CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Activision-Blizzard, Ubisoft, Square Enix... les actualités business de la semaine
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

Chiffres de ventes, rachats de studios, bilans financiers, mercato des développeurs, investissements… si ces sujets vous intéressent, vous êtes au bon endroit. Nous vous proposons un point sur l'actualité business de la semaine écoulée.

86 095 vues

Activision-Blizzard : Bobby Kotick reste PDG, mais les actionnaires mettent la pression

Nous entrons dans une période plus calme pour l'industrie, après l'enchaînement lié à la publication des résultats financiers et les grandes annonces de ce qu'on appelle encore la "période de l'E3". Ce n'est pas pour autant qu'il ne se passe rien. Commençons ce rapport hebdomadaire avec deux annonces liées à Activision-Blizzard. Comme dans d'autres sociétés, la réunion des actionnaires a eu lieu et, si la plupart des décisions sont anecdotiques, deux d'entre elles ont retenu l'attention.

Activision-Blizzard, Ubisoft, Square Enix... les actualités business de la semaine

Evoquons premièrement le cas de Bobby Kotick, chahuté par les récentes affaires de discrimination, de harcèlement, d'agressions et de maltraitance au travail. De nombreux salariés ont demandé sa démission, une grève a eu lieu, des travailleurs de Raven Software ont créé un syndicat, le tout dans un contexte de rachat à venir par Microsoft. Autant dire que les choses sont compliquées, et que l'avenir de Bobby Kotick en tant que PDG est incertain. Cependant, 533 703 580 actionnaires ont voté afin que l'actuel PDG conserve son siège pour les 12 mois à venir, au même titre que les neuf autres membres du conseil d'administration.

Une décision assez logique malgré les problèmes soulevés, car rien ne doit se mettre en travers de la procédure de rachat par Microsoft. Une transition à ce moment-là, si tant est qu'elle soit souhaitée, créerait une instabilité qui pourrait très fortement inquiéter le marché. De plus, se séparer de Bobby Kotick maintenant coûterait très cher à l'entreprise, et on peut imaginer que les actionnaires mécontents de son action préfèrent attendre que Microsoft s'occupe du dossier, ce qui, là encore, est sujet à caution.

Activision-Blizzard, Ubisoft, Square Enix... les actualités business de la semaine

Ce n'est pas pour autant que les actionnaires ont donné un blanc-seing à Bobby Kotick, puisque ces derniers ont approuvé le fait que des rapports détaillés sur les efforts de l'entreprise en termes d'inclusion, de lutte contre les discrimations, le harcèlement et tout autre comportement répréhensible soient créés. En février dernier, l’Etat de New York, par la voix de Thomas DiNapoli, suggérait que l’éditeur américain puisse en effet se montrer plus transparent à l’avenir. Une proposition rejetée par Activision-Blizzard, qui a toutefois été contrainte de la mettre sur la table lors de la réunion. Et, surprise, les actionnaires ont voté en faveur de la création de rapports annuels, composés de données chiffrées et détaillées :

  • le nombre total de plaintes en instance pour abus sexuel, harcèlement ou discrimination que la société cherche à résoudre par des processus internes
  • le détail des progrès de la société pour réduire le temps moyen nécessaire pour résoudre les plaintes pour abus sexuel, harcèlement ou discrimination
  • les montants dépensés pour régler des litiges liés aux abus sexuel, au harcèlement ou à la discrimination
  • des données consolidées sur les salaires et les heures travaillées.

Les actionnaires ont voté en faveur de la proposition non contraignante des actionnaires concernant la préparation d’un rapport sur les efforts de la Société sur le lieu de travail. Conformément à nos engagements continus, nous examinerons attentivement la proposition visant à améliorer nos divulgations futures. Activision Blizzard reste profondément attaché à un lieu de travail respectueux et accueillant pour tous ses collaborateurs.

Ubisoft : Yves Guillemot baisse son salaire et l'entreprise fait le point sur les embauches

Activision-Blizzard, Ubisoft, Square Enix... les actualités business de la semaine

Ubisoft a également été visé par une grande enquête, qui a conduit au départ de plusieurs personnes importantes dans l'organigramme, parmi lesquelles Serge Hascoët, et Yannis Mallat. Une large réorganisation du pôle créatif a été effectuée, et l'entreprise a annoncé avoir renforcé ses mesures de lutte contre la discrimination et déclare oeuvrer à être plus transparent sur les résultats. Dans un document publié en 2021, Ubisoft indiquait que les affaires révélées au grand public avaient eu un impact sur l'image de l'entreprise, et qu'il y avait un "risque élevé" de perdre des talents. Ces risques sont toujours soulignés, et sont notamment liés à un potentiel manque d'attractivité.

