Créer un contenu
News débat et opinion
20/20 à Zelda, la note décomplexée
  • Partager sur :

Le 2 mars dernier, la rédaction de jeuxvideo.com attribuait la note maximale à The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Un événement suffisamment singulier pour être parfois perçu comme une anomalie par nos lecteurs, qui n’avaient connu pareil cas dans nos colonnes depuis 14 ans. L’occasion pour nous de lever le voile sur l’opacité d’un processus de notation bien défini.

Les tests de jeux vidéo ont toujours suscité l’intérêt des joueurs, parfois le fantasme, et génèrent systématiquement ou presque des débats de fond, de forme. Naturellement, les exceptions et les articles qui s’éloignent de la « norme » déchaînent les passions, et le 20/20 en question en est une sur jeuxvideo.com.

De l’importance d’être cohérent

Souvent mal défendues par l’argument aussi injuste que magique de la fameuse subjectivité, ces exceptions n’ont de valeur que si le processus qui les a entraînées est cohérent. Chaque presse, chaque équipe de journalistes, recherche tôt ou tard cette cohérence en évitant soigneusement d’aseptiser la critique, de lisser le papier, de rendre tout simplement mécanique le test d’un jeu vidéo, comme celui d’une tondeuse à barbe ou d’une machine à badges. Et croyez-moi, l’exercice est difficile. Confronter un collectif composé de sensibilités variées à la dure réalité de la cohérence de la ligne éditoriale engendre d’interminables discussions. Mais non moins passionnantes et parfaitement nécessaires et enrichissantes. Cette homogénéité repose à mon sens sur un subtil équilibre qui consiste à laisser la sensibilité du journaliste s’exprimer, tout en lui fixant un cadre précis qui garantit que la note ne dépend pas tant du testeur que de la réelle qualité du jeu, ou en tout cas de la façon dont cette qualité est perçue. De quoi pouvoir, ensuite, porter la note collectivement.

Ainsi, notre objectif est que si Pierre et Paul, qui testent le jeu chacun de leur côté, le trouvent « mauvais », « moyen » ou « bon », la note qu’ils lui attribuent individuellement doit être la même. Parce qu’au sein d’un collectif qui représente jeuxvideo.com, il serait injustifiable, éditorialement, que deux journalistes notent selon des échelles personnalisées, tout comme l’humeur ne doit par exemple pas influer. Parce que cela dévalue la note et met en péril l’ensemble de la promesse éditoriale, et notamment la cohérence des notes des jeux à série. Qu’importe l’impact de la note de jeuxvideo.com sur les ventes, et il est réel, la priorité n’est pas tant d’influer que de communiquer une information fiable, qu’il appartient à tout un chacun de convertir en une action ou en une autre, ou même d’ignorer simplement. Face aux agrégats d’avis utilisateurs, dont la note est d’une extrême puissance, la critique du journaliste a en effet tout intérêt à être fiable. Sinon, à court ou moyen terme, comment justifier qu’une opinion, émise par un journaliste aussi expérimenté soit-il, est aussi pertinente que celle témoignée par des centaines de paires ?

Evolution de l'homogénéité des notes dans le temps

20/20 à Zelda, la note décomplexée

20/20 : oui, à condition de lui donner un sens

Jusqu’en 2012, jeuxvideo.com a largement contribué à ce que la perception par le public de son système de notation soit strictement scolaire. En prétextant que le jeu parfait n’existe pas, en bloquant la note ultime, nous avons été complices d’une interprétation clinique de nos articles, alors même qu’ils ne l’étaient pas le moins du monde. Dès lors que nous nous sommes libérés de cette contrainte, que nous avons allégé le visuel en supprimant les notes intermédiaires, nous nous sommes éloignés de ce format un peu trop didactique. Et la question de la perfection n’a plus existé. En effet, à la rédaction, nous ne considérons pas qu’un 20/20 traduise une quelconque perfection qui, du reste, dans le milieu du jeu vidéo comme dans celui du cinéma, de la littérature ou du dessin, n’a aucun sens. Pour autant, le 20/20 a un sens et il n’est pas question de le banaliser. Jeuxvideo.com est-il susceptible d’attribuer d’autres 20 à l’avenir ? Oui, évidemment. Toutefois, la probabilité qu’un nouveau titre marque autant son époque, (ré)invente un genre avec un tel succès, cumule toutes ces qualités et propose une expérience aussi mémorable qu’universelle, est assez faible. Même si nous ne demandons que ça.

Le 20/20 n’est donc pas tabou dès lors qu’il est justifiable. Mais pas seulement. Nous partons du postulat qu’ignorer l’une des valeurs d’une échelle la rend de facto caduque. Se priver du 20/20 ne revient-il pas à piper les dés, à faire passer un message inexact, a fortiori auprès d’un public qui n’est pas nécessairement au fait des méthodes de notation d’une rédaction ? Et donc, indirectement, à créer une échelle dans l’échelle ? Ce qui, selon moi, revient à renier l’outil, tout en en faisant l’usage, sacré paradoxe. Se pose également la question historique de l’échelle en question. Sur 5, sur 10, sur 20, sur 100, avec des étoiles, des cœurs, ou autre chose ? Le débat sans fin, qu’il est possible d’intellectualiser mais qui ne peut déboucher sur une réponse universelle. Cela est du domaine de la ligne éditoriale et des raisons pour une presse ou pour une autre, d’utiliser une échelle plutôt qu’une autre. Nous avons choisi cette échelle parce qu’elle offre, eu égard à la variété de titres que nous sommes amenés à tester, le meilleur compromis entre puissance et souplesse. Jeuxvideo.com n’est donc pas ultraconservateur mais changer pour changer n’aurait pas de sens, sans une bonne réponse à la question « pourquoi ? ».

La grille de notation de la rédaction de jeuxvideo.com

20/20 à Zelda, la note décomplexée

Supprimer la note, le faux débat ?

Pourquoi ne pas supprimer la note, par exemple ? A cette question, ma réponse a toujours été : pourquoi la supprimer ? Celui qui prétend qu’une suppression de la note valoriserait l’écrit commet potentiellement deux erreurs. La première, qui consiste à penser qu’un lecteur - dont l’habitude est de se contenter d’une info arithmétique - va subitement dévorer des milliers de signes. J’en doute fortement. J’anticipe plutôt qu’il consultera les tests des médias qui répondent à son besoin : connaître la conclusion de l’évaluation en un clin d’œil. Parce qu’il est pressé, parce qu’il est fainéant, parce qu’il n’aime pas lire, parce que la note lui suffit, peu importe, nous n’avons pas à le juger. Son besoin ne va pas changer parce que le média en question l’a décidé. La seconde erreur est plus philosophique. Ecrire pour être lu fait partie de notre ADN. Un texte lu a naturellement plus de valeur et trouve un écho qui lui donne tout son sens. Toutefois, cela devient malsain et injustifié lorsque le crédo se transforme en « être lu pour satisfaire son égo ». M’est avis que le rôle d’un test, d’une critique, est d’apporter une information claire et fiable, peu importe le format. Et qu’un lecteur qui se contente d’une note n’est pas moins lecteur qu’un autre qui dévore chaque mot. Dès lors que le test a apporté l’information, qu’il a satisfait le « client », il a rempli son office, lu ou non. J’ai même le sentiment qu’une note est une porte d’entrée à la lecture de l’article, qu’elle est plus incitative qu’autre chose.

Supprimer la note, c’est ôter un certain nombre d’outils au lectorat. Ou imaginer que tous les lecteurs sont des joueurs confirmés, qui digèrent systématiquement toutes les informations qu’un journaliste peut bien distiller. Mais certains lecteurs utilisent la note comme un repère, un comparatif. Parfois à mauvais escient, j’en conviens et suis même le premier à pester contre ce qui peut devenir une mauvaise habitude, surtout lorsqu’elle amène à une conclusion erronée. Mais au final, notre rôle est-il de contraindre, coûte que coûte, par tous les moyens, le lecteur à fouiller, à lire, relire, alors même qu’il n’en exprime pas forcément le besoin ? La cohabitation de l’écrit et de la note (quelle que soit sa forme d’ailleurs, qui n’est pas toujours arithmétique) permet de répondre au même besoin, qui est d’être informé, et de s’adapter simultanément à deux usages. A partir de là, sa suppression entraînerait, toujours selon moi, davantage de désagréments qu’autre chose.

Le débat reste ouvert et de nombreux sujets connexes seraient passionnants à développer. La culture, l’éducation, influent-ils sur les notes et leur perception par le public ? La conception d’une note personnalisée, générée à partir du profil du lecteur, est-elle une piste crédible et envisageable ? Les tests de jeux vidéo doivent-il devenir des critiques artistiques et en adopter les codes ? Vous, qu’en pensez-vous ?

A propos du 20/20 de Zelda, LaPetitePelle nous donne sa vision toute personnelle

20/20 à Zelda, la note décomplexée
Profil de Rivaol,  Jeuxvideo.com

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
skywinder_ch
skywinder_ch
MP
08 avr., 13:08

Le 20/20 de jeuxvideo.com n'est aucunement justifiable, et ils se sont bien rendu compte, d'où la sortie de cet article pour essayer de justifier l'injustifiable. Zelda ne mérite nullement un 20/20, et contrairement à ce que dit l'article, un 20/20 est bien une note attribuée à un jeu parfait, ce qui n'est de loin pas le cas du dernier Zelda.
Selon moi et la plupart des personnes, cette note reflète un non-professionalisme total de jeuxvideo.com, il est question d'une note de 20 donnée sur la base d'un grand enthousiasme et non sur la base d'un test sérieux

Lire la suite...
Gutsbaz78bis
Gutsbaz78bis
MP
04 avr., 19:09

un 20/20 pour ma part s' adresse a des jeux irréprochables et qui proposent un gros + pour le joueur, quelque chose d exceptionnel. Un sentiment un souvenir une émotion particulière qui fait que toute sa vie on se rappellera de ce jeu.

De plus ce doit être des nouvelles licences et non des suites hormis uncharted 2 qui par rapport au 1er était incroyable.

Un jeu comme the shadow of colossus ou the last of us touchent du doigt la note ultime pour ma part. Je pourrais toutefois citer Ocarina of time.

Sans basher ce Zelda incroyable, comment peux t on lui mettre 20???. Le gameplay est ouf, quant au reste y a pas mal de trous dans la raquette.

Les musiques sont sans plus, les graphismes pas ouf. la Da est bien mais je trouve que les devs auraient pu beaucoup mieux faire. La carte plutôt vide par moment.

Bref un 18 aurait été plus judicieux.

Lire la suite...
yogun33
yogun33
MP
31 mars, 16:19

non ce n'est pas le seul 20/20 de jvc...
il y a us un autre 20/20 et deviné quoi?c'était encore un zelda xd...
http://www.jeuxvideo.com/jeux/gamecube-ngc/00006423-the-legend-of-zelda-the-wind-waker.htm

Lire la suite...
Commentaire édité 31 mars, 16:20 par yogun33
toflex
toflex
MP
28 mars, 11:09

La perfection n'existe pas... C'est valable pour tout y compris zelda aussi bon soit-il...

Lire la suite...
reiler
reiler
MP
25 mars, 11:46

Pourquoi ce Zelda mérite 20/20
1 c'est un Zelda
2 Zelda c'est Niktendo
Pour une raison inconnue à ce jour TOUS les journalistes de JV bavent devant N en général et Zelda en particulier ; rajeux non réaliste oui.

Lire la suite...
RPGamer4Ever
RPGamer4Ever
MP
21 mars, 09:38

la note pour moi est beaucoup trop réductrice pour être associée à un jeu quel qu'il soit, c'est pour ça que je trouve très judicieux que les tests des sites en majorité précisent en parallèle les points positifs et négatifs, mais à mon sens ils suffiraient car ils démontrent mieux qu'une note une certaine objectivité en indiquant au joueur ce qui pourrait lui plaire ou lui déplaire puisque les défauts pour certains seront sans effets pour d'autres voire des qualités et inversement. C'est d'ailleurs comme ça que je construis de plus en plus mes propres critiques, autour des points positifs et négatifs.

Lire la suite...
Luen
Luen
MP
19 mars, 16:15

Ça serait top si vous iriez jusqu'à la fin d'un jeu pour le noter.

J'ai été plutôt hypé par Zelda au début, puis a force.. il est vraiment trop répétitif pour moi.
On avance, on tape des monstres, on va dans un temple. Et encore et encore, avec deux-trois trucs à côté qui, surprise, se répètent aussi.

En soi, je m'en tape. Je me dis qu'à coup sûr ce 20/20 viens d'un testeur qui est trop parti dans la hype et qui n'est pas du tout arrivé à la fin (parce que normalement on fait le test d'un jeu après l'avoir totalement terminé, si vous étiez pas au courant).

Aussi, c'est "génial" (ironie) de faire des tests qui oublient totalement la partie optimisation.

Ha bah oui, les AAA faut pas les bousculer non plus... par contre le jeu sorti par des développeurs qui ont galéré sans thunes, ha bah là le fait que le jeu soit pas optimisé, on le sait c'est presque écrit en gros.

A un moment faudrait arrêter de se faire rémunérer pour donner des bonnes notes à des jeux surcotés et se mettre à faire ce qui est censé être votre travail.

Enfin bon, c'est pas nouveau comme histoire, et plus ça avance plus vous montrez clairement à quel point vous êtes corrompus.

Je vous remercie quand même, pour le 19/20 donné à Nier Automata. C'est un jeu magnifique, et j'espère que la série ne s'arrêtera pas là.

Lire la suite...
Lucifel05
Lucifel05
MP
19 mars, 14:16

Il faut bien garder les notes. Perso je regarde que ça pour me donner une idée et faire une moyenne entre les différents sites.
Lire le test c'est avoir des infos que je veux pas forcément recevoir. Car j'aime en découvrir un maximum par moi même.

Lire la suite...
AjukIX
AjukIX
MP
18 mars, 17:01

J'ai toujours cru que la note de 20/20 de ce Zelda était pour que jeuxvideo.com apparaisse sur les pubs TV de Zelda justement.
Mais ça serait croire que JV.com font du marketing dans l'unique but d'attirer les foules, je dois donc me tromper.

Lire la suite...
Pantaimort
Pantaimort
MP
18 mars, 13:08

C 'est un 20 ( militant certe ) qui va laisser des traces sur la crédibilité de l'ensemble des testeurs, le jeu possède des qualités indéniables et mérite d'être joué par la génération actuelle. Mais sont gameplay est aussi entaché d'erreurs incroyables pour un AAA, ce qui en fait une purge au final, c'est vraiment dommage.
Nintendo est quand même pas mal déconnecté et depuis trop longtemps.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 mars, 13:10 par Pantaimort
Top commentaires
JoeGiIlian
JoeGiIlian
MP
09 mars, 11:14

Content d'apprendre que Black Ops 3 était "Exceptionnel" :hap:

Lire la suite...
Ordalys
Ordalys
MP
09 mars, 11:19

20/20 à un jeu ne signifie pas que le jeu n'a aucun défaut, mais que ses qualités écrasent largement ses défauts, et qu'il est qualifiable de chef-d'oeuvre vidéoludique. Inutile de chercher plus loin, toute note est subjective, surtout dans un tel domaine, mais si le testeur estime que c'est l'un des meilleurs jeux auquels il ait pu jouer dans sa vie, je pense qu'attribuer un 20 est complètement justifié.

Pour le cas précis de ce Zelda, la presse internationale est quasi-unanime de toute manière, donc JVC n'a pas à se justifier de la note qui lui a été attribuée.

Lire la suite...
Boutique
  • Call of Duty : World War II + Skin d'arme Zombie exclusif Amazon
    59.99 €
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • DiRT 4
    54.99 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Xenoblade Chronicles 2
    SWITCH
    Vidéo - Gaming Live
  • Red Dead Redemption II
    PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jurassic World : Evolution
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce