Menu
Bravely Default
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Nintendo 3DS / Jeux sur 3DS / Bravely Default sur Nintendo 3DS /

Avis Bravely Default sur Nintendo 3DS

La note des lecteurs

Note moyenne
16.9/20
16 à 20
299
11 à 15
65
6 à 10
14
0 à 5
8
Donnez
votre avis
386 notes

Les avis les plus utiles

18/20
fuyu
Alerte
Posté le 05 févr. 2013 à 00:00

Le meilleur JRPG sorti sur 3DS à l'heure actuelle, à n'en pas douter. Le jeu est absolument magnifique graphiquement, le précalculé fonctionne très bien et offre un certain aspect tableau. La 3D est de bonne facture également mais le jeu souffre de gros ralentissements quand utilisée sur la map. Les musiques sont également sublimes bien qu'elles pourraient être un peu plus diversifiée. Bien sûr, c'est sur le système de combat que tout mon intérêt ce porte avec l'introduction de deux commandes, "Brave" et "Default" qui apportent des éléments de stratégie très appréciables dans les différents combats, boss ou pas. Le système de job est très bien fait, avec la possibilité de les "fusionner" entre (quand vous changez de job, vous pouvez choisir de garder les techniques d'un précédent job, ainsi que ses abilibities). Le jeu offre également son lot de "sub-scenarios", des sortes de sous-quêtes dispensables mais appréciées, toujours avec un nouveau job à la clé. Au final, le jeu gardera le joueur en haleine pour au moins une bonne 40/50aine d'heures, un vrai must-have pour tous les friands de JRPG !

Lire la suite...
12/20
Alickshanian
Alerte
Posté le 18 mars 2014 à 00:00

"Old School" qui sent bon le recyclage facile!

Bravely Default est d'une fainéantise incroyable, je ne sais pas si c'est un manque de temps, un manque d'argent ou bien un manque d'ambitions voir de puissance pour la console, mais sérieusement les 3/4 des éléments du jeux sont d'une pauvreté que l'on ce demande si Square ne ce fout finalement pas un peu du monde.

A commencé par la mise en scène, proche du néant pas de cinématiques avec le moteur du jeu, très peut d'animation pour les personnages, cinématique de synthèse à oublié.
Graphiquement en ville le jeu est limite magnifique, le procédé pour les décors qui donne l'impression d’être en 2D, tandis que certains éléments ressortent grâce à l'option 3D, très bonne idée, par contre la aussi le minimum est proposé :
Ils ne ce sont pas prit la peine de faire des intérieurs pour les différents magasins est auberges, les villes sont trop petite et peu nombreuse (2 zones par ville, 1 ville par régions) , pas même de maison à visité...
Du coup il n'y a pas vraiment moyen de s'en prendre plein la tête avec des décors fabuleux en plus d'avoir l'impression de visité des villes (mention spéciale aux PNJ peu nombreux avec une seul ligne de dialogue la plus part du temps)

A coté on ce retrouve avec des donjons beaucoup moins jolie, et qui ce ressemble beaucoup trop, jamais les donjons n’utiliseront le procédé pour les villes, au lieu de ça on a droit a une vielle vue du dessus un peu comme dans les anciens FF finalement.

Attention à l'attaque Spoil, qui te fait découvrir le plus gros défaut du jeu.

Le pire est à venir, si tout ses points ne vous on pas fait quitté le navire (alors qu'ils annoncent un naufrage imminent) ce n'est sans compté sur la fausse fin du jeu :
Un moment donné comme dans tout bon JRPG on ce retrouve avec ce qu'il semble être la fin, avant de repartir de plus belle et donné lieu à des tas de quêtes annexes, de grandes révélations scénaristique, des boss optionnel etc ...
Sauf qu'ici vous aurez déjà tout fait (logiquement) et à l'heure de la révélation finale, on vous demandera de refaire pendant 4 chapitres, exactement les mêmes quêtes et les mêmes boss. Pire encore les dialogues n'auront pas ou presque changé (moi ça me choque qu'au bout du 15eme cristal les personnages on toujours le dialogue du genre : oh mais le cristal il est de nouveau entouré de ténèbres), pareil pour les différents monde à visité (les changement son minimes et n'affecte qu'une ou deux ligne de dialogue qui dans l'ensemble sont les mêmes) ...

Pour finir une fois les chapitres terminé il ne restera donc plus qu'un donjon optionnel à visité (pour récupéré les meilleurs équipement, donc plus d’intérêt) pas une seul quêtes annexe autres que celle pour les Job ...

Avec ou Sans Défauts? Avec !

On peu aussi rajouté plusieurs chose pour enfoncé le clou :
Les combats par exemple, l'idée est sympa, mais au bout d'un moment devoir rentré 50 fois les même commandes c'est gavant et du coup on passe le jeu en mode auto (et la on ce dit le système brave/défaut, c'est pas si exceptionnelle, vu qu'on y touche à peine) refaire 50 fois toutes les mêmes zones, j'ai passé le jeu en facile et coupé les combats (en plus il faut souvent retraversé les donjons qui paraissent encore plus sans inspiration, tortueux au possible pour justifié les combats aléatoire)
La difficulté mal calibré, qui d'un coup augmente sans raison, ou donne naissance à des boss "cheaté" alors on est obligé de faire du "lvl up" et la plus de problèmes.
La tonne de Job et de possibilités, rendu inutile, car on va pas ce privé de trouvé les combinaisons les plus abusé pour expédié les combats le plus rapidement possible.
Les sorts d'altération et compétences qui ne fonctionnent pas contre les boss (jamais compris l'utilité, c'est comme ça dans tout les JRPG)
Les personnages qui perdent toutes crédibilité à force de ne pas voir ce qui est devant leurs yeux
La carte du monde sans surprise (pas de choses caché comme village ou donjon)
Les villes et les PNJ sans vraiment de gros intérêt.
Les mini jeux sont passé à la trappe.
La reconstruction de Norende est plutôt sympa, mais bien sur sans surprise, vous ne pourrez pas allez la voir de vos propre yeux (d'ailleurs vive l'incohérence avec le scénario)
C'est un Final Fantasy, mais il n'y a pas de mascotte ni de tente ...

Conclusion pour ce premier JRPG Old School depuis bien longtemps,

Un jeu qui finalement à ça place en haut du podium uniquement par faute de concurrence, que ce soit sur 3DS ou sur support de salon.
Reprendre des recettes qui on fait un carton à une époque, j’adhère, mais nous vendre les mêmes défauts, le minimum niveau annexe et saboté son jeu à cause de la fainéantise par rapport au scénario est juste INCONCEVABLE!

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (386)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin
18/20
fuyu
Alerte
Posté le 05 févr. 2013 à 00:00

Le meilleur JRPG sorti sur 3DS à l'heure actuelle, à n'en pas douter. Le jeu est absolument magnifique graphiquement, le précalculé fonctionne très bien et offre un certain aspect tableau. La 3D est de bonne facture également mais le jeu souffre de gros ralentissements quand utilisée sur la map. Les musiques sont également sublimes bien qu'elles pourraient être un peu plus diversifiée. Bien sûr, c'est sur le système de combat que tout mon intérêt ce porte avec l'introduction de deux commandes, "Brave" et "Default" qui apportent des éléments de stratégie très appréciables dans les différents combats, boss ou pas. Le système de job est très bien fait, avec la possibilité de les "fusionner" entre (quand vous changez de job, vous pouvez choisir de garder les techniques d'un précédent job, ainsi que ses abilibities). Le jeu offre également son lot de "sub-scenarios", des sortes de sous-quêtes dispensables mais appréciées, toujours avec un nouveau job à la clé. Au final, le jeu gardera le joueur en haleine pour au moins une bonne 40/50aine d'heures, un vrai must-have pour tous les friands de JRPG !

Lire la suite...
12/20
Alickshanian
Alerte
Posté le 18 mars 2014 à 00:00

"Old School" qui sent bon le recyclage facile!

Bravely Default est d'une fainéantise incroyable, je ne sais pas si c'est un manque de temps, un manque d'argent ou bien un manque d'ambitions voir de puissance pour la console, mais sérieusement les 3/4 des éléments du jeux sont d'une pauvreté que l'on ce demande si Square ne ce fout finalement pas un peu du monde.

A commencé par la mise en scène, proche du néant pas de cinématiques avec le moteur du jeu, très peut d'animation pour les personnages, cinématique de synthèse à oublié.
Graphiquement en ville le jeu est limite magnifique, le procédé pour les décors qui donne l'impression d’être en 2D, tandis que certains éléments ressortent grâce à l'option 3D, très bonne idée, par contre la aussi le minimum est proposé :
Ils ne ce sont pas prit la peine de faire des intérieurs pour les différents magasins est auberges, les villes sont trop petite et peu nombreuse (2 zones par ville, 1 ville par régions) , pas même de maison à visité...
Du coup il n'y a pas vraiment moyen de s'en prendre plein la tête avec des décors fabuleux en plus d'avoir l'impression de visité des villes (mention spéciale aux PNJ peu nombreux avec une seul ligne de dialogue la plus part du temps)

A coté on ce retrouve avec des donjons beaucoup moins jolie, et qui ce ressemble beaucoup trop, jamais les donjons n’utiliseront le procédé pour les villes, au lieu de ça on a droit a une vielle vue du dessus un peu comme dans les anciens FF finalement.

Attention à l'attaque Spoil, qui te fait découvrir le plus gros défaut du jeu.

Le pire est à venir, si tout ses points ne vous on pas fait quitté le navire (alors qu'ils annoncent un naufrage imminent) ce n'est sans compté sur la fausse fin du jeu :
Un moment donné comme dans tout bon JRPG on ce retrouve avec ce qu'il semble être la fin, avant de repartir de plus belle et donné lieu à des tas de quêtes annexes, de grandes révélations scénaristique, des boss optionnel etc ...
Sauf qu'ici vous aurez déjà tout fait (logiquement) et à l'heure de la révélation finale, on vous demandera de refaire pendant 4 chapitres, exactement les mêmes quêtes et les mêmes boss. Pire encore les dialogues n'auront pas ou presque changé (moi ça me choque qu'au bout du 15eme cristal les personnages on toujours le dialogue du genre : oh mais le cristal il est de nouveau entouré de ténèbres), pareil pour les différents monde à visité (les changement son minimes et n'affecte qu'une ou deux ligne de dialogue qui dans l'ensemble sont les mêmes) ...

Pour finir une fois les chapitres terminé il ne restera donc plus qu'un donjon optionnel à visité (pour récupéré les meilleurs équipement, donc plus d’intérêt) pas une seul quêtes annexe autres que celle pour les Job ...

Avec ou Sans Défauts? Avec !

On peu aussi rajouté plusieurs chose pour enfoncé le clou :
Les combats par exemple, l'idée est sympa, mais au bout d'un moment devoir rentré 50 fois les même commandes c'est gavant et du coup on passe le jeu en mode auto (et la on ce dit le système brave/défaut, c'est pas si exceptionnelle, vu qu'on y touche à peine) refaire 50 fois toutes les mêmes zones, j'ai passé le jeu en facile et coupé les combats (en plus il faut souvent retraversé les donjons qui paraissent encore plus sans inspiration, tortueux au possible pour justifié les combats aléatoire)
La difficulté mal calibré, qui d'un coup augmente sans raison, ou donne naissance à des boss "cheaté" alors on est obligé de faire du "lvl up" et la plus de problèmes.
La tonne de Job et de possibilités, rendu inutile, car on va pas ce privé de trouvé les combinaisons les plus abusé pour expédié les combats le plus rapidement possible.
Les sorts d'altération et compétences qui ne fonctionnent pas contre les boss (jamais compris l'utilité, c'est comme ça dans tout les JRPG)
Les personnages qui perdent toutes crédibilité à force de ne pas voir ce qui est devant leurs yeux
La carte du monde sans surprise (pas de choses caché comme village ou donjon)
Les villes et les PNJ sans vraiment de gros intérêt.
Les mini jeux sont passé à la trappe.
La reconstruction de Norende est plutôt sympa, mais bien sur sans surprise, vous ne pourrez pas allez la voir de vos propre yeux (d'ailleurs vive l'incohérence avec le scénario)
C'est un Final Fantasy, mais il n'y a pas de mascotte ni de tente ...

Conclusion pour ce premier JRPG Old School depuis bien longtemps,

Un jeu qui finalement à ça place en haut du podium uniquement par faute de concurrence, que ce soit sur 3DS ou sur support de salon.
Reprendre des recettes qui on fait un carton à une époque, j’adhère, mais nous vendre les mêmes défauts, le minimum niveau annexe et saboté son jeu à cause de la fainéantise par rapport au scénario est juste INCONCEVABLE!

Lire la suite...
14/20
lsoltisl
Alerte
Posté le 25 juin 2014 à 00:00

Bravely Default, le jeu qui m'a donné envie d'acheter une 3DS. Personnellement il ne mérite pas l'enthousiasme général qui le baigne depuis sa sortie.

Commençons par les points forts :
- une dynamique et une complexité du système de combat rarement égalé.
- un système de job très efficace et qui permet un très grand nombre de stratégies
- des personnage attachants
- des décors agréables à l'oeil
- des musiques travaillées et qui participent bien à l'ambiance du jeu…

…mais…

- un univers au final plutôt fade
- pas de grand cohérence dans la direction artistique
- un scénario peu intéressant
- le dernier quart du jeu est tout simplement du foutage du gueule, vraiment.

Voila, pour moi le jeu n'est pas mauvais, mais d'une part très loin d'un final fantasy qui nous transporte bien plus de part sont histoire, ses musique, sa direction artistique et d'autre part une dernière partie de jeu qui est VRAIMENT du foutage du gueule.

Lire la suite...
13/20
DuncanInoako
Alerte
Posté le 25 févr. 2014 à 00:00

Bravely Default part comme un très bon jeu. Les premières heures de l'aventure, son classicisme dans le scénario et le gameplay nous frappent. Mais on lui pardonne très vite grâce à l'ajout malin de fonctionnalités modernes. Le système de combat est ainsi dynamisé par le "Brave" et "Default". Et puis il y a cette possibilité de d'augmenter ou au contraire de réduire voir supprimer les fréquences de rencontres avec des ennemis. Ces éléments couplés avec la capacité d'accélérer les combats rendent le level up moins barbant qu'à l'accoutumée. On pestera malgré tout contre le fait que, si les phases de progression sont rendues moins ennuyeuses, elles sont aussi trop souvent nécessaires. On en viendrait à penser qu'on a affaire à un allongement artificiel de la durée de vie. Mais on y reviendra plus tard.

Pour le moment, on en est encore dans les premiers chapitres. On se laisse prendre par cette aventure, d'autant que des petits indices commencent à nous faire penser que cette accumulation de clichés du RPG que l'on nous brandit cache un scénario plus complexe. Bref, on a bien envie d'en savoir plus.

Bref, t'avances dans l'aventure en te disant que si t'étais journaliste du jeux vidéo, tu lui mettrais allègrement un 18-19 bien mérité.

Et puis CRAC ! Débarque sans prévenir LA séquence de jeu dont tout le monde parle dans les forums sans oser en prononcer le nom. Pour ne pas spoiler mais aussi peut-être car ça fait mal au cœur d'y repenser.
Combattre éternellement les mêmes boss, appâter par un "twist" que l'on voit venir 10h à l'avance et qui, du coup, n'a plus aucune saveur une fois révélé. On s'énerve de toute cette redondance, on espère que cette boucle-ci sera la dernière mais non, ça recommence. Le jeu n'en finit plus à cause de cet allongement qui, même s'il est justifié par le scénario, n'en semble pas moins artificiel tant il est mal fichu ! Et les personnages, cette bande d'idiots, qui, bien qu'ils comprennent qu'ils sont manipulés (ils se doutent même par qui), ne prennent pas le temps de se poser une minute pour réfléchir à un moyen d'empêcher ça.

Et ENFIN, le j... non, le CALVAIRE se termine ! Une fin sympa en plus, avec là encore une bonne utilisation du côté "social gaming".

Ca nous apaise un peu.

On se rappelle enfin que Bravely Default, même s'il a connu sa longue période d'adolescent attardé, nous a quand même bien amusé. Mais en attendant un deuxième épisode que l'on espère mieux fichu dans son ensemble, comment puis-je lui mettre plus de 13 ?

