CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Soldes
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Nintendo Switch, Square Enix / Embracer... les actus business de la semaine
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Clementoss - Rédaction jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

7 831 vues

Sommaire

  • Embracer rachète les studios nord-américains de Square Enix
  • Nintendo veut vendre 20 millions de Switch pour sa sixième année
  • Paradox Interactive retrouve des couleurs au premier trimestre 2022
  • En bref dans l'actualité business de la semaine
  • Nos autres articles business de la semaine

Embracer rachète les studios nord-américains de Square Enix

Nintendo Switch, Square Enix / Embracer... les actus business de la semaine

C'est la surprise de la semaine : Embracer Group a trouvé un accord avec Square Enix pour acheter ses principaux studios et licences occidentales. Crystal Dynamics, Eidos Montréal et Square Enix Montréal, qui regroupent un total d'environ 1 100 employés, vont ainsi passer sour le giron de l'entreprise européenne. Pas moins de 50 jeux et licences dont Tomb Raider, Deus Ex, Legacy of Kain et Thief vont également changer de propriétaire. Coût de l'opération : 300 millions d'euros. Une somme qui peut paraître relativement dérisoire au regard des récentes acquisitions du secteur, comme celle du seul studio Bungie (Destiny 2) par Sony pour 3,6 milliards de dollars en janvier dernier. On se rappelle également qu'Embracer avait entre autres déboursé 450 millions de dollars pour s'offrir Aspyr Media et 1,3 milliard de dollars pour racheter Gearbox l'an passé.

Nintendo Switch, Square Enix / Embracer... les actus business de la semaine

Si cela peut surprendre de voir Square Enix se débarrasser de licences considérées comme cultes, notamment Tomb Raider (88 millions de ventes) et Deus Ex (12 millions de ventes pour les opus signés Eidos), ce choix s'explique d'un point de vue purement business. Les récentes productions de ses studios occidentaux, tels que Marvel's Avengers, Les Gardiens de la Galaxie et Shadow of the Tomb Raider, ont été considérés comme des éches commerciaux par l'éditeur. Crystal Dynamics et Eidos Montréal ont respectivement réalisé un bénéfice net de "seulement" 3,1 millions d'euros et 640 000 d'euros en 2021, ce qui pèse peu dans le profit global de Square Enix qui était de 203 millions d'euros sur la même période. Même chose pour le chiffre d'affaires, qui s'élevait à 182 millions pour les deux studios réunis sur un total de 2,5 milliards d'euros pour le groupe.

À lire également : Square Enix vend Eidos et Crystal Dynamics, est-ce une bonne nouvelle ?

Square Enix a justifié cette vente auprès de ses actionnaires en expliquant que cela "aidera la société à s'adapter aux changements en cours dans l'environnement commercial mondial en mettant en place une répartition plus efficace des ressources, ce qui améliorera l'efficacité de l'entreprise". Les économies réalisées permettront également de financer "le lancement de nouvelles activités avec des investissements dans des domaines incluant la blockchain, l'IA et le cloud". C'est en tout cas un changement stratégique radical pour la firme, qui se recentre sur le Japon. Elle conserve tout de même les licences développées par des studios occidentaux partenaires comme Just Cause, Life is Strange et Outriders ainsi que son programme de jeux indépendants Square Enix Collective.

Nintendo Switch, Square Enix / Embracer... les actus business de la semaine

De son côté, Embracer comble un de ses manques en mettant la main sur plusieurs studios spécialistes des jeux AAA. Une fois l'opération finalisée, normalement au troisième trimestre 2022, le groupe comptera plus de 14 000 employés (dont 10 000 développeurs), 124 studios internes et près de 230 jeux en développement, dont une trentaine de grosses productions. Dans le lot, le prochain Tomb Raider de Crystal Dynamics et plusieurs jeux en préparation chez Eidos Montréal, qui tourneront tous sous Unreal Engine 5. Embracer possède pour rappel Gearbox (Borderlands), 4A Games (Metro Exodus), Volition (Saints Row), Free Radical Design (TimeSplitters), DigixArt (Road 96), Saber Interactive (World War Z), Gunfire Games (Darksiders 3), 3D Realms (Duke Nukem), Flying Wild Hog (Shadow Warrior) ou encore Piranha Bytes (ELEX)

Nous sommes ravis d'accueillir ces studios au sein du groupe Embracer. Nous sommes conscients des licences fantastiques, du talent créatif de classe mondiale et de la réputation d'excellence dont ils ont fait preuve à maintes reprises au cours des dernières décennies. C'est avec grand plaisir que nous avons rencontré les équipes dirigeantes et discuté de leurs plans d'avenir afin qu'elles puissent réaliser leurs ambitions et devenir un élément important d'Embracer. Lars Wingefors, PDG d'Embracer Group.

Embracer est le secret le mieux gardé du jeu : une collection massive et décentralisée d'entrepreneurs dont nous sommes ravis de faire partie aujourd'hui. Il correspond parfaitement à nos ambitions : créer des jeux de grande qualité, avec des gens formidables, de manière durable, et faire évoluer nos franchises existantes de la meilleure façon qui soit. Embracer nous permet de forger de nouveaux partenariats sur tous les supports afin de maximiser le potentiel de nos franchises et de réaliser notre rêve de créer des divertissements extraordinaires. Phil Rogers, PDG de Square Enix Amérique et Europe.

Nintendo veut vendre 20 millions de Switch pour sa sixième année

Nintendo Switch, Square Enix / Embracer... les actus business de la semaine

Le 10 mai, Nintendo dévoilera le bilan de son année fiscale terminée le 31 mars dernier tout en annonçant ses objectifs pour le prochain exercice. Selon les indiscrétions de Nikkei, la firme de Kyoto viserait un total de 20 millions de Switch distribuées, pour la période du 1er avril 2022 au 31 mars 2023 donc. Comme le note le journal économique, c'est 10 % de moins qu'au précédent exercice et 30 % de moins par rapport à l'année fiscale record de 2020, portée par les confinements et la sortie d'Animal Crossing New Horizons. La console s'était alors mieux vendue que jamais avec 28,83 millions d'unités écoulées. Voir les ventes d'une console décliner dans sa sixième année de commercialisation semble tout à fait naturel, mais Nikkei impute plutôt cette baisse aux pénuries de semiconducteurs et aux perturbations logistiques.

La demande des consommateurs reste élevée (...) La société basée à Kyoto souhaiterait commencer à augmenter la production, mais la pénurie prolongée de puces et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement mondiale exacerbées par l'invasion de l'Ukraine par la Russie auront un impact sur la production. En parallèle, la Chine, où la Switch est produite, fait face à des flambées de cas de coronavirus. Les chaînes d'approvisionnement ont été perturbées par le confinement à Shanghai, ce qui a nui à la production et à la livraison de pièces et de matériels. Si le confinement se prolonge, les ventes de la Switch au cours de l'exercice 2022 pourraient tomber en dessous de 20 millions d'unités. Article du média économique japonais Nikkei.

Si Nintendo parvient effectivement à distribuer 20 milions de Switch, la console approcherait des 130 millions d'unités écoulées en mars 2013. Elle pourrait ensuite dépasser le cap des 150 millions en 2024, rejoignant ainsi la PS2 (155 millions) et la Nintendo DS (154 millions) parmi les consoles les plus vendues de l'histoire. Pour attirer les joueurs, la firme a encore de grosses cartouches à sortir comme Mario Strikers: Battle League (10 juin), Xenoblade Chronicles 3 (29 juillet), Splatoon 3 (9 septembre), Pokémon Écarlate / Violet (fin 2022), Bayonetta 3 (2022), Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope (2022), la suite de The Legend of Zelda : Breath of the Wild (printemps 2023) ou encore Metroid Prime 4.

Paradox Interactive retrouve des couleurs au premier trimestre 2022

Nintendo Switch, Square Enix / Embracer... les actus business de la semaine

L'année 2021 a été pour le moins compliquée pour Paradox Interactive. La firme suédoise avait affiché des résultats en forte baisse, mettant ainsi fin à des années de croissance. Elle a aussi dû se séparer de son PDG, annuler plusieurs jeux en développement et faire face à un scandale sur les conditions de travail de ses employés. Sans oublier que Vampire : The Masquerade - Bloodlines 2 est passé proche de l'annulation. Le jeu a été reporté indéfiniment et son développement, d'abord confié à Hardsuit Labs, est passé entre les mains d'un autre studio dont l'identité n'a pas été révélée.

2022 part sur de bien meilleures bases pour Paradox. L'éditeur a réalisé un chiffre d'affaires et un bénéfice opérationnel en hausse respectivement de 31 % et 125 % au premier trimestre. Les principaux contributeurs cités dans le bilan sont Cities Skylines, Crusader Kings III, Europa Universalis IV, Hearts of Iron IV et Stellaris. On peut particulièrement saluer le succès de Crusader Kings III, qui a passé le cap des deux millions de ventes sur PC (sachant qu'il est aussi disponible dans le Game Pass) avant de sortir sur PS5 et Xbox Series le 29 mars et d'accueillir sa première extension payante, Royal Court. Paradox a aussi lancé les DLC Airports de Cities Skylines et Perfect Storm pour Prison Architect.

PériodeChiffre d'affairesBénéfice opérationnelBénéfice net
Janvier à mars 202246 millions d'euros20 millions d'euros16,1 millions d'euros
Janvier à mars 202135 millions d'euros9 millions d'euros7,3 millions d'euros

Les premiers mois de l'année ont été caractérisés par l'approfondissement de nos importants jeux de stratégie et de gestion avec des sorties à la fois petites et grandes. En parallèle, nous avons été en mesure d'élargir notre portefeuille de jeux de stratégie avec le portage sur consoles de Crusader Kings III, ce qui nous permet de toucher un nouveau public dans le genre de la grande stratégie. Les sorties du trimestre et la bonne maîtrise des coûts se traduisent par le bénéfice le plus élevé que nous ayons jamais réalisé en un seul trimestre. Cela montre la force de notre activité et du fait que les changements que nous apportons portent leurs fruits. Le résultat montre que nous sommes sur la bonne voie, même si l'ensemble de l'organisation est convaincu que nous pouvons faire encore mieux à long terme. Fredrik Wester, PDG de Paradox Interactive.

Les prochaines sorties de Paradox incluent l'extension Overlord de Stellaris (12 mai), les versions consoles de Shadowrun Trilogy (21 juin), la deuxième extension d'Empire of Sin et, surtout, son prochain grand jeu de stratégie Victoria 3. Les fans de l'éditeur ont rendez-vous les 2 et 3 septembre pour l'événement annuel PDXCON, qui aura lieu en présentiel à Stockholm.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Horizon : Forbidden West (version PS5) reprend la tête du classement des meilleures ventes physiques en France (semaine 16). Il devance Mario Kart 8 Deluxe, Légendes Pokémon Arceus, Kirby et le monde oublié et FIFA 22 (version PS4).
  • Dévoilé l'été dernier, le jeu d'action-aventure Blacktail, inspiré des légendes slaves, va compter sur le soutien de Focus Entertainment en tant qu'éditeur. Il s'agit du premier projet du studio polonais The Parasight.
  • Une semaine après sa sortie mondiale, l'action-RPG Echoes of Mana a été téléchargé plus d'un million de fois sur iOS et Android.
  • Genshin Impact a désormais généré plus de trois milliards de dollars sur iOS et Android depuis sa sortie en septembre 2020, d'après Sensor Tower. C'est sans compter ses revenus sur PlayStation et PC donc.
  • Fondateur et patron du studio Hangar 13 (Mafia 3, Mafia Trilogy), Hande Blackman a décidé de quitter son poste après sept ans et demi d'activité. Il sera remplacé par Nick Baynes, vétéran de l'industrie (30 ans d'expérience) qui dirigeait jusqu'ici l'antenne de Hangar 13 à Brighton, au Royaume-Uni.
  • Deuxième plus gros éditeur chinois derrière Tencent, NetEase a ouvert un nouveau studio aux États-Unis baptisé Jackalope Games et dédié à la création de jeux AAA sur PC et consoles. Il est dirigé par Jack Emmert, vétéran ayant cofondé Cryptic Studios (City of Heroes, Star Trek Online...). NetEase a aussi ouvert des studios au Canada et au Japon.
  • De son côté, Nacon a fondé un studio à Milan pour travailler sur un jeu de survie basé sur une franchise cinématographique célèbre. Pour rappel, l'éditeur s'occupe déjà de Le Seigneur des Anneaux : Gollum et de RoboCop : Rogue City.

Nos autres articles business de la semaine

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
G7K
G7K
MP
le 09 mai à 12:12

J'ai envie de les Embracer.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Starfield
2023
2
Sonic Frontiers
4ème trimestre 2022
3
Street Fighter 6
2023
4
Resident Evil 4 (2023)
24 mars 2023
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
La vidéo du moment