Test Sailing Simulation- PC

PC

Qui n'a jamais rêvé de prendre la mer à bord d'un voilier ou de participer à une régate sous le soleil du Péloponnèse ? Anuman nous offre aujourd'hui l'opportunité de réaliser ces fantasmes grâce à une simulation de voile qui dépasse malheureusement à peine le stade de la démo.

Sailing Simulation

Sailing Simulation est l'un des softs les moins onéreux du catalogue Anuman. On comprend vite pourquoi. La médiocrité du graphisme et les bugs mis à part, il ne faut en effet pas plus d'une heure pour en faire le tour complet. Seulement quatre courses extrêmement courtes sont au programme et le mode libre ne présente pas le moindre intérêt. C'est d'autant plus regrettable que le gameplay offre plutôt de bonnes sensations. Le voilier répond au quart de tour et la gestion des voiles est enfantine. On est libre de définir l'itinéraire de son choix en fonction des vents dominants. On peut alterner entre plusieurs vues pour profiter du paysage. Bref, le système de jeu proprement dit est assez réussi. Dès lors, on ne peut s'empêcher de déplorer que le contenu soit aussi famélique.

Test Sailing Simulation PC - Screenshot 1Une des 4 très courtes régates du jeu.

Dans Sailing Simulation, en effet, point de grandes traversées en haute mer ni de tour du monde à la voile. Au contraire, les quatre pauvres régates qui nous opposent à seulement six skippeurs se déroulent sur des distances parfaitement ridicules. Il ne faut en général pas plus de 3 ou 4 minutes pour en franchir la ligne d'arrivée, sachant qu'il est possible de tricher honteusement en prenant des raccourcis. Des raccourcis ?! Eh bien oui car il n'y a pas de tracé à respecter impérativement ni de bouées à contourner. Il suffit donc de laisser nos concurrents suivre bêtement leur feuille de route pour leur fausser compagnie en grugeant en toute impunité. Le réalisme en prend un coup. L'intérêt du jeu s'évanouit. Et ce ne sont pas les quelques options permettant de régler les conditions météo ou l'heure de départ qui y changeront grand-chose.

Test Sailing Simulation PC - Screenshot 2La plaisance, c'est le pied !

Bien sûr les contemplatifs voudront essayer le mode libre pour partir à la découverte des 100 kilomètres carrés de surface navigable dans les îles grecques. Mais en guise de "somptueux graphismes" (Cf. la jaquette), ils n'auront droit qu'à des amas de polygones censés figurer les paysages et quelques bâtiments. La mer est désespérément plate, sans vagues ni houle. Notre excitomètre aussi. Au fond, la seule chose vraiment amusante à faire est de foncer dans un rocher pour entendre crier la jeune demoiselle qui nous accompagne sur le bateau. Passons sur la triste gestion de la météo, l'absence de courants marins, les bugs d'affichage à gogo, les ralentis qui ne fonctionnent pas... On se croirait sur une démo ou une mauvaise bêta de ce qui aurait pu devenir une simulation honorable si les développeurs ne semblaient pas avoir été stoppés aussi net dans leur élan. Malgré un environnement sonore agréable et un gameplay accessible, Sailing Simulation ne peut que nous entraîner inévitablement vers les bas-fonds de la médiocrité vidéoludique à des années-lumière d'un Virtua Skipper.

Dharn, le 31 juillet 2008

Les notes

  • Graphismes 4/20

    Si les voiliers sont à peu près correctement modélisés, les environnements manquent clairement de variété et font peine à voir. La mer est plate comme un miroir. Les collisions sont affreuses. Les bugs d'affichage se comptent par dizaines. Au secours !

  • Jouabilité 11/20

    Le jeu se prend en main rapidement et la navigation est plutôt réaliste bien qu'elle ne soit pas affectée par les courants marin ou la météo. Les régates avaient de quoi captiver les passionnés de voiles. Malheureusement, leurs tracés ne sont pas balisés de sorte que l'on puisse tricher sans jamais être inquiété par les concurrents.

  • Durée de vie 2/20

    On regarde le boîtier du jeu à plusieurs reprises pour vérifier que l'on n'est pas en train de jouer à une démo tant le contenu est ridicule. Les quatre courses se plient en moins de 5 minutes chacune et le mode libre est plus soporifique qu'un cours d'allemand.

  • Bande son 14/20

    La musique ethnique composée par le talentueux Pedro Macedo Camacho est littéralement envoûtante. Les bruitages sont moins réussis mais ils contribuent tout de même à nous mettre dans l'ambiance.

  • Scénario

    -

  • Note Générale5/20

    Rarement simulation navale n'aura proposé un contenu aussi pauvre. Si l'on ajoute à cela une réalisation graphique particulièrement décevante, on se retrouve avec un jeu pas fini tenant plus de la démo que de la version commerciale. A éviter absolument.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 10/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Editeur : Anuman Interactive
  • Type : Simulation
  • Multijoueurs : non
  • Sortie France : 22 mai 2008
  • Version : française intégrale
  • Config minimum : Win 98/Me/2000/XP/Vista, Penitum III, 384 Mo RAM, 200 Mo DD, 8500 Gforce 2, carte son 16 bits
  • Classification : Pour tous publics
  • Similaire à :
    Sail Simulator 4.0