Menu
Mega Man X
  • Tout support
  • PC
  • WiiU
  • Wii
  • iOS
  • PSP
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Mega Man X / Mega Man X sur SNES /

Test Mega Man X sur SNES du 06/07/2010

Test : Mega Man X
SNES
Mega Man X
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Masao
L'avis de Masao
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 juillet 2010 à 12:12:39
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (74)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.4/20
Tous les prix
Prix Support
27.03€ PSP
49.00€ PSP
Voir toutes les offres
Partager sur :

Alors qu'il contemplait les ruines fumantes, la destruction qu'il avait lui-même causée, il songeait que si la paix avait été restaurée, ceux qui s'étaient sacrifiés pour elle ne reviendraient jamais. Pourquoi a-t-il choisi de combattre ? Y avait-il une autre solution ? Combien de temps devra-t-il encore lutter ? Sa souffrance s'arrêtera-t-elle un jour ? Tant de questions l'assaillaient... mais seul le X-Buster accroché à son bras semblait connaître la réponse.

Mega Man X

Dans les dernières années de sa vie, le Docteur Light réalisa sa plus grande oeuvre : augmenter de façon incalculable la puissance de son fidèle Mega Man, mais surtout, lui donner la capacité de penser et raisonner tel un être humain. Mais face à une levée de bouclier et sa propre inquiétude, Light fut forcé de désactiver Mega Man et le laisser reposer dans une capsule sous surveillance. En effet, et si un robot d'une telle puissance se rendait compte de sa supériorité et se mettait à éprouver un désir aussi primaire que celui de la domination. Rien ne pourrait barrer la route d'un Mega Man résolu à asservir l'humanité. Un siècle plus tard, un scientifique du nom de Cain retrouve la capsule de Mega Man, baptise celui-ci "X" et entreprend de poursuivre les travaux de Light. Ainsi, une nouvelle génération de super-robots à l'âme humaine voit le jour : les Reploides ! Lorsque X est réactivé 30 ans plus tard, c'est l'apocalypse qui s'offre à ses yeux. Une guerre sans merci fait rage entre Reploides divisés en factions, et entre Reploides et humains. X n'a pas le choix. Pour arrêter ces Reploides dévoués au "côté obscur" qui se feront appeler "Maverick", il devra se battre. Encore...

Mega Man X
On reconnaît de suite le style Mega Man.
C'est en 1994, soit deux ans après l'arrivée de la Super Nintendo en Europe que sort Mega Man X, premier épisode d'un tout nouveau chapitre de la saga Mega Man. Pour faire une comparaison très exacte, Mega Man X est à Mega Man ce que Dragon Ball Z est à Dragon Ball : une nouvelle génération, un univers plus mature, plus violent, plus sombre, et des personnages à la puissance infiniment supérieure à celle de la série d'origine. Doté d'un background bien plus travaillé, ce nouvel épisode démontre que Capcom souhaite réellement faire bien plus qu'un simple jeu Mega Man sur Super Nintendo à l'instar de Super Metroid, Super Tortues Ninja IV, Super Probotector ou Super Castlevania IV. Pas de Super Mega Man donc mais un simple "X" derrière le titre qui nous fait bien comprendre que nous sommes face à une nouvelle et réelle licence.

Mega Man X
Zero fait sa première apparition dans ce volet.
Après l'apparition du logo Capcom, l'écran titre apparaît. Le terme "apparition" est peut-être trop faible. En vérité, l'écran titre se jette littéralement à l'écran sur fond de musique rock bien agressive qui d'emblée donne le ton. Fini les petits robots mignons, place aux ennemis charismatiques, aux méchants vraiment méchants et aux combats à l'intensité allant parfois jusqu'au dramatique. On appuie sur Start et là... surprise ! Pas de Stage Select, pourtant marque de fabrique de la série ! Nous sommes directement projetés dans un niveau d'introduction, une ville futuriste où des véhicules passent à toute allure au premier plan. La musique est dans le même ton, rock, speed, furieuse. Fini les musiques enfantines de Mega Man 7 et 8, nous sommes dans un monde impitoyable et cruel. Mais des ennemis nous attaquent, pas le temps de rêvasser ! Et là, l'instinct du joueur habitué de la série se réveille, et se montre payant. Les contrôles sont exactement les mêmes que dans la série classique. Mega Man avance, saute, tire et mitraille si on mitraille nous-mêmes le bouton de tir. C'est par pur réflexe que dès le premier gros ennemi à l'écran, on reste appuyé quelques secondes sur le bouton, avant de lâcher un tir chargé qui réduit l'assaillant en poussière. Après le plaisir de découvrir que les contrôles sont toujours aussi bien pensés et inchangés, nous arrivons dans une phase de plates-formes. Zut... notre héros est trop court sur ce saut ! Une vie de perd... NON ! Mega Man peut désormais glisser doucement le long d'un mur et le remonter à coups de petits sauts ! Une nouveauté surprise qu'on n'attendait pas dans une série aussi punitive sur ses sauts mal calculés.

Mega Man X
L'action est intense et ne vous lâche pas.
A la fin de ce niveau d'introduction, se montre un boss. Et là, c'est le drame. Peu importe le coeur que vous mettrez à l'ouvrage, celui-ci ne fera qu'une bouchée de vous. Il ne faudra compter que sur l'intervention d'un nouveau venu dans la série pour vous sauver. J'ai nommé, Zero, un Reploide ultra charismatique dont l'armure rouge et la longue chevelure blonde lui donnent un look très différent et plus agressif que Mega Man. Ce personnage bien connu des fans sera responsable d'une montée en qualité de la mythologie générale, du scénario de chaque épisode et de l'aspect sombre et dramatique qui caractérise Mega Man X. Après un petit dialogue avec votre nouvel équipier, vous vous mettez en route pour le Stage Select habituel, recruté que vous êtes, parmi les Maverick-Hunters, une organisation de Reploides vouant leur vie à l'éradication du mal et de leur chef suprême, Sigma, le plus puissant de tous les Reploides. En apparence, rien ne change. Choix du niveau et donc du boss. Mais c'est justement là que réside une des grandes nouveautés : ici il n'est plus question de "Man" (Fire Man, Ice Man, Air Man...) mais d'animaux dont s'inspire le design des Mavericks. Vous serez par exemple aux prises avec Chill Pinguin dont le froid gèlera jusqu'à votre armure, Storm Eagle et ses tornades meurtrières ou encore Sting Chameleon et son pouvoir d'invisibilité. Aigle, Pingouin, Caméléon ou encore Pieuvre, chacun des huit boss vous surprendra. Les niveaux ont toujours une forte identité graphique (monde de glace, monde de lave, etc.) et il demeure quasi impossible de battre un boss si on ne possède pas la bonne arme ramassée au préalable sur un de ses compères. Par exemple si vous voulez augmenter vos chances contre Flame Mammoth, vous aurez besoin du pouvoir de Chill Pinguin. Quant à l'action, elle est plus nerveuse que jamais grâce à l'ajout du pouvoir permettant à X de foncer un bref instant, pouvoir se combinant à merveille avec des sauts.

Mega Man X
La célèbre pose du héros.
La bande-son est aussi parfaite que le gameplay. Les musiques sont rock, rapides, mais surtout, présentent des mélodies véritablement mémorables. Mention spéciale pour Storm Eagle et Spark Mandrill. Des musiques en symbiose avec ces boss qui ne sont plus des "Man" mais inspirés d'animaux. Les bruitages quant à eux, restent dans la droite lignée de la série, c'est-à-dire médiocres. On a toujours l'impression que Mega Man est en plastique mais son X-Buster a déjà l'air plus convaincant que dans les précédents épisodes (Pouic Pouic !). Côté durée de vie, c'est du tout bon. En effet, non content d'être tout aussi difficile que les précédents opus, Mega Man X introduit une nouveauté dans la saga, celle de capsules cachées dans les niveaux, renfermant messages du Docteur Light et pièces d'armures. Ceci introduit donc un effet de recherche nous obligeant à faire et refaire plusieurs fois les mêmes niveaux pour obtenir un Mega Man survitaminé et protégé. En conclusion, Mega Man X est un jeu culte qui a marqué non seulement les fans du Blue Bomber, mais aussi les amateurs d'action/plates-formes en général. Des défauts ? Ma foi, seuls les allergiques à Mega Man trouveront à y redire.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Avec ses décors surchargés d'action en avant, comme en arrière-plan, son univers à la fois sombre et coloré et ses niveaux très variés, Mega Man X a tout pour plaire. On regrettera seulement que le jeu mette tout le paquet lors du niveau d'introduction pour ensuite subir une légère baisse de régime sans incidence sur le plaisir des yeux.

  • Jouabilité 19 /20

    Mega Man fonce, saute, tire, sur le sol ou pendant un saut. D'une simple pression sur deux boutons vous pouvez fuser d'un mur à l'autre à la vitesse de l'éclair. Les nouveautés telles que la possibilité de s'accrocher au murs, ajoutées aux mécanismes habituels de la série, achèvent de faire de Mega Man X un modèle du genre.

  • Durée de vie 14 /20

    Si traverser en ligne droite et à toute vitesse ce jeu ne vous prendra pas plus d'une petite poignée d'heures malgré sa difficulté relevée, vous garantir la victoire finale sera une toute autre affaire. Si vous ne comptez pas améliorer votre héros au moyen des nombreux upgrades cachés au fil des niveaux, autant dire que la bataille finale sera plus une punition qu'un vrai combat.

  • Bande son 17 /20

    Les musiques ont toujours été un point fort de la série Mega Man. Avec Mega Man X, on atteint des sommets rarement égalés. La bande-son de cet épisode reste pour beaucoup de fans la meilleure de toutes. Quant aux bruitages, bien qu'il y ait du progrès, ceux-ci ne sont pas considérables par rapport à l'ère NES.

  • Scénario 12 /20

    Marquant la transition entre deux générations, le scénario de Mega Man X se devait d'être un minimum fouillé. Même si au sein du jeu en lui-même ce n'est pas le cas (à peine trois ou quatre dialogues à se mettre sous la dent), on ressent toutes ses implications, tout le background préalablement lu dans la notice, ou dans l'introduction du jeu. Tout cela est présent au fur et à mesure de vos victoires sur les Mavericks, avec une apothéose lors de l'invasion finale de la forteresse de Sigma. Sacrifice, musique dramatique tout le long du premier tronçon, cet épisode reste l'un des plus épiques.

Déjà riche d'un concept qui a fait ses preuves, les nouveautés ajoutées à cet épisode en font une véritable révolution. Graphismes, bande-son, durée de vie, gameplay, tout y est ! Vous noterez que ce test ne parle pas des défauts, tout simplement car le jeu n'en possède pas en soi. Certains pesteront sans doute contre la trop grande difficulté du titre, n'aimeront pas l'ambiance robotique ni même les compositions musicales. Mais tout ne sera que subjectif et c'est objectivement qu'il faudra reconnaître que Mega Man X est l'un des meilleurs jeux d'action/plates-formes à ce jour.

Profil de Masao
L'avis de Masao
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 juillet 2010 à 12:12:39
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (74)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.4/20
Mis à jour le 06/07/2010
Super Nintendo Action Plate-Forme Capcom Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce