Menu
Le Roi Scorpion : L'Ascension de l'Akkadien
  • Tout support
  • NGC
  • PS2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Le Roi Scorpion
PS2
Le Roi Scorpion : L'Ascension de l'Akkadien
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2002 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Tous les prix
Prix Support
10.00€ PS2
12.00€ NGC
32.99€ NGC
49.00€ PS2
Voir toutes les offres
Partager sur :

Malgré la décevante prestation du Retour de la Momie dans sa version PS2, Universal Interactive enchaîne sur sa lancée avec l'adaptation vidéoludique du Roi Scorpion. Un jeu de combat relativement basique, voire primaire, qui ne satisfera même pas les inconditionnels du film du même nom.

Le Roi Scorpion

Peut-être avez-vous pris la peine de voir le film en question, celui-là même qui met à l'honneur le célébrissime catcheur The Rock dans le rôle héroïque du Roi Scorpion ? Peut-être même l'avez-vous apprécié ? Quoi qu'il en soit, l'indulgence a parfois des limites quand il s'agit d'évaluer un titre PS2 qui n'affiche pas d'autre attrait que celui d'exploiter une juteuse licence hollywoodienne. Mettre les pieds dans la catégorie beat'em all sur PS2 est déjà un pari risqué quand on voit le nombre de projets ambitieux qui s'y sont cassés les dents, mais quand en plus on passe juste après Les Deux Tours d'Electronic Arts, il y a carrément de quoi faire son signe de croix. Le résultat est donc sans surprise : non seulement Le Roi Scorpion sur PS2 ne comporte rien de suffisamment exceptionnel et inattendu pour tirer son épingle du jeu, mais en plus il se permet de nous donner une véritable leçon en matière de softs soporifiques que nous ne sommes pas prêts d'oublier.

Le Roi Scorpion
Le village fait office de petit tutorial.
Faire son chemin dans ce titre inspiré du film Le Roi Scorpion se résume finalement à peu de choses : une démonstration d'enchaînements de coups dans la face de ses adversaires et quelques projections pour assurer le spectacle. Autant dire que ce serait résumer de fort injuste façon le long périple de Mathayus pour mériter le titre de Roi Scorpion. Quoi qu'il en soit, c'est cette optique qu'ont choisi les développeurs du jeu, et c'est donc à un beat'em all guère plus évolué que Double Dragon que l'on a affaire sur PS2. Le problème, c'est que le jeu en question semble oublier que la catégorie baston a tout de même légèrement évoluée depuis une dizaine d'années, et que même l'art du combat peut se traduire par quelque chose de plus fin qu'une simple démonstration de catcheur terrassant d'incessantes vagues d'ennemis sous évolués.

Le Roi Scorpion
L'interface affiche en permanence le niveau d'énergie de vos adversaires.
Il faut dire que lesdits ennemis affichent une IA réellement affligeante en fonçant tête baissée sur vos poings sans chercher à vous prendre à revers, ce qui ferait presque passer les gobelins des Deux Tours pour des fins stratèges en comparaison. Quel plaisir de se battre contre des hordes d'adversaires qui ne contournent jamais les obstacles pour vous rejoindre si vous avez eu la bonne idée de monter sur le toit d'un bâtiment ou de vous placer derrière une simple jarre pour vous isoler ? Difficile dans ces conditions de se réjouir de ses exploits quand il s'agit tout simplement de lâcher ses quelques attaques de base et autres enchaînements d'apprenti catcheur pour se débarrasser des centaines d'attaquants qui n'arrivent que par vagues de trois au quatre pour vous arrêter.

Le Roi Scorpion
Quelques boss viennent briser la monotonie des niveaux.
Impossible de considérer ce titre comme autre chose qu'un simple lieu de défoulement quand on voit que l'exploration des niveaux se limite à tout démolir pour s'emparer des items cachés dans les pots ou dégager un passage derrière une barricade. L'action se résume alors uniquement à faire le ménage dans chaque zone pour avoir le droit d'ouvrir la porte et accéder à la zone suivante, et ainsi de suite jusqu'à la fin du jeu. Le tout étant parfois simplement entrecoupé de cut-scenes et d'affrontements contre des boss. Du coup, le jeu parvient presque à nous étonner quand un coup frappé dans une torche réussit à la faire tomber pour enflammer les quelques ennemis alentour. Malgré tout, il faut bien reconnaître que les enchaînements n'ont rien de spectaculaire ni de jouissif, que les mouvements sont souvent trop lents, que les contres et les attaques sautées sont très mal fichus, que le système de power up et d'équipement n'apporte rien à l'intérêt de la progression, et que le challenge s'avère carrément limité par la répétitivité de l'action et le faible niveau de difficulté du jeu.

Le Roi Scorpion
Avez-vous déjà vu un cobra avec une armure ?
Riche idée, les boucliers récupérés dans le jeu peuvent se briser après avoir été durement mis à contribution. C'est bien joli, mais il n'est guère difficile de se passer de la parade pour venir à bout de ses adversaires, et il aurait été plus judicieux de permettre au joueur de choisir son équipement plutôt que de lui imposer le changement d'arme avec parfois de très mauvaises surprises en terme d'efficacité. Si le jeu s'en sort de justesse au niveau de la réalisation, il n'en est pas de même pour les angles de vues qui se bloquent parfois dans certaines salles, empêchant le joueur d'anticiper l'approche de ses ennemis. Il ne faut pas plus d'une heure pour commencer à franchement saturer devant ces hordes d'ennemis qui répètent sans arrêt les mêmes cas de figure et le manque de variété au niveau des situations.

Le Roi Scorpion
Les attaques spéciales sont pratiques quand on est encerclé.
Non seulement les combats n'ont absolument rien de spectaculaire, mais en plus le jeu affiche des bugs de collision qui font franchement pitié et qui témoignent d'un gameplay qui est très loin d'être optimisé. Les archers prennent la fuite dès que vous les prenez en chasse et courent plus vite que vous, et vos coups d'épée passent systématiquement au-dessus de la tête des adversaires canins que vous ne manquerez pas de croiser à maintes reprises dans les niveaux. Le plus décevant reste le manque d'efficacité des projections qui n'infligent quasiment aucun dommage et qui ne servent à rien puisqu'on ne peut pas lancer un ennemi pour en renverser d'autres, alors que même l'ancêtre Double Dragon permettait ce genre de coups. Le Roi Scorpion n'a donc même pas pris la peine de copier les autres titres du genre pour se forger un gameplay qui tienne la route. En étant carrément méchant, on pourrait dire que Le Roi Scorpion n'est rien de plus qu'un bon somnifère pour insomniaques.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Une réalisation qui parvient à s'en sortir de façon à peu près correcte malgré le manque de précision des animations et la présence de bugs de collision. Les environnements sont en général beaucoup trop sombres.

  • Jouabilité 10 /20

    Ca reste jouable malgré le manque de précision des gestes, mais le tout manque de fun. L'action est ultra répétitive et le niveau de difficulté un peu trop facile. Les scènes de combat n'ont vraiment rien de spectaculaire et le système d'upgrade et d'équipement ne relève pas l'intérêt du jeu.

  • Durée de vie 11 /20

    Une douzaine de niveaux relativement longs mais bien trop répétitifs pour donner envie d'aller jusqu'au bout, et ce malgré la tonne de bonus à débloquer (artworks, vidéos), d'un intérêt quand même très relatif pour les non fans du film. Même pas de mode deux joueurs.

  • Bande son 8 /20

    Des bruitages et des musiques franchement décevants. Les frappes manquent de pêche et donnent l'impression de taper avec des gants de boxe.

  • Scénario 9 /20

    Je doute que le scénario du film soit aussi peu fourni en péripéties. Dans le jeu c'est franchement l'ennui qui prédomine.

Un jeu trop peu ambitieux pour mériter l'intérêt des fans du film ou des amateurs de beat'em all. Les développeurs n'ont même pas pris la peine de s'inspirer des meilleurs titres du genre pour optimiser le gameplay. Résultat, le titre est on ne peut plus répétitif et le plaisir de jeu est inexistant.

Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 décembre 2002 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (7)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.4/20
Mis à jour le 09/12/2002
PlayStation 2 Beat'em All Point of View Universal Interactive
DERNIERS APERÇUS
  • Aperçu : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Aperçu : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
  • Aperçu : BlizzCon 2018 : Diablo Immortal - Nos impressions sur le hack'n slash mobile diabolisé
    IOS - ANDROID
Derniers aperçus
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Fallout 76
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Battlefield V
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce