CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?
Profil de Carnbee,  Jeuxvideo.com
Carnbee - Journaliste jeuxvideo.com

C'est fait ! Activision Blizzard King appartient à Xbox. Après plus de 20 mois d’allers et retours musclés avec les trois principaux régulateurs du marché, l’épilogue est enfin là. En réalité, il s’agit d’un nouveau départ non seulement pour Microsoft et Activision Blizzard King, mais aussi pour l’industrie du jeu vidéo dans sa globalité.

88 490 vues

Sommaire

  • La fin d’un feuilleton mouvementé
  • Une première étape à 69 milliards de dollars
  • Chercher les joueurs là où ils sont
  • Le premier jour du reste de la vie de Phil Spencer

La fin d’un feuilleton mouvementé

Annoncé le mardi 18 janvier 2022 peu avant 15 heures, le projet de rachat du groupe Activision Blizzard King par Microsoft a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans l’industrie du jeu vidéo. L’ogre vert de Redmond a montré au monde entier qu’il était capable de mettre 69 milliards de dollars sur la table pour croquer l’éditeur derrière Call of Duty, Diablo et World of Warcraft. Le lendemain de l’annonce, l’action Sony chutait de 12,8 %. “Les investisseurs craignent que Sony ne soit pas en mesure de continuer à gagner si l'industrie s'éloigne du modèle basé sur le hardwaredéclarait Kazunori Ito de Morningstar Research à l’annonce du projet d’acquisition.

Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?

Le mastodonte japonais, comprenant cette anxiété générale, décida par la suite de marier son PS Plus au PS Now pour se rapprocher du Game Pass et de miser sur le mobile, le Cloud ainsi que sur le jeu-service sous l’impulsion de Jim Ryan. Le boss de PlayStation ne sera pas là pour voir les retombées de sa politique risquée, l’homme d’affaires britannique ayant décidé de quitter Sony.

Que ce soit contre son éternel concurrent japonais ou face au duo FTC/CMA, la firme de Redmond a lutté. Cela a engendré un long feuilleton qui a duré plus de 20 mois où l’issue a longtemps été incertaine. Le 19 mai 2022, Brad Smith, le président de Microsoft, prévoyait pourtant “un long processus” afin de répondre aux interrogations des régulateurs venant de Bruxelles, de Londres et de Washington. Il n’a pas été déçu du voyage ! Dans un contexte où les échanges habituellement privés ont été rendus publics, nous avons assisté à des échauffourés surprenants, mais aussi à du lobbying à peine dissimulé.

Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?

Les constructeurs se sont écharpés, et les organismes veillant à la libre concurrence ont mis en doute les intentions de Microsoft : d’abord avec une procédure visant à bloquer le rachat venant de la FTC, puis par un blocage du côté de la CMA. Après moult rebondissements, après un procès chargé en révélations, après un leak gigantesque, après un partenariat surprise avec Ubisoft, l’entreprise américaine dirigée par Satya Nadella est enfin arrivée à ses fins. Les soldats de Call of Duty sont dans ses rangs.


Une première étape à 69 milliards de dollars

C’est un vendredi 13 qui a porté chance à Phil Spencer et à ses équipes. En juin 2016, la firme de Redmond ne possédait que 5 studios first-party (343 Industries, The Coalition, Mojang, Rare et Turn 10). Avec cette fusion, elle en compte désormais 35 ! Alors que le segment gaming représentait moins de 10 % du chiffre d’affaires total de Microsoft sur son année fiscale 2021, il va bientôt connaître un bond non-négligeable. Comme nous l’avons appris durant le procès opposant Microsoft à la FTC, Xbox a pour ambition de devenir “le leader de l'industrie en matière de chiffre d'affaires généré en 2030” en “doublant son chiffre d'affaires au cours de cette période. Cela signifie qu’en sept ans, la société cofondée par Bill Gates va devoir passer de 16,22 milliards de dollars générés à 32 milliards de dollars de revenus. Bien sûr, l'intégration d'Activision Blizzard King va aider la marque au gros “X” à rattraper son retard, les revenus de l’éditeur à qui l’on doit Call of Duty s’élevant à 7,5 milliards de dollars. Il n’empêche qu’il manque encore un peu plus de 8 milliards de dollars pour atteindre les 32 milliards visés. Visiblement, la société derrière Windows n’en a pas fini avec les acquisitions de studios/éditeurs.

Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?

Dans les documents ayant fuité, Microsoft estimait qu’Activision était l’éditeur leader sur consoles de salon (4 milliards de dollars de revenus), que Blizzard se situait à la troisième marche du podium sur PC (2 milliards de dollars de revenus), et que King était à la deuxième marche du podium sur mobile (2,5 milliards de dollars de revenus). Autrement dit, Phil Spencer vient de sécuriser les services d'une entreprise très influente sur consoles, PC et mobile. Ensuite, ce rapprochement entre les deux sociétés va faire gagner quelques places à Microsoft sur le podium des sociétés générant le plus de chiffre d’affaires dans le gaming. Enfin, la fusion va créer un monstre du jeu Live, dépassant possiblement les chiffres d’Electronic Arts, pour faire de la société dirigée par Satya Nadella le leader en matière d’Utilisateurs Actifs Mensuels (MAU). Dans ce domaine, Xbox pourrait avoir une part de marché potentiellement deux fois supérieure à celle de Sony.


Chercher les joueurs là où ils sont

Microsoft vient de remporter une âpre bataille, mais qu’en est-il de la “guerre” ? Celle qui se profile avec les autres GAFA mais aussi avec les constructeurs emblématiques ? Ce rachat va permettre à Microsoft de récupérer des licences majeures telles que Call of Duty, World of Warcraft, Crash Bandicoot, Diablo, Candy Crush, Hearthstone, Overwatch, Spyro ou encore Tony Hawk’s Pro Skater. La firme de Redmond a également l’opportunité de ramener à la vie des franchises d’antan telles que DJ Hero, StarCraft, Prototype, Geometry Wars, Pitfall, Skylanders ou encore The Lost Vikings. Bien évidemment, Phil Spencer pourra s’il le désire faire de ces franchises des exclusivités Xbox à l’avenir, sauf pour Call of Duty qui devra rester jouable un peu partout pendant 10 ans.

Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?

En juin 2021, le patron de Xbox déclarait qu’il n’y avait que “200 ou 250 millions de foyers dans le monde” s’intéressant “aux jeux vidéo sur consoles”. “Cela reste moins de 10 % des trois milliards de joueurs. On doit chercher les utilisateurs où ils sont, c’est-à-dire sur mobile et sur d’autres écrans ou appareils” ajoutait-il. Microsoft a plusieurs fois répété aux régulateurs que le rachat d’Activision Blizzard King était avant tout motivé par le fait de vouloir gagner des parts de marché dans le monde du mobile. Il reste à voir comment le géant américain s’y prendra, et s’il donnera la même chance que Capcom au AAA natif sur mobile.

Peu importe l’angle d’analyse, Microsoft a désormais toutes les cartes en main pour devenir un acteur extrêmement influent, si ce n’est le plus influent, de ces prochaines années dans le gaming. En compagnie d’Activision Blizzard, il a les infrastructures, les services, le hardware, les studios, les licences, l'expertise sur console/PC/mobile, et bien sûr, l’argent. Avec Satya Nadella, la société a un PDG investi dans le monde du jeu vidéo, tandis que Phil Spencer a une véritable vision du secteur. Dans les semaines qui viennent, les équipes d’Activision Blizzard King se référeront directement à Phil Spencer, placé à la tête de l’entité Microsoft Gaming. Alors que nous pensions l’affaire ABK définitivement réglée, elle est en fait un nouveau départ.

Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?

Le premier jour du reste de la vie de Phil Spencer

Le rachat validé, allons-nous enfin pouvoir passer à autre chose, comme se le demandent certains internautes ? Non, pas du tout. L’onde de choc de cette fusion va continuer de faire vibrer l’industrie du jeu vidéo pendant des mois. Elle va redistribuer les cartes à de nombreux niveaux. Même si nous ne savons pas encore ce que cela va modifier dans les taux d’adoption du Game Pass, il y a au moins un point sur lequel nous sommes fixés : Bobby Kotick, le sulfureux patron d’Activision Blizzard, quittera ses fonctions au tout début de l’année 2024.

Ce qui est certain, c’est qu’il y a une montagne de défis devant Phil Spencer. Il va devoir revoir la culture d’entreprise d’un groupe qui emploie plus de 13 000 personnes, décider quels seront les bons projets à lancer/licences à ramener à la vie, trouver comment créer des synergies attrayantes (un Killer Instinct ou un Crash Team Racing avec tous les héros Xbox ?), parvenir à pousser plus de joueurs à s’abonner au Game Pass, tout en se développant sur le marché du mobile qui n’a pour le moment jamais souri à la firme de Redmond. C’est donc une nouvelle aventure aussi bien pour Xbox que pour Activision qui débute, au sein d’un bloc qui paraît ne plus craindre grand monde.

Rachat du siècle : Activision Blizzard fusionne avec Microsoft ! Super... et maintenant ?

Dans un communiqué officiel diffusé sur Xbox.com, Phil Spencer explique travailler pour amener les franchises de l’éditeur sur le Game Pass ainsi que sur d’autres plateformes. “Nous savons que vous êtes impatients, et nous le sommes aussi”. Il continue : “que vous vous amusiez sur Xbox, PlayStation, Nintendo, PC ou mobile, vous êtes les bienvenus ici, et vous le resterez même si ce n'est pas sur Xbox que vous jouez à votre franchise préférée”. Avant de conclure : “nous avons encore beaucoup de choses à partager dans les mois à venir, je suis très enthousiaste à propos de l'avenir et j'ai hâte de vous en parler”. En haut de la page annonçant la finalisation du rachat, une vidéo montre en moins de deux minutes le(s) nouveau(x) visage(s) de Xbox. Call of Duty, Halo, Doom, Warcraft, Fable, Tony Hawk, Forza, Crash Bandicoot, Minecraft, StarCraft, Fallout ou encore Spyro s’affichent avant l'apparition du logo du constructeur américain n’apparaisse. Alors qu’elle est – enfin – définitivement actée, cette fusion n’a jamais semblé aussi irréelle maintenant qu’elle s'illustre sous nos yeux.

A propos du Xbox Game Pass
News jeu
C'est officiel, Microsoft augmente les tarifs du Xbox Game Pass et de sa Series X
News business
Xbox Game Pass : Bilan du service de Microsoft 4 ans après son lancement
News business
Game Pass : Entretien avec Ben Decker (Xbox) sur les ambitions du service
PC Xbox Series Microsoft Activision Blizzard
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
MRNOOBCASUAL MRNOOBCASUAL
MP
Niveau 8
le 21 oct. 2023 à 23:55

Et maintenant ? On sent bien que JVC ayant pris fait et cause pour le maintien de la position dominante de Playstation dans le jeu vidéo a du mal à encaisser la nouvelle du finalisation du rachat d'ABK par Microsoft. :desole:
D'abord les deux licences phares Crash Bandicoot et Spyro nés sur Playstation développés par des studios Sony au début sont maintenant des IP Microsoft. :bye:
Ensuite Call of Duty est délivré et libéré des exclusivités mesquines à compter du Black Ops sortant fin 2024. Les beta multis en même temps sur toutes les plateformes plus d'exclus de skins et de mode de jeux pour Playstation le retour à la normalité. Et les jeux COD sortiront sur le Xbox Game Pass avec des serveurs Microsoft bien plus performants.
C'est que du positif et que du bénéfique pour les gamers.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Stellar Blade
26 avr. 2024
La vidéo du moment