Test UFO : Enemy Unknown- PC

PC

1999 : la Terre est en proie à un très grand danger. Non, il ne s'agit pas des prédictions de Paco Rabanne concernant la chute des débris de la station Mir sur Paris, mais de l'apparition d'objets volants non identifiés et de leurs occupants belliqueux. Pour pallier cette menace venue d'outre-espace, les plus grandes nations décident de créer une organisation secrète et indépendante pour combattre, étudier et vaincre la menace alien : la X-Com (eXtraterrestrial COMbat unit) et c'est à vous qu'il incombe de gérer cette force internationale. Reprenant nombre d'idées du méconnu Laser Squad, sorti cinq ans plus tôt sur Commodore 64, UFO : Enemy Unknown (aussi connu sous son nom original de X-Com : UFO Defence) reste aujourd'hui encore un titre à l'originalité et à la profondeur rarement égalées. Explications.

UFO : Enemy Unknown

Bouter l'alien hors de notre chère planète bleue ne sera pas une tâche de tout repos, d'autant plus que vous serez jeté très rapidement dans le feu de l'action. Votre tâche initiale sera de bâtir une première base, à l'endroit que vous souhaitez. Libre à vous de placer votre QG au fin fond de l'Alaska mais bien évidemment la défense des grands centres urbains risquera d'être légèrement compromise, du moins en début de partie. Le premier écran dans lequel vous évoluerez présente le globe terrestre, le Geoscape. Six vitesses de défilement du temps vous sont par ailleurs proposées, allant de cinq secondes à une journée complète. Le cycle jour/nuit est également implanté, ce qui ne sera pas sans incidence sur vos excursions dans les vaisseaux aliens, ces derniers ayant un sens de la vision nocturne bien plus évolué que vos pauvres et frêles humains. C'est à partir dudit Geoscape que vous allez pouvoir, entre autres, vous occuper de la gestion de vos bases, à commencer par leur aménagement interne. Des quartiers d'habitation, en passant par les radars ou encore les centres de détention d'aliens, ce sont plus d'une vingtaine de salles qui peuvent être construites. Chacune d'entre elles peut être bâtie plusieurs fois pour augmenter son efficacité globale, mais attention, car la place dont vous disposez au départ demeure fixe. De même, leur placement ne doit pas être pris à la légère car en cas d'attaque alien, vos défenses seront bien moins efficaces. Chaque module possède une utilité propre. Les laboratoires par exemple vous permettront d'étudier de nouvelles technologies. Incroyablement nombreuses, ces dernières se débloqueront au fur et à mesure de vos découvertes sur le terrain, la plupart d'entre elles ayant besoin de prérequis pour être développées. De plus, toutes les technologies n'ont pas forcément un usage pratique. Si certaines vous permettent bien évidemment d'utiliser, puis de fabriquer des armes ou outils extraterrestres (ou tout simplement de l'armement humain évolué), d'autres comme les dissections ou l'interrogatoire d'aliens captifs, se contentent de vous fournir uniquement des informations sur le scénario ou sur le fonctionnement théorique d'un objet précis. Compte tenu de vos capacités réduites en début de partie, vous devrez faire face à de nombreux dilemmes concernant les recherches à effectuer en priorité. Toutes vos découvertes sont consignées dans une encyclopédie accessible à tout moment : l'ovnipédie.

Test UFO : Enemy Unknown PC - Screenshot 1C'est donc de là que viendrait la fameuse expression : « comme un Reaper dans un couloir » ?

Pour pouvoir fabriquer et utiliser tous ces charmants jouets dévastateurs, vous aurez besoin de main d'œuvre. Techniciens, savants et soldats peuvent être recrutés à votre guise et pour gérer tout ce beau petit monde, vous disposerez de crédits alloués par les grandes puissances internationales dont la valeur fluctuera en fonction de la taille du pays en question mais surtout de vos performances. De même, si vous ne parvenez pas à intercepter suffisamment d'OVNI, il se pourrait bien que le gouvernement d'un pays tombe sous contrôle extraterrestre, vous privant alors de ses précieux deniers. Autre source de revenus, la vente de votre surplus d'armes, technologies ou même corps d'aliens aux autres pays. Les ducats ainsi gagnés vous permettront d'équiper vos hommes à l'aide d'un impressionnant arsenal militaire, chars d'assaut, avions de transport et autres joyeusetés. Déjà très conséquente en début de partie, cette liste s'étoffera encore plus au fur et à mesure de vos percées technologiques, ajoutant de nouveaux accessoires comme les armures de combat ou de petits utilitaires aliens.

Test UFO : Enemy Unknown PC - Screenshot 2Chaque nouvelle découverte vous donne droit à un petit descriptif technique.

Une fois bien installé, il va falloir songer à remplir la mission pour laquelle on vous a mandaté. C'est à partir du Geoscape que vous pourrez surveiller les agissements des vaisseaux aliens, et surtout les intercepter à l'aide de vos avions. Les OVNI peuvent avoir différentes tailles, et par conséquent différents armements/occupants (plus d'une dizaine d'espèces au total, ayant des compétences propres). N'essayez pas de vous attaquer aux forteresses volantes avec vos pauvres chasseurs de début de partie, vous n'y survivrez pas. Vos premières cibles seront donc les éclaireurs, que vous pourrez abattre facilement… Mais aussi surveiller pour avoir la chance de les voir atterrir. Attaquer un vaisseau qui s'est posé de lui-même plutôt qu'explorer les sites de crash sera bien plus intéressant pour vous car vous y récupérerez plus de technologies et aurez également plus de chance de capturer des extraterrestres vivants. Avant de débarquer sur le site, vous devrez gérer vos troupes et leur équipement. Chaque membre de votre escouade dispose de dix caractéristiques propres (neuf connues dès le départ et une dixième, la force psychique, qui ne sera révélée que plus tard dans le jeu). Ces dernières vont définir le rôle et le comportement qu'aura le gaillard sur le terrain. N'essayez pas par exemple de donner un lance-roquettes à un personnage ayant une force minime, son déplacement en serait très fortement réduit. De même, un soldat avec un faible score en courage sera plus prompt à paniquer si un membre de votre équipe est tué. Défaut majeur du titre : il vous sera impossible de connaître les caractéristiques de vos hommes en dehors du menu dédié à cet usage. Pensez donc à le noter quelque part, ou à les renommer en fonction de leurs compétences afin de profiter pleinement de leurs talents.

Test UFO : Enemy Unknown PC - Screenshot 3Les différentes armures augmentent considérablement la durée de vie de vos soldats.

Une fois vos charmants sauveurs de l'humanité parés au combat, lancez-vous à l'assaut du vaisseau alien. Du temps réel le jeu passe alors en tour par tour pour la phase tactique. Libre à vous de gérer comme vous l'entendez un à un vos personnages, chacun d'entre eux possédant une réserve d'unités de temps (UT) que vous pouvez utiliser pour bouger, vous accroupir, vous soigner, ouvrir des portes… et bien sûr tirer avec différents modes, disposant d'une efficacité et un coût en UT variable. Rien ne vous oblige à utiliser toute la réserve d'UT d'un soldat, les points restants servant à riposter automatiquement plus ou moins vite en fonction de votre score en « réactions ». Une fois toutes vos actions effectuées, ce sera au tour de l'IA de jouer les aliens, et ainsi de suite. Il faudra donc prévoir un placement efficace avec des hommes en embuscade ou des lancers de fumigènes avant la fin de votre tour, histoire de ne pas voir votre escouade entière éradiquée au premier jet de grenade. L'utilisation des diverses compétences va permettre à vos soldats de gagner de l'expérience au fur et à mesure des missions, voire de monter en grade. Lorsque l'un d'entre eux touche un alien, il augmentera sa compétence de tir, s'il riposte, ses réflexes évolueront, etc. Les grades ont également une importance sur le moral des troupes : un gradé empêchera le plus souvent les troupes de paniquer, par contre s'il venait à mourir l'impact sur le moral des autres soldats en serait d'autant plus important.

Test UFO : Enemy Unknown PC - Screenshot 4Et bien, elle n'est pas passée loin celle là…

La carte tactique de UFO, bien que basée sur des sprites en 2D, propose un moteur physique en 3D et des décors entièrement destructibles. Si un alien, posté à la fenêtre d'un premier étage vous canarde sans vergogne, vous pourrez riposter d'un tir de roquette bien placé de manière à raser le niveau supérieur de la bâtisse. Aucune gravité n'est cependant prise en compte. Vous vous retrouverez donc parfois avec des toits lévitant au dessus du sol… Ce système permet néanmoins de profiter de couverts, plus ou moins efficaces en fonction de la matière qui les compose, mais aussi de l'arme utilisée par le camp adverse. Mais ne vous laissez pas aller à vos pulsions destructrices : si vous prenez un malin plaisir à réduire en charpie tout ce qui se trouve à votre portée, vous risquerez sans doute de repartir quasiment bredouille de vos expéditions. En effet, la mission s'achèvera une fois tous les indésirables venus de l'espace tués ou capturés à grands coups de matraque sur le crâne. Vous obtiendrez alors un score global en fonction de vos performances, du matériel récupéré, etc. A noter également que, en plus du simple abordage d'OVNI, vous devrez également faire face à des « Terreurs aliennes ». Situées en plein cœur des capitales, donc dans des environnements plus vastes mais regorgeant de passages étroits, vous devrez en plus sauver un maximum de civils. Ces derniers, n'étant pas des plus futés, auront parfois la brillante idée de se jeter dans les tentacules de leurs adversaires alors que pour un titre de son âge, l'IA des aliens dans UFO reste extrêmement bien pensée. Vous avez tout intérêt à réussir le plus brillamment ces missions spéciales car en cas d'échec, le pays concerné par la Terreur ne vous le pardonnerait pas…

Comment conclure sur ce jeu si riche et à la rejouabilité quasi-infinie ? Intelligemment bien pensé, riche, complexe mais en rien inaccessible, UFO demeure une référence sur PC. Il n'en demeure pas pour autant exempt de petits défauts agaçants comme une navigation dans les menus qui aurait pu être un peu plus intuitive ou une traque du dernier alien sur les cartes de grande taille parfois un peu fastidieuse. Mais que sont-ils à côté de toutes les qualités que propose le titre ?

Eredan (contributeur de jeuxvideo.com), le 09 octobre 2009

Les notes

  • Graphismes 17/20

    Le jeu accuse son âge aujourd'hui mais reste largement regardable dans sa version Dosbox. En fonction de la zone géographique dans laquelle vous combattrez, les environnements graphiques varieront eux aussi : de la plaine verdoyante au désert arctique, en passant par les villes. Délicieusement kitch et colorés, les personnages et leurs équipements nous replongent dans les univers de science-fiction d'antan, où l'on pouvait facilement envisager une tenue de camouflage violette.

  • Jouabilité 16/20

    Simple, sans être simpliste, le gameplay d'UFO reste aujourd'hui encore extrêmement complet pour accrocher n'importe quel amateur du genre. Certes, un tutoriel n'aurait pas été de refus mais la prise en main, tout se faisant à la souris, demeure rapide et intuitive lors des phases tactiques. La navigation dans les différents menus de la gestion des bases reste cependant un peu plus obscure et l'impossibilité de connaître les statistiques de son équipe lors de son équipement s'avère parfois un peu agaçant.

  • Durée de vie 18/20

    La génération aléatoire des OVNI, des cartes tactiques et des Terreurs rend chaque partie unique. De même, si vous désirez avoir le fin mot de l'histoire, il vous faudra développer l'ensemble des technologies, tâche de longue haleine s'il en est. Concept oblige, le jeu peut sembler un peu répétitif dans son déroulement, mais terriblement accrocheur si l'on s'intéresse un tant soit peu au genre.

  • Bande son 13/20

    Moins d'une dizaine de thèmes musicaux, c'est peu. Ils ont néanmoins le mérite de coller parfaitement avec l'ambiance du titre, tantôt oppressants lors des phases tactiques ou tintés de « bips informatiques » en tout genre sur le Geoscape. Les bruitages ne sont également pas trop diversifiés et sont souvent réutilisés d'une arme à l'autre.

  • Scénario 14/20

    Pas vraiment original, il ne se dévoile qu'au fil de vos découvertes technologiques. Pensez donc à ramener un maximum de petits camarades de jeu vivants lors de vos excursions champêtres ! Le background et l'univers sont cependant assez bien développés et donnent envie d'en savoir plus.

  • Note Générale18/20

    Véritable monument vidéoludique, UFO : Enemy Unknown reste aujourd'hui encore trop injustement méconnu du grand public. Synthèse parfaite entre deux genres déjà riches séparément, cette formidable expérience vous tiendra en haleine de longues heures durant, mêlant tantôt des sentiments de puissance, parfois de frustration profonde car il vous faudra fournir des efforts constants pour mener à bien votre mission, mais l'aventure demeurera toujours palpitante au final. Loin d'être un OVNI dans le panthéon du jeu vidéo, UFO risque pourtant de kidnapper votre vie sociale, le temps de repousser ces envahisseurs belliqueux. Disponible en version compatible pour Windows XP (et en français s'il vous plaît) à un prix dérisoire, vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas vous lancer dans cette lutte ardente pour la sauvegarde de notre belle planète. Et pour ceux qui y auraient déjà goûté, pourquoi ne pas aller faire un tour dans les abysses avec le tout aussi bon deuxième volet : Terror from the deep ?

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 19/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • UFO : Enemy Unknown
  • Afficher recto jaquette
Mots-clefs : UFO Enemy Unknown Ufo, X-COM : UFO Defense XCOM : UFO Defense X COM : UFO Defense X.COM : UFO Defense, X-COM UFO Defense XCOM UFO Defense X COM UFO Defense X.COM UFO Defense