Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News débat et opinion /

MMO : Qu'en est-il de l'addiction et de l'asocialisation ? du 05/01/2015

Contributeur

News débat et opinion
MMO : Qu'en est-il de l'addiction et de l'asocialisation ?
Partager sur :

"L'addiction aux jeux vidéo", "les MMORPG rendent accro", "il passait ses journées à jouer à World of Warcraft". Tant de phrases, de clichés qui ont déjà défrayé les médias. On est tous déjà tombé dessus un jour en lisant un quotidien, en regardant la télé ou en surfant sur le net. L'image du geek scotché à son écran a longtemps été, pour la société, celle du joueur gros et gras passant toutes ses journées sur des jeux en ligne. Mais est-ce que les MMO sont aussi dangereux que l'on dit ? Rendent-ils vraiment asocial ? Voici mon avis sur la question.

Un autre monde

Tout en s'en éloignant, les mondes virtuels tendent tout de même à se rapprocher de notre réalité. Et il faut bien avouer que le concept du MMO peut faire rêver. Les avantages de la vie réelle sans les inconvénients, un principe alléchant non ? Il nous est déjà tous arrivé de jouer à ces softs, une ou deux fois pour se détendre, pour s'amuser voire même pour les finir... tout du moins en principe. Car si les jeux massivement multijoueurs ont certes un niveau maximal, l’interaction entre les individus, elle, est infinie. Si l'on prend en compte le temps nécessaire pour arriver à voir l'intégralité de leur contenu, tout en y ajoutant les éventuels rerolls et l'optimisation du stuff, les MMO se révèlent bien chronophages ! Et si on y ajoute en plus du PvP HL, du PvE sans cesse enrichi et des interactions sociales, alors ils deviennent potentiellement infinis.

Si en plus, on vous permet d'incarner le protagoniste de votre choix, en choisissant tout depuis son apparence jusqu'à son passé, vous vous retrouvez dans l'équivalent d'un monde où vous pouvez être qui vous voulez et interagir avec d'autres personnes, bien réelles, en étant le héros de votre propre aventure. Sans compter que ces softs possèdent une arme incroyable pour vous visser à votre chaise : le système de microrécompenses, réussir chaque sous-partie d'une quête, obtenir un achievement créé irémédiablement un micro-plaisir, qui nous pousse à sans cesse continuer.

Je pense que mes Avatars sont des versions idéalisés de moi-même - Source : Ariadne - Understanding MMORPG Addiction par Nicholas Yee, Octobre 2002.

MMO : Qu'en est-il de l'addiction et de l'asocialisation ?

Un goutte d'eau dans l’océan

Dès lors, pas étonnant que l'on ait envie d'y rester. Et des accros aux jeux massivement multijoueurs, il y en a effectivement. Néanmoins, ceux-ci ne sont pas aussi répandus qu'on voudrait bien nous le faire croire, une addiction ne se limite pas au temps consacré à l'activité pointée du doigt ; le fait de jouer, même beaucoup, à un MMO ne suffit pas à faire de nous des êtres addicts. Seule la présence de sensations malsaines ou auto-destructrices accompagnées d'une difficulté à arrêter permet de caractériser un comportement d'addictif. Et cela, tout le monde n'y est pas soumis. Dans l'absolu, il existe un large nombre d'activités ou de substances pouvant ce genre de troubles. Si on compare souvent les MMO à de la drogue, c'est en partie parce qu'il s'agit d'une activité dont l’émergence reste relativement récente dans l'histoire de notre société. Mais il ne faut pas oublier qu'au final, ils ne représentent guère plus qu'une goutte dans un océan. A l'intérieur de ce même registre, les histoires d'un adolescent ayant eu un comportement dangereux ou effrayant parce qu'il jouait sont à prendre avec des pincettes. Ce sont des cas isolés et il faut les remettre dans un contexte psychosocial afin de bien pouvoir les appréhender.

MMO : Qu'en est-il de l'addiction et de l'asocialisation ?

De cause à conséquence

L'un des points que l'on est le plus prompt à oublier lorsque l'on parle d'addiction aux MMO, c'est justement ce contexte psychosocial mentionné ci-dessus. En effet, il est extrêmement rare que quelqu'un joue à un titre et soit envoûté comme par magie, devenant dépendant. Il y a bien souvent plusieurs causes sous-jacentes. Ainsi, la sensation de réussite dans un soft peut pallier le sentiment de faiblesse, d'impuissance, de manque d'estime de soi ou encore de vide que certains individus peuvent parfois ressentir dans la vie réelle. L'esprit de camaraderie, de cohésion, voire d'amitié, rencontré en jouant permet ainsi de se substituer face aux problèmes relationnels et autres difficultés sociales. Tandis que l'exploration d'un autre univers et la projection en tant que héros de ce monde permettent respectivement de nous évader de notre quotidien et de compenser les problèmes liés à notre image. Ceux-ci varient selon les individus et ne doivent donc pas être considérés comme systématiques pour chacun des addicts. Il est important de ne pas oublier que les êtres humains restent complexes et difficiles à stigmatiser.