Lire la suite...
18/20
niaouss
Alerte
Posté le 07 déc. 2013 à 00:00

Ce n'est pas un simple jeu que vous achetez.
Non.
Vous achetez de l'amour, vous achetez du respect.
De l'amour ? du respect ?
Techniquement, on ne peut atteindre ce degré de perfection sur console portable qu'en étant un amoureux inconditionnel du J-RPG, on ne pousse ce soucis du détail et de qualité qu'en étant infiniment respectueux des joueurs. Il ne vous faudra pas plus de 5 minutes de jeu pour comprendre que ce que vous avez entre les mains est rare.
Si certains ont besoin de plus de précision sur l'aspect technique, pour faire simple : ça claque grave.
Certains lieux sont plus sobres que d'autre, certains donjons, la carte du monde... mais cette sobriété affichée dépasse, à mon avis, ce que d'autre jeu affiche tout au long de leur parcours, toutes machines confondus...
Toujours dans le respect, on peut dire dans le classicisme un peu aussi : 24 classes, toutes à débloquer. Certaines se débloquent naturellement au fil de l'histoire, d'autre sont cachées et se méritent. Chaque classe a ses affinités avec les armes définies selon un classement qui va de E(le moins bon) à S (le meilleurs) (si mes souvenirs sont bons).
Le fait de débloquer une classe ne vous ouvre pas nécessairement son panel de compétences actives, il faut, par exemple, acheter les sorts pour pouvoir les utiliser définitivement.
Classicisme, parce que, vous avez un système de construction de personnage somme toute basique. Vous mixez les classes pour construire ce que vous voulez, vous gagnez de l'xp pour votre personnage et pour sa classe à chaque victoire, vous pouvez vous équipez de différentes pièces d'armure pour vous améliorer, etc, etc.
Enfin, le système de "brave & default" est excellent. Apporte un vrai zeste de fraicheur et de stratégie. Les combats sont plus dynamiques. Pouvoir faire 4 actions en un tour peut être dévastateur....sauf que si vous ne tuez pas votre adversaire, lui va avoir 4 tours pour se venger. Vous pouvez contrebalancer, le debuff du brave en utilisant le default avant, ce qui limite le nombre de tour inefficacité du à l'utilisation du brave. Évidemment les ennemies peuvent l'utiliser aussi.
Comment ne pas parler des musiques, grandioses et toujours justes, du doublage également (choisissez le japonais évidemment).
Attention cependant, tout le monde ne sera pas forcément fan de l'apparence un peu enfantine des personnages, cela en gênera certains, d'autre en feront abstraction.
Le scénario dans son ensemble est sympa quoique classique.
Et il faut je pense un minimum apprécier les J-RPG pour profiter du jeu.
Pour conclure, si vous êtes un minimum habitué de ce genre de jeu, commencez en difficile directement. Le jeu en normal n'est pas très dur. Et jouer avec le pourcentage de rencontre ennemie, cela vous permet de leveler tranquillement et de faire des sous.
Ce jeu est une véritable pépite !

Lire la suite...
14/20
skykhan2
Alerte
Posté le 22 févr. 2015 à 19:25

Tout D’abord je me dois de préciser que je suis assez vieux pour avoir jouer à de très nombreux JRPG sur a peu près tous les supports, ce qui devrait mettre en perspective mon avis et vous permettre de relativiser la note.

Les Plus :
- Le système de job pas original en soit mais présentant des particularités de personnalisation non pas inédite mais plutôt bien exploitées.
- Une DA Kawai sympathique et des cinématiques très réussi même si en 2015 on n'attend pas forcement cela sur un JRPG 3DS
- Du Challenge personnalisable ( Une bonne chose ...)

Les Moins :
- Un scénario consternant degoulinant de naiveté d'un autre temps (même pour un JRPG)
- De très très nombreuses séquences de dialogues inepte et inutile ( redondance des dialogues et des situations)
- Un gameplay qui ne permet pas vraiment de convaincre de l'intérêt des différents job
- Un monde vide d'activité annexes
- Un monde vide de lieu secret et autre événement non relatif à la trame "scénaristique" qui aurait pu/du favoriser l'exploration
- Globalement un manque de diversité et de vrai identité.
- Des donjons au level design et DA épouvantable digne des moins originaux JRPG 16bit

Lire la suite...
15/20
warncamb
Alerte
Posté le 11 févr. 2015 à 03:11

Des FF chiffrés de moins en moins efficaces, pour un public bien trop large pour le style de jeu qu'est Final Fantasy à la base.
Puis, nous sort des cartons ce "petit" jeu, Bravely Default.

Brave :
_ D'abord les graphismes et les voix avec une cinématique d'intro de bon goût.
Si on peut se poser des questions sur la manière dont les persos apparaissent à l'écran (toujours les pieds...), en revanche les environnements sont irréprochables mais...

_ Une musique globalement agréable mais...

_ Un gameplay comme on l'a souvent réclamé vis à vis des derniers FF - PARFAIT.La preuve que contrairement à ce que disent beaucoup de gens, le tour par tour n'est pas mort et fonctionne encore ! Il fait mouche à chaque fois !
C'est le seul gameplay viable pour les FF, le jour où la firme l'aura mis en pratique, elle s'en portera mieux.
Mais...

_ Des annexes, des salles secrètes, des boss optionnels, de nombreuses compétences, des possibilités nombreuses de personnalisation des personnages, des interactions avec nos amis et les passants wifi, etc etc etc... bref tout ce que FFXIII n'a pas par exemple. Du contenu.

_ Un scénario accrocheur mais...

Default :
_ La musique est finalement relativement discrète et pas marquante.
De plus, j'ai remarqué la ré-utilisation d'une musique de Final Fantasy 4 Heroes of Light au sein de Bravely Default...
Ce n'est pas la plus grosse tare du jeu, mais ça aurait pu être mieux !
Plus unique, plus marquant, plus mythique ! Mais non... raté !

_ Les donjons sont pauvres.
Tant en termes de design... de progression... peu de zones tirent vraiment leur épingle du jeu en proposant un thème unique.

_ Je n'ai pas apprécié le côté payant du jeu.
Des boissons à acheter avec de l'argent réel.
A mon goût, c'est LE défaut du jeu.ARGENT ARGENT ARGENT.
Laissez les joueurs en paix !!!!!!!!!!!!!
Ne peut-on pas jouer sans qu'on nous incite à mettre la main au porte-monnaie ?
Est-ce là la manière dont on récompense les fans ?

CA SUFFIT !!!!!!!!!!!!!
Les gens mettent déjà de l'argent pour le jeu, c'est honteux d'oser vouloir en tirer plus !
Si vous ne voulez pas passer par la case porte-monnaie, c'est 8h d'attente console en veille pour une boisson qui ne sert qu'une fois.

Passé le premier cycle de jeu (Chapitre 4), on se rend compte que le jeu consiste à "refaire" le jeu plusieurs fois... certes en conservant toutes les acquisitions du jeu (vaisseau / équipe / jobs etc etc etc etc) mais on refait rapidos l'histoire et on refait les annexes...
C'est tout ? C'est tout ce que le jeu peut nous proposer ? Ce sont donc là les limites de l'imagination de Square Enix ?
'''
Fiouuu
Un voyage dans le temps sous couvert de monde parallèle ?
Quelle originalité !
Ce passage du jeu est chiant / inutilement long / inintéressant / ne développe rien de neuf / n'apporte rien... et pourtant, on DOIT refaire le jeu comme ça plusieurs fois d'affilée.

Waw.
Pire ? Oui il y a !
Faites toutes les annexes, apprenez qui est le boss de fin (pas bien compliqué), mais vous devrez quand même refaire toutes les purifications des cristaux... encore et encore.
Les personnages qui sont pourtant parfaitement au courant de la réalité continuent leur quète répétitive sans même agir.
Tout ça, tous ces chapitres répétitifs, pour 3 lignes de texte supplémentaires inédites par rapport au scénario de base.

Youpi !

Cette faiblesse touchant le scénario entâche de manière indélébile un scénario qui aurait pu se passer de toute cette mise en scène pitoyable pour gagner 10h-20h de jeu sur le compteur.

_ Dois-je même évoquer le New Game + encore plus inutile ?
Ok pour avoir plusieurs Rubans (objet unique)...
Wouaaaaaah, ça justifie carrément le NG+ ça, c'est tellement épique ça mérite de perdre 30h de jeu pour un objet.
Non, ne rêvez pas, le NG+ n'apporte rien, ne sert à rien (ou presque).
Idée en vrac : Pourquoi ne pas avoir OBLIGE le joueur à se diriger vers une fin unique A et enuite en NG+ proposé une fin B (Tout en conservant l'idée de "Bad Ending", ce qui nous ferait un total de 3 fins ! Et qui pour le coup "justifierait" le NG+)

Bravely Default est globalement un excellent jeu sur lequel j'ai passé 55 premières heures magiques, à farmer comme un cochon pour monter tous mes jobs etc, à savourer, à prendre mon temps.
Puis soudainement, on passe d'un jeu brillant à une excuse pathétique de gonflement de durée de vie...
C'est la douche froide qui ternit un jeu qui était pourtant au top jusque là.
Dommage.

A recommander vivement malgré tout aux amateurs de RPG tour par tour, un jeu inégalé sur consoles portables.

Lire la suite...
20/20
VirgilAlucard
Alerte
Posté le 18 avr. 2013 à 00:00

une note maximale peut sembler étonnante, mais le jeu vaut vraiment le détour ! un RPG old school et moderne à la fois, avec des graphismes et une ambiance incroyables ! certains parlent de niaiserie, mais je dis qu'il s'agit d'un jeu onirique et enchanteur ! bien entendu quand on a pas l'esprit ouvert on ne peut pas plonger dedans... le jeu offre une bonne durée de vie, un système de combat original et dynamique, un chara design super et une patte graphique vraiment exceptionnelle ! il a peut-être des défauts, mais l'éclat de ses qualités nous fait vite oublie ses écarts !

Lire la suite...
15/20
-[Balthazar]-
Alerte
Posté le 13 sept. 2014 à 00:00

Complètement surnoté, Bravely Default n'en reste pas moins un très bon RPG.

Tout d'abord les points positifs :

- Les musiques. Somptueuses, elles donnent un cachet tout particulier au jeu et sont de vraies perles pour la plupart. Beaucoup sont déjà cultes et épiques à mon avis.

- Le système de jeu. Très ingénieux, 24 classes avec plein de chiffres, de bonus et de malus. De quoi avoir envie de débloquer les astérisques suivantes (objet permettant d'accéder aux classes). Les gens aimant construire leur build et se casser la tête ne seront pas en reste.

- L'intrigue, mais en mettant de côté le rythme et le ressenti du joueur. En effet l'intrigue n'est pas dégueulasse, à base de réalité alternative. Le journal de D est captivant, on se laisse porter...

Ensuite les points faibles :

- Si le rythme est maîtrisé du prologue au chapitre 4, dès le chapitre 5, une boucle redondante (je n'en dit pas plus...) fait son office et casse tout le prestige du jeu. 18 est la note que j'aurai mise si ces chapitres avaient été de la même qualité que les premiers et mieux mis en scène. Là, on peut dire que Romendil n'est pas du tout objective en mettant 18 car c'est un vrai problème dans ce jeu...

- Les donjons sont effectivement tous de la même architecture ou approchant. Pas les mêmes tons, mais le même style de couloir. Couloir derrière lequel on cherche les coffres rouges en désactivant l'apparition des ennemis (Eh oui...). C'est vraiment l'usine à gaz soit rapide rush pour les coffres rouges ou pour farmer avec du +100 % d'apparition. Mais globalement le jeu ne parvient pas à rendre ces moments suffisamment satisfaisants à mon goût.

- La naïveté de certain personnage rejoint un peu le premier point sur la redondance. Le fait qu'ils ne réagissent pas à ce qu'ils font en boucle, ou que les développeurs ne se soient pas fouler pour mieux scénariser ce passage redondant (chapitre 5 à 8 totalement honteux d'audace) laisse vraiment un sale goût de répétition. On a compris toute l'histoire depuis 2 chapitres, et seuls les persos semblent n'être au courant de rien ou n'avoir que quelques doutes... ! Très agaçant surtout la première fois qu'on fait le jeu et qu'on attend la suite. A tel point que j'ai réussi à débloquer la fin alternative en premier ! (comprendra qui pourra...)

Pour le reste Bravely Défault est bien écrit, il y a de bonnes idées dans le scénario mais attention à ne pas trop le hisser trop haut, il a un gros défaut et quelques petits défauts qui pourraient bien vous choquer en 2014.

Lire la suite...
17/20
Marvel-Deadpool
Alerte
Posté le 17 oct. 2012 à 00:00

Un vrai bon jeu que j'ai commandé au Japon.Graphismes éblouissants,jouablité marrante,histoire hors du commun avec des rebondissements souvent...
Je le conseille vraiment à tous les fans de RPG sur nintendo 3ds

Lire la suite...
13/20
Bahamut-Omega
Alerte
Posté le 14 juin 2014 à 00:00

Finis Bravely Default en 69 heures, avec les 2 fins, lv 99, touts les Jobs maîtrisés et donjon optionnel et son boss vaincu.

Ce que j'ai aimé dans ce jeu c'est son Gameplay, que ce soit le système de combat ("Brave" on enchaîne des tours d'actions, "Default" on se défend et on économise des tours), le système de Jobs repris de FF III / V, ainsi que toutes les options de "confort", comme la modulation de la fréquence de combats, de la difficulté (sachant qu'en normal c'est très bien dosé), des gains ou encore le choix entre le doublage US ou Jap (ces derniers sont excellents et avec pas mal de voix connus).
Dommage que les donjons soient juste de petits labyrinthes bien vides.

En ce qui de l'histoire c'est autre chose. Je n'ai pas trouvé le début très intéressants, un cumul de clichés avec des dialogues soporifiques le tout sur une base déjà exploité dans FF III et V. Quelques personnages et leurs histoires personnelles relèvent le niveaux, de même que la toute fin du jeu.
Mais les chapitres 5 à 7 sont pour moi la plus mauvaise blague que l'on puisse faire à un joueur, ça a beau être justifié par l'histoire, les développeurs n'ont rien fait pour donné envie au joueur de progresser. Si, avec la possibilité d'éviter tout les combats pour enchaîner les événements le plus rapidement possible, et au besoin faire du farming grâce à une zone très rentable, c'était beaucoup plus passionnant comme ça en ce qui me concerne.
Et pour couronner le tout, la mauvaise fin qui est accessible très rapidement et assez facilement, dévoile pas mal d’événements de la vraie fin en avant première...

Quand au reste, j'ai trouvé l'OST très bonne mais très peu diversifiée, ça tourne vite en rond, comme la seconde partie du jeu....

Graphiquement c'est très beau, surtout les villes. Cependant je déteste le chara-design.

J'en garde quand même un bon souvenir tout de même.

Lire la suite...
15/20
Zebest
Alerte
Posté le 30 janv. 2014 à 00:00

Presque tout y est. une réalisation en béton, un système riche, varié, complexe, mais suffisamment souple et abordable pour ne pas perdre les néophytes, un gros contenu, de gros efforts sur la localisation...
ce jeu serait parfait s'il ne traînait pas comme un boulet un scénario prévisible qui n'évite AUCUN des poncifs du genre, qui démarre agréablement mais finit par s'effondrer complètement passé la "moitié" du jeu, tuant au passage une bonne partie de la rejouabilité du titre.
Autre défaut qui entache cette partition quasi-parfaite : Le système, certes varié et intéressant, se retrouve trop vite étranglé par un cap des dégâts d'autant plus absurde qu'il est facile à atteindre et avec trop peu de manières de le court-circuiter (dont certaines... PAYANTES :honte: ).

ce jeu mérite tout de même plus que quelques fleurs pour avoir prouvé que square enix était encore capable de sortir des jeux originaux de qualité - et dieu sait que le challenge était ardu.

=========================
"histoire hors du commun avec des rebondissements souvent..."
-------------------------
on a pas du jouer au même jeu. l'histoire de BD est on ne peut plus classique, TOUS les poncifs du genre y passent (la prêtresse qui doit sauver le monde et embarque avec elle le bouseux du fin fond du trou du cul de sa campagne dans une aventure trop grande pour lui, l'énigmatique amnésique, la princesse qui se rebelle contre l'autorité parentale, le traître, le plan mis en place il y a des centaines d'années...). De plus les ficelles sont grosses comme des baobabs et si la mise en scène n'avait pas été aussi efficace pour le début du jeu ça aurait été très vite le syndrome "n'en jetez plus la coupe est pleine".
le problème est justement que cette mise en scène s'effondre COMPLÈTEMENT passé l'acte 4. la cassure est très nette et l'évidence se fait jour : les scénaristes sont partis en rtt et square a comblé les trous à la truelle avec les stagiaires.
on passe d'une histoire certes convenue mais riche, variée et magistralement mise en scène avec une pression qu'on sent monter au fil des actes à une purge répétitive sans grand intérêt tant les quelques révélations qui y sont faites se voient venir à des années lumières. le final est certes épique, mais ne suffit pas à relever l'électrocardiogramme plat d'une histoire qui s'est essoufflée il y a déjà bien longtemps.
on pourrait faire un parallèle avec Tales of Symphonia dont le début est très similaire. mais là où l'arrivée à la tour du salut ouvre ToS à une histoire et un monde bien plus riche qu'il n'y paraissait, l'histoire de BD se replie et s'effondre dans une seconde partie d'une fainéantise absolue.

TL;DR : l'histoire de BD est classique, prévisible et même si elle démarre bien, elle s'effondre complètement passé l'acte 4.

=========================
"Ce n'est pas un simple jeu que vous achetez.
Non.
Vous achetez de l'amour, vous achetez du respect.
De l'amour ? du respect ?
Techniquement, on ne peut atteindre ce degré de perfection sur console portable qu'en étant un amoureux inconditionnel du J-RPG, on ne pousse ce soucis du détail et de qualité qu'en étant infiniment respectueux des joueurs. Il ne vous faudra pas plus de 5 minutes de jeu pour comprendre que ce que vous avez entre les mains est rare"
-------------------------
oui et non. si quasiment tous les points du jeu frisent la perfection à la quelle square nous avait habitué du temps de sa gloire, il en est autrement de l'histoire. car justement nous sommes en face d'un rpg, l'un des si ce n'est LE genre où l'histoire est l'un des éléments les plus importants et de ce point de vue là, la partition est loin d'être parfaite même si elle démarre plus qu'honorablement.

Lire la suite...
18/20
Gaerith
Alerte
Posté le 20 nov. 2013 à 00:00

Un jeu que j'attends depuis longtemps, enfin je peux y toucher via la version démo disponible sur le Nintendo EShop (en anglais). Il se peut donc que mon avis ne soit pas tout à fait complet. Je me baserai donc sur ce que j'ai retenu de cette version d'essai.

Tout d'abord je me pencherai sur les graphismes, les décors de la ville d'Ancheim (la ville disponible de la version démo) sont somptueux, on a l'impression que nos personnages se déplacent sur une scène de théâtre, ce qui peut déstabiliser, mais on s'y fait vite et on apprécie alors la richesse des graphismes de cette ville au milieu du désert. A l'extérieur des remparts, on se déplace sur une map à la manière d'un FF VII, classique, les paysages varient entre désert et forêt. Enfin le design plutôt "mignon" des personnages rend assez bien et ne jure pas avec le reste. Très agréable à l'oeil.

Le peu de musiques que j'ai écouté est tout à fait appréciable, les thèmes de combats de boss sont bien entraînants.

En ce qui concerne les donjons, la map se dévoile au fur et à mesure qu'on les parcourent et des pièges sont dissimulés ça et là. Encore un classique du RPG qui ne paie pas de mine mais qui fait son effet.

J'en viens maintenant à l'atout majeur de ce jeu, le gameplay qui repose essentiellement sur les jobs. Pour chaque personnage on a le choix entre une dizaine de jobs différents que l'on peut changer et combiner à volonté en fonction des "habilités", ce qui laisse le choix entre de nombreuses combinaisons. On peut ainsi briser les principes de la "sainte trinité" du RPG, c'est remarquable.
Lors des combats, en plus de tout ces éléments, on a le choix entre passer à l'offensive au tour par tour ou bien passer en mode "défense" (default) ce qui permet d'engranger des points d'attaques pour des assauts acharnés.
Tout ceci passe par un menu très complet et détaillé à bien comprendre au début.

Bref, ce jeu regorge de possibilités. Et encore je n'ai pas approfondi l'histoire. C'est un titre que je me procurerai surement dès sa sortie et qui devrait plaire à de nombreux fans de J-RPG.
Une merveille en devenir.

Lire la suite...
13/20
Myssaless
Alerte
Posté le 16 oct. 2014 à 00:00

On fait faire des scénarios de JRPG bien clichés qui restent intéressants à suivre (comme dans Tales of Symphonia, hyper niais mais suffisament bien foutu). Là cela aurait été mieux de ne même pas essayer de faire un scénario (comme le fait par ailleurs très bien un Etrian Odyssey).

La structure est évidente et il y a un deuxième niveau de lecture assez clair: Le cristallisme représente les religions, les mechants représentent les forces du progrès, et chaque région représente un vice de la modernité corrompue (capitalisme extrême, règne de l'apparence, guerre) que les héros doivent contrer pour en revenir aux vertus initiales (travail, pudeur et grace, vaillance).
Sauf qu'en fait pas tout à fait mais je vais pas spoiler la seconde partie qui elle est complètement ridicule et part dans un délire de série Z... Qui rend le jeu injouable ou du moins chiantissime, cf tous les autre notes négatives.
Si le scénario en général n'est pas honteux (juste passable), si on rentre dans les détails, on hallucine. Je sais qu'il faut inventer des prétextes pour pousser les joueurs à visiter des dongeons; mais ici les scénaristes n'essayent même pas de faire semblant de chercher des idées. Alors vous serez très heureux de devoir traverser la moitié d'un continent et d'avoir à affronter une espèce de boss-tortue simplement pour aller chercher un bikini pour participer à un concours de beauté pour pouvoir attirer l'attention d'un PNJ qui se trouve à 15 jours de marche dans une ville en ruine mais qui suit manifestement le dit concours à la télé et y réagit en envoyant instantanément une lettre (comment? mystère)...
Et c'est comme cela tout le temps, cela n'a jamais aucun sens.

Et au delà du scénario, ce qui cloche c'est que les personnages sont complètement ratés, mais vraiment complètement. Les méchants on dirait presque les méchants des Power Rangers c'est affligeant, on a le droit à tout et n'importe quoi dont un pirate qui vit sur un vaisseau fantome, un vampire, le financier sans coeur, le voleur à l'enfance malheureuse, bref newak. Les gentils sont inintéressants au possible, limite on rigole quand ils meurent tant ils sont ni crédibles ni attachants. Les petites saynètes qui se déclanchent sont ahurissantes de bétises, elles se résument presque toutes à Ringabel qui dit qu'il veut voir des femmes, on dirait Pierre dans Pokémon. Ce jeu à, à mon sens, le pire dialogiste de l'histoire des jeux vidéos. Les voix japonaises sont horribles, Agnès on dirait une gamine dans un ecchi, les voix anglaises sont aussi assez nulles.
Les personnages sont lourds, lourds, lourds à un point jamais vu dans un JRPG. Agnès est absolument débile, c'est pathologique il faut l'interner, ses réactions n'ont jamais aucun sens, genre "ma mission est de sauver le monde, tiens si j'allais voir mes ennemis pour me rendre?" .
J'insiste beaucoup mais c'est grave car tout l'enjeu dans un JRPG comme celui-ci est d'arriver à avoir envie de suivre les personnages, et là non, pas une seule seconde. Du coup le jeu n'a plus que son gameplay. Ouf, au moins là c'est assez bon.

Au niveau du gameplay, c'est pas parfait non plus mais c'est correct. Le jeu n'échappe pas à des problèmes de game design inhérents au genre; par exemple des tas de capacité ne sont pas efficaces sur les boss, or elles consomment trop de PM (et de temps) pour avoir intérêt sur des mobs. Du coup certaines classes intéressantes en théorie deviennent inutilisables. Autre problème, les combats contre les mobs pompent les PM et c'est difficile de les regénérer car les objets capables de le faire coutent chers.
Malgré tout, les boss sont bien pensés. Il faut souvent apprendre leurs patterns et adapter son équipe pour pouvoir les vaincre, et c'est possible sans vrai leveling même en difficile. Les jobs sont relativement équilibrés en apparence (même si à l'usage certains se révèlent surclassés).
Les mobs sont optimaux, souvent il faut commencer par jouer prudemment face à eux jusqu'à trouver comment les éliminer rapidement et sans risque. Pas trop chiant mais pas trop simple non plus.
Un autre réel plus, c'est la possibilité d'adapter la difficulté: on peut modifier le taux de drop d'XP et d'or, ainsi que la présence d'ennemis aléatoires. Cela accroit énormément la rejouabilité et permet de se lancer des défis.

Donc voilà. Pour moi les bonnes intentions du jeu ne compensent pas l'incompétence crasse du scénariste et surtout la faiblesse des personnages (Agnès et Tiz en tête). Une note passable pour un jeu jouable mais médiocre.

Lire la suite...
11/20
Saphyro63
Alerte
Posté le 27 sept. 2014 à 00:00

Juste déçu

Ce jeu est mauvais a mes yeux (j'lui mettrai bien un 5 ) mais bon faut faire preuve d'un petit peu d'objectivité

Bref on va commencer par le scénar : ... j'irais pas jusqu'a dire que y'en a pas mais... c'est tellement mauvais qu'une absence de scenario aurait été limite mieux.

Alors faut réveiller 4 connerie de cristaux pour sauver le monde (Classique , on sens direct le rebondissement a la con ),Jusque la ça va.
Mais on arrive au gros problème de ce jeu , les dialogues entre les gentils et les méchants(ces terme sont parfaits :D ) : G RESON! NN C MOA KI A RESON ! NN! SISI ! voila je vous ai résumer les 4 premier chapitre de ce jeu (et les autres tu fait la même chose en boucle).

Mais le coup de grâce , sa reste la quête annexe du manoir du vampire qui ma juste donnée envie de tuer les perso principaux (ceux qui l'ont faite comprendrons ).

Après niveau Graphisme c'est beau , incontestablement le point fort du jeu.

Le gameplay est a mes yeux tellement mauvais , aucun aspect tactique (ma tactique sa a été de prendre des classe purement physique avec un mage blanc et de bourriner , c'était très facile (si on excepte le mode difficile ou tu te fais OS régulièrement ( ce qui en sois ma juste demander de gagner 4 ptit niveau histoire de plus me faire OS par un skill que le boss balance en random ))).
Passionnant , la 1ere fois de ma vie que je m'ennuie autant en jouant a un J-rpg (scenar a la ramasse plus gameplay mauvais , tu t'ennuie vraiment).

Bon quelques points positifs : Les doublages sont excellent et y'a 2-3 quête annexe sympa avec des persos qui aurait mérité d'avoir un background plus profond (mais nan que dalle , tu bute ton amie d'enfance MAIS OSEF , y'a aucune émotion , même quand tu défonce ton père y'a aucune émotion vu qu'on s'en tape des persos , rien n'est fait pour qu'on s'y intéresse , le seul perso auquel j'ai accorder un temps sois peu d’intérêt est Ringabel du a son amnésie et a son journal ).

Franchement je déconseille fortement ce jeu , investissez votre argent ailleurs , si vous achetez ce jeu vous serez surement très déçu.

Merci d'avoir lu ce torchon (je suis loin d’être un exemple littéraire).
Bye

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20 
Page suivanteFin