Wonder Boy
TOUS SUPPORTS
// VERSIONS DISPONIBLES : Wii CPC C64 G.GEAR MS
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Wonder Boy / Wonder Boy sur MS /

Test Wonder Boy sur MS du 24/08/2011

Test : Wonder Boy
MS
Wonder Boy
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 août 2011 à 17:59:39
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Tous les prix
Prix Support
79.90€ MS
Voir toutes les offres
  • Partager sur :

Après avoir fait vibrer les bornes d'arcade, Wonder Boy arrive en trombe sur Master System pour le plus grand plaisir des fans. Tom-Tom va devoir une nouvelle fois arpenter les paysages préhistoriques du Wonder World afin de sauver sa dulcinée des griffes du roi démon. Faites chauffer vos roulements à billes, l'aventure va commencer !

Wonder Boy

Développé par le studio Escape et édité par Sega, Wonder Boy voit d'abord le jour dans les salles obscures des bornes d'arcade, avant d'être porté sur Master System. Le soft s'inscrit dans la lignée des jeux de plates-formes de l'époque, certains y verront un clone de Super Mario Bros mais bien que le gameplay de base soit assez proche, le jeune cavernicole n'a pas à rougir devant le plombier au vu des innovations qu'il apporte.

Wonder Boy
Le skateboard est complètement anachronique mais au combien jouissif !
Wonder Boy, appelé Tom-Tom dans le jeu, vit à l'époque de la préhistoire avec sa petite amie, Tanya. Mais cette dernière se fait enlever par un mystérieux monstre que notre jeune héros devra poursuivre afin de délivrer sa bien-aimée. C'est alors vêtu de son pagne vert et d'un marteau de pierre que Tom-Tom devra parcourir des forêts, océans et autres cavernes remplies de bestioles étranges répartis sur dix zones scindées en quatre rounds chacune. Ces environnements prennent forme à travers un style enfantin assez minimaliste même si Tom-Tom et ses ennemis rehaussent le tout en profitant d'un peu plus de détails. Le portage respecte assez bien la version arcade sur le plan visuel même si le rendu n'est pas aussi fin.

Wonder Boy
Manger 5 fruits et légumes par jour si vous ne voulez pas voir Tom-Tom mourir de faim.
L'originalité de Wonder Boy réside dans la possibilité d'utiliser un skateboard afin de parcourir le niveau à toute vitesse en esquivant la plupart des ennemis ou en les tuant à coups de marteau. Le joueur peut agir sur le pilotage de l'engin en freinant ou en accélérant afin de s'adapter aux diverses situations. Pour vous en équiper vous dénicherez la planche dans les œufs qui parsèment le Wonder World et veillerez à ne percuter aucun obstacle ou ennemi si vous ne voulez pas perdre votre moyen de transport. Autre concept atypique, Tom-Tom dispose d'une barre de vitalité – représentée par des rectangles de couleurs allant du vert au rouge – qui diminue au fil du temps et/ou en cas d'obstacle heurté. Une fois que tous les rectangles ont disparu, votre personnage meurt… de faim ! Car dans Wonder Boy, les aliments que vous verrez apparaître dans le décor ne sont pas juste là pour augmenter votre score mais aussi et surtout pour restaurer en partie votre barre de vitalité. Leur cueillette s'avère donc être des plus importantes si vous ne voulez pas succomber avant la fin d'un round.

Wonder Boy
L'ombre de la Mort plane sur notre Wonder Boy.
Heureusement pour vous, en cassant certains œufs un ange gardien viendra vous soulager de votre fardeau en vous rendant invincible durant un court laps de temps. A contrario, si vous cassez un œuf tacheté, ce sera la Mort qui pèsera au-dessus de vous, accélérant la perte de vitalité de votre Wonder Boy sur un temps limité. D'autres objets bonus pourront être dénichés telles les poupées à l'image de votre dulcinée, qui permettent d'accéder à un niveau bonus à condition de toutes les avoir récupérées. Des lettres formant le mot « SEGA » permettent aussi de marquer quelques points supplémentaires tandis qu'un portail menant à un autre niveau bonus fait office de raccourci.

Wonder Boy
Pour vaincre le boss, il faudra lui faire perdre la tête. Mais ne vous inquiétez, il en a d'autres de rechange.
Bien que particulièrement addictif et divertissant, Wonder Boy souffre d'une certaine redondance car à de nombreuses reprises vous revisiterez des paysages déjà vus ce qui rend l'expérience un peu ennuyeuse sur la durée. Cette rengaine touche aussi le boss de fin de niveau, toujours le même avec seulement une tête différente n'offrant aucun challenge tellement le combat est rapide. Autre point délicat, la prise en main de Tom-Tom demande un certain temps d'adaptation notamment concernant les sauts qui s'effectuent en pressant un ou deux boutons simultanément selon l'impulsion que l'on souhaite donner. Les bonds sont aussi affublés d'une inertie assez importante ce qui rend la progression parfois un peu casse-cou.

Sega a-t-il trouvé un « Mario » pour sa console ? Difficile de le dire car même si l'expérience offerte par le soft s'avère rafraîchissante de par de nouveaux éléments de gameplay, le level design assez répétitif et l'univers enfantin appuyé n'arrivent pas à atteindre le charisme du plombier. Pour autant, Wonder Boy constitue un titre incontournable, à la fois divertissant et accrocheur que les fans de jeux de plates-formes ne peuvent ignorer.

Les notes
  • Graphismes 12 /20

    Le portage Master System est assez fidèle à la version arcade même si la finesse de l'original aura perdue quelques plumes dans cette transition. Les décors sont assez simplistes mais la qualité des sprites qui animent Tom-Tom et ses ennemis sont assez détaillés ce qui permet d'offrir un rendu correct et assez agréable pour peu que les univers enfantins ne nous rebutent pas.

  • Jouabilité 14 /20

    Profitant de concepts originaux comme la possibilité d'utiliser un skateboard pour se déplacer plus vite ou la nécessité de manger afin de ne pas mourir de faim apportent un vent de fraîcheur sur le genre. Cependant la prise en main de Tom-Tom demandera un temps d'adaptation car l'inertie appliquée au héros rend ses sauts assez délicats.

  • Durée de vie 12 /20

    Avec 40 rounds répartis sur 10 zones, le joueur aura de quoi visiter avant de vaincre la dernière forme du roi démon. On regrettera seulement que les développeurs aient succombé à la facilité en nous réservant sans cesse les mêmes environnements ce qui est assez rébarbatif à la longue. Le mode deux joueurs permet de parcourir l'aventure au tour par tour, ce qui rend l'expérience moins douloureuse.

  • Bande son 11 /20

    Les thèmes rythmés collent bien avec l'univers enfantin du soft. A l'image de l'ensemble, ils sont assez basiques et peu variés.

  • Scénario /

    Mise à part l'introduction présente dans la notice, le soft ne dispose pas de trame particulière.

Wonder Boy apporte des concepts de jeu nouveau comme l'utilisation d'un skateboard pour parcourir les levels à toute vitesse ou la nécessité de s'alimenter pour ne pas mourir de faim. Malheureusement, le soft est alourdi par un level design assez redondant et une réalisation minimaliste qui l'empêchent d'avoir une aura aussi forte que le Mario de Nintendo. Néanmoins, le soft reste une petite perle vidéoludique de par le divertissement qu'il offre et son aspect addictif prononcé.

Profil de nuktos
L'avis de nuktos
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 août 2011 à 17:59:39
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (13)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15/20
Tous les prix
Prix Support
79.90€ MS
Voir toutes les offres
Mis à jour le 24/08/2011
Master System Action Plate-Forme Sega Westone Rétrogaming
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Kingdom Come : Delivrance - Quand RPG et Histoire font bon ménage
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Phantom Doctrine : Guerre froide et thriller tactique, une alliance à fort potentiel
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : Mario Party : The Top 100, un jeu pour les fans, qui ne plaira pas à tous les fans sur 3DS
    3DS
Derniers aperçus
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Dragon Ball FighterZ
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Monster Hunter World
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Far Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce