CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Diablo IV, Activision x Microsoft, hausse des prix chez Xbox... Les actualités business de la semaine
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

128 792 vues

Sommaire

  • Activision Blizzard x Microsoft : les Etats-Unis resserrent l'étau
  • Splash Damage (Brink) s'offre le studio derrière Battalion 1944
  • Diablo IV : un développement chaotiques, du crunch, et des développeurs mitigés
  • Microsoft annonce une hausse de ses prix !
  • En bref dans l'actualité business de la semaine
  • Nos autres articles business de la semaine

Activision Blizzard x Microsoft : les Etats-Unis resserrent l'étau

Diablo IV, Activision x Microsoft, hausse des prix chez Xbox... Les actualités business de la semaine

Rien n'y fait. Malgré les nombreuses déclarations de Phil Spencer, de Brad Smith ou Satya Nadella, les principaux régulateurs de la concurrence ne semblent pas convaincus par la tentative de rachat d'Activision Blizzard King par Microsoft. Annoncé il y a près d'un an, l'accord de rachat n'a toujours pas été validé aux Etat-Unis, au Royaume-Uni, ni au sein de l'Union Européenne. Les deux derniers ont lancé une enquête approfondie et la FTC, qu'on savait divisée, à finalement déclaré son intention de s'opposer au projet.

L'argumentaire est similaire aux avis rendus par le Royaume-Uni et l'Union Européenne, à savoir qu'il est mal vu d'imaginer que Microsoft, l'une des entreprises les plus puissantes du monde, prenne le contrôle du plus gros éditeur indépendant des Etats-Unis. La FTC estime que cette acquisition mettrait Microsoft en position de nuire à ses concurrents, aussi bien au niveau de la vente de consoles que des abonnements ou du cloud gaming.

Microsoft a décidé de faire de plusieurs titres de Bethesda, dont Starfield et Redfall, des exclusivités Microsoft, alors qu'elle avait assuré aux autorités antitrust européennes qu'elle n'avait aucun intérêt à retenir les jeux des consoles concurrentes, indique la FTC.

Microsoft a déjà montré qu'il peut et veut retenir le contenu de ses rivaux. Aujourd'hui, nous cherchons à empêcher Microsoft de prendre le contrôle d'un studio de jeux indépendant de premier plan et de l'utiliser pour nuire à la concurrence sur plusieurs marchés de jeux dynamiques et en pleine croissance. a ajouté Holly Vedova, directrice du bureau de la concurrence de la FTC.

Cependant, l'UE a répondu à la FTC en indiquant que :

Microsoft n'a pris aucun engagement envers les régulateurs de l'UE de ne pas publier de contenu exclusif à la Xbox suite à son rachat de ZeniMax Media

Diablo IV, Activision x Microsoft, hausse des prix chez Xbox... Les actualités business de la semaine

Une situation qui, selon Jez Corden, démontre l'approche "nonchalante" de la FTC, ainsi que son "incompétence généralisée". Mais contrairement à ses homologues outre-Atlantique, la FTC ne lance pas simplement une nouvelle phase. Après un vote à 3 contre 1, la FTC a décidé de déposer une plainte devant le Tribunal Administratif pour bloquer le rachat. C'est une décision rare concernant Microsoft, qui n'avait pas ainsi été visée depuis une vingtaine d'années. Cependant, Axios indique que la plainte, puisqu'elle n'est pas déposée devant un tribunal fédéral, ne menace pas encore l'opération. Il pourrait cependant grandement la ralentir, ce que les actionnaires risquent de ne pas apprécier.

Nous continuons à croire que notre accord pour acquérir Activision Blizzard élargira la concurrence et créera davantage d'opportunités pour les joueurs et les développeurs de jeux. Nous nous sommes engagés depuis le premier jour à répondre aux préoccupations en matière de concurrence, notamment en proposant en début de semaine des concessions à la FTC. Même si nous croyons qu'il faut donner une chance à la paix, nous avons une confiance totale dans notre dossier et nous nous réjouissons de l'occasion qui nous est donnée de le présenter au tribunal, indique Brad Smith.