(...) les atteintes à la réputation et à l'image du groupe, ou à l'environnement de travail, peuvent également impacter son attractivité et la rétention des talents

Toujours en 2021, Ubisoft aurait accueilli plus de 600 personnes qui avaient déjà collaboré avec l'entreprise, et qui ont été convaincues de revenir. Du côté de l'embauche des femmes, un enjeu majeur pour la plupart des entreprises du secteurs, on a également eu des chiffres :

Les femmes représentent désormais 25% de notre effectif total, et ont représenté un tiers du recrutement total au cours des 12 derniers mois. De plus, nous avons une forte représentation des femmes aux niveaux de leadership avec respectivement 42% et 45% pour le Comité Exécutif et le Conseil d'Administration. Nous avons des plans ambitieux pour continuer à construire une organisation plus diversifiée et inclusive. Et bien que l'attrition ait été un défi au cours des 12 derniers mois, les actions que nous avons mises en œuvre pour la rétention des talents commencent à porter leurs fruits.

Globalement, en 2022, 25,45% des salariés d'Ubisoft sont des femmes. En 2019, elles ne représentaient que 19,9% des effectifs. En parallèle, Yves Guillemot a renoncé à 30% de son salaire pour l'année 2022, en raison du fait que l'entreprise n'avait pas atteint les objectifs financiers qui avaient été annoncés aux marchés. Ubisoft a confirmé à Axios qu'il s'agissait d'une décision prise par le PDG lui-même. Au total, Yves Guillemot va renoncer à 310 607 euros, qui correspondaient à une variable liée à la performance. Logiquement, il devrait gagner 624 824 € sur l'année en cours.

Square Enix investit en France pour le cloud gaming

Le cloud gaming, qui consiste à jouer à un jeu en utilisant sa connexion et une machine à distance, fait partie des axes majeurs de développement de l'industrie. Le très haut débit se démocratise sur les principaux marchés, et permet de proposer des titres sans que les joueurs n'aient à investir dans des appareils dédiés et souvent onéreux. Xbox a depuis longtemps lancé le processus, suivi par Sony et même Nintendo.

Activision-Blizzard, Ubisoft, Square Enix... les actualités business de la semaine

Square Enix se penche également sur la question, et a récemment annoncé une prise de participation chez Blacknut, une start-up rennaise qui s'est spécialisée dans les technologies liées au Cloud. Actuellement Blacknut propose un abonnement à 15 euros par mois, qui permet d'accéder à environ 500 jeux sur de multiples supports dont les télévisions connectées. Les principaux partenariats de Blacknut ont notamment été signés avec Deep Silver, Nacon, Focus Entertainment, Daedalic, Team17 et SNK.

Nous sommes très fiers d'accueillir Square Enix, une société dont les nombreux succès et franchises, de véritables signatures, se sont toujours réinventées en séduisant les joueurs, générations après générations. La décision de la firme japonaise d'investir dans Blacknut est une confirmation : Celle de notre vision, celle de notre technologie et celle de notre approche du marché. Alors que les gamers continuent de se détourner des formats physiques, Square Enix a compris le potentiel du Cloud Gaming, qui offre des expériences de jeu inédites grâce au streaming, a déclaré Olivier Avaro, PDG de Blacknut.

Blacknut est une entreprise à l'avant-garde du Cloud Gaming, avec une alliance unique d'expertise technique et d'une véritable vision de l'avenir du jeu vidéo. Nous sommes enthousiasmés par le potentiel du Cloud Gaming et ce partenariat va nous permettre non seulement de rester à la pointe des nouveaux développements en la matière et mais aussi d'accélérer notre croissance à venir, a déclaré Hideaki Uehara, Director of Business Development chez Square Enix.

Square Enix continue d'investir dans le cloud après un premier échec en 2014. Cette année là, l'éditeur avait créé une filiale dénommée Shinra Technologies, fermée au bout d'un an après avoir engendré une perte de 14 millions d'euros. Mais en début d'année dernière, Square Enix a investi, comme d'autres, dans Ubitus, ce qui permet notamment à Control ou encore Hitman 3 de tourner sur Switch.

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Cities Skylines s'est vendu à 12 millions d'unités, un événement célébré par les développeurs avec la communauté.
  • Le lancement de Diablo Immortal en Chine a été repoussé à une date inconnue 72 heures avant le lancement. Les développeurs évoquent des optimisations, mais les analystes parlent d'une conséquence du blocage du compte Weibo du jeu. 15 millions de joueurs s'étaient préinscrits.
  • Sur la semaine du 6 au 12 juin, c'est Mario Strikers : Battle League Football qui domine les ventes en valeur en France selon le SELL. Il est suivi par Nintendo Switch Sports, Mario Kart 8 Deluxe, The Quarry (PS4) et Minecraft (Switch).
  • Comme Nintendo, Activision-Blizzard, Take-Two et Wargaming, Sony PlayStation ne sera pas présent à la gamescom du 24 au 28 août. Par conséquent, aucune annonce ne devrait être faite lors de l'Opening Night Live le 23 à 20 heures.
  • Les difficultés d'approvisionnement touchent également les manettes. Xbox a déclaré être au courant de ruptures de stocks en France, en Australie, aux Pays-Bas et en Allemagne.
  • Le film Sonic 2 a passé les 400 millions de dollars au box office mondial.
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Urleur
Urleur
MP
le 27 juin à 13:37

2 mauvaise nouvelle sur 3, bobby et le cloud gaming, pour le boss de ubi c'est une bonne initiative mais on va pas pleurer car on sait comme il se fait max de pognon une belle fumée.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
4
The Last of Us Part I
02 sept. 2022
5
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
La vidéo du moment