Menu
World of Warcraft : Cataclysm
  • Tout support
  • PC
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : World of Warcraft : Cataclysm
PC
World of Warcraft : Cataclysm
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 décembre 2010 à 17:57:58
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (692)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Tous les prix
Prix Support
3.99€ PC
8.50€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Avec plus de 12 millions de joueurs acquis à sa cause, le MMORPG World of Warcraft n'a plus grand-chose à prouver. Blizzard reste pourtant aux petits soins avec sa poule aux œufs d'or. Il s'agit non seulement de toucher un public encore plus large avec une jouabilité toujours plus accessible, mais aussi de préserver l'attachement des abonnés, en demande permanente de nouveau contenu et de nouvelles fonctionnalités. La troisième extension, Cataclysm, arrive donc à point nommé pour tenter d'anticiper un certain essoufflement. Avec elle, Blizzard s'efforce de bouleverser les habitudes des joueurs en renouvelant les bases d'un monde dont ils connaissent chaque centimètre carré.

World of Warcraft : Cataclysm

World of Warcraft a six ans. Voilà un âge vénérable à l'heure où les MMO ont une durée de vie de plus en plus éphémère. Pourtant, WoW n'est pas vraiment un jeu vieillissant ; il tient même une forme olympique. Son secret, c'est un suivi modèle, qu'on a du mal à retrouver chez la concurrence sorti de EVE Online. Depuis ses débuts, le jeu de Blizzard a énormément évolué. Pas toujours dans le bon sens, argueront ses détracteurs, souvent d'ex-joueurs déçus par ses orientations successives : progression trop rapide, jouabilité sur-assistée, PvE inintéressant, donjons en manque de challenge, stuff trop facile à acquérir... Les critiques pleuvent. Pourtant, les faits sont là : World of Warcraft divertit quotidiennement jusqu'à 12 millions d'abonnés, attirés par son gameplay dynamique, son univers d'une grande richesse et son contenu de haut niveau d'une ampleur inégalée. Contrairement à Wrath of the Lich King, qui s'adressait uniquement aux high levels, Cataclysm se destine à tous les joueurs de WoW, qui y trouveront leur compte quel que soit le niveau de leur personnage : tandis que les débutants découvriront les deux nouvelles races et leur zone de départ respective, les vétérans pourront bénéficier de cinq zones de haut niveau, ainsi que de nouveaux donjons et de nouvelles instances PvP. Et du niveau 1 au niveau 85, tout le monde pourra profiter de la refonte d'Azeroth, dont la topologie a été modifiée par une série de catastrophes naturelles.

World of Warcraft : Cataclysm
Le cataclysme a dévasté certaines régions.
Le responsable de ce désastre, c'est Aile de Mort, un terrifiant dragon qui s'était jadis réfugié dans le Tréfonds après avoir été vaincu par les autres Aspects draconiques. Ignoré et oublié, le Destructeur attendait son heure en pansant ses blessures. Jusqu'à ce qu'il ressurgisse à la surface après avoir détruit le légendaire pilier du monde, ébranlé les fondations d'Azeroth et déclenché des catastrophes plus terribles les unes que les autres. Tremblements de terre, éruptions volcaniques et raz-de-marée ont refaçonné le monde tel qu'on le connaissait encore à l'issue de la défaite du Roi Liche. Dans les Royaumes de l'Est, les villes de Hurlevent et de Baie-du-Butin ont été endommagées, le Loch Modan et les Paluns ont été partiellement inondés, la Marche de l'Ouest a été ravagée par un cyclone et les Terres Ingrates ont été littéralement retournées. Ce ne sont là que quelques exemples, et Kalimdor n'est pas en reste, avec des régions côtières de Durotar et de Tanaris redessinées, des Tarides éventrées et coupées en deux par une gigantesque faille, des Millepointes noyées sous les eaux et deux lieux – Les Serres Rocheuses et Sombrivage – totalement méconnaissables (Auberdine a carrément été rayée de la carte). Le vol d'Aile de Mort a même provoqué des incendies à l'intérieur des territoires, tandis que certaines zones arides (Désolace, les Terres Foudroyées) ont profité du changement de climat pour se parer d'une végétation inespérée.

World of Warcraft : Cataclysm
Ambiance bon enfant chez les Gobelins.
Les nombreuses modifications liées aux anciennes zones de jeu ne sont pas toutes imputables au cataclysme. La reprise de la guerre entre l'Alliance et la Horde suite à la trahison des réprouvés au Portail du Courroux a eu des effets visibles sur l'ensemble du territoire. Sous le commandement de Garrosh Hurlenfer qui a pris la succession de Thrall, les orcs ont fortifié Orgrimmar, accéléré le déboisement d'Orneval, et tentent de fédérer la Horde pour mener des assauts contre Hurlevent. De leur côté, les humains ont fort à faire entre la lutte contre l'expansion des réprouvés dans le nord des Royaumes de l'Est et l'invasion des Tarides à partir du poste avancé de Theramore. Et comme si ça ne suffisait pas, les deux factions doivent faire face à la menace d'Aile de Mort, qui prépare le retour de Ragnaros au sommet du Mont Hyjal. Bref, dans un Azeroth plus agité que jamais, chaque zone du jeu est à redécouvrir : quand on ne tombe pas sur une bataille rangée entre deux factions, on peut apprécier l'influence des locaux sur le paysage, comme cette surprenante métamorphose d'Azshara, livrée aux expérimentations technologiques des gobelins de la Horde. Signalons enfin que les deux races privées de capitales, les gnomes et les trolls, ont eu l'occasion de récupérer chacune leur place forte : les premiers ont repris Gnomeregan et les seconds se sont à nouveau établis sur les Îles de l'Écho, deux événements auxquels les joueurs ont pu participer avant la sortie de Cataclysm.

World of Warcraft : Cataclysm
Atmosphère gothique chez les Worgens
Conséquence directe de ces bouleversements topographiques et géopolitiques, la progression du niveau 1 à 60 a été entièrement refondue, avec pour la plupart des zones une modification de la fourchette de niveau et des factions en présence (certaines zones deviennent disputées tandis que d'autres voient le départ de la Horde ou de l'Alliance), ainsi qu'une implémentation de nouvelles quêtes en remplacement des anciennes. Même les joueurs les plus nostalgiques auront du mal à regretter ces changements (définitifs) tant les quêtes de WoW sont devenues plus élaborées au fil des années : si elles ne s'affranchissent pas totalement du sempiternel farming, elles font preuve d'une variété appréciable et parfois même d'un certain raffinement. Ce qui caractérise les quêtes de Cataclysm, c'est notamment l'utilisation du phasing, un ingénieux procédé introduit dans Wrath of the Lich King. Il permet de faire évoluer une zone à la faveur de certains objectifs et vous donne l'impression d'influer sur le monde sans altérer l'expérience des joueurs qui n'ont pas encore accompli les mêmes quêtes. Le phasing, c'est l'avenir du genre et il faut louer Blizzard d'avoir pris le bon train. Les deux nouvelles zones de départ, dédiées aux Worgens et aux Gobelins, sont d'ailleurs une parfaite démonstration de ce que peut apporter cette technologie, avec l'érection d'une ville entière sous nos yeux ou encore les effets d'un raz-de-marée sur un paysage côtier.

World of Warcraft : Cataclysm
Les nouvelles zones sont très réussies.
Les Gobelins de la Horde et les Worgens de l'Alliance sont les deux nouvelles races jouables de Cataclysm. Elles profitent l'une et l'autre de traits raciaux d'une utilité variable. Côté Worgen, on retiendra le changement de forme qui accroît momentanément leur vitesse de déplacement, et côté gobelin, la possibilité d'appeler un serviteur personnel qui leur permet d'accéder brièvement à leur banque ! Les zones de départ de ces deux races, sans doute les meilleures qu'on ait vues à ce jour, sont l'occasion d'apprécier leur background respectif. On découvre ainsi que les Worgens sont à la base des humains comme les autres, qui débutent dans le royaume de Gilnéas, situé sur une île au sud de la Forêt des Pins Argentés. La capitale est en proie à une invasion d'hommes-loups contre laquelle il vous faut lutter ; mais au cours du combat, vous vous faites mordre par l'un d'eux et devenez victime de la même malédiction. L'ambiance sombre, pluvieuse et gothique du début Worgen, design victorien à l'appui, contraste totalement avec celui des Gobelins, drôle, décalé et truffé de joyeux anachronismes comme seul World of Warcraft peut se les permettre. On a grand plaisir à découvrir l'île de Kézan, port d'attache de cette race jadis neutre qui sera amenée à rejoindre la Horde. Ode à la technologie, au mercantilisme et aux loisirs dépravés, leur île décadente sera en effet purifiée par une éruption volcanique qui les contraindra à s'établir en Kalimdor.

World of Warcraft : Cataclysm
Certaines capitales ont changé de visage.
Cataclysm propose également plusieurs zones de haut niveau : Vashj'ir, le Mont Hyjal, le Tréfonds, Uldum et les Hautes-terres du Crépuscule. Introduites par une cut-scene sympathique, elles bénéficient d'une vraie personnalité, que ce soit au niveau de leurs environnements, qui évitent la redite avec les anciennes zones, ou de leur scénarisation réussie (qui rend par contre l'approche de ce nouveau contenu plus linéaire que celle du Norfendre). Les profondeurs sous-marines de Vashj'ir vous donnent même l'occasion de chevaucher une monture aquatique – une première dans WoW ! Seul gros regret : la progression jusqu'au niveau 85, bien trop rapide pour peu que vous profitiez parallèlement des nouveaux donjons. Ces derniers, qui se montrent assez classiques, sont au nombre de sept, sans compter le retour des Mortemines et du Donjon d'Ombrecroc en mode héroïque. A côté de ça, vous disposez de trois nouveaux raids (d'autres devraient être inclus prochainement), qui se pratiquent désormais à 10 ou à 25, avec des récompenses identiques à la clé. En ce qui concerne les instances PvP, c'est le recylage qui prévaut, puisque sur les trois nouveaux champs de bataille, accessibles au niveau 85, Les Pics Jumeaux sont calqués sur le Goulet des Chanteguerre, La Bataille pour Gilnéas est un remake du Bassin d'Arathi, et Tol Barad est une variante du Joug d'Hiver si l'on excepte la présence d'une zone de quêtes journalières au nord de l'île.

World of Warcraft : Cataclysm
Combat aquatique dans les profondeurs.
Là où Cataclysm risque davantage de bouleverser vos habitudes, c'est au niveau du gameplay, qui connaît des modifications plus ou moins sensibles selon les classes. Les démonistes, par exemple, doivent composer avec la transformation du système de fragments d'âme. Mais le changement qui risque d'alimenter les débats, c'est la refonte des arbres de talents et l'apparition du système de maîtrise associé. World of Warcraft vous oblige désormais à vous spécialiser dans une des trois branches proposées (affliction, démonologie ou destruction pour rester sur l'exemple du démoniste) et d'y investir au moins 31 points avant de pouvoir toucher aux deux autres. Chaque spécialisation permet de bénéficier de divers bonus et d'une maîtrise spécifique (augmentation des dommages d'ombre dans le cas de la spé affliction du démoniste), dont le pourcentage peut être augmenté par le biais des nouveaux équipements. Il devient par conséquent difficile de "rater" son personnage, d'autant que les arbres ont été allégés (ils ne contiennent plus qu'une vingtaine de talents, sachant que vous ne gagnez plus qu'un point tous les deux niveaux). On retrouve certains talents disparus sous la forme de glyphes, qui connaissent eux aussi des changements destinés à relancer l'intérêt de la calligraphie. Vous disposez désormais de neuf emplacements et de trois types de glyphes (mineurs, majeurs et primordiaux), sachant qu'un glyphe appris peut être utilisé et changé à volonté.

