Menu
FBI : Hostage Rescue
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : FBI : Hostage Rescue
PC
FBI : Hostage Rescue
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 septembre 2004 à 18:00:00
1/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (53)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
3.4/20
Tous les prix
Prix Support
2.90€ PC
24.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Certains éditeurs ont décidé de continuer à se foutre du monde en inondant les bacs d'immondices répugnantes dont ils justifient l'insultante présence par un prix soit-disant adapté. Alors là je m'excuse, mais 20 euros pour un tel tas d'ordures, c'est vraiment une arnaque comme on en voit rarement.

FBI : Hostage Rescue

De deux choses l'une, soit les développeurs de FBI Hostage Rescue sont des terroristes, soit c'est un koala qui a conçu le jeu. Oui, un koala savant mais qui aurait utilisé son extraordinaire intellect pour se pinter la ruche à la Vodka et perdre tous ses moyens de codeur. Non mais sérieusement, les mecs qui ont pondu ce... cet... cette chose, y faut les mettre en isolement ou les soigner je sais pas moi. Et Nobilis trouve intelligent de mettre ça sur le marché européen ?

FBI : Hostage Rescue
Mais cesse donc de t'agiter...
FBI Hostage Rescue est l'un des FPS, si ce n'est le FPS, les moins jouables qui soit, pour tout vous dire, je n'ai pas été plus loin que la première mission, et j'ai même pas honte. Le but du jeu est comme son nom l'indique de sauver des otages mais tout seul, pas en équipe. Alors on commence par choisir son armement qui comprendra, 3 armes, donc un shotgun, un fusil de snipe et une MG et on entre. Et là, on commence à se demander ce que nous veut le jeu, parce que d'un d'un côté on nous dit qu'il faut pas y aller comme une brute (et en effet le héros est assez peu résistant) mais dans le même temps on n'a que 5 minutes pour neutraliser les terroristes et libérer les otages. Euh, bon ben alors on fonce comme un gros boeuf ou pas ? Evidemment, les otages, il faudra les trouver dans le niveau, donc en 5 minutes il faut tuer tout le monde, fouiller le niveau, libérer et ramener les otages au rescue point. Donc déjà on peut dire qu'il y a un souci dans les bases du gameplay mais ça à la rigueur, c'est même pas un problème à côté du reste.

FBI : Hostage Rescue
... là voilà.
Le reste c'est... un tout, un abominable imbroglio. D'abord il y a l'IA des otages qui génère des comportements complètement erratiques. Ils sont parfaitement incapables de vous suivre mais ajoutent à cela le fait qu'il leur arrive de partir dieu sait où sans aucune raison. On se retourne et là paf, ils ont disparu et on les retrouve sur le toit de l'immeuble !! Pouf, comme ça. Ou alors, plus classique, ils restent coincés par une porte, une table ou leurs propres pieds puisqu'il m'est arrivé d'en voir un planté comme un piquet, bloqué par une masse d'air probablement trop dense pour lui. C'est sympa quand on se souvient qu'on est censé aller vite pour boucler le niveau.

FBI : Hostage Rescue
Ce que j'aime avec ce flic, c'est qu'il a l'expression d'un type qui vient de croiser la plus belle femme du monde et d'avoir découvert que c'est un mec.
Et puis il y a les portes... et les collisions de manière globale. L'une de vos principales occupations dans FBI Hostage Rescue consistera à vous décoller du décor. C'est plaisant cette manie qu'a le personnages de se scotcher aux textures par la magie des bugs de collisions. Mais je voulais vous parler des portes. Il faut savoir que chez Idol, on n'est même pas capable d'intégrer une malheureuse porte dans un jeu. Ouvrir la moindre porte tient pratiquement de l'exploit puisqu'elle se referme 2 fois sur 3 avant d'être complètement ouverte ! Mais bon c'est pas si gênant que ça en vérité puisque de toutes façons en forçant un peu on arrive à passer à travers (si, si, j'invente pas là). C'est absolument lamentable. Je ne vous parlerai même pas de la réalisation, je n'en vois honnêtement pas l'utilité. Le mot de la fin sera pour souhaiter que chaque développeur de cette horreur subisse simultanément les tourments de 3 déménagements successifs, d'un contrôle fiscal, d'une crise d'urticaire faciale fulgurante et tout ça après les avoir contraint à terminer leur propre jeu pendus par les pieds.

Les notes
  • Graphismes 2 /20

    Encore un jeu d'un autre âge, carré, moche blablabla, bref c'est à vomir.

  • Jouabilité 1 /20

    Même si le gameplay n'était pas d'une platitude à rendre jaloux roman de gare, le jeu est de toutes façons injouable entre les murs qui collent, les portes folles et les otages débiles. Un véritable cauchemar.

  • Durée de vie 1 /20

    Environ 15 minutes.

  • Bande son 7 /20

    Les musiques sont discrètes, on les remercie, les effets sont bancals et les voix peu nombreuses et répétitives.

  • Scénario /

Qu'on mette FBI Hostage Rescue dans un sac de ciment, qu'on l'arrose d'eau et qu'on balance tout ça dans un puits. Et pitié, faites qu'Idol cesse de faire des jeux.

Profil de Dinowan
L'avis de Dinowan
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
01 septembre 2004 à 18:00:00
1/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (53)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
3.4/20
Mis à jour le 01/09/2004
PC Action Nobilis Idol
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : E3 : Werewolf The Apocalypse – Le loup-garou écolo débarque dans un TPS action
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : Moons of Madness - La folie martienne
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : E3 : The Dark Pictures Anthology - Man of Medan – C’est la peur qui mène le jeu ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce