquelles l’égalisation, le réglage du retour micro, la gestion du RGB, mais aussi l’activation ou non de la spatialisation et le “Head Tracker”, le gyroscope intégré au casque.

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?
Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

La promesse du gyroscope

A la manière du Cloud Orbit S de HyperX ou du Mobius d’Audèze, la spatialisation des sources est contrôlée par un gyroscope qui, en permanence, connaît l’orientation de votre visage. L’angle de votre tête est alors utilisé par le casque pour produire le son qui correspond véritablement à ce que vous devriez entendre, alors même que vos yeux peuvent rester dirigés vers l’écran. L’expérience nous avait été très agréable avec les modèles Audèze ou HyperX, elle est clairement moins convaincante avec le Quantum One, la faute à une détérioration importante du son une fois la fonction activée. En effet, le casque cumule obligatoirement la spatialisation directive avec un effet surround qui enlève toute précision au son de base, et ajoute des artefacts peu réalistes, pour un résultat qui manque totalement de naturel.

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Là où un Orbit S donnait l’impression d’être au coeur d’un film comme d’un jeu, ou d’être face à une scène à l’écoute d’un concert, le Quantum One ne nous laisse qu’avec une source méconnaissable, abîmée et dénuée de graves. Surtout, cette fonction ne se base que sur un signal stéréo et ne s’applique que sur PC Windows, en USB. Impossible pour le moment d’en profiter avec l’entrée mini-jack et donc avec les consoles, smartphones et tablettes. L’effet le plus impressionnant de cette technologie est non seulement peu efficace, mais en plus il est loin d’être universel comme chez la concurrence. Pire, nous vous conseillons de le désactiver quelle que soit l’activité, histoire de profiter du son classique en stéréo, dénué d’effet, beaucoup plus convaincant.

Une sonorité très efficace en stéréo

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Car oui, le Quantum One en a sous le capot une fois les effets surround désactivés. Des graves aux aigus, le spectre sonore est joliment maîtrisé, équilibré même avec l’égalisation la plus plate, offrant une impression de proximité assez agréable. Les graves sont ronds et pêchus, les médiums très présents mais bien définis, les aigus clairs et précis. Tout est bien à sa place et nous apprécions les réactions du casque face à l’égalisation logicielle. Ca réagit bien et on peut sculpter facilement le type de sonorité que l’on aime sans voir naître de distortion.

Surtout, le casque offre un bon rendu quelle que soit la puissance utilisée, et parvient à garder une bonne cohérence même avec le volume au maximum. Volume qui n’est d’ailleurs pas vraiment nécessaire vu le niveau d’isolation qu’offrent les oreillettes, mais qui permet à son maximum de profiter d’une excellente immersion sans excès. Vraiment, nous avons beaucoup apprécié le casque en utilisation quotidienne, pour écouter de la musique, visionner des films et évidemment jouer … mais simplement en stéréo.

Quelques points d’ergonomie à revoir

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Avec son arceau simple mais rigide, le casque offre un bon maintien quelle que soit la taille de la tête. Nous avons beaucoup apprécié le double-coussin à la pointe du crâne, de telle sorte que l’on ne ressente pas trop le poids du casque au fil des heures, et ce malgré près de 400 grammes sur la balance. Si vous êtes sensible des cervicales, attention tout de même. Du côté des oreillettes, le similicuir semble de bonne qualité mais il tient un peu chaud avec le temps. Il a aussi un défaut que nous reprochons au Logitech G Pro, à savoir une fuite d’air un peu désagréable qui se manifeste par un gros “pchhhhh” lors des manipulations.

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Plus gênant, la plupart des manipulations des fonctions matérialisées sur le casque sont gratifiées d’un son dans les oreillettes, à l’exception du micro qui se veut visible avec une LED rouge sur la tige. On a donc droit à “ANC ON/OFF” pour l’atténuation des bruits active (à peine audible), “RECENTER / RECENTERED” pour la fonction gyroscope, mais surtout un son affreux de percussion à chaque fois que l‘on monte le volume (et non, pas quand on le baisse). Et comme la molette qui gère ce volume a un pas très faible, de l’ordre de 5%, il faut entendre ce sont 20 fois pour passer de 0 à 100% de la puissance du casque, avec systématiquement une baisse de ce que l’on écoute. Pas super comme effet pour un casque qui se veut premium. Enfin il est vraiment dommage que le boîtier à poser sur le bureau n’offre que la balance Chat/Game, là où le casque supporte bien plus de fonctions accessibles. Tout réunir à cet endroit, voire en doublon, eut été plus efficace et pratique.

