CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourSoldes
    • Toutes les offres
    • Meilleures offres
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : [TOPIC UNIQUE] Suivi du coronavirus

DébutPage précedente
Page suivanteFin
TakeshiAniki TakeshiAniki
MP
13 septembre 2022 à 11:47:10

Le 13 septembre 2022 à 11:36:29 :

Le 13 septembre 2022 à 11:34:43 :
Pas la peine de discuter avec des gars qui pensent que l'autisme peut-être provoqué par le vaccin ROR
On voit leur niveau de connaissances
C'est peine perdue.
Mais je ne m'inquiète pas ils trouveront une pirouette pour te dire que c'est le vilain Bigpharma qui muselle les médecins, qui manipule les médias, bla ! bla ! bla !

Le fameux complot dont font parti une majorité de médecins et tous les états :o))

les médecins suivent bêtement en faisant confiance à une science qui n'a de science que le nom mais comme but que l'argent. il n y a qu'à voir les défenseurs de la vax sur les plateaux télé, tous bouffis de conflits d'intérêt avec les labos pharmaceutiques.

par contre quand on appelle à un débat public, silence radio, quand on auditionne au sénat, silence radio...

le vilain bigpharma est reconnu comme le premier organe corrupteur au monde, comment s opposer efficacement à ces gens qui génèrent autant d'argent et ont une capacité corruptrice sans commune mesure

Message édité le 13 septembre 2022 à 11:48:19 par TakeshiAniki
TakeshiAniki TakeshiAniki
MP
13 septembre 2022 à 11:50:37

Le 13 septembre 2022 à 11:40:33 :
Increased emergency cardiovascular events among under 40 population in Israel during vaccine rollout and third COVID 19 wave
https://www.nature.com/articles/s41598-022-10928-z.epdf?sharing_token=hIQpayJaUd4huY-Zq6Bq8dRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0MOpHQVSJxgqIm7cHcTRO6t8fs4f7THNzA4fecus9E1v5KfpLbN60k6s3EhQrKqrTPyeqfDsZ_WIQzRNwXgtMPjGZek53Mazqd7ViFivafmRQaFwez0vVMioOzn-iFqDmE%3D&fbclid=IwAR0toVm5Q4gVaOcrzU3pHKZypXaOk8iSyZi3BMUISGxDdJBJ8aRCb0e1bAA

mêmes les sources complotistes ne peuvent cacher qu il y a un problème avec le vaccin covid

Infovrais Infovrais
MP
13 septembre 2022 à 18:49:29

J'ai envoyé un mp à Anikam pour le lien du site de clivage de furine qu'il demandait. Pris vite fait au hasard sur un média mainstream. Il a juste lu le titre , a fait du lolilol et a fermé le mp. J'ai fait ma part du marché et j'attend toujours sa part du marché qu'il me donne son lien qui doit expliquer ce site de clivage au gain de fonction par voie naturelle.

Conclu: c'est bien un troll de plus trainant sur actu

TakeshiAniki TakeshiAniki
MP
14 septembre 2022 à 08:22:48

Le 13 septembre 2022 à 18:49:29 :
J'ai envoyé un mp à Anikam pour le lien du site de clivage de furine qu'il demandait. Pris vite fait au hasard sur un média mainstream. Il a juste lu le titre , a fait du lolilol et a fermé le mp. J'ai fait ma part du marché et j'attend toujours sa part du marché qu'il me donne son lien qui doit expliquer ce site de clivage au gain de fonction par voie naturelle.

Conclu: c'est bien un troll de plus trainant sur actu

peut être même un secondaire de zakarik, nox18 ou bipolaire

TakeshiAniki TakeshiAniki
MP
14 septembre 2022 à 08:26:35

https://pgibertie.com/2022/07/20/on-sait-maintenant-que-la-quatrieme-dose-est-la-pire-de-toutes-deux-plus-plus-de-risques-detre-contamine-pour-100-000-habitants/

On sait maintenant que la quatrième dose est la pire de toutes : deux plus plus de risques d’etre contaminé pour 100 000 habitants

Spartacus_re Spartacus_re
MP
14 septembre 2022 à 09:28:52

Un rapport de l’Agence Espagnole des Médicaments (qui dépend du Ministère de la Santé), relayé par plusieurs sources fiables, a confirmé en juillet dernier qu’en Espagne, 452 personnes sont mortes des effets secondaires du vaccin et que depuis le début de la campagne vaccinale en 2021, 75 978 effets indésirables du vaccin ont été signalés aux autorités sanitaires. https://lecourrier-du-soir.com/coup-de-tonnerre-en-espagne-le-ministere-de-la-sante-avoue-que-452-personnes-ont-ete-tuees-par-le-vaccin/

Consentement non éclairé" : Trois hôpitaux californiens font l'objet de poursuites pour l'utilisation du "protocole Remdesivir" qui, selon les avocats, a entraîné un décès injustifié. https://www.theepochtimes.com/uninformed-consent-3-california-hospitals-face-lawsuits-for-use-of-remdesivir-protocol-attorneys-allege-led-to-wrongful-death_4722880.html?

"Le consentement éclairé complet signifie que les patients doivent recevoir des informations complètes sur les dommages mortels que ce dangereux médicament expérimental provoque par lui-même", indique l'action en justice. "On doit leur dire que la seule fois où il a été testé, il a été retiré parce qu'il a tué tant de personnes."

L'action en justice fait référence à une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, dans laquelle un comité de sécurité a constaté que ce médicament était le moins efficace et le plus mortel de l'essai avant qu'il ne soit suspendu après le décès de 53 % des patients atteints d'Ebola qui l'avaient pris.

L'Institut national de la santé (NIH) a déclaré que c'est le seul médicament approuvé par la Food and Drug Administration américaine pour traiter le COVID-19.

"Le Remdesivir a reçu une autorisation d'utilisation d'urgence en mai 2020 ou autour de cette date, après avoir été recommandé par un panel du NIH qui contenait neuf personnes ayant des liens financiers avec son créateur, Gilead Sciences", allègue la poursuite.

L'action en justice allègue que les patients ont été soumis à ce qu'elle appelle "le protocole Remdesivir", qui varie dans chaque hôpital.

"Un patient vient à l'hôpital souvent pour un problème sans rapport avec le COVID-19", dit la poursuite. On lui dit qu'il est atteint du COVID-19 ou d'une "pneumonie au COVID".

A partir de là, ils sont séparés de leurs proches et placés dans une chambre où on leur dit que le remdesivir est la seule option, indique la poursuite.

"Ils sont placés sur une machine BiPap à un rythme élevé, ce qui rend leur respiration difficile", indique la poursuite. "Leurs mains sont souvent attachées pour qu'ils ne puissent pas retirer la machine BiPap de leur visage".

Dans de nombreux cas, la poursuite dit qu'un psychiatre déterminera que le patient est agité, ce qui entraîne la sédation du patient, ce qui rend difficile pour eux de lutter contre les effets secondaires du remdesivir "en particulier en ce qui concerne leur capacité à respirer contre les effets secondaires et contre la machine BiPap."

"Leur téléphone et l'instrument de signalisation pour l'infirmière sont généralement placés hors de leur portée", allègue la plainte.

Les patients sont également maintenus en état de malnutrition, et finalement intubés, indique la poursuite, où le patient meurt ensuite.

Il faut en moyenne neuf jours à un "patient du protocole" pour mourir", indique l'action en justice.

L'action en justice poursuit en évoquant les incitations financières fédérales que l'hôpital reçoit pour chaque étape du protocole.

M. Hamilton, qui est également stratège juridique pour l'organisation de défense des droits médicaux, constitutionnels et spirituels Truth for Health Foundation, dirigée par le Dr Lee Vliet, a évoqué ce qu'il a appelé le système de récompense financière des protocoles lors de la conférence.

"Ce dont je vais parler, c'est du taux de facturation moyen pour trois catégories de victimes du COVID", a déclaré M. Hamilton.

Si un patient est traité et renvoyé chez lui, le taux de charge moyen en Californie est de 3 200 $, a-t-il dit.

"Si vous l'amenez à l'hôpital et le traitez comme un patient COVID non complexe, le taux de facturation moyen est de 111 000 dollars", a-t-il déclaré. "Cependant, si vous le traitez comme un patient COVID complexe, ce qui signifie que vous devez soit l'intuber, soit le placer en soins intensifs, par définition il devient complexe, et pour cela le taux de facturation moyen est d'environ 450 000 $."

En plus de ces frais, les hôpitaux reçoivent un bonus du gouvernement par le biais du code de la classification internationale des maladies qui leur permet de facturer un supplément de 20 % sur l'ensemble du séjour hospitalier, ajoutant 90 000 dollars aux 450 000 dollars.

"Vous comprenez donc pourquoi il y a une grande incitation à ne pas se contenter de leur donner quelque chose qui fonctionne et de les renvoyer chez eux, mais à les faire venir, à trouver un moyen de les intuber, à appeler cela un cas complexe, et à obtenir 500 000 dollars au lieu de 3 200 dollars. C'est une formidable incitation financière".

Message édité le 14 septembre 2022 à 09:31:43 par Spartacus_re
Spartacus_re Spartacus_re
MP
14 septembre 2022 à 22:34:25

Les autorités américaines de réglementation des médicaments refusent de fournir les principales analyses d'une base de données sur la sécurité du vaccin COVID-19, affirmant que les conclusions factuelles ne peuvent être séparées par des discussions internes protégées par la loi. https://www.theepochtimes.com/exclusive-fda-refuses-to-provide-key-covid-19-vaccine-safety-analyses_4722586.html

L'Epoch Times a demandé en juillet à la Food and Drug Administration (FDA) toutes les analyses effectuées par l'agence pour les vaccins COVID-19 en utilisant une méthode appelée Empirical Bayesian data mining, qui consiste à comparer les événements indésirables enregistrés après un vaccin COVID-19 spécifique avec ceux enregistrés après la vaccination avec des vaccins non-COVID-19.

D'après les documents décrivant les procédures opérationnelles, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) allaient procéder à un autre type d'analyses de données, appelé "Proportional Reporting Ratio" (PRR).

Le CDC a également refusé, jusqu'à présent, de fournir les résultats de ces analyses.

Il a également fourni à deux reprises de fausses informations en répondant à des questions.

L'agence a d'abord déclaré qu'aucune analyse PRR n'avait été effectuée et que l'extraction de données n'était pas du ressort de l'agence. L'agence a ensuite déclaré qu'elle avait effectué des RRP, à partir de février 2021.

Plus tard, l'agence a reconnu que ce n'était pas vrai. Un porte-parole a déclaré à The Epoch Times que l'agence n'avait pas commencé à effectuer des RRP avant mars 2022.

En lien direct :

Le directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a reconnu publiquement pour la première fois que l'agence avait donné de fausses informations sur le suivi de la sécurité du vaccin COVID-19. https://www.theepochtimes.com/cdc-director-admits-agency-gave-false-information-on-covid-19-vaccine-safety-monitoring_4726981.html

Le Dr Rochelle Walensky, directrice de l'agence, a déclaré dans une lettre rendue publique le 12 septembre que les CDC n'ont pas du tout analysé certains types de rapports d'événements indésirables en 2021, alors que l'agence avait précédemment déclaré qu'elle avait commencé en février 2021.

RealZakarik RealZakarik
MP
15 septembre 2022 à 01:38:45

Pour le rapport de l'agence de santé espagnole, c'est toujours le même problème et toujours la même réponse, donc je vais juste poser le lien d'un article y répondant, parce que flemme. La réponse est la même que lorsque des gens sortent le VAERS ou eudravigilance, parce que c'est la même chose.

https://fr.news.yahoo.com/minist%C3%A8re-espagnol-sant%C3%A9-n-avou%C3%A9-154904357.html

Infovrais Infovrais
MP
15 septembre 2022 à 01:55:44

Le 14 septembre 2022 à 22:34:25 :
Les autorités américaines de réglementation des médicaments refusent de fournir les principales analyses d'une base de données sur la sécurité du vaccin COVID-19, affirmant que les conclusions factuelles ne peuvent être séparées par des discussions internes protégées par la loi. https://www.theepochtimes.com/exclusive-fda-refuses-to-provide-key-covid-19-vaccine-safety-analyses_4722586.html

L'Epoch Times a demandé en juillet à la Food and Drug Administration (FDA) toutes les analyses effectuées par l'agence pour les vaccins COVID-19 en utilisant une méthode appelée Empirical Bayesian data mining, qui consiste à comparer les événements indésirables enregistrés après un vaccin COVID-19 spécifique avec ceux enregistrés après la vaccination avec des vaccins non-COVID-19.

D'après les documents décrivant les procédures opérationnelles, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) allaient procéder à un autre type d'analyses de données, appelé "Proportional Reporting Ratio" (PRR).

Le CDC a également refusé, jusqu'à présent, de fournir les résultats de ces analyses.

Il a également fourni à deux reprises de fausses informations en répondant à des questions.

L'agence a d'abord déclaré qu'aucune analyse PRR n'avait été effectuée et que l'extraction de données n'était pas du ressort de l'agence. L'agence a ensuite déclaré qu'elle avait effectué des RRP, à partir de février 2021.

Plus tard, l'agence a reconnu que ce n'était pas vrai. Un porte-parole a déclaré à The Epoch Times que l'agence n'avait pas commencé à effectuer des RRP avant mars 2022.

En lien direct :

Le directeur des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a reconnu publiquement pour la première fois que l'agence avait donné de fausses informations sur le suivi de la sécurité du vaccin COVID-19. https://www.theepochtimes.com/cdc-director-admits-agency-gave-false-information-on-covid-19-vaccine-safety-monitoring_4726981.html

Le Dr Rochelle Walensky, directrice de l'agence, a déclaré dans une lettre rendue publique le 12 septembre que les CDC n'ont pas du tout analysé certains types de rapports d'événements indésirables en 2021, alors que l'agence avait précédemment déclaré qu'elle avait commencé en février 2021.

Tout va bien :ok:

Spartacus_re Spartacus_re
MP
15 septembre 2022 à 02:49:24

Le 15 septembre 2022 à 01:38:45 :
Pour le rapport de l'agence de santé espagnole, c'est toujours le même problème et toujours la même réponse, donc je vais juste poser le lien d'un article y répondant, parce que flemme. La réponse est la même que lorsque des gens sortent le VAERS ou eudravigilance, parce que c'est la même chose.

https://fr.news.yahoo.com/minist%C3%A8re-espagnol-sant%C3%A9-n-avou%C3%A9-154904357.html

Oui c’est exact. Mais la pharmacovigilence sert à indiquer un signal d’alarme.

Je cite : " Sur ces notifications, 65% d'entre elles ont été communiquées par des professionnels de santé et 35% par des citoyens. "

Si les médecins ont remplis les formulaires c’est qu’il y avait suspicion de causalité. Et on sait parfaitement qu’il y a un facteur non négligeable de sous-déclaration. Donc parmis les 450 personnes décédées, toutes ne sont peut-être pas décédées des suites du vaccin mais certainement que beaucoup plus de personnes sont mortes que ce que rapporte le rapport de l’agence de santé espagnole.

Message édité le 15 septembre 2022 à 02:50:07 par Spartacus_re
Spartacus_re Spartacus_re
MP
15 septembre 2022 à 03:53:14

Une enquête sur les données officielles du gouvernement américain, fournies par les Centers for Disease Control, a révélé qu'un nombre extrêmement élevé d'effets indésirables et de décès ont été signalés à de nombreuses reprises pour des numéros de lot spécifiques des vaccins Covid-19.

Cela signifie que les lots les plus mortels du vaccin Covid-19 ont maintenant été identifiés, mais que les autorités de réglementation médicale ont refusé de les retirer et qu'ils sont toujours administrés au public.

Les chiffres révèlent que chaque décès signalé comme un effet indésirable des injections de Covid-19 a été causé par seulement 4 à 5 % des lots de vaccins Covid-19 produits par Pfizer et Moderna.

Mais ce qui est peut-être plus inquiétant, c'est que la petite minorité de lots "mortels" a été distribuée largement à travers les États-Unis, tandis que d'autres lots "bénins" n'ont été envoyés que dans quelques endroits.

https://expose-news.com/2022/09/08/gov-data-4percent-batches-caused-all-covid-jab-deaths/

Comploutiste Comploutiste
MP
15 septembre 2022 à 11:15:12

Donc ils savent très bien qu'il y a des lots empoisonnés et d'autres non.

Je me demande bien sur quelle base s'est organisée la répartition des lots.

Comploutiste Comploutiste
MP
15 septembre 2022 à 16:59:32

https://virologyj.biomedcentral.com/articles/10.1186/s12985-022-01831-0

La pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) a conduit à l'utilisation généralisée de vaccins génétiques, y compris les vaccins à ARNm et à vecteur viral. De plus, des vaccins de rappel ont été utilisés, mais leur efficacité contre la protéine de pointe hautement mutée des souches Omicron est limitée. Récemment, The Lancet a publié une étude sur l'efficacité des vaccins COVID-19 et le déclin de l'immunité avec le temps [1]. L'étude a montré que la fonction immunitaire chez les personnes vaccinées 8 mois après l'administration de deux doses de vaccin COVID-19 était inférieure à celle des personnes non vaccinées. Ces résultats étaient plus prononcés chez les personnes âgées et les personnes ayant des conditions préexistantes. Selon les recommandations de l'Agence européenne des médicaments, des rappels fréquents de COVID-19 pourraient avoir un effet négatif sur la réponse immunitaire et pourraient ne pas être réalisables [2]. Plusieurs pays, dont Israël, le Chili et la Suède, proposent la quatrième dose uniquement aux personnes âgées et à d'autres groupes plutôt qu'à tous les individus [3].

Spartacus_re Spartacus_re
MP
16 septembre 2022 à 13:43:49

Selon une nouvelle étude publiée dans le Journal of Clinical Medicine, les allogreffes cornéennes aiguës sont rejetées par les patients vaccinés qui ont subi la greffe. Les chercheurs pensent que la cause sous-jacente pourrait être liée à une réponse inflammatoire systémique provoquée par les injections covid.

Des chercheurs japonais ont compilé les données de 23 études. Au total, 23 yeux de 21 patients ayant subi une greffe de cornée ont été évalués. Le rejet de greffe s'est produit entre un jour et six semaines après la vaccination chez tous les patients, certains ayant subi la greffe il y a déjà vingt ans.

Une greffe par rejet se produit lorsque le système immunitaire du receveur rejette le tissu d'un donneur, dans ce cas, la cornée. La chirurgie est connue pour être l'une des procédures de greffe d'organe les plus réussies avec de faibles taux de rejet

Caractéristiques et manifestations cliniques oculaires chez les patients présentant un rejet aigu de greffe de cornée après avoir reçu le vaccin COVID-19 : Une revue systématique. https://www.mdpi.com/2077-0383/11/15/4500

Corruption : Des documents gouvernementaux prouvent que Bill Gates est le principal bailleur de fonds de l'organisme britannique de réglementation des médicaments, alors qu'il possède des parts importantes dans Pfizer et BioNTech. https://expose-news.com/2022/09/15/bill-gates-mhra-pfizer-corruption/
La Fondation Bill et Melinda Gates a acheté des actions de Pfizer en 2002, et en septembre 2020, Bill Gates s'est assuré que la valeur de ses actions augmentait en annonçant aux grands médias, lors d'une interview sur CNBC, qu'il considérait le vaccin Pfizer comme le leader dans la course au vaccin Covid-19.

La Fondation Bill & Melinda Gates a également acheté "par coïncidence" pour 55 millions de dollars d'actions de BioNTech en septembre 2019, juste avant que la prétendue pandémie de Covid-19 ne frappe.

La MHRA a reçu une subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates en 2017 à hauteur de 980 000 £ pour une "collaboration" avec la fondation. Cependant, une demande de liberté d'information à laquelle la MHRA a répondu en mai 2021 a révélé que le niveau actuel des subventions reçues de la Fondation Gates s'élève à 3 millions de dollars et couvre "un certain nombre de projets".

Après avoir terrorisé la population néo-zélandaise pendant deux ans, le Premier ministre @jacindaardern fait marche arrière et annule l’obligation vaccinale (y compris les soignants) et les masques. « Nous devons respecter les choix individuels de chacun » . https://twitter.com/i/status/1569316065921929217

ALERTE : l’UE prépare une nouvelle campagne de vaccination massive. https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/15/alerte-lue-prepare-une-nouvelle-campagne-de-vaccination-massive/

Les messages de la Commission sont sans ambiguïté : “un nombre élevé d’infections est attendu”…

Comme le précise le courrier de la commission, “il ne sera pas possible de choisir le type exact de son vaccin”.

Spartacus_re Spartacus_re
MP
17 septembre 2022 à 05:13:10

Les confinements et les masques font plus de mal aux enfants que nous ne le pensions. https://ianmsc.substack.com/p/lockdowns-and-masks-hurt-kids-even?utm_source=substack&utm_campaign=post_embed&utm_medium=web

Plus à propos des masques :

Les particules de dioxyde de titane fréquemment présentes dans les masques faciaux destinés à un usage général nécessitent un contrôle réglementaire. https://www.nature.com/articles/s41598-022-06605-w

Des particules de polystyrène (plastique) sont libérées par les masques Covid - ainsi que des métaux toxiques tels que le plomb, le cadmium, l'antimoine et le cuivre, dans l'eau et l'air que nous respirons - et il a été démontré qu'elles réduisent le nombre et la mobilité des spermatozoïdes chez les souris mâles.
Étude : Les microplastiques en polystyrène induisent une toxicité pour la reproduction mâle chez les souris. https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/S0304389420314199?via%3Dihub

Une étude a révélé que les microplastiques en polystyrène "provoquaient un dysfonctionnement mitochondrial, un stress du RE [réticulum endoplasmique], une inflammation et une autophagie dans les cellules rénales et s'accumulaient dans les cellules HK-2 [rein humain] et dans les reins des souris". https://ehp.niehs.nih.gov/doi/full/10.1289/EHP7612

Découverte et quantification de la pollution par les particules de plastique dans le sang humain. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0160412022001258

" D'autres preuves de la translocation des particules plastiques proviennent des sciences de l'administration des médicaments, où des transporteurs polymériques de produits pharmaceutiques ont été dosés dans des systèmes d'essai chez les mammifères.

Les supports polymères nanométriques sont capables de délivrer des médicaments à travers la barrière hémato-encéphalique. "

L'État de New York a commencé à diffuser un spot publicitaire pour sensibiliser les enfants à la myocardite.

Au début du mois, l'hôpital NewYork-Presbyterian a mis en ligne sur sa chaîne Youtube une vidéo intitulée "Pediatric Patient Story - Suri (version 30s)".

https://www.thegatewaypundit.com/2022/09/new-normal-kids-myocarditis-awareness-commercial-running-new-york-state-video/

Le Danemark met fin au vaccin COVID pour les personnes de moins de 50 ans. Le Danemark a déjà interrompu les injections de COVID-19 pour presque tous les jeunes de moins de 18 ans. https://thecountersignal.com/denmark-bans-covid-jab-for-most-people-under-50/

Message édité le 17 septembre 2022 à 05:16:47 par Spartacus_re
z170 z170
MP
17 septembre 2022 à 07:53:45

Petit souvenir de la dernière pandémie , et des mensonges similaires à ceux que nous vivons aujourd'hui
https://www.youtube.com/watch?v=DgOJzHbcm-8

z170 z170
MP
17 septembre 2022 à 08:25:53

Avant Le Vaccin, Il N'y Avait Pas Un Seul Cas De Covid-19
January 22nd
Covid2020
Odysee

Vidéo censurée ici aussi étonnamment , puisqu'elle ne contient que des infos qui ont fait le tour de la TV , produites par les médias autorisés .
Mais pas besoin de commentaires , elle parle d'elle-même .

Spartacus_re Spartacus_re
MP
17 septembre 2022 à 10:09:51

Le 17 septembre 2022 à 08:25:53 :
Avant Le Vaccin, Il N'y Avait Pas Un Seul Cas De Covid-19
January 22nd
Covid2020
Odysee

Vidéo censurée ici aussi étonnamment , puisqu'elle ne contient que des infos qui ont fait le tour de la TV , produites par les médias autorisés .
Mais pas besoin de commentaires , elle parle d'elle-même .

En vertu de la loi sur la liberté d'information, un tribunal américain a ordonné à la FDA de publier tous les documents de Pfizer sur lesquels elle s'est fondée pour accorder l'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin COVID-19 de Pfizer.

Parmi les documents révélés, une baisse transitoire des lymphocytes a été observée juste après la vaccination. Le propre essai de Pfizer a montré que l'infection était significativement plus fréquente dans le groupe vacciné que dans le groupe placebo au cours des premiers jours suivant le vaccin.

Des informations ont été cachées au public. Les vaccins pourraient bien avoir aggravés et entretenu l’épidémie.

Message édité le 17 septembre 2022 à 10:11:35 par Spartacus_re
Spartacus_re Spartacus_re
MP
18 septembre 2022 à 00:12:51

Un rapport médico-légal britannique trouve du graphène : Évaluation qualitative des inclusions dans les vaccins Covid-19 de Moderna, AstraZeneca et Pfizer - par UNIT : les nanoparticules de graphène auto-assemblées sont confirmées. Un dossier de police criminelle a été déposé au Royaume-Uni. https://anamihalceamdphd.substack.com/p/uk-forensic-report-finds-graphene
PDF https://anamihalceamdphd.substack.com/api/v1/file/ce2c637d-eb0a-4bb1-90f3-d0e483151919.pdf

Ce rapport est de la plus haute importance car il comporte une documentation méticuleuse sur la chaîne de possession, ce qui est important pour pouvoir le présenter dans le cadre d'un procès.

UNIT a été mandaté par EbMC squared CiC dans le cadre du projet UNITC-112980 pour enquêter sur le contenu de quatre flacons d'injection (Moderna 01, Moderna 02, AstraZeneca, Pfizer) afin de détecter tout ingrédient non déclaré susceptible de causer des dommages corporels.

POLITICO : Comment Bill Gates a pris le contrôle de la pandémie de Covid (le titre de l'article a apparemment été modifié à la hâte après sa publication). https://igorchudov.substack.com/p/politico-how-bill-gates-took-over

Il mentionne que la réponse à la pandémie a été prise en charge par la Fondation Bill et Melinda Gates, GAVI, CEPI et le Wellcome Trust. Ces quatre organisations prétendent être indépendantes, mais toutes ont été financées par Bill Gates.

Note : Elles ont participé à l'événement 201, la planification de la pandémie, en octobre 2019.

La BBC se vante d'avoir contribué à la suppression d'un groupe Facebook de soutien aux victimes de vaccins comptant plus de 250 000 membres. https://www.bbc.com/news/technology-62877597

Une fois que la BBC a alerté la société mère de Facebook, Meta, les groupes ont été supprimés.

"Nous avons supprimé ce groupe pour avoir violé nos politiques de désinformation préjudiciable et nous examinerons tout autre contenu similaire conformément à cette politique. Nous continuons à travailler en étroite collaboration avec des experts de la santé publique et le gouvernement britannique pour lutter contre la désinformation sur le vaccin Covid", a déclaré l'entreprise dans un communiqué.

Robert Redfield a déclaré à Paul Thacker, ancien enquêteur de la commission des finances du Sénat, que le directeur du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, le Dr Anthony Fauci, "savait" qu'il finançait des recherches sur les gains de fonction qui rendent les virus plus dangereux, et qu'il "a trompé le Congrès" lorsqu'il l'a nié, mais "rien ne se passera tant que l'administration Biden sera là". https://justthenews.com/government/federal-agencies/fauci-knows-he-funded-gain-function-research-misled-congress-former-cdc

Bill Gates a admis avoir fait pression sur Trump contre son projet de recherche sur la sécurité des vaccins, 2 fois. https://www.youtube.com/watch?time_continue=132&v=dY7byG1YGwg
Vers 2m10s :
"Lors de ces deux rencontres [avec Donald Trump], il m'a demandé si les vaccins n'étaient pas une mauvaise chose, car il envisageait de créer une commission chargée d'étudier les effets néfastes des vaccins... Et j'ai répondu "Non... ce serait une mauvaise chose, ne faites pas ça"."

Message édité le 18 septembre 2022 à 00:15:49 par Spartacus_re
Spartacus_re Spartacus_re
MP
18 septembre 2022 à 14:08:57

La censure criminelle de l'efficacité de l'ivermectine par les revues médicales à fort impact - Partie 1. Le personnel éditorial des revues médicales à fort impact recevait l'ordre de censurer les études sur l'ivermectine de la part de Big Pharma et de "philanthropes" comme Bill Gates. Pierre Kory, MD, MPA. https://pierrekory.substack.com/p/the-criminal-censorship-of-ivermectins

Les éditeurs de revues à fort impact ont fait quatre choses pour supprimer les preuves de l'efficacité de l'ivermectine dans le COVID :
1) Ils ont rejeté tous les essais positifs de l'ivermectine, même (et surtout) ceux de haute qualité, en commençant dès mai 2020. (c'est le sujet de ce post).
2) Retraité les études positives sur l'ivermectine même après qu'elles aient passé l'examen par les pairs et/ou qu'elles aient déjà été publiées (ces actions étaient sans précédent dans nos carrières de médecins et de chercheurs). C'est sur ce point que portera mon prochain article.
3) Publié des essais frauduleux et des méta-analyses frauduleuses.
4) Publié de nombreux éditoriaux anti-ivermectine, ce qui est également une tactique de désinformation déjà nommée appelée "la Diversion".

En 2018, des démissions massives de membres du conseil d'administration de la bibliothèque Cochrane ont eu lieu en raison de ce que l’un d’eux a déclaré être une "culture autoritaire descendante croissante et un modèle commercial de plus en plus commercial" qui "menace les objectifs scientifiques, moraux et sociaux de l'organisation".

Note : Gates est devenu un donateur deux ans plus tôt.

Le NEJM, le Lancet, le BMJ, le JAMA, la Cochrane Library ont tous du sang sur les mains.

Le gouvernement écossais a lancé une enquête sur les causes de la surmortalité pendant la pandémie de Covid-19 en Écosse. https://www.parliament.scot/chamber-and-committees/committees/current-and-previous-committees/session-6-covid19-recovery-committee/business-items/excess-deaths-in-scotland-since-the-start-of-the-pandemic-inquiry

Une étude du NEJM confirme que le vaccin COVID provoque une nouvelle forme de syndrome d'immunodéficience acquise et qu'il faut 5 mois pour en venir à bout. https://expose-news.com/2022/09/18/nejm-study-confirms-covid-vaccination-causes-aid-syndrome/

Message édité le 18 septembre 2022 à 14:10:20 par Spartacus_re
DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
La vidéo du moment