CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Netflix, Microsoft, Bayonetta 3... les actus business de la semaine
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Clementoss - Rédaction jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

4 297 vues

Sommaire

  • Netflix veut se lancer dans le cloud gaming et ouvre un nouveau studio
  • Microsoft compter lancer sa propre boutique de jeux mobiles
  • La polémique Bayonetta 3 prend un nouveau tournant
  • En bref dans l'actualité business de la semaine

Netflix veut se lancer dans le cloud gaming et ouvre un nouveau studio

Netflix, Microsoft, Bayonetta 3... les actus business de la semaine

Quasiment un an après avoir lancé son offre de jeux vidéo, qui consiste en un catalogue de titres jouables sur mobiles et inclus dans l'abonnement, Netflix souhaite désormais explorer le marché du cloud gaming. C'est ce qu'a annoncé Mike Verdu, directeur de la branche jeux vidéo chez le géant de la SVOD, à l'occasion de la conférence TechCrunch Disrupt.

Forcément, le cas Stadia, qui fermera définitivement ses portes en janvier, a rapidement été évoqué durant la discussion. Verdu se montre clairvoyant sur le sujet : "Stadia était un succès technique. C'était amusant de jouer sur Stadia. Mais il y avait des soucis dans le modèle économique, c'est certain", a-t-il déclaré. Pour lui, l'offre cloud gaming de Netflix se présentera comme "une valeur ajoutée". Il détaille : "nous ne vous demandons pas de vous abonner en remplacement d'une console. C'est un modèle économique complètement différent. L'espoir est qu'avec le temps, le cloud devienne une manière très naturelle de jouer à des jeux où que vous soyez".

Netflix, Microsoft, Bayonetta 3... les actus business de la semaine

Pour l'instant, pas de détails concrets sur la manière dont sera proposé ce service (avec une manette propriétaire ? en payant un surcoût sur l'abonnement normal ?) et à quelle date. En revanche, Mike Verdu a également fait savoir que Netflix va ouvrir un nouveau studio en Californie. Ce sera le cinquième studio de développement appartenant à la firme, après Night School Studio (Oxenfree), Boss Fight Entertainment (Dungeon Boss), Next Games (Stranger Things : Puzzle Tales) et le récent studio ouvert à Helsinki. Cette nouvelle équipe sera dirigée par Chacko Sonny, ancien producteur d'Overwatch qui a quitté Blizzard en septembre 2021. "Il aurait pu faire tout ce qu'il voulait, mais il a choisi de venir ici. Les gens ne viennent pas dans votre entreprise pour participer à un si gros projet sans avoir l'impression d'y être pour le long terme, et pour les bonnes raisons", a commenté Verdu.

L'objectif de tout cela est évidemment d'alimenter le catalogue de jeux disponibles sur Netflix. Actuellement, les abonnés peuvent accéder à 35 titres sans surcoût (dont de très bons indés comme Into the Breach, Moonlighter, Spiritfarer...). 14 nouveaux jeux sont actuellement en préparation dans les studios Netflix, le but étant d'avoir à terme "50 % de titres développés en interne". Au programme notamment : un jeu La Casa de Papel et un autre basé sur le Jeu de la Dame. Verdu évoque aussi des jeux à licence comme Stranger Things et Bob l'éponge. Rappelons enfin qu'Ubisoft développe plusieurs jeux en exclusivité pour Netflix, à savoir un nouvel Assassin's Creed ainsi que des suites de Soldats Inconnus et The Mighty Quest for Epic Loot.

Microsoft compter lancer sa propre boutique de jeux mobiles

Netflix, Microsoft, Bayonetta 3... les actus business de la semaine

Dans les discussions entourant le rachat d'Activision Blizzard et les nombreuses perspectives associées, Microsoft a notamment évoqué l'opportunité de devenir un géant du mobile. Le sujet a de nouveau été mis sur la table dans un document récemment rendu public par l'autorité de la concurrence britannique, où l'on apprend que le géant américain compte créer sa propre boutique de jeux mobiles afin de concurrencer celles d'Apple et Google. Voici ce que l'on peut lire :

La transaction va renforcer la capacité de Microsoft à créer une boutique de jeux de nouvelle génération fonctionnant sur toute une gamme d'appareils, y compris les mobiles, grâce à l'ajout du contenu d'Activision Blizzard. En s'appuyant sur les communautés de joueurs existantes d'Activision Blizzard, Xbox cherchera à étendre le Xbox Store au mobile, en attirant les joueurs vers une nouvelle plateforme Xbox Mobile. Détourner les consommateurs du Google Play Store et de l'App Store nécessitera en revanche un changement profond dans leur comportement. Microsoft espère qu'en proposant des contenus connus et populaires, les joueurs seront davantage enclins à essayer quelque chose de nouveau.

Il ne faut pas oublier qu'Activision Blizzard possède également King, responsable notamment du très lucratif Candy Crush. En s'emparant du groupe de Bobby Kotick, Microsoft mettra donc la main dessus, mais aussi sur des jeux mobiles majeurs comme Call of Duty Mobile, Diablo Immortal et HearthStone, sans parler des projets à venir (Warzone Mobile, Warcraft Arclight Rumble...). De quoi faire transformer d'emblée la firme de Redmond en un géant du secteur :

Les recettes des jeux mobiles provenant de la division King et de titres tels que Call of Duty : Mobile ont représenté plus de la moitié des revenus d’Activision Blizzard au premier semestre 2022. Les clients mobiles représentent environ les trois quarts de son nombre total de joueurs actifs mensuels. Microsoft n’a actuellement aucune présence significative dans les jeux mobiles et l’opération apportera une expertise indispensable dans le développement, le marketing et la publicité des jeux mobiles. Activision Blizzard pourra faire profiter les studios de jeux Xbox de son expérience en matière de développement et d’édition de jeux mobiles.

Pour rappel, l'autorité de la concurrence britannique a ouvert une enquête approfondie sur le rachat d'Activision Blizzard, dont les conclusions devraient être rapportées d'ici au 1er mars 2023. La Federal Trade Commission américaine va de son côté rendre son avis sur la question à la fin du mois de novembre, tandis que la Commission européenne s'est fixée une date limite au 8 novembre.

La polémique Bayonetta 3 prend un nouveau tournant

Netflix, Microsoft, Bayonetta 3... les actus business de la semaine

Sa vidéo a fait beaucoup de bruit dans le milieu du jeu vidéo et du doublage, avoisinant les 10 millions de vues. Voix emblématique de la franchise Bayonetta, Hellena Taylor a posté samedi dernier une vidéo de cinq minutes sur Twitter pour expliquer qu'elle ne reprendra pas le rôle principal dans Bayonetta 3 tout en appelant les fans à boycotter le jeu, prévu pour le 28 octobre. En cause : une offre jugée insultante et trop faible à son goût, au montant total de 4 000 dollars selon elle, que PlatinumGames lui aurait proposée.

Une autre version de l'affaire est apparue cette semaine. Corroborées par Andy Robinson du site VGC et Stephen Totilo du site Axios, les sources de Jason Schreier contredisent, documents à l'appui, la version de l'actrice. PlatinumGames aurait en réalité proposé entre 3 000 et 4 000 dollars pour chaque session d'enregistrement nécessaire, cinq au minimum, ce qui lui aurait assuré une rémunération d'au moins 15 000 dollars. En guise de réponse, Taylor aurait tenté de négocier un salaire à six chiffres ainsi que des bonus selon les ventes du jeu. Au final, le studio japonais a fait appel à une autre actrice, Jennifer Hale, pour doubler Bayonetta. Il aurait par la suite proposé à Taylor de faire un cameo dans le jeu au tarif classique d'une session d'enregistrement, chose qu'elle aurait refusée.

Netflix, Microsoft, Bayonetta 3... les actus business de la semaine

Hellena Taylor conteste totalement cette version de l'histoire, "un mensonge absolu" selon elle, et accuse PlatinumGames de vouloir "sauver son cul et son jeu" tout en maintenant les propos de sa vidéo. Les représentants de Nintendo et PlatinumGames n'ont pas répondu aux demandes de commentaires sur cette affaire qui relance le débat sur la rémunération des comédiens de doublage dans le jeu vidéo, dont les conditions de travail sont réputées particulièrement précaires. L'acteur Bryan Dechart, qui a notamment doublé Connor dans Detroit Become Human, a par exemple révélé qu'il a refusé un projet de doublage du personnage principal d'un jeu AAA payé 4 000 dollars pour l'intégralité du jeu. De son côté, Sean Chiplock a indiqué avoir été payé entre 2 000 et 3 000 dollars pour avoir doublé trois personnages (Revali, Teba et l'arbre Mojo) dans Zelda Breath of the Wild, sur la base du nombre d'heures passées au studio d'enregistrement.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Devil May Cry 5 a dépassé les 6 millions d'exemplaires écoulés depuis sa sortie en mars 2019. Le jeu conforte ainsi son statut d'opus le plus vendu de la saga, devant Devil May Cry 4 qui compte 5 millions de ventes (en incluant celles de la Special Edition). Avec 26 millions de ventes depuis sa naissance en 2001, Devil May Cry est la 5e plus grosse franchise de Capcom derrière Mega Man (38 millions), Street Fighter (48 millions), Monster Hunter (84 millions) et Resident Evil (127 millions).
  • Riot Games a racheté Wargaming Sydney, l'un des plus gros studios d'Australie, connu pour être un spécialiste du développement d'outils et de technologies utilisés dans les jeux en ligne et notamment les MMO. Renommé Riot Sydney, il "utilisera son expertise pour développer davantage les équipes de League of Legends, de VALORANT et les équipes techniques de Riot".
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ThehellofDante ThehellofDante
MP
le 13 nov. 2022 à 11:54

La dernière fois j'ai vu une pub dans netflix ça m'a choqué

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
Final Fantasy XVI
22 juin 2023
3
The Legend of Zelda : Tears of the Kingdom
12 mai 2023
4
Star Wars Jedi : Survivor
17 mars 2023
5
Cyberpunk 2077 - Phantom Liberty
2023
La vidéo du moment