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?
Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Heureusement, côté micro, le résultat est très bon. On profite déjà d’une bonne reproduction du timbre, avec un micro capable d’encaisser quelques nuances, à savoir de la précision même quand on chuchote et une bonne capacité à encaisser les hausses de voix. Enfin sa tige est facile à orienter avec précision, et le fait que l’on puisse l’enlever permet au casque devenir un compagnon quotidien pour l’écoute simple.

Une esthétique discutable

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?
Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

Les goûts, les couleurs, ça ne se discute pas. Néanmoins, vous noterez que le Quantum One ne joue pas la carte de la sobriété, avec des courbes très marquées sur ses oreillettes et des volumes franchement imposants, même au niveau de l’arceau, des câbles apparents vraiment visibles (et donc peu protégés), et évidemment des LEDs RGB qui colorent de nombreuses zones des oreillettes.à la télé. Tout ceci est très clinquant et souligne assez fortement la finition plastique de l’ensemble. Certes, il respire la solidité et les textures sont agréables, mais tout ça fait très “cliché”. On est un peu sur une caricature du casque gaming.

Le potentiel de JBL encore sous-exploité

Test du casque Quantum One : La référence haut-de-gamme et 3D chez JBL ?

A vouloir trop en faire, ce Quantum One passe un peu à côté de son sujet. Déjà, nous attendions beaucoup de sa fonction gyroscope et du support logiciel qui va avec, mais tout ça sera notre principale source de déception. Ensuite, le casque délivre certes un son excellent et malléable, mais il faute plusieurs fois sur l’ergonomie et impose au joueur de calibrer manuellement son casque pour générer un 7.1 virtuel médiocre basé sur un signal stéréo Difficile donc de vous le conseiller, surtout qu’il affiche un tarif certes compétitif au regard de ses concurrents de gyroscope, les HyperX Cloud Orbit S et Audèze Mobius mais pour un résultat clairement inférieur. Au final, son prix est juste prohibitif une fois qu’on a compris que ses fonctions étaient mal exploitées. Nous attendions beaucoup plus simple et plus efficace de la part de JBL qui, au-delà de la qualité sonore indéniable aux oreilles comme au micro, semble ne pas avoir compris les besoins des joueurs.

Les notes
+Points positifs
  • Une très jolie qualité sonore pour les oreilles, en stéréo
  • Une très bonne isolation des bruits extérieurs même en passif
  • Multiplateforme avec USB et mini-jack 3.5
  • La sonorité du micro
  • Le logiciel assez complet
-Points négatifs
  • L’effet Sphere 360 avec gyroscope n’est pas bon
  • La molette de volume est agaçante à plus d’un titre
  • Le boîtier de bureau n’est pas très utile
  • Un design un peu grossier pour un modèle premium
  • Le prix très élevé pour ce résultat
  • La voix et les bruits de percussion dans le casque
  • Il est lourd et il tient chaud
Le JBL Quantum n’est pas un mauvais casque. Il a pour lui une excellente sonorité aux oreilles comme au micro, ainsi qu’une belle isolation active contre les bruits extérieurs, et son support logiciel est complet. Mais voilà, à 250€, et avec la promesse d’un son 3D supporté par gyroscope, on s’attendait certainement à mieux. Or, le son spatialisé dynamiquement est mauvais, l’ergonomie du casque est juste correcte, et son confort n’est pas optimal. Vu le tarif, ce n’est pas acceptable.
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
24 décembre 2020 à 14:35:36
12/20
Offres
Fnac
199,99 €Retrait en magasin
Boulanger
199,99 €Retrait en magasin
Materiel.net
248,95 €Livraison 5,95 €
Fnac Marketplace
249,00 €Livraison gratuite
Darty
249,99 €Retrait en magasin
Cultura
249,99 €Retrait en magasin
Profil de oliveroidubocal,  Jeuxvideo.com
Par oliveroidubocal, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Bilbolegentil
Bilbolegentil
MP
le 30 déc. 2020 à 10:53

attendez; on est en hiver, donc s'il tient chaud c'est plutôt une qualité !

Lire la suite...
froudich
froudich
MP
le 26 déc. 2020 à 13:35

Quand je vois le design à la Jacky Tuning de certains casques, je me demande comment les designers nous perçoivent...

Lire la suite...
Salade_Dovule
Salade_Dovule
MP
le 25 déc. 2020 à 21:30

On espère qu'il s'en remettra

Lire la suite...
Mapingway
Mapingway
MP
le 25 déc. 2020 à 15:38

J'ai le quantum 600, très bon son et je regrette carrément pas mo' achat (payé avec carte cadeau de ma boîte :hap:)

Lire la suite...
Caban_15me
Caban_15me
MP
le 25 déc. 2020 à 14:04

pourquoi préciser "jusqu'à 40kHz" si on ne peut entendre que jusqu'à 20kHz ? :rire:

Lire la suite...
xX_neo_geo_Xx
xX_neo_geo_Xx
MP
le 25 déc. 2020 à 13:54

Aucun casque je dit bien merci aucun casque meme je 4000€ ne pourra faire de véritable son Dolby, 3D, etc mais uniquement du stéréo avec des mise virtuelle qui simule le Dolby bla-bla-bla en gros ce sont des appellations commerciales pour vous vendre de la merde..
c’est comme le casque Sony 3D que jvcom a noté 15/20 alors qu’il est nul c’est cher...

Lire la suite...
Madmax170517
Madmax170517
MP
le 25 déc. 2020 à 01:14

Moi j'ai le razer sinape 7.1 sertifie thx dts 200 euros le casque qui vaut beaucoup mieux que se truc

Lire la suite...
Shiyu_
Shiyu_
MP
le 24 déc. 2020 à 17:57

Encore un test de grande qualité. C'est dommage que ce casque ne fasse pas malgré la personnalisation avec les micros intégrés.

Lire la suite...
2x4
2x4
MP
le 24 déc. 2020 à 17:54

Ca tranche quelque peu avec la sobriété, voir la classe, d'un Logitech G Pro X, qu'on trouve depuis peu régulièrement en promo à 99€.

Au delà de l'aspect esthétique (un raté pour ma part), ca fait le deuxième casque "3D" d'affilé qui n'est pas convaincant (celui de Sony testé il y a peu).

Du coup je me pose la question : pour avoir un vrai bon son de qualité en 3D, est-ce qu'il faut taper dans des casques HDG à + de 4/500€?

Lire la suite...
snouffle
snouffle
MP
le 24 déc. 2020 à 17:05

Assez moche comparé à ce que fais la marque habituellement.
On dirait qu'ils se sont dit que comme les gamers ont des gouts de chiotte (Cartes graphique a leds toutes dégueux, sieges gamers plus laids les uns que les autres etc..), ils ont adapté leur design à cette tendance.. :bravo:

Lire la suite...
Top commentaires
Shiyu_
Shiyu_
MP
le 24 déc. 2020 à 17:57

Encore un test de grande qualité. C'est dommage que ce casque ne fasse pas malgré la personnalisation avec les micros intégrés.

Lire la suite...
2x4
2x4
MP
le 24 déc. 2020 à 17:54

Ca tranche quelque peu avec la sobriété, voir la classe, d'un Logitech G Pro X, qu'on trouve depuis peu régulièrement en promo à 99€.

Au delà de l'aspect esthétique (un raté pour ma part), ca fait le deuxième casque "3D" d'affilé qui n'est pas convaincant (celui de Sony testé il y a peu).

Du coup je me pose la question : pour avoir un vrai bon son de qualité en 3D, est-ce qu'il faut taper dans des casques HDG à + de 4/500€?

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021
4
F1 2021
16 juil. 2021
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022