L'allégation selon laquelle cet accord est anticoncurrentiel ne correspond pas aux faits, et nous pensons que nous allons gagner ce défi. Le paysage concurrentiel est en train de changer, et, tout simplement, une combinaison Microsoft-ABK sera bonne pour les joueurs, bonne pour les employés, bonne pour la concurrence et bonne pour l'industrie. Nos joueurs veulent avoir le choix, et c'est exactement ce que nous leur offrons. Nous pensons que ces arguments seront gagnants malgré un environnement réglementaire axé sur l'idéologie et les idées fausses sur l'industrie technologique, a ajouté de son côté Bobby Kotick, qui croit toujours que l'accord sera conclu.

Splash Damage (Brink) s'offre le studio derrière Battalion 1944

Diablo IV, Activision x Microsoft, hausse des prix chez Xbox... Les actualités business de la semaine

Lors des Game Awards, le studio Splash Damage, qui a donné naissance à BRINK, Dirty Bomb, collaboré avec Warner Bros. pour Batman Arkham Origins, et oeuvré sur de nombreux épisodes de la licence Gears of War, a annoncé être au travail sur Transformers : Reactivate. Le titre arrivera en bêta fermée en 2023, mais il n'est pas uniquement développé par Splash Damage. On sait désormais qu'il sera le fruit d'une collaboration avec Bulkhead (The Turing Test, Battalion 1944). Une collaboration très étroite puisqu'en parallèle de l'annonce, Splash Damage a indiqué avoir racheté Bulkhead, ce que le studio a confirmé. Le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, mais les commentaires ont déjà été publiés.

C'est une nouvelle ère. Nous sommes fiers de faire partie de Splash Damage. Être acquis par un développeur des jeux avec lesquels nous avons grandi est un honneur. Tout le monde chez Bulkhead est prêt à montrer au monde ce dont nous sommes capables avec le bon partenaire. Faisons des shooters crades.

En août dernier, le studio Bulkhead avait annoncé la fin de son partenariat avec le label Square Enix Collective, en partie parce que Square Enix n'aurait pas respecté son engagement de publier des versions PS4 et Xbox One de Battalion 1944. Le studio se trouve donc une nouvelle maison, et on attend désormais de découvrir le fruit de cette nouvelle union.

Diablo IV : un développement chaotiques, du crunch, et des développeurs mitigés

Diablo IV, Activision x Microsoft, hausse des prix chez Xbox... Les actualités business de la semaine

C'est désormais officiel, Diablo IV sortira sur PC et consoles le 6 juin 2023. Un opus très attendu et présenté dès le début comme un retour aux sources qui mettra en scène la terrible Lilith. Cependant, un article du Washington Post douche un peu l'enthousiasme autour du jeu, puisqu'il décrit un développement difficile, et une date de sortie qui nécessitera du crunch, sans garantie de pouvoir tenir les délais. L'une des équipes aurait perdu la moitié de ses effectifs suite à des démissions, et un employé actuel de Blizzard Albany (qui s'est récemment doté d'un syndicat) évoque des journées de 12 heures qui affectent sa santé ainsi que ses relations. Blizzard aurait proposé ces heures supplémentaires sans pour autant les imposer, en échange de 25$ par jour (DoorCash) aux salariés qui travaillent plus de 10 heures :

Nous n'allions pas réussir à être au rendez-vous sans crunch. Et même avec crunch, je ne sais même pas si nous allons pouvoir être au rendez-vous, indique une source.

Activision Blizzard propose également des actions en fonction du poste et de l'ancienneté, afin de favoriser la rétention. On parle de 5000 dollars en actions pour un junior, et de 50 000 dollars pour les plus anciens. Une pratique courante selon les informations recueillies, qui sont assez mal vues au sein des équipes car elles favoriseraient l'épuisement et ne permettrait pas aux jeux d'être mieux finis. Joost van Dreunen, maître de conférences sur le commerce des jeux à la Stern School of Business de l'Université de New York, explique que le problème est qu'il "s'agit d'écrire des chèques que quelqu'un d'autre doit couvrir", faisant référence au possible rachat par Microsoft. "En supposant que l'accord soit conclu, Bobby Kotick n'a pas à vous donner d'argent, de plus, précipiter un titre pourrait éroder la valeur de la franchise si elle n'est pas exempte de bugs", ajoute-t-il.

L'article évoque également la gestion puis les licenciements de Luis Barriga et de Jesse McCree, et enfin l'arrivée de Sebastian Stępień, auparavant directeur créatif sur The Witcher 3 et lead writer sur Cyberpunk 2077. Ce dernier aurait plusieurs fois tenté de réécrire l'histoire, en ajoutant des histoires liés au viol d'un personnage féminin, afin de donner un ton plus sombre au récit. Une approche rejetée par les équipes, et qui a fini par être mise de côté.

Je me suis plaint de la façon dont nous traitons Lilith, je pense que nous l'avons transformée en quelqu'un qui est moins intéressant en tant qu'antagoniste qu'elle ne pourrait l'être, si elle était gérée par un meilleur écrivain, indique un développeur.

Nous sommes au point où ils ne veulent plus retarder le jeu. Nous devons donc tous suivre et déterminer à quel point nous sommes prêts à nous faire du mal pour nous assurer que le jeu sortira dans un état suffisamment bon.

Pour le moment, les témoignages font remonter l'idée que Diablo IV, au lancement, ne sera pas forcément une énorme claque. Les développeurs semblent mitigés sur la qualité du titre, allant du jeu "amusant" au titre qui recevra des notes "médiocres ou passables".

Microsoft annonce une hausse de ses prix !

Diablo IV, Activision x Microsoft, hausse des prix chez Xbox... Les actualités business de la semaine

Phil Spencer avait maintenu le statu quo quand Sony a annoncé des jeux à 79,99€, puis lorsque la PS5 a vu son prix public conseillé de 499 à 559€. Mais Microsoft doit se plier au contexte économique actuel, et a récemment annoncé que les jeux Xbox Games Studios allaient passer de 60 à 70$, ramenant le tarif autour de 80€ en Europe. Une décision qui a évidemment occasionné beaucoup de réactions, certains joueurs imaginant que le Game Pass et les Xbox Series suivront prochainement le même chemin.

Phil Spencer avait d'ailleurs ouvert la voie à cette augmentation, en déclarant récemment "qu'à un moment donné, nous devrons augmenter le prix de certaines choses. Mais à l'approche des vacances, nous avons pensé qu'il était important de maintenir les prix." Ce dernier, patron de Microsoft Gaming, s'est donc expliqué au micro de Second Request il y a peu :

La tarification est toujours quelque chose dont nous sommes conscients, tout comme l'impact qu'elle a sur nos clients (…) Compte tenu des réalités économiques actuelles, nous devions faire des concessions pour pouvoir continuer à gérer l'entreprise avec la base de coûts accrue que nous avions.

Il affirme également que cette augmentation n'est pas dûe à une volonté de faire progresser les marges réalisées sur les ventes, et que la marque s'est "tenue à l'écart" de ces augmentations aussi longtemps que possible. La montée des prix sera effective à 2023, et a été prise sur la base du "coût de la création des jeux" et sur les moyens nécessaires pour "gérer l'entreprise de la bonne manière".

Ce prix reflète le contenu, l'ampleur et la complexité technique de ces titres. Comme tous les jeux développés par nos équipes sur Xbox, ils seront également disponibles avec Game Pass le jour même de leur lancement.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Sega of America a inauguré son nouveau quartier général en Californie. 2945 m² à quelques pas de l'ancien siège, qui accueillera les 235 salariés, Atlus USA compris.
  • Tekken 7 a atteint la barre des 10 millions de copies écoulées. La licence affiche désormais 54 millions d'exemplaires vendus dans le bone depuis 1994.
  • 500 copies de Digimon Survive ont été distribuées dans le monde. Une performance qui satisfait Bandai Namco, après des années de reports.
  • Les remboursements promis par Google suite à la fermeture de Stadia ont débuté. Ces remboursements, lancés à partir du 30 novembre, concernent le matériel (manette Stadia, Founders Edition, Premiere Edition, et pack "Jouer et regarder avec Google TV") achetés sur le Google Store.
  • Pokémon Violet domine le classement des ventes physiques en valeur du SELL. Il est suivi par Mario Kart 8 Deluxe, Pokémon Écarlate, FIFA 23 et Just Dance 2023 (Switch)

Nos autres articles business de la semaine

Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Myrddin-Emrys Myrddin-Emrys
MP
Niveau 26
le 12 déc. 2022 à 13:02

500 copies de Digimon Survive ont été distribuées dans le monde. Une performance qui satisfait Bandai Namco

Ca va,ils sont pas difficiles à satisfaire! :rire:

Vous n'auriez pas oublié quelques "0", des fois? :-)))

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
SAND LAND
26 avr. 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Solo Leveling : Arise
05 mai 2024
La vidéo du moment