CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?

Lords of the Fallen : le jeu de rôle et d’action qui s’empare du trône d’Elden Ring ?

173 214 vues
Profil de Jinxeb,  Jeuxvideo.com
Jinxeb - Rédaction jeuxvideo.com

Le 24 février 2022, veille de la sortie du jeu Elden Ring, nous savions pertinemment qu’il y aurait un avant et un après. En emmenant sa formule dans les hautes sphères, là où siègent les chefs-d’œuvre, FromSoftware a défriché la voie vers de nouveaux horizons, influençant ainsi ceux qui ont toujours voulu marcher dans ses pas. Tel un disciple qui tombe mais se révèle avec un surplus de hargne, bien décidé à marcher de front aux côtés de celui à qui il doit tant, Lords of the Fallen s’apprête à faire un retour fracassant dans l’actualité vidéoludique. Et ce, pas plus tard que demain !

Pour lui, il était donc temps de faire table rase, presque dix ans après une première incursion peu convaincante dans le domaine des Souls-like. Aujourd’hui, le genre a bien progressé, et c’est sur les cendres de Lords of the Fallen 2 que les équipes de CI Games et HexWorks ont voulu, eux aussi, nous prouver leur avancée. Ce retour est-il suffisant pour faire de l’ombre à tous ses autres concurrents, ou même pour bomber le torse face à Elden Ring ? Voici tout ce que l’on peut vous dire sur le reboot de Lords of the Fallen.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Conditions du test de Lords of the Fallen

Dans le cadre de notre test, l’éditeur nous a fait parvenir une clé PC. De ce fait, notre expérience globale ne tient pas en compte de l’optimisation du titre sur les consoles de nouvelle génération. De notre côté, notre machine était dotée d’une carte graphique NVIDIA GeForce RTX 4080, un processeur AMD Ryzen 9 7900X 12-Core Processor 4.70 GHz et de 32 Go de RAM. À noter que l’on a eu le droit à quelques crashs lors de notre première session de jeu ainsi qu’à des chutes de framerate dans l’un des biomes avancés du jeu. Quoi qu’il en soit, si des correctifs ont déjà été déployés, d’autres arriveront très certainement par la suite, tels qu’un patch day one.

Acheter Lords of the Fallen en version PC sur Gamesplanet (-19% avec le code JVSOULS)


Pas de doute, c’est bien un Souls-like. Peut-être même un peu trop…

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Des colonnes d’un rouge flamboyant qui percent le ciel, des contrées désolées faites de ruines dans lesquelles ne progressent que quelques survivants, en prise avec des armées de monstres bien décidées à réveiller leur leader, le Dieu-démon Adyr. En peu de mots, Lords of the Fallen nous ressasse encore cette direction artistique où une dimension démoniaque a pris le pas sur le sacré. Eh oui, comme bien souvent, il y a une histoire de religion qui disjoncte, et le cadre de la dark fantasy, comme on a pu le connaître depuis des décennies à travers la pop culture, était un terreau fertile bien qu’extrêmement classique. Difficile de réinventer la roue lorsque l’on passe après des monuments comme Elden Ring, et ce n'est pas spécialement l’objectif majeur de Lords of the Fallen qui a bien d’autres ambitions. Principalement son gameplay, comme nous le verrons plus loin.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Pour autant, si le calque de ces influences majeures a permis d’établir les contours d’un monde au bord de l’abîme, on se plaît à découvrir et à contempler - en fonction des performances, les environnements flattent la rétine et l'on peut apprécier la minutie de certains détails - les différents biomes qui composent Lords of the Fallen, même si on ne retrouve pas la liberté si grisante offerte par le hit de FromSoftware. Car oui, soulignons-le d’emblée, ce Souls-like n’est pas un monde ouvert comme pouvait l’être Elden Ring. N’espérez pas commencer le jeu en prenant la décision de partir dans telle ou telle direction, sous prétexte que vous avez un bon pressentiment. Ici, vous découvrez assez rapidement le sentier à suivre, celui-là même qui vous fera enchaîner les zones et les différents boss et mini-boss qui y ont élu domicile.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Ce qui pourrait ressembler à une faiblesse devient, en quelque sorte, un avantage. Pour les néophytes du genre, Lords of the Fallen n’en reste pas moins une sympathique portée d’entrée. Plus particulièrement parce que le soft, supervisé conjointement par CI Games et HexWorks, propose quelque chose d’assez étoffé et de très cadré pour éviter la sensation d’être englouti et écrasé par l’étendue de son univers. Quoi qu’on en dise, les biomes disposent d’une taille somme toute correcte, misant autant sur l’horizontalité que sur la verticalité comme pour compenser cette décision de ne pas être un open-world, et s’interconnectent judicieusement pour mieux donner corps à l’ensemble. Il ne faudra d’ailleurs négliger aucun recoin de l’univers car, comme dans les jeux FromSoftware, vous devez dénicher des items précis pour améliorer votre panoplie (quantité de soins, charge d’âme, forge, …).

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?

Cependant, cette structure ne l’excuse pas d’avoir fait l’impasse sur une carte en bonne et due forme. Si, au fil de nos allers-retours, on parvient quelque peu à réaliser une cartographie mentale de chaque lieu et à se repérer aisément, on aurait tout de même apprécié cette petite attention, d'autant qu'on ne nous mentionne jamais notre position exacte dans le royaume de Mournstead. Loin d’être un mauvais élève en la matière, Lords of the Fallen a tout de même une idée intéressante pour faire amende honorable. Tout au long de l’aventure et dans chaque biome, il est possible de dénicher une ou plusieurs cartes contenant majoritairement des croquis qui fournissent des indications sur le chemin à parcourir pour atteindre la prochaine destination. À côté de ça, il faudra reprendre la même méthode que dans de nombreux Souls-like : être attentif aux dialogues, à la narration environnementale et aux descriptions des objets qui sont, bien souvent, remplies de précieuses données !


Un gameplay lent et terne ? Détrompez-vous !

La formule des Souls-like n’a plus de secret pour vous ? Alors, vous ne serez clairement pas dépaysé et aurez indéniablement l’impression d’être en terrain connu en vous lançant dans Lords of the Fallen, et ce aussi bien en termes d’univers que de gameplay. Bien que l’on incarne l’un des preux Noirs-Croisés de cet univers, vous débutez votre périple en personnalisant votre héros et en lui conférant l’une des neuf classes initiales. Chacune dispose d’un avantage (et d’un désavantage) dans telle ou telle statistique, ou s’avère totalement neutre pour un challenge corsé dès les premiers instants. À côté de ça, vous gérez entièrement votre équipement, de la tête aux pieds, et organisez votre arsenal comme vous le souhaitez. Notez que celui-ci est suffisamment dodu pour vous permettre d’y trouver votre bonheur - si tant est que l’on remplit les conditions et que l’arme en question se focalise sur votre attribut majeur (force, agilité, radiance, brasier) - et de ne faire qu’une bouchée des ennemis qui auront le malheur de jouer avec vos nerfs.

Deux captures d'écrans à quelques mètres d'écart : l'une dans le royaume des vivants, l'autre dans celui des morts

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?

D’ailleurs, il y a une petite coquetterie dans le jeu à distance à l’arc et à l’arbalète. Pas besoin d’acheter une pelletée de flèches et de carreaux : vous disposez, en réalité, d’une jauge de munitions que vous pouvez restaurer en vous reposant ou en utilisant un certain type de consommables. Si vous fouillez bien le monde, vous devriez trouver différents types de flèches et de carreaux que l’on peut assigner aux trois slots du carquois. Refermons la parenthèse et évoquons la montée de niveaux ! À la différence des Souls, vous ne ramassez pas des âmes, mais de la vigueur. Vous pouvez dépenser celle-ci pour gagner des niveaux, acheter des objets, vous procurer des sorts, améliorer l’équipement ou encore pour récupérer des runes. Pour ce qui est de votre lanterne, il faudra jouer les chasseurs de trésors dans l’Umbral car les fameux « yeux » à glaner ne sont cachés que dans cette dimension : ne sous-estimez pas cette feature car elle permet de l’agrémenter de passifs (principaux et secondaires) parfois très utiles.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Plus qu’une relique à votre ceinture, la lanterne d’Umbral est totalement incorporée au gameplay de Lords of the Fallen puisqu’elle vous permet… de passer d’un monde à l’autre, de la réalité des vivants à celle des morts ! Au-delà de faire apparaître des portions de décors qui ne sont visibles que dans une dimension précise, vous obligeant à passer de l’une à l’autre pour progresser dans votre périple, c’est aussi le moyen idéal et unique d’atteindre des lieux oubliés et d’acquérir de précieux trésors. Mieux encore, cette lanterne vous octroie constamment une seconde chance. À travers cet objet, Lords of the Fallen se la joue un peu Sekiro : Shadows Die Twice. Décidément, CI Games et HexWorks sont bien influencés par la ludographie de FromSoftware. On s’explique !

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Lorsque vous mourrez dans le monde des vivants - ce qui arrivera souvent -, le combat continue dans la dimension des morts. Vous revenez à la vie avec une jauge de santé à moitié pleine - l’autre partie étant soumise à l’érosion, comme on l’explique quelques lignes plus loin - et repartez à l’assaut des monstres et des entités qui surgissent en continu. Mais, rassurez-vous, vous pouvez faire le chemin inverse. À travers les décors, vous pourrez apercevoir des espèces de petites statues qui vous renvoient dans le monde des vivants. Lords of the Fallen vous le fait vite comprendre : le but n’est pas de rester indéfiniment dans l’Umbral. En plus des ennemis qui réapparaissent sans cesse, un sablier circulaire se remplit petit à petit. À la fin du compte à rebours, vous ne pourrez plus vous soigner et un monstre particulièrement létal se lancera à vos trousses. Retenez-le bien, vous n’êtes à l’abri nulle part !

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Enfin, il ne faut pas oublier que la meilleure défense, c’est l’attaque. À l’image de Sekiro, une fois de plus, Lords of the Fallen vous encourage à frapper juste et, surtout, à porter des coups puissants - il suffit d’enfoncer la gâchette droite pour charger une attaque - à vos adversaires. Chacun d’entre eux possède une jauge de posture qui, une fois vidée, vous demande une dernière action (parade réussie, coup de pied ou une ultime attaque chargée) pour déclencher une attaque scriptée leur retirant une grande quantité de vie. Dans le monde dangereux de Lords of the Fallen, et plus particulièrement face aux boss les plus retors, c’est une stratégie dont il faudra user et abuser.

Un chemin de croix que vous pouvez vivre à deux !

Une chose importante à savoir, c’est que Lords of the Fallen comporte une fonctionnalité en ligne. À l’image des Souls, cela permet aux joueurs connectés d’envahir votre royaume, mais cela vous octroie également la possibilité de parcourir l’aventure avec l’un de vos amis. Notez que nous n’avons pas eu l’opportunité de s’y essayer durant notre test mais il semblerait, comme l'indiquent les développeurs sur la page Steam, que la campagne puisse se parcourir en duo sans temps mort.


L’érosion de la colère

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Comme on vient de le voir, Lords of the Fallen reprend solidement les bases du gameplay des Souls, mais cela ne l’a pas empêché d’y insuffler quelques idées originales, à l’image du principe d’érosion. Habituellement, lorsque vous décidez de partir à l’aventure, bouclier en avant ou avec les armes servant de barrière de protection, vous exposez tout de même votre barre de santé. En cas d’attaque, vous perdez une portion de santé mais bien moins qu’en encaissant frontalement les coups. Ici, bloquer une frappe vous protège directement mais vous applique tout de même un malus d’érosion (et diminue votre jauge d’endurance). Dans les faits, votre jauge de santé se grise petit à petit, sauf que vous êtes bien loin d’être tiré d'affaires.

En l’occurrence, l’érosion peut être fatale si vous n’agissez pas prudemment. C’est-à-dire qu’au moment où une attaque vous touche directement, toute l’érosion se soustrait de votre barre de vie, en plus de vous infliger des dégâts de base, et cela peut faire disparaître toute votre santé en un claquement de doigts. Pour reprendre l’avantage, il faut donc être patient puis agressif au bon moment. En effet, à chaque fois qu’une de vos attaques fait mouche, l’effet d’érosion s’estompe petit à petit et redonne des couleurs à votre jauge de vitalité ! Grâce à cette idée, Lords of the Fallen ajoute de la tension à des combats déjà exigeants.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?

Dans le monde de l’Umbral, ce principe d’érosion est exacerbé. Eh oui, si vous pensiez avoir une seconde chance en revenant à la vie dans le royaume des morts, il ne faut pas baisser sa garde pour autant. Dans cette dimension si particulière, les ennemis raffolent de ce malus. De nombreux spécimens peuvent ternir votre barre de vie en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, tandis que d’autres se feront un malin plaisir de la réduire à néant. Comme on le sait, l’Umbral regorge d’ennemis qui surgissent en continu et peuvent rapidement vous acculer. Prudence est mère de sûreté comme on dit, mais vous pouvez prendre les monstres à leur propre jeu.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
En tant que guerrier promu au rang de Porte-Lampe, vous avez un pouvoir à disposition qui vous permet d’extirper l’âme du corps d’un ennemi. Une fois celle-ci exposée, vous n’avez qu’à la ruer de coups pour appliquer une portion d’érosion sur la barre de vie de votre adversaire, proportionnelle au nombre d’attaques portées. Dès que celui-ci récupère son âme, vous n’avez qu’à lui asséner une seule attaque pour lui soustraire un segment plus ou moins important de santé. Lors de certains passages, c’est une habileté qui peut très clairement vous sauver la mise. Si faire les frais de l’érosion risque de (souvent) vous agacer, attendez-vous à jubiler au moment de retourner cette technique contre vos ennemis.


Vous voulez de la difficulté ? Vous n’allez pas être déchu

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Dans le paragraphe précédent, on a laissé entendre que Lords of the Fallen risquait de jouer avec vos nerfs, et c’est le cas. Sous couvert d’un gameplay plus accessible, le jeu de CI Games n’en apparaît pas moins (trop) punitif par moments. En soi, ce n’est pas si étonnant puisqu’il s’agit là d’une composante qui fait le sel des Souls-like et qui consiste à trouver le juste milieu entre le fait de malmener le joueur et l’inciter à préserver et à se dépasser. Cette philosophie, Lords of the Fallen la garde bel et bien en tête durant toute son aventure mais laisse le sentiment de la perdre de vue à certains moments, de s’égarer, peut-être par excès de zèle. En l’occurrence, le début de notre périple nous a paru assez abrupte avec un joli pic de difficulté qui nous met rapidement dans le bain d’une aventure parfois âpre, continuant de nous faire suer à grosses gouttes par-ci par-là.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Au fil de notre progression, des niveaux gagnés et judicieusement investis dans telle ou telle caractéristique, on sent que l’on s’adapte aux exigences de Lords of the Fallen mais il y a toujours ces moments qui vous mettent à l’épreuve, que ce soit parce que l’environnement vous met dos au mur (ou plutôt dos au vide…), parce qu’un biome vous demande d’adapter votre équipement et vos accessoires ou, tout simplement, parce qu’un « mid boss » (les Pêcheurs) ou un boss bien énervé vous attendent à l’angle d’un bâtiment ou de l’autre côté d’un rideau opaque. Néanmoins, on a ressenti un souci dans la structuration de cette difficulté. D’une part, on a parfois un déséquilibre dans l’enchaînement de certains affrontements, passant d’un mid boss à une immense créature en ne faisant qu’une centaine de pas… D’autre part, il y a des phases d’exploration qui deviennent particulièrement ardues parce que les développeurs y ont installé un comité d’accueil à vous procurer des sueurs froides et des crispations agaçantes.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?
Dans ces moments-là, il n’y a pas de honte à avoir. Comme on le dit si bien parfois : « Courage, fuyons ! ». Certes, Lords of the Fallen est bel et bien un « die & retry », mais il ne faut pas oublier son objectif qui consiste à purifier cinq points bien stratégiques, symbolisés par des piliers de feu, pour empêcher la résurrection du dieu-démon Adyr. Donc, au diable le menu fretin ! Notez que le jeu est plutôt indulgent et vous permet, à certains endroits, d’établir vous-mêmes un vestige temporaire. En combattant les monstres de l’Umbral, vous pouvez avoir la surprise de récupérer un précieux butin, une graine vestigiale plus précisément. À l’aide de la lampe d’Umbral, vous pouvez découvrir des parterres de fleurs sur lesquels faire émerger votre vestige d’appoint. Chaque fois que vous en placez un, le précédent disparaît. De ce fait, on ne peut que vous conseiller de bien peser le pour et le contre avant d’en placer un, d’autant qu’un vestige fixe peut parfois se trouver non loin de là.

Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?Lords of the Fallen : l’élève prometteur du jeu de rôle et d’action qui dépasse le maître Elden Ring ?

Bref, tout cela ajoute une couche de tension supplémentaire et vous force à doser votre gourmandise et à vous poser la question : « Est-ce que je tente le diable ou est-ce que je joue la sûreté ? » Quoi qu’il en soit, entre le respect des codes du gameplay des Souls-like, la stratégie d’attaque centrée sur la barre de posture, les différentes approches permises par les pouvoirs de l’Umbral et la gestion de l’érosion qui peut être salvatrice, autant pour votre survie que pour votre triomphe, rares sont les moments où l’on s’ennuie et où l’on reste stoïque durant le périple proposé par Lords of the Fallen.

Acheter Lords of the Fallen à 49,99€ sur Amazon


Conclusion

Points forts

  • Une structure Souls-like qui tient la route…
  • Les phases dans l’Umbral qui renforcent la tension du jeu…
  • De jolis indices manuscrits pour se repérer…
  • Un gameplay plus accessible grâce à des idées intéressantes
  • Une direction artistique convaincante
  • Une exploration densifiée grâce aux deux mondes parallèles

Points faibles

  • … mais qui manque d’un vrai supplément d’âme
  • … au point de parfois déséquilibrer le challenge
  • … même si on aurait aimé une carte digne de ce nom
  • Une interface et un affichage (les points de dégâts, par ex.) un peu grossiers
  • De grosses aberrations dans la courbe de difficulté
  • Une absence de quêtes secondaires qui fait grimacer

Note de la rédaction

16

Ça y est, CI Games et HexWorks tiennent enfin le Souls-like qu’ils voulaient ajouter à leur portfolio. Faire table rase du passé n’est jamais évident, mais Lords of the Fallen s’est bel et bien montré à la hauteur de cette seconde chance. Pourtant ancré dans une formule très classique qui aurait pu lui porter préjudice, Lords of the Fallen ne se repose pas sur les lauriers des autres et livre quelques idées intéressantes qui le démarquent de la concurrence. Malgré tout, le titre présente encore trop de petits défauts et de frustrations pour se hisser en haut du classement. Ceci étant dit, on est convaincu du potentiel de la licence, même s’il lui faudra davantage d’efforts pour s’affirmer et s’épanouir. Ce n’est pas encore tout à fait le cas, mais la deuxième (une suite ?) sera peut-être la bonne, comme le veut le destin de la franchise.

13.3

L'avis des lecteurs (66)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Cette page contient des liens affiliés vers certains produits que JV a sélectionnés pour vous. Chaque achat que vous faites en cliquant sur un de ces liens ne vous coûtera pas plus cher, mais l'e-commerçant nous reversera une commission. Les prix indiqués dans l'article sont ceux proposés par les sites marchands au moment de la publication de l'article et ces prix sont susceptibles de varier à la seule discrétion du site marchand sans que JV n'en soit informé. En savoir plus.
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 50.99€
Dernières Preview
PreviewAprès le film Super Mario Bros, le temps est-il venu pour Peach de crever l’écran sur Nintendo Switch ? 20 févr., 16:23
PreviewNintendo s'essaie à un nouveau genre et le résultat va forcément séduire les joueurs, le DLC de Splatoon 3 est brillant ! 13 févr., 14:00
PreviewOubliez Palworld et Enshrouded ! Le meilleur jeu de survie du début d'année c'est lui et c'est signé par les anciens de Bioware (Mass Effect, Star Wars KOTOR...) 12 févr., 17:00
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
La vidéo du moment