CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Activision-Blizzard : L'avenir du PDG Bobby Kotick après le rachat par Microsoft déjà scellé ?
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

En janvier dernier, Microsoft frappe très fort en annonçant le rachat à venir d'Activision-Blizzard-King pour 68,7 milliards de dollars. Le processus doit encore être validé par les autorités, qui doivent évaluer si, oui ou non, cette opération est réglementaire au regard des lois anti-trust.

137 285 vues

Quoi qu'il arrive, le processus ne devrait pas être terminé avant juin 2023, ce qui nous laisse le temps de voir venir. Rappelons qu'avec un tel rachat, Microsoft serait en possession des licences de Bethesda, mais également de Diablo, Warcraft, StarCraft, Call of Duty, Spyro, Crash Bandicoot, Overwatch ou encore Guitar Hero.

Bobby Kotick : restera ou restera pas ?

Mais en attendant que la Federal Trade Commission (FTC) n'étudie le rachat, de nombreuses questions se posent : quid de la gestion des problèmes internes de chez Activision-Blizzard, des véléités de syndicalisation, du maintien des développeurs actuellement en place ? Difficile de le savoir pour le moment, la communication des deux entreprises étant totalement verrouillées afin de ne pas faire capoter l'opération. Reste alors le cas de Bobby Kotick, PDG décrié d'Activision-Blizzard-King.

Pointé du doigt dans sa gestion des problèmes de harcèlement et de discrimination au sein d'Activision-Blizzard dont il aurait été au courant, son avenir reste incertain une fois le rachat effectué. Sur Change.org, 35 500 personnes ont signé une pétition pour demander le départ de Bobby Kotick, une initiative soutenue par un certain nombre de salariés. De son côté, l'intéressé s'est dit prêt à démissionner s'il ne parvenait pas à améliorer la culture d'entreprise. Depuis l'annonce du rachat à venir, les bruits de couloir laissent entendre que la question a déjà été posée, et que l'actuel PDG quitterait l'entreprise avec un confortable parachute doré. Peu avant le week-end, Stephen Tolito d'Axios a découvert une ligne inédite présente au sein d'un formulaire officiel (8-K) :

Aucune discussion ou négociation concernant des accords d'emploi post-clôture avec Microsoft n'a eu lieu entre Microsoft et M. Kotick avant l'approbation et l'exécution de l'accord de fusion et des transactions envisagées par celui-ci, ou n'a eu lieu après cette approbation et cette exécution, jusqu'à la date du présent document.

Une situation...officiellement en suspens

Autrement dit, officiellement, la situation de Bobby Kotick n'a pas été discutée. Reste que la procédure suit son cours, et qu'il peut se passer énormément de choses d'ici juin 2023. Cette déclaration légale officielle fait foi, mais cela ne veut pas dire que l'actuel PDG restera en poste. La pression sera mise sur Microsoft, qui devra trancher et communiquer à ce sujet. Il y a peu, un juge a validé un accord signé entre la Commission Américaine pour l'égalité des chances en matière d'emploi et Activision, qui prévoyait le versement de 18 millions de dollars dans un fonds qui permet d'indemniser les victimes (si elles acceptent de renoncer à effectuer des poursuites), et de soutenir certaines associations.

La conclusion d'un premier chapitre, mais le Département californien de l’emploi et du logement équitable (DFEH) continue de poursuivre l'entreprise. Récemment, une ancienne avocate a annoncé avoir démissionné car le gouverneur de l'État aurait interféré pour soutenir Activision-Blizzard. L'histoire est donc loin d'être terminée.


A lire également

Microsoft Activision Blizzard King
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
sonygoss
sonygoss
MP
le 18 avr. à 22:17

Quoi qu'il arrive, le processus ne devrait pas être terminé avant juin 2023

C'est de la désinformation car le plus tôt sera juin 2022 et le plus tard juin 2023 dépendamment s'il y a de l'opposition.
Faites de la recherche, mettez vos sources et un vrai journaliste avant de dire n'importe quoi, perso je veux la vérité.C'est pas la première fois qu'on se la fait faire en envers.

Lire la suite...
Commentaire édité 18 avr., 22:19 par sonygoss
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
The Last of Us Part I
02 sept. 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
4
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
5
Starfield
2023
La vidéo du moment