CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Pourquoi Robespierre est aussi mal vu ?

DébutPage précedente
12345678910
Page suivanteFin
Isane-san Isane-san
MP
Niveau 34
27 novembre 2023 à 12:16:51

Le forum Histoire ne changera jamais. :hap:

Fasolt Fasolt
MP
Niveau 41
27 novembre 2023 à 12:25:38

Le 27 novembre 2023 à 12:16:51 :
Le forum Histoire ne changera jamais. :hap:

Pour l'avoir connu depuis 2007, il a BEAUCOUP changé.

Sunehri Sunehri
MP
Niveau 31
27 novembre 2023 à 12:31:20

Tu n'as rien cité du tout

Je viens de le citer, LFDM chapitre 8

Encore un homme de paille sorti d'on ne sait où. Parler de droite ou de gauche au moment de la Révolution ne fait absolument aucun sens, puisque ces concepts concernent uniquement les partis politiques tels qu'on les connait aujourd'hui, et que rien alors ne ressemble de près ou de loin à cette représentation qui pour le coup, oui, est complétement anachronique.

Oui donc même si tu te tortilles parce que ça te met mal à l'aise tu nous expliques qu'un historien reconnu sur le sujet est un bouffon

Non, son plan ne permet que le succès de quelques mouvements stratégiques ; mais en aucun cas aucun de remporter la bataille à lui seul

Ce que je n'ai jamais prétendu. À la base j'ai juste cité Boanaprte comme exemple des hommes grâce à qui la France écarte la menace extérieure en 1793-94, il en fait indéniablement partie contrairement à ce que tu racontes

Ça a complétement rapport puisque c'est en présentant ses justifications des troubles auxquels les enragés ont incités sans même les mener que Marat va alors être le premier à l'ostraciser de façon sèche et brutale.

Donc ça n'a aucun rapport et tu es incapable d'attaquer Roux sur le fond. Ce qui te rend inaudible là-dessus c'est qu'à côté de ça tu es un défenseur acharné de Robespierre qui ne fera pas mieux en soulevant les Thermidoriens

Pas plus réductrice que la vision caricaturale que tu nous proposes de Robespierre. D'ailleurs, c'est assez marrant de te voir le citer ici alors que niveau virulence contre les hébertistes, il a été bien plus féroce que Robespierre contre eux.

Ça a quoi de marrant ? J'ai dit que t'avais une vision caricaturale de Danton, pas que je l'aimais particulièrement

C'est pourtant bien le cas. La preuve, tu cherches à coller sur le seul dos de Robespierre ce qui revient tout autant à Danton, Billaud-Varenne, Saint-Just ou encore Collot d'Herbois...

C'est exactement l'inverse, c'est toi qui met sur son compte tout ce qui s'est déroulé en France en 1793-94 pour expliquer qu'il est formidable. Moi je ne le juge que comme un homme avec une certaine influence parmi d'autres

Non, on est passé de Robespierre est bien le seul avec Saint-Just

C'était pas "le seul avec" dont tu parlais, c'était "le seul"

à avoir su démontrer avec autant de rigueur méthodique la primauté du droit à l'existence et à la subsistance sur le droit à la propriété privée (sacralisée à outrance par les proto-libéraux, modérés ou autres partisans du vote censitaire); et donc à avoir voulu la limiter concrètement. Comme je l'ai expliqué, il est un bien plus fin lecteur de Rousseau que Marat - ce qui n'enlève rien du tout à son grand talent par ailleurs. Mais sur ce point précis, c'est bien Robespierre à être le plus rigoureux et le plus méthodique pour le faire valoir.

La rigueur c'est de sacraliser la propriété privée, de faire un peu de moraline sur la misère et de refuser l'égalité réelle ? On doit pas en avoir la même définition

Petit mythomane : tu as dit stricto sensu, je cite : "Robespierre est indéfendable là-dessus. Non seulement la manière a été atroce et les révolutionnaires traînent la Terreur en boulet dans le champ de l'imaginaire collectif jusqu'à nos jours" ; quand on te rappelle que c'est lui qui met le mieux en forme les revendications des sans culottes , et donc des hébertistes, des enragés, etc. une fois dépouillées de leurs excès.

Cette citation ne montre en aucun cas que j'en fais un monstre et que je le charge. Simplement que sa stratégie politique était désastreuse (c'était en réponse à une critique sur les actes de Roux et des Égaux)

Tu lui reproches donc d'être alors un homme isolé, à la santé ruinée et usée par l'exercice des responsabilités, dépourvu de super pouvoirs extra lucides qui lui auraient permis de déjouer le coup orchestré contre lui, et de super pouvoirs de persuasion qui lui auraient aussi permis de se faire obéir au doigt et à l'œil par une Commune désorganisée et une Convention retournée contre lui.
C'est bien ce que je dis : tu es dans la pure science fiction, et pas du tout dans le réel. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701047529-1691870228-avatarbbyoda-copie.png

Oui, comme à peu près tous les historiens sérieux

ZeCh1ld ZeCh1ld
MP
Niveau 28
27 novembre 2023 à 14:04:53

Je viens de le citer, LFDM chapitre 8

Qu'est ce que tu as cité de lui ? Absolument rien du tout. Tout ce que tu fais c'est mentionner vaguement son nom comme argument d'autorité, mais en te gardant bien de citer un passage précis.

D'ailleurs, à te voir esquiver les détails que je donne sur la soirée du 9 Thermidor où la Commune tergiverse entre les informations émanant du Comité d'exécution, et celles émanant du Conseil général ; où au fur et à mesure que les troupes en arme comprennent qu'il s'agit de marcher contre la Convention se retirent tour à tour ne voulant pas soutenir et être impliqués dans une telle initiative ; où elle peine à trouver les 24 hommes dont elle a besoin et n'en trouve finalement que douze ; en dit extrêmement long sur ta connaissance réelle de la question.

Oui donc même si tu te tortilles parce que ça te met mal à l'aise tu nous expliques qu'un historien reconnu sur le sujet est un bouffon

Je ne tortille rien du tout. J'ai dit que si JCM le faisait, c'était uniquement par commodité et simplicité pédagogique. Mais lui-même à n'en pas douter conviendrait aisément que c'est complétement anachronique comme procédé.

Encore une fois tu fabriques un homme de paille et surenchéris dans l'outrance pour cacher la complète vacuité de tes élucubrations. :o))

Ce que je n'ai jamais prétendu. À la base j'ai juste cité Boanaprte comme exemple des hommes grâce à qui la France écarte la menace extérieure en 1793-94, il en fait indéniablement partie contrairement à ce que tu racontes

Non, à la base tu as affirmé que c'est Bonaparte et Fouché qui sécurisent les frontières du pays sous la Convention Montagnarde : ce que nous avons vu être complétement faux, et bien la démonstration que tu multiplie les mensonges sur une chronologie que tu ne maitrises tout simplement pas.

Donc ça n'a aucun rapport et tu es incapable d'attaquer Roux sur le fond.

Sur le fond, Jacques Roux est un simple agitateur de seconde zone qui n'a aucune cohérence intellectuelle du tout sur le plan théorique. Puisqu'entre le début et la fin de ses gesticulations parisiennes, il finit par blâmer et vouloir brûler ce qu'au départ il voulait imposer.

Et arrête d'essayer de faire croire qu'il aurait une pensée élaborée alors qu'il n'est en aucun cas théoricien. Ses seules marottes sont de réclamer la tête des agioteurs et des accapareurs exactement comme tous les sans culottes alors, et de pousser à la guerre contre les aristos émigrés qui sont parti rejoindre les troupes autrichiennes. Rien de plus. C'est extrêmement faible en vérité comme pensée politique, et voilà très précisément pourquoi Marat le renverra dans ses cordes : puisqu'ils ont bien autre chose à faire que d'écouter un surexcité irréaliste qui ne sait faire que du bruit pour pas grand chose au final.

Ce qui te rend inaudible là-dessus c'est qu'à côté de ça tu es un défenseur acharné de Robespierre qui ne fera pas mieux en soulevant les Thermidoriens

Non, c'est d'autant plus marrant de te voir venir reprocher les méthodes de Robespierre concernant la terreur alors qu'autant Hébert que Roux sont les plus vindicatifs sur ce type de méthodes.

Mais on n'est plus à ça près avec toi. :o))

C'est exactement l'inverse, c'est toi qui met sur son compte tout ce qui s'est déroulé en France en 1793-94 pour expliquer qu'il est formidable. Moi je ne le juge que comme un homme avec une certaine influence parmi d'autres
(...)
C'était pas "le seul avec" dont tu parlais, c'était "le seul"

Absolument pas : on est encore là face à un de tes hommes de paille grotesques. Montre moi un seul passage où j'aurais dit qu'il était le seul, alors que je n'ai cessé de l'associer à la Convention Montagnarde ou à Saint-Just par exemple. Tu n'en trouveras pas puisque tout simplement il s'agit là d'un de tes gros sophisme habituel pour essayer de nous la faire à l'envers.

Tu es juste un troll.

La rigueur c'est de sacraliser la propriété privée, de faire un peu de moraline sur la misère et de refuser l'égalité réelle ? On doit pas en avoir la même définition

Ce n'est pas lui qui sacralise la propriété privée puisque justement il la désacralise en montrant qu'elle doit être subordonnée au droit à l'existence et à la subsistance encore une fois. Ce qui sacralise la propriété privée, c'est la déclaration de 1789. Encore une fois, il ne fait là que reprendre le terme par pure intelligence politique, et pour ne pas se retrouver à être accusé d'être un opposant à la déclaration des droits de l'homme et citoyen de 1789.

Encore une fois, il faut vraiment être un demeurax pour ne pas arriver à comprendre ça.

Cette citation ne montre en aucun cas que j'en fais un monstre et que je le charge. Simplement que sa stratégie politique était désastreuse (c'était en réponse à une critique sur les actes de Roux et des Égaux)

Non non. C'est bien ce que tu as répondu quand j'ai rappelé que Robespierre était bien celui qui à l'Assemblée mettait en forme leurs revendications pour les rendre audibles justement. Et te voir venir critiquer la stratégie de Robespierre alors qu'elle est complétement appuyée par les sans culottes, c'est juste à se tordre de rire. Tout ce que tu reproches à Robespierre sur le plan de la terreur aurait été 150 fois plus désastreux s'il n'y avait eu que des Hebert ou des Jacques Roux. Ce n'est pas une Révolution qu'on aurait alors eu, mais juste une énième jacquerie matée dans le sang, sans aucune chance aucune de voir même ne serait ce que l'ombre de la république.

Oui, comme à peu près tous les historiens sérieux

Non, aucun historien sérieux ne lui reproche de pas avoir eu de super pouvoirs pendant Thermidor.
Seul un rigolo comme toi qui fait de la pure science fiction le lui reproche, en fait. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701090274-1691838434-baby-yoda-best.png

Sunehri Sunehri
MP
Niveau 31
27 novembre 2023 à 14:39:06

Qu'est ce que tu as cité de lui ? Absolument rien du tout.

Ce qu'il y a entre guillemets

D'ailleurs, à te voir esquiver les détails que je donne sur la soirée du 9 Thermidor où la Commune tergiverse entre les informations émanant du Comité d'exécution, et celles émanant du Conseil général

Tu connais tellement les détails que t'étais même pas au courant que Hanriot avait été libéré, tu m'excuseras d'aller à l'essentiel et de ne pas prendre en charge ton instruction en démontant ligne par ligne tes inepties

Je ne tortille rien du tout. J'ai dit que si JCM le faisait, c'était uniquement par commodité et simplicité pédagogique. Mais lui-même à n'en pas douter conviendrait aisément que c'est complétement anachronique comme procédé.

Oui par simplicité pédagogique dans un bouquin d'histoire, c'est sûrement ça, et c'est très cohérent avec le fait que tu me sautes dessus pour l'utilisation de ce concept dans un post JVC

Non, à la base tu as affirmé que c'est Bonaparte et Fouché qui sécurisent les frontières du pays sous la Convention Montagnarde

Menteur. Ce que j'ai dit précisément c'est c'est pas lui, c'est un ensemble d'acteurs très différents, parmi lesquels des "héros" comme Fouché et Bonaparte, arrête de personnaliser la Révolution de manière aussi puérile et ridicule

Ce qui est parfaitement exact même sqi tu t'obstines à nier ça de manière assez pitoyable

Sur le fond, Jacques Roux est un simple agitateur de seconde zone qui n'a aucune cohérence intellectuelle du tout sur le plan théorique. Puisqu'entre le début et la fin de ses gesticulations parisiennes, il finit par blâmer et vouloir brûler ce qu'au départ il voulait imposer.

Et arrête d'essayer de faire croire qu'il aurait une pensée élaborée alors qu'il n'est en aucun cas théoricien. Ses seules marottes sont de réclamer la tête des agioteurs et des accapareurs exactement comme tous les sans culottes alors, et de pousser à la guerre contre les aristos émigrés qui sont parti rejoindre les troupes autrichiennes. Rien de plus. C'est extrêmement faible en vérité comme pensée politique, et voilà très précisément pourquoi Marat le renverra dans ses cordes : puisqu'ils ont bien autre chose à faire que d'écouter un surexcité irréaliste qui ne sait faire que du bruit pour pas grand chose au final.

Les "réalistes" comme Marat et Robespierre ont bien terminé, comme chacun sait. Roux avait le mérite d'une réelle radicalité, contrairement à eux, que ça te plaise ou non

Non, c'est d'autant plus marrant de te voir venir reprocher les méthodes de Robespierre concernant la terreur alors qu'autant Hébert que Roux sont les plus vindicatifs sur ce type de méthodes.

Mais là encore tu es victime des limites de tes capacités de compréhension : je ne suis à la recherche de figures à adorer comme toi, j'ai simplement donné des exemples démontrant que Robespierre n'avait rien du visionnaire génial que tu dessinais. Peu m'importe que Roux ou Hébert, ou même Maréchal et Babeuf soient si ou ça, l'important c'ets qu'ils démolissent ta conception d'une Révolution qui a Robespierre comme gauche la plus radicale

Absolument pas : on est encore là face à un de tes hommes de paille grotesques. Montre moi un seul passage où j'aurais dit qu'il était le seul

Son logiciel intellectuel est juste l'un des plus progressistes de son époque, et le seul qui réussit à réellement transformer l'essai révolutionnaire

Il est le seul alors à subordonner le droit de propriété au droit à l'existence

Que tu ne savais pas qu'il est bien le seul à porter et à défendre la voix du Peuple avec autant de constance, de pugnacité et d'intransigeance, en essayant lui de mettre en place et en application des mesures concrètes et réalistes

Je t'en ai mis trois pour le prix d'un

Ce n'est pas lui qui sacralise la propriété privée puisque justement il la désacralise en montrant qu'elle doit être subordonnée au droit à l'existence et à la subsistance encore une fois.

C'est lui qui la déclare sacrée. Texto

Je vais encore le répéter mais si tu veux démontrer qu'il ment il va falloir le faire avec des arguments plus recevables que "j'ai envie que mon héros ait pensé ça"

Non non. C'est bien ce que tu as répondu quand j'ai rappelé que Robespierre était bien celui qui à l'Assemblée mettait en forme leurs revendications pour les rendre audibles justement

Et donc ça ne prouve toujours pas que je lui colle tout sur le dos et que j'en fais un monstre. C'est dommage mais la logique élémentaire d'une argumentation semble un peu t'échapper

ZeCh1ld ZeCh1ld
MP
Niveau 28
27 novembre 2023 à 15:52:49

Ce qu'il y a entre guillemets

Ok, un bout de phrase sorti de tout contexte, et qui devrait nous convaincre. :o))

Tu connais tellement les détails que t'étais même pas au courant que Hanriot avait été libéré, tu m'excuseras d'aller à l'essentiel et de ne pas prendre en charge ton instruction en démontant ligne par ligne tes inepties

Continues à bien raconter de la merde pour esquiver la réalité. C'est toi qui nous raconte que la Commune aurait pu faire quelque chose alors qu'il vient d'être démontré ici qu'il n'en était absolument rien du tout. Robespierre est bien un homme isolé, la Commune désorganisée et absolument pas en mesure de faire quoique ce soit, contrairement aux inepties que tu déblatères.

Tu ne racontes donc que de la merde. Point.

Oui par simplicité pédagogique dans un bouquin d'histoire, c'est sûrement ça, et c'est très cohérent avec le fait que tu me sautes dessus pour l'utilisation de ce concept dans un post JVC

C'est toi qui a lancé le sujet sur la droite/gauche alors que personne ne t'avait rien demandé là dessus. Et qui en plus s'est permis de relancer ce point ; pour finalement maintenant te victimiser quand je te répond et te montre bien que c'est purement anachronique. Tu es vraiment un clown, c'est pas possible.

Menteur. Ce que j'ai dit précisément c'est c'est pas lui, c'est un ensemble d'acteurs très différents, parmi lesquels des "héros" comme Fouché et Bonaparte, arrête de personnaliser la Révolution de manière aussi puérile et ridicule

Où est le mensonge ? C'est ce que tu réponds lorsque je te dis que le bilan politique de Robespierre est la sécurisation des frontières. Or c'est complétement faux. Ni Fouché, ni Bonaparte sont en situation de se voir attribuer un tel mérite. Tu t'es planté sur la chronologie, les a cité au petit bonheur la chance, et montre comme à chaque fois que tu l'ouvres sans rien connaitre en réalité du sujet. Point.

Les "réalistes" comme Marat et Robespierre ont bien terminé, comme chacun sait. Roux avait le mérite d'une réelle radicalité, contrairement à eux, que ça te plaise ou non

Tu parles de Roux alors que tu n'as en vérité aucune idée de ce qu'il a dit exactement. Encore une fois, Roux n'est qu'un agitateur de seconde zone, qui n'est absolument pas un théoricien, et dont les discours pompeux et grandiloquents relèvent plus du prêche de prédicateur de circonstance, que d'une pensée structurée et élaborée à proprement parler.
Même chose avec Hébert dans son style outrancier ponctué de "foutre", de "bougre" ou de "suce" toutes les trois lignes, qui, comme je l'ai déjà dit, n'est qu'une sorte de satiriste à la Charlie Hebdo ou à la guignol de l'info de l'époque à mille lieues de l'intellectuel consistant et surplombant que tu as essayé de présenter. :o))
Tu veux vraiment que je sorte ici leurs textes, histoire de bien te faire fermer ta grande bouche une bonne fois pour toutes ?

Comme rappelé : tu cherches juste à faire passer des vessies pour des lanternes.

Mais là encore tu es victime des limites de tes capacités de compréhension : je ne suis à la recherche de figures à adorer comme toi, j'ai simplement donné des exemples démontrant que Robespierre n'avait rien du visionnaire génial que tu dessinais. Peu m'importe que Roux ou Hébert, ou même Maréchal et Babeuf soient si ou ça, l'important c'ets qu'ils démolissent ta conception d'une Révolution qui a Robespierre comme gauche la plus radicale

Jamais je ne l'ai présenté comme un visionnaire, mais bien comme un homme politique remarquable et d'une précision redoutable dans ses discours. Encore une autre pure invention de ta part pour couvrir la pure vacuité de critiques d'inculte.

Son logiciel intellectuel est juste l'un des plus progressistes de son époque, et le seul qui réussit à réellement transformer l'essai révolutionnaire

Il est le seul alors à subordonner le droit de propriété au droit à l'existence

Que tu ne savais pas qu'il est bien le seul à porter et à défendre la voix du Peuple avec autant de constance, de pugnacité et d'intransigeance, en essayant lui de mettre en place et en application des mesures concrètes et réalistes

Je t'en ai mis trois pour le prix d'un

Oui, et je maintiens puisque dans les faits c'est bel et bien le cas. Ce qui lui vaut d'ailleurs justement son surnom d'incorruptible. Mais encore là tu nous fais un vrai numéro d'escroc : puisqu'à chaque fois je l'associe à la Montagne, et ce dès le départ quand je rappelle, je cite : "Robespierre est au contraire avec Saint-Just celui qui a le plus cherché à limiter le droit de propriété contre par exemple les girondins qui au nom du même droit veulent absolument tout privatiser".

Le bon procédé du sophiste d'isoler seulement un bout de phrase pour lui faire ce qu'elle ne dit pas dans le contexte entier. Escroc.

C'est lui qui la déclare sacrée. Texto

En reprenant la formulation de la déclaration de 1789. Tu as vraiment du mal décidément. :o))

Je vais encore le répéter mais si tu veux démontrer qu'il ment il va falloir le faire avec des arguments plus recevables que "j'ai envie que mon héros ait pensé ça"

Je l'ai démontré quand il subordonne la propriété au droit à l'existence et à la subsistance. Si ces derniers sont supérieurs à la propriété privée ; elle n'est pas sacrée le desco. On tourne vraiment en rond avec toi.

Et donc ça ne prouve toujours pas que je lui colle tout sur le dos et que j'en fais un monstre. C'est dommage mais la logique élémentaire d'une argumentation semble un peu t'échapper

Bien sûr que si ça le prouve. Comme quand aussi tu racontes ensuite que c'est Robespierre seul qui marginalise Roux ou Hebert, alors qu'on a vu qu'il n'en était rien.
Arrête de retropédaler. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701096659-1691838434-baby-yoda-best.png

Message édité le 27 novembre 2023 à 15:53:51 par ZeCh1ld
ZeCh1ld ZeCh1ld
MP
Niveau 28
27 novembre 2023 à 16:09:34

Le 27 novembre 2023 à 10:54:11 :
S'il vous plait,
Vous pourriez faire un débat nettement plus apaisé, car ni les uns, ni les autres ne manquez d'arguments probants, à discuter sereinement sans s'envoyer des noms d'oiseaux les uns aux autres.
En un mot, cessez de faire vos trolls car vous n'en êtes pas.
Sincérement, Arcob, https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701078747-1kgx-2.png

En fait, il y a un passif entre lui et moi.

Ce jeune anarchoïde inconsistant est simplement atteint de la maladie infantile du communisme (le gauchisme), et cherche coûte que coûte à se venger des fortes déconvenues que je lui ai fait subir par le passé quand il déblatérait le même type d'inepties. J'ai heurté son petit égo meurtri, et depuis il ne s'en remet pas. Et même chose pour macrolatre - même si lui tout le monde sait que c'est un troll pur clone de balavo.

Fasolt Fasolt
MP
Niveau 41
27 novembre 2023 à 16:45:29

"Oui, comme à peu près tous les historiens sérieux"

Ça, mon cher contradicteur, c'est un peu du verbiage. Jaurès était-il sérieux ? Patrice Guéniffey est-il sérieux ? Jean-Clément Martin est-il sérieux ?
Ce n'est pas parce que Einstein complète Isaac Newton que la théorie de la gravitation universelle est fausse. Si tu vois l'analogie.
Et si c'est un jugement de valeur, je connais plein d'historien "sérieux" qui n'ont pas ton discours.
Il parait que BHL est un philosophe "sérieux".

Porcolatre Porcolatre
MP
Niveau 1
27 novembre 2023 à 18:08:47

Le 27 novembre 2023 à 09:29:10 :

Le 26 novembre 2023 à 22:56:09 :

Le 26 novembre 2023 à 18:11:42 :

Le 26 novembre 2023 à 17:56:12 :

Le 26 novembre 2023 à 15:00:18 :

> Le 25 novembre 2023 à 22:06:45 :

>> Le 25 novembre 2023 à 21:33:47 :

> >> Le 24 novembre 2023 à 15:56:22 :

> > > Surtout il est largement responsable de l'élimination de la gauche radicale de la Révolution (Roux, Hébert et ceux qui gravitaient autour d'eux) ce que lui reprocheront les communistes

> >

> > C'est complètement faux, Hébert et ses partisans sont en fait les seuls responsables de leur élimination car, comme ça a déjà été dit sur l'autre topic sur Marat, Hébert a voulu faire un coup d'Etat militaire avec l'aide Ronsin et c'est la principale raison pour laquelle lui et ses partisans ont été exécutés.

>

> C'est un révolutionnaire et il veut faire la révolution en somme. De mémoire Robespierre s'accorde avec l'accusation montée de toutes pièces selon laquelle Hebert est un agent de Londres

>

> C'est une élimination politique, ni plus, ni moins

Hébert n'était pas du tout un révolutionnaire car comme je viens de te l'expliquer, il voulait faire un coup d'état avec l'aide des militaires pour prendre le pouvoir par la force, ce qui prouve bien qu'il se fichait complètement de la démocratie.

Tout le contraire de Robespierre et Marat qui accordaient une grande importance à la démocratie directe et à la souveraineté populaire, alors qu'Hébert ne voulait que son propre triomphe et celui de ses partisans, d'où son alliance avec Ronsin pour s'assurer le soutien des militaires.

Si Hébert avait réussi son coup d'État, le peuple n'aurait eu aucun pouvoir et aurait été contraint de se soumettre à ses caprices, d'autant plus que cela aurait provoqué une nouvelle guerre civile, cette fois entre Jacobins et Hébertistes. Une guerre civile qui aurait sûrement été encore plus sanglante que la précédente avec les Girondins puisque les représentants d'Hébert en province étaient tous des bouchers, dont certains furent responsables des noyades de Nantes, une série de massacres sanglants attribués plus tard à Robespierre.

Je ne vois pas où est le problème dans le fait qu'il a voulu faire un coup d'état.

Hébert et ses représentants sont ceux qui ont le mieux réagi face aux réactionnaires : là où Robespierre n'a fait que condamné mollement les magouilles des marchands et des accapareurs, Hébert a agit directement contre eux ce qui a donné de beaux résultats que l'on peut encore voir par exemple dans la région Lyonnaise et à Marseille, on peut dire que c'est Hébert a sauvé la république et non Robespierre.

Tout compte fait, ça n'aurait pas été plus mal qu'Hébert fasse un coup d'état militaire car c'était la seule personne réellement capable de purger la France de ses éléments réactionnaires, contrairement à Robespierre qui s'enfonçait dans ses délires complets d'utopie démocratique alors que la France n'était pas du tout prête pour un régime démocratique et que ce régime n'aurait jamais pu barrer la route à la réaction.

Au final, Hébert était bien l'homme le plus progressiste de la Révolution et non pas Robespierre comme le prétend bêtement notre ami réactionnaire ZeChild https://image.noelshack.com/fichiers/2018/14/4/1522953261-1522943988-qsdqsd.png

Il ne manquait plus que toi, sale troll.
Vous faites vraiment tous pitié de me courrir comme ça après pour vous venger des pls que je vous ai mise par le passé. https://www.noelshack.com/2023-47-7-1701018666-1691870228-avatarbbyoda-copie.png

Je ne vois de quelles pls tu parles, tu t'imagines des choses qui n'ont jamais eu lieu.
Et visiblement, on dirait bien que tu cherches encore à noyer le poisson pour éviter de me répondre sur le fond car pour l'instant tu n'as absolument pas été capable de me contredire.

Le fait est qu'Hébert a été la seule personne qui a voulu mener la révolution jusqu'au bout alors que Robespierre n'a été qu'un idiot utile des bourgeois qui croyait en un système qui aurait considérablement affaibli la République si il avait été mis en place.

Hébert était plus pragmatique : il voulait mettre en place une joute militaire qui lui aurait permit de nettoyer rapidement la France des réactionnaires ainsi que tous les autres parasites du système afin de construire un nouvel ordre social dont les progressistes seraient au sommet, tu devras admettre que c'est infiniment plus intéressant que les délires complètement utopiques de ton Robespierre https://image.noelshack.com/fichiers/2019/28/3/1562739079-cochon-2.png

Qu'est ce que tu veux répondre à un guignol comme toi qui débarque en plein milieu de la discussion, et répète des âneries qu'on a déjà réfuté. Tu crois sérieusement qu'on va recommencer le débat rien que pour toi ?

Et surtout pour un petit paumé dans ton genre qui l'autre fois crachait tout son mépris sur les Gilets Jaunes, et qui maintenant voudrait jouer les grands défenseurs d'Hebert sans même avoir compris qu'Hebert n'est à l'époque qu'une espèce de Maxime Nicolle ou de Jérôme Rodriguez qui s'excite dans le Père Duchesne comme eux s'excitaient sur leur page facebook. Avec un coté Charlie Hebdo ou guignols de l'info en plus.

Ni toi, ni l'autre anarchoïde au dessus ne savez en vérité qui était Hebert. Sans quoi, vous vous rendriez immédiatement compte de votre ridicule complet à essayer de le faire passer pour un grand théoricien.
Allez jouer ailleurs, les trolls. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701073740-1691838434-baby-yoda-best.png

Sauf que contrairement à l'anarchoïde, je n'ai jamais prétendu qu'Hébert était un théoricien, rôle que je laisse volontiers à ce guignol de Robespierre.

Hébert était en fait un homme d'action : il ne se contentait pas de gesticuler tel un poulet sans tête comme ton Robespierre, il agissait directement sur les réactionnaires. Lui et ses partisans ont été à l'origine du grand nettoyage de Nantes, opération qui a tout de même permit de se débarrasser d'une grande partie des parasites qui voulait renverser la République, alors que ton copain Robespierre voulait juste les emprisonné, ce qui veut dire que la République aurait été contraint de nourrir et de loger tous ces parasites qui la haïssait et souhaitait sa disparition.

Hébert et ses partenaires ont voulu apporté le progrès à la République, par la force si le faut et c'est pour cette raison qu'ils ont été obligés de liquider tous les réactionnaires. Évidemment, de telles mesures ont effrayé les trouillards qui soutenaient la bourgeoisie comme Robespierre, d'où le fait que ce dernier va se mettre a calomnié Hébert dans l'espoir de le déstabiliser.

Et il y a une énorme différence entre un groupe organiser qui a tout fait pour éliminer la Réaction et apporter le progrès en France, et une bande de bouseux illettrés qui ont cru pouvoir faire plier Macron avec leurs caprices d'enfant de 4 ans et qui sans surprise ont fini par échoué lamentablement, y'a vraiment qu'un clown comme toi pour placer tout ses espoirs sur cette bande de tocards https://image.noelshack.com/fichiers/2019/41/5/1570786300-1522953261-1943988-qsdqsd.png

Fasolt Fasolt
MP
Niveau 41
27 novembre 2023 à 20:04:57

Tellement fier d'être un bouseux illetré.

ZeCh1ld ZeCh1ld
MP
Niveau 28
27 novembre 2023 à 20:11:13

Macrolatre : "Je prône la régression dans la barbarie et la sauvagerie, où il suffirait de se zigouiller les uns les autres par la force physique pour pouvoir tout résoudre ; et je me crois progressiste. " :o))

Néanmoins, merci pour le fou rire, on reconnait bien là le bon petit troll fasciste qui sommeille en toi. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701112262-1691838434-baby-yoda-best.png

Liberoll Liberoll
MP
Niveau 2
27 novembre 2023 à 22:44:53

Le 27 novembre 2023 à 18:08:47 :

Le 27 novembre 2023 à 09:29:10 :

Le 26 novembre 2023 à 22:56:09 :

Le 26 novembre 2023 à 18:11:42 :

Le 26 novembre 2023 à 17:56:12 :

> Le 26 novembre 2023 à 15:00:18 :

>> Le 25 novembre 2023 à 22:06:45 :

> >> Le 25 novembre 2023 à 21:33:47 :

> > >> Le 24 novembre 2023 à 15:56:22 :

> > > > Surtout il est largement responsable de l'élimination de la gauche radicale de la Révolution (Roux, Hébert et ceux qui gravitaient autour d'eux) ce que lui reprocheront les communistes

> > >

> > > C'est complètement faux, Hébert et ses partisans sont en fait les seuls responsables de leur élimination car, comme ça a déjà été dit sur l'autre topic sur Marat, Hébert a voulu faire un coup d'Etat militaire avec l'aide Ronsin et c'est la principale raison pour laquelle lui et ses partisans ont été exécutés.

> >

> > C'est un révolutionnaire et il veut faire la révolution en somme. De mémoire Robespierre s'accorde avec l'accusation montée de toutes pièces selon laquelle Hebert est un agent de Londres

> >

> > C'est une élimination politique, ni plus, ni moins

>

> Hébert n'était pas du tout un révolutionnaire car comme je viens de te l'expliquer, il voulait faire un coup d'état avec l'aide des militaires pour prendre le pouvoir par la force, ce qui prouve bien qu'il se fichait complètement de la démocratie.

>

> Tout le contraire de Robespierre et Marat qui accordaient une grande importance à la démocratie directe et à la souveraineté populaire, alors qu'Hébert ne voulait que son propre triomphe et celui de ses partisans, d'où son alliance avec Ronsin pour s'assurer le soutien des militaires.

>

> Si Hébert avait réussi son coup d'État, le peuple n'aurait eu aucun pouvoir et aurait été contraint de se soumettre à ses caprices, d'autant plus que cela aurait provoqué une nouvelle guerre civile, cette fois entre Jacobins et Hébertistes. Une guerre civile qui aurait sûrement été encore plus sanglante que la précédente avec les Girondins puisque les représentants d'Hébert en province étaient tous des bouchers, dont certains furent responsables des noyades de Nantes, une série de massacres sanglants attribués plus tard à Robespierre.

Je ne vois pas où est le problème dans le fait qu'il a voulu faire un coup d'état.

Hébert et ses représentants sont ceux qui ont le mieux réagi face aux réactionnaires : là où Robespierre n'a fait que condamné mollement les magouilles des marchands et des accapareurs, Hébert a agit directement contre eux ce qui a donné de beaux résultats que l'on peut encore voir par exemple dans la région Lyonnaise et à Marseille, on peut dire que c'est Hébert a sauvé la république et non Robespierre.

Tout compte fait, ça n'aurait pas été plus mal qu'Hébert fasse un coup d'état militaire car c'était la seule personne réellement capable de purger la France de ses éléments réactionnaires, contrairement à Robespierre qui s'enfonçait dans ses délires complets d'utopie démocratique alors que la France n'était pas du tout prête pour un régime démocratique et que ce régime n'aurait jamais pu barrer la route à la réaction.

Au final, Hébert était bien l'homme le plus progressiste de la Révolution et non pas Robespierre comme le prétend bêtement notre ami réactionnaire ZeChild https://image.noelshack.com/fichiers/2018/14/4/1522953261-1522943988-qsdqsd.png

Il ne manquait plus que toi, sale troll.
Vous faites vraiment tous pitié de me courrir comme ça après pour vous venger des pls que je vous ai mise par le passé. https://www.noelshack.com/2023-47-7-1701018666-1691870228-avatarbbyoda-copie.png

Je ne vois de quelles pls tu parles, tu t'imagines des choses qui n'ont jamais eu lieu.
Et visiblement, on dirait bien que tu cherches encore à noyer le poisson pour éviter de me répondre sur le fond car pour l'instant tu n'as absolument pas été capable de me contredire.

Le fait est qu'Hébert a été la seule personne qui a voulu mener la révolution jusqu'au bout alors que Robespierre n'a été qu'un idiot utile des bourgeois qui croyait en un système qui aurait considérablement affaibli la République si il avait été mis en place.

Hébert était plus pragmatique : il voulait mettre en place une joute militaire qui lui aurait permit de nettoyer rapidement la France des réactionnaires ainsi que tous les autres parasites du système afin de construire un nouvel ordre social dont les progressistes seraient au sommet, tu devras admettre que c'est infiniment plus intéressant que les délires complètement utopiques de ton Robespierre https://image.noelshack.com/fichiers/2019/28/3/1562739079-cochon-2.png

Qu'est ce que tu veux répondre à un guignol comme toi qui débarque en plein milieu de la discussion, et répète des âneries qu'on a déjà réfuté. Tu crois sérieusement qu'on va recommencer le débat rien que pour toi ?

Et surtout pour un petit paumé dans ton genre qui l'autre fois crachait tout son mépris sur les Gilets Jaunes, et qui maintenant voudrait jouer les grands défenseurs d'Hebert sans même avoir compris qu'Hebert n'est à l'époque qu'une espèce de Maxime Nicolle ou de Jérôme Rodriguez qui s'excite dans le Père Duchesne comme eux s'excitaient sur leur page facebook. Avec un coté Charlie Hebdo ou guignols de l'info en plus.

Ni toi, ni l'autre anarchoïde au dessus ne savez en vérité qui était Hebert. Sans quoi, vous vous rendriez immédiatement compte de votre ridicule complet à essayer de le faire passer pour un grand théoricien.
Allez jouer ailleurs, les trolls. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701073740-1691838434-baby-yoda-best.png

Sauf que contrairement à l'anarchoïde, je n'ai jamais prétendu qu'Hébert était un théoricien, rôle que je laisse volontiers à ce guignol de Robespierre.

Hébert était en fait un homme d'action : il ne se contentait pas de gesticuler tel un poulet sans tête comme ton Robespierre, il agissait directement sur les réactionnaires. Lui et ses partisans ont été à l'origine du grand nettoyage de Nantes, opération qui a tout de même permit de se débarrasser d'une grande partie des parasites qui voulait renverser la République, alors que ton copain Robespierre voulait juste les emprisonné, ce qui veut dire que la République aurait été contraint de nourrir et de loger tous ces parasites qui la haïssait et souhaitait sa disparition.

Hébert et ses partenaires ont voulu apporté le progrès à la République, par la force si le faut et c'est pour cette raison qu'ils ont été obligés de liquider tous les réactionnaires. Évidemment, de telles mesures ont effrayé les trouillards qui soutenaient la bourgeoisie comme Robespierre, d'où le fait que ce dernier va se mettre a calomnié Hébert dans l'espoir de le déstabiliser.

Et il y a une énorme différence entre un groupe organiser qui a tout fait pour éliminer la Réaction et apporter le progrès en France, et une bande de bouseux illettrés qui ont cru pouvoir faire plier Macron avec leurs caprices d'enfant de 4 ans et qui sans surprise ont fini par échoué lamentablement, y'a vraiment qu'un clown comme toi pour placer tout ses espoirs sur cette bande de tocards https://image.noelshack.com/fichiers/2019/41/5/1570786300-1522953261-1943988-qsdqsd.png

Ce mépris envers les Gilets Jaunes :malade:

C'est vraiment à vomir :malade:

Sunehri Sunehri
MP
Niveau 31
27 novembre 2023 à 23:40:08

Ok, un bout de phrase sorti de tout contexte, et qui devrait nous convaincre. :o))

Il est suffisamment éloquent, le contexte c'est le récit des derniers jours de Robespierre. Tout pour l'esquive, ça bouge pas

Continues à bien raconter de la merde pour esquiver la réalité. C'est toi qui nous raconte que la Commune aurait pu faire quelque chose alors qu'il vient d'être démontré ici qu'il n'en était absolument rien du tout.

La Commune a un rapport de force largement favorable et le seul "argument" que tu avais pour montrer le contraire a été démonté

C'est toi qui a lancé le sujet sur la droite/gauche alors que personne ne t'avait rien demandé là dessus. Et qui en plus s'est permis de relancer ce point ; pour finalement maintenant te victimiser quand je te répond et te montre bien que c'est purement anachronique. Tu es vraiment un clown, c'est pas possible.

La seule chose que tu montres c'est que même en te mettant sous les yeux le fait qu'un historien utilise bien le terme "gauche" pour l'époque tu t'enfonces dans le déni en bégayant que "non mais ils voulait pas vraiment dire ça"

Enfin "un" historien, ils le font à peu près tous on peut doubler l'exemple avec Leuwers. Mais c'est sans doute un guignol aussi

Ridicule de bout en bout, incapable d'admettre des erreurs

Où est le mensonge ? C'est ce que tu réponds lorsque je te dis que le bilan politique de Robespierre est la sécurisation des frontières. Or c'est complétement faux. Ni Fouché, ni Bonaparte sont en situation de se voir attribuer un tel mérite. Tu t'es planté sur la chronologie, les a cité au petit bonheur la chance, et montre comme à chaque fois que tu l'ouvres sans rien connaitre en réalité du sujet. Point.

Bien sûr que si, parmis d'autres acteurs, comme je le souligne. Et tu continues de faire de 1793-1794 le bilan de Robespierre alors qu'il n'a pas la main sur la moitié des évènements

Tu parles de Roux alors que tu n'as en vérité aucune idée de ce qu'il a dit exactement. Encore une fois, Roux n'est qu'un agitateur de seconde zone, qui n'est absolument pas un théoricien, et dont les discours pompeux et grandiloquents relèvent plus du prêche de prédicateur de circonstance, que d'une pensée structurée et élaborée à proprement parler.
Même chose avec Hébert dans son style outrancier ponctué de "foutre", de "bougre" ou de "suce" toutes les trois lignes, qui, comme je l'ai déjà dit, n'est qu'une sorte de satiriste à la Charlie Hebdo ou à la guignol de l'info de l'époque à mille lieues de l'intellectuel consistant et surplombant que tu as essayé de présenter.

Tu veux vraiment que je sorte ici leurs textes, histoire de bien te faire fermer ta grande bouche une bonne fois pour toutes ?

Tu sais faire ça ? Parce que pour l'instant je me sens un peu seul à citer des textes et des historiens face à tes fantasmes

Jamais je ne l'ai présenté comme un visionnaire, mais bien comme un homme politique remarquable et d'une précision redoutable dans ses discours. Encore une autre pure invention de ta part pour couvrir la pure vacuité de critiques d'inculte.

Les citations ci-dessus démontrent que tu mens une fois de plus

Son logiciel intellectuel est juste l'un des plus progressistes de son époque, et le seul qui réussit à réellement transformer l'essai révolutionnaire

Si ça correspond pas au concept de "visionnaire"...

Oui, et je maintiens puisque dans les faits c'est bel et bien le cas. Ce qui lui vaut d'ailleurs justement son surnom d'incorruptible. Mais encore là tu nous fais un vrai numéro d'escroc : puisqu'à chaque fois je l'associe à la Montagne

Tu l'associes dans la Montagne où dans les citations données petit malhonnête ?

En reprenant la formulation de la déclaration de 1789. Tu as vraiment du mal décidément. :o))

Une preuve ou ça sort encore de ton imagination ? Te fatigue pas, on connaît la réponse

Je l'ai démontré quand il subordonne la propriété au droit à l'existence et à la subsistance. Si ces derniers sont supérieurs à la propriété privée ; elle n'est pas sacrée le desco

Bien sûr que si, c'est le principe de l'imposition. Prélever pour répartir n'enlève en rien le caractère sacrée de la propriété, à moins que tu nous fasses un coming out de disciple de Rothbard (ce qui à ce stade ne m'étonnerait même plus)

Bien sûr que si ça le prouve

Ah, en quoi ?

En fait, il y a un passif entre lui et moi.

Ce jeune anarchoïde inconsistant est simplement atteint de la maladie infantile du communisme (le gauchisme), et cherche coûte que coûte à se venger des fortes déconvenues que je lui ai fait subir par le passé quand il déblatérait le même type d'inepties. J'ai heurté son petit égo meurtri, et depuis il ne s'en remet pas. Et même chose pour macrolatre - même si lui tout le monde sait que c'est un troll pur clone de balavo.

C'est sympa de nous donner des nouvelles de ta dimension parallèle de temps en temps

ZeCh1ld ZeCh1ld
MP
Niveau 28
27 novembre 2023 à 23:48:46

Ce mépris envers les Gilets Jaunes :malade:

C'est vraiment à vomir :malade:

Ne prêtez pas attention à ce tocard. Ce type aurait été le premier à se faire littéralement dessus devant un sans culotte comme il se fait déjà dessus devant un gilet jaune.
Il suffit de voir comment il pousse des cris d'orfraie chaque fois qu'il y a un blocage dans sa fac. https://www.noelshack.com/2023-48-1-1701125277-1691838434-baby-yoda-best.png

Message édité le 27 novembre 2023 à 23:49:47 par ZeCh1ld
ZeCh1ld ZeCh1ld
MP
Niveau 28
28 novembre 2023 à 01:26:05

Il est suffisamment éloquent, le contexte c'est le récit des derniers jours de Robespierre. Tout pour l'esquive, ça bouge pas

Non, il n'est pas suffisamment éloquent ; puisqu'à ce moment là, il est isolé, malade, épuisé, et que sa mise en scène autour du culte de l'Être Suprême à suscité de vraies incompréhensions sur lesquelles ses adversaires jouent sans vergogne.

D'ailleurs, venir parler d'éloquence concernant Robespierre montre à quel point tu le connais bien. :o))

Robespierre était tout sauf un homme éloquent. C'était un homme rigide, austère voire limite rébarbatif ; et s'il a brillé c'est plus par sa probité, son impartialité et sa droiture que par son éloquence. Encore raté, le petit inculte. :o))

La Commune a un rapport de force largement favorable et le seul "argument" que tu avais pour montrer le contraire a été démonté

Non, elle n'a plus du tout un rapport favorable depuis la décapitation des hébertistes. Rien que dans le compte rendu que je t'ai fait plus haut, on voit clairement les désistements des troupes qui lâchent l'affaire et remballent les gaules les unes après les autres au fur et à mesure que les heures s'écoulent. Et rien n'a été démonté vu que tu te gardes bien d'entrer dans les détails. Probablement puisque tu sais que tu vas te faire démonter.

La seule chose que tu montres c'est que même en te mettant sous les yeux le fait qu'un historien utilise bien le terme "gauche" pour l'époque tu t'enfonces dans le déni

Je dis que c'est complétement anachronique et je maintiens. Et tous les historiens qui s'aventurent sur ce terrain quand ils le font prennent bien d'énormes précautions pour dire que c'est anachronique.

Encore ici tu démontres tout ton niveau d'affabulation juste pour ne pas reconnaitre que tu racontes bel et bien de la merde. :o))

Bien sûr que si, parmis d'autres acteurs, comme je le souligne. Et tu continues de faire de 1793-1794 le bilan de Robespierre alors qu'il n'a pas la main sur la moitié des évènements

Robespierre et ses soutiens sont la locomotive de la Convention Montagnarde. Il la domine d'abord avec Danton et Marat, puis au fur et à mesure se démarque par sa probité et son impartialité. D'ailleurs, petit desco, va juste voir sur quoi s'opposent Danton et lui exactement avant de raconter de la merde et essayer de faire passer Robespierre pour un Sieyès bis. :o))

Le bilan de la Convention Montagnarde est le bilan Robespierre puisque rien n'est décidé sans qu'il n'ait eu son mot à dire,. C'est lui qui a la plus grande influence. Et tout ce que font les armées révolutionnaires font, est fait en fonction des prérogatives données et des objectifs politiques voulu par la Convention.

Tu sais faire ça ? Parce que pour l'instant je me sens un peu seul à citer des textes et des historiens face à tes fantasmes

Je te les sors demain sans faute. Notamment ceux de Roux sur la Patrie que tu accuserais alors d'être un bon gros chauvin, comme tu l'as fait avec moi à plusieurs reprises simplement quand je défend la souveraineté populaire. Tu vas pas être déçu petit guignol.

Les citations ci-dessus démontrent que tu mens une fois de plus

Son logiciel intellectuel est juste l'un des plus progressistes de son époque, et le seul qui réussit à réellement transformer l'essai révolutionnaire

Et c'est bien le cas. Et il n'y a rien de visionnaire là dedans espèce de desco. Comme je l'ai dit, son talent est d'être un fin lecteur de Rousseau auquel il s'efforce d'être le plus fidèle possible pour mettre en œuvre les idées, encore une fois. Mais on voit bien encore là toutes tes limites en français - comme quand je dit que son logiciel est le seul, et que toi tu comprends Robespierre est le seul. :o))

Hommes de paille sur hommes de paille.

Tu l'associes dans la Montagne où dans les citations données petit malhonnête ?

Absolument partout. Mais comme on a vu que tu ne savais même pas lire le français, on comprend mieux pourquoi ça t'échappe. :o))

Une preuve ou ça sort encore de ton imagination ? Te fatigue pas, on connaît la réponse

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé... Article 17 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 , guignol.

Bien sûr que si, c'est le principe de l'imposition. Prélever pour répartir n'enlève en rien le caractère sacrée de la propriété, à moins que tu nous fasses un coming out de disciple de Rothbard (ce qui à ce stade ne m'étonnerait même plus)

Qu'est ce que tu racontes encore, espèce de pitre ?

Il dit stricto sensu que les biens d'existence et de subsistance ne devraient pas être soumis à la propriété privée - et donc à la spéculation - puisque ceux là priment largement dessus et sur elle.

Nul homme n’a le droit d’entasser des monceaux de blé à côté de son semblable qui meurt de faim. Quel est le premier objet de la société ? C’est de maintenir les droits imprescriptibles de l’homme.
Quel est le premier de ces droits ? Celui d’exister. La première loi sociale est donc celle qui garantit à tous les membres de la société les moyens d’exister ; toutes les autres sont subordonnées à celle-là ; la propriété n’a été instituée ou garantie que pour cimenter ; c’est pour vivre d’abord que l’on a des propriétés.

Tu montres bien que tu ne sais juste pas lire et comprendre un texte pourtant limpide.

Ah, en quoi ?

En tout.
Maintenant remballes : tu es ridicule absolument sur tout. https://www.noelshack.com/2023-48-2-1701131152-1691870228-avatarbbyoda-copie.png

Message édité le 28 novembre 2023 à 01:29:28 par ZeCh1ld
Sunehri Sunehri
MP
Niveau 31
28 novembre 2023 à 01:57:19

Non, il n'est pas suffisamment éloquent ; puisqu'à ce moment là, il est isolé, malade, épuisé, et que sa mise en scène autour du culte de l'Être Suprême à suscité de vraies incompréhensions sur lesquelles ses adversaires jouent sans vergogne.

D'ailleurs, venir parler d'éloquence concernant Robespierre montre à quel point tu le connais bien. :o))

Robespierre était tout sauf un homme éloquent. C'était un homme rigide, austère voire limite rébarbatif ; et s'il a brillé c'est plus par sa probité, son impartialité et sa droiture que par son éloquence. Encore raté, le petit inculte. :o))

Le "il" renvoyait à l'extrait cité sombre clown

Fais un effort sans déconner

Non, elle n'a plus du tout un rapport favorable depuis la décapitation des hébertistes

Si et largement

Je dis que c'est complétement anachronique et je maintiens. Et tous les historiens qui s'aventurent sur ce terrain quand ils le font prennent bien d'énormes précautions pour dire que c'est anachronique.

Le terme "gauche" est utilisé dans le sens politique à de nombreuses reprises par les deux historiens cités sans aucune "précaution" dans leurs ouvrage

Mais changeons le fusil d'épaule : peut-être as-tu une source qui démontrerait qu'il s'agit d'un anachronisme ? Ce serait plus simple que de te voir t'agiter comme un poisson sorti de l'eau

Robespierre et ses soutiens sont la locomotive de la Convention Montagnarde. Il la domine d'abord avec Danton et Marat, puis au fur et à mesure se démarque par sa probité et son impartialité. D'ailleurs, petit desco, va juste voir sur quoi s'opposent Danton et lui exactement avant de raconter de la merde et essayer de faire passer Robespierre pour un Sieyès bis. :o))

Le bilan de la Convention Montagnarde est le bilan Robespierre puisque rien n'est décidé sans qu'il n'ait eu son mot à dire,. C'est lui qui a la plus grande influence. Et tout ce que font les armées révolutionnaires font, est fait en fonction des prérogatives données et des objectifs politiques voulu par la Convention.

Donc tu m'accuses de "furétien" alors que c'est toi qui vient coller sur le dos de Robespierre toutes les horreurs de la période, y compris les massacres de Carrier ou ceux de Fouché auxquels il s'est opposé. Tu lui rends un bien bel hommage

Ceci étant dit tu racontes évidemment n'importe quoi. D'une part parce que le pouvoir réel depuis Paris est très théorique, contrairement à ce que tu sous-entends. D'autre part parce de "Robespierre avait une grande influence" à "on peut confondre Robespierre et le pouvoir politique en France en 1793-1794" il y a une sacrée distance qu'il serait parfaitement ridicule de parcourir

Je te les sors demain sans faute. Notamment ceux de Roux sur la Patrie que tu accuserais alors d'être un bon gros chauvin, comme tu l'as fait avec moi à plusieurs reprises simplement quand je défend la souveraineté populaire. Tu vas pas être déçu petit guignol.

Je peux te laisser un mois si une tâche aussi simple te demande autant d'efforts

Et c'est bien le cas. Et il n'y a rien de visionnaire là dedans espèce de desco

Tu en fait l'un des "plus progressistes" et le seul à comprendre les mécanismes d'une révolution, c'est-à-dire un visionnaire, je maintiens

Absolument partout. Mais comme on a vu que tu ne savais même pas lire le français, on comprend mieux pourquoi ça t'échappe. :o))

Bégaye pas comme ça et réponds : où est-ce que tu lies la Montagne à Robespierre dans les extraits cités ?

La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé... Article 17 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 , guignol.

La preuve que j'attends c'est celle qui démontre que Robespierre ne fait qu'imiter la Déclaration et n'exprime pas sa pensée réelle, guignol

Qu'est ce que tu racontes encore, espèce de pitre ?

Il dit stricto sensu que les biens d'existence et de subsistance ne devraient pas être soumis à la propriété privée - et donc à la spéculation - puisque ceux là priment largement dessus et sur elle.

Nul homme n’a le droit d’entasser des monceaux de blé à côté de son semblable qui meurt de faim. Quel est le premier objet de la société ? C’est de maintenir les droits imprescriptibles de l’homme.
Quel est le premier de ces droits ? Celui d’exister. La première loi sociale est donc celle qui garantit à tous les membres de la société les moyens d’exister ; toutes les autres sont subordonnées à celle-là ; la propriété n’a été instituée ou garantie que pour cimenter ; c’est pour vivre d’abord que l’on a des propriétés.

Tu montres bien que tu ne sais juste pas lire et comprendre un texte pourtant limpide.

Il dénonce bien l'accumulation excessive parallèle à la misère. Il n'y a aucune remise en cause du droit de propriété sur les moyens de subsistance, seulement l'affirmation d'une nécessité de redistribution. Là c'est toi qui ne sais pas lire

En tout.

En rien, donc. C'est bien ce qu'il me semblait, une nouvelle fuite

-ZeCh1ld- -ZeCh1ld-
MP
Niveau 9
28 novembre 2023 à 03:29:59

Le "il" renvoyait à l'extrait cité sombre clown

Tu n'as cité aucun extrait du tout. Un bout de phrase que tu tords à ta convenance n'est pas et ne sera jamais un extrait. :o))

Si et largement

Non, pas du tout. Je t'ai dit qu'ils sont dans la confusion la plus totale, et qu'ils remballent tous les gaules quand ils comprennent qu'il s'agirait de marcher sur la convention. Ils galèrent même comme des porcs juste pour trouver 24 gars pour se rendre au conseil général, qui ne seront finalement que 12.

Le terme "gauche" est utilisé dans le sens politique à de nombreuses reprises par les deux historiens cités sans aucune "précaution" dans leurs ouvrage

Mais changeons le fusil d'épaule : peut-être as-tu une source qui démontrerait qu'il s'agit d'un anachronisme ? Ce serait plus simple que de te voir t'agiter comme un poisson sorti de l'eau

Je te l'ai déjà expliqué. :o))

Gauche et droite ça s'applique aux partis politiques tels qu'ils sont structurés aujourd'hui. A l'époque, les montagnards, les brissotins, les indulgents ne sont pas des partis politiques structurés avec une ligne idéologique claire. Les députés passent d'un groupe à l'autre en fonction des circonstances. Et ils sont alors tous révolutionnaires, pouvant défendre en même temps des trucs qu'on considèrerait aujourd'hui de droite comme d'autres être de gauche. Ça n'a donc aucun sens de parler de droite et de gauche à ce moment là.

Donc tu m'accuses de "furétien" alors que c'est toi qui vient coller sur le dos de Robespierre toutes les horreurs de la période, y compris les massacres de Carrier ou ceux de Fouché auxquels il s'est opposé. Tu lui rends un bien bel hommage

N'importe quoi, je ne lui colle pas toutes les horreurs sur le dos. :o))

J'ai expliqué en détail avec le cas Fouché justement comment les dérapages et les débordements n'étaient pas de son fait, mais bien du au contexte agité et extrêmement instable qu'il doit s'efforcer de gérer. Pour rappel, on est en pleine guerre civile, petit charlatan. Ce qui se passe dans une guerre civile ne peut pas être imputé à un seul homme.

Ceci étant dit tu racontes évidemment n'importe quoi. D'une part parce que le pouvoir réel depuis Paris est très théorique, contrairement à ce que tu sous-entends. D'autre part parce de "Robespierre avait une grande influence" à "on peut confondre Robespierre et le pouvoir politique en France en 1793-1794" il y a une sacrée distance qu'il serait parfaitement ridicule de parcourir

C'est toi qui raconte évidemment n'importe quoi. Le pouvoir depuis la Convention est tout à fait réel puisque sans la Convention, les troupes ne disposent ni des ressources ni des approvisionnements desquelles elles dépendent complétement. Les troupes révolutionnaires obéissent donc totalement aux prérogatives données, et aux objectifs voulu par la Convention. Tu connais encore bien ton sujet. :o))

Je peux te laisser un mois si une tâche aussi simple te demande autant d'efforts

Tu les auras demain, et je vais adorer te voir bégayer quand tu vas comprendre qu'il ne dit strictement rien de plus que Robespierre, sauf qu'il le dit vachement plus mal ; et que son idée de la Patrie est aux antipodes des tiennes. C'est d'ailleurs juste à mourir de rire de te voir te réclamer de lui ici. :rire:

Tu en fait l'un des "plus progressistes" et le seul à comprendre les mécanismes d'une révolution, c'est-à-dire un visionnaire, je maintiens

C'est effectivement l'un des plus progressistes, et lui qui transforme effectivement l'essai révolutionnaire, contrairement aux Jacques Roux ou aux Hebert incapables de formuler leurs idées de façon suffisamment structurée. Cela s'appelle du talent politique, et non pas du talent de visionnaire. Si talent de visionnaire il y a, il est du à Rousseau, et non pas à Robespierre.

Bégaye pas comme ça et réponds : où est-ce que tu lies la Montagne à Robespierre dans les extraits cités ?

Absolument partout. Il suffit de savoir lire et pas juste essayer d'inventer des hommes de paille. Tu es le seul à bégayer et à esquiver ici.

La preuve que j'attends c'est celle qui démontre que Robespierre ne fait qu'imiter la Déclaration et n'exprime pas sa pensée réelle, guignol

La preuve est donnée quand il dit que la propriété n'est pas sacrée mais subordonnée au droit à exister. Que la propriété n'est rien devant le droit d'abord de vivre et de ne pas mourir de faim.

Il dénonce bien l'accumulation excessive parallèle à la misère. Il n'y a aucune remise en cause du droit de propriété sur les moyens de subsistance, seulement l'affirmation d'une nécessité de redistribution. Là c'est toi qui ne sais pas lire

Arrête de te ridiculiser : c'est toi qui ne sait pas lire et comprendre un texte pourtant limpide. Il pose ici clairement les bases qui permettent de distinguer la propriété d'usage de la propriété lucrative. Mais comme tu es juste un branque sur le plan théorique et intellectuel, tu n'as bien sûr pas le niveau pour arriver à t'en rendre compte. :o))
Tout le monde peut désormais le constater. https://www.noelshack.com/2023-48-2-1701136430-1691838434-baby-yoda-best.png

RichardLaRuina RichardLaRuina
MP
Niveau 34
28 novembre 2023 à 06:59:46

ZeCh1ld qui balance des vérités. Il faut 10 pages pour comprendre qu'il vous a mis en PLS ? https://image.noelshack.com/fichiers/2018/13/4/1522325846-jesusopti.png

Message édité le 28 novembre 2023 à 07:00:05 par RichardLaRuina
Fasolt Fasolt
MP
Niveau 41
28 novembre 2023 à 07:26:30

Le 28 novembre 2023 à 06:59:46 :
ZeCh1ld qui balance des vérités. Il faut 10 pages pour comprendre qu'il vous a mis en PLS ? https://image.noelshack.com/fichiers/2018/13/4/1522325846-jesusopti.png

Les débats tournent quand même un peu à la scolastique.
Si tu me permets, Zech1ld...

Fasolt Fasolt
MP
Niveau 41
28 novembre 2023 à 07:30:54

En tout cas, je vois que rien ne change. On se gargarise d'être plus à gauche que tout le monde et on vomit son mépris de classe sur les plus pauvres, Seigneur Porcolatre.

Message édité le 28 novembre 2023 à 07:31:32 par Fasolt
DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
La vidéo du moment