Menu
Maskmaker
  • Tout support
  • PC
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Maskmaker / Maskmaker sur PC /

Test du jeu Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année sur PC

Maskmaker
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de jiikaa
L'avis de jiikaa
MP
Journaliste jeuxvideo.com
27 avril 2021 à 15:07:40
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année
21 497 vues

Sorti sans tambour ni trompette sur PC et PlayStation 4, Maskmaker est pourtant l’un des plus beaux voyages de cette première moitié de 2021, à vivre exclusivement en réalité virtuelle. Si vous avez un Oculus Quest, un Rift, un PS VR ou un HTC Vive et que l’idée de sculpter des masques en bois aux propriétés extraordinaires vous attire, alors les lignes qui suivent pourraient vous intéresser.

Dès qu’il s’agit de nous transporter dans des mondes merveilleux et poétiques, la France a clairement un incroyable talent. Maskmaker est ainsi la nouvelle production du studio parisien Innerspace VR, qui nous avait déjà enchantés avec A Fisherman's Tale. L’ambition de Maskmaker est cependant plus grande, avec l’idée de nous transporter dans différents mondes merveilleux, par l'intermédiaire de masques en bois.

Conditions de test
Le jeu a été testé sur PC (Steam) en utilisant le casque Oculus Quest 2 relié avec le câble Link. Maskmaker est compatible avec tous les casques PC du marché : HTC Vive, Rift S, Valve Index, Windows Mixed Reality... Il est par ailleurs disponible sur PS4 et PS5 avec le PS VR.
Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année

Pitcher Maskmaker n’est pas si simple : vous y incarnez « vous-même » et êtes invité à pénétrer dans la boutique d’un fabricant de masques. L’endroit est à l’abandon depuis longtemps et l’on comprend dès le début que les choses ont mal fini entre le maître artisan et son apprenti. Après quelques minutes d’errements, à observer un miroir cassé, un jeu d’échecs et quelques très beaux exemplaires de masques, une première énigme nous permet de pénétrer dans l’atelier de fabrication. Une voix off (omniprésente, même un peu trop, mais nous y reviendrons) nous invite alors à nous saisir d'une pièce de bois, d'un marteau et d’un burin pour créer notre premier masque. Les gestes viennent naturellement, la reconnaissance de mouvement fonctionne parfaitement et notre première œuvre se matérialise sous nos yeux intrigués. Après avoir plongé le masque dans la peinture correspondante au schéma de fabrication, la voix off nous demande alors de mettre le masque. Et c’est là que le jeu débute réellement, puisque chaque masque que vous allez fabriquer vous transporte dans différentes parties d’un royaume imaginaire. Vous entamez votre exploration sur une plage paisible, puis vous partez à la découverte d’un village perdu dans la montagne, avant de traverser une forêt marécageuse rongée par des champignons. Ce ne sont là que quelques exemples.

Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’annéeMaskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année
Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année

Le jeu va alors consister en un mélange d’exploration, d’observation et d’énigmes, où vous allez devoir mettre la main sur tout un tas d’éléments naturels qui vont vous servir à la fabrication de nouveaux masques, ce qui va vous permettre de progresser dans l’histoire. Mais il y a un twist, puisque chaque nouveau masque se découvre en observant à la longue-vue un personnage immobile, que vous allez pouvoir incarner. Maskmaker joue énormément là-dessus : changer de corps permet ainsi de résoudre de nombreuses énigmes (par exemple faire passer un objet dans un panier en contrebas pour ensuite le récupérer avec l’autre corps situé en hauteur via un système de poulie) et rythme bien votre partie. Découvrir un nouveau schéma de masque est toujours un moment important, qui peut s’accompagner d’une certaine frustration lorsque l’on comprend qu’il nous manque des éléments pour le construire. On doit alors partir à leur recherche, parfois revenir en arrière et même changer de royaume. La progression dans le jeu est d’ailleurs relativement peu linéaire, puisque vous avez rapidement accès aux trois royaumes du jeu (qui sont séparés chacun en deux grandes zones), que vous pouvez traverser dans l’ordre que vous souhaitez.

