Menu
Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières previews jeux vidéo / Previews jeux sur Switch / Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau sur Switch /

Aperçu Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau sur Switch du 09/11/2020

Preview : Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie
Switch
Partager sur :

Alors que tous les fans de Nintendo ont les yeux rivés sur la firme nippone dans l’espoir de voir surgir un Direct surprise, Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau débarque sans crier gare. Se déroulant 100 ans avant les évènements de The Legend of Zelda : Breath of the Wild, il s’inscrit comme un épisode canon, pour notre plus grand plaisir. Après quelques heures de jeux, qu’avons-nous pensé du Musô prenant place dans les plaines d’Hyrule ?

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - Notre avis en vidéo

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

Le château d'Hyrule subit les attaques de centaines de gardiens corrompus. Acculée, la princesse Zelda implore de l’aide pour empêcher le Grand Fléau de prendre possession du royaume. C’est un minuscule et mystérieux Gardien qui répondra à son appel en empruntant une faille temporelle afin d’endiguer la menace qui plane sur les plaines. Ce Gardien s'avère être d’une nature inconnue et issu d’une technologie mystérieuse. Forts des connaissances que ce dernier recèle, Zelda, Link et Impa se mettent en route afin de recruter les 4 Prodiges capables de piloter les Créatures Divines pour arrêter Ganon. Ce prélude a de quoi réjouir le quidam ayant parcouru BOTW car Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau promet de combler les espaces vides laissés par la narration éclatée du dernier épisode canonique de la saga de Nintendo. Le genre Musô est tout à fait pertinent pour traiter cet âge de conflit. Si nous ne savons pas dans quelle mesure le scénario s’imbriquera dans le matériau de base, il y a de fortes chances que nous soyons surpris. En effet, l’ajout de l’éventualité d’un voyage temporel rebat complètement les cartes et il y a fort à parier pour que ce Hyrule Warriors prenne quelques libertés avec le scénario de BOTW. Réponse à la sortie du jeu.

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

Nous avons été agréablement surpris par l’aspect narratif de ce début de partie. Les cut-scenes sont nombreuses et conservent les qualités de celles du jeu de base. La narration et la mise en scène y sont classiques mais efficaces tandis que le doublage français est assuré par les comédiens ayant officié dans Breath of the Wild. Autant dire que les performances d'acteurs sont pour le moment très solides. L’un des aspects les plus plaisants de ce Hyrule Warriors est de retrouver les personnages que nous avons croisés en arpentant Hyrule ou que nous avons appris à connaitre en retrouvant les souvenirs d’un Link amnésique. Bref, narrativement parlant, L’Ère du Fléau semble bien plus tenir de la préquelle légitime que du spin-off à l’intérêt limité. Cette qualité est exacerbée par le fait que les deux titres partagent le même moteur et de nombreux éléments graphiques. Cette réutilisation d’assets est une bonne chose pour la cohérence visuelle au sein de la licence, mais risque de poser des problèmes manette en main…

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envieHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envieHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

De quoi séduire les non-initiés ?

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

Côté gameplay, L’Ère du Fléau est un Musô pur jus. Comprenez par là que le joueur est lâché dans une arène pour y castagner des centaines d’ennemis à la fois à l’aide de combos dévastateurs. De ce point de vue, cet opus semble tenir ses promesses. On alterne entre attaques simples et puissantes afin de créer des combos capables de terrasser des hordes de Bokoblins. Il est évidemment possible d'effectuer l'esquive parfaite de BOTW que l'on enchainera par une volée d'attaques. Chaque Héros dispose d’un style de jeu qui lui est propre, d’un coup fatal et d’une capacité spéciale que lui seul peut activer. Zelda utilise toutes les fonctionnalités de la tablette Sheikah en combat et peut les réactiver pour des dégâts supplémentaires. Impa peut apposer des sceaux sur ses ennemis afin d’améliorer son coup fatal. Link peut quant à lui s’équiper d’armes différentes modifiant complètement ses capacités et son style de jeu. À cela s’ajoutent des options partagées par tous les personnages comme les pouvoirs de la tablette Sheikah ou encore les baguettes élémentaires que l’on peut subtiliser aux sorciers présents sur le champ de bataille. Musô oblige, le tout sera probablement assez vite répétitif, mais pour atténuer ce sentiment, le système de combat instaure une mécanique de contre qui fonctionne plutôt bien. Par exemple, un Moblin sera plus coriace et il faudra utiliser la tablette Sheikah à bon escient pour accélérer l’affrontement. Ainsi lorsqu’il fonce vers le joueur, ce dernier doit utiliser Cryonis afin de générer un bloc de glace contre lequel l’ennemi ira se cogner. Il sera ensuite vulnérable à une contre-attaque. On peut également utiliser le pouvoir Polaris pour bloquer l’arme de l’adversaire et ainsi l’enchainer sans risque.

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

De ce que nous avons pu en voir, la structure d’Hyrule Warriors s’avère plaisante. Les missions et les cutscenes s’enchainent tandis qu’il faudra dépenser les ressources glanées au fil des combats pour débloquer des échoppes ou des recettes afin d’améliorer nos héros. Sur nos quelques heures, nous avions constamment le sentiment de progresser et de monter en puissance sans que cela en devienne redondant. Les missions principales que nous avons pu mener à bien se sont avérées bien rythmées et de nouveaux ennemis y étaient régulièrement introduits. En ce début de partie, nous avons déjà pu nous rendre aux quatre coins d’Hyrule pour notamment piloter des Créatures Divines . Nous sommes tout de même tombés sur quelques objectifs un peu trop simplistes, nous lâchant dans une minuscule arène en nous demandant de vaincre 300 ennemis en 5 minutes. Si la formule s’annonce relativement classique, elle semble bien exécutée et très bien tirer parti de l’univers et de la base de gameplay établie par Breath of the Wild. Notez qu’en tant que Musô, il y a fort à parier pour qu’Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau soit sujet à une certaine forme de répétitivité inhérente au genre.

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envieHyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

Des performances inquiétantes

Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau - La préquelle de BOTW inquiète autant qu'elle fait envie

Il était déjà facile de s’en rendre compte en jouant à sa démo, Hyrule Warriors : L’Ère du Fléau semble avoir des problèmes de performances. Dans la version que nous avons pu essayer, le jeu peine à atteindre les 30 FPS. Jamais vraiment fluide, le titre chute régulièrement sous les 20 images par seconde lorsque trop d’éléments s’affichent à l’écran. Tandis qu'à l'intérieur de la cité Zora, nous n’avons jamais atteint un semblant de fluidité faute à la pluie constante qui y règne. Pire encore, lors d’une phase nous permettant de contrôler une Créature Divine , une série d’explosions a causé un bref ralentissement faisant descendre le framerate en dessous de dix images par seconde. Souvent désagréable, ce framerate se stabilise un peu en mode portable où la résolution se réduit en contrepartie pour pouvoir afficher les nombreux ennemis à l'écran. Les environnements traversés sont peu détaillés et un flou général se fait ressentir. Si nous ne sommes pas à l’abri d’un patch day one améliorant les performances, en l’état, le résultat à l’écran à de quoi inquiéter.

Nos impressions
Si sa narration et sa promesse de combler les trous scénaristiques laissés par BOTW nous donnent envie de croire en Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau, difficile de ne pas avoir d'inquiétudes sur sa technique. Ni joli ni fluide lors de notre session, le titre de Koei Tecmo semble peiner à atteindre un framerate correct. Espérons que cette tare puisse être amoindrie d'ici la sortie du jeu, car ces faiblesses techniques semblent cacher un Musô bien rythmé, agréable à prendre en main et parfaitement intégré à l'univers de The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Toujours est-il que L'Ère du Fléau s'est avéré désagréable à plusieurs reprises lors de notre session.
Profil de Aubin_Gregoire
L'avis de Aubin_Gregoire
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 novembre 2020 à 15:19:39
Mis à jour le 09/11/2020 à 15:57
Nintendo Switch Action Beat'em All Aventure Koei Tecmo Nintendo Heroic Fantasy Fantasy
Commander Hyrule Warriors : L'Ère du Fléau
Switch
Amazon
46.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
TheTBF
TheTBF
MP
le 18 nov. à 10:32

Toujours les mêmes problèmes de la Switch.. Un manque sérieux de puissance..

Vendu à 350 euros quand même.. On s'attendait pas à de la 4K mais quasiment aucun jeu n'arrive à garder un framerate constant dès qu'il est un peu gourmand. Je trouve ça un peu dommage quand on voit ce que les smartphone beaucoup plus polyvalent arrive à faire.

Vivement un refresh / version Pro. :(

Lire la suite...
kreep
kreep
MP
le 12 nov. à 08:56

Sur les télés un peu haut de gamme et sur ce genre de jeu qui n'a pas besoin d'un timing de compétiteur e-sport, le trumotion (quand il est bien fait) fait des merveilles. Sur la Switch particulièrement qui a du mal à maintenir 30 fps de façon stable sur plein de titres je trouve que ça change la vie :)

Lire la suite...
eew54
eew54
MP
le 11 nov. à 10:38

Et le cloud ?

Lire la suite...
Ekiim
Ekiim
MP
le 11 nov. à 01:57

Je dois être un des seuls qui n'a pas ressenti une baisse de Framerate violente.

La démo était vraiment top. J'ai pris du plaisir à vraiment la faire au max ❤

Lire la suite...
NintendOptic
NintendOptic
MP
le 10 nov. à 15:10

les 24 fps sont un parti pris, il s'agit du format cinéma pour les cinématiques u_u au même titres que le flou dans skyward sword qui est un hommage au peintre Claude Monnet et l'impressionnisme

Lire la suite...
Paridola
Paridola
MP
le 10 nov. à 13:14

Il est injouable en l'état, dommage le jeu à l'air stylé

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 10 nov. à 12:38

Cette preview lui donne un coup sur le Musô (je sais, je sais, je sors).

Lire la suite...
_SoRaH_
_SoRaH_
MP
le 10 nov. à 12:02

jeu Switch donc jv.com le dénigre ça aurait était un jeu sur une console de Sony il aurait était excitant direct ..

Lire la suite...
MercureXI
MercureXI
MP
le 10 nov. à 11:59

Nintendo qui vend encore du 300-500p 10-30fps à des pigeons.

Tu m'etonnes qu'ils se foutent de la 4k ...

Lire la suite...
sniper-blade
sniper-blade
MP
le 10 nov. à 08:33

J'ai tellement détester zelda breath of the wild .. et je le retrouve entiérement dans ce hyrules warrior.. pas pour moi cette opus !

Lire la suite...
Top commentaires
Vankhy
Vankhy
MP
le 09 nov. à 15:37

Pour avoir passé 2h sur le démo, le jeu est génial mais malheureusement ce framerate aux fraises gâche un peu l'expérience :-(

Lire la suite...
Korhellvirus
Korhellvirus
MP
le 09 nov. à 15:40

J'ai été agréablement surpris par cette démo perso, mais il est vrai qu'il y a des chute de FPS quand ça pète.
Après, ils ont juste à corriger cela pour que le jeu soit vraiment bon.

Lire la suite...
Commentaire édité 09 nov., 15:40 par Korhellvirus
Meilleures offres
Amazon Switch 46.99€ Fnac Switch 49.99€ Rakuten Switch 58.69€ Fnac Switch 59.99€ Fnac Marketplace Switch 62.52€ Amazon Switch 67.76€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestDragon Quest XI S : Édition Ultime : Une version riche en contenus
Switch ONE Xbox Series
15
TestFire Emblem : Ankoku Ryu to Hikari no TsurugiSur Switch
15
TestHaven
PC PS4 PS5
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020