Menu
EtoileAbonnementRSS
jeuxvideo.com  /  Tous les forums  /  Forum inFamous 2  /  Topic [RP] InFamous : l'alliance des héros  / 

Topic [RP] InFamous : l'alliance des héros - Page 355

Sujet : [RP] InFamous : l'alliance des héros

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
31 décembre 2011 à 22:57:44

je sais ce qu'est un grosbill + c'est toi qui me dis ça ? :rire: Coucou Ivan, le mec qui peut détruire des mondes :hap:

Lenski
Lenski
MP
31 décembre 2011 à 23:11:30

Coucou landor le mec au pouvoir cheate

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
31 décembre 2011 à 23:19:57

tu connais même pas son pouvoir :rire:

PS : Bonjour Ivan :)

Lenski
Lenski
MP
31 décembre 2011 à 23:29:13

Ps : bonne année

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
31 décembre 2011 à 23:30:32

Bonne année :fete:

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 00:05:33

Bonne année tout le monde :fete:

  • ouvre le champagne*
Yoshi600
Yoshi600
MP
01 janvier 2012 à 02:50:27

Bonne année :fete:

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 13:00:38

-----VINCENT-----

Partie 2

-Je vois …
Vincent fut encerclé par une trentaine de miliciens . Il sembla hésiter avant de prendre la forme d'une sorte de liquide noir qui partit dans les égouts .
-Ils sont vraiment tenaces …
Il retourna sur la terre ferme et observa le groupe de miliciens s'en aller . Il s'assit un moment avant de voir quelque chose grâce à ses sens exceptionnels . Il s'agissait d'un cryokynésiste qui s'approchait de la ville .
-Et voilà Mickael …
Vincent retourna chez lui peu après . Il ajouta quelques coupures de presse puis se mit à réfléchir .
-Il n'y a vraiment pas d'autre moyen …
Il regarda les nombreux fils qui se croisaient tous sur celui de Mahoney .
-Si je coupe ce fil … Pas d'université de porteurs , les Cross existeront bien mais sans Légion à combattre … Le Sous-sol 84 continuera à exister mais il y a risque de guerre nucléaire du coup …
Il observa un moment tous les fils , les lieux où ils se croisaient puis se mit à sourire .
-Sauf si une perturbation devait intervenir et , dans ce cas là , ce serait l'anarchie … Je pourrais en provoquer une moi-même mes les risques sont élevés … Bon … Hursik puis Mahoney , je laisse l'Archer vivre … Non , c'est trop risqué ! À moins que …
Il regarda les cinq bracelets en argent qu'il portait sur son bras gauche .
-Si je m'en servais pour vérifier … Non , ce serait trop risqué et les paradoxes …
Il se mit à réfléchir .
-Dimitri a déjà créé un paradoxe temporel alors en créer un autre … Non , trop risqué ….
Il se mit à réfléchir puis regarda tous les articles de presse traitant de Tagya Darek .
-Peut-être qu'ainsi …
Il sortit de chez lui , monta sur le toit du bâtiment avant de se laisser tomber .

Tagya Darek , le lendemain .
-Quoi?
-Exactement , répondit Vincent , si vous voulez vaincre le dictateur , il faudra s'allier .
Les chefs des plus puissants clans de porteurs s'étaient réunis .
-Ils sont trop nombreux , ils nous massacreront .
-Je peux créer une diversion , répondit Vincent . Je peux focaliser toute leur attention pour qu'ils joignent toutes leurs volonté à ma destruction .
-Vous n'êtes pas le premier à proposer cela , répondit un des porteurs .
-Très bien , vous me regardez faire et vous agissez selon votre bon vouloir , répondit Vincent .

