Menu
GoldenEye 007 Reloaded
  • Tout support
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test : GoldenEye 007 Reloaded
360
GoldenEye 007 Reloaded
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2011 à 09:32:10
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (83)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.2/20
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après avoir fait mouche sur Wii, GoldenEye 007 fait dans l'original en venant s'attaquer aux consoles HD, pile entre deux blockbusters du FPS. Mais si certains d'entre vous s'apprêtent à rire, le titre développé par Eurocom pourrait bien en surprendre plus d'un.

GoldenEye 007 Reloaded

Il serait une hérésie de parler de cet opus HD sans parler de l'excellent GoldenEye 007 sur Nintendo 64. Ce mythique FPS console reste ancré dans le coeur de beaucoup de joueurs, ne serait-ce que pour son mode multijoueur en écran splitté qui aura animé nombre de soirées entre amis. Bien sûr, de l'eau a coulé sous les ponts depuis, et personne n'attendait de GoldenEye 007 sur Wii, dont cet opus 360 est le portage, d'être un remake trait pour trait. Activision l'avait compris en nous offrant un tout nouveau titre trouvant sa voie dans les ficelles actuelles du genre.

GoldenEye 007 Reloaded
Un petit somme ?
Entendez par là que toute la maniabilité, le gameplay, ou encore le level design n'ont strictement rien à voir avec le titre de Rare. En fait, GoldenEye 007 Reloaded s'inspire beaucoup plus d'un Call of Duty que d'autre chose. Mais avant de revenir sur ce point en détail, commençons par les bases. Si les développeurs ont annoncé que l'histoire suivrait plus le film que la version Nintendo 64, c'est à un gros détail près. Le joueur contrôle James Bond dans sa version Daniel Craig et non pas dans sa version Pierce Brosnan comme c'était le cas dans l'original. D'ailleurs, sans doute pour une question de droits, aucun des visages ne correspond à ceux du film, et les rôles de Xenia Onatopp, Ourumov ou encore Mishkin sont joués par de nouveaux acteurs fictifs. Si cela choque au début, rien de grave. L'histoire n'a pas changé d'un iota dans ses grandes lignes et il vous faudra toujours récupérer le satellite GoldenEye, volé par de vils terroristes.

GoldenEye 007 Reloaded
Bien que GoldenEye ne soit pas une bombe visuelle, les environnements visités sont parfois surprenants.
Dans la peau de notre Bondounet adoré, il faudra donc enchaîner plusieurs missions dont le leitmotiv pourrait être « seul contre tous ». Rassurez-vous toutefois, vous n'êtes pas Rambo. GoldenEye 007 Reloaded laisse effectivement une grande place à la furtivité, et mises à part quelques phases d'action obligatoires, vous pouvez très bien vous faufiler telle une anguille dans les niveaux pour abattre les ennemis un à un, dans le silence le plus total. Jouissif ! Bien sûr pour cela, il faut penser à mettre votre silencieux. Heureusement, Bond ne sort jamais sans son Walther P99, parfait pour rester discret. En étant assez agile, il est même possible d'arriver à pas de velours derrière un garde pour le maîtriser à mains nues, et toujours sans bruit. A vrai dire, tout a été fait pour vous inciter à rester caché et à ne pas vous faire repérer. Il n'y a aucun doute que c'est comme cela que le titre doit être joué. Si jamais un ennemi se rend compte de votre présence, vous avez un temps très court pour vous en défaire avant que ce dernier ne prévienne ses collègues. Dans le cas où il y parvient, c'est une autre histoire...

GoldenEye 007 Reloaded
Les scènes d'action sont spectaculaires.
Une fois l'alerte donnée, il y a tout intérêt à se couvrir car un groupe d'ennemis débarque et ils n'ont pas l'intention de boire le thé. Plus la peine de rester discret, il va falloir faire parler la poudre en sortant les mitraillettes. Car en plus de votre P99, vous pouvez récupérer deux armes supplémentaires sur le corps de vos ennemis parmi une bonne vingtaine disponible. AK47, fusil à pompe ou même lance-grenades dans de rares cas, il y a de quoi faire, et c'est plutôt tant mieux car les ennemis ne vous lâcheront pas d'une semelle. Ces derniers visent en effet fort bien, sans doute un peu trop même ! Il n'est pas rare de prendre cinq balles d'une rafale de kalachnikov d'un ennemi pourtant situé à cinquante mètres. C'est tout de même plus que rageant. D'ailleurs, concernant votre énergie, elle remonte automatiquement quand vous ne prenez pas de dégâts, comme c'est la règle dans les trois quarts des FPS actuels. On aime ou on n'aime pas, à vous de juger, mais dans le fond ce n'est pas moins crédible que les médikits magiques. De toutes façons, le jour où on aura quelque chose de réaliste sur ce point, les parties risquent d'être courtes...

GoldenEye 007 Reloaded
La mission de la boîte de nuit est surprenante.
L'une des choses qui saute aux yeux lors d'une partie solo est la mise en scène hollywoodienne. Les passages scriptés sont nombreux et plutôt immersifs, d'autant qu'on a droit à quelques scènes d'action dignes des films de l'agent secret. Toutefois, le titre fait l'effort de ne jamais vraiment tomber dans l'exagération. Dans certaines situations, cette mise en scène fait d'ailleurs tout le boulot, comme par exemple cet étonnant niveau dans une boîte de nuit barcelonaise. Du coup, les niveaux sont évidemment bien plus longs que l'opus Nintendo 64, et il faut compter une bonne demi-heure pour chacun d'entre eux, en sachant que l'on approche de la quinzaine de missions au final. De plus, tout dépendra du niveau de difficulté choisi, qui change non seulement la vitesse à laquelle vous mourez, mais aussi vos objectifs. Par exemple, là où vous ne deviez que vous échapper d'un bateau, il vous faudra en plus sauver des otages et autres joyeusetés. Le titre possède donc un très bon degré de rejouabilité. Accessoirement, dans le quatrième mode de difficulté, Classique 007, la jauge de vie ne remonte pas, accentuant assez nettement le challenge. D'ailleurs, en parlant de challenge, cette version console HD apporte les missions du MI6, une sorte de mode Spec Ops pour ceux qui ont joué à Modern Warfare. On retrouve ainsi des défis divers comme des missions d'infiltration ou d'élimination. Selon notre performance, on gagne des étoiles, ce qui débloque de nouveaux défis. L'atout fun c'est que tout est paramétrable dans les moindres détails jusqu'à la fréquence de jet de grenades des ennemis, en passant par leur santé ou leur précision. Ces modifications influent sur la difficulté, qui influe à son tour sur votre score en cas de succès, le temps étant aussi pris en compte. Tout ceci a une certaine importance quand on sait que chaque mission débouche sur un classement en ligne. Bref, cette version HD bénéficie donc d'un très gros apport qui l'éloigne du banal portage. Mais justement, qu'en est-il d'un point de vue technique ?

GoldenEye 007 Reloaded
Je pense que je devrais l'avoir à cette distance...
Bien que l'on note une nette amélioration de la qualité des textures et des nombreux effets visuels, GoldenEye 007 Reloaded ne risque pas de concurrencer ce qui se fait de mieux sur PS3 et 360. Certes, ce n'est pas vraiment ce que l'on attendait de lui, mais il faut bien le comparer à ses nouveaux concurrents. Cela dit, les animations sont plutôt bonnes et le charme naturel du titre fait son effet, avec un grand nombre d'environnements visités qui frappent par leur diversité, parfois même à l'intérieur d'un même niveau. Par exemple, le fameux Facility nous fait traverser quelques conduits, pour nous emmener tour à tour dans des salles des machines, des bureaux à la moquette bleue et une zone un peu plus high-tech où travaillent les scientifiques. Par la suite, on voyagera beaucoup entre les plaines neigeuses de Severnaya, une forêt dense et la chaleur nigériane. On peut aussi noter une bande-son de bonne qualité qui fait la part belle à l'ambiance. Typiques des films d'espionnage, les thèmes s'incorporent parfaitement à l'action avec quelques crescendo lors des moments chauds ou des rythmes plus lents quand vous essayez de vous infiltrer discrètement.

GoldenEye 007 Reloaded
Double kill !
Evidemment, le changement de console pose une toute nouvelle question : Qu'en est-il de la jouabilité ? Le passage de la Wiimote à la manette n'est-il pas contraignant ? Encore une fois, jeu Activision oblige, on retrouve un peu de Modern Warfare dans ce GoldenEye 007 Reloaded. Entendez par là que vous ne risquez pas d'être dépaysé par les contrôles si vous avez goûté à la série de jeux de guerre. Forcément, la maniabilité à déjà fait ses preuves et James Bond répond aisément à toutes nos sollicitations. Au pire, vous pouvez toujours opter pour différents réglages via les options. Bref, chaque joueur trouvera une configuration à son goût. Bon, ça y est, on vous a assez fait attendre, nous arrivons enfin au plat de résistance, le jeu à plusieurs. Commençons d'ailleurs par ce qui fâche : GoldenEye 007 ne bénéficie pas de mode coopératif, alors que le gameplay s'y prêtait pourtant fort bien. Vraiment dommage... Du coup, pour les parties à plusieurs, il ne reste que le multijoueur, un mode très attendu par des milliers de fans. La grande question est : Vaut-il l'original ?

GoldenEye 007 Reloaded
On peut faire dans la dentelle... Enfin si on veut.
Tout d'abord, commençons par le offline qui propose un bon nombre de choix d'options comme le paintball, par exemple. On peut modifier pas mal de paramètres, notamment la durée du match ou le nombre de frags maximum, sans compter le type de deathmatch (par équipe, Pistolet d'Or...). On a maintenant accès à 14 arènes inspirées du mode solo jouables jusqu'à quatre en écran splitté. En fait, si on peut bien reprocher quelque chose à ce mode multi offline, c'est l'absence de bots. Certes, il n'y en avait pas non plus dans le premier GoldenEye 007, mais ça ne semblait pas trop demandé, d'autant que des jeux comme Perfect Dark le faisaient il y a de cela dix ans, avec beaucoup de succès. Les graphismes accusent aussi le coup, mais dans l'action du mode multi, c'est sans doute un peu moins gênant. Mais là où Eurocom a porté son intention pour cette version HD, c'est sur le mode Online, qui gagne en intensité grâce à la possibilité de jouer à 16 contre 8 sur Wii. De plus, de nombreux modes de jeu font leur apparition comme des missions de collecte de données, des désamorçages et bien d'autres encore. On note aussi un système d'invitation qui permet de faire des parties privées, ce qui n'était pas le cas de la version Wii.

GoldenEye 007 Reloaded
Le mode Pistolet d'or en multi est prenant.
Pour clore ce test, ce GoldenEye 007 Reloaded propose assez d'ajouts et de nouveautés pour ne pas être considéré comme un vulgaire portage. On retrouve ainsi un titre au goût du jour, avec une mise en scène digne du film. Peu importe si certains passages s'écartent de l'opus N64, l'action constante s'allie au gameplay pour un résultat impeccable. De plus, la furtivité l'éloigne de quelques-uns de ses pseudo-concurrents sur sa nouvelle plate-forme. Malheureusement, GoldenEye 007 Reloaded s'éloigne du chef-d'oeuvre à cause d'une IA un peu trop simpliste. Il ne suffit pas de donner à un NPC une précision à la Guillaume Tell pour que l'on puisse parler d'une excellente intelligence artificielle, et bien qu'il soit intéressant de voir les ennemis plonger au sol pour se couvrir, ils ont parfois un comportement étonnant, se cachant très mal derrière les éléments du décor ou sortant à découvert sans véritable raison. De plus, l'absence d'un mode Coop ou de bots en multi offline causent un manque, certes pas dramatique, mais néanmoins préjudiciable. Ceci étant dit, nous vous conseillons assez fortement l'achat de ce soft qui se démarque plutôt bien de ses concurrents.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Malgré les efforts effectués pour "Hdiser" GoldenEye 007, Reloaded accuse un petit retard sur la concurrence d'un point de vue purement technique. Cela n'empêche pas le soft de proposer des décors assez variés nous faisant voyager aux quatre coins du globe.

  • Jouabilité 15 /20

    GoldenEye 007 propose de nombreuses configurations manette pour combler les préférences de chacun. Concernant le gameplay, les passages infiltration sont nombreux et constituent même la majeure partie du titre, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Toutefois, l'IA vous portera souvent sur les nerfs, tantôt simplette, tantôt capable de vous plomber comme un pigeon à des distances impossibles.

  • Durée de vie 16 /20

    La campagne principale vous prendra une bonne dizaine d'heures, surtout si on prend en compte les objectifs supplémentaires des modes de difficulté les plus durs. Rajoutez à cela les nombreux défis et vous devinez que vous n'en viendrez pas à bout tout de suite. Le contenu multi a lui aussi été revu à la hausse avec de nouvelles armes, de nouvelles maps et de nouveaux modes de jeu.

  • Bande son 16 /20

    Non seulement les musiques sont grandioses, mais elles imposent le rythme de bout en bout. Entre les alertes et les phases plus calmes, on sait toujours où on en est ne serait-ce qu'à l'ambiance sonore qui nous entoure. Les bruitages ne sont pas en reste, vous aidant à savoir si vous touchez un ennemi ou non. Par contre, au niveau des voix, les commentaires des gardes sont en dessous du lot, et la voix monolithique de Bond est sans doute un peu exagérée...

  • Scénario 14 /20

    Dur de juger un scénario plein de rebondissements quand on les connaît déjà depuis plusieurs années. Toutefois, la mise en scène fait le boulot, et le fait fort bien...

GoldenEye 007 Reloaded n'est peut-être pas le plus beau des FPS sur consoles HD, mais il livre une mission solo captivante avec une mise en scène réussie et des phases de jeu variées. De plus, ce portage se voit agrémenté d'un mode MI6 paramétrable et de nombreux ajouts au mode multi en ligne, histoire de gonfler une durée de vie déjà honorable à la base. Que demander de plus ?

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
07 novembre 2011 à 09:32:10
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (83)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
13.2/20
Mis à jour le 07/11/2011
Xbox 360 FPS Eurocom Activision Cinéma Livres
Dernières Preview
PreviewStar Wars Jedi Fallen Order : trois heures de jeu plutôt encourageantes Hier, 17:00
PreviewPokémon Épée et Bouclier : De bonnes idées, mais un épisode trop classique ? Hier, 15:00
PreviewLegends of Runeterra : Le jeu de cartes de Riot pourrait rivaliser avec Hearthstone ! 16 oct., 04:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019