Menu
Dark Project : Deadly Shadows
  • Tout support
  • PC
  • Xbox
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
16.7/20
16 à 20
48
11 à 15
16
6 à 10
1
0 à 5
0
Donnez
votre avis
65 notes

Les avis les plus utiles

17/20
Master_thief
Alerte
Posté le 18 nov. 2011 à 00:00

Certes, une étape a été franchie entre les deux premiers épisodes et celui-ci et pas toujours pour le meilleur. Les aires de jeu ont été réduites à peau de chagrin, morcelées en sous-zones occasionnant des loadings récurrents. La vue à la troisième personne n'est également pas des plus indiquées ni des plus pratiques pour un tel gameplay, mais elle reste optionnelle et permet de profiter des postures félines de Garrett. En revanche, on a ici affaire à l'ambiance la plus envoûtante de la trilogie. Deadly Shadows, malgré ses défauts continue d'honorer la licence et respecte ses origines, tout en apportant quelques nouveautés bienvenues comme un monde plus ouvert, où l'on fera la démarche d'aller vendre son butin chez les receleurs et racheter du matériel. Les missions sont toujours très prenantes et la recette toujours efficace, Dark Project reste avec ce troisième volet la saga d'infiltration la plus réjouissante à ce jour.

Lire la suite...
19/20
Klaudia
Alerte
Posté le 25 avr. 2011 à 00:00

Je ne suis pas du tout connaisseuse en matière de jeux d'infiltration. Néanmoins DPDS fut un pur moment de bonheur. Plonger, dans la peau d'un jeune voleur, dans l'Angleterre médiévale et plonger dans une ambiance de conspiration, de mystère et de sorcellerie, se fondre dans les ténèbres, faire corps avec elles et avancer silencieusement en marge de la société. Bref tout ce blabla naïf de joueuse amatrice pour dire que j'ai adoré.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (65)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2  3  4  5 
Page suivanteFin
17/20
Master_thief
Alerte
Posté le 18 nov. 2011 à 00:00

Certes, une étape a été franchie entre les deux premiers épisodes et celui-ci et pas toujours pour le meilleur. Les aires de jeu ont été réduites à peau de chagrin, morcelées en sous-zones occasionnant des loadings récurrents. La vue à la troisième personne n'est également pas des plus indiquées ni des plus pratiques pour un tel gameplay, mais elle reste optionnelle et permet de profiter des postures félines de Garrett. En revanche, on a ici affaire à l'ambiance la plus envoûtante de la trilogie. Deadly Shadows, malgré ses défauts continue d'honorer la licence et respecte ses origines, tout en apportant quelques nouveautés bienvenues comme un monde plus ouvert, où l'on fera la démarche d'aller vendre son butin chez les receleurs et racheter du matériel. Les missions sont toujours très prenantes et la recette toujours efficace, Dark Project reste avec ce troisième volet la saga d'infiltration la plus réjouissante à ce jour.

Lire la suite...
19/20
Klaudia
Alerte
Posté le 25 avr. 2011 à 00:00

Je ne suis pas du tout connaisseuse en matière de jeux d'infiltration. Néanmoins DPDS fut un pur moment de bonheur. Plonger, dans la peau d'un jeune voleur, dans l'Angleterre médiévale et plonger dans une ambiance de conspiration, de mystère et de sorcellerie, se fondre dans les ténèbres, faire corps avec elles et avancer silencieusement en marge de la société. Bref tout ce blabla naïf de joueuse amatrice pour dire que j'ai adoré.

Lire la suite...
19/20
hyborian__
Alerte
Posté le 19 févr. 2014 à 00:00

Une merveille, même si le meilleur reste le 2, c'est le Thief à l'ambiance la plus envoutante !
Infiltration dans des forteresses baroques bien gardées, entre 2 missions possibilité de se promener dans la ville et de voler dans des maisons, un marchand pour voleur, bref on agit dans l'ombre tout le long.

Le travail sur l'ombre et la lumière est saisissant, la bande-son se veut réaliste entre autres, bruits de pas sur le plancher , sur un sol en pierre, bruit de pas des gardes qu'ont entend s'approcher et s'éloigner, tout est là pour plonger le joueur dans l'ambiance .La musique est mystérieuse, parfois sombre, elle collent parfaitement a chaque niveau du jeu .
Les butins à voler ne sont pas en reste, il y a de quoi faire ils sont placés de façon intelligente, coffre-fort dans des donjons bien gardé entre autres, appartement luxueux d'un roi etc.... autant dire que pour voler les objets de grande valeur, il faudra ruser et jouer très discret !
Le mode bourrinage est exclus, pas de super gadget, ou de super pouvoir, on incarne dans cet épisode un vrai voleur, vulnérable, car oui on se sent vulnérable ! La seule défense c'est agir dans l'ombre, éteindre les torches avec des flèches d'eau, est évité d'assommer les gardes. Un garde ou un serviteur découvre un des siens assommé, et c'est tout un groupe bien armé aux trousses de Garrett.Par ailleurs Garrett dispose désormais avec cette épisode, d'un passe passe partout, le système est astucieux et stressant .

Même si ce thief a une ambiance sonore et un level design moins travaillé que le divin "l'âge de métal " cet opus est quand même une réussite .Les niveaux sont grands, on se perd, les châteaux forts peuvent être explorés de fond en comble, on peut passer par les fenêtres aussi, sortir dans une cour centrale d'une forteresse,visité un bateau hanté,que dire de The cradle (pas de spoil ) on est libre tout simplement .

Il manque quand même les flèches à cordes, quel dommage, et pour franchir certaines zones, il y a des sortes de portails qui font office de temps de chargement, mais malgré ça pas de doute ce Deadly Shadows est vraiment énorme .

Lire la suite...
18/20
Untitled-x
Alerte
Posté le 21 août 2013 à 00:00

Deadly Shadows fut mon premier Thief, aussi, je n'en parlerais pas comme un fan acharné qui ferait des comparaison avec ses prédécesseurs. Ce jeu est une bouffée d'air frais en terme d'infiltration. Enfin un jeu qui ne nous pousse pas à un gameplay bipolaire, pour ceux qui auraient la flemme d'être furtif. Cependant nous avons quand même le choix en terme d'objetifs personnels. Aussi, celui qui juge qu'un voleur ne doit pas tuer peut s'imposer cette caractéristique. De même, les contraites sont choisies en fonction du niveau de difficulté. Même si je n'ai pas accrochée au début, je me suis vite prise au jeu. Vous êtes un voleur, et votre objectif fini par être le même que celui de Garret: la cupidité. On ne résiste pas à l'envie de piller pièces après pièces, recoins après recoins, pour récupérer la moindre petite piécette. Le tout dans un univers médiévalo-fantastique comme en en voit trop peu souvent. Le jeu est clairement une sorte d'indie, mais sans partir trop loin. Pour un jeu de 2004, l'aspect technique et les graphismes sont corrects, sans être une pure folie; mais le tout est grandement surpassé pas l'ambiance des niveaux qui ne se figure pas de l’aspect technique et nous emporte dans son univers. Les niveaux sont tous très singuliers, réussissant à surprendre le joueur sans avoir un aspect répétitif. Enfin bref, un jeu que je recommande.

