Menu
Pink Panther : Pinkadelic Pursuit
  • Tout support
  • PC
  • GBA
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Pink Panther : Pinkadelic Pursuit
PS1
Pink Panther : Pinkadelic Pursuit
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 décembre 2002 à 18:00:00
12/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Tous les prix
Prix Support
287.00€ PS1
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les développeurs lyonnais d'Etranges Libellules ont eu la brillante idée de dépoussiérer le mythe de La Panthère Rose dans un jeu vidéo qui fera le bonheur des possesseurs de PSOne. La Panthère Rose, c'est avant tout un personnage désopilant conçu à l'origine pour agrémenter le générique d'un long métrage. Devenu ensuite le héros de sa propre série d'animation, le voici aujourd'hui chef d'orchestre de sa propre adaptation vidéoludique.

Pink Panther : Pinkadelic Pursuit

Même si les plus jeunes n'en auront certainement que vaguement entendu parler, La Panthère Rose fait tout de même partie aujourd'hui encore de ces personnages cultes de l'histoire du dessin animé. Véritable figure emblématique qui aura marqué toute une génération de téléspectateurs par son charisme et son style déjanté, on lui associe également l'un des thèmes musicaux les plus marquants de ces dernières années. La première grosse déception vient donc du fait que l'on ne retrouve pas la fameuse musique de la Panthère Rose dans le jeu, mais les responsables de cette adaptation sont tout de même parvenus à restituer des thèmes qui évoquent le même style jazzy que l'on pouvait trouver dans le DA. Là où les développeurs ont su parfaitement éviter le piège évident qui aurait consisté à faire de la Panthère Rose un simple jeu de plates-formes comme on en a déjà vu mille, c'est en gardant à l'esprit qu'il fallait absolument imaginer un gameplay qui fasse ressortir l'esprit de la série animée, avec son atmosphère désopilante et ses courses poursuites incroyables. Le résultat est un concept unique qui repose sur le fait que la Panthère Rose est avant tout un as du cambriolage et de l'évasion, qui ne manque pas une occasion de tourner en ridicule ses poursuivants et surtout l'inspecteur Clouseau.

Pink Panther : Pinkadelic Pursuit
Certains niveaux se présentent comme des parcours d'obstacles.
On se retrouve donc propulsé dans des niveaux thématiques construits de façon particulièrement labyrinthique, qui recèlent de pièges, de raccourcis et de cachettes qui rendent d'autant plus vivantes et intéressantes les courses poursuites qui se déclenchent dès que la Panthère Rose dérobe un objet sous le nez de son propriétaire. La progression se découpe ainsi en une série d'objectifs qui nécessitent de tirer partie du design des niveaux pour tenter de semer son poursuivant en exploitant les différentes cachettes que dissimulent les décors. On pourra par exemple se camoufler dans la peinture rose d'un mur fraîchement rénové ou derrière un buisson, jouer le statues égyptiennes ou se cacher dans une armure vide, se contorsionner pour devenir bouée de sauvetage sur le pont d'un bateau, et bien d'autres cas de figure tout aussi rocambolesques. Le plus fun est de voir les propriétaires de ces précieuses reliques (gemme, clé, os, poulet rôti, PQ, etc..) vous courir après pour vous subtiliser l'objet du délit dès qu'ils parviennent à vous rattraper, en allant parfois jusqu'à emprunter des passages secondaires pour vous couper la route.

Pink Panther : Pinkadelic Pursuit
Où peut-elle se cacher ?
Malgré tout, le jeu trahit tout de même un peu trop son aspect plate-forme à cause de la possibilité de faire la toupie pour se débarrasser définitivement de certains adversaires, ce qui nuit un peu à l'aspect réflexion. Il aurait peut-être été plus judicieux d'imposer un gameplay purement furtif en interdisant de telles solutions de facilité, et en faisant en sorte que l'on ne puisse pas terminer un niveau simplement en courant, sans prendre la peine de se cacher dans les éléments du décor. En plus de ces courses-poursuites, les développeurs ont également intégré des phases de jeu sous forme de parcours d'obstacles directement inspirés des séquences en chariot de Donkey Kong Country. Là encore, le résultat s'avère particulièrement agréable à jouer, et très accessible pour les plus jeunes.

Pink Panther : Pinkadelic Pursuit
Il va falloir semer ce dino affamé.
Reste à évoquer l'aspect graphique qui nous laisse une impression plutôt mitigée du fait que si le style visuel brille par son originalité et son respect du dessin animé, il déçoit un peu par son aspect un peu kitsh dû au choix de la 3D. En fait, dans la mesure où les niveaux sont construits tels des parcours à scrolling horizontaux, il eût peut-être été plus judicieux de conserver une réalisation en 2D qui aurait permis d'afficher des décors beaucoup plus détaillés et mieux colorés. Quoi qu'il en soit, c'est bien sur cette version PSX que les développeurs se sont alignés, et celle-ci n'a donc rien à envier à son homologue PC. On oubliera vite les quelques traces d'aliasing et la pixélisation des textures pour se focaliser sur l'esthétique irrésistible de cette mouture 32 bits. Et même si le jeu se boucle finalement assez vite, la variété des séquences proposées (courses poursuites, parcours d'obstacles, boss), la possibilité de pulvériser ses chronos et d'acheter des artworks liés au personnage de la Panthère Rose suffisent à rendre ce titre attachant et fortement conseillé aux jeunes joueurs.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Les graphistes se sont alignés sur cette version PSX qui se retrouve du coup à égalité avec la version PC, ou presque. Le résultat est assez étrange du fait de la 3D, mais l'esthétique est fidèle à celle du dessin animé, les animations sont délirantes, et le tout s'avère très correct pour le support PSX.

  • Jouabilité 14 /20

    Le plaisir de jeu vient surtout de la possibilité d'exploiter certaines parties du décor pour se dissimuler, mais aussi de la rapidité de la Panthère Rose. Ceci donne lieu à des courses poursuites délirantes qui comportent un aspect tactique plutôt intéressant.

  • Durée de vie 10 /20

    Chaque niveau de jeu comporte plusieurs objectifs à compléter, mais ils se terminent généralement en moins de cinq minutes. On fait donc assez rapidement le tour du jeu, même s'il reste toujours la possibilité de pulvériser ses chronos et de débloquer des artworks.

  • Bande son 11 /20

    C'est vraiment regrettable que le jeu n'intègre pas le thème culte de la Panthère Rose, mais les développeurs sont tout de même parvenus à trouver un style musical fidèle à l'original.

  • Scénario 12 /20

    On oublie vite la trame de départ qui raconte comment la Panthère se retrouve à la tête d'un héritage qui la conduit à la poursuite d'un trésor perdu.

Même si le concept de ce titre se révèle particulièrement original et surtout très respectueux de l'esprit de la série animée, son contenu un peu léger et son extrême facilité le limiteront exclusivement aux plus jeunes joueurs, qui pourront ainsi en profiter pour découvrir un personnage indémodable et toujours aussi irrésistible.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
24 décembre 2002 à 18:00:00
12/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Mis à jour le 24/12/2002
PlayStation Réflexion Plate-Forme Wanadoo Etranges Libellules
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live