Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

Un jeu vidéo peut-il être une œuvre d'art ? du 08/04/2015

Contributeur

News débat et opinion
Un jeu vidéo peut-il être une œuvre d'art ?
Un jeu vidéo peut-il être une œuvre d'art ?
Partager sur :

Si la question paraît encore déplacée pour certaines personnes qui conservent une vision stéréotypée, elle se pose pourtant sérieusement depuis plusieurs années. Certains vont jusqu'à dire que les jeux vidéo seront l'art du XXIème siècle, au point de supplanter bientôt le cinéma. Voici quelques arguments pour vous aider à convaincre vos parents ou vos amis bornés...

Le produit culturel du XXIème siècle

On ne sait pas de quoi l'avenir sera fait, mais le jeu vidéo est déjà la plus grande industrie culturelle de ce début de siècle : la dernière estimation attribuait au secteur un chiffre d'affaires de 70 milliards d'euros en 2013, avec une croissance qui n'est pas près de s'arrêter. C'est un média qui touche à l'heure actuelle environ 1,2 milliard d'habitants de notre planète (selon des chiffres de l'AFJV incluant les joueurs sur mobiles). Et pourtant, il peine encore à se faire accepter par 2 institutions en particulier : celle du sport qui rechigne à englober le phénomène des joueurs professionnels et celle de l'art qui ne reconnaît pas les productions vidéoludiques.
Au siècle dernier, la première industrie culturelle était le cinéma. Personne ne viendrait plus contester qu'il s'agit bien du 7ème art et pourtant l'idée qu'un film puisse être une œuvre d'art à part entière a longtemps été contestée au début du XXème siècle. Aujourd'hui l'histoire se répète : pourquoi un média aussi répandu et abouti que le jeu vidéo actuellement ne pourrait-il pas prétendre lui aussi à ce statut ?

Joconde Super Mario

Les fausses idées sur l'art et les jeux vidéo

Les personnes qui cherchent à nier que les jeux vidéo puissent relever de l'art s'appuient le plus souvent sur des arguments qui ne tiennent pas debout : en voici quelques-uns, accompagnés de la meilleure façon de les réfuter.

"Une œuvre d'art est le fruit d'un seul artiste exprimant une vision personnelle"

C'est faux : il s'agit même d'une idée plutôt récente au regard de toute l'histoire de l'art, qu'on pourrait faire remonter au romantisme mais sans doute pas à avant. Même les peintres de la Renaissance, qui étaient pourtant les premiers à signer leurs toiles, ne travaillaient pas seuls. De nombreuses toiles de Raphaël ne sont pas directement de sa main, mais ont été réalisées par son atelier : il en était en quelque sorte le concepteur, le directeur artistique. Il en va de même pour le cinéma : on retient le plus souvent le nom du réalisateur mais un film est aussi l'œuvre des acteurs, du metteur en scène, des décorateurs...
Le fait qu'un jeu vidéo soit issu d'un grand studio comme Ubisoft ou Square Enix et non pas d'un seul "artiste" ne l'empêche donc pas de prétendre au statut d'œuvre d'art. De plus, le jeu vidéo s'apparente, comme le cinéma, à un art total vers lequel convergent toutes les formes artistiques visuelles, narratives et musicales : il peut donc difficilement y avoir qu'un seul artiste !

"Le jeu vidéo, c'est commercial, donc ce n'est pas de l'art"

Cette idée ne concerne pas que le jeu vidéo : on dit souvent d'une chanson ou d'un film qu'ils sont commerciaux, sous-entendu qu'ils ne sont pas vraiment artistiques. Il y a donc 2 réponses possibles à cette objection :

Tous les jeux vidéo ne sont pas "commerciaux" : comme dans la musique, le cinéma ou la littérature, il en existe aussi qui sont produits dans un but purement passionné.
L'art n'exclut pas une dimension commerciale : ce n'est pas parce qu'un disque ou un livre se vend bien qu'il est dénué de sens artistique.

"Les jeux vidéo servent à se divertir, alors qu'une œuvre d'art est purement esthétique"

Cette vision de l'art est aussi répandue que contestable : le fait d'aller au cinéma ou au musée peut aussi être considéré comme un divertissement. Beaucoup d'arts ne sont pas inutiles et ont au contraire une fonction bien précise : l'architecture pour abriter un palais, par exemple. Oui, les jeux vidéo sont avant tout conçus pour nous amuser et passer le temps, tout comme un bon roman. Pour autant, cela n'empêche pas de les apprécier de manière critique, comme une œuvre à part, une fois la manette reposée.

"Le jeu vidéo relève de la technologie, pas de l'art"

Cet argument revient à confondre le support et l'œuvre : en réalité, les avancées de l'art ont très souvent dépendu de celles de la technique. Par exemple, la découverte de la peinture à l'huile au XIVème siècle ainsi que les avancées scientifiques de l'époque dans le domaine de la perspective linéaire et de l'anatomie ont largement contribué au renouveau de la peinture à la Renaissance. De la même manière, la photographie et le cinéma sont nés de progrès technologiques, mais ils sont aujourd'hui aussi des arts à part entière. Dans le jeu vidéo, il faut donc séparer le support qui relève de la technologie (console, écran, moteur graphique...), et l'oeuvre qui, elle, dépend bien d'une création artistique (le jeu en lui-même).

"Un jeu ne pourra jamais survivre assez longtemps pour devenir une œuvre d'art"

C'est Roger Erbert, le très sérieux critique cinématographique du Sun Times à Chicago, qui avance cet argument sur son blog pour expliquer pourquoi, selon lui, les jeux vidéo ne pourront jamais être de l'art. Quelle erreur de confondre la période d'exploitation d'un jeu avec sa durée dans la culture et la mémoire des gamers ! Si Secret of Mana arrive encore à susciter l'engouement des joueurs 20 ans après sa sortie, c'est justement parce qu'un jeu vidéo est capable de rentrer dans l'imaginaire collectif de la même manière que n'importe quel film, dessin animé ou album de musique. Dans le jeu vidéo comme dans les autres arts, il est tout à fait normal que la postérité ne retienne qu'une infime partie des productions qui sortent chaque année.

La Cène, version jeu vidéo

Un média encore au stade de la pop culture et des arts de masse

Le jeu vidéo a un point commun non négligeable avec le cinéma, la bande dessinée, le jazz ou encore la photographie à leurs débuts : il est assimilé à de la pop culture et aux "arts de masse". C'est ainsi que l'on désigne, chez les philosophes de l'art, les productions visant un public le plus large possible. Cette appellation n'est jamais innocente : elle cache évidemment une certaine vision élitiste de l'art et l'idée qu'une œuvre ne devrait être destinée qu'à des initiés.
Pourtant, l'évolution des supposés "arts de masse" montre qu'ils sont bien des arts à part entière : le jazz ou la bande dessinée par exemple, s'ils sont nés de la culture populaire, s'adressent de plus en plus à un public d'initiés. Le jeu vidéo commence déjà à connaître la même évolution : certes, les blockbusters comme Assassin's Creed ou Call of Duty continuent de sortir tous les ans à la manière des grandes productions hollywoodiennes, mais on voit aussi émerger tout un monde du jeu indépendant qui s'adresse à un public plus restreint et plus réfléchi, comme par exemple avec Prison Architect. L'essor du financement participatif aidant, il y a fort à parier que de nombreux jeux de ce type continueront à sortir et à gagner en visibilité : il est bien possible que dans un avenir proche, nous retrouvions la fameuse distinction entre "art et essai" et grosses productions, mais cette fois-ci dans le domaine vidéoludique.

Le monde de l'art s'ouvre progressivement au jeu vidéo

Jeu vidéo au Musée d'Art Moderne de New York

Finissons sur une note d'espoir : les perceptions du jeu vidéo dans la société et les institutions sont en train de changer. Que ce soit dans les médias généralistes, au ministère de la Culture ou dans les diatribes de Jean-Luc Mélanchon, on parle des jeux vidéo parce qu'ils ont un impact culturel considérable en France et dans le monde. De là à enfin les considérer comme un art, il n'y a qu'un pas et il a déjà été sauté par le très prestigieux Museum of Modern Art (MoMA) de New York qui conserve des jeux vidéo depuis 2012. Or, l'une des définitions les mieux admises de l'art est toujours celle du philosophe américain Georges Dickie : une œuvre est une œuvre d'art à partir du moment où elle a sa place dans le "monde de l'art", c'est-à-dire dans les critiques et dans les musées. De ce point de vue, la voie a donc déjà été ouverte par l'une des plus grandes institutions de l'art contemporain pour dire haut et fort que oui, les jeux vidéo peuvent aussi en faire partie.

Considérez-vous certains jeux comme des œuvres d'art ? Donnez votre avis en commentaire !

Profil de Numa-Yeah,  Jeuxvideo.com
Par Numa-Yeah, Utilisateur jeuxvideo.com
MPTwitter
Rétrogaming Analyse

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
anthony_peltier
anthony_peltier
MP
le 03 oct. 2015 à 17:39

Le sujet est très intéressant et ouvre forcément à débat. Selon moi, la réponse tient plus à la définition qu'on se fait du mort "art" ou des mots "oeuvres d'art" qu'aux jeux vidéos eux mêmes. D'apres le dieu Wikipedia, je cite:

L’art est une activité humaine, le produit de cette activité ou l'idée que l'on s'en fait s'adressant délibérément aux sens, aux émotions, aux intuitions et à l'intellect.

Je crois donc, et d'après les autres commentaires lu ici et là je ne suis pas le seul, que les jeux vidéos en font bien partis.
Il me semble seulement que même si le débat est intéressant la réponse elle ne l'est pas vraiment car les jeux vidéos sont bien plus que ca. Meme s'ils ne se valent pas tous, les intérêts qu'apportent les jeux vidéos pour notre société sont tellement nombreux (emplois, divertissement, et maintenant medecine) qu'ils méritent en tant que tel tout le respect qu'on leur doit.
Et puis, il me semble que la question a déjà été tranchée par la MoMA qui a conclu qu'ils avaient leur place chez eux.

Lire la suite...
Desarm
Desarm
MP
le 22 juil. 2015 à 16:24

Une news de qualité ! Je pense que ça montre bien que, compte tenu de ce qu'est le jeu vidéo, qu'il soit considéré par tous comme un art à part entière n'est qu'une question d'opinion publique qui changera avec le temps et les évènements, comme ça a été le cas pour le cinéma par exemple.

Lire la suite...
France_Wa
France_Wa
MP
le 15 juin 2015 à 11:49

Un des problèmes pour que le jeu vidéo soit considéré comme un art, c'est le fait qu'il est encore mis dans la case de la pop culture. Et ce terme n'est pas innocent, il sous entend que tout ce qui s'y trouve est donc une sous culture en quelque sorte. Ceux qui ont fait un peu de sociologie au lycée en ES, ou même dans les études supérieures, savent que la culture qui est reconnue par tout le monde, est en fait celle qui est reconnue par les élites de la société. Cette catégorie sociale détient un fort capital symbolique et culturel. La supériorité (économique, culturelle, symbolique...) que dégage et assume cette catégorie sociale, rend légitime la culture qu'ils s'approprient aux yeux du reste de la société. Ainsi, si il est normal de voir des gens se rendre à une exposition d'un peintre dans un musée, ça l'est beaucoup moins de voir quelqu'un se rendre au MoMA cité dans l'article pour voir des jeux vidéos. Pour vulgariser mes propos, on pourrait résumer les pensées d'un français lambda de cette façon "Cette personne va au Louvre ! Cette personne doit être très cultivée ! Ah et lui il va à la Paris Games Week, c'est juste un geek."

Cette réflexion, bien qu'un peu réductrice, peut s'appliquer à beaucoup de supports et/ou œuvres. Par exemple, le manga. Prenons Dragon Ball, tout le monde ou presque connaît. On a tous déjà vu Goku latter les couilles de Freezer. Ce manga est ancré dans la mémoire collective de millions de personnes. Aussi bien les jeunes qui le découvrent aujourd'hui (dans le jeu vidéo justement) que les plus vieux qui ont suivi Goku depuis ses débuts avec Bulma. Mais même si tout le monde connaît de près ou de loin, ce n'est pas considéré comme une oeuvre d'art car les classes supérieures, ça préfère lire du BHL ou du Marc Levy. Bon je n'ai rien contre ces deux messieurs hein, mais voilà c'est pour dire qu'un art est considéré comme légitime qu'à partir du moment où les élites le considèrent comme tel, et c'est loin d'être gagné pour le jeu vidéo que l'on affectionne tant.

Je suis ouvert au débat, qui approuve ou désapprouve mes propos ?

Lire la suite...
Terminator_13
Terminator_13
MP
le 14 juin 2015 à 18:49

Hum, débat épineux s'il en est. Pour un sujet aussi controversé, je trouve vraiment dommage que l'article soit aussi unilatéral... et caricature (un poil) grossièrement les arguments des "anti".

Bref, je m'étais posé la question il y a quelques jours, qui pour moi (point de vue très personnel) se résume à :
- Oui, car au travers du média vidéoludique il est possible de faire passer des émotions, des sentiments et surtout un message (point fondamental dans toute forme d'art) au public visé, et de manière esthétique (en combinant plusieurs formes d'art : dessin, musique, etc...) au même titre que le cinéma.
- Non, car le jeu vidéo reste un média interactif (et j'insiste là), contrairement à toute autre forme d'art. Les actes du joueur ont une répercussion directe sur le jeu et donc sur son expérience du jeu (les couleurs d'une peinture ne vont pas changer quand quelqu'un la regarde).
- Pourquoi pas finalement ? Car si on réfléchit bien, toute oeuvre d'art, une fois qu'elle est livrée au public, est interprétée de manière personnelle par chacun. Le fait que le joueur puisse interagir avec le jeu ne serait-il donc pas l'expérience la plus matérialiste que chacun a avec l'art, c'est-à-dire le fait que chacun jouit d'une oeuvre selon ses goûts, ses expériences personnelles, etc... On aurait donc une nouvelle forme d'art, un "art interactif".

Putain, si on m'avait dit qu'un jour je me servirai d'une thèse-antithèse-synthèse ailleurs qu'en cours :P

Lire la suite...
GarMok
GarMok
MP
le 16 mai 2015 à 19:12

Quand un jeu vidéo nous laisse béa d'admiration pendant des années, n'en devient-il pas une œuvre d'art d'un certain prix? Les jeux vidéo ont leur place dans de plus en plus de catégories extérieure aux jeux vidéo (Le cinéma, la formation, le recrutement,...) . Pour avoir joué aux jeux vidéo et les avoir vu décrié pendant vingt ans au moins, je dis : On savait bien qu'on allait voir un jour où les jeux vidéo seraient reconnus par le reste du monde pour leur valeur.

Lire la suite...
maxnarrrra
maxnarrrra
MP
le 12 mai 2015 à 18:56

Dernière image j'ai reconnu Another World :D

Lire la suite...
Ristachio
Ristachio
MP
le 11 mai 2015 à 11:27

Avant d'essayer d'essayer de défendre la position du jeux vidéo dans le domaine de l'art, il serait préférable de définir en amont ce que c'est que "l'art" et "jeux vidéo". Rien qu'en définissant ces mots (à partir de sources fiables donc exclure Wikipedia, même si j'apprécie Wikipedia ce site n'est pas 100% fiable) on peut obtenir 15% de la réponse à la question. Egalement, on parle ici de débat... Si il n'y en a pas un d'interactif avec les lecteurs, alors au moins essayer de rédiger un raisonnement structuré en thèse/antithèse. L'article n'est pas structuré, il n'y a pas de fil directeur, on se perd facilement et au final tout est survolé. Dur d'utiliser les arguments proposés pour défendre les jeux vidéo...
Enfin, on peut lire "vos parents ou vos amis bornés", or j'ai bien peur que l'auteur soit tout aussi borné.

Concernant les jeux vidéo dans l'art, je suis tout à fait ouvert. Après tout, les sens et les émotions sont exploités dans les jeux vidéo.
Je ne vais pas soumettre mon opinion ni même rédiger un texte pour savoir si oui ou non le jeux vidéo peut être de l'art. On va plutôt recadrer un peu le sujet : Le problème est de savoir si il y a une réelle volonté d'entreprendre une démarche artistique lors de l'élaboration des jeux vidéo, dans l'exploitation des sens et des émotions. Au cas où ça serait mal lu, je précise, je mets l'accent sur démarche artistique, sens et émotions. Je répète, démarche artistique, sens et émotions. A méditer.

Lire la suite...
Hepixel
Hepixel
MP
le 10 mai 2015 à 20:44

Bien sur que c'est un art seulement sa ne pourra jamais en être un car il y aura toujours des abrutit comme claire chazal ou jean pierre pernaut qui feront peur aux parents comme quoi leurs gosses deviennent violent a cause de GTA.Le jeu vidéo est mal vu par beaucoup de personne et sa c'est malheureux,mais c'est la triste vérité :nonnon:

Lire la suite...
Lord-Hisiel
Lord-Hisiel
MP
le 10 mai 2015 à 08:25

Le jeu vidéo a plus que largement le potentiel de devenir un art, même si tout dépend de la définition que vous avez de l'art.
Ma définition de l'art, c'est que l'art est le dépassement des limites d'un support (le son pour la musique, la matière pour la sculpture et peinture par exemple) grâce au travail et a l'esprit humain pour viser a l'expression de l'artiste et à une réception particulière d'un spectateur.
On pourrait écrire des pages entières sur ce sujet (et je me ferai un plaisir de le faire, si on m'en donnait l'occasion) mais en ce qu'il est déjà une compilation de nombreuses formes d'art déjà existantes comme la musique et les arts graphiques, le jeu vidéo a largement le potentiel de devenir un art; comme son grand frère le cinéma.

Maintenant, en se raccrochant à ce qu'est l'art même, un certain nombre de problèmes s'imposent. Déjà, le but du jeu vidéo n'est il QUE de jouer? Quelle est la position du joueur, qui est en soi un récepteur particulier de l'oeuvre (dans les autres formes artistiques, le récepteur a une attitude contemplatrice, dans le jeu vidéo, le joueur ne fait pas que contempler l'oeuvre, il joue avec, il la module, il en devient acteur, ce qui diffère énormément des formes conventionnelles de l'art). Ensuite, on peut se poser des questions sur l'intérêt des développeurs à créer des jeux, nos jeux sont-ils développés par des artistes ou par des businessman? Je ne poursuis pas, puisque ce commentaire sera peut être à peine lu, mais il y'a des tonnes de questions qui viennent poser problèmes pour considérer le jeu vidéo comme un art à part entière, mais on pourrait parfaitement prendre le temps d'y répondre.

Ce qui est sûr, c'est que le jeu vidéo s'adapte à son public. Au final, les générations de joueurs grandissent, les gamers qui étaient petits deviennent grands et les jeux auxquels ils jouent grandissent avec eux, gagnent en maturité, et donc gagnent en potentiel artistique. Et quand ces générations de joueurs prendront le dessus sur ceux qui n'y connaissent rien en jeux vidéos et se feront entendre, alors la remise en question de la position du jeu vidéo en tant qu'art sera inévitable. En attendant, laissez les médias généralistes cracher leur venin sur le jeu vidéo, ils auront l'air d'autant plus ridicule dans une poignée d'années.

Si vous n'êtes pas d'accord, faites le moi savoir ;) c'est toujours un plaisir de débattre sur ce sujet

Lire la suite...
Mr_nimportequoi
Mr_nimportequoi
MP
le 06 mai 2015 à 01:50

Evidemment, la question ne se pose même pas.

Lire la suite...
Top commentaires
RylaiTCM
RylaiTCM
MP
le 08 avr. 2015 à 17:12

Evidemment que le jeu vidéo est un art, et que par conséquent certains jeux sont des oeuvres d'art.
C'est exactement comme le cinéma ; difficile de considérer transformers comme une oeuvre d'art, et pourtant certains film le sont. Donc inutile de venir parler de Call of duty ou Fifa, ce ne sont clairement pas de ces jeux là qu'on parle :)
Mais des jeux comme Okami, Ico, SOTC, ou même Ori très récemment, voire des sagas comme Metal gear solid, Final Fantasy ou Zelda, là on commence à toucher à une forme plus artistique du jeu, que ce soit dans la techniques, l'aspect graphique, l'atmosphère ou dans le propos et les thèmes abordés.

Lire la suite...
[Darkozone]
[Darkozone]
MP
le 08 avr. 2015 à 17:27

Pourquoi une news aussi intéressante sur un sujet aussi important par rapport au média vidéoludique est faite par un lecteur et non un rédacteur ?

Pas que je critique l'article (qui est très bien, du reste), c'est plutôt le fait que depuis le rachat par Webedia, la plupart des papiers ayant un minimum de fond sont fait par des lecteurs passionnés et non par la rédac', bien plus occupé a faire 3 news d'affilé sur la sortie du nouveau Deus Ex. Et ça, c'est terrible.

Lire la suite...
Boutique
Nintendo Switch avec paire de Joy-Con Rouge Néon et Bleu Néon Amazon 299,98€
Luigi's Mansion 3 Amazon 59,37€
Pokémon Epée Amazon 61,61€
Les jeux attendus
1
Dragon Ball Z Kakarot
17 janv. 2020
2
The Last of Us Part II
29 mai 2020
3
Cyberpunk 2077
16 avr. 2020
4
Final Fantasy VII Remake
03 mars 2020
5
Half-Life : Alyx
mars 2020