Menu
Mortal Shell
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Mortal Shell /

Test du jeu Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

Mortal Shell
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 mars 2021 à 11:14:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon PS4 28.47€ Amazon ONE 32.33€ Amazon PS4 36.89€ Fnac Marketplace PS4 67.78€ Amazon ONE 69.99€ Fnac Marketplace PS4 90.10€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur
,
Chargement du lecteur vidéo...

Mortal Shell proposait un vision du Action-RPG calqué, dans l'aspect essentiellement, sur la série de Souls par From Software. Cependant, le titre de Cold Symmetry abordait le genre avec quelques idées bien à lui, faisant de Mortal Shell une expérience de bonne facture, sans pour autant être inoubliable. Le Soul-Like a profité d'un léger coup de boost avec l'arrivée des versions PS5 et Xbox Series, que nous détaillons dans l'encadré ci-dessous.

Que valent les versions PS5 et Xbox Series

Mortal Shell dans cette, Enhanced Edition, fait effectivement un bond en avant et distance aisément les versions PS4 et Xbox One. Comme promis, le jeu propose des textures affinées, mais surtout, ne bronche pas pour afficher le sacro-saint 4K / 60 FPS, qui, sur notre session de jeu, a été d'une solide constance. Le jeu est donc plus agréable à prendre en main de cette manière, et la lourdeur générale du gameplay se laisse plus facilement apprivoiser avec cette fluidité nouvelle.

En revanche, l'amélioration des temps de chargement, certes notable, n'empêchera pas parfois de pester contre leur certaine lenteur, amoindrie, certes, mais toujours aussi agacante dans un jeu ou la mort fait clairementt partie de l'expérience de jeu. Par ailleurs, les promesses de l'exploitation des fonctionnalités de la DualSense, sur PS5, sont un peu exagérées. Les vibrations sont un rien trop présentes, tandis que vous aurez vite fait de couper le son du haut-parleur intégré dans la manette, qui n'apporte pas grand chose de plus au jeu et qui, au contraire, crée plus de gène qu'il ne favorise l'immersion.

Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteurMortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteurMortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur
Mais au-delà de ces détails, d'un point de vue strictement technique, Morttal Shell tire plutôt bien parti de la puissance de la nouvelle génération de consoles et reste toujours une option à considérer en attendant le prochain From Software. Pour connaître plus en détails ce que renferme le jeu, nous vous invitons à en lire le test complet, réalisé l'an passé sur PC.

Lire le test PC de Mortal Shell

Test Mortal Shell en vidéo

Chargement de la vidéo

Un univers sombre et cryptique

Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

Initialement baptisé Dungeonhaven, Mortal Shell pourrait sembler de prime abord n'être qu'un clone de la saga des Souls. Cold Symmetry, uniquement composé de 15 personnes, ne cache en aucun cas la filiation qui unit son jeu à ceux de From Software et revendique d'ailleurs l'influence qu'a eue le studio Japonais sur Mortal Shell. Et il faut dire que l'on retrouvera effectivement beaucoup d'ingrédients qui ont fait le succès de la saga culte, à commencer par le développement d'un lore qui ne se raconte que d'une manière particulièrement sibylline. Dans Mortal Shell, vous incarnez un personnage humanoïde complètement décharné qui se trouve parachuté dans un univers sombre où règnent noirceur et chaos. Seuls quelques PnJ et inscriptions sur des dalles qui jalonnent le monde donnent des indications sur les événements ayant conduits à la situation actuelle, tout en restant particulièrement cryptique. Il faut bien reconnaître que l'ensemble du propos reste d'un bout à l'autre du jeu assez obscur tout en étant suffisamment travaillé pour paraître solide à défaut d'être totalement limpide pour le joueur. La manière de raconter les choses, ces histoires d'enfants de la providence et les différents personnages rares, mais mystiques que vous croiserez font immanquablement penser au mentor de Cold Symmetry.

Une question d'enveloppe

Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

Mais l'intérêt de Mortal Shell se trouve ailleurs et ce n'est pas parce qu'il récite certains codes inhérents au style qu'il ne parvient pas à se draper d'une personnalité bien à lui. Nous vous le disions plus haut, vous êtes aux commandes d'un personnage plutôt faible qui, pour gagner en force, pourra revêtir jusqu'à 4 enveloppes différentes, qui sont autant d'armures d'anciens héros tombés au combat. Ces enveloppes ne seront pas disponibles immédiatement et si la première d'entre elles sera revêtue dans les premières minutes du jeu, il appartiendra au joueur d'avancer et d'explorer pour obtenir les suivantes. Outre la résistance supplémentaire qu'offrent les enveloppes à notre personnage, elles ont aussi pour particularité d'arriver avec 3 statistiques fixes, régissant votre endurance ou encore votre résistance. Ainsi, vous pourrez, si vous récoltez des effigies d'invocation correspondant aux enveloppes ou si vous choisissez de revenir dans le hub central du jeu, sur lequel nous reviendrons, changer d'armure pour profiter de statistiques différentes. À vous de voir si vous privilégierez par exemple le nombre de points de vie à la souplesse d'une enveloppe axée sur l'endurance.

L'un des premiers boss du jeu

Chargement de la vidéo Mortal Shell Gameplay
Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

Si les statistiques que nous venons d'évoquer ne bougeront pas au fil de la partie, chaque enveloppe est cependant assortie d'un arbre de compétences différent et adapté à ses caractéristiques générales. Ainsi, l'enveloppe axée majoritairement sur l'endurance proposera des compétences qui chercheront à accentuer les forces de cette manière de jouer, en vous proposant, par exemple, un pourcentage de chance de perdre des points d'endurance au lieu de point de santé, cette enveloppe de tissu étant naturellement moins résistante que celle faite de plaques de métal. Et pour obtenir ces compétences, il faudra bien évidemment taper du monstre et récolter des lueurs et du goudron, comprenez l'équivalent des âmes de Dark Souls. Notez cependant que le goudron n'est pas partagé d'une enveloppe à une autre, ce qui est un choix que l'on pourrait cependant déplorer, puisqu'il contraint, à la découverte d'une nouvelle enveloppe, à farmer longuement le goudron pour espérer pouvoir gagner en puissance avec elle, là où finalement, le goudron obtenu avec l'enveloppe principale aurait pu être utilisé. C'est d'ailleurs aussi globalement sur ce point que Mortal Shell manque un rien de flexibilité dans la personnalisation des statistiques. L'aspect purement RPG est effectivement un peu en retrait et il faudra compiler avec les stats fixes des enveloppes et une maigre poignée de compétences pour chacune d'entre elles. Notez d'ailleurs que vous ne pourrez récupérer que 4 armes principales au cours du jeu, chacune ayant là aussi ses propres forces et faiblesses et qui peuvent être améliorées par un système assez rudimentaire de craft.

Des combats aux mécaniques bien imbriquées

Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

L'autre gros morceau de Mortal Shell est bien évidemment son système de combat, qui présente plusieurs petites originalités qui fonctionnent particulièrement bien entre elles. Outre les traditionnels coups légers, lourds et les esquives qui consomment de l'endurance, les affrontements dans Mortal Shell sont régis par trois grandes capacités différentes : l'endurcissement, le contre parfait et la détermination. L'endurcissement est une compétence qui, d'une pression de gâchette, permet de recouvrir le corps de votre avatar d'une épaisse couche de pierre que mêmes les assauts adverses les plus puissants et imparables ne peuvent percer. Soumis à un temps de recharge, l'endurcissement peut encaisser une certaine quantité de dégâts avant de se briser. Ainsi, si vous vous rendez compte, par exemple, que votre endurance venait à manquer pour esquiver le prochain coup, activer l'endurcissement vous évitera de subir des dégâts. Mieux encore, il vous permet d'être assez offensif puisque vous pouvez, au moment où vous lancez un coup, activer au même moment votre endurcissement. Ainsi, lorsque l'ennemi brisera votre défense, vous lui porterez immédiatement un coup en retour. Il faut donc gérer cette capacité avec un certain soin, puisqu'il n'est pas possible d'en abuser mais une fois maîtrisé, l'endurcissement apporte une certaine fraîcheur aux combats que l'on trouve habituellement dans ce registre.

Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteurMortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteurMortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

Mais ce n'est pas là la seule possibilité de défense de votre avatar. Effectivement, vous serez rapidement équipé d'un Sceau, situé dans votre dos. Si celui-ci scintille en rouge, vous saurez que le coup de l'ennemi à venir ne saurait être paré, vous laissant donc le choix entre l'esquive ou l'endurcissement. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez alors, d'une simple touche, tenter un contre parfait. Il y a là une inertie à prendre en compte, car, pour parer, il faut que votre personnage prenne le sceau dans son dos et le brandisse au moment où l'adversaire est supposé vous asséner un coup. Ce n'est pas instantané et demande un peu de pratique pour être maîtrisé, mais une fois assimilé, ce système fait une énorme différence dans les combats et notamment ceux des boss grâce à la jauge de détermination qui se remplit de plusieurs cases à mesure que vous frappez des adversaires.

Le système de contre parfait fait la différence

Chargement de la vidéo Mortal Shell Gameplay

S'il est toujours possible de faire un contre sans détermination, l'effectuer avec une case de détermination remplie permet en revanche d'effectuer une puissante attaque de riposte tout en récupérant une portion de santé. Et si c'est là la première possibilité en début de partie. Vous verrez que plus tard, votre sceau disposera d'autres compétences en cas de contre parfait, permettant par exemple de déchaîner pendant un court instant des dégâts considérables ou encore de ralentir le temps. Mieux encore, vous pourrez cumuler les cases de détermination d'une quantité variable en fonction de l'enveloppe incarnée, qui vous permettra, dès deux cases remplies, de déclencher les compétences d'armes qui naturellement prodiguent des dégâts très importants à l'adversaire. Il faudra donc en permanence surveiller le cooldown de l'endurcissement, la gestion de la détermination et le contre parfait pour voir le bout du jeu, qui offre finalement, une fois bien intégré, un challenge existant, mais loin d'être insurmontable. Notez d'ailleurs que le titre n'est pas des plus punitifs puisqu'en cas de mort, vous êtes simplement éjecté de votre enveloppe et disposez d'une courte fenêtre de tir pour aller la récupérer et revenir en combat sans perte de goudron et avec l'intégralité de votre vie. En revanche, vous vous en doutez, une seconde mort sera définitive et il faudra revenir sur votre cadavre pour espérer revoir les goudrons précédemment récoltés. Ce système de seconde chance offre au joueur le droit à l'erreur, rendant ainsi la difficulté moins punitive.

Une progression assez compartimentée

Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

La progression dans Mortal Shell est assez classique. La forêt de Falgrim constitue votre hub central et son exploration vous mènera dans différentes zones, chacune étant ponctuée d'un combat contre un boss. Cependant, l'ensemble est beaucoup plus compartimenté que les Dark Souls. Si les environnements s'avèrent variés dès lors que l'on visite une nouvelle section, Mortal Shell n'a pas la science du level design de From Software et privilégie la plupart du temps les allers-retours entre boss vaincu et hub central. À ce propos, la demi-douzaine de boss proposés souffle le chaud et le froid. Si certains d'entre eux sont de franches réussites, d'autres s'avèrent un peu plus convenus, stratégiquement parlant ou encore en termes de design, là où pourtant Mortal Shell sait parfois briller d'originalité. À l'issue de combats bien précis, vous pourrez récupérer une glande sur le cadavre des boss, ce qui aura pour conséquence de modifier la morphologie de votre trajet de retour en le drapant de brume et en y ajoutant des adversaires différents, tout comme la possibilité d'ouvrir certains coffres habituellement fermés. Si cela crée un certain charme et évite une trop grande redondance dans le fait de traverser en sens inverse le long chemin que l'on vient de parcourir pour arriver à un boss, nous aurions sans doute préféré une progression plus fluide dans l'ensemble et ces allées et venues peuvent être un rien rédhibitoires.

À propos des objets
La gestion des objets des Mortal Shell fait preuve d'une petite originalité plutôt bien pensée. Effectivement, lorsque vous ramassez un objet dans le monde ou sur le cadavre d'un adversaire, vous ignorez tout de son effet. Ainsi, vous devrez le consommer pour savoir ce que tel ou tel aliment, parchemin ou éclat, produit. Mais ce n'est pas tout, le système de familiarisation vous enjoint de consommer plusieurs fois le même élément pour maximiser ses effets et en connaître tous les secrets. Par exemple, ingérer un certain type de champignon vous provoquera des dégâts de poison. Mais si vous faites l'effort d'en manger plusieurs fois, le même champignon vous permettra d'être immunisé pendant deux minutes à l'infection, très utile lorsque vous approchez un adversaire pouvant vous apposer ce malus. Jouer du luth pendant un certain temps vous permettra de comprendre qu'il déclenche l'agressivité des ennemis à une plus longue distance. Et il en va ainsi pour tous les objets du jeu, donnant un petit sentiment de surprise à chaque nouvelle découverte pas désagréable du tout.
Mortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteurMortal Shell : Un portage PS5 et Xbox Series à la hauteur

Dans la bonne vingtaine d'heures qu'il vous faudra pour voir le générique de fin de Mortal Shell, vous rencontrerez sans doute une poignée de bugs de collision qui peuvent parfois provoquer des morts injustes, comme par exemple lorsque vous vous trouvez coincé entre un ennemi et une caisse indestructible. Vous aurez aussi peut-être le sentiment d'explorer parfois un peu trop longuement le hub dont chaque recoin se ressemble dans l'espoir de trouver le nouveau temple pour poursuivre l'aventure et serez parfois agacés par ces petits tunnels de raccourcis qui s'achèvent par une brève cut scene au cours de laquelle vous ne pouvez rien faire, même si les adversaires eux, peuvent toujours vous attaquer. Mais globalement, grâce à son système de combat, son bestiaire la plupart du temps original et son atmosphère très Soulienne qui fonctionne très bien, Mortal Shell ne devrait avoir aucun mal à divertir les amateurs du genre.

Les notes
+Points positifs
  • Un système de combat très sympa une fois assimilé
  • Une partie du bestiaire vraiment inspirée
  • Le système de familiarisation avec les objets
  • Un challenge plutôt équilibré
  • Durée de vie correcte (comptez 15-20 heures)
-Points négatifs
  • Avare en matière de personnalisation statistique
  • Quelques bugs de collision
  • Boss inégaux
  • Progression un peu trop compartimentée
Sans bouleverser fondamentalement les codes inhérents aux Souls Like, Mortal Shell sait se parer d'une personnalité bien à lui, autant grâce à son système de découverte d'objets que de combat, qui parvient à largement compenser l'absence de posture de parade avec des mécaniques d'endurcissement, de détermination et de contre-parfait parfaitement imbriquées entre elles. S'il n'est pas exempt de défauts ni vierge de tout bug ou de moments un rien agaçants, Mortal Shell reste cependant un choix tout à fait solide pour les fans du genre, qui devront accepter, petite équipe de développement oblige, d'avoir un jeu moins dense et profond que ceux de From Software, mais suffisamment solide pour être parcouru sans déplaisir.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
06 mars 2021 à 11:14:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
PS5 Xbox Series Action Action RPG PlayStack Cold Symmetry
Dernières Preview
PreviewDiablo II Resurrected : la chapelle Sixtine du hack n’slash entièrement restaurée ? Il y a 19 heures
PreviewAge of Empires IV : une histoire qui risque de durer... 10 avr., 19:01
PreviewResident Evil Re:Verse : Capcom peine à trouver la formule multijoueur idéale ! 08 avr., 18:22
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
2
Diablo II : Resurrected
2021
3
Resident Evil Village
07 mai 2021