Menu
Fire Emblem : Awakening
  • 3DS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
jeuxvideo.com / Nintendo 3DS / Jeux sur 3DS / Fire Emblem : Awakening sur Nintendo 3DS /

Avis Fire Emblem : Awakening sur Nintendo 3DS

La note des lecteurs

Note moyenne
18.2/20
16 à 20
421
11 à 15
26
6 à 10
6
0 à 5
4
Donnez
votre avis
457 notes

Les avis les plus utiles

20/20
Super-Silver
Alerte
Posté le 09 Mai 2012

5 ans après la sortie japonaise de Fire Emblem Radiant Dawn nous avons (après 2 remake DS), enfin le droit à un tout nouvel opus. Si certains avaient peur de l'avenir de la série, il n'y a pas à douter, Intelligent System n'a pas perdu la main. Coté gameplay les principales features sont le retour du système de couples et d'enfants repris de Fire Emblem Seisen no Keifu, le système de mappemonde de Fire Emblem Gaiden et The Sacred Stones, le système de choix de promotion de Fire Emblem The Sacred Stones toujours, ainsi qu'un système de combat en équipe qui vient remplacer l'ancien système de sauvetage des unités. Là où la commande sauver faisait baisser les statistiques de nos personnages, avec le système de double nos stats augmentent et on peut être soutenu par notre allié en combat. Notons aussi le retour du système de soutien qui augmentent la puissance des attaques en double avec un haut niveau de soutiens entre les unités. Graphiquement, malgré un character design qui ne plaira pas à tout le monde, la modélisation 3D des unités est impeccable, et l'effet 3D est très bien rendu. Au niveau des musiques nous avons sûrement un des meilleurs OST de la série. Pour finir, signalons la présence de dlc qui nous dépeint de petites histoires avec d'anciens personnages de la série d'un autre monde, et l'utilisation astucieuse de la fonction spotpass 3DS qui nous permet de recevoir au fil des jours 120 anciens perso de la série, tout cela nous donne un jeu long avec un contenu riche. Un très bon Fire Emblem en somme.

Lire la suite...
18/20
Ryuzaki57
Alerte
Posté le 14 Octobre 2012

A plusieurs reprises dans la série, le joueur était lui-même dans le jeu en tant que stratège, mais jamais vraiment acteur. Dans Fire Emblem Awakening (FEA), Intelligent Systems a fait bien plus : non seulement vous créez votre personnage vous-même (hype+10), mais celui-ci va prendre part aux combats (hype+100). Cerise sur le gâteau, les développeurs ont inséré un skin de Lightning à peine caché, histoire de faire plaisir aux fans de FF (hype+500'000'000)!

Pourtant, le jeu commence mal, car les graphismes N64 font peine à voir. En plus, les persos n'ont pas de pieds! Ca n'a l'air de rien comme ça mais c'est insupportable à l'usage. Peu importe en fait, on a jamais acheté Fire Emblem pour sa méga-3D, et on se consolera aisément avec des animations correctes et des cinématiques absolument sublimes. Le scénario n'est pas totalement convaincant non plus, malgré quelques éclairs de génie surtout sur la fin. On ne retrouve pas la cohérence et la densité narrative d'un Path of Radiance par exemple.

Mais là où Awakening fait un grand pas, c'est bien le character design! Intelligent Systems a mis au placard le design type années 80 pour nous offrir quelque chose de résolument moderne et mature par la même occasion. Cela se ressent d'ailleurs dans les dialogues entre les membres de votre armée : parfois croustillants, ils sont d'une manière générale très désopilants. On pourrait regretter que les doublages en soient réduits au strict minimum : les persos ne prononcent en effet que les premiers mots de la phrase, mais le résultat est assez marrant et ça ne gêne pas du tout au final.

Au niveau du système de jeu, on a désormais le choix de rendre la mort définitive ou non : comprenez par là que si vous choisissez le mode appelé «casual» (ça ne s'invente pas), un perso tombé au combat sera toujours dans vos rangs la mission d'après. Je comprends qu'il puisse y avoir des réticences à faire reset après 1h de bataille acharnée, mais avec ce mode casual, on ne joue plus vraiment à Fire Emblem. Mais donner le choix est toujours une bonne chose et les puristes se rabattront sur le mode classique. Vous avez après à choisir entre normal et hard. Pour avoir fini en normal, je peux dire que la difficulté est inégale : certaines missions mettront vos talents à rude épreuve, mais le reste sera une véritable promenade de santé, tant les possibilités de faire de l'expérience sont nombreuses (en plus de certains DLCs qui font office de cheat code genre gold ou XP infini). On ne s'ennuie néanmoins jamais car dans les missions elles-mêmes, FEA innove encore : un personnage sera désormais appuyé par un autre si celui-ci est sur la case adjacente (on peut aussi «combiner» deux unités pour cela). Mais là où le système touche au génie, c'est que plus les persos côte à côte sont proches en termes d'amitié, plus le soutien est efficace! Evasion, précision, taux de coup critique vont augmenter et le 2e personnage pourra couvrir le 1er, voire même frapper à son tour avant la contre-attaque ennemie. Ceci à un impact immense sur le déroulement des batailles, car on constitue des micro-groupes de persos très unis qui peuvent encaisser des vagues entières d'assaillants.

FEA a juste un nombre ahurissant de persos et de classes. Déjà dans les persos de base, il y a en a largement pour tous les goûts. Mais là où FEA est génial, c'est qu'il a un système par lequel deux personnages de sexe opposé qui s'entendent bien vont se marier. De leur union naît un enfant qui, par un système de voyage dans le temps fort commode, sera recrutable dans une mission annexe (celles-là étant pour le coup TRES difficiles). Mais cela ne vous suffit peut-être pas et Intelligent Systems a pensé à vous en intégrant des fonctionnalités StreetPass et SpotPass brillantissimes.

Déjà, le Nintendo Network vous offre des missions annexes gratuitement, dans lesquelles vous pouvez recruter des persos inaccessibles dans l'aventure principale. Ensuite, toute personne que vous Streetpassez envoie une team dans votre jeu (et inversement), dont vous pouvez recruter le leader en cas de victoire. Conséquemment, vous pouvez donc customiser votre team afin d'apparaître avec classe dans les cartouches de vos concurrents. Enfin, si vous n'en avez toujours pas assez et que vous avez un peu d'argent, vous pouvez passer par la case DLC. Et là, c'est la déception, car en lieu et place de personnages vous obtenez une carte sans âme au bout de scénarios additionnels plutôt ridicules. Et dépenser 4€ pour une carte Magic, c'est pas franchement génial...

Reste que Fire Emblem Awakening devient de loin mon jeu préféré sur 3DS, et pour longtemps je pense. Long (j'y ai passé 80h), accrocheur, riche et drôle, il ne fait pas défaut à la réputation d'excellence de la série.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (457)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30 
Page suivanteFin
20/20
Super-Silver
Alerte
Posté le 09 Mai 2012

5 ans après la sortie japonaise de Fire Emblem Radiant Dawn nous avons (après 2 remake DS), enfin le droit à un tout nouvel opus. Si certains avaient peur de l'avenir de la série, il n'y a pas à douter, Intelligent System n'a pas perdu la main. Coté gameplay les principales features sont le retour du système de couples et d'enfants repris de Fire Emblem Seisen no Keifu, le système de mappemonde de Fire Emblem Gaiden et The Sacred Stones, le système de choix de promotion de Fire Emblem The Sacred Stones toujours, ainsi qu'un système de combat en équipe qui vient remplacer l'ancien système de sauvetage des unités. Là où la commande sauver faisait baisser les statistiques de nos personnages, avec le système de double nos stats augmentent et on peut être soutenu par notre allié en combat. Notons aussi le retour du système de soutien qui augmentent la puissance des attaques en double avec un haut niveau de soutiens entre les unités. Graphiquement, malgré un character design qui ne plaira pas à tout le monde, la modélisation 3D des unités est impeccable, et l'effet 3D est très bien rendu. Au niveau des musiques nous avons sûrement un des meilleurs OST de la série. Pour finir, signalons la présence de dlc qui nous dépeint de petites histoires avec d'anciens personnages de la série d'un autre monde, et l'utilisation astucieuse de la fonction spotpass 3DS qui nous permet de recevoir au fil des jours 120 anciens perso de la série, tout cela nous donne un jeu long avec un contenu riche. Un très bon Fire Emblem en somme.

Lire la suite...
18/20
Ryuzaki57
Alerte
Posté le 14 Octobre 2012

A plusieurs reprises dans la série, le joueur était lui-même dans le jeu en tant que stratège, mais jamais vraiment acteur. Dans Fire Emblem Awakening (FEA), Intelligent Systems a fait bien plus : non seulement vous créez votre personnage vous-même (hype+10), mais celui-ci va prendre part aux combats (hype+100). Cerise sur le gâteau, les développeurs ont inséré un skin de Lightning à peine caché, histoire de faire plaisir aux fans de FF (hype+500'000'000)!

Pourtant, le jeu commence mal, car les graphismes N64 font peine à voir. En plus, les persos n'ont pas de pieds! Ca n'a l'air de rien comme ça mais c'est insupportable à l'usage. Peu importe en fait, on a jamais acheté Fire Emblem pour sa méga-3D, et on se consolera aisément avec des animations correctes et des cinématiques absolument sublimes. Le scénario n'est pas totalement convaincant non plus, malgré quelques éclairs de génie surtout sur la fin. On ne retrouve pas la cohérence et la densité narrative d'un Path of Radiance par exemple.

Mais là où Awakening fait un grand pas, c'est bien le character design! Intelligent Systems a mis au placard le design type années 80 pour nous offrir quelque chose de résolument moderne et mature par la même occasion. Cela se ressent d'ailleurs dans les dialogues entre les membres de votre armée : parfois croustillants, ils sont d'une manière générale très désopilants. On pourrait regretter que les doublages en soient réduits au strict minimum : les persos ne prononcent en effet que les premiers mots de la phrase, mais le résultat est assez marrant et ça ne gêne pas du tout au final.

Au niveau du système de jeu, on a désormais le choix de rendre la mort définitive ou non : comprenez par là que si vous choisissez le mode appelé «casual» (ça ne s'invente pas), un perso tombé au combat sera toujours dans vos rangs la mission d'après. Je comprends qu'il puisse y avoir des réticences à faire reset après 1h de bataille acharnée, mais avec ce mode casual, on ne joue plus vraiment à Fire Emblem. Mais donner le choix est toujours une bonne chose et les puristes se rabattront sur le mode classique. Vous avez après à choisir entre normal et hard. Pour avoir fini en normal, je peux dire que la difficulté est inégale : certaines missions mettront vos talents à rude épreuve, mais le reste sera une véritable promenade de santé, tant les possibilités de faire de l'expérience sont nombreuses (en plus de certains DLCs qui font office de cheat code genre gold ou XP infini). On ne s'ennuie néanmoins jamais car dans les missions elles-mêmes, FEA innove encore : un personnage sera désormais appuyé par un autre si celui-ci est sur la case adjacente (on peut aussi «combiner» deux unités pour cela). Mais là où le système touche au génie, c'est que plus les persos côte à côte sont proches en termes d'amitié, plus le soutien est efficace! Evasion, précision, taux de coup critique vont augmenter et le 2e personnage pourra couvrir le 1er, voire même frapper à son tour avant la contre-attaque ennemie. Ceci à un impact immense sur le déroulement des batailles, car on constitue des micro-groupes de persos très unis qui peuvent encaisser des vagues entières d'assaillants.

FEA a juste un nombre ahurissant de persos et de classes. Déjà dans les persos de base, il y a en a largement pour tous les goûts. Mais là où FEA est génial, c'est qu'il a un système par lequel deux personnages de sexe opposé qui s'entendent bien vont se marier. De leur union naît un enfant qui, par un système de voyage dans le temps fort commode, sera recrutable dans une mission annexe (celles-là étant pour le coup TRES difficiles). Mais cela ne vous suffit peut-être pas et Intelligent Systems a pensé à vous en intégrant des fonctionnalités StreetPass et SpotPass brillantissimes.

Déjà, le Nintendo Network vous offre des missions annexes gratuitement, dans lesquelles vous pouvez recruter des persos inaccessibles dans l'aventure principale. Ensuite, toute personne que vous Streetpassez envoie une team dans votre jeu (et inversement), dont vous pouvez recruter le leader en cas de victoire. Conséquemment, vous pouvez donc customiser votre team afin d'apparaître avec classe dans les cartouches de vos concurrents. Enfin, si vous n'en avez toujours pas assez et que vous avez un peu d'argent, vous pouvez passer par la case DLC. Et là, c'est la déception, car en lieu et place de personnages vous obtenez une carte sans âme au bout de scénarios additionnels plutôt ridicules. Et dépenser 4€ pour une carte Magic, c'est pas franchement génial...

Reste que Fire Emblem Awakening devient de loin mon jeu préféré sur 3DS, et pour longtemps je pense. Long (j'y ai passé 80h), accrocheur, riche et drôle, il ne fait pas défaut à la réputation d'excellence de la série.

Lire la suite...
20/20
Dark-Sanji
Alerte
Posté le 03 Juin 2012

Ce jeu reflète bien la physionomie des anciens Fire Emblem, les changements de classe sont ceux de FE8, on peut donc adapter son armée comme on le souhaite en changeant les classes dans un style plutôt de bourrin ou alors tactique avec un mélange de toutes les classes disponibles. La bande son est splendide, comme dans la plupart des FE d'ailleurs, on a pas mal de thèmes sympa qui sont très entrainants et qu'on prend plaisir à écouter ! Le gameplay est le même que dans les autres FE, rien à redire. On a de nouvelles techniques qui peuvent nous êtres très utiles, surtout dans le mode lunatic où la moindre erreur est impardonnable, il faut tout recommencer le chapitre...
Le(s) seul(s) point noir, c'est les dlc des personnages qui coûtent vraiment cher à la longue, surtout lorsqu'on veut un perso bien précis et qu'on est obligé d'en acheter 1 ou 2 autre pour ensuite avoir le droit de l'acheter... mais ils ne sont pas obligatoires pour finir le jeu et on prend du plaisir à jouer même sans !!! :-)

Lire la suite...
17/20
MegaYanma
Alerte
Posté le 22 Avril 2013

Fire Emblem : Awakening est mon premier Fire Emblem.
Très intrigue par la démo, j’ai acheté ce FE:A. Et j’ai bien fait : c’est un must-have sur 3DS. Il s’agit d’un tactical RPG très plaisant à jouer, accessible aux néophytes (en particulier grâce au mode « Débutant » où les unités ne meurent pas) et extrêmement profond. Les classes différentes, les équipements nombreux, les cartes variées : tout est bien pensé, le contenu est conséquent et on a là un grand jeu.
Graphiquement, FE :A n’est clairement pas au niveau de ce qui se fait de mieux sur 3DS mais reste sympathique ; les cinématiques sont, elles, absolument sublimes. Certaines musiques sont somptueuses, et le scénario plutôt prenant. Mais c’est la richesse au niveau des personnages (personnalité propre, relation entre eux…) qui m’a le plus bluffé. Un bémol néanmoins : le prix abusif des DLC.
Fire Emblem : Awakening est un jeu très ambitieux et profond, idéal pour les experts comme pour les néophytes de la série.

Lire la suite...
20/20
Seth-Origine
Alerte
Posté le 16 Avril 2013

WAHOU ! Après avoir testé la démo, qui déjà était bluffante, me voici enfin en possession de ce chef-d’œuvre. Niveau graphismes, ça envoie du lourd. Bande-son, c'est du Fire Emblem donc c'est bon ! Scénario, pareil !
Là où est vraiment l'originalité, c'est au niveau du gameplay qui change énormément. Possibilité de faire des "duos" afin de transformer temporairement 2 unités en 1, possibilité de marier n'importe quelles unités (mariages gays impossibles) afin de plus tard jouer avec leurs enfants...
Un must-have !

Lire la suite...
19/20
Nagaraja
Alerte
Posté le 20 Avril 2013

Fire Emblem Awakening est RPG tactique au tour par tour. Vous dirigez une troupe composite (archers, spadassins, cavaliers, mages) sur un champ de bataille où les ennemis sont nombreux et souvent embusqués. Pour remporter la victoire, vous devez remplir l'objectif assigné.

Vous incarnez un jeune stratège (que vous personnaliserez au début de l'aventure comme il vous conviendra) amnésique qui se lie d'amitié avec Chrom, le prince du royaume d'Ylisse qui protège celui-ci avec son équipe de Veilleurs.
Ylisse est un royaume perpétuellement menacé par un puissant voisin de Plegia. En outre des créatures démoniaques surgissent et annoncent le retour du roi dragon tombé un millénaire plus tôt. Vos dons vont être très rapidement mis à l'épreuve si vous voulez sauver le royaume et le monde.

Certes, la trame de Fire Emblem Awakening ne brille pas par son originalité. Mais ses personnages pitoresques et ses dialogues savoureux la rende très agréable à suivre

La particularité des jeux de la licence Fire Emblem réside dans leur grande difficulté : ici, on ne joue pas, on est vraiment à la guerre. Un guerrier tombé au champ d'honneur l'est définitivement.
En outre, les rebondissements au cours d'une bataille sont nombreux : des ennemis arrivent en renfort quand vous pensiez la victoire à votre portée.
Vous trouverez parfois des alliés potentiels que vous pourrez engager selon certaines conditions.
Ici, la vigilance doit être permanente car la moindre erreur peut avoir des conséquences désastreuses. Il faut donc veiller à l'équipement de son équipe et choisir ceux qui iront combattre.

Fire Emblem Awakening donne un nouveau souffle à la saga avec de nombreuses et excellentes idées : trop longues à énumérer, je ne retiendrai que les deux plus essentielles :

- Avec la fonction "soutien", on peut désormais placer une unité à coté d'une autre et celles-ci se défendent et attaquent de concert. Plus leur connivence est importante, plus cela est efficace. Après le combat, les unités peuvent converser entre-elles et ainsi améliorer leur technique.

- La difficulté est désormais paramétrable au début du jeu. On peut ainsi jouer en mode « normal débutant ». Les ennemis sont moins coriaces et surtout on récupère, après le combat, les unités tombées, qui ne sont plus mortes mais simplement KO. Cette initiative permettra à tous de pouvoir jouer à ce logiciel exigeant. Les « vétérans », eux, se délecteront du mode difficile ! Mais, dans tous les cas, sachez que ce jeu constitue un véritable défi.

Ce jeu est beau, incroyablement beau. Les combats(en 3D) sont absolument somptueux, comme les cinématiques. Les musiques, discrètes, collent parfaitemrnt à l'ambiance Héroic-Fantasy de la saga. Les bruitages et les voix sont eux-aussi excellents.

Mon seul bémol vient de la traduction des dialogues. On s'étonne d'entendre des chevaliers employer un ton si familier.

Fire Emblem Awakening constitue l'un des meilleurs jeux sortis sur la 3DS. Cet épisode de cette saga, rendu désormais accessible à tous grâce à sa difficulté paramétrable, mérite de se trouver dans votre ludithèque.

Lire la suite...
20/20
deidasanka
Alerte
Posté le 27 Mars 2013

Un jeu tout à fait sublime, qui m'a vraiment beaucoup plu et qui charmera non seulement les habitués de Fire Emblem, mais aussi les nouveaux arrivants qui ne connaissent en rien la série.
On ne se lasse pas du gameplay, tout à fait génial, qui offre la possibilité de se creuser les méninges comme dans tout bon jeu de stratégie qui se respecte, avec bien entendu la baston bien typique des Fire emblem
MAIS! Le point qui m'a vraiment plu est le character design! Les personnages sont tous géniaux, hauts en couleurs, et je ne parle même pas de la possibilité de se marier et de faire des gosses avec vos perso favoris (sourire de pervers)
L'histoire commence un peu doucement, mais on s'y prend très vite. les voix anglaises sont bien faites, et le jeu dure longtemps (perso + de 70h).
Bref, tout cela pour dire que Fire Emblem: awakening surclasse tout les autres jeu de la série ( c'est mon avis^^) et que je le conseille aux autres joueurs, qui auront une belle surprise!

Lire la suite...
20/20
[WoD]
Alerte
Posté le 19 Février 2013

Fire Emblem Awakening est excellent. Les points positifs.

- Les objets qui permettent de changer la classe de base des persos, ce qui permet de développé un nouveau côté stratégique.
- Le scénario qui est peut être le meilleur des FE que j'ai fait.
- Les cinématiques qui sont bien sympathique et assez nombreuse tout en étant pas trop longue.
- Les personnages sont tout à fait charismatique comme dans tous les FE.
- La possibilité de faire son propre tacticien avec un physique propre et la possibilité de la "spécialisé" dans la branche de son choix.
- La musique qui est plus que belle.
- Les missions secondaires qui bien que simple, permet de s'entrainer pour la campagne principale.
- Les DLC ajoutent du vrai contenu, qui débloque de vrai suppléments utiles, mais qui ne sont pas indispensables.
- La version US, a un anglais facile à comprendre.

Il n'y a de mon point de vue qu'un seul point négatif, mais qui ne fera pas descendre la note, l'absence de pieds sur les persos.

Lire la suite...
20/20
Omegnight
Alerte
Posté le 14 Mai 2013

Parfaitement parfait, comme qui dirait le gamin d'une publicité télévisé pour des gâteaux.

Vu que je ne trouve pas d'énorme défaut apparent, je vais juste tâcher de m'attarder sur les bon points de l'oeuvre.

Premier point, la création du personnage :
Même s'il n'y a pas énormément de variations possibles, cet partie reste l'atout principal du jeu car il permet de s'inclure au centre du scénario de l'histoire avec un personnage nous représentant.
Cet avatar possède également des dialogues avec 100% des protagonistes (Et antagonistes!), le personnage n'est donc pas juste une coquille vide, c'est vous.

Second point, l'écriture parfaite :
Le titre possède une traduction française parfaite (Hormis quelques coquilles, parfois envahissantes), les dialogues sont plaisant à suivre et bourrés d'humour.
Ce serait un manque de ne pas multiplier les relations entre ses personnages juste pour avoir des dialogues spécifiques tant ils sont plaisant et marrant.

Troisième point, le gameplay soigné aux petits oignons :
En plus de reprendre les forces de tout les anciens opus, il en rajoute encore et encore.
On y retrouve une pléthore de classes, un système de binômes bien pensé, des systèmes StreetPass/Spotpass très plaisant, franchement de quoi réjouir le peuple.
C'est un peu dommage que les objectifs des missions ne soit pas plus varié, la formation de plusieurs groupes de personnages n'est pas au programme et on se verra bien trop souvent devoir annihiler tout l'armée ou tuer simplement le boss.

Quatrième point, les enfants :
En plus de proposer la formation de couples entre nos unités, la possibilité d'avoir des enfants entre est présente.
Par un certain procédé scénaristique, vos personnage n'auront pas cinquante ans en attendant que leurs enfants aient l'âge de combattre. Au contraire d'ailleurs, les personnages auront loisir de rencontrer leurs enfants du futur, ainsi s'installe des dialogues spécifique aux parents et cousins qui, encore une fois, sont recherchés, bien fait et drôles
De plus, les enfants sont adaptés à leurs parents dans leurs dialogue et couleurs de cheveux.

Cinquième point, le charisme des personnage :
Enfin, comme dans tout Fire Emblem qui se respecte, l'intégralité des personnages possède une personnalité forte et un charisme exceptionnel.
De Chrom aux Khans, en passant par la plupart des ennemis, vous ne serez pas déçu et aurez forcément vos personnages préférés.

Game Design - 20/20 : Rien que pour le design des personnages, le jeu en vaut la chandelle.

Sons - 18/20 : Musiques épiques et variées, Check.
Bruitages adaptés et immersifs, Check.
Voix pour tout les personnages, Check.
Voix dans les dialogues, pascheck, dommage, on a juste des scories à la Zelda, ce qui est déjà bien.

Scénario - 17/20 : Multiple intrigues seulement révélé dans les 5 derniers chapitre, c'est dommage que certains éléments se résolvent un peu trop rapidement, une guerre inter-continentale réglée en trois batailles est un peu gros.

Contenu - 21/20 : Parfait. Dialogues innombrables, 25 chapitres, autant d'annexes, possibilité Spot/Streepass infinies.

Gameplay - 20/20 : Parfait. Le meilleur jeu de stratégie au tour par tour.

Réalisation technique - 17/20 : Pas de bugs, des temps de chargements cours, 3D bien rendue, seul bémol sur l'IA parfois chancelante, le suicide ils connaissent...

Conclusion : Hit interplanétaire. A faire absolument.

Lire la suite...
15/20
[JV]Seoxys
Alerte
Posté le 21 Mars 2014

Alors ce Fire Emblem, si énervant soit-t-il sur certains points, a réussi à relancer la série grâce à ses nombreuses ventes. Mais encore.

Sur quelques points, il se ramasse pour ainsi dire, fanservice totalement à chier tant il est fait à l'arrache, ( artworks pour les Eihnerjars et leurs modèles graphiques peu représentatifs, DLCs plus chers que le jeu dont on pourrait éperdument se passer... etc. )

Un scénario aussi bizarre qu'illogique, qui rivaliserait presque avec celui d'FE8. On nous parle de Chon'Sin sur deux lignes de texte sans même savoir où cette nation se situe, et aucune aide géographique n'est apportée en début de jeu pour ne pas être largué, ce n'est qu'après qu'on enchaîne de manière assez incohérente les lieux. Une introduction à la FE8 aurait été parfaite, mais non.

Des personnages aussi vides que le néant lui même, dont on apprend STRICTEMENT RIEN à part les classes qu'ils ont, et c'est presque tout, mis à part quelques persos qui ont le mérite d'être un poil plus développés. Soutiens ? Très peu ont le mérite d'en faire apprendre plus sur les personnages, la plupart du temps, on a droit à des histoires qui montrent un peu le caractère des personnages, mais c'est à peu près tout.

Une durée de vie normale mais n'excédant pas les 40h.

Une difficulté complètement inexistante que ce soit en mode Normal ou en mode Difficile. Une raison ? Les duos, et les techniques qui détruisent complètement le jeu et sa difficulté, on peut faire une map entière en faisant le duo Chrom & Daraen, sans peine. Et quand on voit l'évolution des ennemis du passage Normal à Difficile, il n'y a pas de différence notable, contrairement au passage Difficile/Expert.

Et le mode "Débutant". Je vais gueuler, mais c'est mon point de vue, c'est une véritable honte concernant la série. Alors oui c'est supposé rendre les joueurs plus enclins à approcher Fire Emblem, mais vous pouvez me dire comment ils vont faire si ils voudront jouer aux précédents FE ? Sauf FE12, AUCUN Fire Emblem ne dispose de ce mode, rendant les habitudes stratégiques des joueurs jusqu'alors impossibles à réaliser parce que les unités meurent définitivement, ce qui était et devait RESTER la particularité spéciale de la série.

Concernant les OSTs, la plupart ont vraiment le mérite d'être bonnes, notamment Champion ~ Ablaze, Conquest ~ Ablaze, Chaos ~ Ablaze, lorsque Chrom meurt, contre un chef Ombre, etc...

Et enfin, au niveau graphique, c'était assez étonnant de voir une mégarde comme l'absence de pieds, mais dans l'ensemble, les maps ainsi que les décors en combat sont bien faits. La seule chose que je pourrai aussi reprocher serait le design un peu bizarre des généraux, mais c'est tout.

La trinité des magies a tout bonnement disparu, la magie blanche, le bâton de téléport/berserk/silence/sommeil, et la carte argent n'est disponible qu'en DLC, ce qui est vraiment dommage.

Le gameplay cependant est le point fort du jeu, ce qui reste appréhendé par le fait qu'il est supposé relancer la série, il apporte des innovations, comme les Duos, l'intervention du joueur et de son avatar, la renommée, le Dual Strike/Guard, et bien d'autres. Il est cependant dommage de voir beaucoup d'anciens skills disparaître. ( Comme Nihil ou les skills personnels. )

Conclusion :

Scénario : Niveau E.
OSTs : Niveau A.
Gameplay : Niveau B.
Difficulté : Niveau D.
Durée de vie : Niveau C.

Un Fire Emblem complètement irrégulier sur beaucoup de points, très casual, dont on voit bien de loin que son objectif était uniquement de relancer la série, en négligeant le reste. Il est dommage de voir que des joueurs de ce FE n'auront peut-être pas connu FE4 ou FE10.
Ceci étant dit, en restant un Fire Emblem, c'est pas une œuvre à chier non plus, donc à mon sens et après réflexion, lui mettre moins de 10 est irréfléchi.

Lire la suite...
20/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 14 Avril 2013

Première chose : je ne suis pas un fanboy...

J'aime beaucoup fire emblem certes, mais de vue objective, ce jeu est parfait !

Il est aussi bien adapté aux newbis de 12 ans que pour les hardcores gamers ! grace aux options classic/debutant, pour les rez ou pour les morts définitives.

Les pieds, bien qu'étant sujets à de nombreuses critiques, ne sont en rien un problème pour le jeu, ils sont comparables aux styles de zelda sur ds ou FF4 sur ds aussi.

Les nouveaux système de combats sont géniaux, et ce jeu vous garantit de longues heures de games !

De plus les personnages ont une personnalité bien marqué et un charact-design plutôt sympa !

A essayer dans tout les niveaux de difficulté !

Je n'ai pas trouvé de points négatifs...

Lire la suite...
17/20
TchicTchac
Alerte
Posté le 11 Mars 2013

Personnellement, je trouve commence vraiment dans la deuxième partie. Dans la première, c'est un peu moins bon. On ne fait que présenter les personnages, avec une histoire pas très travaillée comme fond, on est pris avec des unités difficile à upper. C'est majoritairement la raison pour le 17, autrement elle aurait pu avoir 19.

Mais alors, on arrive à la deuxième partie. Du pur plaisir. J'ai aimé l'aspect stratégique plus poussé dans ce jeu que dans tout autre FE auquel j'ai joué. On a maintenant beaucoup plus de possibilités, par exemple;

-Le pouvoir de mettre deux unités sur la même case, pour booster certains stats, permettre une attaque supplémentaire ou une défense. Cette dernière, quoique plus rare, permet d'essuyer TOTALEMENT les dégâts, même si le protecteur a moins de défense que la cible;
-Les unités peuvent se marier, ce qui permet d'avoir de nouvelles unités;
-Le système de reclassement; on a le choix presque total de la classe de notre unité, ce qui permet de faire une unité hyper-puissante avec presque rien.

Il faut aussi mentionner qu'on a notre propre avatar dans ce jeu, étant le stratège de l'équipe. Les musiques sont très bonnes aussi. Côté graphismes, c'est très bien aussi, malgré que les personnages n'ont pas de pieds. La 3D est bien utilisée.

Un autre point noir de ce jeu; l'absence d'unité à pied et à lance principalement, un détail, mais qui m'a beaucoup déçu.

En conclusion:

- 3/5 pour le scénario et aspect stratégique, la vraie histoire me semblant commencer seulement dans la deuxième partie, l'aspect stratégique étant présent partout.
- 4.5/5 pour la bande son et graphismes, ce qui est très bien.
- 5/5 pour longévité et difficulté, rien à redire là-dessus.
- 4.5/5 pour les personnages, le manque d'unité à terre et à lance lui fait perdre 0.5 points.

Lire la suite...
16/20
Squall_1127
Alerte
Posté le 26 Avril 2013

Ayant joué aux à Path Of Radiance sur Gamecube et Radiant Dawn sur WII, je me devais de jouer à cet épisode 3DS (console achetée pour l'occasion).

Tout d'abord je dirais ceci. On vous ment. Les personnages ont bel et bien des pieds, mais minuscules. Ca c'est dit ^^

On retrouve dans ce Fire Emblem ce qui fait le succès de la franchise, avec des plus et des moins, par rapport à ces prédécesseurs (mais sur console de salon).

Graphiquement le jeu est très propre. Les graphismes sont soignés, colorés. Les cinématiques de qualité. Peu nombreuses, comme dans chaque Fire Emblem, mais toute très belles et réussies. On en voudrait bien plus. A noter la 3D efficace (mon premier jeu 3DS). Le rendu est vraiment très bien sur les maps, avec une impression réelle de relief, de profondeur lors des animations combat. C'est très agréable.

Le scénario est de qualité, bien qu'un peu prévisible une fois quelques révélations passées. Mais on prend plaisir à avancer dans l'histoire, et le tout est cohérent (à une exception près qui fait un peu "tâche" quand on y réfléchit). Le petit moins, par rapport aux épisodes de console de salon, sont les dialogues, entre 2 maps. Certes les traductions sont efficaces, les conversations vivantes (bien que certaines un peu "simplette" dirons nous), mais trop courte. A peine finit on une map qu'on est déjà reparti sur une autre (c'est normal me direz vous). Mais je n'ai pas retrouvé dans cet épisode le même contenu, la même richesse dans les échanges que Radiant Dawn ou Path Of Radiant, ou entre 2 map, on avait vraiment l'impression d'assister à un vrai conseil de guerre, avec des stratégies à adopter, des avis divergents, et la multitude de personnage qui interviennent dans ces dialogues. Dans cet opus, on ne voit rarement plus que Chrom, notre avatar et un ou 2 personnages intervenir dans un échange, contrairement aux autres ou il y en avait une multitude en simultanée.

Le plus dans cet épisode, c'est le soutien. Celui ci est plus poussé que dans les autres épisodes, et a un impact beaucoup plus significatif. Le système est vraiment bien fait, même s'il rend le jeu plus facile (je trouve). A vous d'ajuster la difficulté comme vous le souhaitez.

Au final Fire Emblem : Awakening est un très bon jeu, que je conseille à chacun de posséder. Je ne sais pas ce que vaut la démo. Mais si vous voulez l'essayer mais dites vous bien que derrière une map ou 2, il y a une histoire derrière, donc ne vous arrêtez pas forcément à cela.

Lire la suite...
16/20
chocobo1711
Alerte
Posté le 03 Décembre 2014

Fire emblem Awakening est le premier opus 3DS a voir le jour chez nous (Un précédent FE avait vu le jour au japon mais hélas il n'a pas franchi ses frontières).
Pour l'occasion Nintendo a mis les petits plats dans les grands en nous offrant un jeu profond d'une grande qualité mais qui pour moi reste inférieur à d'autres opus de la saga, en particulier Radiant dawn sur Wii.
Le problème principal est la difficulté, en difficile c'est une balade de santé, en expert c'est juste pas amusant car je ne joue pas un FE pour monter seulement 2 personnages(Je parle en faisant fi des DLC).
Concernant le mode difficile le jeu devient tout de suite trop facile, la faute à la carte du monde qui nous propose escarmouches et combats spots pass nous fournissant donc objet et expérience. Aussi il est tout a fait possible de passer à coté de tout ça le temps de finir la quête principale pour éviter d'avoir des personnages trop cheatés une fois devant le boss de fin, toutefois vu tout les a cotés qui sont proposés c'est dommage de se priver de ça.
J'avais eu la même sensation que pour l'opus GBA Sacred Stones, la carte nous incitait à faire de l'experience en dehors des chapitres, ce qui gache un peu le plaisir du jeu.
Le problème principal repose donc dans les déplacements sur la carte, un bon vieux système d'arène (Voire pas de système du tout aurait été préférable).
Second et dernier reproche, le scénario ne m'a pas scotché plus que cela. C'était assez téléphoné, les ennemies manquent cruellement de charisme a mon gout une fois qu'on a croisé le fer avec un Chevalier Noir ou encore un Zephiel. De fait j'ai trouvé l'histoire un peu plate, de même que certains protagonistes manquent de prestance, notamment Chrom avec qui j'ai du mal. Une fois encore on est loin de Hector, Ephraim et compagnie. D'autre rattrapent le coup, Lucina, Tharja, Noire, Laurent (Bon pour ce dernier, vu que mon prénom apparait enfin dans un FE, je me suis forcé de l'apprécier) mais c'est surtout le groupe de la seconde génération.
Mis à part ces quelques détails le jeu reste très bon, l'apparation des duo apporte pas mal de chose en terme de stratégie, on prend également plaisir a jouer notre avatar.
Dernière chose qui comblera tout fan de la franchise, le contenu spotpass et la possibilité de recruter/combattre des têtes connues d'anciens épisodes (Bon, tout est basé sur le modèle de l'avatar mais on ne peut leur en vouloir tant l'effort est louable).
Les DLC sont également bien fait, on regrette juste que les perso que l'on y recrute (Ike, Roy, Lyn...) ne possède pas une voix et un modèle propre (Au lieu de se baser sur la palette de l'avatar).
Ainsi pour un néophyte dans l'univers de FE ce jeu est une valeur sure qui pourra vous amener à apprécier la série.
Pour les autres, vous passerez un bon moment mais ce ne sera pas aussi jouissif du fait de la difficulté, il manque ici un vrais mode de difficulté entre le difficile et le lunatic.
On est bien loin de Fuin no Tsurugi malgré des renforts ennemies qui se pointent en début de tour adverse et qui peuvent faire des ravages. Toutefois la durée de vie reste conséquente et c'est un plaisir de retrouver le monde de ce bon vieux Marth!
N'hésitez pas, et s'il vous plait, Oubliez le mode normal, commencez tout de suite par le difficile!

Lire la suite...
20/20
-Pichukulele
Alerte
Posté le 11 Août 2013

Le meilleur jeu de stratégie,depuis longtemps,on y retrouve la nostalgie de nos vieux jeu FE.Histoire imbatable.
J'ai même dans des DLC retrouvé Lyn,Erika ou encore Ephraim.La nostalgie s'empare de nous,20/20.

Lire la suite...
1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  20  30 
Page suivanteFin
Boutique
  • Fire Emblem : Awakening 3DS
    66.99 €
    69.90 €