CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Etoile Abonnement RSS

Sujet : Novembre - Cédric Jimenez

DébutPage précedente
12345678
Page suivanteFin
JohnMcCabe JohnMcCabe
MP
Niveau 9
08 octobre 2022 à 15:15:35

Le 08 octobre 2022 à 14:18:59 :
Précision, ce n'est pas le cas dans le film, mais Diesel, le chien d'intervention, aurait été tué par erreur par un agent du RAID. Même si on ne sera jamais la vérité à ce sujet.

En américanisation parfaite, on gomme ce genre de détail qui apporterait un peu de nuance :ok: Comment est montré la mort du chien ? :question:
Et je viens de lire que pendant l'assaut, les terroristes retranchés ne possédaient qu'un flingue, c'est le cas dans le film ?:(

Pseudo supprimé
Niveau 3
08 octobre 2022 à 15:59:55

Le 08 octobre 2022 à 15:15:35 :

Le 08 octobre 2022 à 14:18:59 :
Précision, ce n'est pas le cas dans le film, mais Diesel, le chien d'intervention, aurait été tué par erreur par un agent du RAID. Même si on ne sera jamais la vérité à ce sujet.

En américanisation parfaite, on gomme ce genre de détail qui apporterait un peu de nuance :ok: Comment est montré la mort du chien ? :question:
Et je viens de lire que pendant l'assaut, les terroristes retranchés ne possédaient qu'un flingue, c'est le cas dans le film ?:(

Le chien entre dans l'appartement et après quelques secondes on entend un, ou deux, coups de feu et on entend comme tu l'imagines la mort du chien. Le tout dans l'obscurité, du point de vue des escaliers. Dans le film c'est clairement les terroristes qui abattent le chien, ce qui est peut-être vraiment le cas, mais les doutes persistent toujours.
Tout comme c'était annoncé, tout de suite après l'assaut sur BFMTV, que Hasna c'était faite exploser, ce qui est finalement faux. Mais ces propos sont restranscris dans le film, on comprend qu'elle voulait sortir de l'appartement avant qu'un des deux décide d'activer sa ceinture.

Oui, on n'apercoit jamais le point de vue des terroristes, on est embarqué uniquement avec le RAID dans l'éscalier et c'est quelques balles tirés depuis l'appartement dans la porte (avec oui un 'petit' calibre) qui engendre la fusillade et les milliers de balles tirés par le RAID.

Chamd0410 Chamd0410
MP
Niveau 52
08 octobre 2022 à 17:36:18

Le 08 octobre 2022 à 15:05:44 :
https://fr.news.yahoo.com/assaut-du-raid-saint-denis-1461234443411510.html
Pour revenir à mon message de mai.

Oui, l'intervention du RAID pour ce coup était catastrophique
C'est un secret pour personne et ça a été dit dès les premiers jours,
après c'est à remettre dans le contexte de l'époque, ils étaient sur les dents, ils sont censé être professionnel mais ça reste des hommes, qui ont été marqués par les événements des derniers jours

Le film montre bien le côté pathétique de cette intervention je trouve, 2 min de tires en rafales non stop pour rien au final

Chamd0410 Chamd0410
MP
Niveau 52
08 octobre 2022 à 17:41:13

Maudite porte blindée

hypsenlefou hypsenlefou
MP
Niveau 19
08 octobre 2022 à 20:52:28

Bac Nord est pour moi le film de 2021 et Novembre sera probablement celui de 2022.
Cédric Jiminez devient mon réalisateur actuel préféré.

Pour le chien, le film montre le point de vue des policiers sur le moment : ils croyaient alors qu'il avait été abattu par les terroristes.

L'enquête a montré assez rapidement que les policiers se tiraient mutuellement dessus (ceux à l'intérieur vs ceux dans le bâtiment en face), et le chien a été tué par des tirs amis.

XboxGamer3 XboxGamer3
MP
Niveau 50
08 octobre 2022 à 21:52:33

Vous auriez pu mettre des balises spoil pour la mort du chien .

hypsenlefou hypsenlefou
MP
Niveau 19
08 octobre 2022 à 22:14:29

Le 08 octobre 2022 à 21:52:33 :
Vous auriez pu mettre des balises spoil pour la mort du chien .

C'est un événement réel et la scène dure 10 secondes dans le film.

P6kotik P6kotik
MP
Niveau 53
08 octobre 2022 à 22:27:07

D'ailleurs c'est la Russie qui a donné un chien pour remplacer celui mort dans l'attaque et à ce qu'il paraît suite à la guerre en Ukraine, la pauvre bête à été piqué.

Pseudo supprimé
Niveau 3
08 octobre 2022 à 22:50:39

Le 08 octobre 2022 à 22:27:07 :
D'ailleurs c'est la Russie qui a donné un chien pour remplacer celui mort dans l'attaque et à ce qu'il paraît suite à la guerre en Ukraine, la pauvre bête à été piqué.

Le chien souffre d'une malformation connu chez les begers allemands, donc impossible d'en faire un chien d'assaut. Pour le symbole, il est quand même affecté en tant que 'mascotte" pour les membres du RAID peu de temps après son arrivé en 2016. Pas de présence sur le terrain. Donc cette information est vraisemblablement fausse.

JohnMcCabe JohnMcCabe
MP
Niveau 9
08 octobre 2022 à 23:09:28

Le 08 octobre 2022 à 21:52:33 :
Vous auriez pu mettre des balises spoil pour la mort du chien .

:rire: :rire: :rire: Ce forum :peur:

carte2visite carte2visite
MP
Niveau 12
09 octobre 2022 à 15:13:16

Le 08 octobre 2022 à 01:20:22 :
J’ai trouvé ça assez clairement en dessous de Bac Nord

Les personnages principaux et les acteurs dans BN sont bien meilleurs (Lellouche et Civil notamment)
Là j’ai trouvé Dujardin-Kimberlain-Demoustier pas au niveau… par contre les personnages secondaires (les rebeus et le renoi :hap: ) très cool. Mention spéciale à l’actrice qui joue Samia.

On s’attache pas aux personnages (à part le perso de Samia au final?). Aucune scène vraiment marquante, qui fait grosse sensation. L’intro du film aurait pu être incroyable (nuit du 13) mais j’ai pas été scotché.
Le fait que le réal n’ait pas écrit le scénario joue peut être. (Sûrement)
Pour un film qui traite d’un tel événement et qui se veut action-thriller, c’est vraiment pas ouf.
La traque en elle même des 2 terroristes est vraiment pas ouf :rire: Pas grand chose à raconter au final. Et puis quand on voit comment la traque se finit déjà qu’ils ont seulement pu les repérer grâce à un témoignage spontané, ils ont même pas été foutus de les arrêter ou les neutraliser (et drôle l’explosif sur la porte qui foire :-( )

Donc pour résumé, Bac Nord: meilleur scénario, meilleurs acteurs, meilleurs persos, plus de scènes marquantes, plus de controverses/risques… ça fait beaucoup
Ce film est très très lisse en fait… Bac Nord ça laissait pas indifférent !

Vous êtes beaucoup à avoir un manque de notion avec les films comme Novembre.
Un film comme ça ne base pas son approche sur la sympathie chez les personnages. Donc quand vous êtes là à reprocher que les personnages sont pas attachants vous êtes à côté de la plaque en fait. Le but du film est de montrer une chasse à l'homme de la manière la plus crue possible. Vous pouvez ne pas adhérer au style essentialiste mais gardez ce genre de reproche pour les séries Netflix.

Message édité le 09 octobre 2022 à 15:13:49 par carte2visite
Bonot-the-Great Bonot-the-Great
MP
Niveau 15
10 octobre 2022 à 20:29:22

Rythme effréné du début à la fin. Les presque deux heures passent d'une traite. L'assaut final est impressionnant.
J'ai passé un bon moment.

tofraziel tofraziel
MP
Niveau 23
10 octobre 2022 à 22:23:33

Le 08 octobre 2022 à 17:36:18 :

Le 08 octobre 2022 à 15:05:44 :
https://fr.news.yahoo.com/assaut-du-raid-saint-denis-1461234443411510.html
Pour revenir à mon message de mai.

Oui, l'intervention du RAID pour ce coup était catastrophique
C'est un secret pour personne et ça a été dit dès les premiers jours,
après c'est à remettre dans le contexte de l'époque, ils étaient sur les dents, ils sont censé être professionnel mais ça reste des hommes, qui ont été marqués par les événements des derniers jours

Le film montre bien le côté pathétique de cette intervention je trouve, 2 min de tires en rafales non stop pour rien au final

Le RAID voulait aussi sa "revanche" sur la BRI, qui était intervenue contre les terroristes au Bataclan, alors que le RAID couvrait et évacuait les gens.

resolution resolution
MP
Niveau 25
11 octobre 2022 à 04:35:05

Dieu que Jimenez est un piètre réalisateur, beaucoup de bruit et de fureur pour finalement rien du tout. Avec sa volonté de toujours être dans l'action, de ne jamais se poser et donc fatalement de ne jamais instaurer la moindre tension, il livre un film qui n'a même pas le défaut d'être chiant : c'est juste insignifiant. Aucun personnage n'a la moindre personnalité, on ne comprend jamais réellement ce qu'ils font, quelle est leur place, comment fonctionne une brigade anti-terroriste, c'est juste des trucs qui s'agitent on sait pas trop pourquoi, on sait pas trop vers où, mais ils le font en gueulant...

D'ailleurs dans Bac Nord avec sa seconde partie qui sombrait dans le nanar avec un Gilles Lellouche totalement aux fraises à se la jouer Robert De Niro, on pouvait supposer que le pauvre Gilles, qui n'a jamais su jouer, nous servait sa soupe habituelle. Mais en fait c'est bien plus simple que ça, Jimenez est un piètre directeur d'acteur. C'est bien simple : ici tout le monde joue avec les pieds (Renier s'en sort un peu mieux que les autres, sans doute car il n'a quasiment rien à dire). Mais le pire c'est sans doute Dujardin qui sort ses répliques (totalement débiles) comme il le ferait dans OSS 117. Il joue un vieux mec, un peu condescendant avec Demoustier et il lui sort des phrases comme : C'est la loi (manque plus que "du Général de Gaulle") ou bien "Vous pouvez aussi vous dire que vous avez fait du bon travail", alors que le personnage en face est en pleurs... Autant vous dire que j'ai éclaté de rire dans ce qui devait être le climax dramatique du film. C'est juste con. Je ne peux pas prendre Dujardin au sérieux avec ses petites phrases creuses dites avec un sérieux qui confine à la bêtise.

Je suis désolé, mais Novembre est nanardesque.

Et je ne parle même pas de sa scène d'action finale qui est bordélique au possible et de n'être pas fondamentalement palpitante puisqu'encore une fois Jimenez n'a pas pris le temps de fixer les enjeux et de faire naître de la tension. Chose amusante on voit un plan de quelques secondes à peine sur des hauts placés qui retiennent leur souffle dans des bureaux pendant que l'opération a lieu et je suis persuadé que juste rester sur eux qui attendent sans oser rien dire, avec les informations données de manière sporadiques au téléphone, aurait été bien plus intense que ce déluge de pan pan totalement vain.

En fait j'ai l'impression que Jimenez se prend pour Paul Greengrass à vouloir transformer des faits réels en film d'action qui ne se pose jamais... Sauf que Greengrass sait faire monter la tension et surtout il sait donner une humanité à ses personnages, ce qui fait qu'on a envie qu'ils s'en sortent. Vol 93 c'est profondément tragique et pourtant il arrive à capter quelques moments de beauté. Jimenez que dalle. Il s'en fout. Il veut juste pas qu'on s'ennuie.

Objectif louable, mais ça ne sera pas suffisant.

Traupoli09 Traupoli09
MP
Niveau 6
11 octobre 2022 à 06:55:38

Le 11 octobre 2022 à 04:35:05 :
Dieu que Jimenez est un piètre réalisateur, beaucoup de bruit et de fureur pour finalement rien du tout. Avec sa volonté de toujours être dans l'action, de ne jamais se poser et donc fatalement de ne jamais instaurer la moindre tension, il livre un film qui n'a même pas le défaut d'être chiant : c'est juste insignifiant. Aucun personnage n'a la moindre personnalité, on ne comprend jamais réellement ce qu'ils font, quelle est leur place, comment fonctionne une brigade anti-terroriste, c'est juste des trucs qui s'agitent on sait pas trop pourquoi, on sait pas trop vers où, mais ils le font en gueulant...

D'ailleurs dans Bac Nord avec sa seconde partie qui sombrait dans le nanar avec un Gilles Lellouche totalement aux fraises à se la jouer Robert De Niro, on pouvait supposer que le pauvre Gilles, qui n'a jamais su jouer, nous servait sa soupe habituelle. Mais en fait c'est bien plus simple que ça, Jimenez est un piètre directeur d'acteur. C'est bien simple : ici tout le monde joue avec les pieds (Renier s'en sort un peu mieux que les autres, sans doute car il n'a quasiment rien à dire). Mais le pire c'est sans doute Dujardin qui sort ses répliques (totalement débiles) comme il le ferait dans OSS 117. Il joue un vieux mec, un peu condescendant avec Demoustier et il lui sort des phrases comme : C'est la loi (manque plus que "du Général de Gaulle") ou bien "Vous pouvez aussi vous dire que vous avez fait du bon travail", alors que le personnage en face est en pleurs... Autant vous dire que j'ai éclaté de rire dans ce qui devait être le climax dramatique du film. C'est juste con. Je ne peux pas prendre Dujardin au sérieux avec ses petites phrases creuses dites avec un sérieux qui confine à la bêtise.

Je suis désolé, mais Novembre est nanardesque.

Et je ne parle même pas de sa scène d'action finale qui est bordélique au possible et de n'être pas fondamentalement palpitante puisqu'encore une fois Jimenez n'a pas pris le temps de fixer les enjeux et de faire naître de la tension. Chose amusante on voit un plan de quelques secondes à peine sur des hauts placés qui retiennent leur souffle dans des bureaux pendant que l'opération a lieu et je suis persuadé que juste rester sur eux qui attendent sans oser rien dire, avec les informations données de manière sporadiques au téléphone, aurait été bien plus intense que ce déluge de pan pan totalement vain.

En fait j'ai l'impression que Jimenez se prend pour Paul Greengrass à vouloir transformer des faits réels en film d'action qui ne se pose jamais... Sauf que Greengrass sait faire monter la tension et surtout il sait donner une humanité à ses personnages, ce qui fait qu'on a envie qu'ils s'en sortent. Vol 93 c'est profondément tragique et pourtant il arrive à capter quelques moments de beauté. Jimenez que dalle. Il s'en fout. Il veut juste pas qu'on s'ennuie.

Objectif louable, mais ça ne sera pas suffisant.

T'avais des choses à dire, hein ? :rire:
Avis désastreux :malade:

Traupoli09 Traupoli09
MP
Niveau 6
11 octobre 2022 à 07:03:32

"Agneugneu c'est pas les terroristes qui ont tué le chien, ils sont innocents :snif2:"
Vous êtes sérieux là ? Un chien crevé ou pas, ça change quelque chose pour le Bataclan, les terrasses et le SDF ? Allez dire aux familles qui ont perdu leurs proches dans les attentats que c'est pas bien de diaboliser les terroristes pour une histoire de clebard. :)

Message édité le 11 octobre 2022 à 07:04:37 par Traupoli09
carte2visite carte2visite
MP
Niveau 12
11 octobre 2022 à 12:45:42

Le 11 octobre 2022 à 04:35:05 :
Dieu que Jimenez est un piètre réalisateur, beaucoup de bruit et de fureur pour finalement rien du tout. Avec sa volonté de toujours être dans l'action, de ne jamais se poser et donc fatalement de ne jamais instaurer la moindre tension, il livre un film qui n'a même pas le défaut d'être chiant : c'est juste insignifiant. Aucun personnage n'a la moindre personnalité, on ne comprend jamais réellement ce qu'ils font, quelle est leur place, comment fonctionne une brigade anti-terroriste, c'est juste des trucs qui s'agitent on sait pas trop pourquoi, on sait pas trop vers où, mais ils le font en gueulant...

Les personnages dans ce genre de film ne sont pas faits pour avoir de personnalité. Combien de fois il faudra le répéter ? Ce n'est pas un film qui traite de la vie des flics du Bataclan.

Et sérieusement ? Tu as vraiment besoin qu'on mette une pancarte sur chaque protagoniste pour comprendre quel élément il joue dans l'enquête ? T'as vraiment besoin d'une voix en off à chaque début de scène qui te décortique son but ou le déroulement de l'enquête ?

D'ailleurs dans Bac Nord avec sa seconde partie qui sombrait dans le nanar avec un Gilles Lellouche totalement aux fraises à se la jouer Robert De Niro, on pouvait supposer que le pauvre Gilles, qui n'a jamais su jouer, nous servait sa soupe habituelle. Mais en fait c'est bien plus simple que ça, Jimenez est un piètre directeur d'acteur. C'est bien simple : ici tout le monde joue avec les pieds (Renier s'en sort un peu mieux que les autres, sans doute car il n'a quasiment rien à dire). Mais le pire c'est sans doute Dujardin qui sort ses répliques (totalement débiles) comme il le ferait dans OSS 117. Il joue un vieux mec, un peu condescendant avec Demoustier et il lui sort des phrases comme : C'est la loi (manque plus que "du Général de Gaulle") ou bien "Vous pouvez aussi vous dire que vous avez fait du bon travail", alors que le personnage en face est en pleurs... Autant vous dire que j'ai éclaté de rire dans ce qui devait être le climax dramatique du film. C'est juste con. Je ne peux pas prendre Dujardin au sérieux avec ses petites phrases creuses dites avec un sérieux qui confine à la bêtise.

Les goûts et les couleurs (dont j'ai un peu l'impression que tu te force à détester). Moi j'ai vu un chef de brigade qui doit garder la tête froide et qui ne veut pas trop s'engluer dans le pathos. Tu aurais voulu quoi ? Qu'il se mette à pleurer avec elle ? La réalité est cruelle est brutale. Ce personnage le sait, il a du passer par là, il en a l'expérience. Dujardin l'a très bien rendu. On ne peut pas lui reprocher quoi que ce soit ni à Jiménez pour cette scène.

Je suis désolé, mais Novembre est nanardesque.

Et je ne parle même pas de sa scène d'action finale qui est bordélique au possible et de n'être pas fondamentalement palpitante puisqu'encore une fois Jimenez n'a pas pris le temps de fixer les enjeux et de faire naître de la tension. Chose amusante on voit un plan de quelques secondes à peine sur des hauts placés qui retiennent leur souffle dans des bureaux pendant que l'opération a lieu et je suis persuadé que juste rester sur eux qui attendent sans oser rien dire, avec les informations données de manière sporadiques au téléphone, aurait été bien plus intense que ce déluge de pan pan totalement vain.

La dernière soirée, avant l'intervention, tu as facile 20min de film sur de la filature, sur du repérage, sur de l'installation. Les terroristes sont sous ceinture d'explosif. Il suffisait qu'un seul flic soit grillé et des vies innocentes était tuées. On ressent l'aspect crucial et délicat. Si c'est pas une bonne installation de tension je comprends pas ce que c'est.

En fait j'ai l'impression que Jimenez se prend pour Paul Greengrass à vouloir transformer des faits réels en film d'action qui ne se pose jamais... Sauf que Greengrass sait faire monter la tension et surtout il sait donner une humanité à ses personnages, ce qui fait qu'on a envie qu'ils s'en sortent. Vol 93 c'est profondément tragique et pourtant il arrive à capter quelques moments de beauté. Jimenez que dalle. Il s'en fout. Il veut juste pas qu'on s'ennuie.

Objectif louable, mais ça ne sera pas suffisant.

Pas pour toi.

Netfluxthe1 Netfluxthe1
MP
Niveau 55
11 octobre 2022 à 12:55:17

C'est Réso, il n'aime rien c'est normal :)

resolution resolution
MP
Niveau 25
11 octobre 2022 à 13:39:34

Le 11 octobre 2022 à 12:45:42 :

Le 11 octobre 2022 à 04:35:05 :
Dieu que Jimenez est un piètre réalisateur, beaucoup de bruit et de fureur pour finalement rien du tout. Avec sa volonté de toujours être dans l'action, de ne jamais se poser et donc fatalement de ne jamais instaurer la moindre tension, il livre un film qui n'a même pas le défaut d'être chiant : c'est juste insignifiant. Aucun personnage n'a la moindre personnalité, on ne comprend jamais réellement ce qu'ils font, quelle est leur place, comment fonctionne une brigade anti-terroriste, c'est juste des trucs qui s'agitent on sait pas trop pourquoi, on sait pas trop vers où, mais ils le font en gueulant...

Les personnages dans ce genre de film ne sont pas faits pour avoir de personnalité. Combien de fois il faudra le répéter ? Ce n'est pas un film qui traite de la vie des flics du Bataclan.

Et sérieusement ? Tu as vraiment besoin qu'on mette une pancarte sur chaque protagoniste pour comprendre quel élément il joue dans l'enquête ? T'as vraiment besoin d'une voix en off à chaque début de scène qui te décortique son but ou le déroulement de l'enquête ?

D'ailleurs dans Bac Nord avec sa seconde partie qui sombrait dans le nanar avec un Gilles Lellouche totalement aux fraises à se la jouer Robert De Niro, on pouvait supposer que le pauvre Gilles, qui n'a jamais su jouer, nous servait sa soupe habituelle. Mais en fait c'est bien plus simple que ça, Jimenez est un piètre directeur d'acteur. C'est bien simple : ici tout le monde joue avec les pieds (Renier s'en sort un peu mieux que les autres, sans doute car il n'a quasiment rien à dire). Mais le pire c'est sans doute Dujardin qui sort ses répliques (totalement débiles) comme il le ferait dans OSS 117. Il joue un vieux mec, un peu condescendant avec Demoustier et il lui sort des phrases comme : C'est la loi (manque plus que "du Général de Gaulle") ou bien "Vous pouvez aussi vous dire que vous avez fait du bon travail", alors que le personnage en face est en pleurs... Autant vous dire que j'ai éclaté de rire dans ce qui devait être le climax dramatique du film. C'est juste con. Je ne peux pas prendre Dujardin au sérieux avec ses petites phrases creuses dites avec un sérieux qui confine à la bêtise.

Les goûts et les couleurs (dont j'ai un peu l'impression que tu te force à détester). Moi j'ai vu un chef de brigade qui doit garder la tête froide et qui ne veut pas trop s'engluer dans le pathos. Tu aurais voulu quoi ? Qu'il se mette à pleurer avec elle ? La réalité est cruelle est brutale. Ce personnage le sait, il a du passer par là, il en a l'expérience. Dujardin l'a très bien rendu. On ne peut pas lui reprocher quoi que ce soit ni à Jiménez pour cette scène.

Je suis désolé, mais Novembre est nanardesque.

Et je ne parle même pas de sa scène d'action finale qui est bordélique au possible et de n'être pas fondamentalement palpitante puisqu'encore une fois Jimenez n'a pas pris le temps de fixer les enjeux et de faire naître de la tension. Chose amusante on voit un plan de quelques secondes à peine sur des hauts placés qui retiennent leur souffle dans des bureaux pendant que l'opération a lieu et je suis persuadé que juste rester sur eux qui attendent sans oser rien dire, avec les informations données de manière sporadiques au téléphone, aurait été bien plus intense que ce déluge de pan pan totalement vain.

La dernière soirée, avant l'intervention, tu as facile 20min de film sur de la filature, sur du repérage, sur de l'installation. Les terroristes sont sous ceinture d'explosif. Il suffisait qu'un seul flic soit grillé et des vies innocentes était tuées. On ressent l'aspect crucial et délicat. Si c'est pas une bonne installation de tension je comprends pas ce que c'est.

En fait j'ai l'impression que Jimenez se prend pour Paul Greengrass à vouloir transformer des faits réels en film d'action qui ne se pose jamais... Sauf que Greengrass sait faire monter la tension et surtout il sait donner une humanité à ses personnages, ce qui fait qu'on a envie qu'ils s'en sortent. Vol 93 c'est profondément tragique et pourtant il arrive à capter quelques moments de beauté. Jimenez que dalle. Il s'en fout. Il veut juste pas qu'on s'ennuie.

Objectif louable, mais ça ne sera pas suffisant.

Pas pour toi.

:rire: des personnages pas faits pour avoir des personnalités. Mais qui parle de voix off ?
Juste avoir des interactions crédibles ça serait pas mal. Qu'on sente qu'il se passe quelque chose entre eux... Mais bon je peux comprendre que ça soit beaucoup demander :hap:

Et sans rire, me dire que je me force à détester alors que j'ai éclaté de rire de bon cœur en pleine salle lors des interactions entre Demoustier et Dujardin. C'est fort de café. Je suis désolé mais un c'est la loi Inès, c'est un dialogue digne d'OSS 117.

La filature prend 20 minutes ? Non. Ça cut tout le temps, aucune scène ne dure plus de 1min.
Demoustier qui met des micros ça aurait pu être un sommet de tension mais Jimenez préfère gueuler, bouger la caméra... Ben écoute... :sleep:

Si pour toi c'est un sommet de tension. Faut voir plus de films.

carte2visite carte2visite
MP
Niveau 12
11 octobre 2022 à 18:44:38

Le 11 octobre 2022 à 13:39:34 :

Le 11 octobre 2022 à 12:45:42 :

Le 11 octobre 2022 à 04:35:05 :
Dieu que Jimenez est un piètre réalisateur, beaucoup de bruit et de fureur pour finalement rien du tout. Avec sa volonté de toujours être dans l'action, de ne jamais se poser et donc fatalement de ne jamais instaurer la moindre tension, il livre un film qui n'a même pas le défaut d'être chiant : c'est juste insignifiant. Aucun personnage n'a la moindre personnalité, on ne comprend jamais réellement ce qu'ils font, quelle est leur place, comment fonctionne une brigade anti-terroriste, c'est juste des trucs qui s'agitent on sait pas trop pourquoi, on sait pas trop vers où, mais ils le font en gueulant...

Les personnages dans ce genre de film ne sont pas faits pour avoir de personnalité. Combien de fois il faudra le répéter ? Ce n'est pas un film qui traite de la vie des flics du Bataclan.

Et sérieusement ? Tu as vraiment besoin qu'on mette une pancarte sur chaque protagoniste pour comprendre quel élément il joue dans l'enquête ? T'as vraiment besoin d'une voix en off à chaque début de scène qui te décortique son but ou le déroulement de l'enquête ?

D'ailleurs dans Bac Nord avec sa seconde partie qui sombrait dans le nanar avec un Gilles Lellouche totalement aux fraises à se la jouer Robert De Niro, on pouvait supposer que le pauvre Gilles, qui n'a jamais su jouer, nous servait sa soupe habituelle. Mais en fait c'est bien plus simple que ça, Jimenez est un piètre directeur d'acteur. C'est bien simple : ici tout le monde joue avec les pieds (Renier s'en sort un peu mieux que les autres, sans doute car il n'a quasiment rien à dire). Mais le pire c'est sans doute Dujardin qui sort ses répliques (totalement débiles) comme il le ferait dans OSS 117. Il joue un vieux mec, un peu condescendant avec Demoustier et il lui sort des phrases comme : C'est la loi (manque plus que "du Général de Gaulle") ou bien "Vous pouvez aussi vous dire que vous avez fait du bon travail", alors que le personnage en face est en pleurs... Autant vous dire que j'ai éclaté de rire dans ce qui devait être le climax dramatique du film. C'est juste con. Je ne peux pas prendre Dujardin au sérieux avec ses petites phrases creuses dites avec un sérieux qui confine à la bêtise.

Les goûts et les couleurs (dont j'ai un peu l'impression que tu te force à détester). Moi j'ai vu un chef de brigade qui doit garder la tête froide et qui ne veut pas trop s'engluer dans le pathos. Tu aurais voulu quoi ? Qu'il se mette à pleurer avec elle ? La réalité est cruelle est brutale. Ce personnage le sait, il a du passer par là, il en a l'expérience. Dujardin l'a très bien rendu. On ne peut pas lui reprocher quoi que ce soit ni à Jiménez pour cette scène.

Je suis désolé, mais Novembre est nanardesque.

Et je ne parle même pas de sa scène d'action finale qui est bordélique au possible et de n'être pas fondamentalement palpitante puisqu'encore une fois Jimenez n'a pas pris le temps de fixer les enjeux et de faire naître de la tension. Chose amusante on voit un plan de quelques secondes à peine sur des hauts placés qui retiennent leur souffle dans des bureaux pendant que l'opération a lieu et je suis persuadé que juste rester sur eux qui attendent sans oser rien dire, avec les informations données de manière sporadiques au téléphone, aurait été bien plus intense que ce déluge de pan pan totalement vain.

La dernière soirée, avant l'intervention, tu as facile 20min de film sur de la filature, sur du repérage, sur de l'installation. Les terroristes sont sous ceinture d'explosif. Il suffisait qu'un seul flic soit grillé et des vies innocentes était tuées. On ressent l'aspect crucial et délicat. Si c'est pas une bonne installation de tension je comprends pas ce que c'est.

En fait j'ai l'impression que Jimenez se prend pour Paul Greengrass à vouloir transformer des faits réels en film d'action qui ne se pose jamais... Sauf que Greengrass sait faire monter la tension et surtout il sait donner une humanité à ses personnages, ce qui fait qu'on a envie qu'ils s'en sortent. Vol 93 c'est profondément tragique et pourtant il arrive à capter quelques moments de beauté. Jimenez que dalle. Il s'en fout. Il veut juste pas qu'on s'ennuie.

Objectif louable, mais ça ne sera pas suffisant.

Pas pour toi.

:rire: des personnages pas faits pour avoir des personnalités. Mais qui parle de voix off ?
Juste avoir des interactions crédibles ça serait pas mal. Qu'on sente qu'il se passe quelque chose entre eux... Mais bon je peux comprendre que ça soit beaucoup demander :hap:

Tes reproches sont creux. Il y a de l'interaction. Du dialogue (si c'est ça que tu veux)... Demoustier avec la petite Samia c'est pas crédible ? Dujardin face aux terroristes et au trafficant d'armes c'est pas crédible ? Bon... :pf:

Et sans rire, me dire que je me force à détester alors que j'ai éclaté de rire de bon cœur en pleine salle lors des interactions entre Demoustier et Dujardin. C'est fort de café. Je suis désolé mais un c'est la loi Inès, c'est un dialogue digne d'OSS 117.

La filature prend 20 minutes ? Non. Ça cut tout le temps, aucune scène ne dure plus de 1min.
Demoustier qui met des micros ça aurait pu être un sommet de tension mais Jimenez préfère gueuler, bouger la caméra... Ben écoute... :sleep:

Ah en fait c'est un plan séquence que tu voulais ? Fallait le dire plus tôt :rire: https://image.noelshack.com/fichiers/2021/08/6/1614462034-zidane-choc-removebg-preview.png

Ça dure facile entre dix et 20 min de séquence tension. C'est pas parce que ça cut que c'est pas une séquence de climax.

On voit Demoustier mettre les micros dans la piaule et tout ranger avant que l'autre pute rentre chez Samia. De quoi tu parles ?

Si pour toi c'est un sommet de tension. Faut voir plus de films.

Si tes reproches sont sérieux, ne va plus au cinéma khey. https://image.noelshack.com/fichiers/2021/08/1/1614008493-anyarofl.png

DébutPage précedente
Page suivanteFin
Répondre
Prévisu
?
Victime de harcèlement en ligne : comment réagir ?
La vidéo du moment