Menu
Chine : Intrigue à la Cité Interdite
  • Tout support
  • PC
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Chine : Intrigue Dans La Cité Interdite
PS1
Chine : Intrigue à la Cité Interdite
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 octobre 1999 à 18:00:00
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.4/20
Partager sur :

1775 fut une année de troubles pour l'Empire de Chine. Tout commença par le meurtre sauvage d'un des dignitaires de l'Empereur. Celui-ci me convoqua pour mener à bien l'enquête... en une journée. Obéir ou mourir.

Chine : Intrigue Dans La Cité Interdite

Cryo, toujours aussi fière de son système de vision Omni3D, continue à l'utiliser dans ses jeux d'aventure historique et veut en faire profiter tout le monde, y compris les possesseurs de consoles. Voici donc Chine : Intrigue dans la Cité interdite sur PlayStation.

Chine : Intrigue Dans La Cité Interdite
bonjour!
Tout d'abord, alléluia ! Le jeu est compatible avec la souris :) C'est un point crucial pour un jeu d'aventure de ce type et si vous alliez la possession d'une PlayStation et la passion des jeux d'aventure, je pense que ç'est le premier achat important. Ce petit aparté terminé, voyons ce que cette adaptation du titre PC a dans le ventre. Vous êtes donc le Surintendant Anjing, tout juste nommé à ce poste lourd de responsabilités. Le matin même de votre investiture, le chef eunuque Wang se fait assassiner bien mystérieusement. L'empereur, courroucé par cet affront au trône, vous réclame et vous ordonne de démasquer le meurtrier avant le coucher du soleil.

Chine : Intrigue Dans La Cité Interdite
hum... Oui je vois.
Évidemment, Chine prend appui sur des bases historiques très solides afin que l'univers ainsi recréé soit le plus fidèle possible. Ayant fait appel à des experts des musées nationaux pour le travail de reconstitution, une partie encyclopédique est jointe au jeu pour que vous puissiez comprendre un peu ce qui se passe, voire apprendre quelques trucs en passant. En tout trois modes sont disponibles dans Chine peu importe où vous soyez dans l'aventure. Le premier est le véritable mode ludique qui consiste à mener l'enquête sur le meurtre de Wang. Le deuxième est totalement culturel puisqu'il consiste en une encyclopédie sur la vie et les moeurs impériales chinoises de cette fin du 18ème siècle. Enfin, un mode transitoire permet de revisiter les lieux déjà découverts à votre guise, un peu comme dans un musée.

Chine : Intrigue Dans La Cité Interdite
La cité interdite où se cache l'empereur.
L'encyclopédie est bien faite avec des liens hyper-texte un peu partout et se composant de différents chapitres au nombre de 8 : la civilisation, le théâtre du pouvoir, la vie quotidienne, les arts, les sciences, l'architecture, les personnages et les lieux. Tout ceci couvre très profondément l'univers du jeu et devient presque un mode d'emploi de la vie dans la Chine de cette époque avec ses coutumes et ses lois. L'encyclopédie vous servira de temps en temps au cours de l'aventure pour bien comprendre ce qui se passe mais pas la peine de se taper la totalité de l'ouvrage pour avancer dans le jeu... Ouf ! Cette encyclopédie est illustrée d'images du jeu et de photos réelles avec un texte explicatif. Assez bien faite, je dirais qu'elle est même maniable à la manette. un menu en bas de l'écran permet de circuler à travers les informations ou de revenir en arrière. Seuls défauts notables de l'ensemble, une police de texte pas très claire ni jolie et des photos bien trop petites et sans zoom possible...

Chine : Intrigue Dans La Cité Interdite
Pourquoi moi!
Le jeu en lui même utilise le moteur Omni3D, déjà bien rodé par les autres jeux d'aventure de Cryo. Il permet donc de tourner votre vue dans tous les sens tout en restant immobile. Le système est très beau sur la PlayStation car très fluide même si les différents lieux ne sont pas très homogènes d'un point de vue splendeur des décors. Autant certaines salles regorgent de détails luxuriants alors que d'autres ressemblent plus à des boîtes en carton. Mais bon, l'ensemble reste joli. L'interface se présente sous la forme d'un curseur que vous pouvez balader sur l'écran, dès que vous vous approchez d'un des bords la vue commence à ce diriger dans ce sens. Cryo a évité l'erreur faite dans Egypte en bloquant le système dès que vous faîtes apparaître l'inventaire. Accessible d'une seule touche, vous pouvez utiliser, regarder les menus... Sinon, le curseur change de forme en fonction de la chose sur la quelle il pointe, permettant de prendre, discuter regarder etc. Le curseur est bien trop petit et les différentes icônes que celui-ci prend ne sont pas vraiment différentes, gênant un peu l'utilisation. Point positif, une carte de la ville permet de se repérer dans la cité impériale et même de voir son parcours au fur et à mesure. L'aventure très linéaire, ne posera pas énormément de difficultés au joueur moyen et le scénario est sans cesse amené par les dialogues faisant couler doucement l'aventure sans vraiment vous faire creuser les méninges. La plupart de l'aventure se fait grâce aux dialogues avec les personnages, 30 en tout. Ceux-ci sont très joliment réalisés mais bien trop statique pour être crédible. Seule leur bouche est mobile et la synchronisation des dialogues avec la bouche est tout à fait digne d'un film d'action Hong-Kongien... 3 mouvements de lèvres pour quinze lignes de dialogue.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Impressions mitigées... Le système Omni3D rend très bien sur la Play mais certains lieux manquent un peu de vie. Les interfaces sont réduites au minimum. Quant aux personnages, ils sont très très bien modélisés mais bien trop statiques, seules leur lèvres bougent.

  • Jouabilité 16 /20

    Maniable même avec une manette, la souris sera quand même conseillée. Les interfaces sont peu claires car usant d'icônes abscons ou trop indifférenciés mais une fois l'étape d'apprentissage terminée, vous vous déplacez facilement, que ce soit dans les menus de l'encyclopédie ou dans le jeu.

  • Durée de vie 15 /20

    On nous promet une vingtaine d'heures de jeu mais quand on voit la proportion de scènes animées et de dialogues, on se dit que l'interactivité dure nettement moins longtemps. Heureusement, l'encyclopédie pourra vous permettre d'occuper vos week-ends tout en apprenant ;)

  • Bande son 16 /20

    Les voix sont réalistes mais l'ensemble manque un peu d'ambiance. Nous dirons que tout est propice à la réflexion... Ils ont du récupérer la cassette d'un resto chinois, car on se sent prêt à commander des nems :)

  • Scénario 17 /20

    Le scénario arrive à laisser entrevoir tous les aspects de la vie en Chine à la fin du XVIIIème siècle. L'histoire mêle honneur et trahisons envers un empereur au pouvoir sans limite sur son peuple.

C'est un ludo-culturel comme on dit, il faut donc faire la part des choses entre l'intérêt du jeu et l'intérêt de l'encyclopédie. Juste vous dire que le jeu vaut moins et que l'encyclopédie vaut un peu plus que 14. Mais il s'agit là d'un ensemble homogène et très bien présenté, donc on peut lui passer ses quelques défauts, bien que Cryo n'en soit pas à son coup d'essai !

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
15 octobre 1999 à 18:00:00
14/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
10.4/20
Mis à jour le 15/10/1999
PlayStation Aventure Cryo Interactive Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
PreviewOverwatch sur Switch : le fun à 30 fps ? 03 oct., 18:18
PreviewMario et Sonic aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 : entre sécurité et menues nouveautés 01 oct., 16:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019