Test Jewel Master : Cradle of Persia- Nintendo DS

Nintendo DS

Surfant toujours sur le succès de Bejeweled et de ses nombreux dérivés, la série Jewel Master nous emmène aujourd'hui en Perse pour résoudre une centaine de défis à l'aide de notre stylet. Malheureusement, son principe commence sérieusement à s'essouffler comme nous l'avons rapidement constaté.

Jewel Master : Cradle of Persia

En 2007, Puzzle Quest faisait un carton en combinant audacieusement les mécanismes d'un puzzle-game avec l'univers épique d'un vrai jeu de rôle. Deux ans plus tard, le premier épisode de Jewel Master tentait à son tour de séduire les joueurs en accommodant cette fois-ci le concept indémodable du match-3 puzzle à la sauce gestion. Trop basique et assez répétitif, le soft s'est révélé beaucoup moins passionnant que son célèbre prédécesseur. Pourtant, cela n'a pas empêché Rising Star Games d'éditer par la suite deux autres opus tout aussi décevants en se contentant simplement de changer de décor.

Test Jewel Master : Cradle of Persia Nintendo DS - Screenshot 1Le principe du soft reste inchangé depuis 5 ans.

Nous sommes désormais en 2012 et la série se refuse toujours autant à évoluer. De fait, on retrouve dans Jewel Master : Cradle of Persia exactement le même concept et le gameplay qui prévalent depuis 5 ans. Il s'agit toujours d'aligner trois symboles ou plus en les permutant au stylet pour faire disparaître des cases cibles, de récolter des ressources et de terminer la centaine de tableaux qu'on nous propose. Comme d'habitude, de nombreuses cases sont bloquées par des obstacles (chaînes, caisses...) et le temps est limité mais le joueur dispose toujours de pouvoirs spéciaux à utiliser pour se sortir de mauvais pas. En détruisant certains symboles et en remplissant les jauges correspondantes, il est en effet possible de dynamiter une case, de brûler une colonne entière ou encore d'éliminer un type de symboles précis. Avec un peu d'entraînement et de chance, on parviendra à terme à réaliser de magnifiques combinaisons récompensées par des jokers et des multiplicateurs de ressources. Or, ces dernières sont absolument nécessaires pour progresser dans le soft.

Test Jewel Master : Cradle of Persia Nintendo DS - Screenshot 2L'aspect gestion est clairement sous-développé.

A l'instar des autres épisodes de Jewel Master, Cradle of Persia nous permet de bâtir une magnifique cité à partir de rien. En accumulant suffisamment d'or, de nourriture et de matières premières, on peut ainsi construire toutes sortes d'édifices (menuiserie, quai, temple, etc.) afin d'améliorer les conditions de vie de la population et de faire prospérer notre ville au fil de cinq époques successives. En réalisant certains exploits, on parviendra également à recruter des citoyens importants ou à décrocher des trophées. Hélas, la partie gestion est une fois de plus tellement limitée qu'elle ne présente absolument aucun intérêt. Globalement, il suffit de refaire encore et encore chaque niveau pour obtenir un maximum de ressources. Puis on achète un bâtiment ou n'importe quel monument en résolvant une sorte de taquin sans imagination. On débloque alors une nouvelle ressource ou un pouvoir spécial et c'est reparti pour un tour. Une petite heure sur le soft, ça peut aller. Davantage, ce serait masochiste, d'autant que les cases sont minuscules et que les thèmes musicaux très courts tournent en boucle ad nauseam. Il existe bien un mode Tournoi et un mode Eclair pour varier les plaisirs mais sachant qu'ils se déroulent sur les mêmes cartes que le mode de jeu principal et qu'ils se jouent de la même manière, la lassitude arrive bien vite. Vu le nombre de bons puzzle-games disponibles sur DS, on se passera aisément de celui-ci.

Dharn, le 27 mars 2012

Les notes

  • Graphismes 12/20

    Les décors sont colorés et le design cartoon est plutôt sympathique. Cependant, les cases disposées sur l'écran inférieur sont trop petites et on a du mal à distinguer les symboles.

  • Jouabilité 9/20

    Comme ses prédécesseurs, Jewel Master : Cradle of Persia souffre d'une jouabilité au stylet approximative et d'un manque de profondeur désespérant. La partie gestion est totalement bâclée tandis que la partie puzzle reste d'une parfaite banalité.

  • Durée de vie 12/20

    Avec 100 tableaux rejouables à volonté en mode Tournoi ou Eclair, il aurait dû y avoir de quoi s'amuser un moment, mais la lassitude vous fera certainement lâcher votre console bien avant d'avoir construit votre cité et débloqué tous les trophées.

  • Bande son 8/20

    Une fois encore, les musiques d'inspiration orientale sont bien trop courtes et répétitives. On coupera généralement le son dès les premiers niveaux.

  • Scénario

    -

  • Note Générale9/20

    Véritable copier-coller des épisodes précédents, Jewel Master : Cradle of Persia souffre exactement des mêmes limitations et des mêmes défauts. Le gameplay n'a pas évolué d'un pouce et l'aspect gestion n'a aucun intérêt. On zappera donc ce titre transparent sans le moindre état d'âme.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 10/20

Retour haut de page

Infos jeu