Menu
Borderlands 3 : Une prime sanglante : Le chemin de la rédemption
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux FPS / Derniers tests jeux vidéo / Borderlands 3 : Une prime sanglante : Le chemin de la rédemption /

Test du jeu Borderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jour

Test : Borderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jour
PC PS4 ONE Stadia
Borderlands 3 : Une prime sanglante : Le chemin de la rédemption
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de jiikaa
L'avis de jiikaa
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 juin 2020 à 17:00:01
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

Les mois passent et les DLC de Borderlands 3 continuent de sortir à un rythme quasi métronomique. Voici donc la troisième campagne additionnelle du FPS de Gearbox, qui nous emmène sur une toute nouvelle planète et nous propose de prendre la tangente dans les grands espaces. Teintée de western, Une Prime Sanglante : Le Chemin de la Rédemption ne manque d’atouts pour nous séduire.

Chaque campagne additionnelle de Borderlands 3 a le mérite de proposer une identité qui lui est propre, inspirée bien souvent d’un genre cinématographique et/ou littéraire. Si Le Casse du Beau Jackpot s’inspirait vaguement du cyberpunk, Flingues, Amour et Tentacules : Le Mariage de Wainwright & Hammerlock prenait le parti d’une ambiance horrifique façon “l’Appel de Cthulhu”. Une Prime Sanglante : Le Chemin de la Rédemption plonge quant à lui en plein western, en nous emmenant sur la planète Géhenna. Notre héros cherche ainsi à se faire un peu d’argent et entend parler d’une belle prime pour régler un petit problème local. Sur place, il va devoir faire face à une nouvelle menace : la ville du coin vient de se faire voler une énorme pierre précieuse, qui, entre de mauvaises mains, pourrait bien aboutir à un cataclysme sans précédent.

Borderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jourBorderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jourBorderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jour

Ni une ni deux, nous voici aux trousses des “Démons”, le groupe de bandits local qui semble être derrière tout ça. En tout, une demi-douzaine de lieux sont proposés, parmi lesquels l’inévitable ville poussiéreuse, avec son saloon, son shérif à l’accent traînant et son croque-mort. À cela s’ajoutent une très grande plaine qui donne envie de galoper pendant des heures, des montagnes enneigées qui rappellent davantage Les 8 Salopards et le Grand Silence, ou encore les entrepôts désaffectés de ce qui devait être une compagnie minière. Ces derniers sont d’ailleurs particulièrement réussis, cadre de l’un des meilleurs passages du jeu. Artistiquement, Gearbox s’inspire du style Art déco, ce qui n’est pas sans rappeler un certain Bioshock Une très belle séquence fait d’ailleurs une référence directe au chef d’oeuvre d’Irrational Games.

Moins drôle, mais mieux écrit

Borderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jour

La trame principale d'Une Prime Sanglante est certes classique, mais s’avère bien rythmée et, surtout, bien racontée. La très bonne idée, ici, c’est la présence d’un narrateur qui commente les faits et gestes de notre personnage, comme si l’histoire que l’on vit fait déjà partie du passé. À la manière Call of Juarez : Gunslinger, il narre avec une gouaille imprenable les tenants et aboutissants du scénario. Comme à son habitude, Gearbox a fait un excellent travail de doublage pour l’ensemble des personnages rencontrés. En version originale, chaque rencontre est l’occasion de découvrir une façon de parler typique de cette Amérique profonde du 19e siècle. Notons d’ailleurs que, au lancement, Une Prime Sanglante n'intègre pas de voix françaises. Un manque lié à l’épidémie de Covid19, qui a empêché le studio de localiser totalement le jeu. 2K nous précise cependant que le doublage est bien prévu, sans toutefois nous donner de date. En revanche, Une Prime Sanglante est un DLC un peu moins délirant que ses prédécesseurs. C’est peut-être en effet le plus “sérieux” des trois, même si le sens du second degré et de la parodie sont toujours présents, mais davantage dans les quêtes secondaires. En contrepartie, une poignée de climax réussis parsèment le titre, appuyés par une direction artistique soignée. Notons également une excellente et surprenante bande originale, qui fait la part belle aux violons, à mi-chemin entre la mélancolie d’un western désabusé et le côté épique de l’appel des grandes plaines.

Borderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jourBorderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jourBorderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jour

En matière de gameplay, Une Prime Sanglante propose enfin un peu de nouveautés. Durant les combats, il est ainsi possible d’utiliser des sortes de “bumpers” pour effectuer de très larges sauts, de tirer sur une plante particulière, qui va alors libérer des spores capables de rallier temporairement un ennemi à votre cause ou encore d’user et d’abuser de téléporteurs, pour passer immédiatement d’un point à l’autre de la zone d’affrontement. Très soigné, le level design alterne couloirs à explorer et larges zones bourrées de plateformes et de couvertures. En résultent alors des combats particulièrement nerveux et jouissifs.

Borderlands 3 - Une Prime Sanglante, le meilleur DLC du FPS de Gearbox à ce jour

En contrepartie, avec toutes ces “aides” au combat, Une Prime Sanglante est une campagne relativement facile à boucler (comptez 5 heures pour la quête principale) et les vétérans de Borderlands 3 auront intérêt à la traverser en mode difficile. Les quêtes secondaires sont cependant assez nombreuses et prolongeront la durée de vie d’une paire d’heures. À cela s’ajoute un système de “prime” qui vous demande de fouiller la carte à la recherche d’un ennemi précis (souvent très puissant, mais généreux en loot). Bref, entre l’ambiance “western” réussie, les nouvelles mécaniques de jeu et la narration au cordeau, Une Prime Sanglante : Le Chemin de la Rédemption s’impose aisément comme le meilleur DLC de Borderlands 3 sorti à ce jour.

Les notes
+Points positifs
  • Une campagne bien racontée
  • De nouvelles zones visuellement très réussies
  • Doublage anglais impeccable
  • L'ambiance "pastiche de western", réussie
  • Quelques nouveautés de gameplay dans les combats
-Points négatifs
  • Assez facile en mode "normal"
  • Pas de doublage français au lancement
  • Durée de vie plus faible que sur les autres DLC
  • Manque d'optimisation technique sur PC
Cette troisième et avant-dernière campagne additionnelle pour Borderlands est une jolie réussite et surclasse sans souci les deux DLC sortis précédemment. Bien rythmée, bien écrite et proposant quelques très bons moments, la trame principale se déguste avec plaisir. À cela s’ajoutent des combats plus réussis que jamais grâce à l’ajout de quelques nouveautés de gameplay bienvenues. Seules petites ombres au tableau, une difficulté un peu basse en mode normal et une durée de vie un peu plus faible qu’auparavant. Mais sinon, c’est du tout bon.
Profil de jiikaa
L'avis de jiikaa
MP
Journaliste jeuxvideo.com
25 juin 2020 à 17:00:01
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (11)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.5/20
Mis à jour le 25/06/2020 à 17:50
PC PlayStation 4 Xbox One Google Stadia FPS
Retour au test
Configurations recommandées
Portable
PC ML3 1660 Ti
Entre 1500 et 2000€
Intel Core i7 9750H / 16 Go DDR4 2666 MHz / Nvidia GTX 1660 Ti
Une version PC qui manque d’optimisation
Tournant avec l’Unreal Engine 4, Borderlands 3 se révèle très gourmand sur PC et souffre d’un manque d’optimisation, bien que plusieurs mises à jour aient arrangé ces problèmes depuis la sortie. Côté processeur, un Intel Core i5/i7 ou AMD Ryzen 5/7 fera l’affaire, ainsi que 16 Go de mémoire vive. En matière de carte graphique, mieux vaut opter pour une GTX 1660 ou Radeon RX 5600 XT pour être à l’aise, à plus de 50 FPS, en Full HD/1080p, mais les 60 FPS ne sont pas garantis à moins de baisser le niveau de détails graphique. En WQHD/1440p, difficile de conseiller moins qu’une GeForce RTX 2060/Radeon 5700 XT. Ces modèles permettront de dépasser 50 FPS en jeu. Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre article sur ce sujet.
Dernières Preview
PreviewAstro's Playroom : Que vaut le platformer PS5 dédié à la DualSense ? 28 oct., 17:15
PreviewHumankind : Un concurrent sérieux à Civilization ? 24 oct., 21:00
PreviewThe Falconeer : La Xbox Series X tient-elle son nouveau Crimson Skies ? 23 oct., 11:41
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020