Test Aladdin- Super Nintendo

Super Nintendo

Nous sommes en 1992 et Disney vient de donner naissance à l'un de ses plus gros succès animés : Aladdin. Derrière l'énorme engouement pour ce film, Disney n'a pu qu'exploiter au mieux la popularité de ses personnages, en créant toutes sortes de produits dérivés. Rappelons aussi que le jeu vidéo est en pleine expansion et que la Super Nintendo est sortie depuis peu (du moins en Europe), il n'en faut pas plus pour que le projet d'un jeu vidéo basé sur la licence Aladdin voie le jour, et pour la version Super Nintendo c'est Capcom qui s'en charge !

Aladdin

Qui ne connaît pas Aladdin ? L'histoire d'un voleur au grand cœur et de Jasmine, fille du sultan de la ville d'Agrabah. Le destin va les faire se rencontrer et ils tomberont amoureux l'un de l'autre, mais Aladdin n'est qu'un simple voleur et Jasmine la fille du Sultan. Ce dernier cherchant par ailleurs à la marier au plus vite mais ne lui laissant pas le choix de la personne. Et pour finir Jafar, le vizir du sultan souhaite plus que tout s'emparer du pouvoir et va pour cela mettre au point un plan pour y parvenir. Nul besoin d'approfondir le scénario du film, je pense que la plupart d'entre vous l'ont vu, pour les autres le dénouement est facile à deviner (Disney oblige). Parlons maintenant de la trame scénaristique du jeu, c'est bien simple elle suit à la lettre les évènements du film, grâce notamment à des cut-scenes entre les niveaux pour expliquer un peu ce qu'il se passe. Le scénario est donc agréable à parcourir, et Capcom a vraiment réussi à restituer tout le charme du film, tant au niveau scénaristique qu'artistique.

Test Aladdin Super Nintendo - Screenshot 24Sur la place du marché, les gardes vous recherchent activement.

Cette adaptation a en effet bénéficié d'un soin satisfaisant au niveau de ses graphismes. On reconnaît facilement les différents lieux issus du film, le tout avec des décors bien réalisés et hauts en couleur. Ces derniers peuvent s'avérer parfois un peu fades, et manquent de dégradé, mais dans l'ensemble c'est très correct. Là où Capcom impressionne beaucoup plus, c'est au niveau de l'animation d'Aladdin. Sans atteindre l'excellence de la version Megadrive, il est bien animé. Les mouvements lorsqu'il saute, s'accroche, rebondit sur un ennemi et bien d'autres situations sont vraiment criants de réalisme. Les animations des ennemis sont aussi très correctes, bien que n'égalant pas celle d'Aladdin. Capcom a très bien rempli son contrat pour ce qui est du respect de l'univers du film.

Test Aladdin Super Nintendo - Screenshot 25Le fameux drap en action, Aladdin s'en sert comme parachute.

On en vient à un autre point fort du jeu qui est son gameplay. Il ne révolutionne en rien le genre, il s'agit toujours de diriger Aladdin, de le faire sauter sur les ennemis, de lui faire récupérer des objets (des diamants verts et rouges, des pommes pour qu'il les jette sur les ennemis, du pain ou un poulet pour reprendre un peu de vie, un scarabée doré pour avoir droit à un bonus en fin de niveau pouvant octroyer une vie supplémentaire, un crédit ou un cœur en plus). Mais les développeurs ont réussi à bien retranscrire le côté acrobatique du personnage d'Aladdin, de ce fait les niveaux sont jonchés d'éléments sur lesquels on peut faire rebondir notre voleur, le faire s'accrocher aux parois, le faire planer en l'air grâce à une espèce de drap. Un véritable Assassin's Creed avant l'heure ! Ce côté acrobatique rend également les stages moins linéaires, car il nous permet d'emprunter différents chemins, que ce soit sur la terre ferme ou en haut des habitations, voire même en sautant de fenêtre en fenêtre. Deux niveaux nous proposent même d'être à bord du tapis volant pour des scènes de poursuite contre la lave, agréables mais exigeantes pour de jeunes joueurs.

Test Aladdin Super Nintendo - Screenshot 26La rencontre entre Aladdin et Jasmine. Le coup de foudre au premier regard.

Mais que serait un film Disney sans ses fameuses musiques ? Capcom a encore une fois respecté le film au maximum en proposant des musiques tirées de ce dernier. Du thème du film en passant par la chanson « Ce rêve bleu », elles sont toutes très réussies et apportent vraiment un plus pour le charme du jeu. En ce qui concerne les bruitages, on regrettera leur faible nombre et leur qualité tout juste correcte. Malgré tout, cela ne nuit pas au plaisir de jeu, mais un effort de ce côté aurait été appréciable. Malheureusement, toutes ces qualités sont obscurcies par un gros défaut : la durée de vie du jeu. Il a beau reprendre le scénario du film, il n'en exploite que les grandes lignes et les évènements importants, ces derniers se caractérisant par un niveau découpé en deux stages.

Test Aladdin Super Nintendo - Screenshot 27Une phase en tapis volant assez exigeante mais bien réalisée.

On atteint donc difficilement les 15 stages répartis dans 7 environnements. C'est très peu, et ça amène la durée de vie du jeu à moins d'une heure pour les plus habiles. Capcom aurait dû approfondir le scénario plutôt que de l'expédier aussi rapidement, et rajouter des stages voire des environnements pour allonger un peu la durée de vie, car en l'état c'est très faible et le joueur reste un peu sur sa faim. Capcom a pris le pari de respecter le film du mieux qu'il le pouvait, que ce soit artistiquement, scénaristiquement et même dans les choix de gameplay. Le tout est cependant obscurci par une durée de vie famélique qui tentera tant bien que mal de reposer sur sa rejouabilité plutôt bonne, puisque l'on peut toujours chercher à récupérer l'ensemble des diamants rouges.

Zeldafan (contributeur de jeuxvideo.com), le 06 août 2009

Les notes

  • Graphismes 14/20

    C'est joli, c'est coloré et l'univers d'Aladdin est vraiment bien retranscrit. Le tout aurait cependant mérité un peu plus de détails, surtout au niveau des couleurs. Mention spéciale aux animations qui sont vraiment bonnes, même si elles n'égalent pas celles de la version Megadrive.

  • Jouabilité 15/20

    C'est fluide, c'est amusant à jouer grâce à l'aspect acrobatique des niveaux, c'est tout ce qu'on lui demande. Capcom aurait pu cependant améliorer un peu la panoplie de mouvements de notre Aladdin, qui ne sait que sauter et lancer des pommes, simplifiant le gameplay à son maximum.

  • Durée de vie 8/20

    Le gros point faible du jeu est qu'il est extrêmement court et contient peu de secrets qui nous pousseraient à le recommencer. La rejouabilité ne s'appuie que sur son gameplay amusant mais trop simple, et c'est un pari risqué.

  • Bande son 16/20

    Les musiques du film sont immédiatement reconnaissables et les thèmes inédits sont très agréables à l'écoute. On regrette que les bruitages soient en deçà.

  • Scénario 13/20

    La note peut s'avérer salée, elle ne sanctionne pas le scénario du film, mais le fait que Capcom ait raccourci ce dernier et que l'on ne puisse ainsi pas profiter pleinement de l'histoire que nous a concoctée Disney.

  • Note Générale14/20

    Capcom nous livre une adaptation honnête, très respectueuse du film, et plaisante à parcourir de bout en bout. Il est cependant dommage que ce plaisir soit de si courte durée, et que le scénario ait été expédié aussi rapidement. Sans aucun doute un bon jeu à recommander, mais assez loin de la qualité de la version Megadrive, dirigée par Virgin Interactive.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 16/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Capcom
  • Développeur : Capcom
  • Type : Action / Plates-formes
  • Sortie France : Novembre 1993
    (Novembre 1993 aux Etats-Unis)
  • Classification : Pour tous publics
  • Existe aussi sur :
    Aladdin - PC Aladdin - Megadrive Aladdin - Gameboy Aladdin - Amiga Aladdin - Master System Aladdin - Gameboy Advance Aladdin - Game Gear Aladdin - Nes
Mots-clefs : Disney Aladdin Disney's Aladdin Disney Aladin Disney's Aladin Disney Aladin Disney's Aladin

Vidéos

  • Aladdin Gaming Live | 22/07/2009 | 6:14 | Super Nintendo | français

Voir la vidéo de Aladdin