Menu
Créer un contenu
Famicom Detective Club : The Girl Who Stands Behind
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Aubin_Gregoire
L'avis de Aubin_Gregoire
MP
Journaliste jeuxvideo.com
19 mai 2021 à 17:34:00
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18/20
Test Famicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur Switch
,

Famicom Detective Club : Les 20 premières minutes de The Girl Who Stands Behind

13 845 vues

Son annonce lors du dernier Nintendo Direct avait de quoi surprendre, pourtant Famicom Detective Club est bien de retour. Cette compilation regroupe The Missing Heir et The Girl Who Stands Behind. Ces deux Visual Novel initialement sortis en 88 et en 89, uniquement au Japon, ont été entièrement remaniés pour répondre aux attentes des joueurs contemporains. Ce ravalement de façade suffit-il à justifier un passage à la caisse ?

Famicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur Switch

Racontant les pérégrinations d’une équipe de jeunes détectives, Famicom Detective Club se présente comme un Visual Novel. Comprenez par là que le joueur fait avancer l’histoire à mesure qu’il discute avec de multiples protagonistes. En choisissant différentes options de dialogues, il fera avancer plus ou moins vite le scénario et en apprendra plus sur les personnes qu’il croise. En basant leur intrigue sur un fond d’enquête criminelle, les deux épisodes de Famicom Detective Club proposés dans cette compilation offrent leurs lots de rebondissements. The Girl Who Stands Behind nous met dans les bottes d’un jeune homme sans repère à la recherche de ses parents. Dans sa quête, il rencontre le Détective Utsugi qui le prend sous son aile en tant qu’assistant. Quelques temps plus tard, le duo est mandaté pour enquêter sur le meurtre d’une jeune lycéenne retrouvée échouée sur la rive. Aidé par Ayumi, une amie de la défunte, il doit donc retracer les derniers déplacements de la jeune fille et démêler le vrai du faux. La rumeur d’une mystérieuse fille ensanglantée qui hanterait les couloirs du lycée serait-elle liée à ce fait divers sordide ? Dans The Missing Heir, notre héros ayant perdu la mémoire décide de s’allier avec sa collègue pour retrouver ses souvenirs. Ensemble, ils devront dévoiler le mystère qui entoure le meurtre lié à une des familles les plus fortunées de cette région rurale.

Famicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur Switch

D’un point de vue scénaristique, Famicom Detective Club est très plaisant à suivre. On peut éventuellement reprocher que la construction des enquêtes et leurs retournements de situation soient assez classiques, mais il ne faut pas oublier que nous avons affaire à deux titres qui ont plus de 30 ans. Toutefois, les dialogues efficaces et le charisme des protagonistes suffisent à engager le joueur dans des histoires passionnantes qui usent de contextes typiquement japonais. Ainsi les légendes urbaines, la vie de banlieue et le lycée sont au cœur de The Girl Who Stands Behind. Tandis que The Missing Heir prend place dans un village rural, où les habitants semblent garder de lourds secrets. L’occasion pour le joueur de découvrir des lieux et des protagonistes empreints de traditions. Les deux scénarios qui composent cette compilation prennent donc place dans deux facettes intéressantes de la société japonaise. Ces ressorts scénaristiques et ces lieux connus pour qui s’est un jour intéressé à la culture japonaise ne surprennent pas, mais n’ennuient pas pour autant. Il faut dire que la direction artistique de haute volée et la qualité de production, simplement fantastique pour un Visual Novel, a de quoi maintenir le joueur investi.

Famicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur SwitchFamicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur SwitchFamicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur Switch

Un rendu visuel de haute volée pour le genre

Car oui, l’atout principal de ces remakes est à n’en pas douter la refonte visuelle des deux aventures. Au revoir les gros pixels, bonjour les illustrations en haute définition. Sur ce point, Famicom Detective Club est clairement dans le haut du panier des Visual Nove. Les décors servant de fond à l’intrigue sont nets détaillés, à aucun moment un effet de flou ne se fait ressentir. Les modèles 3D des différents protagonistes, auxquels ont été appliqués des textures simples afin d’évoquer le style visuel des animes japonais, donnent vie à des personnages d’ordinaire figés. Ils s’intègrent à merveille dans les environnements et bénéficient d’un doublage japonais intégral, d’une synchronisation labiale et d’animations minimalistes efficaces. Nos interlocuteurs respirent, bougent légèrement la tête, fuient du regard… Ces petits détails permettent de créer un tout cohérent et immersif qui rend l’aventure particulièrement agréable à suivre. Il n’est pas rare non plus qu’une saynète se produise en arrière-plan ou que la caméra se permette des écarts pour nous rapprocher de l’action ou pour attirer notre attention sur certains protagonistes.

Famicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur Switch

Bref, Famicom Detective Club est loin d’être un Visual Novel figé. Et si certains mouvements restent rudimentaires, et parfois un peu ridicules si l’on est tatillon, il faut bien avouer que le rendu visuel final impressionne par sa solidité. Les couleurs sont chatoyantes, le character design délicieusement rétro est tout simplement sublime et profite à merveille des rendus en haute définition de ces remakes. On aura rarement vu des Visual Novel aussi ambitieux visuellement. C’est d’autant plus appréciable que les proportions des personnages d’origine ont été respectées pratiquement à la lettre. Ainsi, ces remakes relèvent avec aisance un challenge de taille : Respecter un matériau vieux de 30 ans tout en le rendant pertinent en 2021. Vous l’aurez compris, Famicom Detective Club est un pur plaisir scénaristique et visuel qui ne manque pas d’ambition. On a donc bien du mal à comprendre pourquoi le tout n’a pas été traduit dans nos contrées, au vu des moyens déployés pour remettre l'enquête au gout du jour. D’autant que le tarif pratiqué, 59,99 euros pour la compilation, représente une barrière supplémentaire pas évidente à franchir. Notez qu’il est impossible d’acheter les deux enquêtes séparément.

Famicom Detective Club : Deux Visual Novel sublimes en exclu sur Switch

On regrettera également que l’aspect “enquête” soit finalement très anecdotique. Le fond de l’expérience est inchangé et le joueur doit principalement choisir la bonne boite de dialogue et écouter ce que ses interlocuteurs ont à dire. Les phases de détective restent en surface et demandent principalement au joueur de chercher des éléments dans les décors ou de sélectionner la bonne option dans un questionnaire à choix multiples. Il est parfois un peu frustrant de devoir cocher la bonne case, car en termes d’ergonomie tout n’est pas rose. Par exemple, les boites de dialogues qui n'aboutissent plus à aucune nouvelle information ne sont pas grisées. Il est donc fréquent de repasser une dizaine de dialogues avant de tomber sur celui qui fera progresser l’histoire. De ce point de vue, Famicom Detective Club accuse un peu son âge tandis qu'il pêche par son manque d’interactivité. Ce n’est cependant pas rédhibitoire, car l’excellente qualité de production globale suffit à garder le joueur investi dans le scénario.

Points forts

  • Deux enquêtes à la construction classique, mais rondement menées
  • La direction artistique sublime, qui immerge pleinement dans le japon des années 90
  • Un doublage japonais intégral de très bonne facture
  • Une qualité de production exceptionnelle pour le genre (Synchro labiale, mouvements de caméra, illustrations en haute résolution…)
  • Une durée de vie adéquate (entre 10 et 12 heures de jeu pour les deux scénarios)

Points faibles

  • Pas de traduction française
  • Une ergonomie un peu datée
  • L’aspect “enquête” trop limité
S’il accuse parfois son âge en termes de gameplay, Famicom Detective Club n’en est pas moins un excellent Visual Novel. Les deux enquêtes proposées sont plaisantes à suivre tandis que le rendu visuel impressionne. Sa direction artistique sublime, mêlant le neuf et le vieux, vaut pratiquement le détour à elle seule. Et tant pis si le tout manque parfois d'interactivité, car l’essentiel est là. On prend plaisir à suivre ces détectives en herbe dans leurs découvertes. Dommage que ces remakes très réussis ne bénéficient pas de traduction française malgré leur tarif prohibitif.

Note de la rédaction

17
18

L'avis des lecteurs (1)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Aubin_Gregoire,  Jeuxvideo.com
Par Aubin_Gregoire, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Switch Aventure Visual Novel Réflexion Nintendo TOSE
Dernières Preview
PreviewMonster Hunter Stories 2 : un second volet assez riche pour se faire une place ? Il y a 20 heures
PreviewOlliOlli World : Le jeu de skate arcade prend une nouvelle dimension 17 juin, 18:00
PreviewMetroid Dread : Le retour en grâce de la licence culte ? 17 juin, 15:00
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022