Social et Asocial

Dès lors, la sociabilité des joueurs doit être vue à contre-pied. Au lieu de se demander s'ils ne deviennent pas asociaux parce qu'ils jouent, il faudrait plutôt se poser la question inverse : Ne jouent-ils pas parce qu'ils sont déjà asociaux ? Il ne faut dès lors plus penser en termes de causalité directe, mais imaginer le schéma comme deux chemins qui s'entrecroisent. Lorsqu'on décide de se protéger ainsi en jouant, ce n'est pas parce que la passion pour le titre est énorme ! Il s'agit le plus souvent d'un mécanisme de défense qui nous pousse à jouer pour se sentir mieux.

Je pense être "Plus moi-même" dans les jeux que dans la vie quotidienne - Source : Befriending Ogres and Wood Elves, Understanding Relationship Formation in MMORPGs par Nicholas Yee, Octobre 2002.

MMO : Qu'en est-il de l'addiction et de l'asocialisation ?

Au final, si on peut bel et bien considérer les MMO comme une addiction, il ne faut pas les diaboliser pour autant. Sur ce point-là, ils peuvent être tous aussi dangereux que d'autres activités. Et s'ils possèdent des mécaniques à fort potentiel chronophage, comme le système de micro-quêtes ou de micro-récompenses, leur facteur addictif résulte surtout de leur capacité à servir d'échapatoir à certains individus souvent déjà en malaise vis à vis de la societé. Ainsi, si les MMO sont la cause d'une addiction, il sont aussi une conséquence de difficultés sociales qui peuvent toucher chacun d'entre nous. Au lieu de s'attaquer au jeu, il serait alors plus judicieux de pointer du doigt les facteurs sous-jacents, cause réelle de bien des incompréhensions de la part du grand public.
Profil de Kaillens,  Jeuxvideo.com
MMO MMORPG

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
GodSaint
GodSaint
MP
le 12 févr. 2015 à 18:17

Le MMO c'est mauvais pour la santé. C'est pour ça que je me défonce à la cocaïne...

Lire la suite...
JJc4t
JJc4t
MP
le 10 janv. 2015 à 15:24

Les MMOs font partie des jeux addictifs (comme les jeux de casino) car ils en réunissent toutes les caractéristiques (sauf une):
- Facilité. Certes une période d'apprentissage est nécessaire, mais après la découverte, on ne se heurte plus à de nouvelles difficultés.
- Répétitivité. On répète inlassablement les mêmes tâches.
- Les Gains. Dans un MMO on a toujours des chances aléatoires de "dropper" des objets ou des bonus. Quand on fait quelque chose dans un MMO, c'est pour obtenir une chose qui permettra d'aller encore plus loin pour gagner encore plus... un peu comme les mises au poker.
- '''Le sentiment de puissance"". On connait bien aujourd'hui les mécanismes qui rendent les jeux addictifs: les MMOs intègrent particulièrement bien le sentiment de puissance. C'est la même chose qui fait payer les tournées aux joueurs de roulette en veine. Un puissant sentiment de maîtrise... qui se transforme en frustration quand on perd (perdre est vécu comme une anormalité).

Il manque au MMO le caractère "ruineux" des jeux addictifs habituels. Néanmoins la ruine peut être indirecte, car le faible coût du MMO peut se retourner contre l'utilisateur si celui-ci passe son temps à jouer et à penser à jouer.

Il n'y a donc aucun débat à savoir si les MMOs sont addictifs ou non: ils le sont par essence, point à la ligne, et tout le monde le sait. Le problème ce sont les gens susceptibles d'être addicts... et c'est un problème vrai pour tout ce qui est addictif (comment faut-il s'y prendre pour prévenir l'addiction? Comment soigner une addiction? etc...)

Le vrai débat porte sur la dangerosité du MMO, c'est-à-dire non pas des liens d'affection que l'on tisse avec d'autres joueurs, avec des jeux ou avec un avatar comme écrit dans l'article (d'ailleurs, dans un RPG, est-il étonnant que des gens s'identifient à leur avatar? N'est-ce pas le principe de base d'un RPG?), mais des comportements dangereux pour le joueur ou pour les autres.

Ce que l'article évoque à peine, tant il peine à s'extirper des confusions et des imprécisions dans lesquelles il s'embourbe. Du coup on n'en sait pas plus... Mon opinion c'est qu'en général le MMO peut participer à rendre certaines personnages plus solitaires, mais, en général, il s'agit plutôt d'un trait de caractère que d'un véritable problème pathologique. En tout cas, un jeu multijoueur auquel jouent des gens de toutes sortes rend forcément moins asocial que n'importe quelle communauté fermée...

Lire la suite...
fujin03
fujin03
MP
le 10 janv. 2015 à 01:58

Vu le niveau des MMO actuels, je risque pas de devenir accro...

Lire la suite...
[Phantomhive]
[Phantomhive]
MP
le 10 janv. 2015 à 00:56

Sur ces jeux, j'ai fais de bien meilleures rencontres qu'IRL

Lire la suite...
edena88
edena88
MP
le 09 janv. 2015 à 12:41

Je passe un tiers de mon temps au travail et un autre a dormir, je suis accro au travail et au sommeil?

Lire la suite...
Sergane
Sergane
MP
le 09 janv. 2015 à 11:16

Vraiment intéressant, intelligent, construit, respectueux, merci pour ce bel article :)

Lire la suite...
materia23
materia23
MP
le 08 janv. 2015 à 19:09

On joue parce que c'est bien et si certains y jouent plus que d'autres c'est cool pour eux. Si on kiffait pas on jouerait pas.

Lire la suite...
theblackdraft
theblackdraft
MP
le 08 janv. 2015 à 01:41

les mmo ou autre jeux ne sont pas plus néfaste que TOUT passion fait en excès,que se sois spot qui peu détruire très facilement le corps mal pratiqué,consommation de produit comme nourriture boulimie ou bien l inverse l'anorexie,alcool qui est un fléaux bien plus rentré dans les meure et qui fait des ravage 4 fois pire que les jeux,surtout sur les jeunes de 16/18 ans ou bien encore comme cité avant moi les réseaux sociaux qui peut littéralement couper du monde et qui se répand de plus en plus.

combien de foit des personnes de tout ages dans une soiré ou bien en société tout court,ne décolle pas leur nez de leur portable pour avoir "des information de leur ami"ou encore "pour partagé se moment géniale" et qui oublie complétement le moment présent et leur règle de politesse,ou que les fois qu il rencontre c est dit amis la conversation coup cour a cause de c est foutu réseaux sociaux qui prive de tout intimité,vus que tout le monde c est tout de votre vie a tout instant il y a plus rien a partagé.

je suis un très gros consommateur de pc et j ai cassis tout les soir des ami sur skype,je vais quand c est possible a mon club de warhammer et a des séance de jeux de rôle et pourtant je hait par dessus tout tout les réseaux sociaux qui justement pour moi sont plus des réseaux antisociaux et dégrade les relation humaines.

et le pire c est que humanité tout entière trouve sa normal,par contre passé 4h avec des ami sur skype a déconné comme des con sur wow sa c est être insociable.

Lire la suite...
Commentaire édité 08 janv. 2015, 01:41 par theblackdraft
Linoa-Aion
Linoa-Aion
MP
le 07 janv. 2015 à 21:43

Le soir a 21H , Je préfère faire une sorti PVP ou PVE avec ma guilde que rester devant la TV.
Suis-je addicte ? non , c'est juste que je préfère être avec mes amis virtuel que être devant la TV pour regarder sur TF1 "Joséphine, ange gardien"

ha.. oui... vous avez bien compris , je ne suis pas asocial

Lire la suite...
Leklor
Leklor
MP
le 07 janv. 2015 à 21:00

Pour ma part, je ne me sens pas plus "moi" quand je joue et mes avatars ne sont jamais le reflets de qui je suis. Les jeux me servent d'outil pour créer des personnages pour les romans que je m'efforce d'écrire et d'un jour publier. Mais jamais je ne me suis plongé dans un jeu au point de penser que j'étais le personnage ou inversement.

Lire la suite...
Top commentaires
Menhir25
Menhir25
MP
le 05 janv. 2015 à 15:06

J'ai pas besoin des mmo pour devenir anti-social. J'ai juste a discuter avec les gens pour me rendre compte que la solitude est la seul solution pour ma santé mentale.

Lire la suite...
Commentaire édité 05 janv. 2015, 15:06 par Menhir25
Paggan
Paggan
MP
le 05 janv. 2015 à 11:31

Je pense pour ma part que l'image du jeu vidéos a bien changé, diabolisé il y a 10 ans en arrière, il y a pris une part importante dans la vie et l'opinion des gens, ce thème qui en premier lieu touché une partie de personne traité de paria a bien changé de même que l'image du type gros qui bouffe des chips lol je trouve même qu'il y a pire dépendance maitennant que les MMO, les réseaux sociaux! Combien de gens passent leur journée la dessus a attendre qu'on leur répondent sous peine de péter un câble de ne pas se sentir exister dans cette comunauté là, ajouté les jeux sociaux par dessus sa devient bien pire, perso j'y passe très peu voir pas sur ces réseaux mais j'y suis inscrit et pourquoi (combien de vos potes ou amis ne vous ont pas fait chier a vous dire "t'es pas sur facebook ecore gagnagna") ma conclusion pire dépendance que le MMo les réseaux sociaux ;)

Lire la suite...
Boutique
  • Console Nintendo Switch avec Joy-Con - rouge néon/bleu néon
    292.49 €
  • Console Nintendo Switch avec paire de Joy-Con - gris
    292.49 €
  • Microsoft Manette Xbox One sans fil + câble pour PC et Xbox
    36.03 €
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Mortal Kombat 11
    PC - PS4 - ONE - SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Tom Clancy's The Division 2
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Sekiro Shadows Die Twice
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Dragon Ball Game : Project Z
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
Jeuxvideo.com