Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

News hardware
Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4
Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4
PC PS4 PS5 Mac iOS Android
Partager sur :
Spécifications
CompatibilitéPS4, PC, Mac, smartphones et tablettes en Bluetooth
Transducteurs2x40 mm
Réponse en fréquence10 Hz - 23kHz-
ImpédanceN.C
Sensibilité111 dB
Type microphoneElectret Bidirectionnel
Atténuation bruit microLogicielle
Zones éclairéesNon
Rendu 7.1Simple surround
Poids395 g
Connexions disponiblesSans fil propriétaire via dongle USB, Bluetooth

Le GSP 670, sorti il y a un an, est historiquement le premier casque gamer sans fil de Sennheiser. La marque, reconnue dans plusieurs domaines de l’audio professionnelle et qui depuis dix ans a sorti quelques belles références gaming, laisse néanmoins progressivement son nom disparaître derrière celui d’Epos, une enseigne entièrement dédiée au jeu vidéo et qui intègre désormais tous les casques de sa maison mère, dont ce GSP 670. Confort, performances audio, autonomie, vous saurez donc tout sur ce fer de lance de la gamme et sur sa capacité à propulser Epos comme nouvelle marque référence.

Offres
Amazon
319,00 €Livraison gratuite
Fnac Marketplace
319,00 €Livraison gratuite
Boulanger
319,00 €Retrait en magasin
LDLC
319,94 €Livraison 8,95 €
Fnac
319,99 €Retrait en magasin
Darty
319,99 €Retrait en magasin
Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Il faut regarder de près pour distinguer la boite d’une GSP 670 de celle du GSP 370 que nous avons testé récemment. D’une part les emballages profitent de la même sobriété, mais les casques eux mêmes partagent un air de famille assez prononcé. Pourtant, si les plastiques et l’esthétique se ressemblent, le design de l’arceau et des oreillettes est clairement différent entre les deux modèles, passant d’un classique arceau simple avec rotules souples pour le GSP 370 à un étonnant arceau double avec deux axes de rotation pour le GSP 670. De quoi donner à ce dernier un agréable mélange de souplesse et de fermeté, et ainsi permettre à tous de trouver une position confortable, quelle que soit la taille du crâne.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Surtout, ce GSP 670 nous propose un réglage de tension de l’arceau capable d’augmenter ou d’atténuer la pression des oreillettes, et ainsi éviter l’excès de serrage qu’imposait le GSP 350, en laissant l‘utilisateur gérer. Nous apprécions aussi le bon compromis qu’offre l’épaisseur et la souplesse des mousses, aux oreilles comme sur la partie haute du crâne. Au final, et malgré un poids conséquent proche des 400 grammes, le casque se laisse porter assez facilement pendant des heures.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4
Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Au niveau des surfaces, les oreillettes arborent un simil-cuir sur le pourtour, un tissu épais proche de l’Alcantara sur le contact avec les oreilles et un tissu plus ouvert à l’intérieur. L’ensemble est d'ailleurs plutôt bien adapté pour absorber la sudation qui peut en découler, faute d’aération. En effet, avec un design de caisse fermé, ces oreillettes offrent un niveau d’isolation plutôt élevé, bien adapté aux évènements publics ou au jeu en zone bruyante, et qui devraient suffisamment protéger les personnes qui vous entourent des sons que vous écoutez. Mais en même temps, il est un peu oppressant, tant par la surface de contact avec les oreilles que par l’impression d’enfermer le joueur dans une bulle faute de retour du micro suffisant, point sur lequel nous reviendrons.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Le GSP 670 est livré avec un câble de charge en micro-USB/USB et un dongle USB pour la connexion propriétaire. Même remarque que pour le GSP 370, il manque une pochette pour le rangement et surtout de quoi protéger le dongle d’une éventuelle perte. Nous aurions par exemple apprécié un emplacement réservé à cela sur le casque, comme nous le propose le Logitech G935.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Côté ergonomie, le casque propose 5 contrôles, assez faciles à identifier avec un peu d’habitude. A gauche, un interrupteur à ressort donne le niveau de batterie et gère la connexion en Bluetooth, alors que le bras du microphone sert directement de mute dès que celui-ci est relevé. A droite, un petit bouton gère au choix le passage d’un mode audio à l’autre ou l’activation du 7.1, une première molette non-crantée gère le volume du Chat et une seconde plus large, au centre de l’oreillette, assure le volume général et l’alimentation du casque. Cette dernière pose d’ailleurs un vrai problème : lorsque vous cherchez à baisser le volume au maximum, vous n’avez pas d’autre choix que d’éteindre le casque, ce qui, suivant l’OS peut déclencher le passage sur une autre sortie son ou carrément l’arrêt du média que vous êtes en train de regarder. En clair, il n’est pas possible de muter le casque sans risquer quelques conséquences non voulues. C’est idiot.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Au niveau des connexions, le GSP 670 offre deux solutions sans fil : le dongle et une connexion Bluetooth classique. Pas de connexion filaire, même avec le cordon USB qui ne sert qu’à la charge, pas de connexion analogique non plus, et pas de connexion simultanée entre Bluetooth et dongle, ce dernier ayant systématiquement la priorité. En clair, même si vous écoutez un morceau en Bluetooth sur votre téléphone, brancher le dongle fait immédiatement basculer le casque sur ce dernier. Une fonction sur le bouton dédié aurait été plus efficace. Sinon, pour la portée, comptez 7 mètres pour la connexion sans latence, et pas plus de 4m50 pour le Bluetooth.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Côté flux audio, nous avons droit à deux canaux stéréo en 16 bits 46kHz pour le général, un canal avec les mêmes caractéristiques pour le Chat et un autre identique mais en entrée pour le microphone. Rien de bien exceptionnel pour un modèle à ce tarif. Et c’est aussi l’occasion pour nous de vérifier que le dongle ne propose aucune véritable solution 7.1, mais un simple surround non dynamique … Et donc sans aucun intérêt. Notez que la compatibilité PlayStation 4 est toujours assurée par le driver classique Direct Audio, ce qui empêche le dongle d’offrir le son du jeu et du chat séparément. Pas très grave vu que la console le gère assez facilement.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4
Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Le GSP s’accompagne, sur Windows 10 seulement, du logiciel Epos Gaming Suite, lequel donne accès à un gestionnaire de profils audio, incluant un égaliseur 9 bandes, un curseur 7.1 avec contrôle du niveau de réverbération, trois modes d’égalisation pour le microphone, un contrôle du gain et du retour micro dans le casque, un gate et un atténuateur de bruits. Voilà de quoi prendre la sonorité du casque comme du micro en main. Nous avons apprécié la précision du gate et l’atténuateur de bruits, capables de véritablement isoler le joueur de son environnement, et si l’arrivée d’un Side Tone pour le retour micro est une bonne nouvelle par rapport au GSP 370, son volume est clairement insuffisant, même avec les valeurs maximales de gain et de volume. En clair, on ne s’entend pas assez à moins de coller la bouche au micro dans le silence le plus complet, ce qui n'a aucun sens.

Aussi, nous regrettons que la gestion des profils ne permette pas de supprimer les modes “Music”, “Games”, “Movie”, finalement bien peu intéressants. Enfin, il faut signaler les problèmes récurrents de stabilité du logiciel qui, à plusieurs reprises, a dû être redémarré pour enfin reconnaître le casque ou après avoir simplement freezé.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4
Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

A l’écoute, le GSP 670 ne déçoit pas. Déjà, il ne manque pas de puissance comme le GSP 370. Ensuite, quel que soit le volume, ses transducteurs assurent une sonorité de grande qualité. A chacun le loisir, via l’égaliseur, de régler plus ou moins de graves, d’aigus ou de médiums, le casque étant superbement malléable et se laissant parfaitement bien orienter vers un profil plus centré ou au contraire très ouvert. Que ce soit pour l’écoute de musique, de film ou en jeu, le GSP 670 a tous les atouts', sur l’ensemble du spectre sonore, et ne craint absolument pas les scènes chargées, même à pleine puissance. Et par défaut, pour ceux qui ne passeraient pas par le logiciel Windows pour se créer un profil, le casque propose une égalisation assez neutre, avec les aigus à peine en retrait.

Comme nous le supposions au regard des caractéristiques parfaitement stéréo du dongle, l’activation du 7.1 ne fait qu’amener un peu de réverbération et de déphasage en fonction des fréquences jouées. Ce n’est pas convaincant du tout et même si dans certains cas on peut y trouver un gain en termes d’ambiance, l’impact sur la précision du son et sur l’égalisation est clairement négatif.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Pour ce qui est du microphone, il faut rapidement jeter un oeil du côté du logiciel afin d’activer le voice enhancer en mode “Warm”, ce qui n’est rien d’autre que le mode sans filtre. On retrouve ainsi une voix pleine, avec le timbre respecté sur l’ensemble du spectre, et un micro qui encaisse assez bien les nuances, que l’on parle en chuchotant ou avec une voix plus forte. On vous le conseille sans détour pour du chat comme pour du streaming. Quant aux deux autres modes, ils ne font qu’atténuer plus ou moins la présence des basses pour donner à la voix un côté plus perçant, mais aussi plus métallique, appréciable en chat uniquement.

Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4Test du casque Sennheiser GSP 670 : Grandes performances et petits défauts sur PC et PS4

Annoncée à plus de 20 heures, l’autonomie du casque ne déçoit pas et la charge reste assez rapide puisqu’il faut compter 3 heures environ pour ressortie avec un casque à 100% de sa capacité. Du coup, le risque de panne sêche est léger, surtout que le GSP 670 accepte la charge en USB pendant l’utilisation.

Au final, ce GSP 670 montre de belles qualités mécaniques, un confort certain et adaptable. Il offre aussi une belle sonorité à nos oreilles, malléable à souhaits, et son micro est tout à fait digne des habitudes de Sennheiser. Il reste tout de même quelques errances à corriger pour que l’on taquine la perfection : la matière de contact des oreillettes un peu oppressante, le retour du micro dans les oreilles trop faible, la gestion du volume est ratée et la stabilité du logiciel laisse à désirer. Pour le reste, nous ne sommes pas face à une révolution, mais bien face à un modèle efficace, classique mais performant sur l’essentiel. Si seulement il était un peu plus abordable…

Les notes
+Points positifs
  • Le son, vraiment agréable et très malléable
  • Un casque confortable qui sait se faire oublier malgré son poids
  • Tenue de tête réglable en pression
  • L’isolation phonique est élevée
  • Une jolie finition, sobre et efficace
  • Le son du micro, impeccable en mode Warm
  • Un dongle compatible PS4, Mac et PC
  • Les outils du logiciel sont efficaces
-Points négatifs
  • Le tissu contre les oreilles qui tient chaud l’été
  • Impossible de muter le casque sans l’éteindre
  • Le surround “7.1” ne sert à rien du tout
  • Le retour de voix dans le casque est trop faible
  • Quelques bugs du logiciel
  • On aurait apprécié une entrée analogique
  • Pas de housse, pas de logement sur le casque pour le dongle
Le GSP 670 est un modèle de haute qualité, tant dans les matériaux qu’il utilise que dans les prestations qu’il propose. Taillé pour les zones bruyantes avec son isolation élevée, sa sonorité excelle aux oreilles comme au micro, particulièrement sur PC Windows où il profite d’un support logiciel complémentaire. Reste quelques oublis et quelques ratés qui lui font manquer le statut de référence du marché. Il faut dire qu’à ce tarif, le moindre défaut est impardonnable.
Profil de oliveroidubocal
L'avis de oliveroidubocal
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
22 août 2020 à 11:36:57
15/20
Profil de oliveroidubocal,  Jeuxvideo.com
Par oliveroidubocal, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PlayStation 4 PlayStation 5 Mac iOS Android

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Capoupacap2403
Capoupacap2403
MP
le 25 août à 12:45

Petite question même si l'auteur n'aura pas forcément la réponse :

Le problème du mute pourrait-il être corrigé via un patch ?!?

Dommage pcq la marque en terme de son, on fait difficilement mieux...

Lire la suite...
Diltiazem
Diltiazem
MP
le 24 août à 18:10

300 balles pour un casque alors qu'on voit des joueurs rainbow six pro jouer avec des écouteurs franprix dans un jeu où le son est ultra important https://image.noelshack.com/fichiers/2018/34/4/1535059640-1535055372-1525369364-picsart-05-01-02-50-13.png

Lire la suite...
CocoLNx
CocoLNx
MP
le 23 août à 12:10

Il a l'air sympa... Mais pour ce prix j'ai écran+clavier+souris+casque moyenne gamme mdrrr

Lire la suite...
Commentaire édité 23 août, 12:12 par CocoLNx
titanatlas
titanatlas
MP
le 22 août à 19:41

Ok man

Lire la suite...
Vince_02
Vince_02
MP
le 22 août à 19:38

Mouais...

Je rejoins le commentaire de @xXxmanatec, Steelseries Arctis, il y a clairement pas mieux.
- Arctis 1 WIreless for Playstation / Xbox : 119€ (Sans fils avec dongle USB, micro détachable)
- Arctis 9x 199€ (Connectivité Xbox Intégré, Bluetooth, Micro rétractable dans le casque)

Les 2 offrent une autonomie qui dépasse l'entendement, les coussinets sont également remplaçable.

Lire la suite...
xxxmanatec
xxxmanatec
MP
le 22 août à 19:23

Non merci jvc, entièrement satisfait par mon Arctis Pro Wireless avec bcp plus de fonctionnalités pour des performances audio et prix similaires. Je recommande vivement Arctis Pro Wireless aux puristes qui peuvent se le permettre.

Lire la suite...
Capricia
Capricia
MP
le 22 août à 17:33

Donc ce casque est bourré de défaut... et moche comme tout, mais il a une note correcte malgré un prix élitiste ?

Pour plus de 300 euros, on attend de l'exceptionnel, pas juste un bon son et plein de défauts énervants.

Lire la suite...
Gamix34
Gamix34
MP
le 22 août à 15:50

J'ai laché beaucoup trop de thune pour le GSP 500, plus jamais, il n'est pas bon pour le gaming. Beaucoup trop de basse/grave c'est n'importe quoi.

Lire la suite...
nexodis
nexodis
MP
le 22 août à 15:35

J'ai le Sennheiser SPG 600 depuis avril 2019. A l’intérieur de écouteur, la membrane en simili-cuir autour du rembourrage s'est toute décollée, il m'a fallu la recoudre. A voir les photo c'est le même type sur ce casque. Dommage vu le prix.

Lire la suite...
_Reg24_
_Reg24_
MP
le 22 août à 15:02

il y a 1 heure, Etheiria a écrit :
J'avais pris le GSP 600 mais son poids est tellement lourd qu'il me gêne sur le long terme, et ce casque ne déroge pas à la règle. Ce n'est pas avec lui que je trouverai mon bonheur, au bout d'un moment je vais partir sur un Alpha S et c'est tout :/ Après je sais que ce n'est pas la même gamme ...

J'ai le même casque, et pareil, après quelques heures de jeu / d'écoute de je ne sais quoi, on ressent beaucoup son poids, donc pour son successeur, je ferais bien plus attention à ce point.

il y a 2 heures, Wolgast a écrit :
Y'a un truc qui me sidère à chaque fois. T'as des produits qui ont un prix de malade, 320€ un casque audio, 1200€ un téléphone et à chaque fois, c'est bardé de défauts. Ils se foutraient pas un peu de nous ? M'enfin tant qu'il y a des pigeons pour acheter...

Le matos pour l'audio peut coûter une véritable fortune, tu peux trouver des casques dont le prix dépasse les 1'000, 5'000, 10'000, voir même 50'000€!

Après bien sur, c'est destiné au pro / fortuné, mais ça existe.

Lire la suite...
Top commentaires
cream12
cream12
MP
le 22 août à 12:03

7 points faibles non négligeables: 15/20 pour un casque à plus de 300 euros :fete:

Lire la suite...
Capricia
Capricia
MP
le 22 août à 17:33

Donc ce casque est bourré de défaut... et moche comme tout, mais il a une note correcte malgré un prix élitiste ?

Pour plus de 300 euros, on attend de l'exceptionnel, pas juste un bon son et plein de défauts énervants.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
4
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
5
Halo Infinite
2021