World of Warcraft : Cataclysm
Les nouveaux donjons réservent de jolis défis.
Parmi les autres nouveautés, on citera en vrac, et hélas plus brièvement, l'apparition d'un système de progression de guilde (avec expérience, levelling et avantages consécutifs), ainsi que de nouvelles combinaisons races/classes (qui permettent d'incarner un mage nain ou un paladin tauren), sans oublier l'arrivée d'une nouvelle profession secondaire, l'archéologie, qui consiste à prospecter des zones pour y déterrer des fragments d'artefacts, à assembler pour reconstituer des objets plus ou moins utiles. Mais la fonctionnalité qui rend l'acquisition de Cataclysm indispensable, cela reste la possibilité d'utiliser une monture volante en Azeroth (après avoir acheté la compétence requise) et de survoler pour la première fois les Royaumes de l'Est et Kalimdor. C'est l'occasion d'apprécier sous un autre angle les modifications apportées à ces anciens continents. Le résultat manque un peu d'homogénéité : des décors fouillés côtoient des zones vides aux textures obsolètes. On apprécie les améliorations visuelles (le rendu de l'eau, notamment) mais on aurait préféré une vraie refonte graphique. Si l'éclatement de son contenu aux quatre coins d'Azeroth laisse regretter l'impact procuré par la découverte du Norfendre, et si son background n'est pas aussi sexy que celui de Wrath of the Lich King (Arthas était un ennemi plus complexe et plus charismatique qu'Aile de Mort), Cataclysm reste un add-on agréable à parcourir, pour les vétérans comme pour les nouveaux venus.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Une fois de plus, le moteur graphique vieillissant est compensé par le talent des artistes de Blizzard (la zone d'Uldum est superbe). Dommage que les modifications apportées aux anciennes zones de jeu n'aient pas donné lieu à une refonte graphique : tout ça manque un peu d'homogénéité.

  • Jouabilité 17 /20

    Toujours aussi efficace et plus accessible que jamais, le gameplay de World of Warcraft s'enrichit de quelques fonctionnalités intéressantes, mais les vraies nouveautés ne se bousculent pas au portillon : on sent bien que le crédo de Blizzard était d'améliorer plutôt que d'innover.

  • Durée de vie 15 /20

    Cataclysm a beau proposer un contenu qui n'a pas à rougir de ses prédécesseurs, il reste que la progression jusqu'au niveau 85 est bien trop rapide, et qu'une partie du contenu de haut niveau (les nouveaux champs de bataille et certains donjons) fleure bon le recyclage.

  • Bande son 16 /20

    On assiste à un retour aux bases musicales de WoW Vanilla, avec des thèmes plus épiques et moins atmosphériques que dans les extensions précédentes. Les bruitages sont égaux à eux même mais les cut-scenes doublées en français comblent agréablement un certain vide en la matière.

  • Scénario 16 /20

    Si Aile de Mort est un ennemi moins charismatique qu'Arthas, le soin apporté au background de Cataclysm force le respect. On apprécie également la scénarisation des zones de haut niveau, le soin apporté aux nouvelles quêtes et l'humour toujours aussi indissociable de l'univers.

World of Warcraft : Cataclysm est une extension solide, mais sans doute pas aussi marquante que le fut Wrath of The Lich King. Les nouvelles zones, quêtes et instances se révèlent particulièrement réussies et ne manquent pas de souffle épique. Mais l'éclatement du contenu aux quatre coins d'Azeroth ne lui confère pas l'impact émotionnel d'un débarquement en Norfendre. Qui plus est, cet add-on a une fâcheuse tendance à faire du neuf avec du vieux : bien que les ajouts et les améliorations enrichissent le jeu et l'équilibrent mieux que jamais, ils témoignent d'une prise de risque extrêmement mesurée. Cataclysm est donc, en dépit de toutes ses qualités, un bouleversement de forme plus qu'un bouleversement de fond. On aimerait voir le leader du marché jouer plus souvent le rôle de locomotive pour le genre (vive le phasing !), même si cela n'est pas forcément dans son intérêt.

Profil de pixelpirate
L'avis de pixelpirate
MP
Journaliste jeuxvideo.com
08 décembre 2010 à 17:57:58
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (692)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Mis à jour le 08/12/2010
PC MMORPG Activision Blizzard Blizzard Entertainment Heroic Fantasy Dragons
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Conqueror's Blade : Au cœur des batailles et des conquêtes médiévales
    PC
  • Preview : New World, entre exploration et conquêtes, retour sur un sandbox en devenir
    PC
  • Preview : Devil May Cry 5 : les tueurs de démons sont en très grande forme
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce