Test Shinobi- PlayStation 2

PlayStation 2

Ressuscité d'entre les limbes du jeu vidéo, le mythique Shinobi surgit à nouveau sur consoles dans un beat'em all sans fioriture. A mi-chemin entre le trip old-school d'un Contra : Shattered Soldier et l'action frénétique d'un Devil May Cry, Shinobi fait parler son sabre et agit sans détour pour noyer la PS2 sous un déluge de sang au nom des assassins de l'ombre.

Shinobi

On pourrait d'ailleurs tout aussi bien comparer ce titre avec l'excellent Onimusha 2 qui reflète quelque part le même type de combats de masse qui dissimulent sous un nuage de violence et de brutalité une indéniable finesse. Si l'action est incontestablement répétitive, elle n'en est pas moins technique lorsqu'il s'agit de puiser dans les véritables ressources du soft et d'en tirer la quintessence. Il est bien loin le temps des premières versions 2D sur les consoles Sega, et c'est à une toute nouvelle expérience de jeu qu'on se livre dans cet opus 128 bits. Shinobi n'en conserve pas moins ce côté old-school qui ravira les nostalgiques mais qui pourra en même temps constituer un obstacle pour ceux qui n'adhéreraient plus à la bonne vieille recette du beat'em all.

Test Shinobi PlayStation 2 - Screenshot 20La version définitive devrait proposer un doublage vocal en français comme c'est le cas sur cette pré-version.

Mais pour caractériser de façon significative le renouveau de la série, le studio Sega Overworks (à qui l'on doit l'excellentissime Skies of Arcadia), a dû trouver un successeur au vieillissant héros des premiers chapitres de la saga Shinobi. Aujourd'hui, ou plutôt dans un proche avenir, c'est le ninja Hotsuma qui rythme le déroulement de l'histoire à coups de katana. Impatient d'affronter son adversaire Moritsune dans un duel à mort qui doit désigner le nouveau chef du clan Oboro, Hotsuma hérite finalement de la lame maudite Akujiki qui se nourrit des âmes de ceux tombés au combat. C'est le début d'une histoire marquée par la tragédie, la vengeance et la mort, dans un néo-Tokyo ravagé par un tremblement de terre.

Test Shinobi PlayStation 2 - Screenshot 21L'art de tuer en un éclair.

C'est aussi l'occasion de découvrir les quelques séquences cinématiques qui ponctuent la progression dans le plus pur style des manga du genre. On reste toutefois sur sa faim même si le design et la mise en scène ont des arguments à revendre. Reste tout de même un doublage vocal en français plus ou moins convaincant, mais que l'on pourra toujours zapper au profit des voix en anglais. Plus que jamais, on ne pardonnera pas l'absence du doublage en VO japonaise. Soulignons quand même la présence d'une option 50/60 Hz qui restitue au mieux la vitesse et la fluidité des animations. La version que nous avons testée ici n'étant pas définitive, on ne peut toutefois pas certifier que toutes ces caractéristiques seront conservées lors de la sortie du jeu. Les environnements du jeu sont peut-être loin d'être renversants, mais les combats sont dignes d'un ballet mortel dont on ne se lasse pas d'être l'acteur clé.

Test Shinobi PlayStation 2 - Screenshot 22Des pouvoirs spéciaux à consommer avec modération.

Au-delà du simple job d'assassin, le joueur apprend à exploiter les techniques ninja de Hotsuma pour tuer de façon rapide et spectaculaire. On a droit alors à de superbes ralentis sur l'action, des gros plans flatteurs sur le héros qui prend la pose pour l'occasion, avec en second plan les corps coupés en deux des ennemis qui s'écroulent sous une pluie de sang. Mais il faudra pour cela apprendre à dompter le gameplay basé essentiellement sur les passages dans le dos autorisés en combinant les fonctions de lock et de dash pour leurrer l'ennemi et frapper en un éclair. Une technique indispensable pour progresser et exploser les records de fin de mission qui affichent votre rang en fonction du chrono, du pourcentage d'ennemis tués, et des diverses techniques utilisées pour agir en finesse. Divers bonus secrets sont à découvrir afin de débloquer quelques extras, et il est possible de recommencer n'importe quelle épreuve terminée et de choisir son niveau de difficulté en passant par le menu principal.

Certes, Shinobi ne vous procurera pas plus de quelques heures de plaisir, le temps de compléter les huit zones principales, divisées en deux sections chacune. De la même façon, on regrettera que les affrontements contre les boss soient trop faciles à abréger avec les techniques spéciales, ou au contraire trop difficiles à négocier. Mais si l'on aborde ce titre en gardant à l'esprit ses points forts et ses quelques lacunes, on ne peut être déçu de l'expérience assez jouissive qu'il procure.

Romendil, le 09 mai 2003

Les notes

  • Graphismes 14/20

    Là où le jeu ravit les yeux par ses animations superbes et la rapidité des combats, le décor déçoit par son manque de finition et d'originalité. On a un peu de mal à s'immerger complètement dans l'univers futuriste de ce Tokyo dévasté.

  • Jouabilité 15/20

    Certes redondant, le gameplay ne pardonne pas le style brutal et prône l'utilisation des techniques spéciales pour exécuter ses coups tout en finesse. On est loin de la dissimulation d'un Tenchu, mais ça limite le côté bourrin inhérent aux beat'em all.

  • Durée de vie 12/20

    On ne jouera que quelques heures avant de boucler les 8 zones du jeu ou de baisser les bras devant la difficulté parfois exacerbée du titre. Il reste pourtant intéressant de reprendre les différentes missions complétées pour améliorer son score.

  • Bande son 13/20

    Hotsuma laisse échapper quelques répliques sympa lorsqu'il prend la pose, et il ne tient qu'à vous de choisir la nature du doublage vocal. Des musiques beaucoup trop passe-partout.

  • Scénario 14/20

    Le soft n'est pas dénué de rencontres inattendues et de rebondissements, et on apprécie la présence de quelques scènes cinématiques bien dans l'esprit des animés nippons.

  • Note Générale14/20

    Là où beaucoup attendaient un hit, Shinobi se présente finalement comme un bon beat'em up qui vaut surtout pour son gameplay dynamique et le charisme de son héros. Le contenu se révèle tout de même un peu léger en comparaison d'un Devil May Cry ou d'un Onimusha 2, mais l'expérience vaut le détour si vous recherchez une bonne dose d'action et que le simple titre du jeu vous rend nostalgique.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

Vidéos

Voir les 3 vidéos de Shinobi