CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Prime Day
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Prime Day
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • Soldes
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

698 990 vues

CD Projekt : De bons résultats, mais un manque de rentabilité

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Au premier semestre 2021, CD Projekt a réalisé un chiffre d'affaires de 104 millions d'euros, en augmentation d'environ 24 millions par rapport à l'an dernier, principalement généré par les ventes dématérialisées de Cyberpunk 2077 et The Witcher 3 : Wild Hunt. Dans le même temps, le studio affiche un bénéfice net en baisse à 23 millions d'euros (32 millions l'an dernier). Un résultat globalement décevant, mais qui correspond aux coûts de développement de Cyberpunk 2077 et leur amortissement. Mais ce bilan financier est surtout l'occasion pour CD Projekt d'en dire plus sur les projets en cours. On sait ainsi qu'environ 160 développeurs travailleurs sur les extensions, que d'autres oeuvrent au suivi des mises à jour, mais que toute une partie a commencé à être affectée sur les prochains projets. Dans le même temps, le studio n'est plus aussi certain de proposer les versions next-gen de Cyberpunk 2077 et de The Witcher 3 en fin d'année. C'est toujours l'objectif, mais CD Projekt indique qu'il est possible que le calendrier soit réévalué.

A lire également : [id:1455568 Cyberpunk 2077 | The Witcher 3 : Les patchs next-gen toujours attendus en 2021, mais...|sponsored=false]

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Puisqu'on parle du dernier né du studio, dont on connait l'état technique à la sortie Kotaku a révélé cette semaine que des moddeurs avaient été embauchés par CD Projekt pour travailler sur le support des créations des joueurs. Quelques outils sont déjà en place, mais le studio a fait appel aux développeurs de WolvenKit, un mod permettant de modifier chaque fichier du jeu sans que qui que ce soit n'ait à décompresser ces derniers. Hambalkó Bence et Köte Ákos, deux des personnes recrutées ont co-fondé Yigsof, et devraient agir pour le compte de CD Projekt sous leur propre bannière. D'ailleurs, il semble qu'Ygsoft restera une entité autonome et continuera d'oeuvrer depuis Budapest.

La Chine durcit encore ses mesures contre l'addiction aux jeux chez les mineurs

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Cela fait plusieurs années que vous pouvez suivre l'évolution de la législation en Chine au sujet du jeu vidéo sur jeuxvideo.com. Restructuration des processus de validation, embouteillage des sorties, entrée progressive des consoles de façon légale et sous leur vrai nom et restrictions liées à l'âge sont autant de sujets qui marquent ce titan qu'est la Chine sur le marché du jeu vidéo. Visant surtout le mobile, le pays s'ouvre peu à peu et tente désormais de toucher le marché occidental des consoles en investissant par l'intermédiaire de Tencent, mais également en publiant des jeux à gros budget hors de ses frontières. Mais sur le territoire chinois, le contrôle est de plus en plus sévère quant à la pratique du jeu vidéo par les mineurs. Temps de jeu limité, vérification de l'identité et campagnes de prévention contre une potentielle addiction sont les thèmes récurrents de ces derniers mois, et ça ne semble pas près de s'arrêter.

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Cette semaine, le gouvernement, par l'intermédiaire de la NAAP, entité régulatrice, a annoncé que les joueurs de moins de 18 ans devront faire face à de nouvelles règles. Ces derniers ne pourront jouer à des jeux en ligne que le vendredi, le samedi, le dimanche entre 20h00 et 21h00 mais tous les jours de la semaine en vacances. Le but affiché est d'éloigner les jeunes joueurs de "l'opium spirituel" et de "protéger la santé mentale et physique des mineurs". Ces mesures viennent donc renforcer celles déjà prises, qui empêchaient les mineurs de jouer entre 22 heures et 8 heures du matin. Reste à voir si ces restrictions auront des conséquences sur les revenus générés par le jeu vidéo en Chine, qui étaient de 17 milliards d'euros lors du premier semestre 2021.

Sony Interactive Entertainment France change de Directeur Général

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Ca bouge du côté des branches françaises et européennes de Sony Interactive Entertainment. Philippe Cardon, qui était Vice-Président Europe de l'Ouest et du Sud de SIE et directeur général de la branche française de SIE, a annoncé qu'il quittait le poste qu'il occupait depuis 10 ans après avoir passé 5 ans chez Warner Bros. Entertainment Group of Companies. Ce départ n'a pas encore été commenté par l'intéressé, mais on nous indique qu'il a décidé "de quitter le monde professionnel pour s'occuper de projets personnels". Cela a une conséquence directe puisqu'Emmanuel Grange, qui avait occupé jusque-là et depuis 12 ans divers postes dans les divisions financières et stratégiques chez Sony France, dont celui de directeur administratif et financier en charge des ressources humaines et des opérations, a été nommé Directeur Général de Sony Interactive Entertainment France. Il devient donc le 3e directeur général de la partie française de SIE, après George Fornay, en de 1995 à 2011, et donc Philippe Cardon.

Rise of the Tomb Raider, une exclu Xbox à 100 millions ?

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

A l'E3 2015, Microsoft avait profité de sa conférence pour annoncé qu'un partenariat avait été signé avec Square Enix pour faire de Rise of the Tomb Raider une exclusivité Xbox. Une annonce qui avait fait couler beaucoup d'encre, la licence étant historiquement plutôt liée à Sony qu'à Microsoft. Toujours est-il que le titre est sorti en novembre 2015 sur Xbox One et en janvier 2016 sur PC. Ce qu'on ne savait pas à ce moment-là, c'est que l'exclusivité était temporaire. En effet, le 11 octobre 2016, Rise of the Tomb Raider sort sur PS4 et met un terme à cette histoire. Cette semaine, nous avons visiblement appris le montant du chèque signé par Microsoft pour cette exclusivité.

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Selon Fabien Rossini, qui s'occupait alors de la planification stratégique chez Square Enix, ne sortir Rise of the Tomb Raider qu'au sein de l'écosystème Xbox, qui n'en était alors qu'à ses balbutiements, le coût de l'opération était de 100 millions de dollars. Un chiffre très important, visiblement déterminé en fonction du manque à gagner au regard du nombre de PS4 déjà installées dans les foyers. Il reste cependant important de préciser qu'il ne s'agit que d'une déclaration d'une personne, qui, toute liée à Square Enix qu'elle ait pu être, n'est pas une donnée officielle transmise par Microsoft ou Square Enix ! Microsoft, par l'intermédiaire de Phil Spencer, n'avait d'ailleurs pas tourné autour du pot, expliquant qu'avoir Tomb Raider en face d'Uncharted (repoussé ensuite à mai 2016), était très intéressant puisque les studios Xbox ne disposaient pas à l'époque d'une licence capable de concurrencer celle de Naughty Dog.

Le PDG de Paradox Interactive démissione de son poste

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Fondé en 1998, Paradox Interactive est un éditeur et un développeur qui se cache derrière les publications de nombreux jeux de stratégie dont Europa Universalis, Victoria, Crusader Kings, Hearts of Iron, Cities Skylines, Stellaris, Surviving Mars ou encore Steel Division. Mais comme dans toute entreprise, la statégie évolue, et la direction récemment prise par le conseil d'administration n'a pas plu à Ebba Ljungerud, qui a annoncé par l'intermédiaire d'un communiqué qu'elle démissionnait de son poste de PDG. Cette dernière n'a fait aucune déclaration, mais le communiqué évoque des "points de vue divergeants sur la stratégie de l'entreprise". Elle restera chez Paradox le temps d'assurer la transition, puis laissera sa place à Fredrik Wester, qui a déjà occupé le poste pendant près de 10 ans et jusqu'en 2018 avant d'être remplacé par Ebba Ljungerud. Il n'avait pas quitté la société pour autant, puisqu'il avait pris la présidence du conseil d'administration. Puisqu'il reprend son poste de PDG, Fredrik Wester laisse la présidence du conseil à Håkan Sjunnesson, ancien vice-président. Ce dernier, qui s'était montré instatisfaite des résultats du premier trimestre déclare d'ailleurs :

Ebba a fait un travail fantastique en tant que PDG de Paradox Interactive. Sous sa direction, l'organisation, la base de joueurs et nos projets de jeux ont été renforcés et développés, ce qui donne à l'entreprise une base solide pour sa croissance future. Nous regrettons qu'elle ait décidé de démissionner, mais je lui souhaite tout le meilleur pour ses projets futurs.

Paradox a récemment connu le succès avec Crusader Kings 3, joué par plus d'un million de personnes, et a, depuis l'an dernier, racheté Iceflake Studios (Surviving the Aftermath), ainsi que Harebrained Schemes, à qui l'on doit BattleTech.

Quantic Dream ouvre son capital à ses salariés

Désormais indépendant de Sony et éditeur depuis 2019, Quantic Dream poursuit son développement et mène un programme d'ouverture de son capital aux salariés du studio. Cela passe par l'intermédiaire d'une distribution d'action. Au total, ces actions représentent un peu plus de 10% du capital de la société. Guillaume de Fondaumière, directeur général délégué de Quantic Dream, déclare à cette occasion :

Malgré la crise sanitaire, les 18 derniers mois ont été marqués par un développement important de Quantic Dream. 70 nouveaux collaborateurs ont ainsi rejoint nos studios de Paris et Montréal entre mars 2020 et juin 2021, dont 11 femmes, nous permettant de poursuivre notre politique de diversité de genre et d’origine au sein de l’entreprise. L'entrée au capital des salarié(e)s à travers l'émission d'actions gratuites a été par ailleurs amplifiée, les collaboratrices et collaborateurs du studio détenant dorénavant 10,7% du capital de Quantic Dream.

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaineCD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaineCD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Rappelons d'ailleurs que Quantic Dream a annoncé il y a quelques mois l'ouverture d'un studio à Montréal. Selon Stéphane d'Astous, qui dirige cette nouvelle entité, tous les objectifs ont été atteints et le studio est désormais composé d'environ 20 personnes qui occupent les nouveaux locaux depuis début août. De leur côté, les locaux parisiens intègrent désormais un rig de photogrammétrie, et des pôles dédiés à la recherche sur le gameplay et à l'IA ont été créés. Enfin, Quantic Dream, visé par des accusations de harcèlement en 2018 et 2019, déclare poursuivre son travail sur le bien-être de ses équipes "de manière anonyme et individuelle".

Le créateur de PUBG quitte Krafton

CD Projekt, Chine, Sony Interactive Entertainment : Les actus business de la semaine

Créateur d'un mod battle royale pour ArmA II, puis très impliqué dans H1Z1 : King of the Hill avant de filer chez BlueHole (Krafton) pour développer PUBG, Brendan Greene, qui ne s'occupait plus du jeu depuis plus de deux ans, a annoncé cette semaine qu'il quittait Krafton pour s'occuper de PlayerUnknown Productions. La séparation semble se faire dans le plus grand calme, puisque Krafton disposera d'une participation minoritaire dans la nouvelle structure. PlayerUnknown Productions, basé à Amsterdam, existe depuis deux ans, mais c'est désormais le drapeau de l'indépendance qui flotte à l'entrée. On ne sait presque rien des projets qui sont en cours, mais on sait qu'il devrait s'agir de jeux en monde ouvert de grande ampleur.

Je suis tellement reconnaissant à tout le monde chez PUBG et Krafton de m'avoir donné ma chance et pour les opportunités qu'ils m'ont offertes au cours des quatre dernières années. J'ai désormais hâte de franchir la prochaine étape de mon voyage pour créer le genre d'expérience que j'ai envisagé pendant des années. Encore une fois, je suis reconnaissant à tout le monde chez Krafton pour avoir soutenu mes projets, et j'aurai plus à révéler sur notre projet à une date ultérieure, a déclaré Brendan Greene.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Jeff Gardiner, salarié depuis 15 ans et directeur du projet Fallout 76, a indiqué qu'il quittait Bethesda. Il a annoncé la nouvelle sur Twitter et a laissé entendre qu'il aurait bientôt des choses à annoncer.
  • Sony serait en train de créer un nouveau studio au Japon et de créer une licence inédite à gros budget pour l'Occident et le Japon. L'information vient du Redditeur Air_Radiant, qui avait déjà annoncé le rachat de Housemarque.
  • D'après Takashi Mchizuki, Toshihiro Nagoshi, créateur des licences Super Monkey Ball et Yakuza, serait phase finale de négociation pour rejoindre l'éditeur chinois NetEase. Il pourrait ne pas avoir à quitter l'archipel, NetEse disposant du studio Ouka Studio à Shibuya.
  • Xbox est devenu cette semaine l'un des sponsors officiels des Three Lions, la sélection nationale anglaise de football. L'équipe féminine est également concernée, toute comme les e-Lions, l'équipe eSport.
  • Pathfinder : Kingmaker, le RPG d'Owlcat Games, s'est vendu à plus d'un million d'exemplaires.
  • Motohiro Okubo, producteur sur Tekken, Pac-Man 99 et SoulCalibur VI, a annoncé qu'il quittait Bandai Namco après plus de 25 ans de carrière au sein de l'éditeur. Il reste cependant dans l'industrie et rejoint un mystérieux studio situé à Shibuya.
  • Ghost of Tsushima Director's Cut (PS5) domine les ventes françaises en valeur selon le SELL. Il devance

Mario Kart 8 Deluxe, The Legend of Zelda : Skyward Sword HD, Animal Crossing : New Horizons et Super Mario 3D World + Bowser's Fury.

Business
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
Niveau 10
le 06 oct. 2022 à 17:28

Je ne sais pas trop quoi penser de cette annonce, elle paraît un peu bizarre. Je ne vois pas trop ce que cela pourrait apporter à la communauté video-game.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment