Menu
James Bond Jr.
  • Tout support
  • Nes
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / James Bond Jr. / James Bond Jr. sur SNES /

Test James Bond Jr. sur SNES du 06/08/2009

Test : James Bond Jr.
SNES
James Bond Jr.
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Zeldafan
L'avis de Zeldafan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 août 2009 à 17:01:37
5/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
5.4/20
Tous les prix
Prix Support
399.90€ SNES
799.90€ SNES
Voir toutes les offres
Partager sur :

James Bond aurait mieux fait de partir lui-même à l'aventure plutôt que de laisser son neveu sauver le Monde ! Pourtant sur le papier l'idée de concilier jeu de plates-formes / action avec un soupçon de shoot them up pouvait être alléchante. THQ nous prouve d'une bien belle manière qu'une bonne idée ne fait pas toujours un bon jeu, loin de là.

James Bond Jr.

James Bond Jr c'est l'histoire, comme son nom l'indique, de James Bond Jr, le neveu de notre espion préféré. Etudiant au collège Warfield Academy, il est entouré de ses amis et part à l'improviste sauver le Monde tout seul comme son oncle. Sauf que le talent ne se transmet pas toujours de génération en génération, et la relève du célèbre James Bond n'est pas encore assurée. Tout au long de l'aventure, vous allez devoir lutter contre la S.C.U.M. (une organisation de méchants) dont le Docteur Dérangé, qui porte bien son nom, fait partie. Leurs plans diaboliques consistent à trouver un temple perdu rempli d'artefacts en or histoire de récupérer des documents signés de la main de Leonard De Vinci et d'exploiter ses inventions. Le but de ces recherches étant d'utiliser ces trésors pour faire le mal. Un scénario digne d'un James Bond, à n'en pas douter.

James Bond Jr.
Le calvaire de l'hélicoptère. Avec ses gros missiles kitsch.
La première chose qui saute aux yeux quand on démarre le jeu, c'est forcément les graphismes. On se remet dans le contexte de l'époque, nous sommes en 1992 lorsque le titre voit le jour dans nos magasins. Et bien même cette date reculée ne peut pas plaider en la faveur de James Bond Jr. Celui-ci affiche des graphismes vraiment grossiers, un choix de couleurs discutable (voire de mauvais goût), des pixels un peu partout sur l'écran et la cerise sur le gâteau, une animation complètement à la ramasse. Seul un décor s'en sort à-peu-près dans tout le jeu, le reste est à jeter à la poubelle. Aucun charme, aucune personnalité, aucun souci du détail, bref il n'y a eu aucun effort de fait sur la partie graphique.

James Bond Jr.
Dans James Bond Jr, on affronte des cerfs-volants sur pattes.
Les points faibles du titre ne s'arrêtent pas là. L'animation ratée de notre petit héros entraîne une rigidité du gameplay totalement frustrante. Il est difficile de le maîtriser quelle que soit la situation, couplé à un level-design sorti d'outre-tombe et à des ennemis placés ici et là sans aucune logique, on en vient à foncer dans des ennemis sans le vouloir, ou à sauter dans la lave sans aucune raison. Côté panoplie d'actions disponibles pour notre cher neveu, il peut sauter, donner des coups de poing et des coups de pied. On a aussi différents objets fabriqués par Q (personnage récurrent de la série James Bond), un des amis de James Bond Jr. On aura droit à des bombes, un pistolet qui tire des fléchettes (la classe absolue pour sauver le Monde), ou des objets de soutien tels que des bottes pour sauter plus haut, des chaussures jetpack, ou des bombes pour geler l'eau durant une poignée de secondes. Mais ces objets, plutôt que de diversifier le gameplay, se révèlent inutiles voire difficiles à manier (les chaussures jetpack en tête de liste), ce qui ne fait que compliquer un peu plus un gameplay qui n'en avait clairement pas besoin.

James Bond Jr.
Tiens, prends-toi ma fléchette en plastique !
Mais ce n'est pas tout ! Pour se rendre aux différents endroits de la planète, il va falloir conduire une foule de véhicules, interviennent alors les phases de shoot them up tel un bon Radiant Silvergun. Dès le deuxième stage, vous êtes propulsé dans un hélicoptère pour poursuivre le Docteur Dérangé. A bord de votre engin volant, vous allez pouvoir tirer en face de vous tout simplement, ou larguer des bombes sur les ennemis et structures au sol. Le problème de ces phases, c'est qu'encore une fois le leveldesign à la ramasse et les ennemis dispersés n'importe comment ne donnent aucune logique au déroulement du stage. On se retrouve donc à envoyer des dizaines de bombes au sol et à tirer comme un fou furieux sur les hélicoptères arrivant en face. Parfois un avion allié viendra vous larguer une invention de Q, comme un bouclier ou des missiles améliorés, plutôt utile vue la difficulté de ces phases. L'autre problème de ces niveaux, c'est que le tout est juste mal modélisé. Par exemple, si vous vous approchez trop d'un arbre, même sans le toucher, vous vous crasherez. Autant vous dire que dans les passages très étroits, c'est à se taper la tête contre les murs, étant donné qu'on meurt régulièrement sans n'avoir rien touché. On peut compter trois phases de shoot them up, l'une dans un hélicoptère (stage inutilement long et pénible), l'autre à Venise dans un bateau à moteur (elle est mauvaise, mais jouable) et la dernière dans le ciel en route pour l'Antarctique (elle est simple et pas trop ratée) bénéficiant du décor le plus réussi du jeu (toute proportion gardée bien entendu, il reste bien en deçà de ce qui se faisait à l'époque).

James Bond Jr.
Les chaussures jet pack. Admirez la position de James Bond Jr !
On finit en beauté avec l'aspect sonore du titre. Une véritable catastrophe, je pense que tout le monde en conviendra. Les musiques ne sont pas inaudibles, mais sont mauvaises et se répètent au mieux toutes les 25 secondes. Mention spéciale à la musique des phases de shoot them up, ultra répétitive, s'étalant sur une vingtaine de secondes pour un stage qui dure bien 5 minutes, je vous laisse faire le calcul. En définitive, nous vous le donnons en mille, c'est un mauvais jeu. Mal équilibré, pas très jouable, accompagné de graphismes ridicules et de musiques prises de tête, voila un très bon cadeau empoisonné à offrir aux personnes qui vous ont fait du tort.

Les notes
  • Graphismes 5 /20

    Les images parlent d'elles-mêmes, c'est laid, c'est de mauvais goût, l'animation est risible, la puissance de la Super Nintendo n'est nullement exploitée. Un exploit !

  • Jouabilité 7 /20

    Que ce soit à pied ou dans les airs, il est difficile de faire ce que l'on veut. La faute à des niveaux peu inspirés, une animation qui n'aide en rien et des ennemis mal placés. Mention spéciale quand même aux phases de shoot them up, comble de la médiocrité.

  • Durée de vie 6 /20

    En imaginant que vous soyez un super gamer qui n'a peur de rien et qui réussit à faire le jeu sans avoir un seul game over, il vous faudra une heure pour en venir à bout. Les autres auront lâché avant.

  • Bande son 3 /20

    Sûrement le point le plus mauvais du jeu, et pourtant ce n'était pas facile de faire pire jusqu'ici ! Des musiques au service du mal de crâne et des bruitages à se tordre de rire, telle est l'ambiance sonore qui vous attend si vous osez enlever la fonction « muet » de votre télévision.

  • Scénario 4 /20

    Le neveu de James Bond vient sauver le Monde de méchants dont tout le monde ignore les plans, mais vu que ce sont des méchants il faut bien leur mettre des bâtons dans les roues ! Cliché jusqu'à la moelle, on n'en attendait pas moins à ce niveau là.

Déjà à l'époque certains développeurs commencèrent à massacrer les jeux tirés de licence. Et James Bond Jr fait incontestablement partie du trio de tête, mauvais sous tous les aspects, il s'avère toujours meilleur que le maître du genre : E.T. sur Atari 2600. Un bien pour un mal.

Profil de Zeldafan
L'avis de Zeldafan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 août 2009 à 17:01:37
5/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
5.4/20
Mis à jour le 06/08/2009
Super Nintendo Action Plate-Forme Capcom Gray Matter Cinéma Livres Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live