Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

News business Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

180 226 vues

Konami et Bloober Team (The Medium) annoncent un partenariat

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

L'éditeur japonais Konami et le studio polonais Bloober Team s'associent : les deux firmes ont noué "un accord de coopération stratégique", qui inclura des contenus développés conjointement et un échange de savoir-faire. "D’importants changements sont attendus à l’avenir dans l’industrie du divertissement numérique. Nous sommes impatients de combiner les caractéristiques et les forces de Bloober Team aux nôtres afin de créer des contenus de haute qualité", a déclaré Hideki Hayakawa, président de Konami Digital Entertainment, dans un communiqué. "C’est pour moi un jour historique et le point culminant de plusieurs années de travail. Le fait qu’une entreprise renommée telle que Konami ait décidé de coopérer stratégiquement avec Bloober Team signifie que nous faisons également partie des leaders du jeu vidéo, et que nous sommes devenus un partenaire égal pour les principaux acteurs du marché", a aussi commenté Piotr Babieno, PDG de Bloober Team.

Pour l'heure, pas plus de détails sur cette collaboration qui relance les rumeurs autour de la licence Silent Hill. Fondé en 2008 à Cracovie, Bloober Team est spécialisé dans la création de jeux d'horreur psychologique. On lui doit Layers of Fear et sa suite, Observer, Blair Witch ou plus récemment The Medium, un titre justement présenté par ses créateurs comme "une lettre d'amour à Silent Hill". Rappelons également que début 2021, le PDG du studio polonais a déclaré travailler depuis un an sur un jeu d'horreur "d'une autre licence" avec "un éditeur très connu".

Remedy signe avec 505 Games pour un spin-off multijoueur de Control

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Le studio Remedy a annoncé le début d'un nouveau partenariat avec 505 Games, éditeur de Control, pour la production d'un spin-off multijoueur. Répondant au nom de code Condor, le titre proposera plus précisément de la coopération PvE à quatre joueurs et sortira sur PS5, Xbox Series et PC à une date inconnue pour le moment. Le budget initial du développement s'élève à 25 millions d'euros, sachant que les frais de développement et de marketing seront répartis équitablement entre 505 Games et Remedy, tout comme les revenus générés par le jeu.

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Dans un billet de blog, le réalisateur Mikael Kasurinen reconnaît que "le multijoueur va susciter du scepticisme". Toutefois, il explique que si le studio est connu pour ses productions solo (Quantum Break, Alan Wake...), il compte dans ses rangs de nombreux adeptes de jeux multijoueur. "Je crois que nous pouvons créer des expériences partagées sans compromettre l'ADN unique de ce que nous sommes, ou les histoires que nous voulons raconter. Oui, nous devons repenser nos angles, nos techniques, notre état d'esprit, mais nous voyons cela comme un défi passionnant : à quoi ressemblerait un jeu Remedy multijoueur ?", peut-on lire. Rappelons en outre qu'une équipe de Remedy (Vanguard) travaille déjà sur un autre jeu multijoueur coopératif depuis quelques années. "Les deux jeux seront des exemples différents de comment vous pourrez expérimenter collectivement nos mondes", souligne Kasurinen.

L'annonce ne s'arrête pas là : Remedy et 505 Games ont également "défini les termes d'une collaboration pour étendre la franchise Control avec un jeu Control à plus gros budget". On peut donc imaginer qu'un "Control 2" dans la veine du premier, écoulé à plus de deux millions d'exemplaires depuis sa sortie en août 2019, verra le jour. Une chose est sûre, le studio et ses quelque 280 employés sont bien occupés entre ces nouveaux projets, leur travail sur la campagne solo du FPS CrossfireX, mais aussi les deux jeux financés par Epic Games, qui selon les rumeurs seraient Alan Wake Remastered et Alan Wake 2.

Sony rachète les studios Housemarque (Returnal) et Nixxes Software

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Ça bouge du côté des PlayStation Studios. Cette semaine, Sony a successivement annoncé avoir racheté les studios Housemarque et Nixxes Software, pour des montants non précisés. Le premier est un partenaire de longue date du constructeur qui a travaillé sur plusieurs exclusivités PlayStation telles que Dead Nation, Alienation, Resogun et, dernièrement, le roguelite Returnal, premier jeu à gros budget de ce studio finlandais fondé en 1995. "Ce dernier titre prouve que le studio a une vision incroyable et est capable de créer de nouveaux jeux mémorables qui résonnent chez notre communauté", a commenté Hermen Hulst, patron des PlayStation Studios.

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Si l'acquisition de Housemarque n'a rien d'une surprise, celle de Nixxes Software est plus inattendue. Crée en 1999, ce studio néerlandais n'a jamais réalisé de jeu en solitaire puisqu'il est spécialisé dans le codéveloppement et les portages, notamment sur PC. Par le passé, il a principalement travaillé avec Crystal Dynamics et Eidos Montréal sur des licences comme Legacy of Kain, Tomb Raider, Deus Ex ou encore Marvel's Avengers. "Ils ont une passion pour l'optimisation des jeux et pour offrir la meilleure expérience possible aux joueurs. Nixxes sera un atout important pour tout le monde à travers les PlayStation Studios et saura aider nos équipes à se concentrer sur leur objectif le plus important, qui est de créer du contenu PlayStation unique de la meilleure qualité possible", se réjouit Hermen Hulst. Selon le communiqué, Nixxes rejoint la branche "Technology, Creative & Services Group" des PlayStation Studios et jouera donc un rôle de soutien. Nul doute que son expertise sera aussi mise à profit pour les futurs portages PC de jeux PlayStation. Après Horizon : Zero Dawn et Days Gone, c'est Uncharted 4 qui est officiellement attendu.

Bientôt des publicités "comme à la TV" dans les jeux consoles et PC ?

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Simulmedia, une société spécialisée dans la publicité pour la télévision, prépare le lancement de sa plateforme playerWON après avoir mené des tests pendant plusieurs mois. Son objectif : mettre en relation de grandes marques avec les studios de développement afin qu'ils puissent intégrer des spots publicitaires directement dans leurs jeux, et donc générer des revenus supplémentaires. Concrètement, les joueurs auront la possibilité de regarder des publicités vidéo de 15 ou 30 secondes similaires à celles diffusées à la télévision, ce qui leur permettra de débloquer des récompenses en jeu comme des skins ou de la monnaie virtuelle. Une pratique déjà courante sur le marché des free-to-play sur mobiles. Il est ici question des jeux PC et consoles, jusqu'ici relativement épargnés, si ce n'est quelques placements de produits ou de marques, notamment dans les jeux de sport comme UFC 4 et NBA 2K21 (un exemple ci-contre). Le mois dernier, c'est Facebook qui annonçait l'arrivée de publicités dans le jeu Oculus Blaston... avant de faire machine arrière face à la gronde des joueurs.

L'initiative de Simulmedia est visiblement bien partie pour porter ses fruits puisque la firme a déjà signé avec "plusieurs grands éditeurs", dont Electronic Arts et Hi-Rez Studios (Smite), comme le rapporte Axios. Une douzaine de jeux - non précisés - devraient ainsi accueillir des publicités grâce à playerWON d'ici la fin d'année 2021.

À lire également : Les publicités intégrées aux jeux vidéo : une réception publique à géométrie variable

Sony visé par les critiques de développeurs indépendants

Sony, Remedy, Konami : les actus business de la semaine

Cette semaine, plusieurs développeurs indépendants ont exprimé leur frustration concernant la politique de Sony à leur égard. Tout a commencé avec un thread Twitter de Iain Garner, cofondateur de l'éditeur Neon Doctrine, qui a entraîné d'autres réactions de développeurs sur les réseaux sociaux et dans des médias comme Kotaku et IGN.

C'est principalement la difficulté de communiquer avec les représentants de PlayStation, des outils marketing "inexistants" et le manque de visibilité sur le PlayStation Store qui sont pointés du doigt. En effet, il est impossible d'être mis en avant sur la boutique de Sony sans dépenser une somme importante (au minimum 25 000$), là où Nintendo et Xbox proposent des opportunités gratuites. Ce manque de visibilité est aggravé par le fait que Sony ne laisse pas aux développeurs la possibilité de mettre en place des baisses de prix sur leurs jeux quand ils le souhaitent. Il faut pour cela recevoir une recevoir une invitation, ce qui n'est pas le cas chez Nintendo et Xbox. Résultat, des ventes plus faibles sur le PS Store que sur les autres plateformes, comme illustré ici par Matthew White de Whitethorn Games ou par Cristian Botea de Those Awesome Guys.

"Draugen est sorti depuis plus d'un an sur consoles. À quand remonte la dernière fois où il a fait l'objet d'une promotion ? Et ce n'est certainement pas faute d'avoir essayé. C'est décourageant. Nous sommes un développeur plutôt bien établi, mais honnêtement je n'ai aucune idée de qui contacter pour avoir droit à une promotion sur cette console", témoigne Ragnar Tørnquist de Red Thread Games. "Ouais, PlayStation est nul pour les développeurs indépendants. Nos ventes sont mauvaises par rapport aux autres grosses consoles", renchérit Jay Tholen, développeur de Hypnospace Outlaw. Selon Jason Schreier de Bloomberg, l'équipe de PlayStation dédiée à l'accompagnement des indépendants serait cruellement en manque d'effectif, d'où cette difficulté pour les studios d'obtenir des réponses à leurs demandes. Sony n'a pour le moment pas répondu aux sollicitations de la presse concernant cette affaire.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Selon le journaliste Jeff Grub de Venture Beat, Hideo Kojima et Microsoft auraient signé une lettre d'intention dans laquelle les deux parties s'engagent à finaliser les détails d'un accord de publication pour un futur jeu Xbox développé par Kojima Productions.
  • Trois mois après le lancement de la bêta de Magic : Legends, Perfect World et Cryptic Studios jettent l'éponge. L'action-RPG multijoueur fermera ses portes le 1er novembre 2021.
  • Des vétérans de Blizzard (David Kim, Jason Hugues, Zhongshan Zhang) ont fondé le studio Uncapped Games avec le soutien financier de Tencent. Leur objectif : réaliser "le prochain grand jeu de stratégie en temps réel sur PC".
  • Autre naissance de studio : celle de Humanoid Studios, dirigé par Casey Hudson, ancien responsable du développement de la franchise Mass Effect et directeur général de BioWare, qu'il a quitté en décembre dernier. Sa nouvelle équipe prépare une licence inédite.
  • Hajime Tabata, réalisateur de Final Fantasy Type-0 et Final Fantasy 15, travaille sur deux nouveaux RPG avec son studio JP Games, fondé début 2019.
  • Funcom a racheté le studio The Outsiders, qui prépare la sortie du FPS rythmique Metal : Hellsinger pour cette année.
  • La saga Persona représente désormais plus de 15 millions de ventes, dont 1,8 million pour Persona 5 Royal (PS4), 1,5 million pour Persona 5 Strikers (PS4, Switch, PC) et 1 million pour Persona 4 : Golden (PC).
  • Microids a annoncé que Gear.Club Unlimited et sa suite, disponibles uniquement sur Switch, ont dépassé le million de ventes.
  • Le studio Singularity 6 a levé 30 millions d'euros pour le développement de son MMO Palia.
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Business

