Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News hardware /

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle du 18/11/2015

News hardware
Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle
Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle
PC Linux
Partager sur :

Elles sont là, enfin… Après plus de deux ans d’attente, les Steam Machine ont débarqué la semaine dernière dans les salons du monde entier…Encore que… Non, pas tout à fait… Pour être précis, elles ont plutôt débarqué dans les rayons des boutiques du monde entier. Pas sûr en revanche, qu’elles réussissent de là, à se frayer un chemin sous nos TV.

Gabe Newell les avait annoncées il y a plus de deux ans, et après maints effets d’annonces, et quelques longs silences, les Steam Machines sont finalement là, en châssis et en composants. Plus concrètement, trois modèles sont actuellement mis en avant sur le portail Steam, parmi lesquels deux seulement, sont vraiment disponibles. A cela, il faut ajouter une quatrième référence, celle commercialisée par le site Materiel.net mais non mentionnée. Comme on pouvait s’y attendre, il est assez difficile de s’y retrouver en première lecture, la plateforme de Valve n’offrant par ailleurs que très peu d’informations tarifaires ou techniques.

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle
ZOTAC NEN STEAM MACHINEALIENWARE STEAM MACHINE
Core i5-6400TDe Core i3-4170T à Core i7-4785T
8 Go de RAMDe 4 à 8 Go de RAM
GeForce GTX 960GeForce GTX 960M
HDD 1 ToHDD 1 To
WiFi 802.11ac, Bluetooth 4.0WiFi 802.11ac, Bluetooth 4.0
4xUSB, 1xRJ45, 1xHDMI 2.0, 1 lecteur de cartes SD4xUSB, 1xRJ45, 1xHDMI 1.4
1100€De 599 à 939€
Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle
Materiel.net Steam Machine
Core i5 4460
8 Go de RAM
GeForce GTX 960
HDD 1 To
WiFi 802.11ac, Bluetooth 4.0
8xUSB, 1xRJ45, 2xDVI, 1xHDMI 2.0, 1 DP
799€

Et sur les sites partenaires, qu’il faut de toute façon parcourir si l’on veut passer commande, les choses ne sont pas moins surprenantes : par exemple, Materiel.net donne des indications de benchmarks pour sa propre Steam Machine sur des jeux qui ne peuvent pas tourner en local sur SteamOS (Batman Arkham Origins, Tomb Raider). Des détails, nous direz-vous, mais disons que pour une offre destinée au grand public, l'ensemble ne brille pas vraiment par sa cohérence.

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle

Cependant, une question plus importante reste à poser : cette expérience Steam Machine, maintenant qu’elle est officiellement commercialisée, est-elle à la hauteur des attentes ? Nous n’avons pas encore pu nous frotter à l’un des modèles de PC décrits ci-dessus, mais nous avons pu, d’une part, monter notre propre PC équipé de la dernière version de SteamOS, et d’autre part, nous essayer au fameux Steam Controller, lors d’une session d’essais organisée par le fabricant Alienware. Et pour commencer sur ce dernier aspect, si nous avions déjà des doutes quant au concept global des Steam Machines tel qu’il a été construit, ce ne sont clairement pas les choix de design de ce périphérique, pourtant au centre de l’expérience voulue par Valve, qui vont nous faire changer d’avis.

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielleSteam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle

En l’état, le Steam Controller est, disons-le franchement, une grosse déception. Dans sa construction, pour commencer, comment accepter un ajustement des différentes parties de la coque qui soit aussi peu qualitatif ? Dès la prise en main, on sent clairement les lignes de joints sur chaque poignée, de même que le ressenti procuré par les quatre gâchettes est à des lieux de celui offert par les pads officiels de Sony ou Microsoft. Dans le même esprit, les deux zones circulaires présentes sur le périphérique, l’une remplaçant la classique croix directionnelle, l’autre servant de surface tactile avec retour haptique, ne sont pas particulièrement agréables à l’usage, au moins lorsqu’elles sont utilisées en pression. Lorsque l’on passe en mode souris dans le cas de la surface tactile, les choses s’améliorent certes un peu, mais on ne peut s’empêcher de continuer de s’interroger sur la réelle faisabilité d’une manette dont l’objectif était de pouvoir s’adapter à tous les types de gameplays.

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle

Par exemple, pour naviguer sur Cities Skylines, impossible de trouver un compromis acceptable entre sensibilité et précision. On ne dit pas qu’il n’y a pas d’espoir avec plus de pratique, d’autant que les icônes de Cities ne sont pas les plus larges du monde, mais le sentiment reste contrasté. Sur un tout autre genre, BroForce, le problème est différent : le stick analogique est efficace, mais pour compenser la place que prend la surface tactile, Valve a dû réduire la taille des boutons ABXY… jusqu’à les rendre difficiles à trouver. Là encore, ça passera peut-être avec la force de l’habitude, mais après une heure d’essai, les erreurs de manipulation à ce niveau étaient encore très régulières. Finalement, à notre grande surprise, seule l’expérience d’un FPS comme Borderlands The Pre-Sequel nous aura donné quelques espoirs : l’utilisation de la zone tactile pour gérer la visée nous a paru à la fois naturelle et précise… Il est vrai qu’à notre décharge, l’utilisation d’un stick nous a toujours semblé être une hérésie. Enfin, signalons que les palettes situées sous le périphérique demeurent pratiques et font le job, sans plus.

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielleSteam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle

A gauche, l'écran d'accueil Big Picture ; à droite, la nouvelle version dessinée pour SteamOS

Évidemment, ce ne sont là que de premières impressions, relevées sur une session d’un peu moins d’une heure trente, et qui mériteront donc d’être confirmées, d'autant que Valve propose aux utilisateurs de créer puis de publier des profils personnalisés pour chaque jeu, mais disons qu’un retournement de situation radical parait malgré tout peu probable… Par ailleurs, si le pad était le seul obstacle à la réussite des Steam Machine, un espoir serait permis… Mais ce n’est pas le cas : derrière les soucis évoqués ci-dessus, il y aussi ceux d’un système d’exploitation, SteamOS, qui dans sa version « finale » ou 2.0, continue de cumuler les lacunes. L’interface a pourtant été entièrement revue depuis nos précédents essais. De même que l’organisation des contenus parait plus claire, et que les options de paramétrages de la manette Steam sont légion. Enfin, les fonctions de streaming de jeu via un second PC sous Windows 8.1 ne nous ont pas posé de problèmes particuliers (à partir du moment où les options graphiques étaient correctement configurées… Un changement de résolution sur Styx, par exemple, a fait planter le Stream). Il faut toutefois noter que notre mètre étalon en matière d’expérience de streaming, Monsieur Bogard, a jugé l’expérience insatisfaisante pour un joueur exigeant en raison du lag et des pertes de frames engendrées par le processus de Stream (en comparaison et dans les mêmes conditions, la Shield TV s’était montrée beaucoup plus convaincante).

Steam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielleSteam Machine : nos impressions une semaine après leur sortie officielle

Le système fonctionne, donc, mais il lui manque toujours l’essentiel : un line-up digne de ce nom avec de vrais triple A récents, par exemple (sur les 274 titres que comprend notre bibliothèque, seuls 89 sont réellement compatibles SteamOS, et pouvaient être installés en local). Ou l’intégration d’une vraie plateforme multimédia qui puisse gérer musiques, photos et vidéos. On regrettera aussi l’absence d’un explorateur de fichiers (il faut repasser par le bureau Linux pour y avoir droit). Enfin, il faudrait des performances en jeu qui soient au minimum équivalentes à celles que l’on obtient sous Windows, ce qui est encore loin d’être le cas, comme l’ont montré de récents articles de nos confrères des sites Phoronix ou Ars Technica. Évidemment, les Steam machines seraient commercialisées sous la barre des 200€ contrôleur inclus, on pourrait se montrer plus indulgent… Mais pour des PC vendus au minimum 600€, on est loin, très loin du compte…

Au final, le lancement officiel de ces nouvelles consoles de salon n’aura pas changé notre opinion sur elles : sans doute pleines de bonnes intentions (comme celle de vouloir offrir une alternative à l’ultra dominant Windows pour les applications vidéoludiques), elles sont trop chères, et trop peu fonctionnelles, pour pouvoir séduire les joueurs, notamment lorsqu’elles sont mises en face de produits comme la Shield TV, autrement plus sexy, polyvalente, et financièrement accessible. Un avis que ne semble pas loin de partager les partenaires de Valve, puisque sur la douzaine de constructeurs annoncés pour le lancement, seuls 3 ont finalement répondu présents. Terminons en précisant que nous n’avons pas, pour le moment, pu tester de boitier Steam Link, qui correspond à une offre qui sort un peu du cadre des Steam Machine, mais pas d’inquiétude : nous vous livrerons nos impressions sur ce dernier produit dès que possible.

Pour aller plus loin :

> Notre dossier sur la guerre des OS de salon

> Nos impressions sur la console Shield TV

Profil de Kracou,  Jeuxvideo.com
Par Kracou, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC Linux

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
cid_le_grand
cid_le_grand
MP
le 13 déc. 2015 à 13:38

L'article critique la cohérence et l'organisation chez Valve, mais cet article n'est pas non plus ce qu'il y a de mieux pour se faire une opinion sur la nouvelle console. Bien sûr, il est très étrange que vous n'ayez pas reçu de boîtier à tester avant la sortie officielle, mais pour ce que vous avez pu tester, il aurait fallu faire une vraie critique en fait. Les + d'un côté, les - de l'autre.
Et dire que l'essentiel, c'est de voir arriver sur cette console des jeux triples A, je crois que vous n'avez rien compris aux joueurs Steam. Des jeux indépendants, des jeux qui tournent sur Linux, voilà ce qu'attendent les joueurs qui en ont assez des bugs de réseau et des DLC à gogo.

Lire la suite...
tomtom252
tomtom252
MP
le 10 déc. 2015 à 10:18

Bonjours a tous,
Beaucoup de négatif dans cet article, Kracou a oublié de dire LE + IMPORTANT :
- peu importe la manette, ceux qui n en veulent pas pourront mettre leur manette de xbox, et pourront aussi mettre clavier souris, ou les deux.
- seulement 89 jeux? C' est normal, elles viennent tout juste de sortir. ( combien de jeux sur ps4 a sa sortie? XD).
- l' article ne parle pas des possibilités du dual boot, j ai lu dans un article qu elles étaient ou seront préparées pour un éventuelle dual boot (steam + windows).
- pas de vu en général ou comparaison avec ps4. 1000 fois mieux (il faut être réaliste) qu' une vulgaire ps4 qui ne survivera que grâce a ses exclusivitées.
- possibilité de faire évoluez votre steam machine (peu être pas toute) pour qu' elle reste fonctionnelle a l' avenir (ex: changement de carte graphique, kit maj, ect...).
Si c' est pas encore le cas, ça le sera.

Bref, que du bon avenir pour ces machines, sans parler de linux, valve a juste tout compris, pas cet article qui ne cherche peu être qu' a boycotter...
Bref, je ne parle même pas de l' interface steam et encore ses possibilités en comparaison avec ps4, steam a 100 ans d' avance.

Je n' ai pas d' intérêt chez steam mais je ne supporte plus sony, qui ramasse le plus de pognon possible jusqu' à vendre des simples arrières plans ou qui ne
rends pas compatible ces périphériques ps3 sur ps4 ect...
Je ne veux pas d' une steam machine car je suis déjà très bien sur mon pc, les steammachines sont pour une clientèle qui veux rester sur une ambiance console de jeu,
qui ne se débrouille pas très bien sur un pc, j' ai pas mal d' amies dans ce cas. (encore un point qui n' est pas abordé dans cet article).
Bref, cet article n' est pas une bonne information, et ne reflète que des petits points négatifs insignifiants.

Bon, je te corrige Kracou :
"la plateforme de Valve n’offrant par ailleurs que très peu d’informations tarifaires ou techniques." ==> ...
"Et sur les sites partenaires, qu’il faut de toute façon parcourir si l’on veut passer commande." ==> On s' en fout, il veut du négatif ce Kracou...
"Materiel.net donne des indications de benchmarks pour sa propre Steam Machine sur des jeux qui ne peuvent pas tourner en local sur SteamOS" ==> IDEM
"pourtant au centre de l’expérience voulue par Valve (manette)" ==> le centre d' expérience voulu n' est pas la manette XD.
"à des lieux de celui offert par les pads officiels de Sony ou Microsoft" ==> sa me paraît logique avant même qu' elle soit conçu.
"Valve a dû réduire la taille des boutons ABXY… jusqu’à les rendre difficiles à trouver" ==> sérieux, t' es sérieux?
"si le pad était le seul obstacle à la réussite des Steam Machine" ==> le pad on s' en fou comme la moitié de l' article du coup. (l' autre moitié c' est bof).
"seuls 89 sont réellement compatibles" ==> sans le "seuls" c est ok!
"On regrettera aussi l’absence d’un explorateur de fichiers (il faut repasser par le bureau Linux pour y avoir droit)." ==> logique et normal, pareil pour le multimédia.
"il faudrait des performances en jeu qui soient au minimum équivalentes à celles que l’on obtient sous Windows" ==> remplace windows par ps4/xboxone et c' est ok! il ne faut pas être trop gourmand
"la Shield TV, autrement plus sexy, polyvalente, et financièrement accessible" ==> proutt! corbeille!
"seuls 3 ont finalement répondu présents" ==> PRESENTS !! XD Encore du négatif alors que c' est certainement tout a fais normal.

J 'aimerais bien qu' il soit dis que ces machines et le concept en général sont déjà vachement bien au lieu d' être critique a ce point.
Sa semble être clairement l' avenir du jeux videos, pour plein de raisons qui ne sont pas présentes non plus sur cette article.

Lire la suite...
Alteos
Alteos
MP
le 20 nov. 2015 à 16:09

J'espère juste que cette bêtise de Steam Machine ne va pas faire couler ValVe... :(
La manette tactile, pourquoi pas, ça peut être un moyen de combiner précision de la souris et l'aspect ludique de la manette de console. Mais je ne vois pas l'intérêt d'une machine aussi chère qu'un petit PC et bridée par son OS, alors qu'un câble HDMI suffit à diffuser son affichage PC sur sa télé (voir "affichage multiple" dans le logiciel de votre carte graphique)

Lire la suite...
Commentaire édité 20 nov. 2015, 16:09 par Alteos
apollo118
apollo118
MP
le 19 nov. 2015 à 15:12

Il n'y a plus de place sous ma télé.

Lire la suite...
Dxman
Dxman
MP
le 19 nov. 2015 à 14:28

J'ai une alienware alpha à la maison et je ne suis franchement pas du tout déçu! Les points négatif ont été corrigé et j'ai bien hâte d'essayer le nouveau pad tactile. C'est un peu bizarre de faire une critique sans avoir touché au steam machine cependant.

Lire la suite...
Maxou18
Maxou18
MP
le 19 nov. 2015 à 14:01

Tiens marrant, c'est la première critique négative sur la manette que je vois.
90% des utilisateurs sont content (moi compris) et la plupart des gros sites anglo-saxons le sont.

Étonnant.

Lire la suite...
la-fripousse
la-fripousse
MP
le 19 nov. 2015 à 13:51

C'est quoi la différence avec un PC ??

Lire la suite...
Boriak
Boriak
MP
le 19 nov. 2015 à 13:36

La force des consoles c'est qu'il y a de grosse EXLU sinon aucun intéret d'acheter une console ... la il sorte une console qui a les mêmes jeux que sur PC ! la blague !
Quel pigeon va acheter ça sérieux ? Mon PC portable fait la même chose que cette console et en plus je peux émuler la gamecube, la wii, bref presque toutes les consoles avec un petit programme ! Je sais vraiment pas à quel public cette "console" est destiné ... ceux qui y connaissent rien ? ils ne seront même pas que cette console existe ...

Lire la suite...
mx34
mx34
MP
le 19 nov. 2015 à 12:12

LE gros défaut des steam machines, c'est le fait que Valve n'est pas voulu lui même confectionner "UNE" console qui aurait était bien plus claire pour le public visé. Il s'est lui même tiré une balle dans le pied.

Lire la suite...
rixor
rixor
MP
le 19 nov. 2015 à 12:07

On dirait que le test a été réalisé par une bande d'amateurs.

Combien de temps avez vous testé le stream contrôler ?

La majorité des joueurs l'ayant testé le préfèrent aux manettes PS4/X1, les premières heures beaucoup ont eu la même réaction que les testeurs qui ont rédigé cet article mais avec l'habitude on entrevoit les possibilités de la manette.
C'est un tout nouveau type de manette n'ayant rien de comparable avec les manettes habituelles, c'est juste scandaleux de rédiger un tel article, et que vous ne puissiez pas prendre cela en compte, vous devriez avoir honte.

Lire la suite...
Top commentaires
5321
5321
MP
le 18 nov. 2015 à 12:17

"Nos impressions une semaine après la sortie...on l'a essayé pendant 1h30"

Lire la suite...
Troverniak
Troverniak
MP
le 18 nov. 2015 à 12:10

Le truc qui est un PC et une console mais au fin de compte n'est ni l'une ni l'autre ?

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
4
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021
5
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020