Menu
X-com : Terror from the Deep
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / X-com : Terror from the Deep sur PC /

Test X-com : Terror from the Deep sur PC du 30/07/2010

Test : X-com : Terror from the Deep
PC
X-com : Terror from the Deep
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Eredan
L'avis de Eredan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 juillet 2010 à 11:15:06
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.8/20
Tous les prix
Prix Support
4.99€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Allez donc savoir ce que possède notre chère planète bleue pour ainsi attirer toutes les convoitises de créatures belliqueuses issues de l’espace intersidéral. De même, lesdites créatures ne semblent guère tenir compte de leurs précédents échecs car, non contentes de s’être fait botter l’arrière-train dans le premier volet de la série des UFO, les fourbes ourdissent à présent leur sombre machination dans les abysses insondées de nos océans. Qu’à cela ne tienne, enfilez donc vos scaphandres, armez-vous de vos harpons et rejoignez de nouveau le projet X-Com !

X-com : Terror from the Deep

Près de quarante ans après vos exploits sur Mars et l'anéantissement de la base alienne de Cydonia, vous pensiez pouvoir goûter à un repos bien mérité, bronzant sur les plages de sable fin. Mais vos projets de farniente étaient d'entrée de jeu destinés à « tomber à l'eau ». En effet, vos chers amis multicolores avaient depuis longtemps prévu un plan de secours dans leur éternel objectif de coloniser la Terre et c'est depuis les eaux profondes qu'ils vont tenter de l'appliquer. Exit donc le plancher des vaches et bonjour 20.000 lieues sous les mers ! Ce changement de topologie va ainsi impliquer quelques modifications sur votre façon de jouer mais rassurez-vous, les habitués du premier volet retrouveront toutes leurs marques… Peut-être trop d'ailleurs car ce Terror from the Deep pourrait être plus facilement qualifié de pseudo mise à jour que de véritable suite.

X-com : Terror from the Deep
Les aliens prennent toujours autant de plaisir à effrayer la population.
Effectivement, les braves développeurs de chez Micropose se sont plus ou moins contentés de nous rhabiller UFO Defence avec un emballage de fonds marins et autres scaphandres turquoise. Point de réelles nouveautés du côté de l'interface. Nous retrouvons les mêmes menus, la même architecture globale des infrastructures et les mêmes manières de recruter / équiper vos hommes. Le surnom de « planète bleue » n'étant en rien usurpé, vous constaterez que votre aire de jeu sous-marine est par contre bien plus vaste que celle offerte durant vos escapades terrestres. Pour commencer votre chasse à l'ET, vous devrez dans un premier temps bâtir une base à l'aide du même Géoscape qui vous a monopolisé l'esprit pendant les longues heures passées sur le premier volet. Il est toujours question ici de protection de la Terre et de nombreux moyens seront mis à votre disposition pour vous aider. Fini les avions de chasse et autres chars d'assaut, tous ces jolis joujoux sont à présent troqués contre des sous-marins « Barracuda » et autres « Leviathan ». Changement d'époque oblige, vous ne trouverez également plus d'armement conventionnel classique. En revanche, la technologie Gauss prendra admirablement bien le relais en attendant vos multiples découvertes à venir.

X-com : Terror from the Deep
Les environnements des fonds marins sont assez variés.
Une fois tous vos préparatifs achevés, vous devrez, comme au bon vieux temps, surveiller et intercepter les « objets sous-marins non identifiés », pour ensuite explorer leurs épaves et récupérer armes, matériaux et autres technologies. Les autres missions que vous aurez à effectuer restent dans la grande lignée de celles que vous aviez eues à réaliser quarante ans en arrière. Les « terreurs aliennes » seront donc à nouveau de la partie, à ceci près qu'elles se dérouleront dans des ports, et donc en surface. Pensez donc à vous équiper en conséquence, les armes à propulsion de gaz comme le lance-harpon, étant à proscrire si vous ne voulez pas vous retrouver dépourvu face au bestiaire belliqueux qui vous attend. Si l'apparence des occupants extraterrestres a été revue, les vétérans du projet X-Com reconnaîtront cependant rapidement tous les archétypes du premier épisode, à quelques exceptions près. Vous retrouverez donc, entre autres, les joies du contrôle mental de vos pauvres soldats qui perdront alors toute notion du sens commun en massacrant leurs anciens camarades. Seuls quelques nouveaux compagnons comme les mignons « hommes homards » ou les amicaux « tentaculats » viendront égayer la partie. En complément de ces « terreurs », vous devrez aussi protéger les nombreux bateaux qui naviguent au-dessus de vos bases, sous peine de contrarier grandement les principales puissances du monde, qui sont vos principales sources de revenus. Enfin, vous devrez pour faire avancer le scénario découvrir l'emplacement de douze relais sous-marins, qui feront office de sésame pour accéder à l'ultime base de T'leth. Ces bases sont par ailleurs bien plus vastes et complexes que celles de UFO defence. Patience et rigueur seront de mise pour les terminer de fond en comble.

X-com : Terror from the Deep
Les statistiques de vos hommes sont enfin disponibles en mission!
Le gameplay de la phase tactique en tour par tour n'a connu que peu de modifications, même si certains changeront la vie aux soldats expérimentés. Le premier, et non des moindres, vous permet enfin d'accéder aux statistiques de vos hommes lors de la phase d'équipement. Fini donc les attributions hasardeuses d'armes pour vos soldats. Autre bouffée d'air frais : la possibilité d'ouvrir les portes sans être obligé de les franchir, fâcheuse habitude qui coûtait souvent la vie du pauvre malheureux qui actionnait le mécanisme. A présent, vous pourrez donc prévoir d'autres stratégies qu'une simple ruée dans une pièce close. Cependant, le gameplay souffre aussi de diverses incohérences liées à sa simple transposition d'un jeu à l'autre. Ainsi, les textures sur lesquelles vous marchez n'ont aucune incidence sur vos aquanautes. Un bon bain de lave ne leur grillera pas plus les moustaches qu'une promenade sur un banc de sable. Dans un autre registre, il vous faudra développer l'armure spécifique si vous souhaitez que vos marins apprennent à nager, les cours de natation n'étant visiblement pas prodigués au sein du projet X-Com… Tout ce que vous ramènerez des phases tactiques viendra comme par le passé alimenter votre arbre de recherche qui se révèle être un poil plus grand et complexe que le précédent. A noter par exemple l'apparition de nouvelles armes de corps-à- corps, quasiment inexistantes dans le premier volet.

Changement de degré d'humidité oblige, l'ambiance générale du titre tranche avec UFO defence. En fonction de la profondeur à laquelle vous évoluerez, les couleurs et la flore varieront. Le tout reste cependant dans un registre résolument kitch et totalement assumé, en exposant toute une palette de couleurs « flashies ». Les compositions sonores se font également plus oppressantes mais restent encore trop peu nombreuses pour ne pas nous pousser à couper à la musique au bout d'une heure de chasse au poulpe d'outre-espace.

X-com : Terror from the Deep
Attention à ne pas pêcher un trop gros poisson sous peine de vous faire couler.
X-Com : Terror from the deep marche donc dans le sillage de son prestigieux « ancêtre » et ne s'éloigne en aucune façon des sentiers battus. C'est à la fois un bien et un mal car le titre garde ainsi, en l'améliorant très légèrement, un système de jeu efficace et terriblement addictif, mais ne propose cependant pas assez de nouveautés pour que les passionnés du premier volet y voient un intérêt suffisant pour se mouiller le chignon. Certes, le challenge est rehaussé et la durée de vie quasi infinie, mais toute la volonté du monde risque de se montrer insuffisante pour vous pousser à accomplir la fastidieuse tâche de localiser toutes les bases aliennes une fois votre arbre de technologie complet et vos hommes surentraînés. C'est fort dommage car la qualité X-Com est belle et bien présente, bouter de l'alien au tour par tour se révèle être toujours autant jouissif.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    Les sprites de Terror from the deep ont subi un léger lifting qui les rend un chouya plus nets que ceux du premier volet. Les environnements connaissent diverses variations en fonction de la profondeur et les décors sont toujours entièrement destructibles, pour le plus grand plaisir des partisans du «nettoyage à sec».

  • Jouabilité 16 /20

    On prend les mêmes et on recommence. Le gameplay est en effet un copier/coller d’UFO Defence, et possède ainsi les mêmes qualités et les mêmes défauts. Cependant, des petits ajouts appréciables, comme un équipement de vos hommes facilité et plus explicite, viennent compléter ce tableau fort sympathique.

  • Durée de vie 18 /20

    Plus long, plus vaste et plus dur que son prédécesseur, Terror From the Deep a largement de quoi vous tenir 80 heures en apnée. Trouver les douze bases est un exercice de longue haleine mais fatalement, la lassitude peut aussi rapidement montrer le bout de son nez crochu.

  • Bande son 11 /20

    Si le premier X-Com ne brillait pas par sa bande-son, celui-ci fait à la limite encore moins bien. En sus de recycler les mêmes bruitages, il propose des musiques qui collent à l’ambiance angoissante des profondeurs, mais qui se montrent assez pénibles sur le long terme.

  • Scénario 13 /20

    A mi-chemin entre le Mythe de Cthulhu, Abyss et les Men In Black, le scénario n’est pourtant guère plus original que celui de UFO Defence. Les quelques clins d’œil à l’univers de Lovecraft et à d’autres « films de monstres » sont cependant divertissants.

Vous l’aurez compris, le principal défaut de X-Com : Terror from the Deep se révèle être un positionnement hasardeux entre l’add-on et la véritable suite. En effet, bien que se reposant sur les excellentes bases de son illustre aîné, le titre se montre être trop frileux sur les véritables nouveautés que l’on serait en droit d’attendre pour un nouveau volet d’une série aussi formidable. Certes, il ne se sera écoulé guère plus de six mois entre les deux épisodes, mais le jeu fut pourtant vendu à prix fort, et annoncé comme une suite à part entière. La nouvelle ambiance donnée sera laissée à l’appréciation de chacun, mais l’on saluera tout de même l’amélioration globale de la qualité esthétique du jeu. Après, rien à faire : la spirale X-Com est toujours aussi entraînante et les heures s’enchaînent aussi vite que la plongée d’un sous-marin alien. En attendant une véritable suite respectueuse de ses nobles modèles(ou à défaut, un remake mis au goût du jour), sombrez vous aussi dans les ténèbres aqueuses de cet excellent titre.

Profil de Eredan
L'avis de Eredan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 juillet 2010 à 11:15:06
17/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (6)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.8/20
Mis à jour le 30/07/2010
PC Stratégie Tactique MicroProse Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live