Peu de temps après .
Vincent avançait vers le quartier général du dictateur . Plusieurs soldats le remarquèrent et ouvrirent le feu sur lui . Il sembla saisir quelque chose d'invisible qu'il tira vers lui , faisant apparaître un voile rouge qui le protégea des balles et des roquettes . Il s'arrêta , fit face aux soldats qui commençaient à l'encercler et leva un doigt au-dessus de lui .
-Bouh , lâcha le porteur .
Les soldats regardèrent au-dessus du porteur avant d'être pétrifiés par la peur . Ils se mirent à trembler avant de prendre la fuite . Vincent se contenta de sourire tout en continuant à avancer . Il arriva au pied de l'immeuble tout en haut duquel Stanley Hursik prenait toutes les décisions . D'autres soldats se mirent à courir vers lui avant d'ouvrir le feu . Les roquettes devant s'abattre sur le porteur explosèrent sur un objet invisible . Vincent saisit une nouvelle fois le voile rouge pour s'abriter puis fit un geste en direction de l'immeuble . Les soldats baissèrent leurs armes en voyant ce qui venait d'apparaître . La forme effrayante se rua sur l'immeuble tandis que Vincent continuait de tenir le voile rouge . Il fut ainsi emporté jusqu'au dernier étage . Stanley Hursik sursauta en le voyant entrer dans son bureau en fracassant une fenêtre .
-Qu'est-ce que … Vincent ? Qu'est-ce que tu …
Vincent dégaina son pistolet et le pointa vers le front du dictateur qui se mit à trembler .
-Attends ! On peut discuter de …. De … Ce que tu veux !
-Tu ne te défends pas ? Commenta Vincent avec un air surpris . Tu n'es donc pas encore devenu un PR …
Il commença à s'en aller tandis que Stanley , toujours tremblant , tandis un doigt en direction de la fenêtre .
-C'est quoi cette horreur?!
-Ça ? Demanda Vincent . C'est l'horreur qui va te tuer , je n'ai pas envie de me salir les mains .
Stanley commença à se lever mais sa tête roula contre le sol . Vincent se laissa tomber dans le vide tandis que l'immeuble s'écroulait .

New Marais .
Vincent affichait un air satisfait en se saisissant d'une paire de ciseaux en argent . Il trancha un fil unique et regarda les autres .
-Ainsi j'empêche la mort de cette famille et … J'empêche ce porteur de rejoindre la Légion …
Il coupait quelques fils en observant les couleurs .
-Lui , il ne serra pas tué dans une bataille et pourra continuer ses études … Elle , elle pourra vivre une vie en toute quiétude et ….
Il regarda le fil rouge représentant la vie de Mahoney .
-Lui …
Il observa de nombreux événements et plusieurs clichés . Il regarda le cimetière creusé pour les amats et la tombe d'Eva puis les rues dévastées de Moscou . Il réfléchit un peu avant de longer le fil rouge .
-Lui ….
Il trancha le fil rouge .

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 13:10:48

Oh, jolie chapitre là :bave: Si j'ai bien compris, Vincent est dans le passé et il peut modifier le futur de ce monde en tranchant ses fils rouges ( qui représentent la vie des gens ? ) ?

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 13:11:23

J'aime bien Vincent. On l'a déjà croisé dans l'histoire ou c'est un perso totalement inédit ?

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 13:14:15

Sinon, en relisant, je me dis que Vincent fout un peu le bordel dans l'équilibre de ce monde.

Et Jack ne verra jamais le jour alors, vu que si Mahoney meurt, bah il ne participera pas à l'élaboration et aux recherches sur le PR0.

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 13:32:18

Les fils représentent plutôt un schéma des évenments .
+ si , ça se passe après la naissance de jack .
l'arrivée de Mickael a New Marais donne un repaire chronologique pour l'histoire

Non , il est totalement inédit , tout comme son pouvoir ( même s'il se rapproche d'un pouvoir déjà vu)
Enfin , ses pouvoirs , c'est assez obscur , même pour moi

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 13:34:58

Une petite indication sur le pouvoir de Vincent : Poison

APrès j'en dit pas plus ( aussi parce que je n'ai pas mis au point toutes ses techniques )

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 14:16:41

C'est une sorte de virus ? A la prototype :fou:

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 14:22:07

Bientôt un prochain chapitre ( qui ne t'éclairera pas plus sur son pouvoir )

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 14:22:30

owned by tab

Enfin si , un peu

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 14:26:13

Moi je relis le chap que je viens d'écrire ( il est long ) et je le post.

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 14:37:49

----------VINCENT----------

Partie 3

Le lendemain .
-D'accord , je me rends .
Vincent mit ses mains sur sa tête tandis que des miliciens venait l'immobiliser et le frapper . Il fut emmené dans une pièce où trois miliciens allaient le passer au supplice de la question . Les humains commencèrent par le rouer de coup avant de le faire asseoir sur une chaise .
-Identité ? Demanda l'interrogateur .
-Je me nomme Vincent .
-Ton nom de famille , ordure !
-Inutile que je vous le donne …
Le porteur reçut un coup de poing .
-Tu nous donnes ton nom de famille ou on la massacre .
-Ma mère est morte plusieurs années avant ma naissance …. Enfin … Si on veut … Enfin … Pas encore , je m'embrouille … Vous parlez de ma mère ou de ma grand-mère ?
-C'est sûrement un ch'ti , murmura un des miliciens . Pour avoir autant de problèmes avec les membres de sa famille .
-Lieu de naissance ? Demanda l'interrogateur .
-Je suis né dans les ténèbres , répondit Vincent .
Le porteur reçut un coup de crosse en plein visage . Les deux miliciens le rouèrent de coups pendant quelques instants avant de le laisser récupérer .
-Vous avez tué plusieurs miliciens , comment avez-vous fait ?
-Comme ça , répondit Vincent .
Les têtes des deux miliciens roulèrent sur le sol . Vincent fit un geste et montra que les chaînes de ses menottes avaient été tranchées .
-Autre chose ? Demanda le porteur .
Le milicien prit son fusil et se prépara à tirer mais un groupe de miliciens fit irruption .
-Le chef veut le voir , dit le chef des miliciens .
-Quoi ?! Il est très dangereux et …
-Personne ne discute les ordres de Bertrand .
Vincent fut aussitôt escorté par un groupe de miliciens jusqu'à un entrepôt sombre . Il attendit un peu avant d'entendre des bruits de pas .
-Mon vieil ami … Quel plaisir de te revoir …
-Je suis également heureux de te revoir , Mahoney . Répondit Vincent .
-La mort de plusieurs miliciens de ta main m'a fait pensé que tu voulais attirer mon attention alors , dis-moi , que viens tu faire sur mon territoire après autant d'années d'absence ? Tu as disparu juste après le combat contre Kessler .
-Un peu comme toi , répondit Vincent . En réalité je suis venu te voir .
-Pour quelle raison ?
-Je sais ce que tu as fait , ce que tu es en train de faire et ce que tu feras .
-Viendrais-tu pour m'arrêter ? Demanda Mahoney en sortant de l'ombre et en faisant face à son ancien collègue .
-Non , répondit Vincent .
Le porteur se mit à afficher un sourire en coin .
-Je suis venu pour te tuer .
-Tu t'en crois vraiment capable ? Demanda Mahoney . Je suis bien plus puissant qu'avant .
-Tu n'as jamais vu mon pouvoir , répondit Vincent .
-Non , c'est vrai … Mais il suffit que je te touche pour que je te le prenne .
-Alors vas-y , je t'attends .
Mahoney se mit à courir vers Vincent mais s'arrêta aussitôt . Il leva une de ses mains et se concentra mais sans provoquer la moindre réaction .
-Impossible … Où sont mes …
-Tes pouvoirs ? Demanda Vincent . Ils sont actuellement inutilisables .
Le porteur s'approcha de Mahoney qui paniquait . Dans un geste rapide , Vincent tira son revolver et visa le cœur de Mahoney .
-Mais … T'es qui ? Demanda Mahoney .
-Je suis né dans les ténèbres , répondit Vincent .
Après un moment de réflexion , il rengaina son revolver et commença à s'en aller .
-Finalement , je vais te laisser découvrir mon pouvoir avant de mourir .
L'entrepôt fut de moins en moins illuminé . Mahoney se mit tant à trembler que ses jambes lâchèrent .
-C'est vrai que sans pouvoir , ça peut faire peur , admit Vincent .
-D'où tu sors ce … Cette chose ?!
-Je dois avouer qu'esthétiquement parlant c'est assez … moche …. Mais ce n'est qu'une facette de mon pouvoir qui , je dois l'avouer , dans ce genre de cas est très utile .
Mahoney poussa un long cri avant qu'une onde de choc ne fasse voler en éclat les fenêtres de l'entrepôt . Vincent se retourna et alla se placer devant une flaque de sang . Il regarda une petite bague qui traînait sur le sol et la prit dans ses mains . Une flamme bleu recouvrit la bague qui fondit aussitôt . Une autre flamme bleu fit totalement disparaître la flaque de sang sans laisser de trace de brûlure sur le sol . Il emprunta le chemin de la sortie mais de nombreux miliciens vinrent lui barrer la route .
-Décidément , vous êtes encore plus tenaces que ne le disaient les archives .
Vincent tendit une main sur le côté . Une sorte de lame en ivoire sortit de nul part . Les miliciens se préparèrent à faire feu mais ils virent soudain deux grandes boules de feu bleu derrière Vincent . Le porteur se retourna et frotta un objet invisible entre les deux boules de feu .
-Tout doux … Je vais m'occuper de ça moi même . Digères le vilain monsieur tranquillement …
Vincent s'élança à grande vitesse vers les miliciens . Leurs armes furent toutes tranchées en deux en un instant . Pour les terminer , le porteur frappa son poing contre le sol , créant une onde de choc qui repoussa tous les humains . Il tendit une main dans les airs et tira sur lui une sorte de rideau rouge dans lequel il s'enveloppa avant de disparaître .

Peu après .
-Ceci étant fait …
Vincent se mit à parcourir les nombreux fils . Il regarda celui qui l'intéressait avant de se mettre à sourire .
-Convaincre le gouvernement russe d'offrir une terre aux porteurs et de créer une agence pour rassembler le plus de pouvoirs de porteurs possible en se servant de la connaissance des Porteur de Synthèse … ça devrait passer …
Il regarda un fil court sur lequel était accroché une photo d'identité de l'Archer . Il allongea le fil jusqu'à un autre coin de la pièce .
-Étant donné qu'il est encore vivant … La Légion devrait apparaître plus tôt mais avec des adversaires plus puissants … Donc , le nombre de ses victimes devrait être divisé par environ huit mais en contrepartie , il y aura moins d'universités de porteurs …
Il observa plusieurs articles de presse concernant la mort du faux PR 0 par les Cross puis un autre traitant de l'invasion du monde par des clones métalliques .
-Lui , il ne devrait pas arriver vu que c'est une perturbation qui n'a rien à voir avec l'avenir de ce monde .

Bilbo1997__
Bilbo1997__
MP
01 janvier 2012 à 14:38:05

Lazy Justice (partie 5) :

Jack, alors que l’avion décollait, se remémora le plan que lui avait fait part Leo.

Une heure plus tôt, dans le ciel…

-Et donc, quel est ton fameux plan ?
-C’est très simple. Nous allons nous proposer de protéger le premier ministre pendant son voyage et donc l’accompagner dans son avions.
-Et ?
-Lirand va sans aucun doute tenter de le tuer quand il va arriver à destination.
-Oui.
-Donc nous allons cacher une bombe dans la soute de l’avion. J’aurais la télécommande. Quand nous survolerons le lieu de la cachette du premier ministre, je ferais exploser la bombe et l’avion se crashera avec Lirand à l’intérieur.
-Euh… Franchement, si Lirand meurt dans un crash d’avion, je suis prêt à faire des claquettes en tutu rose devant les caméras du monde entier.
-Bien sûr que non, Lirand ne va pas mourir comme ça. Mais écoute-moi bien. Après ta disparition, je me suis un peu intéressé à ton combat contre Mahoney. Yan m’a avoué que tu étais sous l’emprise d’un produit appelé « le sérum XN ». C’est bien ça ?
-Oui.
-Il dopait ta force en la multipliant par 10 et en te faisant atteindre le niveau de Mahoney pendant un laps de temps de quinze minutes.
Jack hocha la tête.
-Mais à la fin, comme le sérum n’était pas complet, tu mourrais.
-Ouais.
-Sache que le sérum XN n’a pas disparu. Il en existe encore une petite fiole dans le sous-sol 84. Le truc, c’est que j’avais pensé à en mettre dans la bombe. Ainsi, lors du crash, le liquide va se répandre dans tout l’avion sous forme gazeuse et Lirand va le respirer.
-Et il finira par mourir.
-Exactement !
-Et ses forces seront multipliées par dix. Mais bien sûr ! Pourquoi n’y ais-je pas pensé plus tôt ! Ainsi, il aura le temps de détruire la moitié de la planète et de tuer toute l’humanité avant de crever. Quel plan génial Leo, t’es un génie.
-C’est là que tu te trompes.
-C'est-à-dire ?
-Le sérum XN qui se trouve dans le sous-sol 84 est encore moins complet que celui que tu avais pris. Les forces de Lirand ne seront multipliées que par deux et seulement pendant cinq minutes.
-Ah, je ne le savais pas. C’est ingénieux, un peu tiré par les cheveux, mais ça peut marcher… Malheureusement, en cinq minutes, Lirand aura largement le temps de tout dévaster.
-Tu vois un autre moyen ?
-Non, et c’est pourquoi j’accepte de participer à ce plan suicidaire.
Leo sourit et accéléra.

Vingt heures plus tard, Sydney…

-Merde, fit Leo. Ce crash a du tuer des milliers de personnes…
-C’est pas le moment d’y penser, le coupa Jack qui avait plus d’expérience que lui. Si on parvient à tuer Lirand, on aura sauvé l’humanité.
-Ca m’étonnerait qu’il soit mort là-dedans.
-Hum…
Comme pour lui donner raison, une silhouette ailée s’éleva dans les airs au-dessus du lieu du crash. Lirand.
Il fixa les deux porteurs avec une moue déçue. Un filet de sang avait coulé de sa tempe.
-Vous me décevez, lâcha-t-il. Que de bassesses.
Il fusa vers Jack et Leo.
Les deux hommes se mirent en garde.
Lirand percuta Jack le premier, le poing en avant. Le porteur de métal eut l’impression qu’il allait exploser tellement le choc fut dur. Il cracha un flot de sang et vola à travers la rue avant de transpercer un bâtiment et ressortir de l’autre côté pour s’écraser au sol.
Lirand se figea et regarda son poing.
-Eh bien, je ne pensais pas que j’avais autant de force. Qu’est-ce qu…
Il plissa les yeux et serra les dents avant de se prendre la tête à deux mains.
-Argh !
Il s’agita. Des veines étaient apparues sur son visage et ses bras.
-Que… M’avez-vous… Faits ?!
Il arrêta brusquement de gémir et se figea. Puis, il releva la tête. Ses yeux étaient rouges sang.
-Wouah, lâcha-t-il en souriant de toutes ses dents. Je ne sais pas ce qui m’est arrivé mais…
Il disparut et réapparu devant Leo. Là, il posa sa main à plat sur le torse du porteur. Une petite onde de choc en jaillit. Leo ouvrit la bouche et libéra un flot de sang avant d’aller rejoindre Jack, quarante mètres plus loin.
-…Mais c’est génial, termina Lirand.
Il leva la tête, comme s’il avait oublié ses deux adversaires.
-Incroyable, j’ai l’impression de pouvoir détruire le monde… Ha ! Ha ! Magnifique !
A l’autre bout de la rue, Jack se redressa en crachant un filet de sang. Son ventre lui faisait un mal de chien.
-Cinq minutes à tenir… Courage Leo, on doit au moins l’empêcher de tout détruire.
Mais Lirand commença à s’élever dans les airs. Une paire d’ailes avait poussée dans son dos.
Il tourna le dos aux deux porteurs et envoya une vague, ressemblant plus à un tsunami, de métal en fusion sur la ville.
La vague engloutit les immeubles, les voitures et les gens.
Lirand éclata de rire.
-Ha ! Ha ! Ha ! Enorme !
Il semblait follement s’amuser.
-Merde, lança Leo en se redressant à son tour. Il veut tester sa nouvelle puissance sur la ville !
Lirand ne semblait plus du tout intéressé par les porteurs. Il envoyait des rafales de boules d’acier en fusion sur les passants, provoquant de multiples explosions lumineuses entre les bâtiments.
Des flots de magma coulaient dans les rues.
Soudain, Lirand se retourna pour voir Jack fuser vers lui.
Il se prit un poing d’acier de trois mètres, recouvert de piques et parcouru d’électricité, en pleine face, accompagné d’une puissante onde de choc et… ne fit que sourire.
-Ah, je t’avais oublié toi.
Lirand attrapa Jack par le cou. Ce dernier était complètement sous le choc.
-Comment…
Lirand rapprocha sa main du visage de Jack et s’apprêta à le tuer quand un disque d’énergie lui trancha net le bras.
Il tourna la tête et vit Leo, dix mètres de lui, exténué.
-Eh, pas mal petit. Tu m’as surpris.
Son bras repoussa en un éclair. Lirand délaissa Jack et vola lentement vers Leo. Le jeune porteur envoya une série de rayon d’énergie devant lui mais Lirand les repoussa tous d’un simple revers de la main.
Il attrapa Leo par les cheveux.
-Hé ! Hé ! Je pourrais te tuer tout de suite mais ça m’intéresserait de savoir comment j’ai pu atteindre une telle puissance. C’est toi n’est-ce pas ?
-Urgh…
-J’avoue que ça m’échappes. Quel est votre intérêt là-dedans ? Tu peux m’expliquer ?
Leo se contenta de lui cracher au visage en essayant de se dégager.
Lirand sourit et envoya un léger uppercut dans le ventre de Leo. Le porteur écarquilla les yeux et se plia en deux. Le craquement qui avait retentit signifiait clairement que Lirand lui avait cassé plusieurs côtes.
Ce dernier tourna la tête.
Jack à l’autre bout de la rue, était figé de stupeur.
-Eh bien, tu ne viens pas aider ton ami ?
Jack se ressaisit et fit pousser une lame d’acier sur son bras avant de s’élancer.
Lirand envoya une pichenette sur le front de Leo qui projeta le porteur dans les airs, à une distance ahurissante.
La lame de Jack heurta l’index tendu de Lirand.
-Et toi, tu ne veux pas m’expliquer ?
Jack ne répondit pas. Il lâcha un cri de rage et envoya une série de coup de toutes ses forces. Chaque coup aurait tranché en deux un bâtiment comme du beurre. Chaque coup fut bloqué avec facilité par le doigt de Lirand.
-Ca ne sert à rien.
Jack continua à frapper. Il allait de plus en plus vite, de plus en plus fort. Bientôt, son bras devint invisible.
Lirand bailla et attrapa la lame de Jack sans la regarder.
-Tu ne comprends pas ce que je te dis Magerlan ?
Jack grimaça quand Lirand brisa sa lame d’un simple geste.
-C’est triste vraiment. Ensemble on aurait pu faire de grandes choses. De très grandes choses. Enfin, c’est de l’histoire ancienne maintenant, pas vrai ?
Jack fit pousser une autre lame à son bras mains n’eut pas le temps d’attaquer.
Lirand disparut et réapparu dans son dos avant de lui envoyer un coup de pied, en apparence assez faible.
Jack fut projeté à travers la rue à une vitesse incroyable.
Il s’écrasa au sol, à côté de Leo, en provoquant une explosion qui souleva un nuage de poussière.
-Jack… Il faut qu’on combine nos pouvoirs, souffla Leo épuisé.
-J’en peux plus… J’ai l’impression que chacun de ses coups me vide de ma force… On va mourir…
-Peut-être bien.
Leo tendit le bras. Celui-ci fut entouré d’une couche d’énergie parcourue d’électricité.
Jack l’imita en grimaçant et recouvrit son bras d’acier avant de le transformer en canon.
-Vas-y, lâcha Leo.
Jack tira un pilonne avec toute la puissance qui lui restait. Leo tira à son tour un missile d’énergie.
Le missile toucha le pilonne. Le projectile fut alors entouré d’énergie.
L’espoir des porteurs fut réduit à néant quand le pilonne toucha Lirand et… rebondit sur son torse.
-Oh, lança celui-ci. Pas mal comme technique. Si je l’avais esquivée, peut-être bien qu’elle aurait ravagée la ville. Vous pouvez me remercier.
Il se mit à léviter lentement vers eux, savourant son plaisir. Ses mains se recouvraient de métal en fusion alors que ses yeux luisaient de plus en plus.
-Merde, fit Jack.
Leo lui fit un signe discret.
-Plus que cinq secondes.
-Hein ?
Comme une pièce de théâtre parfaitement monté, Lirand se figea. Le métal sur ses mains disparut et il écarquilla les yeux.
Il gémit alors qu’un filet de sang coulait de sa lèvre inférieure.
Les veines réapparurent alors sur son visage et ses bras. Ses yeux rouges étaient maintenant oranges avec des filets verts autours des iris. Du sang coulait des paupières.
-Espèces de… rendez-moi… ma… puissance !
Lirand s’élança. Son visage était celui d’un monstre.
-Non ! fit Leo. Le sérum ne l’a pas tué ! Il n’a fait que baisser sa force !
Mais Jack avait déjà agis.
Une nuée d’éclairs était sortie du ciel et avait frappé sa main. Il avait alors transformé son bras en longue lame acérée parcourue de plusieurs millions de volt et s’était élancé.
Lirand et Jack se croisèrent et se dépassèrent à toute vitesse.
Jack s’arrêta le premier et fronça les sourcils avant de poser un genou à terre. Il cracha du sang en regardant le trou qui était apparu sur sa poitrine.
-Pu…tain.
Lirand se stoppa à son tour et tourna la tête vers Jack. Il eut un sourire carnassier, puis… son tronc se sépara de ses hanches.
Il s’écroula dans un geyser de sang et de tripes.
Jack s’écroula en même temps. Leo fusa vers lui et le mit sur le dos pour inspecter sa blessure. Il soupira.
-C’est bon, ce n’est pas très profond. Ton pouvoir de guérison va…
Il s’interrompit en voyant une sorte de vortex noir apparaître au milieu de la rue.

Leo se redressa en chancelant, épuisé et blessé. Une silhouette jaillit du vortex et retomba au sol. C’était un homme à l’air jeune.
Il avait des longs cheveux argentés retombant librement sur ses épaules. Il portait un long manteau en cuir et une ceinture recouverte de clous. Un katana pendant à sa ceinture.
Il ignora royalement les deux porteurs et passa à côté de Leo sans le regarder.
Une puissance effroyable émanait de tout son être. Jack cracha du sang et le fixa. Il avait l’impression de voir une aura noir tout autours de l’homme.
Celui-ci alla s’agenouiller aux côtés de Lirand. Le porteur tranché en deux était toujours vivant, et surtout, conscient.
En voyant l’homme, il écarquilla les yeux et tendit mollement sa main, affaiblit et par sa blessure, et par les effets secondaires du sérum XN.
-Lan… Landor. Aide-moi…
Landor se pencha et posa le bout de ses doigts sur le front ensanglanté de Lirand.
-Tu n’as jamais existé.
-Qu…
La terreur brilla dans les yeux de Lirand.
Puis, il disparut. Purement et simplement. En fait, il n’exista plus, comme lui avait « ordonné » Landor.
Celui-ci se releva.
Un coup de vent fit voler les pans de son manteau noir ainsi que ses cheveux. Il se tourna vers Leo avant de porter son attention sur Jack.
-Magerlan hein. En fait je dois te remercier d’avoir tué Lirand. Il devenait dangereux.
Landor s’approcha, toujours en ignorant Leo.
-Ca faisait longtemps que je n’avais plus vu un « pur » PR0.
-Un… pur… PR0 ?
Leo se mit en garde.
-Eh toi ! Qui es-tu ?!
Landor, sans le regarder, fit un geste.
Leo fut projeté à travers la rue par une force invisible. Il alla rebondir contre le mur d’un bâtiment en le fissurant, évanoui.
-Disons que je pourrais te tuer tout de suite, Jack Magerlan, mais…
Landor se pencha et posa ses doigts sur le front de Jack. Aussitôt, ses blessures disparurent.
-Tu m’as épargné bien des efforts en tuant Lirand. Prends-ça comme un remerciement.
Jack se redressa sur un coude, encore affaibli, pour voir Landor rentrer dans son vortex noir.

Lenski
Lenski
MP
01 janvier 2012 à 14:45:17

Donc du coup , si lirand n'a jamais existé , il n'y a jamais eu tout ses morts ... Ouais !!!! Le monde est sauvé :fete:

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
Infos 0 connecté(s)

Gestion du forum

Modérateurs : Evilash08, Vortex646, Tomy-Fett, Leirok, MamYume, ]Faustine[, Latios[JV], Remysangfamy, Militech
Contacter les modérateurs - Règles du forum

Sujets à ne pas manquer

  • Aucun sujet à ne pas manquer