Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Google Stadia : objectifs manqués, projets annulés... de nouvelles enquêtes publiées

News business Google Stadia : objectifs manqués, projets annulés... de nouvelles enquêtes publiées

Après l'annonce de la fermeture des studios Stadia Games & Entertainment le mois dernier, les langues commencent à se délier sur les circonstances qui ont mené à la débâcle de Google Stadia.

47 835 vues

Un lancement précipité

Google Stadia : objectifs manqués, projets annulés... de nouvelles enquêtes publiées

De nouvelles enquêtes sont parues ces derniers jours chez Bloomberg, Wired et VGC, mettant ainsi en lumière les problèmes et difficultés internes rencontrés par Google Stadia. Si Google n'a jamais dévoilé de chiffres officiels concernant la performance commerciale de sa plateforme de cloud gaming, Bloomberg indique que l'écart entre les objectifs initiaux et les chiffres réels se mesure en "centaines de milliers", que ce soit en termes d'utilisateurs actifs mensuels ou de ventes de manettes.

Selon les sources internes interrogées par Bloomberg, certains développeurs de Stadia ont demandé à ce que la plateforme soit d'abord lancée sous la forme d'un produit en bêta pour l'améliorer progressivement, en accord avec l'approche "think big but start small" que Google adopte régulièrement avec ses autres services. "Leur date limite pour lancer la plateforme à l'automne 2019 ne leur permettait pas de livrer ce que les joueurs attendaient", écrit Bloomberg. Ainsi, les fonctionnalités censées lui permettre de se distinguer (comme le State Share) étaient absentes au lancement en novembre 2019, sans parler du faible catalogue de jeux. Une seule exclusivité était présente : Gylt.

Des "dizaines de millions de dollars" dépensés pour des portages Stadia

Google Stadia : objectifs manqués, projets annulés... de nouvelles enquêtes publiées

Google s'est offert des portages Stadia de titres majeurs comme Red Dead Redemption II et Assassin's Creed Odyssey, mais aurait dépensé des "dizaines de millions de dollars" pour cela. Dans le but de développer des exclusivités, primordiales pour séduire les joueurs, la firme a annoncé en octobre 2019 la fondation de ses propres studios internes (Stadia Games & Entertainment), portés par des noms connus comme Jade Raymond (ex Ubisoft et EA) et Shannon Studstill (Sony Santa Monica). Une initiative trop tardive compte tenu du temps nécessaire pour développer des jeux AAA.

Selon Wired, Google prévoyait d'embaucher plus de 2000 développeurs en cinq ans. La crise sanitaire est ensuite arrivée et en avril 2020, la firme a gelé les recrutements pour tous les départements sauf "un petit nombre de pôles stratégiques où les utilisateurs et les entreprises comptent sur le soutien permanent de Google et où notre croissance est critique pour leur succès". Le jeu vidéo n'en faisait pas partie. "Le studio n'était pas encore complètement formé et prêt à produire des jeux. Cela a mis un frein, et nous l'avons interprété comme un manque d'engagement de Google à créer du contenu", raconte une source. Une autre source témoigne du "manque de compréhension du processus" pour développer un jeu vidéo.

Malgré tout, les employés de Stadia restaient optimistes quant à la perspective d'attirer les joueurs avec des jeux exclusifs tirant parti des spécificités de la plateforme, à condition que Google leur laisse le temps nécessaire. Le 27 janvier dernier, Phil Harrison - à la tête du projet - se réjouissait des progrès réalisés par ses équipes et mettait en avant l'annonce prochaine d'une grosse enveloppe budgétaire annuelle dans un mail diffusé en interne. Cinq jours plus tard, un autre mail informait les 150 employés de la fermeture des studios Stadia Games and Entertainment.

Des projets annulés

Google Stadia : objectifs manqués, projets annulés... de nouvelles enquêtes publiées

Stadia va désormais se contenter d'accueillir des jeux en provenance des studios et éditeurs tiers. L'incertitude règne autour des projets déjà signés : Google avait notamment annoncé son partenariat avec Supermassive Games, Uppercut Games et Harmonix en juillet 2020 pour développer des exclusivités. Le PDG d'Harmonix, Steve Janiak, explique chez VGC que leur prochain jeu musical est toujours d'actualité, mais qu'il pourrait sortir sur d'autres plateformes.

VGC rapporte également que Typhoon Studios - racheté par Google en décembre 2019 - préparait une suite ambitieuse de Journey To The Savage Planet, tandis qu'une autre équipe dirigée par le producteur Francois Pelland (Assassin's Creed 3 et Syndicate) travaillait sur un jeu d'action multijoueur répondant au nom de code Frontier.

Enfin, Google aurait eu des discussions avec Kojima Productions pour développer un jeu d'horreur épisodique sur Stadia, mais Phil Harrison aurait finalement rejeté la proposition l'an passé. Hideo Kojima avait justement mentionné l'annulation d'un jeu majeur lors d'une interview en mai 2020. Un projet avec Yu Suzuki (Shenmue) est aussi évoqué par VGC, mais Google a réagi à ces rumeurs en déclarant : "nous discutons avec des partenaires tout le temps dans des situations qui ne résultent pas en un projet ou même en une proposition. C’est très commun. Spéculer que deux parties qui discutent régulièrement dans l’industrie conduit à des propositions ou autre est inexact".

Google a récemment tenu à rassurer les utilisateurs de Stadia en annonçant que plus de 100 jeux rejoindront le catalogue en 2021.

À lire également : Google Stadia : D'ambitions démesurées à une chute vertigineuse, l'histoire était-elle écrite ?

Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Stadia
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Game-system
Game-system
MP
le 01 mars à 18:14

Franchement, bon débarras. Cette bouse est le truc le plus débile qui ait pu arriver dans l'histoire du JV, je préfère arrêter définitivement le JV que le consommer de cette manière aussi honteuse. Souhaitons un sort pareil pour le cloud gaming en général.

Le futur du jeu vidéo est déjà du passé :rire:

Lire la suite...
Stregoica
Stregoica
MP
le 01 mars à 17:24

En fait google ils sont justes bon en moteur de recherche parce que le reste...

Lire la suite...
Jane_Dark
Jane_Dark
MP
le 01 mars à 16:52

Stadia : bientôt un vaccin... :hap:

Lire la suite...
TopCoquine
TopCoquine
MP
le 01 mars à 16:40

eh ben on va pas pleurer, donc bon débarras ! :cool:

Lire la suite...
gorpadejeux
gorpadejeux
MP
le 01 mars à 16:33

stadia luna gamepass,
du fast food gaming lowcost degueulasse,
je prefère arreter le jeux video plutot que de jouer sur ces trucs sans ame et sans génie

Lire la suite...
OuyaOuya
OuyaOuya
MP
le 01 mars à 16:24

Cette carotte! Stadia en deuil! :oui:

Lire la suite...
God_sn0w
God_sn0w
MP
le 01 mars à 16:17

google ont juste recentrée leur activitée

Lire la suite...
Jack-Bauer-76
Jack-Bauer-76
MP
le 01 mars à 16:05

Le plus incroyable, c'est qu'on parle quand même de Google, pas d'un gars qui s'est dit qu'il allait monter sa boîte sur un coup de tête. Ils s'y connaissent quand même un minimum en économie et en nouvelles technologies, et pourtant on a l'impression qu'ils se sont réveillés un matin, qu'ils ont vu sur BFM au petit déjeuner un sujet de 2 minutes sur le jeu vidéo et l'essor du dématérialisé, qu'ils se sont dit "allez c'est parti on se lance là-dedans", et qu'après une après-midi de brainstorming où ils avaient convié le stagiaire de 17 ans comme caution jeunesse ils ont pondu Stadia.

Lire la suite...
Xikoloko77
Xikoloko77
MP
le 01 mars à 15:38

Il est où le pseudo qui vient constamment nous vanter les mérites de cette merde ?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 01 mars à 15:00

C'était sur que ca allait flopper...d'ailleurs les visionnaires qui criaient à la révolution on ne les entend plus...

Lire la suite...
Top commentaires
ARMY_V
ARMY_V
MP
le 01 mars à 13:42

Soyons honnête, Stadia c'est vraiment inutile et google le sait très bien.. Un bide monumental

Lire la suite...
xdream81
xdream81
MP
le 01 mars à 13:26

Bonne nouvelle, laissons gentillement cette "console" sombrer dans l'oublie totale et laissons aussi Google ce casser asser violemment les dents dans ce secteur pour qu'ils n'y remettent plus jamais les pieds.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
3
Biomutant
25 mai 2021
4
Diablo II : Resurrected
2021
5
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021