Création d'un masque et découverte d'une nouvelle zone

Il va être difficile d’en dire plus, tant la découverte fait une très grande part de l’intérêt de Maskmaker. Sachez cependant que le titre d’Innerspace VR se parcourt de manière assez fluide, bien que l’on puisse un peu tourner en rond au début, à la recherche de tel ou tel ingrédients. Le niveau des énigmes reste assez simple, mais elles sont la plupart du temps très malines, faisant intervenir plusieurs parties du décor et exigeant régulièrement une vraie coordination entre nos différents avatars masqués. En matière de durée de vie, nous sommes dans une bonne moyenne pour ce genre de jeu, puisque l’histoire se boucle en 5 ou 6 heures.

Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’annéeMaskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année

Un petit air de "Journey"

Côté scénario, on comprend rapidement que les mondes que nous explorons sont en quelque sorte figés dans le temps et qu’il faut les réveiller, afin de leur rendre leur grandeur passée. L’histoire est aussi simple que belle et peut s’interpréter à différents niveaux, puisque quelques indices découverts évoquent la maladie, voire la dépression. D’ailleurs, et c’est sans doute là l’un des rares défauts du jeu, un narrateur (en VO sous-titrée ou en VF) commente très régulièrement l’action et appuie un peu trop sur ce qui pourrait se passer de commentaires. Un peu agaçantes sont également les phrases « philosophiques » sur les masques qui viennent trop souvent se répéter lorsque l’on est dans l’atelier. Peut-être que la narration environnementale aurait mérité d’être un peu plus travaillée, au détriment de cette narration « vocale » globalement réussie, mais pas toujours nécessaire.

Maskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’annéeMaskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’annéeMaskmaker, l’un des plus beaux voyages en réalité virtuelle de l’année

Techniquement, Maskmaker peut sembler assez simple, avec un Unreal Engine « propre », mais aux textures qui manquent de détails. Peu importe, car cette relative pauvreté technique est rattrapée par une superbe direction artistique, qui fait la part belle aux paysages grandioses et aux jeux d’échelles. Chaque monde visité est radicalement différent de l’autre et les décors gagnent en ampleur au fur et à mesure que l’on avance dans le jeu. Des sommets d’une montagne enneigée au désert le plus aride en passant par les cimes d’arbres centenaires, Maskmaker est une invitation constante au voyage et à la curiosité. Les moments de grâce sont ici nombreux, surtout lorsque l’on parvient au bout d’une énigme et que l’on assiste, béa, à la transformation du paysage. Une sensibilité visuelle et sonore qui n’est pas sans rappeler les jeux de Jenova Chen. Bref, si vous êtes sensible à la poésie d’un Journey ou d’un Flower, le nouveau jeu d’Innerspace a toutes les chances de vous toucher profondément.

Points forts

  • Le concept de la création de masques
  • Une superbe direction artistique
  • Une poésie de tous les instants
  • Un jeu bien rythmé, ni trop court, ni trop long

Points faibles

  • Un narrateur parfois trop présent
  • Techniquement un peu limité
  • Un manque de challenge qui pourrait gêner

On pourrait utiliser la bonne vieille métaphore du voyage et de la destination, mais, dans ce cas précis, les deux sont tout aussi importants. Grâce à son concept séduisant, son rythme agréable et sa direction artistique splendide, Maskmaker est en effet une indéniable réussite. Le nouveau jeu d’Innerspace VR prend la réalité virtuelle à bras le corps en nous faisant incarner une succession d’avatars et tire parti du support avec des énigmes malines, bien qu’assez simples. Jouer avec les masques, les sculpter, les peindre et ensuite les porter pour partir dans un royaume déchu à la recherche de son roi : difficile de faire conte plus poétique. D’ores et déjà un des meilleurs jeux en réalité virtuelle de 2021.

Note de la rédaction

17
--

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !

Les meilleures offres des marchands pour l'Oculus Quest 2

Offres
Amazon
349,00 €Livraison gratuite
Cdiscount
349,00 €Livraison gratuite
LDLC
349,94 €Livraison 8,95 €
Darty
349,99 €Retrait en magasin
Cdiscount
380,00 €Livraison gratuite
Cdiscount
389,99 €Livraison gratuite
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. En savoir plus.
Profil de jiikaa,  Jeuxvideo.com
Par jiikaa, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC Aventure Réflexion Innerspace VR MWM Interactive
Dernières Preview
PreviewWeird West : Un jeu de rôle action à la sauce western surprenant par les créateurs de Dishonored Hier, 15:00
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Battlefield 2042
22 oct. 2021
3
Far Cry 6
07 oct. 2021