Lire la suite...
17/20
SquallLion
Alerte
Posté le 16 sept. 2005 à 00:00

C'est par hasard que je me suis procuré ce jeu.
Je l'ai eu inclus dans le dvd rom du jeu 'Hitman : contracts'.
Je ne connaissais 'the thief' juste que de nom et donc j'ai installé ce très bon jeu.
Premières constations : IO STORM utilise près de 2 Go d'espace disque rien que pour les cut-scènes (générées par le moteur graphique). Je ne suis pas d'accord avec le fait que l'on dénigre la qualité car elle est tout bonnement excellente ! L'aspect vieillot, la modélisation TRES détaillée est impressionnante.
Comparez ces cinématiques avec celles de Hitman 2 (pourtant très bonnes) et on en reparle. Le fait que l'on voit les yeux de Garret intacts peut s'expliquer par le fait que l'on voit des flash-back. D'ailleurs, dans la pièce interdite de la bibliothèque des PARGANS conte la genèse de garret : assez riche en renseignements.
Seul hic : il faut user d'une carte graphique très récente pour éviter le lag et de baisser trop la résolution;
Mais quel rendu magnifique ! Même en niveau de détails réduits au minimum.
La gestion des ombres est un vrai bonheur de l'infiltration.
La bande-sonore est magnifique et la localisation est exemplaire.
Le seul hic est le manque de fluidité qui nuit à l'immersion totale du jeu.
Le gameplay est quasi-parfait mais on regrette le fait que garret ne peut se la jouer Lara Croft sur les corniches ; sans pour autant tomber dans les excès des jeux de plate-forme.
L'aspect crochetage n'est pas rébarbatif et est assez amusant dès lors que l'on a saisi la marche à suivre. A noter que si on a branché un pad analogique son PC, il se met à vibrer comme un réveil mécanique en pleine sonnerie : sûrement dû à la version X BOX...
Enfin, des incohérences ternissent le tableau : il ne faut pas louper son coup pour assommer un perso sinon on a beau le marteler de coups, il continue à gueuler sans pour autant s'écrouler.
J'aimerai ajouter que chuter en arrière suite à un coup brutal sur la nuque n'est pas illogique mais pas systématique non plus : tout dépend de la position de la victime lors de l'impact.
Enfin, idem pour les flèches lancées : une seule portée au dos suffit à tuer mais il en faut 4 si le perso vous repère (donc de face).
Donc conseil : votre couteau est votre allié et non pas un instrument pour couper votre pain. Courir comme un dingue par l'arrière et d'un coup, éliminer la cible (ça y est, je prends garret pour 47) ou bien, 5 coups bien portés et vifs et on ne vous ennuie plus.
Je le sais, cette attitude bourrine peut choquer mais c'est toujours bon à savoir (quitte à savoir se défendre face à un undead).
L'aspect infiltration est le credo du héros : les flèches sonores, celles d'eau sont ses amies. Celle de mousse est anecdotique : outre les passage où son utilité est primordiale, savoir se déplacer en furtif a la même utilité et ce n'est pratique.
Les niveaux successifs sont tellement bien agencés (on n'est pas parachuté à divers endroits comme dans tout 007) que l'on a l'agréable sensation de continuer une unique mission.
Bref, le scénario très riche (celà est rare) cette sensation de liberté agencés à un scénario exemplaire et une réalisation correcte en font un jeu à posséder dans sa logithèque et il ne pourra que plaire aux fans de la série.

Lire la suite...
14/20
Wargeek83
Alerte
Posté le 30 sept. 2014 à 00:00

Ca y est ! Après avoir retourné tous les sites de vente en ligne et de petites annonces, j’ai enfin réussi à mettre la main sur mon propre exemplaire !
Au premier abord et contrairement aux précédents opus, pas de bugs d’installation sur Windows 7, le lancement du jeu se déroule bien, bref tout va bien.
Cela réjouira les possesseurs des précédents opus de la série qui ont voulu joué sur le système d’exploitation cité plus haut.

Après avoir lancé la partie, c’est la grosse claque graphique !
Le nouveau moteur fait bien son travail et ravira ceux qui ont toujours voulu voir Garett en jeu.
Et oui ! Cet épisode inclut une vue à la troisième personne. Vous pourrez donc admirer la cicatrice et l’œil mécaniste de notre cher roublard.

Vous retrouverez les mêmes mécaniques que les précédents opus, à une chose près : notre regrettée flèche à corde. Vous aurez néanmoins la capacité de vous plaquer au mur pour éviter de trainer bêtement dans les pieds d’un garde si vous êtes sur son chemin de ronde.
Les gants d’escalade feront eux aussi leurs apparitions, sans doute pour combler le manque des flèches à cordes. Ces derniers m’ont d’ailleurs sorti de situations difficiles plus d’une fois.

Passé la première mission, je me rends compte que la ville est sectionnée en plusieurs parties.
Et vous aurez, Ô Joie … ou pas, le droit d’y retourner entre toutes les missions ! Génial non ?
D’autant plus que si vous voulez de l’équipement, il vous faudra aller voir des marchands pour leur acheter. Vous devrez également prendre l’habitude de voir des recéleurs pour vendre vos objets obtenus de façon tout à fait légale et traverser la ville. Encore et encore.
L’autre « intérêt » de la ville vient des quêtes secondaires. Vous trouverez des notes, entendrez des discussions qui vous permettrons de gagner quelques deniers supplémentaires, bien que vous en gagnerez assez rapidement en mission si vous vous débrouillez bien.
Ce système aurait pu être un peu plus sympathique et immersif sans le découpage-consolisation des quartiers et des missions. D’autant plus qu’il aurait été agréable d’avoir accès à la Grande Route des voleurs pour éviter la Milice.
J’allais oublier le système de faction. En effet, en parlant de quête secondaires, les Paiens et les Marteleurs vous donnerons des objectifs à atteindre afin de monter dans leur estime et ne pas se faire poursuivre d’un bout à l’autre d’un quartier par l’un des membres d’une de ces factions.
Vous aurez même le droit à quelques avantages …

En revanche, de nombreux bugs joncheront votre chemin de brigand. Par exemple, il suffit de louper de peu un saut pour que votre personnage soit figé en position de saut, vous voilà maintenant en train de flotter à 30cm du sol et dans l’obligation de charger votre dernière sauvegarde. J’ai également noté que si vous changer la résolution entre deux sessions de jeux et que vous chargez une partie, l’écran se fige sur les sauvegardes. Mais j’ai vraiment sauté au plafond quand un garde repère un ennemi mais vient vous frapper vous. Alors que vous étiez caché.

Côté chiant également, le jeu n’ayant pas été doublé dans la langue de Molière, le jeu est sous-titré.
Sauf que si vous accordez un peu d’importance aux dialogues des personnages, et que vous devez bouger dans les 3 secondes qui viennent à cause de la ronde d’un garde, vous aurez loupé la moitié de la conversation.
D’autant plus que les répliques et les sous-titres ne sont pas synchronisés, vous vous retrouverez donc avec des sous-titres qui empièteront sur la voix de l’interlocuteur. Pas évident pour distinguer qui dit quoi.

Fini pour le côté aigri de ce test, venons-en au scénario.
Et là, je dois dire que j’ai été bluffé par la trame scénaristique plus que travaillée du jeu.
Sur ce point-là, cet épisode rend largement hommage à ces prédécesseurs. La fin m’a fait frissonner !
Je dois vous dire que si le scénario ne m’avait pas autant accroché, j’aurai surement rage quit à cause des bugs trop répétitifs. Et puis … Garett est toujours aussi charismatique et sarcastique qu’avant.

Pour conclure, Dark Project : Deadly Shadows n’a peut-être pas été assez testé en interne de Ion Storm mais reste une perle scénaristique et ravira les fans de Garett et des précédents opus.

Lire la suite...
15/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 04 avr. 2013 à 00:00

Excellent jeu avec une gestion parfaite des déplacements d'une ombre à une zone lumière, le reste reste trop rigide en revanche.
Une durée vie de l'époque donc de qualité, avec un scénario toujours aussi plaisant.
Je vous le conseil rien que pour son gameplay aguicheur.

Lire la suite...
16/20
tommarvel6
Alerte
Posté le 30 oct. 2012 à 00:00

Bon jeu d'infiltration. Comme dans tous les Dark Project, la bande-son est toujours aussi excellente. Les graphismes se sont affinés mais je les trouvent moins agréables à jouer que dans le premier et le deuxième volet de la série. Mais Deadly Shadows nous donnent une impression de liberté qu'il n'y a pas dans les premiers épisodes car on peut se balader dans les rues à notre bon vouloir et acheter les matériaux voulus pour chaques missions. Les gants d'escalade sont une bonne idée qui nous permet de découvrir pas mal de passages secrets.
Excellent jeu.

Lire la suite...
14/20
Phobos_bis
Alerte
Posté le 18 août 2011 à 00:00

Ce jeu souffle le chaud et le froid et oscille entre le très bon et le très mauvais. Bons points pour les graphismes encore bons de nos jours et surtout un 20/20 pour la bande sonore signé Eric Brosius qui a signé, là, des musiques d'ambiances absolument exceptionnel. Mauvais points, en fait les mêmes que Deus Ex 2 : zones de jeu trop petites, chargements trop nombreux, gameplay beaucoup trop simplifié. On voit bien que les développeurs incitent les joueurs à dégommer les gardes à l'arc.
Il vaut mieux tenter le mode difficile et tenter de terminer les niveaux sans tuer personne pour retrouver l'ambiance d'origine. Au final un bon jeu mais qui aurait pu être beaucoup mieux !

Lire la suite...
20/20
Anihilustarem
Alerte
Posté le 07 juin 2012 à 00:00

Bon je sais c'est bien payé comme notation mais c'est une série mythique.
L'infiltration à la flamme bien moyen-ageuse avec de la sorcellerie en fond de tache hmmmmm un régale, notamment dans l'ancien orphelinat. Graphiquement pour l'époque c'est plus que potable et je prend encore du plaisir a y jouer aujourd'hui.
Le game play est perfectible mais très sympathique.
De plus il y a des fan sites qui on des mods et des missions crées par des joueurs.
Un super jeu. J'attend le 4 la bave aux levres

Lire la suite...
20/20
biding
Alerte
Posté le 18 avr. 2012 à 00:00

la série des dark project aura marqué ma vie de gamer,je les ai tous fait et ça n'a été que du bonheur.l'ambiance le son le gameplay tout y est,rien à jeter...ce troisieme volet est le moins bon des 3 il vaut l'avouer pourtant cette série reste à mes yeux la meilleur série des jeux d'infiltration qui soit

Lire la suite...
17/20
crokey
Alerte
Posté le 12 janv. 2012 à 00:00

Alors !...
Deadly shadows est un excellent jeu, rien à redire, les ambiances du célèbre Alexander Brandon sont très bien, les effets spéciaux sont très bien. L'IA certes n'a pas beaucoup évolué mais nous donne toujours autant de fils à retordre par moment. Les missions sont intéressante et bien moins compliqué que dans ses prédécesseurs, de plus on à le marché noir à notre libre porté, pour s'acheter d'avantages d'équipement. Le crochetage est un peu trop simple à mon goût, mais dans la maniabilité je dois avouer que ca fait tout de même plus propre et plus joli. Voilà donc pour moi les meilleurs Dark project étaient tout simplement le 1er, puis pour finir celui-là. Le 2ème était vraiment le moins intéressant.

Lire la suite...
17/20
NegritoB
Alerte
Posté le 26 avr. 2013 à 00:00

Bon je sais c'est bien payé comme notation mais c'est une série mythique.
L'infiltration à la flamme bien moyen-ageuse avec de la sorcellerie en fond de tache hmmmmm un régale, notamment dans l'ancien orphelinat. Graphiquement pour l'époque c'est plus que potable et je prend encore du plaisir a y jouer aujourd'hui.
Le game play est perfectible mais très sympathique.
De plus il y a des fan sites qui on des mods et des missions crées par des...

Lire la suite...
18/20
ScarletKlaudia
Alerte
Posté le 07 juin 2017 à 14:10

Excellent jeu d’infiltration se déroulant dans l'Angleterre médiévale, dans lequel vous êtes le voleur professionnel Garett. Pénétrez les mouvances occultes, ralliez-vous à elles ou attirez leurs sbires, démantelez les réseaux de complots et ouvrez des portes sur un savoir interdit. Gameplay jouissif offrant un arsenal conséquent et des possibilités multiples, lieux et défis intrigants. Si Assassin's Creed place ses parias dans la lumière, Dark Project se déroule exclusivement dans l'ombre, votre seule alliée. Discrétion, réflexion, vigilence. Le silence est d'or, et celui de Garett n'est éloquent que pour le joueur, une belle façon de renforcer le lien empathique (il a plus d'humour qu'il ne le laisse croire).

Lire la suite...
16/20
kioukioun
Alerte
Posté le 12 sept. 2016 à 08:05

Un bon jeu d'infiltration qui prend jusqu'au bout. Même s'il commence à dater, j'ai pris beaucoup de plaisir à finaliser ce jeu. Le jeu est fluide, rapide et diriger Garett s'avère un vrai plaisir.

Lire la suite...
1  2  3  4  5 
Page suivanteFin