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Pseudo supprimé
le 04 juil. à 22:05

Alors les pubs, je veux une total transparence, c'est à dire la possibilité de la supprimer complètement

Lire la suite...
Ricos79
Ricos79
MP
le 04 juil. à 20:39

Vous avez enfin traité le scandale PS Store vs développeurs indé mais uniquement dans votre news fourre-tout business que la plupart de vos visiteurs ne lisent même pas... Pas de news dédiée comme sur les autres sites spécialisés.

Une preuve de plus de votre parti pris dû au volume de click généré par la commu de trolls pro-S qui peuple ce site !

Lire la suite...
Esperanza85
Esperanza85
MP
le 04 juil. à 19:21

a quand un director cut de FF7 remake comme ça je payer 3 foi le même jeu LOL ff7 remake et ff7 intégrale puis cut,s j'adore la carotte

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 19:21 par Esperanza85
Legrosgamer38
Legrosgamer38
MP
le 04 juil. à 19:05

Pas grand chose en news cette semaine

Lire la suite...
01011
01011
MP
le 04 juil. à 19:05

Les kids à fond dans leur guerre imaginaire des consoles, ce qui laisse le champ libre aux éditeurs de placer une nouvelle quenelle monumentale sous leur nez en glissant des pub dans leur jeux. Dans nos jeux.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 19:10 par 01011
Nitensoft1
Nitensoft1
MP
le 04 juil. à 18:44

Les rachats de misère de Sony 🤣🤣

Lire la suite...
JNPS_36
JNPS_36
MP
le 04 juil. à 18:07

Même Kojima ch*e sur Sony, ce manque total de respect :rire:

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 18:08 par JNPS_36
JeanVincentPlaC
JeanVincentPlaC
MP
le 04 juil. à 17:53

Sinon les stocks PS5 ce serait bien ou alors j'achète mon gazole avant ma voiture ? https://image.noelshack.com/fichiers/2018/34/5/1535122132-clint-eastwood-sourire-2.png

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 17:53 par JeanVincentPlaC
Mr-Glass
Mr-Glass
MP
le 04 juil. à 17:21

https://twitter.com/NeonIain/status/1410184912745885702

Après ce long tweet, je ne comprends pas comment on peut encore défendre cette entreprise.

Lire la suite...
Johnlequebecois
Johnlequebecois
MP
le 04 juil. à 17:06

L'initiative de Simulmedia est visiblement bien partie pour porter ses fruits puisque la firme a déjà signé avec "plusieurs grands éditeurs", dont Electronic Arts et Hi-Rez Studios (Smite), comme le rapporte Axios. Une douzaine de jeux - non précisés - devraient ainsi accueillir des publicités grâce à playerWON d'ici la fin d'année 2021.

EA sont facile a convaincre. Ils avaient bien mis des pub de Burger King a l'époque de NFS underground 2.
Il y a meme eu Mountain Dew avec Midway pour les jeux Rush ou il fallait trouver des canettes géantes de Mountain Dew pour débloquer des trucs in-game. Il n'y a aucune innovation a ce niveau. Les mec veulent simplement etre une agence entre les pub et les dev pour toucher un % de ces publicités

Lire la suite...
Top commentaires
01011
01011
MP
le 04 juil. à 19:05

Les kids à fond dans leur guerre imaginaire des consoles, ce qui laisse le champ libre aux éditeurs de placer une nouvelle quenelle monumentale sous leur nez en glissant des pub dans leur jeux. Dans nos jeux.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 19:10 par 01011
Esperanza85
Esperanza85
MP
le 04 juil. à 19:21

a quand un director cut de FF7 remake comme ça je payer 3 foi le même jeu LOL ff7 remake et ff7 intégrale puis cut,s j'adore la carotte

Lire la suite...
Commentaire édité 04 juil., 19:21 par Esperanza85
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022
4
Call of Duty : Vanguard
05 nov. 2021
5
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022